Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Sous-marins nucléaires britanniques. Risques majeurs pour la sécurité ?

Un sous-marinier britannique, William McNeilly, en service sur un des 4 SNLE composant la flotte nucléaire britannique, le HMS Vanguard (image), porteur de missiles Tridents, a déserté en publiant sur internet (wikileaks) un rapport de plusieurs pages dénonçant les multiples failles de sécurité affectant ce sous marin. Il indique que celles-ci devraient permettre à n'importe quel groupe terroriste de mettre en danger, non seulement le navire, mais la Grande Bretagne elle-même.


A la publication de son rapport, il a déserté en demandant à bénéficier du statut de lanceur d'alertes. La Navy n'en a pas tenu compte et a lancé des recherches ayant abouti ce jour 21 mai à son arrestation. De fortes craintes concernant son avenir circulent désormais dans les milieux opposés au maintien en service de sous-marins déjà anciens, dont la maintenance est mal assurée et dont les missiles nucléaires, les Tridents, ont été fournis par les Etats-Unis sans garanties suffisantes contre les défauts pouvant les affecter. Leur remplacement est en principe prévue dans les 12 mois, suscitant d'ailleurs une forte opposition des indépendantistes écossais.

Pour qui connait un peu les SNLE, les défauts dénoncés par William McNeilly paraissent fort vraisemblables. Nous ne sommes pas évidemment en mesure de nous prononcer sur l'existence de telles failles de sécurité dans la flotte nucléaire stratégique française. On peut penser cependant que celle-ci, provenant de chantiers nationaux et gérés par la Marine, dont le professionnalisme a rarement fait l'objet de critiques, ne présentent pas à ce jour de tels risques. On attendrait cependant du ministre Le Drian qu'il fournisse non seulement au Président de la République mais à l'opinion des informations sur cette question très importante.

Sources

* Ouest France
* RT en français (russe)

21/05/2015


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire