Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Tue, 28 Mar 2017 20:28:47 GMT Le New York Times en appelle désormais à un coup d'Etat contre Donald Trump http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2501 2501 <br /><font size="2" face="Arial">Cette lettre, r&eacute;f&eacute;renc&eacute;e ci-dessous, &eacute;tait sign&eacute;e par l'&eacute;ditorialiste Thomas Friedman, r&eacute;put&eacute; pour ses chroniques &eacute;conomiques et politiques dans le NYT, et tr&egrave;s &eacute;cout&eacute;, comme d'ailleurs tout le journal, par le parti D&eacute;mocrate, principal opposant &agrave; Trump. Clairement il les a invit&eacute; &agrave; organiser une &nbsp;r&eacute;volution de Palais&nbsp;ou coup d'Etat int&eacute;rieur contre ce dernier </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les destinataires d&eacute;sign&eacute;s dans la lettre sont 3 g&eacute;n&eacute;raux, le secr&eacute;taire (ministre) &agrave; la d&eacute;fense James Mattis, le conseiller &agrave; la s&eacute;curit&eacute; nationale Mc Master, le secr&eacute;taire &agrave; la s&eacute;curit&eacute; int&eacute;rieure John Kelly. S'y ajoutent le directeur de la CIA Pompeo et le secr&eacute;taire d'Etat Rex Tillerson.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Thomas Friedman &eacute;voque leurs &eacute;tats de service et leur sens du devoir pour qu'ils mettent en place une proc&eacute;dure conduisant &agrave; la destitution (impeachment) du Pr&eacute;sident. Une des raisons de celle-ci serait le fait que Donald Trump avait accus&eacute; Obama, lui m&ecirc;me, ancien chef des arm&eacute;es, d'avoir organis&eacute; un acte inconstitutionnel visant &agrave; l'espionner. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Friedman a ainsi exprim&eacute; la volont&eacute; des D&eacute;mocrates et d'une partie des R&eacute;publicains de renverser Trump du fait de sa volont&eacute; de se rapprocher de la Russie et de se rendre hostile les &laquo;&nbsp;alli&eacute;s traditionnels de l'Am&eacute;rique&nbsp;&raquo;, qui sont notamment l'Arabie saoudite et l'Allemagne. On ne sait si Angela Merkel appr&eacute;ciera d'&ecirc;tre ainsi appel&eacute;e en renfort pour la destitution de Trump.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais au del&agrave; des questions de politique internationale, une raison plus importante de la r&eacute;volte de l'establishment contre Trump est que celui-ci pourrait faire appel &agrave; ses &eacute;lecteurs populaires pour le soutenir contre les oligarchies am&eacute;ricaines de plus en plus d&eacute;cid&eacute;es &agrave; le paralyser. Trump encouragerait en ce cas des mouvements qui rassembleraient toutes les couches d&eacute;favoris&eacute;es dont l'importance ne cesse de croitre aux Etats-Unis. Il semble que celles-ci ne reprochent pas encore &agrave; Trump ses efforts pour supprimer les aides dont elles disposaient, notamment l'Obamacare. Elles voient encore en lui une protection contre la dictature discr&egrave;te mais impitoyable exerc&eacute;e de fa&ccedil;on croissante contre elles par ces oligarchies. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En bonne logique, Donald Trump ne devrait pas laisser passer sans r&eacute;agir l'appel &agrave; la r&eacute;volution de palais lanc&eacute; contre lui par Thomas Friedman, le NYT et les D&eacute;mocrates. Mais est-il encore politiquement en &eacute;tat de le faire, compte tenu des difficult&eacute;s dans lesquelles il se d&eacute;bat, certaines d'ailleurs ayant &eacute;t&eacute; provoqu&eacute;es par son inexp&eacute;rience et ses maladresses ?<br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ol> <li> <p><font size="2" face="Arial">Lire Calling on a Few Good Men par Thomas Friedman</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.nytimes.com/2017/03/22/opinion/calling-on-a-few-good-men.html?rref=collection%2Fcolumn%2Fthomas-l-friedman&amp;action=click&amp;contentCollection=opinion&amp;region=stream&amp;module=stream_unit&amp;version=latest&amp;contentPlacement=1&amp;pgtype=collection&amp;_r=0">https://www.nytimes.com/2017/03/22/opinion/calling-on-a-few-good-men.html?rref=collection%2Fcolumn%2Fthomas-l-friedman&amp;action=click&amp;contentCollection=opinion&amp;region=stream&amp;module=stream_unit&amp;version=latest&amp;contentPlacement=1&amp;pgtype=collection&amp;_r=0</a></font></p> </li> </ol> Wed, 22 Mar 2017 23:00:00 GMT Pourquoi la «&#160;coqueluche Macron&#160;»&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2495 2495 <br /><font size="2" face="Arial">Il est bien connu en sciences de l'Homme que si l'on veut comprendre les &eacute;v&egrave;nements se produisant en profondeur, il faut chercher ailleurs que dans l'histoire &eacute;v&egrave;nementielle les motivations souvent mal conscientes animant les citoyens. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">A cet &eacute;gard, l'apparence physique d'un personnage joue un r&ocirc;le un r&ocirc;le bien plus grand que l'on ne veut l'admettre. Certes Macron, m&ecirc;me s'il l'a pas la carrure physique d'un Arnaud Montebourg ou l'apparence virile d'un Jean-Luc M&eacute;lanchon, peut, avec son allure jeune et globalement s&eacute;duisante, retenir l'attention de tous ceux - hommes ou femmes - qui le contemplent &agrave; profusion sur les m&eacute;dias. Ils ne cherchent pas alors &agrave; comprendre le programme politique de l'int&eacute;ress&eacute;, ni s'interroger sur le r&ocirc;le qu'il jouerait s'il &eacute;tait &eacute;lu pr&eacute;sident de la R&eacute;publique. Ils se limitent &agrave; le regarder &eacute;voluer, comme l'on regarde un papillon &eacute;voluer dans un jardin. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Contrairement &agrave; ce que beaucoup s'imaginent, ce facteur est d'une grande importance, sinon d'une importance d&eacute;terminante. L'allure lourdaude d'un Fran&ccedil;ois Hollande a, pensons-nous, beaucoup fait pour le d&eacute;consid&eacute;rer, une fois qu'il a &eacute;t&eacute; &eacute;lu. Faut-il rappeler qu'avec une allure certes tr&egrave;s diff&eacute;rente, Adolf Hitler avait su mobiliser jusqu'&agrave; la fin ceux qui assistaient &agrave; ses meetings. Apparemment, ils n'ont jamais cherch&eacute; &agrave; se repr&eacute;senter clairement les bases de son programme.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Au del&agrave; de ce facteur important, il faut mentionner une autre raison expliquant en profondeur l'omnipr&eacute;sence de Macron dans les m&eacute;dias. De m&ecirc;me que la raison pr&eacute;c&eacute;dente, elle n'apparait pas clairement aux &eacute;lecteurs. Ils ont tendance &agrave; la refuser ou, dans le cas contraire, l'imputer &agrave; un conspirationnisme voyant partout, non en ce cas la main de Moscou, mais la main de Wall Street. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il para&icirc;t pourtant ind&eacute;niable que, vu son parcours, ses attaches et les int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomico-financiers qui le soutiennent, Macron appara&icirc;t aujourd'hui comme le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais id&eacute;al permettant &agrave; l'Etat profond am&eacute;ricain, repr&eacute;sent&eacute; notamment par Wall Street et &agrave; la CIA, de d&eacute;truire les tendances fran&ccedil;aises &agrave; l'insubordination. Avec Macron &agrave; l'&Eacute;lys&eacute;e, notre pays restera, de par son importance diplomatique et militaire, un atout essentiel pour la domination de l'Europe. Donald Trump n'apparait pas en ce domaine proposer aux europ&eacute;ens ou aux fran&ccedil;ais une politique diff&eacute;rente de celle de ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs 1). </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or comme l'on montr&eacute; les r&eacute;v&eacute;lations r&eacute;centes de Wikileaks concernant la puissance mondiale de la CIA (Dossier Vault-7), celle-ci est parfaitement capable de renverser les gouvernements jug&eacute;s hostiles et d'inonder de ressources ceux qu'elle estime &ecirc;tre des alli&eacute;s int&eacute;ressants 2). Ainsi s'expliquerait la fa&ccedil;on dont Macron a pu en quelques semaines recruter un nombre consid&eacute;rable d'appuis, y compris dans les m&eacute;dias. Ceci au contraire de candidats tout aussi cr&eacute;dibles qui n'arrivent pas &agrave; se faire suffisamment entendre, Jean-Luc M&eacute;lanchon pr&eacute;cit&eacute;, Nicolas Dupont Aignan ou Fran&ccedil;ois Asselineau. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Un dernier point doit &ecirc;tre rappel&eacute;. Macron a toutes les faveurs de l'Etat profond am&eacute;ricain dans la mesure o&ugrave; contrairement &agrave; Marine Le Pen et Fran&ccedil;ois Fillon, il ne mentionne pas la n&eacute;cessit&eacute; pour la France d'un rapprochement avec la Russie.</font></p> <font size="2" face="Arial" /> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir notre article De profundis macronibus <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2455&amp;r_id=&amp;t=De%20profundis%20macronibus">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2455&amp;r_id=&amp;t=De%20profundis%20macronibus</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir notre article Vault-7 ou la CIA, menace mondiale contre les libert&eacute;s. <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2490&amp;r_id=&amp;t=Vault-7%20ou%20la%20CIA,%20menace%20mondiale%20contre%20les%20libert%E9s">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2490&amp;r_id=&amp;t=Vault-7%20ou%20la%20CIA,%20menace%20mondiale%20contre%20les%20libert%E9s</a></font></p> </li> </ol> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">________________________________________________________________________<br /> <br /> <strong>La coqueluche Macron, &ccedil;a ne marche plus !</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <div id="content_inner" dir="LTR"> <div id="main" dir="LTR"> <div id="main_inner" dir="LTR"> <div id="post-21280" dir="LTR"> <p><font size="2" face="Arial">Michel Geoffroy, essayiste<br /> <a href="http://www.polemia.com/la-coqueluche-macron-ca-ne-marche-plus/?utm_source=La+Lettre+de+Polémia&amp;utm_campaign=d5a204d8bf-lettre_de_polemia&amp;utm_medium=email&amp;utm_term=0_e536e3990e-d5a204d8bf-60536937">http://www.polemia.com/la-coqueluche-macron-ca-ne-marche-plus/?utm_source=La+Lettre+de+Pol%C3%A9mia&amp;utm_campaign=d5a204d8bf-lettre_de_polemia&amp;utm_medium=email&amp;utm_term=0_e536e3990e-d5a204d8bf-60536937</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial">&diams; Hier soir je voulais regarder la t&eacute;l&eacute;vision. Horreur&nbsp;: sur trois cha&icirc;nes g&eacute;n&eacute;ralistes d&rsquo;information vers 21 heures, il y avait devinez qui&nbsp;?&hellip; Emmanuel Macron&nbsp;! Sur l&rsquo;une il parlait de la banlieue avec des <em>jeunes&nbsp;</em>; sur les autres il commentait le programme de Fran&ccedil;ois Fillon, gorge d&eacute;ploy&eacute;e.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">C&rsquo;est simple&nbsp;: on trouve du Macron partout&nbsp;: sur nos t&eacute;l&eacute;visions, sur la premi&egrave;re page des hebdomadaires, dans les journaux, &agrave; la radio, sur nos smartphones. Car il est la coqueluche de nos m&eacute;dias <em>mainstream</em>, dont tout le monde conna&icirc;t l&rsquo;objectivit&eacute; et la sagesse. On en vient &agrave; souhaiter une journ&eacute;e sans Macron, comme il y a des jours sans auto&nbsp;: afin de limiter la pollution.</font></p> <h3><font size="2" face="Arial">Le mot <em>coqueluche</em> correspond bien &agrave; la r&eacute;alit&eacute;, d&rsquo;ailleurs&nbsp;: une maladie infantile qui se transmet tr&egrave;s facilement, par voie a&eacute;rienne, aux personnes fragiles. Par voie hertzienne donc, dans le cas du virus Macron.</font></h3> <hr /> <h3><font size="2" face="Arial">La campagne du vide</font></h3> <p><font size="2" face="Arial">La campagne de la coqueluche Macron compense, il est vrai, par son matraquage terroriste le vide abyssal de son programme. L&rsquo;int&eacute;ress&eacute; n&rsquo;a-t-il pas affirm&eacute; dans le <em>Journal du dimanche</em>&nbsp;que &laquo;&nbsp;c&rsquo;est une erreur de penser que le programme est le c&oelig;ur&nbsp;&raquo; d&rsquo;une campagne &eacute;lectorale, alors que, selon lui, la politique, c&rsquo;est &laquo;&nbsp;mystique&nbsp;&raquo;, c&rsquo;est un &laquo;&nbsp;style&nbsp;&raquo;, une &laquo;&nbsp;magie&nbsp;(1)&nbsp;&raquo;.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Avec Macron la politique, comme &agrave; Disneyland, est en effet magique. Abracadabra&nbsp;!</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Macron n&rsquo;est ni de gauche ni de droite. Mais Abracadabra&nbsp;: toute la gauche, de Robert Hue &agrave; Pierre Berg&eacute;, se rallie &agrave; lui. L&rsquo;immigration&nbsp;? Abracadabra&nbsp;: pas de probl&egrave;me puisque &laquo;&nbsp;c&rsquo;est aussi une opportunit&eacute; &eacute;conomique car ce sont des femmes et des hommes qui ont aussi des qualifications remarquables&nbsp;(2)&nbsp;&raquo;. Le ch&ocirc;mage&nbsp;? Abracadabra&nbsp;: <em>&laquo;&nbsp;le point-cl&eacute; c&rsquo;est de s&eacute;curiser la rupture et l&rsquo;apr&egrave;s-rupture&nbsp;</em>(3)<em> &raquo;, donc, en clair,</em> <strong>de</strong> <strong>faciliter&hellip; les licenciements. La dur&eacute;e du travail&nbsp;? Abracadabra&nbsp;: </strong>&laquo;&nbsp;Il faut s&rsquo;adapter aux individus&nbsp;(4)&nbsp;&raquo;. Les retraites&nbsp;? Abracadabra&nbsp;: &laquo;&nbsp;Il faut pouvoir moduler selon les individus et les situations&nbsp;(5)&nbsp;&raquo;. La s&eacute;curit&eacute;&nbsp;? Abracadabra&nbsp;: &laquo;&nbsp;Je poursuivrai les bonnes d&eacute;cisions de Jean-Jacques Urvoas&nbsp;(6)&nbsp;&raquo;. L&rsquo;Europe&nbsp;? Abracadabra&nbsp;:&nbsp;&laquo;&nbsp;Nous avons besoin de l&rsquo;Europe parce que l&rsquo;Europe nous rend plus grands, parce que l&rsquo;Europe nous fait plus forts&nbsp;(7)&nbsp;&raquo;.</font></p> <h3><font size="2" face="Arial">L&rsquo;impunit&eacute; pour la coqueluche</font></h3> <p><font size="2" face="Arial">La coqueluche r&eacute;pand &agrave; longueur d&rsquo;ondes et en toute impunit&eacute; son enfilage de perles, calcul&eacute; dans le moindre d&eacute;tail pour ne d&eacute;plaire &agrave; personne, car elle ne craint pas la contradiction. Au contraire, elle l&rsquo;&eacute;vite soigneusement.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Pour cette raison la coqueluche n&rsquo;a pas voulu participer &agrave; la primaire de la gauche. De m&ecirc;me, la coqueluche ne craint ni les m&eacute;dias ni le parquet financier&nbsp;: personne ne lui posera les questions qui f&acirc;chent. Ni sur ses financements, ni sur son patrimoine, ni sur ses imp&ocirc;ts, ni sur le prix de ses costumes. Personne ne lui demandera non plus comment elle a pu construire un &laquo;&nbsp;mouvement&nbsp;&raquo; en si peu de temps. Mais, comme disaient nos anc&ecirc;tres, &laquo;&nbsp;&agrave; vaincre sans p&eacute;ril on triomphe sans gloire&nbsp;&raquo;.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">La coqueluche se r&eacute;pand d&rsquo;autant plus facilement dans notre quotidien qu&rsquo;elle se d&eacute;ploie dans un monde a&eacute;rien et donc hors sol&nbsp;: celui des r&eacute;unions de banquiers, des m&eacute;dias de propagande, des meetings pr&eacute;fabriqu&eacute;s, du politiquement correct et des sondages bidonn&eacute;s.</font></p> <h3><font size="2" face="Arial">L&rsquo;hologramme de la superclasse mondiale</font></h3> <p><font size="2" face="Arial">La superclasse mondiale, inqui&egrave;te de la progression de la r&eacute;volte populaire en Occident et d&eacute;&ccedil;ue du fiasco &laquo;&nbsp;hollandais&nbsp;&raquo;, misait sur deux candidats&nbsp;pour l&rsquo;&eacute;lection pr&eacute;sidentielle fran&ccedil;aise de 2017, pour garder la main : &agrave; droite Jupp&eacute; et &agrave; gauche Macron.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Jupp&eacute; tombe &agrave; l&rsquo;eau. Qu&rsquo;est-ce qui reste&nbsp;? Macron&nbsp;!</font></p> <p><font size="2" face="Arial">La coqueluche Macron n&rsquo;est donc qu&rsquo;un clone, qu&rsquo;un hologramme politique&nbsp;: l&rsquo;hologramme de la superclasse mondiale et le dernier espoir des bobos.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Un clone qui promet en effet de ne rien changer &agrave; la politique mise en &oelig;uvre depuis bient&ocirc;t 30 ans en France et en Occident, sinon une nouvelle fois de &laquo;&nbsp;transformer le pays&nbsp;(8)&nbsp;&raquo;. On sait ce que signifie cet appel maladif au changement dans la bouche d&rsquo;un oligarque&hellip;</font></p> <p><font size="2" face="Arial">D&rsquo;ailleurs qui se ressemble s&rsquo;assemble. Quels sont les soutiens officiels de Macron&nbsp;? Le gratin mondialiste d&rsquo;Alain Minc &agrave; Jacques Attali. Voil&agrave; qui devrait ouvrir les yeux, s&rsquo;il en &eacute;tait besoin, sur la signification politique d&rsquo;une telle candidature.</font></p> <h3><font size="2" face="Arial">On ne marche plus&nbsp;!</font></h3> <p><font size="2" face="Arial">Dans les meetings de la coqueluche, &eacute;galement organis&eacute;s dans leurs moindres d&eacute;tails par des soci&eacute;t&eacute;s de conseil tr&egrave;s bien pay&eacute;es, les cam&eacute;ras complaisantes nous montrent des figurants brandissant une pancarte sur laquelle on peut lire &laquo;&nbsp;Je marche&nbsp;&raquo;, l&rsquo;air &eacute;panoui.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">&laquo;&nbsp;L&egrave;ve-toi et marche&nbsp;&raquo;&nbsp;: Emmanuel en nouveau Messie en quelque sorte&nbsp;? H&eacute;las, les communicants qui entourent le clone ignorent manifestement que <em>marcher</em> signifie aussi, dans la langue de la France d&rsquo;en bas, &laquo;&nbsp;se faire avoir&nbsp;&raquo;. En d&rsquo;autres termes suivre <em>En marche&nbsp;!</em> revient &agrave; se faire avoir ou &agrave; &laquo;&nbsp;marcher dans la combine&nbsp;&raquo;, pour les plus rus&eacute;s.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">La coqueluche frappe, c&rsquo;est bien connu, surtout les b&eacute;b&eacute;s et les personnes fragiles.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">La France r&eacute;elle, elle, ne marche pas.</font></p> <p align="RIGHT"><font size="2" face="Arial"><strong>Michel Geoffroy<br /> </strong>14/03/2017</font></p> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Notes&nbsp;:<br /> 1</strong> TV libert&eacute;s du 13 f&eacute;vrier 2017.<br /> <strong>2</strong> Interview sur la cha&icirc;ne isra&eacute;lienne i24 news, le 25 d&eacute;cembre 2016.<br /> <strong>3</strong><em> Marianne</em> du 13 novembre 2016<em>.<br /> </em><strong>4</strong> Interview &agrave; <em>l&rsquo;OBS</em> du 9 novembre 2016.<br /> <strong>5 </strong>Interview &agrave;<em> l&rsquo;OBS</em>. du 9 novembre 2016<br /> <strong>6</strong> LeFigaro.fr du 17 f&eacute;vrier 2017.<br /> <strong>7</strong> LeFigaro.fr du 14 janvier 2017.<br /> <strong>8</strong> Le 20 janvier 2017.</font></p> </div> </div> </div> </div> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Thu, 16 Mar 2017 23:00:00 GMT Nouveau regard sur Donald Trump http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2494 2494 <br />Un texte du 14 mars de Philippe Grasset dans Dedefensa 2) fournit quelques pr&eacute;cisions et r&eacute;f&eacute;rences &agrave; ce sujet. A le lire on peut constater que le mill&eacute;narisme de Bannon n'a rien d'&eacute;sot&eacute;rique,. Dans le cas des Etats-Unis, il s'appuie sur des analyses pr&eacute;cises mais rarement faites avec cette pr&eacute;cision relatives au r&ocirc;le de ce que pour simplifier nous nommerons Wall Street dans la gen&egrave;se de la crise de 2008 et dans la phrase de &laquo;&nbsp;reconstruction&nbsp;&raquo; ayant suivi 3). Cette reconstruction sera comme beaucoup d'analystes le pr&eacute;voient suivie d'une phase de destruction, actuellement en cours. Mais pour Bannon la reconstruction qui pourrait suivre devrait reposer pour &ecirc;tre durable sur une v&eacute;ritable r&eacute;volution sociologique et politique donnant enfin le pouvoir &agrave; la masse &eacute;lectorale des &laquo;&nbsp;am&eacute;ricains pauvres&nbsp;&raquo; ayant &eacute;lu Trump. <p style="margin-bottom: 0cm">Philippe Grasset cite une analyse d'Alastair Crook allant dans le m&ecirc;me sens mais donnant beaucoup plus de details non seulement sur la &laquo;&nbsp;r&eacute;volution &laquo;&nbsp; possible mais sur le r&ocirc;le de Donald Trump, bien conseill&eacute; par Stephen Bannon, pourrait y jouer 4). Il convient &eacute;videmment de lire tous ces articles en d&eacute;tail, car nous n'avons pas la possibilit&eacute; de les commenter ici. Alastair Crook est un ancien diplomate britannique ayant jou&eacute; un r&ocirc;le essentiel pour le compte de l'Intelligence Service. Depuis il s'est reconverti dans l'&eacute;dition d'un site, Consortium News, <a href="https://consortiumnews.com/">https://consortiumnews.com</a> que nous vous conseillons de placer parmi vos favoris. L'on y acc&egrave;de &agrave; des analyses originales, difficiles &agrave; trouver ailleurs.<br /> <br /> Dans cet article, Alastair Crook explique l'&eacute;tonnant paradoxe que nous avons plusieurs fois signal&eacute; ici. Pourquoi, alors que Donald Trump recherchera un peu partout des &eacute;conomies n&eacute;cessaires &agrave; financer son programme d'investissements visant &laquo;&nbsp;&agrave; rendre sa grandeur &agrave; l'Am&eacute;rique&nbsp;&raquo;, a-t-il d&eacute;cid&eacute; d'augmenter massivement les d&eacute;penses militaires &ndash; ceci d'autant plus qu'il avait annonc&eacute; une politique de d&eacute;tente avec Moscou? Ce serait parce que Stephen Bannon aurait convaincu Trump que seul l'appui des militaires pourrait lui permettre de neutraliser Wall Street, laquelle est en train de provoquer par ses sp&eacute;culations une nouvelle destruction bien pire que celle de 2008. Les militaires, par leur sens de l'Etat et leur d&eacute;sint&eacute;ressement, pourraient, appuy&eacute;s par Trump, aider celui-ci &agrave; restaurer au sein de la soci&eacute;t&eacute; civile l'ancienne grandeur am&eacute;ricaine. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">On dira que Alastair Crooks et Stephen Bannon font exag&eacute;r&eacute;ment confiance &agrave; la caste des militaires. Celle-ci n'a-t-elle pas soutenue dans les derni&egrave;res ann&eacute;es des guerres d&eacute;sastreuses pour l'Am&eacute;rique. Mais selon nos auteurs, les militaires n'ont fait qu'appliquer les ordres donn&eacute;s par les pr&eacute;c&eacute;dents Pr&eacute;sidents am&eacute;ricains, eux-m&ecirc;mes totalement aux ordres de Wall Street. Donald Trump, au service des &eacute;lecteurs &laquo;&nbsp;pauvres&nbsp;&raquo; qui l'ont &eacute;lu, et avec l'appui d'une majorit&eacute; de militaires convaincus par lui, devrait pouvoir inverser le sens de l'histoire am&eacute;ricaine. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">Pour notre part, faute d'&eacute;l&eacute;ments suffisants pour juger en profondeur, nous ne pouvons pas nous prononcer sur la validit&eacute; du pronostic de Crook et Bannon. Faisons lui confiance cependant. Ceci nous permettra de redresser les jugements de plus en plus d&eacute;favorables que nous avions prononc&eacute; &agrave; l'&eacute;gard &laquo;&nbsp;du Donald&nbsp;&raquo;. L'avenir proche dira ce qu'il en est. <br /> <br /> Remarquons seulement qu'en France, les candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle, fussent ils &agrave; droite ou &agrave; l' &laquo;&nbsp;extr&ecirc;me droite&nbsp;&raquo; comme Marine Le Pen qui en appelle aux &laquo;&nbsp;patriotes&nbsp;&raquo;, ne mentionnent pas, au moins publiquement, l'appui que pourrait leur apporter l'arm&eacute;e fran&ccedil;aise. Plus d'un si&egrave;cle de lutte contre le militarisme politique ne leur permet pas de le faire. De leur c&ocirc;t&eacute;, les militaires fran&ccedil;ais, faisant preuve d'une r&eacute;serve louable, ne se hasardent pas &agrave; se prononcer publiquement sur les perspectives politiques. </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><strong>R&eacute;f&eacute;rences.</strong><br /> <font size="2"><br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 1)&nbsp;</font> <a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/bannon2.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/bannon2.htm</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; voir aussi <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2466">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2466</a></p> <div align="left"> <ol start="2"> <li> <a href="http://www.dedefensa.org/article/bannon-un-guenonien-a-washington-dc">http://www.dedefensa.org/article/bannon-un-guenonien-a-washington-dc</a></li> </ol> </div> <ol start="3"> <li> <div align="left"> <p style="margin-bottom: 0cm">Voir par exemple <a href="https://www.washingtonpost.com/business/what-caused-the-financial-crisis-the-big-lie-goes-viral/2011/10/31/gIQAXlSOqM_story.html?utm_term=.92f797cf7b47">https://www.washingtonpost.com/business/what-caused-the-financial-crisis-the-big-lie-goes-viral/2011/10/31/gIQAXlSOqM_story.html?utm_term=.92f797cf7b47</a></p> </div> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm" align="left"><a href="https://consortiumnews.com/2017/03/09/steve-bannons-apocalyptic-unravelling/?print=print">https://consortiumnews.com/2017/03/09/steve-bannons-apocalyptic-unravelling/?print=print</a></p> </li> </ol> Tue, 14 Mar 2017 23:00:00 GMT Français Fillon président de la République&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2489 2489 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Son pr&eacute;sident G&eacute;rard Larcher a communiqu&eacute; ce qui suit &agrave; l'issue de la r&eacute;union <em>&laquo;&nbsp;Le comit&eacute;, apr&egrave;s un large &eacute;change, a renouvel&eacute; &agrave; l&rsquo;unanimit&eacute; son soutien &agrave; Fran&ccedil;ois Fillon et s&rsquo;engage &agrave; &oelig;uvrer au rassemblement des familles politiques de la droite et du centre autour de lui et du projet qu&rsquo;il porte pour le redressement national</em> <em>Fran&ccedil;ois Fillon a indiqu&eacute; qu&rsquo;il prendra des initiatives pour porter ensemble nos valeurs. Les R&eacute;publicains sont rassembl&eacute;s pour la victoire.</em></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On ne peut qu'admirer le courage de Fran&ccedil;ois Fillon &agrave; se maintenir, malgr&eacute; les critiques et les d&eacute;fections qui s'accumulaient contre lui. Mais le courage ne suffit pas &agrave; rassembler un &eacute;lectorat suffisant pour l'emporter &agrave; la pr&eacute;sidentielle. Les &eacute;lecteurs, au moins ceux qui tenteront de r&eacute;fl&eacute;chir au del&agrave; des emballements m&eacute;diatiques, devront comparer les programmes tels qu'aujourd'hui affich&eacute;s et choisir entre les candidats jug&eacute;s les mieux capables de les mettre en oeuvre. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les R&eacute;publicains, sous la direction d&eacute;sormais de Fran&ccedil;ois Fillon, reprendront d&eacute;sormais le programme propos&eacute; par ce dernier lors des primaires de la droite et du centre. M&ecirc;me s'il a &eacute;t&eacute; quelque peu amend&eacute; par Fillon lui-m&ecirc;me, ce programme sera celui d'une droite dure voulant se d&eacute;barrasser de tous les relents de social d&eacute;mocratie conserv&eacute;s par Fran&ccedil;ois Hollande. Il serait improbable qu'il plaise aux nombreux &eacute;lecteurs dits &laquo;&nbsp;d&eacute;favoris&eacute;s&nbsp;&raquo; que la candidature Fillon devrait rassembler. Cependant le programme sera soutenu et vendu &agrave; l'opinion avec l'aide de millions d'euros par les forces &eacute;conomiques, politiques et m&eacute;diatiques repr&eacute;sentant le lib&eacute;ral-capitalisme qui gouverne la France depuis des d&eacute;cennies, y compris sous la pr&eacute;sidence dite socialiste de Fran&ccedil;ois Hollande. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Rien n'exclut cependant qu'un nombre suffisant de ces &eacute;lecteurs &laquo;&nbsp;d&eacute;favoris&eacute;s&nbsp;&raquo; se rallie &agrave; Fran&ccedil;ois Fillon, s&eacute;duits notamment par la posture anti-syst&egrave;me qu'il vient d'afficher ces derniers jours. Un point important, qui restera &agrave; pr&eacute;ciser par Fran&ccedil;ois Fillon, concerne le maintien par ce dernier d'une volont&eacute; de se rapprocher de la Russie, permettant d'&eacute;chapper quelque peu &agrave; la domination qu'exercent en France les int&eacute;r&ecirc;ts transnationaux financiers symbolis&eacute;s par Wall Street. Mais que restera-t-il de cette volont&eacute; chez un Fillon pr&eacute;sident de la R&eacute;publique n&eacute;cessairement manipul&eacute; par les forces atlantistes. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial" color="#000080"><strong>Macron pr&eacute;sident?</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les sondages de ces derniers jours indiquaient qu'&agrave; d&eacute;faut d'une offre cr&eacute;dible de la droite et du centre, Emmanuel Macron &eacute;tait en bonne passe d'&ecirc;tre &eacute;lu, non pas sur son programme encore illisible quoique indiscutablement droitier quoiqu'il en dise, mais par la possibilit&eacute; qu'il aurait d'&eacute;liminer Marine Le Pen s'il restait seul en face de celle-ci lors du deuxi&egrave;me tour de la pr&eacute;sidentielle. Nous avons dit ce que nous pensions d'Emmanuel Macron, candidat fabriqu&eacute; et soutenu par des forces discr&egrave;tes mais tr&egrave;s efficaces repr&eacute;sentant les int&eacute;r&ecirc;ts de Wall Street et de l'Etat profond am&eacute;ricain. Il serait donc d&eacute;sastreux pour la France qu'il devienne pr&eacute;sident de la R&eacute;publique. Le retour en force possible de Fran&ccedil;ois Fillon candidat de la droite et du centre permettrait, il faut l'esp&eacute;rer, de chasser Macron de la premi&egrave;re place qui est actuellement la sienne dans les sondages en face de Marine Le Pen. Il retomberait &agrave; la troisi&egrave;me place. Tous ceux qui en France voudraient refuser un Macron-l'am&eacute;ricain ne pourraient que s'en r&eacute;jouir. <br /> <br /> Concernant le Parti socialiste, il est actuellement dans un tel &eacute;tat de d&eacute;composition qu'il n'aurait pensons-nous aucune chance d'acc&eacute;der au deuxi&egrave;me tour. Ceci m&ecirc;me avec l'appui de Jean-Luc M&eacute;lenchon. Nous ne voyons pas comment il pourrait rallier les millions d'&eacute;lecteurs &laquo;&nbsp;d&eacute;favoris&eacute;s&nbsp;&raquo; que l'incoh&eacute;rence de son programme n'encouragera pas &agrave; se mobiliser. Nous pouvons le regretter, mais c'est ainsi. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#003366">Une Europe &agrave; plusieurs vitesses? </font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Restera Marine Le Pen et son programme, encore flou sur certains points mais qui dans l'ensemble devrait continuer &agrave; &ecirc;tre soutenu par 30 &agrave; 40% de l'&eacute;lectorat. Son point clef demeurera la volont&eacute; de sortir de l'Euro et de l'Union europ&eacute;enne. Mais il faut admettre <span style="font-weight: normal">que le mini-sommet europ&eacute;en en forme de d&icirc;ner de travail r&eacute;unissant le 6 mars les leaders fran&ccedil;ais, allemand, italien et espagnol &agrave; Versailles, a redonn&eacute; de l'espoir &agrave; tous ceux voulant &eacute;chapper &agrave; la tyrannie actuelle impos&eacute;e par l'Union europ&eacute;enne. Le &laquo;&nbsp;club des quatre&nbsp;&raquo; a permis &agrave; ceux-ci d&rsquo;afficher leur unit&eacute; et d&rsquo;acter la n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;une Europe &agrave; plusieurs vitesses, seule mani&egrave;re selon eux de sortir l&rsquo;Union de l&rsquo;orni&egrave;re. (voir <a href="http://www.la-croix.com/Monde/Europe/A-Versailles-mini-sommet-plaide-pour-Europe-plusieurs-vitesses-2017-03-07-1200829872">http://www.la-croix.com/Monde/Europe/A-Versailles-mini-sommet-plaide-pour-Europe-plusieurs-vitesses-2017-03-07-1200829872</a></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Qu'en sera-t-il de cette perspective face &agrave; la volont&eacute; persistante des Etats-Unis, y compris sous la pr&eacute;sidence Trump, d'affaiblir l'Europe et de continuer &agrave; en faire un instrument au service de l'Empire am&eacute;ricain? Sans doute peu de choses. N&eacute;anmoins cette d&eacute;claration affaiblira beaucoup les projets, notamment ceux de Marine Le Pen, visant &agrave; une sortie radicale de l'euro et de l'Union. A quoi bon cette sortie si certains pays, notamment la France, pourraient faire valoir leurs int&eacute;r&ecirc;ts dans une Europe &agrave; plusieurs vitesses ? La question est complexe. Nous y reviendrons. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Dans l'imm&eacute;diat cependant, nous pourrions en conclure que Marine Le Pen, &agrave; supposer qu'elle acc&egrave;de au second tour, n'aurait aucune chance de l'emporter face &agrave; la coalition des lepenophobes. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Beaucoup le regretteront mais c'est ainsi. Dans ce cas, faut-il pr&eacute;f&eacute;rer Fillon &agrave; Macron comme pr&eacute;sident? Pour nous la question ne se pose pas. Face &agrave; un Macron qui ridiculiserait la fonction pr&eacute;sidentielle, un Pr&eacute;sident Fran&ccedil;ois Fillon serait en tous points pr&eacute;f&eacute;rable. Esp&eacute;rons qu'une majorit&eacute; d'&eacute;lecteurs jugeront de m&ecirc;me.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> Mon, 06 Mar 2017 23:00:00 GMT Le pouvoir des services secrets sur les gouvernements. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2479 2479 <br /><font face="Arial" size="2">En effet, dans ses d&eacute;clarations sur Twitter, il a accus&eacute; la CIA en particulier et l'IC en g&eacute;n&eacute;ral de divulguer de<span style="font-style: normal"> </span><em><span style="font-style: normal">&nbsp;fausses informations, concernant notamment ses rapports pr&eacute;tendus avec la Russie. Il a compar&eacute; la CIA &agrave; la Gestapo. </span></em> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Trump s'attaque &agrave; forte partie. L'IC consiste en dix-sept organismes, les plus connus &eacute;tant la CIA et la National Security Agency (NSA). Elle emploie 850&nbsp;000 personnes. Elle dispose d'informations d&eacute;taill&eacute;es sur ce qui se passe et se dit dans le monde, ceci gr&acirc;ce &agrave; un r&eacute;seau in&eacute;gal&eacute; d'espionnage informatique et &agrave; la taille exceptionnelle des serveurs o&ugrave; celles-ci sont m&eacute;moris&eacute;es &agrave; vie. Ces informations peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;es contre des ennemis suppos&eacute;s de l'Am&eacute;rique, mais aussi contre les mouvements politiques et personnalit&eacute;s am&eacute;ricaines qui voudraient s'opposer &agrave; ce que l'IC estime devoir &ecirc;tre d&eacute;fendu. <br /> <br /> Face aux d&eacute;n&eacute;gations r&eacute;p&eacute;t&eacute;es de Trump concernant ses rapports ou ceux de ses collaborateurs avec Vladimir Poutine, elle a laiss&eacute; entendre clairement qu'elle &eacute;tait pr&ecirc;te &agrave; fournir une avalanche de renseignements compromettants propres &agrave; paralyser l'action du Pr&eacute;sident, voire provoquer sa destitution. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il est clair que Trump s'est d&eacute;sormais engag&eacute; dans une guerre perdue d'avance. L'IC sera en mesure de communiquer des informations mettant en cause sa politique, la gestion de ses int&eacute;r&ecirc;ts voire sa vie priv&eacute;e. Rien ne permettra de savoir si ces informations seront vraies ou fausses, nul n'&eacute;tant en mesure de p&eacute;n&eacute;trer les secrets de l'IC. Ce sera finalement celle-ci et les int&eacute;r&ecirc;ts qu'elle sert qui d&eacute;finiront les grandes lignes, voire les d&eacute;tails, de la politique am&eacute;ricaine. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Les membres du Congr&egrave;s et les multiples formes de l'Etat profond am&eacute;ricain hostiles aux projets envisag&eacute;s par Trump ne manqueront pas d'exploiter l'action de l'IC, ceci jusqu'&agrave; provoquer un </span></em><em><em>regime change.</em></em><em><span style="font-style: normal"> En b&eacute;n&eacute;ficieraient les forces financi&egrave;res dites &laquo;&nbsp;mondialistes&nbsp;&raquo; de m&ecirc;me que toutes celles du lobby militaro industriel belliciste ayant pr&eacute;c&eacute;demment soutenu la candidature Clinton. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">L'on sait que depuis plus de 70 ans la CIA a mont&eacute; dans une partie du monde des coups d'Etat permettant de destituer les gouvernements l&eacute;gitimes jug&eacute;s insuffisamment coop&eacute;ratifs et mettre &agrave; leur place des r&eacute;gimes soumis. Elle s'en prend d'ailleurs aujourd'hui &agrave; la Chine et m&ecirc;me &agrave; la Russie. Mais l&agrave; elle se heurte &agrave; forte partie. Trump apparemment se r&eacute;v&egrave;le beaucoup plus faible et d&eacute;pass&eacute; par des enjeux qu'il ne soup&ccedil;onnait pas. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font color="#000080" face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><strong>Le FSB et Vladimir Poutine</strong></span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Vladimir Poutine vient d'exposer lors d'une r&eacute;union le 17.2/2017 tenue avec les responsables du FSB ou Service f&eacute;d&eacute;ral de s&eacute;curit&eacute; de la F&eacute;d&eacute;ration de Russie (successeur du KGB) les grandes lignes de ce que sera sa politique pour lutter contre les menaces qui selon lui p&egrave;sent sur le pays. Il a par ailleurs pr&eacute;cis&eacute; ce que devrait &ecirc;tre les actions de coop&eacute;ration qu'il pourrait entretenir avec Donald Trump. On en trouvera le d&eacute;tail dans un article du toujours tr&egrave;s bien inform&eacute; Alexander Mercouris publi&eacute; par le site The Duran 2) . </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Poutine n'a pas toujours contr&ocirc;l&eacute; le FSB. N&eacute;anmoins depuis quelques ann&eacute;es il semble avoir ma&icirc;tris&eacute; l'appareil pour le mettre au service de la politique interne et internationale qu'il propose &agrave; la Russie. Quelques &eacute;l&eacute;ments suppos&eacute;s trop proches des Occidentaux en ont &eacute;t&eacute; &eacute;limin&eacute;s. Rien ne permet d'affirmer qu'il n'a pas d'adversaires aujourd'hui au sein du FSB. Mais la nuisance de ceux-ci &agrave; son &eacute;gard sera sans commune mesure &agrave; celle de l'IC &agrave; l'&eacute;gard de Trump. La publicit&eacute; donn&eacute;e &agrave; la r&eacute;union du 17 f&eacute;vrier montre que Poutine n'h&eacute;site pas &agrave; rendre publiques les orientations qu'il fixe au FSB. Ceci permet &agrave; l'opinion nationale de le soutenir dans sa d&eacute;marche, dans la mesure o&ugrave; ces orientations paraissent conformes aux int&eacute;r&ecirc;ts de la Russie. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font color="#000080" face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><strong>Qui commande aux services secrets?</strong></span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Cette question est r&eacute;guli&egrave;rement pos&eacute;e, dans la mesure o&ugrave; ces services, secrets par d&eacute;finition, ne communiquent jamais sur les ordres qu'ils re&ccedil;oivent ou les autorit&eacute;s dont elles &eacute;manent. Vu la puissance dont les services secrets disposent, il y a l&agrave; une contradiction avec la politique de relative transparence recherch&eacute;e, en principe, par les r&eacute;gimes dits d&eacute;mocratiques. Mais il est bien &eacute;vident que tout, m&ecirc;me dans ces r&eacute;gimes, ne peut pas &ecirc;tre communiqu&eacute;. Il en r&eacute;sulterait un &eacute;chec certain des politiques recherch&eacute;es par les gouvernements.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Cependant il y des diff&eacute;rences. Autant en principe les instructions que donne Vladimir Poutine et son gouvernements au FSB sont relativement publiques, ce qui lui permet de contr&ocirc;ler ce service en s'appuyant sur une volont&eacute; g&eacute;n&eacute;rale, autant celles que re&ccedil;oivent les services composant l'Intelligence Community am&eacute;ricaine demeurent myst&eacute;rieuses. On peut penser non sans raison qu'elle n'ob&eacute;it qu'&agrave; elle-m&ecirc;me, au service de ses propres int&eacute;r&ecirc;ts de domination Il en fut ainsi de la CIA d'Edgar Hoover sous Kennedy et ses successeurs . Rien ne permet d'affirmer que cette perversion ait disparu dans l'Am&eacute;rique d'aujourd'hui.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><em>Mais i</em>l serait irr&eacute;aliste de croire que dans le cercle des int&eacute;r&ecirc;ts composant l'Etat profond, il n'en aurait pas de nombreux que d&eacute;rangeraient les intentions affich&eacute;es par le programme de Trump, notamment un rapprochement avec la Russie. Le plus probable est que beaucoup se trouvent dans le Lobby Militaro Industriel. Les hi&eacute;rarchies des partis D&eacute;mocrate et R&eacute;publicain inquiets par les ouvertures (dites populistes) de Trump vers des millions d'&eacute;lecteurs pauvres veulent certainement aussi provoquer la chute d'un Pr&eacute;sident potentiellement dangereux. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Trump para&icirc;t l'avoir bien compris. Loin de poursuivre ses projets initiaux, il multiplie actuellement les concessions &agrave; ses adversaires. Il trahit ainsi ceux qui l'avaient soutenu. Mais sera-ce suffisant? Sans doute pas, dans la mesure o&ugrave; l'IC et ceux qui inspirent celle-ci paraissent d&eacute;sormais vouloir sa t&ecirc;te. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><em><span style="font-style: normal">Notes</span></em></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Voir <a href="http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/22/un-president-stagiaire-plonge-dans-un-nid-d-espions_5083365_3232.html#I7umyYd61cCIEOGs.99">http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/22/un-president-stagiaire-plonge-dans-un-nid-d-espions_5083365_3232.html#I7umyYd61cCIEOGs.99</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir <a href="http://theduran.com/vladimir-putin-fsb-make-offer-to-donald-trump/">http://theduran.com/vladimir-putin-fsb-make-offer-to-donald-trump/</a></span></em></font></p> </li> </ol> Wed, 22 Feb 2017 23:00:00 GMT Daniel Dennett est il désormais le seul scientifique matérialiste&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2478 2478 <br /><p><font size="2">Dans son dernier ouvrage <em>From Bacteria to Bach and Back: The Evolution of Minds, </em>f&eacute;vrier 2017, il pose &agrave; nouveau la question qui a intrigu&eacute; pendant des si&egrave;cles des g&eacute;n&eacute;rations de philosophes, de po&egrave;tes et de scientifiques: comment l'esp&egrave;ce humaine a-t-elle acquis l'esprit (mind) seule apparemment &agrave; l'avoir fait dans l'histoire de l'&eacute;volution? L'esprit lui a permis de d&eacute;velopper la conscience, le langage et la culture.<br /> <br /> Les disciples de Darwin ont toujours expliqu&eacute; que cette facult&eacute; avait &eacute;t&eacute; acquise du fait de la s&eacute;lection naturelle, &agrave; partir de mutations apparues au hasard depuis les premi&egrave;res bact&eacute;ries et arch&eacute;as. Mais, selon Dennett, les analyses de cette sorte, quand elles en viennent &agrave; l'action des prot&eacute;ines, de l'ADN et des neurones, suscitent encore beaucoup de controverses. Elles constatent plus qu'elles n'expliquent en profondeur. <br /> <br /> Daniel Dennett pense pouvoir montrer qu'une approche plus approfondie de l'informatique et de la biologie &eacute;volutionnaire permet de mieux comprendre les m&eacute;canismes par lesquels la s&eacute;lection naturelle a fini par faire appara&icirc;tre des cr&eacute;atures dot&eacute;es de capacit&eacute;s spirituelles. Il a toujours &eacute;t&eacute; le d&eacute;fenseur de la th&eacute;orie m&eacute;m&eacute;tique, selon laquelle il est possible d'accomplir des actions innovantes par rapport &agrave; celles command&eacute;es par le d&eacute;terminisme g&eacute;n&eacute;tique. <br /> <br /> Il explique comment le langage, essentiellement compos&eacute; de m&egrave;mes 3) qui sont constamment en comp&eacute;tition entre eux, a produit des outils qui nous donnent la capacit&eacute; de cr&eacute;er nos propres m&egrave;mes. Il en r&eacute;sulte que l'esprit peut non seulement percevoir mais comprendre et cr&eacute;er, le tout dans un processus continu qualifi&eacute; d'&eacute;volution culturelle 4).</font></p> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Donald Trump<br /> </font></strong><br /> Nous pr&eacute;senterons sans doute ici plus en d&eacute;tail <em>From Bacteria to Bach and Back: The Evolution of Minds.</em> Nous voudrions seulement ici constater que dans le monde actuel les scientifiques mat&eacute;rialistes tels que Dennett sont de plus en plus rares. De plus ils sont interdits d'expression et souvent emprisonn&eacute;s ou assassin&eacute;s. En Europe seulement ils peuvent esp&eacute;rer poursuivre leurs travaux....et encore. <br /> </font></p> <p><font size="2">C'est &eacute;videmment le cas dans les soci&eacute;t&eacute;s se r&eacute;f&eacute;rant plus particuli&egrave;rement &agrave; l'islam wahhabite, qui est aujourd'hui propag&eacute; dans le monde entier, notamment par les djihadistes qui s'en inspirent. Mais pour un islam plus mod&eacute;r&eacute; &ndash; si ce mot a un sens - lequel int&eacute;resse au moins 1 milliard et demi d'humains, le mat&eacute;rialisme scientifique n'a aucun r&ocirc;le &agrave; jouer, puisque tout a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; expliqu&eacute; par le Coran. </font></p> <p><font size="2">D'autres continents, notamment l'Inde et l'Afrique, sont peupl&eacute;s eux-aussi de populations pour lesquelles la science mat&eacute;rialiste est inutile et dangereuse, du fait qu'elle pourrait conduire &agrave; remettre en cause les croyances dominantes. L'Eglise catholique pour sa part est plus tol&eacute;rante. Mais on a tout lieu de penser que l'Acad&eacute;mie Pontificale des sciences rejetterait en tout et en d&eacute;tail les analyses de Daniel Dennett.</font></p> <p><font size="2">Il a plus grave aujourd'hui, compte tenu du r&ocirc;le important que jouent les Etats-Unis, dont Dennett est issu, dans le d&eacute;veloppement des sciences et des techniques. L'importance pr&eacute;pond&eacute;rante que prennent des firmes comme Google dans l'innovation en mati&egrave;re d'intelligence artificielle ne pr&eacute;sage rien de bon concernant l'objectivit&eacute; de celle-ci quand on consid&egrave;re que son principal int&eacute;r&ecirc;t aux yeux de Google est de l'aider &agrave; construire un empire mondial en utilisant et encourageant les croyances des humains d&egrave;s qu'elles ont un int&eacute;r&ecirc;t commercial.</font></p> <p><font size="2"> Plus r&eacute;cemment et plus inqui&eacute;tante encore est la position annonc&eacute;e par le pr&eacute;sident des Etats-Unis Donald Trump &agrave; l'&eacute;gard des recherches scientifiques. Celles ci seront clairement combattues quand elles contrediront les int&eacute;r&ecirc;ts strat&eacute;giques d'une America First dont il se pr&eacute;tend le champion. Nous aimerions conna&icirc;tre sur ce sujet les r&eacute;actions &eacute;ventuelles de Daniel Dennett. Doutons cependant que From Bacteria to Bach and Back puisse devenir le livre de chevet de Donald Trump.</font></p> <p><font size="2">NB. Sur un sujet voisin, voir notre article </font><font size="2"><strong><font color="#000099">TRAPPIST 1 et la connaissance scientifique </font></strong></font><font size="2"> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/trap.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/trap.htm</a></font></p> <font size="2">_______________________________________________________________________________________<br /> </font> <p><strong><font size="2">Notes</font></strong></p> <p><font size="2">1) Wikipedia <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Dennett">https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Dennett</a></font></p> <p><font size="2">2) Voir notamment <br /> * Dennett<a href="http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2000/nov/D_Dennett.html"> <br /> http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2000/nov/D_Dennett.html</a><br /> * Freedom evolves <a href="http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2003/juil/dennett.html">http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2003/juil/dennett.html</a><br /> * Le libre arbitre<a href="http://www.automatesintelligents.com/echanges/2003/juil/deter.html"> http://www.automatesintelligents.com/echanges/2003/juil/deter.html</a></font></p> <p><font size="2">3) Voir Comment les syst&egrave;mes pondent, par Pascal Jouxtel <a href="http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2006/jan/csp.html">http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2006/jan/csp.html</a><br /> <br /> 4) Sur le livre, voir un entretien r&eacute;cent avec Daniel Dennett<br /> <a href="https://www.newscientist.com/article/mg23331120-800-why-your-brain-is-like-a-conscious-termite-colony/">https://www.newscientist.com/article/mg23331120-800-why-your-brain-is-like-a-conscious-termite-colony/</a></font></p> Tue, 21 Feb 2017 23:00:00 GMT Le très inquiétant Stephen Miller http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2468 2468 <br /><font face="Arial" size="2">Miller, qui a &eacute;t&eacute; nomm&eacute;<em> &ldquo;chief policy adviser&rdquo; ,</em> c'est-&agrave;-dire conseiller polit<span style="font-style: normal">ique en chef &agrave; la Maison Blanche, multiplie les attaques contre les juges f&eacute;d&eacute;raux et les m&eacute;dias pr&eacute;tendant fixer des limites au Pr&eacute;sident en mati&egrave;re d'immigration et de s&eacute;curit&eacute;. Lors d'une &eacute;mission sur Fox News, reprise par la plupart des chaines, il a affirm&eacute; que Trump &eacute;tait le champion de millions et millions de travailleurs patriotes, ceux qui demandent des hausses de salaires, une bonne &eacute;cole et la s&eacute;curit&eacute;.</span> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-style: normal">Peut-&ecirc;tre mais comment dans ce cas comprendre qu'un multimilliardaire tel que Trump ait recrut&eacute; des ministres qui s'opposent &agrave; la hausse des salaires minimum, veulent d&eacute;truire Medicaid, Medicare, la s&eacute;curit&eacute; sociale, l'&eacute;ducation publique, les r&egrave;glements de s&eacute;curit&eacute; sur les lieux de travail et toutes autres formes de protection pour ces travailleurs.</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-style: normal">La subite fibre sociale de Milller surprend chez un membre de la classe moyenne sup&eacute;rieure qui s'est r&eacute;v&eacute;l&eacute; d&egrave;s sa jeunesse fascin&eacute; par tous les mouvements d'extr&ecirc;me droite et qui a &eacute;t&eacute; ult&eacute;rieurement le porte parole d'un certain nombre de personnalit&eacute;s du Congr&egrave;s ultra r&eacute;actionnaires, notamment la repr&eacute;sentante Michelle Bachmann et le s&eacute;nateur Jeff Sessions.</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le poste &eacute;minent que lui a conf&eacute;r&eacute; Trump ne devrait cependant pas surprendre de la part d'un Pr&eacute;sident qui a parall&egrave;lement nomm&eacute; directeur de la communication strat&eacute;gique au National Security Council un certain Michael Anton. Celui-ci avait pr&eacute;c&eacute;demment soutenu Bush dans la d&eacute;cision catastrophique d'envahir l'Irak puis est devenu directeur de l'important fonds sp&eacute;culatif (hedge fund) BlackRock. Il a depuis multipli&eacute; les attaques de type raciste accusant les Noirs am&eacute;ricains de voler le travail des <em>white Americans</em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Beaucoup de commentateurs, et pas seulement dans les mouvements d'opposition Verts et Lib&eacute;raux, craignent qu'un Pr&eacute;sident conseill&eacute; par un trio aussi ouvertement fasciste que Bannon, Miller et Anton, provoque un attentat de type &laquo;&nbsp;Incendie du Reichstag&nbsp;&raquo; ayant permis &agrave; Hitler de s'emparer du pouvoir. En ce cas Trump mettrait en place une v&eacute;ritable dictature militaris&eacute;e qui pourrait servir ouvertement et sans opposition civile les int&eacute;r&ecirc;ts de l'oligarchie am&eacute;ricaine, aux Etats-Unis et dans le monde. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ajoutons que Moscou prend de plus en plus conscience du caract&egrave;re empoisonn&eacute; des propositions de rapprochement initialement formul&eacute;es par Trump. Celles-ci, comme nous l'avons indiqu&eacute; pr&eacute;c&eacute;demment, impliquerait d'engager la Russie dans une guerre contre l'Iran et la Chine.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Le 14 f&eacute;vrier, m&ecirc;me si l'&eacute;v&egrave;nement n'a pas &eacute;t&eacute; &agrave; ce jour comment&eacute; par la diplomatie russe, on doit observer que le seul conseiller de Trump relativement favorable &agrave; l'alliance avec Moscou, le g&eacute;n&eacute;ral Michael Flynn, vient d'&ecirc;tre d&eacute;missionn&eacute; par Trump pour un pr&eacute;texte dont les raisons p</font><font face="Arial" size="2">rofondes restent quelque peu obscures, au moins aux yeux de ceux qui ne veulent pas voir. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Notes<br /> <br /> &nbsp;* Sur Flynn, voir un point de vue russe :</font> </p> <p><font face="Arial" size="2"><a href="https://sputniknews.com/world/201702141050666917-flynn-resignation-trump-administration-russia/">https://sputniknews.com/world/201702141050666917-flynn-resignation-trump-administration-russia/</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Voir &eacute;galement un article de The Duran, le site du tr&egrave;s bien inform&eacute; Alexander Mercouris</font><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><a href="http://theduran.com/general-flynns-accusers-broke-law/">http://theduran.com/general-flynns-accusers-broke-law/</a></font></p> <p><font face="Arial" size="2">* Sur Trump, pour &ecirc;tre objectif, je dois signaler un nouvel article de Thierry Meyssan, plus trumpiste que jamais. <br /> </font> </p> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://www.voltairenet.org/article195181.html">http://www.voltairenet.org/article195181.html</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">* Toujours pour &ecirc;tre objectif, je dois signaler que Bannon, Miller et une certaine Kellyanne Conway sont pr&eacute;sent&eacute;s comme les plus solides soutiens de la politique dite antisyst&egrave;me dont Trump s'inspirerait. Les n&eacute;ocons feront tout ce qu'ils pourront pour obliger Trump &agrave; s'en s&eacute;parer. Voir &agrave; nouveau The Duran <br /> </font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><a href="http://theduran.com/neocon-hit-list-people-trump-administration-targeted-removal/">http://theduran.com/neocon-hit-list-people-trump-administration-targeted-removal/</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Mon, 13 Feb 2017 23:00:00 GMT L'étrange M. Bannon http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2466 2466 <br /><font size="2"><br /> </font> <p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/bannon.png" alt="" height="168" width="300" /></p> <p align="left"><font size="2"><br /> On lit dans le <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen_Bannon">portrait que lui consacre </a>Wikipedia <br /> <br /> <font color="#990000"><em>Stephen Bannon dit Steve Bannon, n&eacute; le 27 novembre 1953 &agrave; Norfolk (Virginie), est un homme d&rsquo;affaires, dirigeant de m&eacute;dias, r&eacute;alisateur et producteur de cin&eacute;ma et ancien officier de marine am&eacute;ricain.<br /> Militant conservateur, il est, de 2012 &agrave; 2016, pr&eacute;sident ex&eacute;cutif de Breitbart News LLC, la soci&eacute;t&eacute; m&egrave;re de Breitbart News. Fan de Leni Riefenstahl. Auteur du film In the Face of evil en hommage &agrave; Ronald Reagan, de G&eacute;n&eacute;ration z&eacute;ro pro Tea Party. En 2012, Co fondateur du GIA, journal d investigation politique.<br /> En ao&ucirc;t 2016, Stephen Bannon est d&eacute;sign&eacute; au poste de directeur ex&eacute;cutif de la campagne pr&eacute;sidentielle de Donald Trump. Apr&egrave;s la victoire de ce dernier le 8 novembre 2016, il est nomm&eacute; conseiller du pr&eacute;sident des &Eacute;tats-Unis. <br /> </em></font><br /> Ceci a priori n'a rien de particulier. Cependant, aujourd'hui, Bannon r&eacute;v&egrave;le des convictions surprenantes chez un premier conseiller de Pr&eacute;sident. Ceci suscite de nombreux commentaires. Il a en effet b&acirc;ti sa r&eacute;putation et sa carri&egrave;re en cultivant l'anti-intellectualisme. Par ce terme, d&eacute;signons son rejet de ce qu'il nomme les &eacute;lites culturelles, leurs politiques et leurs m&eacute;dias. Le fait-il pour se singulariser ou par conviction sinc&egrave;re? On peut pencher pour la seconde hypoth&egrave;se. <br /> <br /> Ainsi, il a toujours affich&eacute; un refus du politiquement correct r&eacute;gnant jusqu'ici &agrave; Washington, plus particuli&egrave;rement sous Barack Obama. Il se dit ouvertement pro-chr&eacute;tien et pro-sioniste, ce que n'osent pas reconna&icirc;tre les &eacute;lites. Concernant ses rapports aux citoyens, il affirme qu'il veut d&eacute;fendre les &laquo;&nbsp;peu-&eacute;duqu&eacute;s&nbsp;&raquo;, qui n'ont jamais la parole, les &laquo;&nbsp;d&eacute;plorables&nbsp;&raquo; dans le vocabulaire d'Hillary Clinton. Ceci est tout &agrave; fait honorable, bien qu'un peu en contradiction avec la politique de son patron, qui s'est donn&eacute; un gouvernement de multimilliardaires. On voit mal &eacute;galement comment Steve Bannon pourrait continuer &agrave; inspirer la diplomatie de Trump, qui aujourd'hui semble plus proche des int&eacute;r&ecirc;ts de la finance que de ceux du peuple. </font></p> <p align="left"><font size="2">Plus curieusement, dans un pays affichant un grand respect pour les sciences, Bannon se dit mill&eacute;nariste, ce qui n'a gu&egrave;re de fondement scientifique. Ceci signifie qu'il s'inspire de th&egrave;ses fantasm&eacute;es selon lesquelles les soci&eacute;t&eacute;s passent obligatoirement par des phases de construction suivies de phase de destruction. Au terme de la plus profonde de celles-ci, elles sont d&eacute;truites puis ressuscitent sous des formes totalement nouvelles et inimaginables. Certains le soup&ccedil;onnent de pousser Donald Trump &agrave; &ecirc;tre pour l'Am&eacute;rique ce destructeur final devenant le grand refondateur. Apparemment, un tel r&ocirc;le ne d&eacute;plairait pas &agrave; Trump lui-m&ecirc;me, profond&eacute;ment narcissique. <br /> <br /> On dira que la plupart des chefs d'Etats nourrissent de tels fantasmes en ce qui les concerne. Ce fut &eacute;videmment le cas de Hitler et Mussolini, peut-&ecirc;tre aussi de Staline, mais c'est sans doute aussi le cas de dirigeants plus contemporains, y compris dans les d&eacute;mocraties. Dans ce dernier cas cependant, leurs conseillers, plus proches des r&eacute;alit&eacute;s, s'efforcent de les ramener &agrave; plus de r&eacute;alisme. <br /> <br /> Sera-ce le cas sous la pr&eacute;sidence Trump? On peut le penser car l'establishment politico-militaire n'a pas l'intention de le laisser faire librement. On le voit notamment dans les nombreuses menaces de destitution, sinon de mort, que cet establishment formule &agrave; l'&eacute;gard du Pr&eacute;sident. Mais en ce cas le conflit, non seulement avec Trump, mais avec Steve Bannon, devrait prendre des formes aig&uuml;es. Comment r&eacute;agira ce dernier? <br /> <br /> Il sera en tous cas int&eacute;ressant non seulement au plan politique mais au plan humain, d'observer comment &eacute;voluera l'&eacute;trange M. Bannon. Nous en reparlerons.</font></p> <p align="left"><font size="2">.</font></p> Sat, 11 Feb 2017 23:00:00 GMT Une Amérique coupée en deux?..mais pourquoi pas en trois? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2447 2447 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170122211603_20160805011721_stein.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p style="margin-bottom: 0cm">&nbsp;</p> <font size="3"> <font size="2" face="Arial">On a vu en effet, dans le camp des anti-Trump, de nombreuses jeunes femmes tr&egrave;s sympathiques affirmer qu'elles refusaient une Am&eacute;rique niant d&eacute;sormais, entre autres, l'&eacute;galit&eacute; des sexes, l'avortement et les droits des LBGT. Qui ne serait pas d'accord avec elles, au moins en France? Mais on est alors en droit de se demander pourquoi elles d&eacute;couvrent seulement maintenant les menaces qu'incarneraient les pro-Trump?</font></font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Dans la campagne &eacute;lectorale, elles ont toutes soutenu sans mot dire le clan Clinton, infiniment plus r&eacute;actionnaire et dangereux que ne l'est aujourd'hui Donald Trump. Si leur candidate l'avait emport&eacute;e, elles seraient aujourd'hui dans une Am&eacute;rique quasiment en guerre avec une partie du monde. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Apparemment ces jeunes femmes avaient vot&eacute; pour le clan Clinton au pr&eacute;texte que celle-ci &eacute;tait une femme, et qu'il s'agirait d'une premi&egrave;re femme &agrave; la Maison Blanche. Mais il est certaines femmes porteuses de catastrophe, comme l'a montr&eacute; Hillary Clinton dans ses mandats officiels. <br /> <br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial">Il est incompr&eacute;hensible de constater que les vaillantes militantes pour les droits des femmes n'ont pas d&egrave;s le d&eacute;but de la campagne soutenu le parti des Greens (les Verts) dont la pr&eacute;sidente, Jill Stein, incarne toutes les vertus d'une femme politique moderne, personnifiant parfaitement, &agrave; l'am&eacute;ricaine, les valeurs non seulement de l'&eacute;cologie mais de la gauche en g&eacute;n&eacute;ral (voir notre article <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2237&amp;r_id=&amp;t=Jill%20Stein">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2237&amp;r_id=&amp;t=Jill%20Stein</a> )</font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or les Verts, avec Jill Stein &agrave; leur t&ecirc;te, n'ont recueilli qu'un infime pourcentage de voix, au regard de celles qui sont all&eacute;es massivement tant &agrave; Donald Trump qu'&agrave; Hillary Clinton. On explique ceci en disant que la vie politique am&eacute;ricaine s'est toujours incarn&eacute; dans un syst&egrave;me bipartisan, r&eacute;publicains et d&eacute;mocrates. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ce qui est fait est fait. Mais pourquoi ces vaillantes militantes pour une autre Am&eacute;rique, dont elles pr&eacute;tendent incarner les vertus, ne se d&eacute;cident-elles pas maintenant &agrave; se rassembler dans un Troisi&egrave;me parti, les Greens le cas &eacute;ch&eacute;ant. Celui-ci pourrait s'opposer, politiquement et pas seulement dans des manifestations de rue, &agrave; celles des futures d&eacute;cisions du Pr&eacute;sident Trump jug&eacute;es non conformes &agrave; ses valeurs. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Alors l'on pourrait parler, non d'une Am&eacute;rique coup&eacute;e en deux, mais d'une Am&eacute;rique coup&eacute;e en trois. Cette Am&eacute;rique l&agrave; n'en serait que mieux accept&eacute;e dans d'autres pays o&ugrave; les valeurs incarn&eacute;es par Jill Stein et ses homologues p&egrave;seront d'un poids de plus en plus lourd. </font> </p> Sat, 21 Jan 2017 23:00:00 GMT CIA, le monstre à double face&#160;: farces & menaces http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2428 2428 <br /><small> </small> <div class="body article"> <p><font size="2" face="Arial">... Effectivement, le texte <a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-01-06/here-us-intelligence-report-accusing-putin-ordering-campaign-influence-us-election">du 6 janvier</a> de <em>ZeroHedge.com</em> commence par le constat &laquo;&nbsp;<em>La farce est compl&egrave;te&nbsp;</em>&raquo;. Il s&rsquo;agit du commentaire d&rsquo;introduction concernant le rapport de tous les services de renseignement US enfin r&eacute;unis en une unanimit&eacute; &eacute;mouvante, pour faire un rapport dit &ldquo;<em>authoritative</em>&rdquo;, rapport d&eacute;cisif, sans appel, dispensant la lumi&egrave;re finale, pr&eacute;sent&eacute; jeudi au pr&eacute;sident-partant Obama, &ndash; &eacute;mu aux larmes suppute-t-on, &ndash; puis le lendemain au pr&eacute;sident-&eacute;lu Trump, et entretemps &ldquo;fuit&eacute;&rdquo; vers divers organes de la presse-Syst&egrave;me. Cela fut &agrave; ce point que <em>The-Donald</em> piqua une col&egrave;re aussit&ocirc;t transmut&eacute;e en tweet demandant une enqu&ecirc;te officielle des commissions <em>ad hoc</em> du Congr&egrave;s sur cette question...</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&laquo;&nbsp;<em>I am asking the chairs of the House and Senate committees to investigate top secret intelligence shared with NBC prior to me seeing it</em>&nbsp;&raquo;, <a href="https://twitter.com/realDonaldTrump/status/817413321058029568">hurle le pr&eacute;sident-tweet</a>.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Mais l&agrave; o&ugrave; la farce est vraiment &ldquo;compl&egrave;te&rdquo;, c&rsquo;est dans ce sens que le fameux rapport de 25 pages dont on aura la semaine prochaine une version r&eacute;pandue publiquement, expurg&eacute;e de ses secrets d&rsquo;&Eacute;tat (sans doute fera-t-elle 32 pages&nbsp;?), ne contient strictement aucune preuve de ce qui est affirm&eacute;, &agrave; savoir le &ldquo;complot russe&rdquo; et son train. La &ldquo;farce est vraiment &lsquo;compl&egrave;te&rsquo;&rdquo;, mais elle n&rsquo;est plus tr&egrave;s dr&ocirc;le&nbsp;; le ridicule n&rsquo;est pas vraiment producteur d&rsquo;humour ou d&rsquo;ironie, mais plut&ocirc;t d&rsquo;un m&eacute;lange de path&eacute;tique, d&rsquo;agacement et de d&eacute;couragement. Voir d&eacute;filer tous ces pauvres h&egrave;res, l&rsquo;&eacute;pais Brennan de la CIA en t&ecirc;te, qui tentent encore de vendre leur camelote extr&ecirc;mement faussaire, et que m&ecirc;me les applaudissements nourris de leurs nombreux partisans ne parviennent pas &agrave; requinquer, tout cela semble bien nous montrer que la farce, le &ldquo;complot russe&rdquo;, commence &agrave; lasser.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Pour autant, ne nous d&eacute;sint&eacute;ressons pas de l&rsquo;affaire elle-m&ecirc;me, du fameux rapport de ces 25 pages qui scintillent de toute l&rsquo;intelligence des 17 agences de renseignement US mises ensemble.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Enfin, comme on voit ci-dessous, dans la pr&eacute;sentation r&eacute;sum&eacute;e que <em>ZeroHedge.com</em> fait du rapport avant de passer au d&eacute;tail, la CIA et le FBI ont un jugement de &ldquo;<em>high confidence</em>&rdquo; (degr&eacute; &eacute;lev&eacute; de confiance) dans les affirmations du rapport, ce qui signifie que &ldquo;la grande qualit&eacute; des informations et/ou la nature du jugement pos&eacute; rend possible un jugement affirm&eacute;. Quoi qu&rsquo;il en soit, cette classification implique la possibilit&eacute; que le jugement soit faux&rdquo;. (Concernant le FBI sur ce point, on constatera de plus en plus clairement la politique fluctuante et insaisissable du Bureau dans cette affaire, r&eacute;pondant &agrave; des int&eacute;r&ecirc;ts, des jugements de rapports de force, qui interdisent de porter un jugement s&eacute;rieux sur sa position.)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans ce m&ecirc;me rapport, la NSA intervient pour d&eacute;finir son appr&eacute;ciation de jugement sur l&rsquo;affaire du &ldquo;complot russe&rdquo; par l&rsquo;expression &ldquo;<em>moderate confidence</em>&rdquo;, qui implique &ldquo;des sources en g&eacute;n&eacute;ral cr&eacute;dibles et des informations plausibles, mais de qualit&eacute; insuffisante et sans corroboration d&eacute;cisive pour permettre un jugement de &lsquo;<em>high confidence</em>&rsquo;&rdquo;. Bien entendu et d&rsquo;une fa&ccedil;on g&eacute;n&eacute;rale, il n&rsquo;est pas question de preuves dans ce rapport, il est peu utile d&rsquo;insister sur une chose d&eacute;j&agrave; tant r&eacute;p&eacute;t&eacute;e mais voil&agrave; une r&eacute;p&eacute;tition de plus tout de m&ecirc;me et &agrave; tout hasard puisque nous sommes dans l&rsquo;univers de l&rsquo;IC (<em>Intelligence Community</em>) US &ldquo;au pays des merveilles&rdquo;, &ndash; IC-Alice si l&rsquo;on veut...</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le plus remarquable dans ces derni&egrave;res pr&eacute;cisions, c&rsquo;est l&rsquo;intervention officielle de la NSA pour la premi&egrave;re fois dans cette affaire&nbsp;; ordre sup&eacute;rieur du pr&eacute;sident-sortant et divers pressions obligent. Le plus remarquable dans ce &ldquo;plus remarquable&rdquo; est que l&rsquo;agence qui a n&eacute;cessairement, par sa mission, par ses moyens, etc., toutes les preuves possibles existantes dans ses archives et ses hyper-gigabytes de toutes les &eacute;coutes du monde, la NSA donc est celle qui n&rsquo;a que &ldquo;moyennement confiance&rdquo; &agrave; la diff&eacute;rence des deux autres. C&rsquo;est une absurdit&eacute; qui va bien dans l&rsquo;ensemble bouffe-farce&nbsp;: la NSA &eacute;tant ce qu&rsquo;elle est (ma&icirc;tresse de toutes les communications) et le &ldquo;complot russe&ldquo; affirm&eacute;e dans le rapport &eacute;tant fait par le biais de la communication comme l&rsquo;affirme &eacute;galement le rapport, <strong>la NSA est la seule &agrave; tout savoir et n&rsquo;a qu&rsquo;une alternative de jugement, selon les documents qu&rsquo;elle a en sa possession&nbsp;: &ldquo;aucune confiance&rdquo; (pas de documents-preuves) ou une &ldquo;confiance absolue&rdquo; (documents-preuves)</strong> dans les affirmations de ce rapport qui portent sur de nombreux points de communication, <em>hacking</em>, cyberguerre, etc. <strong>Elle choisit la position interm&eacute;diaire (peut-&ecirc;tre/peut-&ecirc;tre pas), chose impossible pour elle-qui-sait-tout&nbsp;</strong>; est-ce une fa&ccedil;on de dire entre les lignes ce qu&rsquo;elle pense vraiment de tout cela, au risque d&rsquo;&ecirc;tre mal vue dans la partie bouffe-farce (mais <em>who cares&nbsp;?</em>)...</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&laquo;&nbsp;<em>The farce is complete</em>.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>One week after a <a href="http://www.zerohedge.com/news/2016-12-29/grizzly-steppe-fbi-dhs-release-report-russian-hacking">joint FBI/DHS report was released</a>, supposedly meant to prove beyond a reasonable doubt that Russia intervened in the US presidential election, and thus served as a diplomatic basis for Obama's expulsion of 35 diplomats, yet which merely confirmed that a Ukrainian piece of malware which could be purchased by anyone, was responsible for spoofing various email accounts including that of the DNC and John Podesta, moments ago US intelligence agencies released a more &ldquo;authoritative&rdquo;, 25-page report, titled &quot;<a href="https://www.dni.gov/files/documents/ICA_2017_01.pdf">Assessing Russian Activities and Intentions in Recent US Elections</a>&quot;, and which not surprisingly only serves to validate the media narrative, by concluding that Russian President Vladimir Putin &lsquo;<strong>ordered</strong>&rsquo; an effort to influence U.S. presidential election.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>Specifically, the report concludes the following:</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<strong><em>We assess Russian President Vladimir Putin ordered an influence campaign in 2016 aimed at the US presidential election. Russia&rsquo;s goals were to undermine public faith in the US democratic process, denigrate Secretary Clinton, and harm her electability and potential presidency. We further assess Putin and the Russian Government developed a clear preference for President-elect Trump.</em></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>What proof is there? Sadly, again, none. However, as the intelligence agencies state, &quot;<strong><u>We have high confidence in these judgments</u></strong>&quot;... just like they had high confidence that Iraq had weapons of mass destruction.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>And while the report is severely lacking in any evidence, it is rich in judgments, such as the following:</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<strong><em>We assess Russian President Vladimir Putin ordered an influence campaign in 2016 aimed at the US presidential election. Russia&rsquo;s goals were to undermine public faith in the US democratic process, denigrate Secretary Clinton, and harm her electability and potential presidency. We further assess Putin and the Russian Government developed a clear preference for President-elect Trump. We have high confidence in these judgments.</em></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<strong><em>We also assess Putin and the Russian Government aspired to help President-elect Trump&rsquo;s election chances when possible by discrediting Secretary Clinton and publicly contrasting her unfavorably to him.</em></strong><em> All three agencies agree with this judgment.&nbsp;</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>At this point a quick detour, because the intel agencies responsible for drafting the report then explain how &ldquo;confident&rdquo; they are: &ldquo;<strong>CIA and FBI have high confidence in this judgment; NSA has moderate confidence</strong>.&rdquo;</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>What do these distinctions mean? &nbsp;</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<strong><em>&bull;&nbsp;High confidence </em></strong><em>generally indicates judgments based on high-quality information, and/or the nature of the issue makes it possible to render a solid judgment. However, <strong>high confidence judgments still carry a risk of being wrong.</strong></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<strong><em>&bull;&nbsp;Moderate confidence </em></strong><em>generally means credibly sourced and plausible information, <strong>but not of sufficient quality or corroboration to warrant a higher level of confidence<u>.</u></strong></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>In other words, while not carrying the infamous DHS disclaimer according to which last week&rsquo;s entire joint FBI/DHS report is likely garbage, the US intel agencies admit they may well be &ldquo;wrong.&rdquo;</em>&nbsp;&raquo;&nbsp;&nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&bull;&nbsp;L&agrave;-dessus, il faut dire un mot sur la rencontre tant attendue, tant annonc&eacute;e et comment&eacute;e par avance de Trump et des principaux chefs de renseignement, les m&ecirc;mes (ou certains d&rsquo;entre eux) qui t&eacute;moignaient jeudi devant le S&eacute;nat pour affirmer, &ndash; du moins ceux qui avaient &eacute;t&eacute; soigneusement s&eacute;lectionn&eacute;s dans ce sens, &ndash; qu&rsquo;il y avait bien eu un &ldquo;complot russe&rdquo; pour interf&eacute;rer sur les &eacute;lections pr&eacute;sidentielles. Le r&eacute;sultat de cette rencontre se trouve dans un communiqu&eacute; du pr&eacute;sident-&eacute;lu Trump apr&egrave;s la rencontre, qui semble l&rsquo;objet d&rsquo;une sorte d&rsquo;&eacute;trange compromis si l&rsquo;on se r&eacute;f&egrave;re aux invectives et affirmations furieuses que les uns et les autres &eacute;changent depuis plusieurs semaines. La rencontre a &eacute;t&eacute; &ldquo;constructive&rdquo;, dit Trump, qui ajoute que les tentatives de &ldquo;<em>hacking</em>&rdquo;, &ndash; il y en a tout le temps, et de tr&egrave;s nombreux pays, groupes et personnes priv&eacute;s, pr&eacute;cise-t-il, &ndash; n&rsquo;ont eu&nbsp;&ldquo;absolument aucun effet sur le r&eacute;sultat des &eacute;lections&rdquo;. Reprenons ici quelques lignes, pour confirmation, d&rsquo;une source convenable, soit <a href="https://www.rt.com/usa/372861-trump-intel-officials-hacking/">RT-<em>America</em></a>&nbsp;:</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&laquo;&nbsp;<em>Hacking &ldquo;had absolutely no effect&rdquo; on the outcome of the 2016 US presidential elections, President-elect Donald Trump has announced following a meeting with intelligence officials</em>.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>Having described his meeting with top representatives of the US intelligence community as &ldquo;constructive,&rdquo; Trump said on Friday that no cyber hacking from Russia, China or any other country had affected the vote. &ldquo;While Russia, China, other countries, outside groups and people are consistently trying to break through the cyber infrastructure of our governmental institutions, businesses and organizations including the Democrat National Committee, there was absolutely no effect on the outcome of the election,&rdquo; Trump said in his statement. &ldquo;There was no tampering whatsoever with voting machines,&rdquo; he added</em>.&nbsp;&raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ainsi tout se passe comme si rien ne s&rsquo;&eacute;tait vraiment mal pass&eacute;, ce qui indique que personne n&rsquo;a voulu un affrontement spectaculaire ni quelque d&eacute;veloppement d&eacute;cisif que ce soit. Les affirmations de Trump, appuy&eacute;es ironiquement sur le caract&egrave;re &ldquo;constructif&rdquo; de l&rsquo;entretien, vont toutes&nbsp;contre la version d&eacute;fendue par le duo Brennan-Clapper (CIA-DNI)... Pour mesurer l&rsquo;ab&icirc;me s&eacute;parant les interlocuteurs de cette rencontre, il suffit de comparer l<a href="https://twitter.com/realDonaldTrump/status/816620855958601730?ref_src=twsrc%5Etfw">a citation confiante</a> d&rsquo;Assange qu&rsquo;a faite Trump mercredi et cet &eacute;change McCain-Clapper au S&eacute;nat un jour plus tard (&laquo;&nbsp;&ndash;&nbsp;<em>Croyez-vous qu&rsquo;on puisse accorder quelque cr&eacute;dibilit&eacute; que ce soit &agrave; cet individu</em> [Assange] <em>compte tenu de la documentation qu&rsquo;il a fuit&eacute;e et qui ont mis des vies US en danger&nbsp;? &ndash;&nbsp;De mon point de vue, absolument pas.&nbsp;</em>&raquo;)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette rencontre en forme de jeu de cache-cache dissimule par cons&eacute;quent <strong>une orientation vers des affrontements beaucoup plus rudes &agrave; mesure qu&rsquo;on s&rsquo;approche du moment d&eacute;cisif o&ugrave; Trump prendra les commandes, placera aussit&ocirc;t ses hommes, notamment ceux qui,&nbsp;avec Flynn, n&rsquo;ont pas besoin que leur nomination soit approuv&eacute;e par le Congr&egrave;s, et autorisera des actions concr&egrave;tes imm&eacute;diate</strong>s. Ces choses se pr&eacute;parent dans une atmosph&egrave;re qui va peu &agrave; peu nous &eacute;loigner de l&rsquo;aspect bouffe pour une atmosph&egrave;re plus proche de la trag&eacute;die. Nous avions mentionn&eacute; cette d&eacute;claration le 5 janvier&nbsp;: &laquo;&nbsp;<em>Du c&ocirc;t&eacute; de l&rsquo;administration Obama, l&rsquo;attitude de Trump vis-&agrave;-vis du renseignement US (de la CIA) est l&rsquo;objet de commentaires officieux extr&ecirc;mement durs : &laquo; &ldquo;C&rsquo;est effrayant&rdquo;, dit une source cit&eacute;e par le WSJ. &ldquo;<strong>Aucun pr&eacute;sident n&rsquo;a jamais d&eacute;fi&eacute; et diffam&eacute; de cette fa&ccedil;on la CIA , en esp&eacute;rant pouvoir s&rsquo;en sortir sans encombres</strong>.&rdquo;</em> &raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette remarque est comment&eacute;e par Ricky Twisdale le <a href="http://russia-insider.com/en/politics/donald-trumps-about-wipe-floor-cia-major-restructuring-works/ri18392">m&ecirc;me 5 janvier</a> sur <em>Russia Insider</em>&nbsp;: &laquo;&nbsp;<em>But notably, a statement from one anonymous inteviewee appeared to contain <strong>a veiled threat against the President-elect</strong>: Intelligence officials told the Journal that they are ultimately disgusted with the President-elect&rsquo;s social media behavior and disapproval of the CIA. &ldquo;It&rsquo;s appalling,&rdquo; one official said. &ldquo;<strong>No president has ever taken on the CIA and come out looking good</strong>.&rdquo;</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>This is an incredible statement, and one which was obviously made to the WSJ very deliberately and conscientiously, a paper with which the CIA is known to have strong ties. The neocon rebels in the clandestine services are not happy that Donald Trump has publicly called them out for their warmongering Russophobic lies. Now they are sending him a message: &ldquo;Don't cross us. Or you won't come out good.&rdquo; </em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&raquo;&nbsp;<em>Read between the lines of that statement and make of it what you will</em>.&nbsp;&raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cela rejoint l&rsquo;interpr&eacute;tation que donne PhG, <a href="http://www.dedefensa.org/article/humeur-de-crise-29">le lendemain</a>, de l&rsquo;intervention du s&eacute;nateur d&eacute;mocrate Schumer avec Rachel Maddow&nbsp;: &laquo;&nbsp;<em>Schumer, vieille ordure de Wall Street, prend l&rsquo;air finaud et </em><strong><em>diabolique</em></strong><em> qui convient pour dire qu&rsquo;&agrave; continuer comme &ccedil;a, il va lui arriver des probl&egrave;mes, &agrave; Trump (&laquo;&nbsp;Let me tell you: You take on the intelligence community &mdash; they have six ways from Sunday at getting back at you&nbsp;&raquo;). Et Rachel, lesbienne, progressiste-soci&eacute;tale, autrefois pourfendeuse talentueuse de GW Bush et de ses guerres &eacute;pouvantables o&ugrave; la CIA tint son rang, qui boit &ccedil;a comme du petit lait, l&rsquo;annonce par la vieille ordure que <strong>la CIA pourrait r&eacute;gler son compte au pr&eacute;sident des &Eacute;tats-Unis</strong></em>...&nbsp;&raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font><blockquote> <p><font size="2" face="Arial">Tout cela, bien des signes annon&ccedil;ant les temps &agrave; venir o&ugrave; le bouffe de ces rapports abracadabrantesques sur le &ldquo;complot russe&rdquo; vont laisser place &agrave; la v&eacute;ritable bataille. &laquo;&nbsp;<em>Purge the CIA, they&rsquo;re a threat to the republic</em>&nbsp;&raquo;, exhorte Justin Raimondo sur <em>Antiwar.com</em> <a href="http://original.antiwar.com/justin/2017/01/05/purge-the-cia/">ce 7 janvier</a>. Il est vrai que l&rsquo;on approche du point o&ugrave; les duels &agrave; fleurets mouchet&eacute;s de communication ne suffisent plus &agrave; r&eacute;gler les d&eacute;bats du jour et, d&egrave;s lors que l&rsquo;autotrit&eacute; changera, <strong>il faudra en venir &agrave; l&rsquo;affrontement ouvert, celui o&ugrave; les comptes se r&egrave;glent et o&ugrave; le&nbsp;bouffe le c&egrave;de &agrave; <a href="http://www.dedefensa.org/article/glossairedde-la-tragedie-bouffe">la trag&eacute;die</a></strong>.</font></p> </blockquote><font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#FF0000" face="Arial">&nbsp;L'article original se trouve dans http://www.dedefensa.org/article/cia-le-monstre-a-double-face-farces-menaces</font><br /> </p> </div> Sat, 07 Jan 2017 23:00:00 GMT Corruption au Brésil (suite) http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2416 2416 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial"><a href="http://therealnews.com/t2/story:18010:'A-Marriage-Made-in-Hell':-Construction-Companies-and-the-Brazilian-State">http://therealnews.com/t2/story:18010:'A-Marriage-Made-in-Hell':-Construction-Companies-and-the-Brazilian-State</a>#</font></p> <font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Observons cependant que The Real News</span> (TRNN) se pr&eacute;sente comme &laquo;&nbsp;a<em> nonprofit independent news organization&nbsp;</em>&raquo; Site <a href="http://therealnews.com/t2/">http://therealnews.com/t2/.</a> Il semble se sp&eacute;cialiser dans la d&eacute;nonciation de pratiques diverses venant en contradiction avec la morale politique &laquo;&nbsp;occidentale. Ceci n'emp&ecirc;che pas de lire ses articles avec un fort recul. Il est difficile de montrer qu'il &eacute;chappe toujours &agrave; l'influence du langage politique am&eacute;ricain dominant et des int&eacute;r&ecirc;ts qui l'inspirent. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Sur le fond, au vu de l'influence que jouent dans la vie politique br&eacute;silienne les grandes entreprises du type d'<span style="font-weight: normal"> Odebrecht.</span>, l'article ne devrait pas surprendre. Il nous apprend que Odebrecht vient d'&ecirc;tre condamn&eacute; par le US Department of Justice (minist&egrave;re de la Justice) &agrave; verser une amende apparemment consid&eacute;rable de 4.5 milliards de dollars. Cette amende r&eacute;sulte de l'application de la loi am&eacute;ricaine dite <em>Foreign Corrupt Practices Ac</em>t de 1977 visant &agrave; r&eacute;primer les man&oelig;uvres de corruption. L'amende sera vers&eacute;e au Tr&eacute;sor am&eacute;ricain. Celui-ci envisage d'en reverser une partie &agrave; la douzaine de gouvernements victimes de la politique du g&eacute;ant br&eacute;silien.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On ne peut que se f&eacute;liciter du z&egrave;le vertueux du d&eacute;partement de la Justice am&eacute;ricain, d'autant plus vertueux que Odebrecht n'est en rien une entreprise am&eacute;ricaine et qu'aucune administration am&eacute;ricaine, autant que l'on sache, n'a &eacute;t&eacute; victime de ses manoeuvres. Nous devons cependant rappeler plusieurs points:</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">1. Un autre consortium br&eacute;silien, le g&eacute;ant Petrobras, dominant dans le secteur du gaz et du p&eacute;trole, n'a cess&eacute; d'&ecirc;tre mis en cause par les autorit&eacute;s am&eacute;ricaines pour sa politique de corruption &eacute;tendue. Personne au Br&eacute;sil n'ignorait ces pratiques. De telles pratiques sont d'ailleurs communes dans le syst&egrave;me politique latino-am&eacute;ricain, comme ailleurs dans le monde, notamment de la part des g&eacute;ants p&eacute;troliers am&eacute;ricains. Cependant, il faut rappeler pourquoi de temps &agrave; autres, elles sont mises en lumi&egrave;re par la politique am&eacute;ricaine. Ce n'est pas par vertu puritaine. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ainsi, dans le secteur p&eacute;trolier, nul ne devrait ignorer les investissements consid&eacute;rables entrepris par Petrobras pour mettre en valeur des r&eacute;serves br&eacute;siliennes sous-marines de gaz et de p&eacute;trole. Celles-ci sont convoit&eacute;es par les p&eacute;troliers am&eacute;ricains. Les campagnes d'opinions men&eacute;es contre Petrobras, provenant des Etats-Unis ou de milieux politiques br&eacute;siliens influenc&eacute;s (y compris par les dollars de la CIA) pour d&eacute;fendre les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains au Br&eacute;sil, visent &eacute;videment &agrave; compromettre Petrobras. <br /> <br /> Nous ne connaissons pas les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains dans le secteur des travaux publics et de la construction au Br&eacute;sil et sur le continent sud-am&eacute;ricain. Une enqu&ecirc;te approfondie serait n&eacute;cessaire, que nous ne sommes pas en mesure de mener. Cependant, il existe des informations suffisantes pour montrer qu'ils sont consid&eacute;rables. Tenter de ruiner la part prise par Odebrecht dans les circuits de d&eacute;cisions ne peut qu'&ecirc;tre &ecirc;tre favorable aux concurrents am&eacute;ricains de Odebrecht . L'amende inflig&eacute;e par le D&eacute;partement de la Justice am&eacute;ricaine ne peut que servir directement leurs objectifs </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">2. Il faut rappeler surtout que les Etats-Unis ne deviennent vertueux que lorsque leurs int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques et strat&eacute;giques l'exigent. Nous avons dans plusieurs articles pr&eacute;c&eacute;dents signal&eacute; l'ignoble&nbsp; campagne men&eacute;e &agrave; l'instigation am&eacute;ricaine contre Dilma Rousseff, accus&eacute;e implicitement de corruption. Celle-ci, de m&ecirc;me que l'ex-pr&eacute;sident Lula, avaient le grand tort de chercher &agrave; diminuer l'emprise am&eacute;ricaine sur le Br&eacute;sil. Mal leur en a pris. Peu d'observateurs au demeurant ne remarquent que son successeur, d&eacute;sormais le chouchou de Washington, un certain Michael Temer, aujourd'hui pr&eacute;sident, est lui-m&ecirc;me accus&eacute;, sauf erreur, ou sinon lui ses proches, de corruption passive &ndash; c'est-&agrave;-dire de s'&ecirc;tre laisser acheter. Or le D&eacute;partement de la Justice am&eacute;ricain ne lui a jamais, que nous sachions, rien reproch&eacute;. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le m&ecirc;me jeu a &eacute;t&eacute; jou&eacute;, comme nous l'avions &eacute;galement indiqu&eacute;,&nbsp;par le d&eacute;partement d'Etat am&eacute;ricain pour se d&eacute;barrasser de la pr&eacute;sidente argentine Cristina de Kirchner et mettre en extr&ecirc;me difficult&eacute; l'actuel pr&eacute;sident v&eacute;n&eacute;zuelien. L'un et l'autre voulaient conserver la main sur leurs propres r&eacute;serves &eacute;nerg&eacute;tiques. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Quant aux juges br&eacute;siliens, dits si honn&ecirc;tes, responsables de la chute de Dilma Rousseff, ils sont enti&egrave;rement aux mains des &eacute;glises &eacute;vang&eacute;liques elles-m&ecirc;mes tr&egrave;s sensibles aux arguments (en $) de la CIA.</font></p> <p><font size="2" face="Arial">3. Terminons cette rapide analyse en rappelant les amendes &eacute;normes (15 milliards) inflig&eacute;es par la Justice am&eacute;ricaine aux entreprises europ&eacute;ennes, dont la Soci&eacute;t&eacute; G&eacute;n&eacute;rale, au motif d'avoir viol&eacute; les embargos am&eacute;ricains mis sur le commerce avec un certain nombre d'Etats dits non coop&eacute;rants, dont Cuba pourtant aujourd'hui revenu en gr&acirc;ce. Rien de criminel en fait ne justifie ces amendes. N&eacute;anmoins les entreprises europ&eacute;ennes, voulant continuer &agrave; commercer dans les zones soumises &agrave; l'influence am&eacute;ricaine, se disent pr&ecirc;tes &agrave; les payer. Aucun gouvernement europ&eacute;en ne les soutient, non plus que la Commission europ&eacute;enne. Celle-ci est trop sous le contr&ocirc;le de Wall Street pour &eacute;mettre autre chose que des remarques sans port&eacute;e. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Fri, 30 Dec 2016 23:00:00 GMT Trump, Israël et la Palestine. Séisme? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2412 2412 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20161226201936_Palestine_Map_2007_Settlements_768x955.gif" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">C'est que la presque totalit&eacute; des observateurs voient dans cette nomination de Friedman un investissement personnel de Trump dans le projet dit &laquo;&nbsp;Un seul &Eacute;tat&nbsp;&raquo;. Ce terme signifie que Trump consid&egrave;re que les n&eacute;gociations interminables entre Isra&euml;l et la Palestine pour mettre en place deux Etats ind&eacute;pendants n'aboutiront jamais. Ceci notamment parce qu'en attendant, Isra&euml;l multiplie les implantations en Palestine et condamne pratiquement les Palestiniens &agrave; l'impuissance. Trump non sans raisons estime que le soutien traditionnel de Washington &agrave; ce projet des deux Etats, qui n'aboutira pas, est un &eacute;l&eacute;ment de plus qui ridiculise la diplomatie am&eacute;ricaine au Moyen Orient tout en co&ucirc;tant fort cher en termes de soutiens &eacute;conomiques et militaires &agrave; l'Etat juif actuel. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident que l'id&eacute;e de bon sens selon lequel il faudrait r&eacute;unir les Palestiniens et les Isra&eacute;liens dans un Etat unique, une sorte de grande Palestine &ndash; ou de grand Isra&euml;l &ndash; permettrait de ramener les tensions entre les deux communaut&eacute;s &agrave; un simple jeu politique propre &agrave; beaucoup de d&eacute;mocraties, o&ugrave; s'opposent pacifiquement des partis aux int&eacute;r&ecirc;ts diff&eacute;rents. Mais il s'agirait d'une t&acirc;che hercul&eacute;enne, consistant &agrave; vaincre les r&eacute;sistances au dialogue -pour ne pas dire l'hostilit&eacute; arm&eacute;e- opposant Palestiniens et Isra&eacute;liens depuis la cr&eacute;ation d'Isra&euml;l. Dans un tel Etat, les Palestiniens deviendraient progressivement d&eacute;mographiquement majoritaires mais les Isra&eacute;liens y disposeraient d'une sup&eacute;riorit&eacute; technologique et &eacute;conomique qu'ils seraient tr&egrave;s r&eacute;ticents, c'est le moins que l'on puisse dire, &agrave; partager avec leurs concitoyens d'origine palestinienne. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Beaucoup consid&egrave;rent en fait que le projet d'un seul Etat ne se r&eacute;alisera jamais. Mais pourquoi alors Donald Trump perdrait-il son temps, et celui de l'ambassadeur Friedman, &agrave; le soutenir? On peut penser que Trump, avec le g&eacute;nie de l'anticipation irrationnelle qui l'a jusqu'ici caract&eacute;ris&eacute;, pense que de grands probl&egrave;mes impossibles &agrave; r&eacute;soudre surgiront dans les prochaines ann&eacute;es, pour lesquels la solution d'un seul Etat pourrait apporter des solutions. Les protagonistes actuellement en conflit pourraient alors finir par s'y rallier en d&eacute;sespoir de cause. Question &agrave; suivre, comme l'on dit g&eacute;n&eacute;ralement. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <h1 class="western" style="font-style: normal; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial"><strong>Quelques r&eacute;f&eacute;rences<br /> </strong><br /> * Nomination de David Friedman comme ambassadeur &agrave; J&eacute;rusalem <a href="http://www.actuj.com/2016-12/israel/4437-qui-est-david-friedman-le-prochain-ambassadeur-des-etats-unis-en-israel">http://www.actuj.com/2016-12/israel/4437-qui-est-david-friedman-le-prochain-ambassadeur-des-etats-unis-en-israel</a></font></h1> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir aussi <a href="http://www.rfi.fr/moyen-orient/20161216-david-friedman-ambassadeur-americain-compte-travailler-jerusalem">http://www.rfi.fr/moyen-orient/20161216-david-friedman-ambassadeur-americain-compte-travailler-jerusalem</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <h1 class="western" style="font-style: normal; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">* Jonathan Marshall C&rsquo;est la fin du projet &laquo;Isra&euml;l/Palestine vivant c&ocirc;te &agrave; c&ocirc;te&raquo; <a href="http://lesakerfrancophone.fr/cest-la-fin-du-projet-israelpalestine-vivant-cote-a-cote">http://lesakerfrancophone.fr/cest-la-fin-du-projet-israelpalestine-vivant-cote-a-cote</a></font></h1> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Traduction de l'article Death of the &lsquo;Two-State Solution&rsquo; de Jonathan Marshall dans <a href="https://consortiumnews.com/2016/11/16/death-of-the-two-state-solution/">https://consortiumnews.com/2016/11/16/death-of-the-two-state-solution/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">*Sur Jonathan Marshall <a href="http://www.huffingtonpost.com/author/marshallj9-901">http://www.huffingtonpost.com/author/marshallj9-901</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">*Sur le m&ecirc;me sujet, voir de Israel Shamir <a href="http://www.unz.com/ishamir/trump-sets-the-cat-among-the-jewish-pigeons/">http://www.unz.com/ishamir/trump-sets-the-cat-among-the-jewish-pigeons/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"> * Sur Israel Shamir voir </font><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Israël_Shamirhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Israël_Shamir"><font size="2" face="Arial">https://fr.wikipedia.org/wiki/Isra%C3%ABl_Shamirhttps://fr.wikipedia.org</font>/wiki/Isra%C3%ABl_Shamir</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> Sun, 25 Dec 2016 23:00:00 GMT Etats-Unis. Junte militaire contre junte militaire&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2390 2390 <br /><p><font size="2" face="Arial"><font face="Arial">Voir </font><span lang="fr-FR"><a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2355&amp;r_id">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2355&amp;r_id</a>=</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">L'establishment soutenant Hillary Clinton a &eacute;t&eacute; clairement le lobby diplomatico- militaro-industriel esp&eacute;rant que celle-ci reprendrait, non seulement la guerre en Syrie, mais une guerre potentielle avec la Russie. Il faut rappeler que la perspective de cette guerre avait justifi&eacute; depuis plus d'un demi-si&egrave;cle la poursuite de d&eacute;penses militaires essentielles &agrave; la vie du lobby.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">Une autre partie de l'establishment, comportant elle aussi des lobbies financiers et militaires, n'h&eacute;siterait pas pour prot&eacute;ger ses privil&egrave;ges actuels et redresser le statut de l'Am&eacute;rique, &agrave; engager des r&eacute;formes sociales et entreprendre des investissements productifs sur le continent am&eacute;ricain lui-m&ecirc;me et non dans les pays &eacute;mergents. Parall&egrave;lement, et plus important encore, serait engag&eacute; un rapprochement avec la Russie visant &agrave; conjuguer au lieu de les opposer, les atouts des deux ensembles continentaux. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui l'opposition entre les deux lobbies se poursuivrait, mais elle para&icirc;t prendre la forme d'un conflit ouvert entre les chefs militaires am&eacute;ricains se r&eacute;v&eacute;lant de plus en plus en contradiction entre eux concernant la politique du futur gouvernement. Les premiers, qui ont renonc&eacute; &agrave; promouvoir Hillary Clinton, n'en cherchent pas moins &agrave; faire de plus en plus de difficult&eacute;s au futur pr&eacute;sident Trump. Selon les observateurs r&eacute;alistes ces difficult&eacute;s pourraient provoquer des r&eacute;actions politiques violentes justifiant que les g&eacute;n&eacute;raux impliqu&eacute;s profond&eacute;ment dans le premier lobby politico-militaro-industriel en prennent pr&eacute;texte pour imposer aux Etats-Unis une quasi-dictature politico-am&eacute;ricaine, autrement dit la mise en place d'un &laquo;&nbsp;junte&nbsp;&raquo; pour reprendre le terme employ&eacute; en Am&eacute;rique du Sud. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">Mais les g&eacute;n&eacute;raux ayant soutenu la candidature de Trump n'ont pas renonc&eacute; &agrave; leurs ambitions politico-strat&eacute;giques. Il n'est pas exclu qu'ils esp&egrave;rent des difficult&eacute;s croissantes suscit&eacute;es actuellement contre Trump une excellente raison de prise de pouvoir, pr&eacute;sent&eacute;e comme devant le d&eacute;fendre, autrement dit d'&eacute;tablir une junte s'opposant &agrave; la premi&egrave;re, et sur laquelle ils auraient &eacute;videmment le contr&ocirc;le. <br /> <br /> On peut penser que Donald Trump joue leur jeu, vu l'importance des responsabilit&eacute;s qu'il vient de confier &agrave; des militaires de premier rang, jusqu'ici &eacute;cart&eacute;s du pouvoir par Obama et donc retrait&eacute;s. Il s'agit du </font><font size="2" face="Arial">Gen. John Kelly, ancien chef de US Southern Command, nomm&eacute; Secr&eacute;taire (ministre ) du Department of Homeland Security. Pr&eacute;c&eacute;demment il avait nomm&eacute; le Lieut. Gen. Mike Flynn &agrave; l'Agence Nationale de D&eacute;fense et le Gen. James Mattis, surnomm&eacute; &ldquo;Mad Dog&rdquo; au D&eacute;partement de la D&eacute;fense. D'autres nominations de g&eacute;n&eacute;raux sont attendus dans les prochains jours &agrave; des postes essentiels, peut-&ecirc;tre m&ecirc;me au Secr&eacute;tariat d'Etat, pour succ&eacute;der &agrave; John Kerry. On parle notamment du Gen </font><br /> <font size="2" face="Arial">David Petraeus ou de l'Adm. James Stavridis chef actuel de l'Otan. On mentionne &eacute;galement l'actuel chef de la CIA, l'amiral Michael Rogers, comme&nbsp; Director of National Intelligence.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">Ce qui reste de forces d&eacute;mocratiques aux Etats-Unis, ayant accept&eacute; malgr&eacute; leurs r&eacute;ticences de soutenir Donald Trump, consid&eacute;r&eacute; comme un moindre mal, devraient-elles s'en inqui&eacute;ter? La r&eacute;ponse optimiste est que Trump est si averti et habile qu'il utilisera ces g&eacute;n&eacute;raux comme artisans de la mise en place de son programme.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial">Mais il existe une r&eacute;ponse pessimiste. Ce seraient les g&eacute;n&eacute;raux composant les soutiens actuels &agrave; Trump qui lui imposeraient pratiquement de les mettre au pouvoir &ndash; autrement &agrave; instituer une deuxi&egrave;me junte s'opposant &agrave; la premi&egrave;re. Junte contre junte, cela s'est vu quelquefois &ndash; jusqu'&agrave; ce qu'elles s'entendent finalement pour &eacute;liminer toute d&eacute;mocratie. </font></p> Thu, 08 Dec 2016 23:00:00 GMT La loi dite Sapin2 et la lutte contre la fraude fiscale aggravée. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2389 2389 <br /><font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Voir&nbsp; <a href="https://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201606/le_senat_examine_la_loi_sapin_2.html">https://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201606/le_senat_examine_la_loi_sapin_2.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial"> Cette loi entend lutter, entre autres objectifs politiquement importants, contre la corruption, renforcer la transparence dans le monde financier et moderniser l'&eacute;conomie, notamment encadrant le salaire des dirigeants. Elle pr&eacute;voit notamment la cr&eacute;ation d'une agence contre la corruption, facilite les poursuites pour de tels faits, garantit l'anonymat des lanceurs d'alerte, instaure un registre o&ugrave; devront s'inscrire les lobbies quand ils auront des contacts avec la puissance publique,&nbsp;etc. Pour plus de d&eacute;tails, voir <a href="http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl15-691.html">http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl15-691.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">On doit noter que la loi pr&eacute;voit, quasi incidemment, dans son art. 23, d'accorder les pleins pouvoirs au Parquet national financier en mati&egrave;re de justice financi&egrave;re. Le Parquet national aura comp&eacute;tence pour faire appel &agrave; l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financi&egrave;res et fiscales. Il s'agit d'une brigade de policiers et de gendarmes sp&eacute;cialis&eacute;s dans les affaires de fraudes fiscales et de corruption. Jusque-l&agrave;, le Parquet national financier n'avait de comp&eacute;tence exclusive qu'en mati&egrave;re de d&eacute;lit boursier et une comp&eacute;tence concurrente avec les autres juridictions pour le reste du contentieux financier. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On mentionne parfois l'argument selon lequel &laquo;&nbsp;&eacute;voquer&nbsp;&raquo; des affaires potentiellement importantes aupr&egrave;s d'un Parquet national permettrait de soustraire les juges r&eacute;gionaux aux pressions venant des int&eacute;r&ecirc;ts locaux, Paris &eacute;tant par d&eacute;finition plus difficile &agrave; atteindre par ces derniers. Mais l'argument ne tiendrait que si le Parquet national voyait ses effectifs consid&eacute;rablement augment&eacute;s. Or ce n'est pas le cas &agrave; ce jour, comme nous le rappelons ci-dessous. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Voir sur ce point <a href="http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/07/01016-20161207ARTFIG00172-fraude-fiscale-le-putch-du-parquet-national-financier.php"><span lang="fr-FR">h</span><span lang="zxx">ttp://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/07/01016-20161207ARTFIG00172-fraude-fiscale-le-putch-du-parquet-national-financier.php</span></a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La loi a provoqu&eacute; &agrave; cet &eacute;gard diverses r&eacute;actions dubitatives, sinon hostiles. On peut se demander en effet la raison d'un tel dispositif, alors que d'ores et d&eacute;j&agrave; le Parquet national financier est d&eacute;bord&eacute; par le poids des dossiers - sans parler des centaines de brillants avocats auquel il doit faire face, financ&eacute;s par les personnes ou entit&eacute;s mises en cause. Ce Parquet ne comporte qu'une petite &eacute;quipe d'une vingtaine de magistrats qui, si l'on peut dire, travaillent largement au del&agrave; des 35 heures. Il vaudrait mieux parler de 50h et plus. Sans mentionner la r&eacute;daction des arr&ecirc;ts qu'ils font souvent &agrave; leur domicile. L'article cit&eacute; mentionne le &laquo;&nbsp;lobbying intensif aupr&egrave;s des parlementaires&nbsp;&raquo; auxquels ils ont proc&eacute;d&eacute; pour obtenir l'&eacute;largissement de leur pouvoirs. Ceci para&icirc;t curieux. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Avec quels effectifs suppl&eacute;mentaires?</strong></font><font size="2" face="Arial"><br /> <br /> D'autant plus qu'aucune disposition n'a &eacute;t&eacute; prise &agrave; ce jour pour renforcer les effectifs du Parquet, non plus d'ailleurs semble-t-il que les effectifs de l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financi&egrave;res et fiscales. Il s'agit d'une brigade de policiers et de gendarmes sp&eacute;cialis&eacute;s dans les affaires de fraudes fiscales et de corruption. On ne peut pas non plus esp&eacute;rer que des magistrats du parquet et de l'instruction travaillant sur ces th&egrave;mes dans les grandes juridictions de province et les huit juridictions inter-r&eacute;gionales sp&eacute;cialis&eacute;es (JIRS) puissent &ecirc;tre transf&eacute;r&eacute;s &agrave; Paris car ils sont d&eacute;j&agrave; eux aussi pris &agrave; plein temps, avec des dizaines voire centaines de dossiers &agrave; traiter. Il en r&eacute;sulte d'ailleurs des retards &agrave; juger que notamment les services de police financi&egrave;re ne cessent de d&eacute;plorer &ndash; sans mentionner les justiciables.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Or comme l'indique l'article du Figaro,&laquo;<em>&nbsp;Toutes les enqu&ecirc;tes en cours - auditions, perquisitions, &eacute;coutes, confrontations - seront suspendues sous peine de nullit&eacute; et les juges d'instruction travaillant sur ces dossiers, toujours complexes, au long cours et souvent li&eacute;s &agrave; d'autres infractions comme l'escroquerie, le trafic de stup&eacute;fiants ou d'armes vont devoir se dessaisir imm&eacute;diatement au profit de la juridiction parisienne&nbsp;&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Plut&ocirc;t que mettre cause le lobbying du parquet g&eacute;n&eacute;ral, on peut penser que cette disposition tr&egrave;s discut&eacute;e de la Loi Sapin 2 a &eacute;t&eacute; obtenue des parlementaires et en dernier lieu du gouvernement, par un autre lobbying, autrement plus actif, celui provenant des pressions multiples faites par les auteurs pr&eacute;sum&eacute;s des d&eacute;lits soumis &agrave; l'instruction, tant aupr&egrave;s des d&eacute;put&eacute;s &ndash; de toute appartenance - qu'apr&egrave;s du gouvernement. L'hypoth&egrave;se n'aurait rien de surprenant vu le poids politique et &eacute;lectoral que peuvent avoir aupr&egrave;s des institutions publiques les auteurs de tels d&eacute;lits de fraude fiscale aggrav&eacute;e. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'affaire Cahusac, qui vient d'&ecirc;tre jug&eacute;e, donne un bon exemple de la fa&ccedil;on dont ces lobbies proc&egrave;dent pour b&eacute;n&eacute;ficier de l'impunit&eacute;. Ceci a toujours &eacute;t&eacute; le cas, quelles qu'aient &eacute;t&eacute; les majorit&eacute;s au pouvoir. Ceci ne changera pas &agrave; l'avenir.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Comment le citoyen de la base pourrait protester contre ces pratiques, alors qu'elles se d&eacute;roulent dans une opacit&eacute; compl&egrave;te?<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Notes</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Sur ce sujet, voir un article beaucoup plus positif de La Croix<br /> <a href="http://www.la-croix.com/Actualite/France/Fraude-fiscale-le-parquet-national-financier-a-trouve-sa-place-2015-12-15-1393215">http://www.la-croix.com/Actualite/France/Fraude-fiscale-le-parquet-national-financier-a-trouve-sa-place-2015-12-15-1393215</a></font><br /> <a href="http://www.la-croix.com/Actualite/France/Fraude-fiscale-le-parquet-national-financier-a-trouve-sa-place-2015-12-15-1393215"><br /> </a><font size="2" face="Arial">Ainsi que celui de Mediapart<br /> <a href="http://www.la-croix.com/Actualite/France/Fraude-fiscale-le-parquet-national-financier-a-trouve-sa-place-2015-12-15-1393215">https://www.mediapart.fr/journal/france/081216/fraude-fiscale-controle-des-elus-ce-que-laffaire-cahuzac-change<br /> </a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Voir &eacute;galement la pr&eacute;sentation, encore plus optimiste, du Minist&egrave;re de la Justice<br /> <a href="http://www.justice.gouv.fr/le-garde-des-sceaux-10016/fraude-et-evasion-fiscales-28554.html">http://www.justice.gouv.fr/le-garde-des-sceaux-10016/fraude-et-evasion-fiscales-28554.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Mise a jour au 09/12/2016</strong><br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Conseil constitutionnel qui examinait jeudi 8 d&eacute;cembre le projet de loi Sapin 2 relative &agrave; la transparence de la vie financi&egrave;re et &agrave; la lutte contre le corruption, a censur&eacute; l'article 23 qui donne plein pouvoir au Parquet national financier pour enqu&ecirc;ter sur les fraudes fiscales aggrav&eacute;es en bande organis&eacute;e. <br /> <br /> Le Conseil constitutionnel a estim&eacute; que l'absence de mesures transitoires, c'est- &agrave;- dire notamment l'absence de nouveaux moyens donn&eacute;s au Parquet national, comme nous l'avions signal&eacute; ci-dessus, mena&ccedil;ait les enqu&ecirc;te en cours. Il reste &eacute;tonnant qu'il ait fallu l'intervention du Conseil constitutionnel pour que le gouvernement fasse retirer un texte qu'il aurait du combattre d&egrave;s l'origine, quels que soient les soutiens que ce texte avait trouv&eacute; dans sa majorit&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/08/01016-20161208ARTFIG00352-les-sages-empechent-le-parquet-financier-d-etre-seul-maitre-a-bord-de-la-justice-financiere.php?een=600189d253a200e956d284014a344c09&amp;seen=6&amp;m_i=Mf2iXdBr4mvI6rnCGc3Chb3hVOuNBcaTwUsO9ye_POSO443N2KNo_O2tKM7t37nP8WmYG3vubjylZcfsAD9sK4NE9L55I_2MMg#xtor=EPR-300-[actualites]-20161209">http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/08/01016-20161208ARTFIG00352-les-sages-empechent-le-parquet-financier-d-etre-seul-maitre-a-bord-de-la-justice-financiere.php?een=600189d253a200e956d284014a344c09&amp;seen=6&amp;m_i=Mf2iXdBr4mvI6rnCGc3Chb3hVOuNBcaTwUsO9ye_POSO443N2KNo_O2tKM7t37nP8WmYG3vubjylZcfsAD9sK4NE9L55I_2MMg#xtor=EPR-300-[actualites]-20161209</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> <p><br /> </p> <p><br /> <br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Wed, 07 Dec 2016 23:00:00 GMT Après Matteo Renzi? Continuer comme avant? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2388 2388 <br /><font size="2" face="Arial">On notera que ce budget, dans son &eacute;tat actuel, est directement inspir&eacute; par la volont&eacute; de l'Union europ&eacute;enne (UE), soutenue par Angela Merkel, visant &agrave; renforcer les programmes de &laquo;&nbsp;r&eacute;forme&nbsp;&raquo; se traduisant notamment par la baisse des d&eacute;penses publique. Il devait permettre la restructuration de la dette laquelle vu son importance mettrait en danger le syst&egrave;me bancaire italien. Mais ceci ne pourra se faire qu'en faisant porter aux classes moyennes et pauvres le poids des d&eacute;penses sociales et de transfert &ndash; ce que pr&eacute;voit, en plus radical encore, le programme de Fran&ccedil;ois Fillon. </font> <p><font size="2" face="Arial">D'ores et d&eacute;j&agrave;, celles-ci en Italie supportent tout le poids du d&eacute;clin de 25% de la production industrielle, &agrave; la suite de la crise financi&egrave;re de 2008. Le ch&ocirc;mage des jeunes touche 40% de ceux-ci, chiffre record en Europe. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Apr&egrave;s Matteo Renzi, &agrave; qui pourrait faire appel le pr&eacute;sident? On parle du ministre des finances Carlo Padoan et du pr&eacute;sident du S&eacute;nat Pietro Grasso. Ils pourraient l'un ou l'autre constituer un gouvernement de transition, mais celui-ci ne pourrait prendre que des mesures techniques. Les partis de droite ayant soutenu le non au r&eacute;f&eacute;rendum appellent &agrave; des &eacute;lections imm&eacute;diates. Il s'agit notamment du Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo et de la Ligue du Nord, se voulant elle-m&ecirc;me souverainiste. On consid&egrave;re chez les repr&eacute;sentants de la coalition gouvernementale ayant jusqu'ici soutenu Renzi, le Parti dit Nouveau centre-droit, Nuovo Centrodestra (NCD) et le Parti D&eacute;mocrate, Partito Democratico (PD) que malgr&eacute; le rejet du r&eacute;f&eacute;rendum, et malgr&eacute; l'actuelle absence de nouvelle loi &eacute;lectorale, ces &eacute;lections seraient possibles. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Mais que diront ou feront les 20 millions d'&eacute;lecteurs ayant refus&eacute; de voter le r&eacute;f&eacute;rendum, contre les 13 millions ayant vot&eacute; en faveur de la r&eacute;forme constitutionnelle ? Les refus se situent en majorit&eacute; dans les provinces pauvres de la p&eacute;ninsule, notamment celles du Sud. Dans le grandes villes, ce furent les plus favoris&eacute;s qui ont vot&eacute; pour Matteo Renzi. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Beaucoup d'observateurs consid&egrave;rent que, globalement, les Italiens rejettent leur Etat, leurs autorit&eacute;s politiques et le mode de vie auquel ils sont contraints. Comme partout ailleurs en Europe, la mondialisation a fait appara&icirc;tre une &eacute;troite minorit&eacute;s de gagnants et une tr&egrave;s large majorit&eacute; de perdants, renfor&ccedil;ant ainsi l'in&eacute;galit&eacute; sociale d&eacute;j&agrave; tr&egrave;s grande en Italie. Les instances de UE, de m&ecirc;me que les Allemands, sont tr&egrave;s inquiets du d&eacute;part de Renzi, mais nul n'envisage de remettre en cause les politiques d'aust&eacute;rit&eacute;s. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cependant, les milieux &eacute;conomiques europ&eacute;ens craignent que la d&eacute;faite de Renzi n'encourage ceux qui en Italie voudraient sortir de l'euro et m&ecirc;me de l'UE. Beaucoup consid&egrave;rent qu'il ne se passera pas 5 ans avant un &laquo;&nbsp;Italexit&nbsp;&raquo; . Les gagnants du r&eacute;f&eacute;rendum, notamment le Mouvement Cinq Etoiles (qui refuse non sans raison le qualificatif de &quot;populiste&quot;), devraient rapidement faire conna&icirc;tre leurs programmes et notamment leurs intentions au regard de l'UE. Il est pr&eacute;matur&eacute; d'en discuter ici. Mais il y a tout lieu de pr&eacute;voir qu'ils int&eacute;resseront une majorit&eacute; de citoyens, tant en Italie que dans les autres pays du sud de l'UE, y compris la France. Les candidats &agrave; la pr&eacute;sidence de la R&eacute;publique fran&ccedil;aise devront n&eacute;cessairement en tenir compte. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Post Scriptum. Au soir du 07/12, Matteo Renzi vient d'annoncer sa d&eacute;mission. <br /> </font><br /> </p> Tue, 06 Dec 2016 23:00:00 GMT