Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Les Etats-Unis veulent rattraper leur retard dans le domaine des missiles hypersoniques

Nous avions précédemment indiqué que Vladimir Poutine avait début mars 2018 annoncé que la Russie développait divers types de missiles hypersoniques. Peu après, un missile hypersonique de type Kinzhal avait été lancé avec succès à partir d'un Mig 31 supersonique, avec un plein succès selon le ministère russe de la défense (voir image)

Pour différentes raisons que nous avions tenté d'expliquer, le Pentagone ne s'était pas rendu compte du fait que de tels missiles pouvaient mettre en danger, notamment, les très couteux porte-avions de l'US Navy. Il fallait réagir d'urgence.

Aujourd'hui, Lockheed Martin a annoncé que dans le cadre d'un contrat d'un montant initial de plus de $1 milliard et d'une durée non précisée, il allait concevoir et produire un missile hypersonique voulu équivalent. Il s'agit de l'Hypersonic Conventional Strike Weapon (HCSW). Lancé à partir d'un avion, il devrait dépasser la vitesse de Mach 5 et rendre innefficaces les intercepteurs anti-missiles russes et chinois. La firme travaille en étroite coopération avec l'US Air Force.

L'Air Force General John Hyten, commandant de l'U.S. Strategic Command a reconnu que si l'égalité, sinon la supériorité avec la Russie et la Chine était un fait dans le domaine nucléaire, les Etats-Unis s'était laissé distancer concernant la guerre des missiles.

Référence

https://www.zerohedge.com/news/2018-06-08/lockheed-martin-awarded-929-million-contract-hypersonic-weapon-counter-russia-china
 

 

21/06/2018


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire