Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Elections en Bavière. L'émergence d'une nouvelle Allemagne ?

A l'occasion des élections régionales en Bavière le 14 octobre, la coalition conservatrice CDU-SPD qui dirige l'Allemagne au niveau fédéral sous la direction d'Angela Merkel, recevra-t-elle un premier avertissement, avec la montée en puissance de l'AfD, dite d'extrême-droite, et des Verts?

Serait-il envisageable que ces partis parviennent un jour au pouvoir à Berlin, au niveau fédéral ? Ce serait pour l'Allemagne, mais aussi pour d'autres pays européens, dont la France, un bouleversement politique majeur.

Ni l'AfD ni les Verts ne disposent à eux deux en Bavière de majorité électorale. Mais cela sera-t-il durable ? On voir certes mal aujourd'hui comment ils pourraient s'entendre à l'avenir pour former un ensemble cohérent, si grandes sont leurs divisions.

Cependant, d'ores et déjà, Marcus Söder, chef de file de la CSU en Bavière, avait axé sa campagne sur les thèmes de la sécurité et de l'immigration afin d'enrayer la progression de l'AfD. Favorable aux contrôles douaniers à la frontière autrichienne, il est connu pour avoir dénoncé le "tourisme de l'asile" et  attaqué de front la politique migratoire d'Angela Merkel. Plutôt à l'avenir que chercher à enrayer la progression de l'AfD, la CSU sur le modèle de Marcus Söder, ne va-t-elle pas se rapprocher de l'AfD jusqu'à envisager un programme commun.

On peut penser que le Parti social-démocrate Sozialdemokratische Partei Deutschlands refuserait une telle alliance, mais cela ne sera pas le cas si les thèses de l'AfD montent en puissance dans le corps électoral. Seuls les Verts, de plus en plus tentés au plan fédéral par une relève à Angela Merkel, échapperaient à l'attraction. . Cette perspective là encore deviendrait peu crédible si un nombre grandissant de leurs électeurs rejoignait le programme de l'AfD.

Celui-ci est-il si dangereux que le présentent en Europe les mouvements politiques et les médias majoritaires, en le qualifiant de populiste, voire de néo-nazisme. Sa montée en puissance en Bavière découle en partie de son opposition à Angela Merkel dont se détourne un nombre croissant de ses soutiens en lui reprochant aussi bien sa soumission à Washington que son apparente connivence avec Emmanuel Macron dans un projet de renforcement de l'Union Européenne dont un nombre croissant de citoyens européens voudraient sortir, y compris en Allemagne.

Les soutiens de l'AfD s'aperçoivent en effet que cette UE a été une machine de guerre imposée à l'Europe par une Amérique décidée à embrigader l'Allemagne au service de son combat contre la Russie. Ni l'Allemagne, ni la France n'ont quelque chose à y gagner. Il n'y a rien de populiste à cela.

Autres échéances

Après le vote en Bavière, la Hesse doit à son tour renouveler son Parlement, dimanche 28 octobre. Or dans ce Land, le chef du gouvernement, un proche de la chancelière, Volker Bouffier, est loin d'être assuré de se maintenir.

La CDU tiendra ensuite son congrès à Hambourg début décembre. L'indéboulonnable Angela Merkel sera candidate à sa réélection à la tête du parti. Dans le cas d'un succès, encore peu assuré, elle pourrait être tentée d'écarter Horst Seehofer, poids lourd historique de la CSU et actuel ministre de l'Intérieur. Mais celui-ci ne cesse de critiquer sa politique migratoire, se rapprochant en cela des positions de l'AfD.

Rien n'exclut semble-t-il qu'à l'avenir une AfD élargie et apaisée ne puisse devenir le noyau fédérateur d'une nouvelle Allemagne. En France le Rassemblement National devrait en profiter.

Tout ceci n'aura évidemment rien à voir avec un retour de l'hitlérisme et du nazisme. .

Note

Ceux qui considèrent l'AfD comme un mouvement néo-nazi pourront trouver des arguments dans cet article du WSWS (traduit en français)
https://www.wsws.org/fr/articles/2018/10/13/pers-o13.html

 

(rédaction provisoire)


 

 

13/10/2018


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire