Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Thu, 11 Feb 2016 03:17:51 GMT L'Allemagne face au casse-tête né de l'abandon du nucléaire http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2065 2065 <br /><p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><br /> </font></p> <p align="center"><img width="368" height="137" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2016/166/mineasse.jpg" alt="" /></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><br /> <br /> Mais m&ecirc;me en ce cas, elle est d&eacute;sormais confront&eacute;e &agrave; une autre difficult&eacute;. Elle ne sait aujourd'hui stoker le fa&ccedil;on durable les containers de d&eacute;chets nucl&eacute;aires provenant de ses centrales encore en activit&eacute; qui ont &eacute;t&eacute; retrait&eacute;s en France, &agrave; La Hague, ni les autres qui se trouvent actuellement &agrave; Sellafield, en Grande-Bretagne.<br /> <br /> Ces &laquo;Castor&raquo; &laquo;Cask for storage and transport of radioactive material&raquo; auraient th&eacute;oriquement d&ucirc; rejoindre le site de stockage temporaire de Gorleben, en Basse-Saxe. Mais depuis l'adoption en 2013 d'une nouvelle loi sur la recherche d'un site de stockage d&eacute;finitif des d&eacute;chets nucl&eacute;aires, ce centre n'accueille plus de nouveaux d&eacute;chets. <br /> <br /> Deux autres sites ont re&ccedil;u des d&eacute;chets, ceux de de la mine de fer Konrad et celui de la mine de sel Asse. Celles-ci recevront, non seulement les combustibles us&eacute;s apr&egrave;s retraitement en France et en Grande Bretagne, mais les d&eacute;chets provenant de la fermeture et de la destruction avant 1922 des 17 centrales encore en activit&eacute; dont le d&eacute;commissionement avait &eacute;t&eacute; d&eacute;cid&eacute;e il y a quelques ann&eacute;es, sous la pression personnelle de Angela Merkel.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"> Or il s'agira de plus de 400.000 m3 de r&eacute;sidus de haute et moyenne activit&eacute;. Un seul container contient plus de mati&egrave;re radioactive que 30 bombes de type Hiroshima, selon l'expert et activiste antinucl&eacute;aire Wolfgang Ehmke. La radioactivit&eacute; sera effective pendant plusieurs si&egrave;cles. <br /> <br /> De plus aujourd'hui le stockage provisoire qui avait &eacute;t&eacute; d&eacute;cid&eacute; dans des mines profondes commence &agrave; poser probl&egrave;me. C'est le cas de la mine de sel de Hasse (image). Les ing&eacute;nieurs d&eacute;couvrent, un peu tardivement, qu'il est pratiquement impossible de v&eacute;rifier l'&eacute;tat d'&eacute;tanch&eacute;it&eacute; des 13 chambres de confinement qui avaient &eacute;t&eacute; creus&eacute;es en profondeur. Des infiltrations d'eau, pouvant conduire &agrave; des fuites d'eau hautement radioactive, ont &eacute;t&eacute; d&eacute;tect&eacute;es. </font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Mais il n'est pas envisageable non plus de v&eacute;rifier l'&eacute;tat des conteneurs, dans l'impossibilit&eacute; pratique de creuser des puits d'inspection &agrave; travers 20 m&egrave;tres de roche. Bien pire, l'&eacute;paisseur du d&ocirc;me de sel para&icirc;t moindre que pr&eacute;vu. Il pourrait s'effondrer. </font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">A plus forte raison est-il impossible d'envisager l'enl&egrave;vement des d&eacute;chets, pour les transporter ailleurs, dans un lieu suppos&eacute; plus s&ucirc;r. L'op&eacute;ration qui supposerait le creusement de nouveaux puits, durerait des d&eacute;cennies et accroitrait encore les pertes d'&eacute;tanch&eacute;it&eacute;s des containers. Les co&ucirc;ts se chiffreraient par milliards. </font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">La question se pose &agrave; l'ensemble des nombreux pays g&eacute;rant des parcs de centrales nucl&eacute;aires destin&eacute;es &agrave; rester en activit&eacute;. Mais elle devient quasiment impossible &agrave; r&eacute;gler par ceux qui comme l'Allemagne prendraient le d&eacute;cision de les retirer du service en quelques ann&eacute;es.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"> Les d&eacute;fenseurs de l'option nucl&eacute;aire pensent que, dans quelques d&eacute;cennies, les d&eacute;chets pourraient &ecirc;tre recycl&eacute;s dans le cadre de solutions nouvelles encore mal &eacute;tudi&eacute;es, telles qu'au coeur des centrales nucl&eacute;aires &agrave; fusion. Il est certain qu'aujourd'hui, l'Allemagne qui pour des raisons politiques avait voulu fermer son parc en quelques ann&eacute;es, accumule aujourd'hui les difficult&eacute;s. Si bien qu'aucune solution viable n'apparait maintenant. Que va-t-il se passer? <br /> <br /> Inutile d'ajouter que la d&eacute;cision, prise dans le but d'acc&eacute;l&eacute;rer le passage aux &eacute;nergies vertes, se traduit en pratique par un recours accru aux centrales &agrave; charbon. </font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><br /> </font></p> Tue, 09 Feb 2016 23:00:00 GMT Chypre, Israël et la Grèce main dans la main. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2059 2059 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20160205175545_chypre.png" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br />&nbsp;Les 3 signataires impliqu&eacute;s, le pr&eacute;sident Nikos Anastasiades et les Premiers ministres Benjamin Netanyahu Alexis Tspiras, ont d&eacute;cid&eacute; de promouvoir une coop&eacute;ration trilat&eacute;rale en vue du d&eacute;veloppement &eacute;conomique, de la paix et de la stabilit&eacute; dans une r&eacute;gion devenue essentielle &agrave; la s&eacute;curit&eacute; du monde. Elle l'est de plus en plus &agrave; la suite des conflits au Moyen-Orient comme des affrontements de plus en plus marqu&eacute;s entre les Etats-Unis, pour qui la M&eacute;diterran&eacute;e doit &ecirc;tre une chasse gard&eacute;e et la Russie qui entend y reprendre pied. <p>Cette coop&eacute;ration, en dehors des avantages qu'y trouvera Chypre, toujours en butte &agrave; une v&eacute;ritable occupation turque sur la moiti&eacute; de son territoire, permettra &agrave; la Gr&egrave;ce, que l'Union europ&eacute;enne avait voulu &eacute;liminer comme membre important, et &agrave; Isra&euml;l, trop longtemps consid&eacute;r&eacute; comme au service des guerres men&eacute;es dans le monde par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains, de r&eacute;affirmer leurs int&eacute;r&ecirc;ts propres. Certes la disproportion de poids est consid&eacute;rable entre les trois signataires, mais ils entendent n&eacute;anmoins montrer qu'ils seront d&eacute;sormais attach&eacute;s &agrave; des enjeux r&eacute;gionaux les concernant directement. </p> <p>Parmi ceux-ci l'on trouve la mise en place d'une exploitation en commun des vastes r&eacute;serves de gaz r&eacute;cemment d&eacute;couvertes dans les eaux territoriales d'Isra&euml;l et de Chypre. Elle devrait reposer sur le projet de pipeline dit EastMed d'Isra&euml;l &agrave; Chypre via la Gr&egrave;ce. Elle pourrait viser aussi les march&eacute;s europ&eacute;ens et &ecirc;tre compl&eacute;t&eacute; par un r&eacute;seau &eacute;lectrique unifi&eacute;. </p> <p>Les Am&eacute;ricains n'ont pas tard&eacute; &agrave; r&eacute;agir. A peine sign&eacute; le trait&eacute;, le vice pr&eacute;sident Joe Biden a appel&eacute; Benjamin Netanyahu et Nikos Anastasiades pour leur signifier qu'il s'inqui&eacute;tait beaucoup des cons&eacute;quences de ces d&eacute;cisions sur les relations avec la Turquie au sein de l'Otan et de la &laquo;&nbsp;pseudo&nbsp;&raquo; Alliance anti-Daesh. D'un autre c&ocirc;t&eacute; cependant, l'op&eacute;rateur Noble Energy, responsable principal des futurs investissements, associe d'importants int&eacute;r&ecirc;ts p&eacute;troliers et gaziers am&eacute;ricains &agrave; des partenaires isra&eacute;liens. Joe Biden est oblig&eacute; d'en tenir compte.</p> <p><font color="#000080"><strong>La Russie</strong></font></p> <p>Tout aussi essentiel &agrave; terme sera un in&eacute;vitable rapprochement entre les trois signataires et la Russie. Celle-ci ne voit que des avantages, malgr&eacute; la concurrence imm&eacute;diate &agrave; l'&eacute;gard de Gasprom, au fait que le EastMed Pipeline pourra servir aussi &agrave; connecter au march&eacute; europ&eacute;en la Syrie de Bashar al Assad et les r&eacute;gions kurdes productrices de p&eacute;trole, que Moscou consid&egrave;re dor&eacute;navant comme des alli&eacute;s essentiels. </p> <p>Inutile d'ajouter que dans ces projets de coop&eacute;ration, Isra&euml;l affirmera son statut d'acteur ind&eacute;pendant non soumis &agrave; des politiques am&eacute;ricaines incoh&eacute;rentes. Ceci notamment dans une partie du monde d&eacute;cisive pour les relations futures entre l'Europe et des Etats chiites, tels que l'Iran, avec lesquels tant l'Europe que la Russie entendent d&eacute;velopper de futures coop&eacute;rations. </p> <p>Il n'est pas &eacute;tonnant dans ces conditions que Erdogan pr&eacute;pare ou laisse dire qu'il pr&eacute;pare des interventions militaires au sol en Syrie. Il compte sur des r&eacute;actions, elles-m&ecirc;mes militaires, de la Russie et peut-&ecirc;tre d'Isra&euml;l. A ce moment, Obama et les membres de l'Otan les plus agressifs pourraient en conclure que des interventions militaires terrestres de l'Otan, en appui de la Turquie, s'imposeraient. Ce serait une marche plus que probable vers une 3e guerre mondiale. </p> <p>Quand &agrave; l'Union europ&eacute;enne, plus que jamais vassale des int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains, on ne l'entend gu&egrave;re se f&eacute;liciter de la D&eacute;claration Trilat&eacute;rale, qui devra donner un r&ocirc;le accru &agrave; la Gr&egrave;ce, membre petit mais essentiel de l'Europe. </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <h1 style="font-weight: normal" class="western"><font size="2" face="Arial"><a name="cont"></a>Voir Cyprus - Israel - Greece Trilateral Summit Declaration <br /> <a href="http://www.pmo.gov.il/English/MediaCenter/Events/Pages/eventTriple280116.aspx">http://www.pmo.gov.il/English/MediaCenter/Events/Pages/eventTriple280116.aspx</a></font></h1> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-weight: normal"><br /> <br /> </p> <p style="font-weight: normal"><br /> <br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Thu, 04 Feb 2016 23:00:00 GMT L'explosion de contagiosité du virus Zika résulte-t-elle de manipulations génétiques? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2058 2058 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20160203125614_microcephalie.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Le nombre des infections se multiplie actuellement, s'&eacute;tendant &agrave; d'autres zones initialement non touch&eacute;es. Les sympt&ocirc;mes g&eacute;n&eacute;ralement b&eacute;nins sont cependant graves ou mortels chez les foetus et nouveaux n&eacute;s. Aucun vaccin n'apparait en perspective. On peut craindre que la virulence et la contagiosit&eacute; s'accroissent dans les prochaines semaines, touchant une grande partie du continent sud-am&eacute;ricain, des Cara&iuml;bes ou de l'Afrique. Les pays de l'h&eacute;misph&egrave;re nord pourraient aussi &ecirc;tre atteints. </font> <font size="2" face="Arial"> </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">L'on soupconne le moustique Aedes aegypti d'&ecirc;tre pour le moment le principal vecteur, transmettant le virus de personnes contagieuses &agrave; personnes saines. Ce moustique s'&eacute;tait d&eacute;j&agrave; r&eacute;v&eacute;l&eacute; comme une menace majeure de sant&eacute; publique, notamment dans la transmission de la dengue, souvent mortelle et du chikungunya . Le r&eacute;chauffement climatique &eacute;tend ses aires de diffusion. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Aussi, bien avant l'&eacute;pid&eacute;mie de Zika, les autorit&eacute;s br&eacute;siliennes s'&eacute;taient laiss&eacute;es convaincre en 2012 par la firme britannique Oxitec de cr&eacute;er des moustiques g&eacute;n&eacute;tiquement modifi&eacute;s afin les rendre st&eacute;riles. Des millions de sp&eacute;cimen ont &eacute;t&eacute; rel&acirc;ches dans la nature, avec une r&eacute;duction sensible des populations de moustiques dans les zones prot&eacute;g&eacute;es. Cependant, comme toujours dans le cas des esp&egrave;ces g&eacute;n&eacute;tiquement modifi&eacute;es, une proportion non n&eacute;gligeable de sujets, en l'esp&egrave;ce des m&acirc;les, avait r&eacute;ussi &agrave; se reproduire. Mais ils transmettent avec eux les modifications g&eacute;n&eacute;tiques mises au point par Oxitec. Il n'est pas certain, mais il est plausible qu'une partie des g&eacute;nomes modifi&eacute;s ait pu contaminer les virus Zika, dont ils sont porteurs, augmentant consid&eacute;rablement leur virulence. <br /> <br /> <span style="font-weight: normal">Depuis quelques jours, des articles de g&eacute;n&eacute;ticiens, difficilement compr&eacute;hensibles par le lecteur courant, se r&eacute;pandent sur Internet. Les uns cherchent &agrave; montrer que les manipulations g&eacute;n&eacute;tiques du aedes aegypti sont vraisemblablement, sinon &agrave; coup s&ucirc;r, responsables des mutations ayant accru la virulence et la diffusion du virus Zika. Les arguments &eacute;voqu&eacute;s seront de plus en plus repris par les militants anti-OGM. Ils soulignent que la biologie est un monde trop complexe pour que les manipulations g&eacute;n&eacute;tiques irresponsables ne puissent pas entrainer d'effets dangeraux, voire catastrophiques au plan mondial. <br /> <br /> D'autres scientifiques refusent de prendre leurs arguments au s&eacute;rieux. Ils fournissent des contre-arguments. Ils accusent les premiers de c&eacute;der &agrave; un esprit conspirationniste toujours dommageable en science. Manifestement, certains sont inspir&eacute;s par Oxitec ou par le lobby tr&egrave;s puissant des firmes de biotechnologie GM dont les profits se comptent aujourd'hui par milliards. La prudence voudrait que, notamment dans le cas du monde mal connu des virus ou de certaines bact&eacute;ries, des mises &agrave; l'&eacute;preuve approfondie des modifications g&eacute;n&eacute;tiqes envisag&eacute;es soit d&eacute;cid&eacute;es. L'OMS le recommande de plus en plus dor&eacute;navant. Mais son poids politique est insignifiant face aux lobbies de la modification g&eacute;n&eacute;tique.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Pour notre part, nous nous efforcerons de vous tenir inform&eacute;s de l'&eacute;volution du probl&egrave;me dans les prochaines semaines. <br /> </span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">NB au 03/02 13h45 <br /> On parle aujourd'hui de contagion par le sperme, donc sans moustiques. La perspective est tr&egrave;s inqui&eacute;tante<br /> </span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> </span></font><a href="http://www.counterpunch.org/2016/02/02/pandoras-box-how-gm-mosquitos-could-have-caused-the-zika-virus-outbreak/">http://www.counterpunch.org/2016/02/02/pandoras-box-how-gm-mosquitos-could-have-caused-the-zika-virus-outbreak/</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><a href="http://blogs.discovermagazine.com/science-sushi/2016/01/31/genetically-modified-mosquitoes-didnt-start-zika-ourbreak/#.VrG-U-YRlEM">http://blogs.discovermagazine.com/science-sushi/2016/01/31/genetically-modified-mosquitoes-didnt-start-zika-ourbreak/#.VrG-U-YRlEM</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><a href="https://www.geneticliteracyproject.org/2016/02/01/spread-gm-mosquito-conspiracy-theory-hurts-fight-zika/">https://www.geneticliteracyproject.org/2016/02/01/spread-gm-mosquito-conspiracy-theory-hurts-fight-zika/</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> </font> Tue, 02 Feb 2016 23:00:00 GMT Une urgence de civilisation: neutraliser les puits de pétrole saoudiens http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2029 2029 <br /><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong><br /> L'Arabie saoudite, une monstruosit&eacute;</strong></font><font face="Arial" size="2"><br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Par Arabie saoudite, il faut entendre la maison royale des Saoud et les quelques dizaines de milliers de saoudiens qui comptent sur elle pour prot&eacute;ger les immenses int&eacute;r&ecirc;ts p&eacute;troliers, financiers, &eacute;conomiques et diplomatiques qu'ils ont acquis en vendant &agrave; l'Occident l'acc&egrave;s aux r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res consid&eacute;rables dont la nature les avait dot&eacute;s. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Or, de quelles monstruosit&eacute;s l'Arabie saoudite se rend-elle coupable? La liste en est longue.<br /> <br /> - Une n&eacute;gation permanente des droits de l'homme dont l'Occident se fait partout le d&eacute;fenseur. La r&eacute;cente ex&eacute;cution par d&eacute;capitation et crucifixion des cadavres sans t&ecirc;te de dizaines d'opposants politiques et religieux en est un exemple renouvel&eacute;. Ce massacre a &laquo;&nbsp;&eacute;mu&nbsp;&raquo; l'Occident, mais ceux-ci ne r&eacute;agiront pas et continueront &agrave; tol&eacute;rer la peine de mort, les prisons et les tortures utilis&eacute;es par les Saoud pour combattre leurs adversaires politiques. Notons malheureusement que la Russie, pour des raisons compr&eacute;hensibles mais injustifiables, vient de se ranger aux cot&eacute;s des puissances occidentales dans cette inadmissible mansu&eacute;tude. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Une n&eacute;gation permanente des droits des femmes &agrave; l'&eacute;galit&eacute; avec les hommes. Imposer &agrave; celles-ci un statut aujourd'hui consid&eacute;r&eacute; comme d&eacute;gradant ne peut qu'encourager dans le reste du monde les mouvements oppos&eacute;s &agrave; la lib&eacute;ration de la femme.<br /> <br /> - Un financement &agrave; guichets ouverts de tous les mouvements terroristes qui se sont donn&eacute; pour mission la destruction des soci&eacute;t&eacute;s europ&eacute;ennes. Ils pr&eacute;parent aujourd'hui leur infiltration dans toute l'Afrique, aux Etats-Unis, en Russie, en Chine et ailleurs. On &eacute;voque actuellement Daesh mais si rien n'est fait, d'autres &eacute;mules de Daesh apparaitront et recevront l'appui des Saoud. Spontan&eacute;ment, les victimes de ce terrorisme djihadiste l'associent &agrave; l'Islam. Mais la source de ce terrorisme n'a rien de particuli&egrave;rement religieux, m&ecirc;me si l'Islam ne s'y oppose en rien. La source en est la maison des Saoud. <br /> <br /> - L'alimentation, en argent et en pr&eacute;dicateurs salafisto-wahabites, des m&eacute;contentements pouvant naitre, au sein des banlieues musulmanes europ&eacute;ennes, du fait de l'in&eacute;galit&eacute; sociale dont elles souffrent. Au lieu de faire appel aux mouvements politiques et syndicaux disponibles pour am&eacute;liorer leur sort, des populations musulmanes ne demandant qu'&agrave; vivre en paix avec leurs voisins sont incit&eacute;es par l'Arabie saoudite &agrave; trouver le salut dans l'encouragement &agrave; un terrorisme issu d'elles. Elles en sont les premi&egrave;res victimes.</font><font face="Arial" size="2"><br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Combattre par le rar&eacute;faction de la production p&eacute;troli&egrave;re et la baisse des prix qu'elle entraine, tous les ennemis politiques que s'est donn&eacute; la maison des Saoud. L'Arabie saoudite est encore pour le moment assez riche pour supporter ces baisses. L'objectif est de ruiner ou d'assagir tous ceux qui peuvent concurrencer le pouvoir p&eacute;trolier saoudien. Il s'agit d'abord de pays tr&egrave;s divers comptant sur un prix raisonnable du p&eacute;trole pour assurer leur d&eacute;veloppement ou leur ind&eacute;pendance politique: pays rivaux de l'Arabie au sein de l'Opec, Russie, Iran, Venezuela, Br&eacute;sil et m&ecirc;me Etats-Unis. Ceux-ci, a tort ou &agrave; raison, comptaient sur le gaz de schiste pour se rendre ind&eacute;pendants des pays du Moyen-Orient. Aujourd'hui ils sont ruin&eacute;s, ce que n'a pas manqu&eacute; de remarquer Donald Trump.</font><font face="Arial" size="2"><br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Emp&ecirc;cher ou retarder l'in&eacute;luctable passage aux &eacute;nergies renouvelables qui &agrave; terme signeront la mort du pouvoir de l'Arabie saoudite. Celle-ci est en effet incapable de se donner d'autres perspective que le p&eacute;trole pour se diversifier. Tous les pays qui se sont engag&eacute;s lors de la derni&egrave;re CPP21 &agrave; combattre par de nouvelles &eacute;nergies et de nouveaux types de consommation le r&eacute;chauffement climatique sont devenus de ce fait des ennemis des Saoud. Tous b&eacute;n&eacute;ficieront de la disparition de leurs pouvoirs...y compris les Big Oils am&eacute;ricains qui se reconvertiront ailleurs ou autrement. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Comment d&eacute;truire la tyrannie saoudienne ? </strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Il s'agira essentiellement de d&eacute;truire par la voie a&eacute;rienne les puits de p&eacute;trole saoudiens et les exploitations associ&eacute;es, apr&egrave;s avoir pr&eacute;venu les personnels de ces explorations en temps suffisant pour qu'ils &eacute;vacuent les cibles. Certes, il en r&eacute;sultera une tr&egrave;s forte pollution due &agrave; la combustion des carburants, mais celle-ci sera &agrave; terme bien inf&eacute;rieure &agrave; celle qui r&eacute;sultera de la poursuite de l'exploitation de ces m&ecirc;mes puits. Des op&eacute;rations de moindre ampleur avaient &eacute;t&eacute; conduites par les Etats-Unis lors de la Guerre du Golfe.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Cette destruction devrait &ecirc;tre d&eacute;cid&eacute;e dans les meilleurs d&eacute;lais, pour arr&ecirc;ter les p&eacute;rils que l'Arabie saoudite fait courir sur le monde. Tout mois perdu aggravera le risque.</font></p> <font face="Arial" size="2"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- La responsabilit&eacute; des bombardements devra si possible &ecirc;tre assur&eacute;e par une coalition des puissances occidentales, de la Russie et des pays musulmans, notamment chiites, tels que l'Iran, le Y&eacute;men et la Syrie de Damas pour qui l'Arabie saoudite se comporte d&eacute;sormais en ennemie d&eacute;termin&eacute;e. D'autres grands pays musulmans, tels le Pakistan et l'Indon&eacute;sie, devraient y &ecirc;tre associ&eacute;s. N'oublions pas cependant qu'un Etat tel la France attend de l'Arabie saoudite des commandes de mat&eacute;riels militaires et biens d'&eacute;quipement d'environ 10 milliards. Il n'est pas le seul. Cela ralentira fortement la volont&eacute; de participer &agrave; de tels bombardements. <br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Les puits d&eacute;truits, la maison des Saoud et son pouvoir sur les entreprises occidentales avec qui elle s'est associ&eacute;e s'effondreront comme des ch&acirc;teaux de cartes. Il ne serait sans doute m&ecirc;me pas n&eacute;cessaire que les puissances ayant pris la responsabilit&eacute; de cette destruction fournissent des moyens militaires au sol pour &eacute;viter des d&eacute;sordres. Ce qui, malgr&eacute; les ex&eacute;cutions, reste de d&eacute;mocratie dans la population saoudienne pourra s'en charger.</font></p> <font face="Arial" size="2"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000080">Une pr&eacute;caution essentielle</font><br /> </strong><br /> La destruction des puits et par cons&eacute;quence celle de la maison des Saoud devra se faire sans menacer aucunement les lieux saints que sont pour les musulmans la Mecque et d'autres lieux de culte en territoire saoudien. Les Saoud se sont impos&eacute;s, pour renforcer leur pouvoir, en gardiens et protecteurs de la Mecque. La communaut&eacute; des autres pays musulmans devrait pouvoir s'entendre pour reprendre ce r&ocirc;le, selon des modalit&eacute;s dont ils seront juges. La s&eacute;curit&eacute; des p&egrave;lerinages devrait s'en trouver renforc&eacute;e. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> <font face="Arial" size="2">NB. Sur la question plus pr&eacute;cise de la position de l'Arabie saoudite compte tenu des r&eacute;solutions de la COP21, voir notre article<br /> </font><font face="Arial" size="2"><font face="Arial" size="2"><font face="Arial" size="2"><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><strong><font color="#000099">L'Arabie Saoudite met en danger l'application des r&eacute;solutions de la COP21</font></strong></font></font></font></font><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2016/165/edito1.htm"><br /> http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2016/165/edito1.htm</a></p> </font></font></font> Mon, 04 Jan 2016 23:00:00 GMT Les prix du pétrole vont-ils continuer à baisser? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2019 2019 <br /><font face="Arial" size="2">L'OPEC (Organization of Petroleum Exporting Countries ) avait d&eacute;cid&eacute; d&eacute;but d&eacute;cembre 2015 de conserver le niveau actuel de production en d&eacute;pit de la baisse. Mais en fait les membres n'ont pas r&eacute;ussi &agrave; s'accorder sur cet objectif. La baisse du prix se poursuit r&eacute;guli&egrave;rement. Par ailleurs, la Chine, grosse consommatrice, r&eacute;duit d&eacute;sormais beaucoup sa demande. Ceci entraine une baisse en provenance des nombreux pays li&eacute;e &agrave; l'&eacute;conomie chinoise. La croissance europ&eacute;enne an&eacute;mique ne prendra pas le relais. , </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais c'est la conf&eacute;rence de Paris sur le climat (COP21) qui a g&eacute;n&eacute;ralis&eacute; le pessimisme chez les pays producteurs. Les observateurs en ont conclu que le divorce des &eacute;conomies mondiales d'avec les carburants fossiles &eacute;tait en passe de devenir d&eacute;finitif. M&ecirc;me si cet objectif para&icirc;t encore lointain, l'impression pr&eacute;vaut d&eacute;sormais que l'&egrave;re du tout-p&eacute;trole est d&eacute;sormais amorc&eacute;e. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Cependant les pays producteurs ne sont pas pr&ecirc;ts pour autant&nbsp; &agrave; r&eacute;duire leurs productions pour permettre une remont&eacute;e des prix. L'Arabie saoudite moins que les autres, car cette r&eacute;duction la p&eacute;naliserait en premier, du fait qu'elle tire l'essentiel de ses revenus de la vente de produits p&eacute;troliers. Par ailleurs la production de gaz et p&eacute;trole de schistes am&eacute;ricains baissera n&eacute;cessairement &agrave; partir de la mi-2016. Cette production avait fortement contribu&eacute; &agrave; la baisse des cours du baril ces derniers mois. Mais sa r&eacute;duction sera sans effet sur l'offre car l'on attend d&eacute;sormais une production de plus en plus importante en provenance de l'Iran. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">A c&ocirc;t&eacute; des recommandations prodigu&eacute;es par la COP21 &agrave; l'intention des pays utilisateurs s'ajoute le fait que les &eacute;conomies de ces pays deviennent de plus en plus efficaces dans l'objectif de diminuer ce que l'on appelle l'intensit&eacute; &eacute;nerg&eacute;tique, c'est-&agrave;-dire la quantit&eacute; d'&eacute;nergie correspondant &agrave; 1 unit&eacute; de croissance &eacute;conomique. Cet indice a r&eacute;guli&egrave;rement d&eacute;cru depuis le d&eacute;but des ann&eacute;es 2000, au niveau de 1 &agrave; 2% par an. Si une reprise &eacute;conomique se fait sentir, elle ne devrait pas entrainer de remont&eacute; de l'indice. Les hivers doux observ&eacute;s depuis 2 &agrave; 3 ans n'am&eacute;liorent pas la demande de p&eacute;trole. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Selon les analystes du march&eacute;, il faudrait que le prix du baril tombe &agrave; $20 le baril pour que les pays producteurs se d&eacute;cident &agrave; produire davantage, en reprenant notamment les investissements de recherche. Ceux-ci sont actuellement presque partout arr&ecirc;t&eacute;s, car sans perspectives de rentabilit&eacute;. Certes l'industrie des carburants fossiles a partout investi pour augmenter sa productivit&eacute; afin de diminuer ses co&ucirc;ts de production. C'est notamment le cas des producteurs am&eacute;ricains de gaz de schiste. Mais l'effet reste marginal. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Effets de la baisse des prix du p&eacute;trole sur le march&eacute; des &eacute;nergies renouvelables</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Celle-ci n'entraine pas imm&eacute;diatement de r&eacute;sultats car les consommateurs de p&eacute;trole profitent de la diminution du prix des carburants fossiles pour consommer davantage. C'est le cas notamment des transports automobiles. De m&ecirc;me toutes les industries qui utilisent du p&eacute;trole pour leurs productions, fertilisants ou autres produits chimiques. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais cette baisse ne devrait pas g<strong>&ecirc;</strong>ner les investissements des industries du renouvelable. Selon le think tank Bloomberg New Energy Finance, une demande accrue en nouveaux produits sans p&eacute;trole n'est que tr&egrave;s peu li&eacute;e au prix de celui-ci. Elle se d&eacute;veloppe selon sa logique propre. C'est le cas dans le secteur pr&eacute;vu en fort croissance des v&eacute;hicules &eacute;lectriques. Les perspectives d'investissement dans les nombreux domaines appel&eacute;e &agrave; faire appel aux &eacute;nergies renouvelables, sans mentionner les baisses globale de consommation dues aux politiques d'&eacute;conomie d'&eacute;nergie, promettent des lendemains peu chantants aux industriels du p&eacute;trole comme aux pays comme la Russie, le V&eacute;n&eacute;zuela ou le Br&eacute;sil qui en tirent encore l'essentiel de leurs revenus &agrave; l'exportation. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il en r&eacute;sultera, ce dont se r&eacute;jouiront les environnementalistes, que les m&eacute;ga-projets visant &agrave; g&eacute;n&eacute;raliser l'exploitation des sables bitumineux au Canada, des r&eacute;serves sous marines du Br&eacute;sil ou de l'Arctique perdront beaucoup de leur attrait pour les investisseurs, qu'ils soient priv&eacute;s ou publics.De m&ecirc;me, beaucoup de projets co&ucirc;teux en mati&egrave;re de pipelines et gazoducs perdront &agrave; terme une partie de leur int&eacute;r&ecirc;t.&nbsp;</font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Au contraire la mise en place d'importants fonds d'investissements ou de cr&eacute;dits au profit des &eacute;nergies vertes, de quelque type qu'elles soient, entrainera une baisse continue de leurs co&ucirc;ts. Ce sera le cas de la Task Force for Climate-Related Financial Disclosure d&eacute;cid&eacute;e &agrave; Paris par le Financial Stability Board (voir <a href="http://www.carbontracker.org/news/financial-stability-board-announces-task-force-on-climate-disclosures/">http://www.carbontracker.org/news/financial-stability-board-announces-task-force-on-climate-disclosures/</a> )<br /> </font><br /> </p> Wed, 23 Dec 2015 23:00:00 GMT Obama s'arroge un droit de propriété sur les ressources du système solaire http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1995 1995 <br /><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><br /> </font> <p align="center"><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><img width="300" height="250" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/164/asteroid-mining-mine-lg.jpg" alt="" /><br /> <font color="#FF0000"><em>Vue d'artiste. De telles installations n'existent pas encore</em></font></font></p> <p align="left"><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><br /> Le Competitiveness Act-HR 2262 <a href="https://www.congress.gov/bill/114th-congress/house-bill/2262/%20">https://www.congress.gov/bill/114th-congress/house-bill/2262/ </a> a &eacute;t&eacute; sign&eacute; par Barack Obama il y deux semaines. Le m&ecirc;me Obama qui vient d'affirmer que les Etats-Unis &laquo;&nbsp;ne veulent pas d&rsquo;accord contraignant&nbsp;&raquo; sur le droit &agrave; polluer. L'Act affirme le droit de l'Am&eacute;rique &agrave; exploiter sans demander de compte &agrave; personne toutes les ressources se trouvant sur des ast&eacute;ro&iuml;des voisins et a fortiori sur la Lune, Mars et autres plan&egrave;tes. On objectera que les techniques permettant de telles exploitations ne sont pas encore au point. Mais les grandes soci&eacute;t&eacute;s spatiales am&eacute;ricaines travaillent activement pour les mettre au point &agrave; leur profit. <br /> <br /> Cette nouvelle loi am&eacute;ricaine souligne le m&eacute;pris de ce pays pour le reste du monde. Le autres Etats ont-ils &eacute;t&eacute; consult&eacute;s? Que devient l&rsquo;accord ratifi&eacute; en 1967, sign&eacute; par toutes les grandes puissances, &eacute;tablissant l&rsquo;espace comme une &laquo;&nbsp;propri&eacute;t&eacute; universelle&nbsp;&raquo;&nbsp;? Le candidat &agrave; la primaire Marc Rubio s&rsquo;est lui aussi f&eacute;licit&eacute; de cette grande avanc&eacute;e&nbsp;: <em>&laquo;&nbsp;Partout dans notre &eacute;conomie, nous devons &eacute;liminer les r&egrave;glements inutiles qui co&ucirc;tent trop cher, et rendre plus facile la cr&eacute;ation d&rsquo;emplois pour les innovateurs am&eacute;ricains. [&hellip;] Ce projet de loi est une victoire importante pour la c&ocirc;te spatiale de la Floride et pour toute la communaut&eacute; spatiale.&nbsp;&raquo; .</em><br /> <br /> Les sp&eacute;cialistes am&eacute;ricains de l'espace ont d&eacute;j&agrave; fait valoir qu'ils pourront s'appuyer sur le droit du premier install&eacute; pour d&eacute;truire les tentatives russes ou chinoises -sans mentionner ce que pourrait faire l'Europe &ndash; visant &agrave; b&eacute;n&eacute;ficier &eacute;galement de ces ressources. </font></p> <p align="left"><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><strong>* Pour en savoir plus sur ce sujet, voir Spacedaily.</strong></font></p> <p align="left"><font size="2"><a href="http://www.spacedaily.com/reports/New_US_space_mining_law_may_violate_international_treaty_999.html">http://www.spacedaily.com/reports/New_US_space_mining_law_may_violate_international_treaty_999.html</a></font></p> Wed, 02 Dec 2015 23:00:00 GMT COP21. Une recommendation de Automates Intelligents. Prioriser la recherche scientifique publique http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1994 1994 <br /><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><strong><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"><strong><font color="#000099"></font></strong></font></strong>La raison en est que les &eacute;nergies vertes sont et resteront largement plus co&ucirc;teuses que les &eacute;nergies fossiles. Or dans un monde o&ugrave; les demandes en &eacute;nergie croitront &agrave; la verticale, du fait de la volont&eacute; des populations d'&eacute;lever leur niveau de vie et de consommation d'&eacute;nergie, peut-&ecirc;tre pas au niveau de ceux des Etats-Unis, mais de ceux des pays europ&eacute;ens, le recours aux &eacute;nergies fossiles sera in&eacute;vitable, faute de moyens pour g&eacute;n&eacute;raliser les &eacute;nergies vertes. S'ajoutera &agrave; cela une augmentation consid&eacute;rable de la natalit&eacute; chez les pays les plus pauvres et les plus peupl&eacute;s.<br /> <p align="left"><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2"> Une &eacute;tude de l' Electric Power Research Institute montre ainsi que du fait du co&ucirc;t du stockage de l'&eacute;lectricit&eacute; compte tenu des techniques actuelles d'accumulation, le prix d'une &eacute;lectricit&eacute; produite par les &eacute;nergies naturelles n&eacute;cessairement intermittentes (vent et solaire) est 3 fois sup&eacute;rieur &agrave; celui de l'&eacute;lectricit&eacute; produite par des centrales &agrave; charbon. Or dans un monde qui reste et restera longtemps r&eacute;gi par la loi du march&eacute; et celle du profit, qui acceptera de payer cette diff&eacute;rence? <br /> <br /> <font color="#000099"><strong>Subventions publiques</strong></font><br /> <br /> Pour le moment, le co&ucirc;t des politiques de d&eacute;veloppement des &eacute;nergies vertes est tr&egrave;s largement pris en charge par des subventions publiques. Or ceci ne pourra pas se poursuivre ind&eacute;finiment faute de ressources budg&eacute;taires face &agrave; une demande croissante. Il est estim&eacute; que passer aux &eacute;nergies vertes d'ici 2030, en utilisant les technologies actuelles, devrait co&ucirc;ter au plan mondial et aux tarifs 2015 100 milliards de milliards d'euros, soit 8% du PIB par an. Aucun budget public, non plus d'ailleurs qu'aucun budget de grandes entreprises, ne sera capable de faire face &agrave; de telles d&eacute;penses. <br /> <br /> Il appara&icirc;t &eacute;vident dans ces conditions que les budgets consid&eacute;r&eacute;s feraient beaucoup mieux de financer, au moins en partie, des investissements suffisants en recherche/d&eacute;veloppement permettant d' &laquo;&nbsp;inventer&nbsp;&raquo; des technologies profond&eacute;ment novatrices en mati&egrave;re d'&eacute;nergies vertes. Comme toujours quand il s'agit de recherches r&eacute;volutionnaires, il est difficile de dire aujourd'hui quels secteurs les subventions publics devraient contribuer &agrave; encourager. <br /> <br /> Certes, certains domaines sont &agrave; peu pr&egrave;s connus, bien qu'encore loin de disposer des cr&eacute;dits de recherche/d&eacute;veloppement n&eacute;cessaires. On mentionne ainsi de nouvelles g&eacute;n&eacute;rations de cellules photo-volta&iuml;ques, de nouvelles g&eacute;n&eacute;rations d'accumulateurs et bien &eacute;videmment la g&eacute;n&eacute;ralisation de l'&eacute;nergie de fusion (nb: fusion et non fission) avec la mise au point de r&eacute;acteurs de taille abordable. <br /> <br /> Comme nos lecteurs le savent, de nombreuses autres solutions sont &agrave; l'&eacute;tude ou envisageables. Mais elles restent trop exp&eacute;rimentales ou non g&eacute;n&eacute;ralisables du fait qu'elles ne font pas appel, en tout ou en partie, &agrave; des innovations vraiment nouvelles. Il faut par ailleurs rappeler qu'une part non n&eacute;gligeable de cr&eacute;dits devra &ecirc;tre affect&eacute;e &agrave; des recherches sans perspectives imm&eacute;diates de r&eacute;sultat, ce que l'on nomme en anglais la &laquo;<em>&nbsp;blue sky research</em>&nbsp;&raquo;. On estime que les financements de recherches innovantes devraient atteindre 100 milliards d'euros par an, soit 0,15% du PIB mondial, autrement dit des montants v&eacute;ritablement ridicules, non pas dans l'absolu, mais au vu des enjeux 1). Outre les retomb&eacute;es qu'elles auront in&eacute;vitablement dans le domaine des &eacute;nergies vertes, ces recherches pourraient g&eacute;n&eacute;rer de nombreux brevets et produits utiles par ailleurs. <br /> <br /> En fait, le vrai d&eacute;fi ne sera pas scientifique. Il consistera &agrave; se d&eacute;tourner d'&eacute;conomies et de r&eacute;gimes politiques principalement consacr&eacute;s aux profits imm&eacute;diats visant de petites minorit&eacute;s favoris&eacute;es, &agrave; des r&eacute;gimes politiques mettant en priorit&eacute; le bien commun et l'innovation, notamment par les sciences appliqu&eacute;es et fondamentales. Il y a tout lieu de penser que la question ne sera m&ecirc;me pas abord&eacute;e dans les conclusions de la COP21. </font></p> <p><font size="2">1) En ce qui concerne la France, ceci repr&eacute;senterait 5 &agrave; 6 milliards pas an, qui pourront s'inscrire dans ce que nomme d&eacute;sormais le Pacte de S&eacute;curit&eacute; (compl&eacute;tant le Pacte de Stabilit&eacute;). S'il est des domaines o&ugrave; il n'est pas ind&eacute;cent de reporter en partie la charge de la dette sur les g&eacute;n&eacute;rations futures, c'est bien celui-l&agrave;.</font></p> <p><font size="2"><br /> </font> </p> </font> Tue, 01 Dec 2015 23:00:00 GMT Des inégalités potentiellement salvatrices&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1942 1942 <br /><div align="center"><br /> <div id="bloggPostInner" class="node-inner"><font size="2" face="Arial"></font> <div class="content"> <div align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Un r&eacute;cent rapport de la banque Cr&eacute;dit Suisse 1) a pr&eacute;cis&eacute; les chiffres actuellement disponibles concernant la r&eacute;partition des in&eacute;galit&eacute;s dans le monde. Il confirme le fait d&eacute;j&agrave; souvent mentionn&eacute; selon lequel 1% des plus riches poss&egrave;dent 50% des richesses du monde, les 99% autres se partageant le reste, d'une fa&ccedil;on d'ailleurs elle-m&ecirc;me tr&egrave;s in&eacute;galitaire.</span></font><font size="2" face="Arial"> </font></div> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="center"><font size="2" face="Arial"><span>t <img width="480" height="330" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/162/pyramiderichesse.jpg" alt="pyramiderichesse.jpg" class="external" /></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Le Cr&eacute;dit Suisse met aussi en &eacute;vidence que ce sont les Etats-Unis qui viennent en t&ecirc;te des nations poss&eacute;dant ces richesses, &agrave; 46%, l'Europe venant ensuite. Le terme de richesses (assets) englobe toutes les formes confondues de richesses. Il ne mesure pas par contre les in&eacute;galit&eacute;s dans la possession du pouvoir en d&eacute;coulant. Celles-ci sont plus difficiles &agrave; &eacute;valuer, mais elles pourraient &ecirc;tre r&eacute;parties encore plus in&eacute;galement.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="center"><font size="2" face="Arial"><span><img width="480" height="514" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/162/millionnaires.jpg" alt="millionnaires.jpg" class="external" /></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>On pourra questionner la validit&eacute; ou l'objectivit&eacute; de ces &eacute;valuations. On pourra aussi remarquer que diff&eacute;rentes richesses immat&eacute;rielles ou tenant &agrave; l'usage de biens communs n'ont pas &eacute;t&eacute; prises en compte. Mais il est inutile de le faire ici. Dans l'ensemble, le rapport de la banque suisse explicite de fa&ccedil;on presque indiscutable ce que nous pourrions qualifier de fait quasiment scientifique, depuis longtemps reconnu: 1% des humains seuls d&eacute;cident de l'avenir du monde. De plus, nul n'est aujourd'hui en mesure de proposer les moyens de changer cet &eacute;tat de chose.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Faut-il voir l&agrave; comme le pense le physicien Stephen Hawking, r&eacute;f&eacute;renc&eacute; ci-dessous 2), la pire menace pesant aujourd'hui sur le monde? La th&egrave;se inverse pourrait &ecirc;tre propos&eacute;e. Compte tenu des fa&ccedil;ons archa&iuml;ques, frisant la d&eacute;mence destructrice, dont se comportent au moins 50 &agrave; 70% de l'humanit&eacute;, (pensons aux djihadistes en cours de prolif&eacute;ration) mieux vaut pour l'avenir de la plan&egrave;te que ceux-ci aient le moins de pouvoir possible. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Ceci dit, les 1% dominants seront-ils moins d&eacute;ments et destructeurs? L'argument fallacieux selon lequel ils le seront moins car appartenant &agrave; la race blanche ou aux soci&eacute;t&eacute;s anglo-saxonnes ne tient &eacute;videmment pas. Beaucoup, au nombre desquels nous nous rangeons, les consid&egrave;rent d'ailleurs, globalement comme des canailles dangereuses. Mais que faire? </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><span><strong><span>Deux questions se posent plus en profondeur:</span></strong></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Est-il d'abord possible &agrave; une bonne volont&eacute; politique quelconque de bouleverser ces in&eacute;galit&eacute;s, afin d'assurer une meilleure r&eacute;partition des richesses&nbsp;? Les r&eacute;volutionnaires de bonne volont&eacute; pourraient l'esp&eacute;rer, mais concr&egrave;tement ils ne pourront rien faire. Comme l'on sait depuis longtemps, les possesseurs de richesse disposent aussi d'un pouvoir incomparable de pr&eacute;vention et de r&eacute;pression &agrave; l'&eacute;gard de ceux s'effor&ccedil;ant de leur disputer ces divers monopole. Ceci m&ecirc;me s'il s'agit initialement de vastes mouvements de foule Ce pouvoir prend la forme classique de la d&eacute;tention des forces militaires et de s&eacute;curit&eacute;, ainsi que de l'appareil judiciaire. Il s'accompagne aussi aujourd'hui d'un extraordinaire pouvoir de mise en condition des esprits &eacute;ventuellement contestataires par l'utilisation des m&eacute;dias modernes dont ils financent eux-m&ecirc;mes le fonctionnement.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Mais, second question, ceux qui se sont appropri&eacute; les ressources du monde utilisent-ils uniquement celles-ci pour servir leurs propres int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;go&iuml;stes, affirmation n&eacute;vrotique de soi et de son propre pouvoir, abus de la vie de luxe et des consommations somptuaires ruineuses pour le monde? A cette deuxi&egrave;me question, la r&eacute;ponse nous semble-t-il devrait &ecirc;tre plus nuanc&eacute;e. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Aucun historien ne conteste le fait que les pyramides &eacute;gyptiennes, les ch&acirc;teaux et cath&eacute;drales du Moyen-Age, n'aient &eacute;t&eacute; construits &agrave; partir de la &laquo;&nbsp;sueur&nbsp;&raquo; de populations rurales quasi asservies. Autrement dit, pour diverses raisons de pouvoir, les dominants de l'&eacute;poque n'ont pas enti&egrave;rement d&eacute;pens&eacute; en consommations imm&eacute;diates les &eacute;pargnes pr&eacute;lev&eacute;es sur le peuple. Ils les ont investi en produits d'avenir, ne fut-ce que pour assurer leur propre avenir, sur la terre ou dans le ciel.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>En prenant un peu de recul et sans tomber dans un optimisme na&iuml;f, ceux qui &eacute;tudient l'histoire de la science dans les derniers si&egrave;cles doivent admettre qu'un petit pourcentage de privil&eacute;gi&eacute;s ont toujours affect&eacute; &agrave; des investissementsproductifs &agrave; terme la plus grande partie des connaissances scientifiques dont ils disposaient et l'essentiel des moyens d'actions techno-scientifiques en d&eacute;coulant. Ils n'en ont pas fait toujours bon usage, s'en servant pour produire des armes potentiellement destructrices. Mais dans l'ensemble ces moyens permirent au cours des si&egrave;cles pass&eacute;s la mise en place des soci&eacute;t&eacute;s modernes et post-modernes auxquelles m&ecirc;me les plus d&eacute;favoris&eacute;s d'aujourd'hui ne voudraient pas renoncer. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Lorsque plus r&eacute;cemment des Etats ont d&eacute;velopp&eacute; des politiques publiques de recherche, en relais de celles des entreprises priv&eacute;es, ce n'&eacute;tait pas sous la pression d'un corps &eacute;lectoral sans pouvoir r&eacute;el mais &agrave; l'incitation de quelques privil&eacute;g&eacute;s eux-m&ecirc;mes, utilisant ces Etats pour produire des &eacute;pargnes forc&eacute;es. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><span><strong><span>Financer les sciences de demain</span></strong></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Ne pourrait-on esp&eacute;rer qu'il en serait de m&ecirc;me &agrave; l'avenir. Sous la pression de citoyens avertis, l'in&eacute;galit&eacute; des revenus ne pourrait-elle pas permettre de financer de nouveaux d&eacute;veloppements scientifiques et techniques dans lesquels une petite minorit&eacute; de la minorit&eacute; de dominants trouverait moyen de s'investir. Ceci que ce soit dans la lutte contre les modifications climatiques, contre la destruction des &eacute;cosyst&egrave;mes ou &agrave; terme pour l'exploitation des possibilit&eacute;s de survie dans l'espace &ndash; sans mentionner la perspective de d&eacute;velopper des syst&egrave;mes artificialo-biologiques d&eacute;finissant ce que l'on d&eacute;signe comme une &egrave;re post-humaine. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Si une petite minorit&eacute; des humains actuels d&eacute;tenait rapidement les moyens augment&eacute;s d&eacute;coulant de ces ressources techno-scientifique, il ne serait pas impossible de penser qu'ils s'en serviraient non pas seulement pour augmenter leurs niveaux de consommation somptuaire, produire des voitures de plus en plus puissantes, mais pour permettre &agrave; la plan&egrave;te d'&eacute;chapper aux destructions certaines d&eacute;coulant des affrontements meurtriers opposant entre eux les quelques 80% d'autres humains rest&eacute;s enferm&eacute;s dans les logiques destructrices h&eacute;rit&eacute;es des si&egrave;cles pass&eacute;s. </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Cela ne veut pas dire qu'ils entreprendraient de d&eacute;truire syst&eacute;matiquement ces humains archa&iuml;ques, ou plus simplement de les laisser mourir. D'un point de vue optimiste, on pourrait penser qu'ils leur apporteraient des moyens de r&eacute;cup&eacute;rer leur retard. Mais il faudrait que ce soit sans leur demander leur l'avis, voire malgr&eacute; eux, et le cas &eacute;ch&eacute;ant sans refuser le recours &agrave; des guerres d&eacute;fensives.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Nous pensons pour notre part que cette &eacute;volution salvatrice, si elle se fait, se fera sans que personne n 'en prenne clairement la d&eacute;cision. Il s'agira d'une transformation de type syst&eacute;mique affectant les complexes biologiques &ndash; nous dirons pour notre part les complexes bio-anthropotechniques 3) en comp&eacute;tition pour la survie, sur Terre d'abord, mais aussi dans l'espace.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><span>Ainsi dans un lointain pass&eacute;, lorsque les organismes multicellulaires ont, par une logique &eacute;volutive implacable, remis &agrave; une juste place les organismes monocellulaires, virus, microbes et bact&eacute;ries dominant aux premiers mill&eacute;naires et ne permettant pas &agrave; la Terre de se complexifier, ils ne l'ont pas fait en s'inspirant d'une sorte de racisme cellulaire. Ils &eacute;taient seulement les agents d'une logique &eacute;volutive plus g&eacute;n&eacute;rale. </span></font></p> <p align="left"><span><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></span></p> <p align="left"><span>1) Cr&eacute;dit Suisse. Global wealth Report<br /> <a href="http://publications.credit-suisse.com/tasks/render/file/?fileID=F2425415-DCA7-80B8-EAD989AF9341D47E" class="external" target="_blank">http://publications.credit-suisse.com/tasks/render/file/?fileID=F2425415-DCA7-80B8-EAD989AF9341D47E</a></span></p> <p align="left"><span>2) Stephen Hawking<br /> <a href="http://www.huffingtonpost.com/entry/stephen-hawking-capitalism-robots_5616c20ce4b0dbb8000d9f15" class="external" target="_blank">http://www.huffingtonpost.com/entry/stephen-hawking-capitalism-robots_5616c20ce4b0dbb8000d9f15</a><br /> Voir aussi<br /> <a href="http://theantimedia.org/stephen-hawking-warns-about-the-greatest-threat-to-humanity/" class="external" target="_blank">http://theantimedia.org/stephen-hawking-warns-about-the-greatest-threat-to-humanity/</a></span></p> <p align="left"><span>3<em>) Le paradoxe du sapiens</em>. Jean-Paul Baquiast 2010</span></p> <p align="left">&nbsp;</p> </div> </div> </div> <div align="left"><font size="2" face="Arial"> <p align="center"><font size="2" face="Arial">&nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font></font></div> <font size="2" face="Arial"> <p align="center"><font size="2" face="Arial">t</font></p> </font> Wed, 14 Oct 2015 23:00:00 GMT Un nouveau défi pour la COP21 http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1932 1932 <br /><font size="2" face="Arial">(voir notre article La science russe <a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/155/sciencerusse.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/155/sciencerusse.htm</a>). </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans un article r&eacute;cent<em> Oh Oil where is thy peak</em>, publi&eacute; par le New Eastern Outlook, William Engdhal d&eacute;fend deux th&eacute;ories. La premi&egrave;re est que le changement climatique est un mythe d&eacute;velopp&eacute; par de grands int&eacute;r&ecirc;ts multinationaux pour s'assurer un contr&ocirc;le de l'&eacute;conomie mondiale. La seconde est que les ressources de p&eacute;trole et gaz sont tellement abondantes qu'aux rythmes actuels de consommation, elles dureraient plusieurs si&egrave;cles. Il n'y a donc pas de &laquo;&nbsp;Peak oil&nbsp;&raquo; &agrave; pr&eacute;voir. Si ces ressources sont quasi in&eacute;puisables, c'est parce qu'elles sont pour l'essentiel d'origine abiotique. <br /> Voir , <a href="http://journal-neo.org/2015/10/09/oh-oil-where-is-thy-peak/">http://journal-neo.org/2015/10/09/oh-oil-where-is-thy-peak/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On peut consid&eacute;rer que sur les questions d'&eacute;nergie fossile, William Engdhal a toujours propos&eacute; des points de vue tr&egrave;s int&eacute;ressant. Les informations qu'ils donnent dans son dernier article concernant la localisation et l'importance des ressources exploitables sont vraisemblablement exactes. Savoir si elles proviennent de sources abiotiques n'est pas encore reconnu par le monde du p&eacute;trole, mais nous pensons pour notre part que l'hypoth&egrave;se est tr&egrave;s pertinente. Si la science ne l'explore toujours pas, c'est parce que des int&eacute;r&ecirc;ts consid&eacute;rables, ceux des Etats et des multinationales vivant du p&eacute;trole, seraient mis en p&eacute;ril. Il est d'ailleurs possible de penser que le maintien du prix du baril autour de $50, qui semble devoir durer, s'expliquerait par le fait que les p&eacute;troliers et les sp&eacute;culateurs ont adopt&eacute; implicitement les th&egrave;ses de William Engdhal sur le p&eacute;trole abiotique et son abondance. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par contre, aucune personne s&eacute;rieuse, au fait des travaux scientifiques concernant l'origine humaine du r&eacute;chauffement climatique, ne pourrait rejoindre William Engdhal, quand il reprend sans nuances les affirmations des climato-sceptiques. Ceux-ci, on le sait, affirment que le r&eacute;chauffement est un mythe, l&agrave; encore propag&eacute; par de grands int&eacute;r&ecirc;ts, &eacute;tatiques ou &eacute;conomiques, visant &agrave; restreindre la croissance mondiale afin de tirer profit des mesures qui seront prises en ce sens. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>COP21</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">A la veille de la Conf&eacute;rence mondiale dite COP21 qui se tiendra &agrave; Paris en d&eacute;cembre, il serait important que l'hypoth&egrave;se du p&eacute;trole abiotique soit clairement mise sur la table et discut&eacute;e. Si elle se r&eacute;v&eacute;lait fond&eacute;e, cela ne devrait pas servir d'arguments &agrave; ceux qui d&eacute;fendent malgr&eacute; les cons&eacute;quences sur le climat une consommation toujours aussi &eacute;tendue des combustibles fossiles, charbon, p&eacute;trole et gaz. Au contraire. Ce n'est pas parce qu'un produit est abondant qu'il faut continuer &agrave; l'utiliser si les risques en d&eacute;coulant sont av&eacute;r&eacute;s. Faut-il abuser des spiritueux de mauvaise qualit&eacute; m&ecirc;me si ceux ci sont bon march&eacute; &agrave; la production et &agrave; l'achat?</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La COP21 se grandirait en affirmant que le danger mena&ccedil;ant l'humanit&eacute; n'est pas le manque de p&eacute;trole mais l'abondance de celui-ci. D&eacute;velopper des &eacute;nergies vertes et des &eacute;conomies d'&eacute;nergie sera moins rentable avec un baril &agrave; $50 qu'avec un baril &agrave; $100, surtout si les r&eacute;serves de p&eacute;trole s'av&eacute;raient in&eacute;puisables. Mais il faudra le faire cependant, en acceptant d'en payer le prix - ceci en d&eacute;pit des pressions renforc&eacute;es des lobbies p&eacute;troliers. Quel gouvernement aura le courage de le dire clairemen</font>t ? </p> Thu, 08 Oct 2015 23:00:00 GMT Internet pour les pays pauvres. Enjeux géostratégiques http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1868 1868 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20150815152724_aquila.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Or Google d'abord, avec le projet Loon, Facebook ensuite, avec le projet Aquila, ont entrepris de couvrir le monde entier avec un r&eacute;seau de ballons stratosph&eacute;rique pour le premier, un r&eacute;seau de drones solaires pour le second. L'objectif annonc&eacute; est de donner acc&egrave;s &agrave; des r&eacute;seaux permettant de g&eacute;n&eacute;raliser Internet au profit des pays les plus pauvres ou les plus &eacute;loign&eacute;s des centres d&eacute;velopp&eacute;es du monde. Faut-il seulement saluer cette initiative, en louant l'audace et la &laquo;&nbsp;g&eacute;n&eacute;rosit&eacute;&nbsp;&raquo; des deux r&eacute;seaux dit sociaux, ou &eacute;mettre quelques mises en garde? <strong><br /> <font color="#000080"><br /> Loon</font></strong></font> <p><font size="2" face="Arial">Il y a un peu moins de deux ans, comme nous l'avions rapport&eacute; &agrave; l'&eacute;poque, Google lan&ccedil;ait le <a target="_blank" href="http://www.google.com/loon">projet Loon</a> dont l&rsquo;ambition est de fournir une connexion Internet aux deux tiers de la population mondiale qui n&rsquo;en b&eacute;n&eacute;ficient pas &agrave; l&rsquo;heure actuelle. Cette initiative, &agrave; laquelle s&rsquo;est associ&eacute; le Cnes fran&ccedil;ais, a dut r&eacute;soudre de nombreux probl&egrave;mes mais a d&eacute;sormais franchi des paliers techniques importants. Le projet utilisera des ballons stratosph&eacute;riques, d&eacute;sormais capables de relayer un signal cellulaire 4G et d&rsquo;offrir une vitesse de t&eacute;l&eacute;chargement de 10 Mbit/s. Les ballons peuvent voler pendant plus d&rsquo;une centaine de jours. Lors d'un test r&eacute;cent, Google a annonc&eacute; avoir r&eacute;alis&eacute; un vol de 187 jours. Le ballon, port&eacute; par des jets streams ou l'&eacute;quivalent, a effectu&eacute; neuf fois le tour de la Terre, affront&eacute; des temp&eacute;ratures de - 75 &deg;C), des vents de 300 km/h et des altitudes pouvant atteindre 21 km. d&rsquo;altitude. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les ballons du projet Loon ne vont pas fournir le service Internet en lui-m&ecirc;me mais relayer le signal des r&eacute;seaux cellulaires existants. Chaque ballon est &eacute;quip&eacute; d&rsquo;une liaison bidirectionnelle qui lui permet de recevoir le signal &eacute;mis par les antennes relais puis de le r&eacute;percuter vers les appareils, (t&eacute;l&eacute;phones mobiles ou ordinateurs ) des utilisateurs au sol, &eacute;quip&eacute;s d&rsquo;un syst&egrave;me de r&eacute;ception compatible 4G. Un ballon peut diffuser le signal dans un rayon de 80 km. Mais le p&eacute;rim&egrave;tre peut &ecirc;tre &eacute;tendu si plusieurs ballons se transmettent le signal avant de le renvoyer sur Terre. Un r&eacute;seau de grande &eacute;tendue pourra donc &ecirc;tre offert aux op&eacute;rateurs, ne pouvant pour des raisons diverses proposer des infrastructures au sol. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Google annonce pouvoir de cette fa&ccedil;on proposer l'acc&egrave;s &agrave; Internet &agrave; une grande partie des 5 milliards de personnes qui n&rsquo;en disposent pas. La compatibilit&eacute; 4G permet d'utiliser tous les mat&eacute;riels compatibles. La qualit&eacute; de connexion devra partout &ecirc;tre suffisante pour la navigation Internet. Dans de nombreux pays en d&eacute;veloppement, les habitants ne disposent que d'un smartphone. Ils ne pourront pas acc&eacute;der &agrave; des contenus internet sophistiqu&eacute;s, mais utiliser les acc&egrave;s r&eacute;pondant aux urgences. A la suite d'exp&eacute;riences r&eacute;ussies en Nouvelle Z&eacute;lande, Google annonce avoir re&ccedil;u des autorisations de survol de la part de tous les pays de l'h&eacute;misph&egrave;re sud. Il n'en sera pas de m&ecirc;me probablement de ceux qui, dans l'h&eacute;misph&egrave;re nord, Russie et Chine notamment, veulent conserver le contr&ocirc;le des &eacute;missions sur internet. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Aquila</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Facebook, plus r&eacute;cemment, a fait conna&icirc;tre son intention d'offrir des services &eacute;quivalents &agrave; ceux de Loon, mais en utilisant non des ballons mais des drones solaires. Ce terme d&eacute;signe des appareils non pilot&eacute;s fonctionnant &agrave; l'&eacute;nergie solaire &agrave; tr&egrave;s haute altitude. Un premier prototype, con&ccedil;u en Grande Bretagne et baptis&eacute; <a target="_blank" href="http://newsroom.fb.com/news/2015/07/new-milestones-in-connectivity-labs-aircraft-and-laser-programs/">Aquila</a>, est une grande aile volante en fibres de carbone, de l'envergure d'un Boeing 737 mais d'un poids ne d&eacute;passant pas 450 kilos, y compris les &eacute;quipements de communication. (voir image) On peut penser que les technologies d&eacute;velopp&eacute;es par l'avion solaire suisse Solar Impulse ont &eacute;t&eacute; en partie r&eacute;utilis&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Par ailleurs, le drone utilisera un syst&egrave;me de <span style="font-style: normal">communications laser susceptible d'atteindre des dizaines de gigaoctets par seconde. Ce syst&egrave;me </span>cr&eacute;era l&rsquo;infrastructure r&eacute;seau, entre les drones en vol et entre eux et les stations au sol. Pour &ecirc;tre efficace, le faisceau laser doit &ecirc;tre d&rsquo;une tr&egrave;s grande pr&eacute;cision, soit selon les concepteurs une pi&egrave;ce de monnaie &agrave; 18 kilom&egrave;tres de distance. Le d&eacute;bit de cette connexion Internet devrait pouvoir atteindre plusieurs dizaines de gigaoctets. Le r&eacute;seau laser assurera, comme dans le cas de Loon, le relais entre les drones volant &agrave; une vingtaine de km d'altitude et des &eacute;quipements de communication au sol ainsi qu'entre les drones eux-m&ecirc;mes. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Des tests en vol sont pr&eacute;vus avant la fin de l'ann&eacute;e 2015 aux &Eacute;tats-Unis. Le drone devrait &ecirc;tre lanc&eacute; depuis un ballon, pour sortir rapidement de l'espace a&eacute;rien commercial. Une fois &agrave; son altitude de croisi&egrave;re, le drone &eacute;voluera en cercles, &agrave; une position relativement stable lui assurant la couverture d'une zone au sol d'environ 50 kilom&egrave;tres de diam&egrave;tre. L'enjeu est &eacute;videmment d'augmenter l'autonomie en vol des drones, aujourd'hui d'environ 2 semaines, jusqu'&agrave; 3 mois. <br /> <br /> Les appareils seront d'abord utilis&eacute;s dans des zones suburbaines &laquo;encore &laquo;&nbsp;blanches&nbsp;&raquo; aujourd'hui. Dans les zones moins dens&eacute;ment peupl&eacute;es, Facebook envisage plut&ocirc;t de recourir &agrave; des satellites dont la couverture est plus &eacute;tendue que les drones, mais le co&ucirc;t plus &eacute;lev&eacute;. Les drones ne se surveilleront pas eux-m&ecirc;mes. Dans l'&eacute;tat actuel de la technologie, il faudrait disposer d'un op&eacute;rateur au sol par drone, ce qui suscitera de nombreuses difficult&eacute;s de la part des pays jaloux de leur ind&eacute;pendance. <br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial">Ajoutons que les drones seront plus facilement que des ballons eux-m&ecirc;mes&nbsp; soumis aux courants atmosph&eacute;riques, organisables en r&eacute;seaux coh&eacute;rents au profit de zones choisies. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Commentaires</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les deux syst&egrave;mes ne seront pas pleinement op&eacute;rationnels avant quelques ann&eacute;es. N&eacute;anmoins, ils le seront in&eacute;vitablement sauf obstacles g&eacute;opolitiques inattendus. Leur g&eacute;n&eacute;ralisation &agrave; l'ensemble du monde ne sera certainement pas accept&eacute;e par les Etats refusant l'h&eacute;g&eacute;monie am&eacute;ricaine Par ailleurs, d'autres g&eacute;ants de l'internet am&eacute;ricain pourront &agrave; terme mettre en place des r&eacute;alisations &eacute;quivalentes. La question m&eacute;rite donc r&eacute;flexion. En simplifiant, nous pouvons &eacute;voquer les points suivants: </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Extension &agrave; l'ensemble du monde des &laquo;&nbsp;services&nbsp;&raquo; propos&eacute;s par les &laquo;&nbsp;r&eacute;seaux sociaux&nbsp;&raquo; am&eacute;ricains. Ces services sont en principe gratuits pour l'utilisateur, mais cette gratuit&eacute; se paye par le nombre des applications commerciales propos&eacute;es (impos&eacute;es) &agrave; ces m&ecirc;mes utilisateurs par les entreprises utilisant &agrave; des fins &eacute;conomiques les donn&eacute;es ainsi collect&eacute;es. Elle se paye aussi par la perte d'une autonomie politiques &agrave; l'&eacute;gard des objectifs, non seulement commerciaux mais g&eacute;ostrat&eacute;giques et diplomatiques impos&eacute;s par les int&eacute;r&ecirc;ts n&eacute;o-lib&eacute;raux centr&eacute;s sur Wall Street et la City de Londres. Si l'on interrogeait les populations n'ayant pas acc&egrave;s &agrave; ces services aujourd'hui, elles se f&eacute;liciteraient probablement de pouvoir b&eacute;n&eacute;ficier de prestations identiques &agrave; celles offertes aux populations urbaines et suburbaines du monde d&eacute;velopp&eacute;. Rares d'entre elles s'inqui&eacute;teraient de voir disparaitre en contrepartie ce qui restait de leurs civilisations primitives, ainsi que de la capacit&eacute; de construire leur propre vision du monde de demain. . </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Extension &agrave; l'ensemble de la plan&egrave;te des capacit&eacute;s d'analyse et d'espionnage offertes par l'internet aux agences de renseignement et aux services secrets am&eacute;ricains. N'&eacute;voquons m&ecirc;me pas ici les nombreuses applications militaires qu'auront les r&eacute;seaux et les technologies associ&eacute;es. Les futurs &laquo;&nbsp;b&eacute;n&eacute;ficiaires&nbsp;&raquo; de l'internet ainsi &eacute;tendu ne s'apercevront sans doute pas de tous ceci, au moins dans les premi&egrave;res ann&eacute;es. Mais ils perdront progressivement, comme l'on fait leurs homologues dans les pays d&eacute;velopp&eacute;s, l'aptitude &agrave; construire avec leurs propres ressources des forces &eacute;conomiques et politiques leur permettant d'&eacute;chapper &agrave; la domination am&eacute;ricaine. On objectera que, dans les pays d&eacute;velopp&eacute;es, l'influence de l'internet et des contenus am&eacute;ricains, bien que pr&eacute;dominants, n'emp&ecirc;che pas l'apparition de certains mouvements de contestation. Mais il a fallu des d&eacute;cennies pour ces mouvements de contestation apprennent &agrave; se servir de l'internet pour leur propre d&eacute;veloppement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* On objectera aussi que partout dans le monde, l'acc&egrave;s des populations &agrave; Internet permet &agrave; des mouvements violents, religieux extr&eacute;mistes, voire terroristes, de se propager, en multipliant les images et les mots d'ordre simplistes. Ceci ne se fait pas n&eacute;cessairement au profit de la domination am&eacute;ricaine. Au contraire, dira-t-on. Mais les critiques de celle-ci pourront objecter que les daesh et autres mouvements terroristes ne sont pas n&eacute;cessairement incompatibles avec le renforcement de cette domination. Ils lui servent, volontairement ou non, &agrave; militariser les populations civiles au profit de la d&eacute;fense des int&eacute;r&ecirc;ts diplomatiques et militaires de la puissance am&eacute;ricaine. Au Moyen Orient, en Europe et m&ecirc;me en Am&eacute;rique, la diffusion par internet des mots d'ordre assassins &eacute;manant des divers mouvements terroristes pousse les populations &agrave; rechercher l'appui militaris&eacute; de gouvernements directement ou indirectement au service de la domination politique am&eacute;ricaine. Il en sera probablement de m&ecirc;me bient&ocirc;t dans l'ensemble du monde en d&eacute;veloppement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Acquisition par les laboratoires et les entreprises am&eacute;ricaines, travaillant de fa&ccedil;on duale (civile et militaire) des comp&eacute;tences et technologies indispensables &agrave; la conqu&ecirc;te de milieux qui jusqu'&agrave; pr&eacute;sent leur &eacute;chappaient encore. On peut en premier lieu penser au spatial, mais plus imm&eacute;diatement il s'agira de mettre en place les r&eacute;seaux num&eacute;riques intelligents enserrant la plan&egrave;te dans un vaste syst&egrave;me nerveux, dont les Google, Facebook et homologues seront les neurones associatifs. On verra ainsi se pr&eacute;ciser et s'&eacute;tendre le <em>global brain</em> dont Google, avec l'appui de la CIA et de la NSA, s'est fait depuis quelques ann&eacute;es le champion. L'avance ainsi acquise leur permettra de rendre peu efficaces les moyens dont pourraient vouloir se doter des pays du Brics d&eacute;sireux d'&eacute;chapper en ce domaine &agrave; la domination am&eacute;ricaine, Russie et Chine en premier lieu. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Quant &agrave; l'Europe, dans ce r&eacute;seau global, elle conservera son r&ocirc;le actuel, celui de sous-ensembles d&eacute;pendants du global brain am&eacute;ricain, de m&ecirc;me que dans le cerveau humain les cortex sensoriels n'ont aucune autonomie en propre par rapport au cortex sup&eacute;rieur. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font><br /> <strong><font size="2"><font face="Arial">Note</font></font></strong><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">1) On distingue en fait les &laquo;&nbsp;zones blanches de t&eacute;l&eacute;phonie mobile&nbsp;&raquo; et les &laquo;&nbsp;zones blanches ADSL&nbsp;&raquo;, Dans le premier cas il s&rsquo;agit de l&rsquo;absence de couverture r&eacute;seau pour les mobiles concernant les op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;phoniques les plus connus. Dans le deuxi&egrave;me cas, il s&rsquo;agit de l&rsquo;absence de r&eacute;seau haut d&eacute;bit, concernant tous les op&eacute;rateurs existant , notamment sur Internet.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> </font> Fri, 14 Aug 2015 23:00:00 GMT Catastrophes climatiques. Courage, ce n'est qu'un début&#160;! http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1865 1865 <br /><p>&nbsp;</p> <div align="center"> <p><img width="600" height="400" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/160/antarctique.jpg" alt="" /></p> </div> <div align="justify"> <div align="justify"> <p align="left"><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><br /> James Hansen, que nous avons souvent cit&eacute; ici, est consid&eacute;r&eacute; comme le plus respectable et le plus comp&eacute;tent des climatologues d'aujourd'hui. On lui reproche souvent un exc&egrave;s de pessimisme, mais ses jugements et pr&eacute;visions n'ont jamais &agrave; ce jour &eacute;t&eacute; d&eacute;mentis par l'exp&eacute;rience. Ce dernier article, ACPD, cependant, a suscit&eacute; de nombreuses critiques, comme ne correspondant pas aux observations scientifiques actuelles. Nous pensons pour notre part qu'il faudrait consid&eacute;rer ces d&eacute;n&eacute;gations comme justifiant au contraire les pr&eacute;visions de James Hansen. Encore faudrait-il qu'il ne soit pas trop tard, face aux catastrophes climatiques envisag&eacute;es, pour que l'humanit&eacute; puisse r&eacute;agir en temps utile.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Hansen expose en pr&eacute;liminaire que la fonte des glaciers autour du Groenland et de l'Antarctique sera beaucoup plus rapide que pr&eacute;vue. Il en r&eacute;sultera &agrave; la fin du si&egrave;cle une hausse du niveau des mers d&eacute;passant de plusieurs m&egrave;tres les quelques d&eacute;cim&egrave;tres aujourd'hui envisag&eacute;s. Mais cette hausse ne se limitera pas, si l'on peut dire, &agrave; submerger toutes les m&eacute;tropoles littorales. </font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">La fonte rapide des glaciers s'accompagnera de la mise en place de vastes lacs d'eau douce autour de ces continents. Comme l'eau douce est moins dense que l'eau sal&eacute;e, ces lacs resteront en surface, au lieu de se m&eacute;langer avec les eaux oc&eacute;aniques plus profondes. De plus ces eaux douces seront plus froides que les eaux oc&eacute;aniques, puisque provenant directement de la fonte des glaciers. Les eaux oc&eacute;aniques ne pourront pas se refroidir &agrave; l'air, en &eacute;tant isol&eacute;es par les eaux froides. Elles iront donc attaquer &agrave; la base les glaciers continentaux, acc&eacute;l&eacute;rant leur fonte.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Par ailleurs, les couches d'eau froide de surface bloqueront les courants oc&eacute;aniques qui transportent aujourd'hui les eaux chaudes des tropiques vers les p&ocirc;les. Les tropiques vont donc se r&eacute;chauffer plus vite que les latitudes plus &eacute;lev&eacute;es. Il en r&eacute;sultera des diff&eacute;rences de temp&eacute;rature bien plus marqu&eacute;es que celles aujourd'hui observ&eacute;es, diff&eacute;rences provoquant de super-temp&ecirc;tes, sup&eacute;rieures en taille et en force &agrave; toutes celles jusqu'ici constat&eacute;es.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Selon les travaux des chercheurs ayant particip&eacute; au rapport ACPD, il appara&icirc;t que durant la derni&egrave;re p&eacute;riode interglaciaire, il a 120.000 ans, lorsque s'&eacute;taient d&eacute;roul&eacute;s des ph&eacute;nom&egrave;nes analogues &agrave; ceux pr&eacute;vus aujourd'hui, les iles des Bahamas ont &eacute;t&eacute; fr&eacute;quemment soumises &agrave; des vagues de plus de 40 m&egrave;tres, portant &agrave; terre des rochers de milliers de tonnes, dont la pr&eacute;sence ne s'expliquerait pas autrement aujourd'hui.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><strong><font color="#000099">M&ecirc;me en dessous de 2&deg;</font></strong></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Or, selon James Hansen, le point tr&egrave;s inqui&eacute;tant est que tous ces ph&eacute;nom&egrave;nes destructeurs pourraient se produire m&ecirc;me si la hausse de la temp&eacute;rature globale &eacute;tait limit&eacute;e &agrave; 2&deg; d'ici la fin du si&egrave;cle, temp&eacute;rature consid&eacute;r&eacute;e comme marquant une limite certes &agrave; ne pas d&eacute;passer, mais suppos&eacute;e pouvoir permettre d'&eacute;viter de grandes catastrophes. Bien &eacute;videmment, conclut l'&eacute;tude, il est facile d'imaginer les migrations forc&eacute;es, les effondrement &eacute;conomiques et les morts qui rendraient la plan&egrave;te ingouvernable, dans l'hypoth&egrave;se o&ugrave; les pr&eacute;visions de l'&eacute;tude se r&eacute;v&eacute;leraient fond&eacute;es. Les civilisations actuelles seraient d&eacute;truites, bien plus surement qu'avec une guerre nucl&eacute;aire.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Les arguments employ&eacute;s pour refuser ces hypoth&egrave;ses, non seulement par les industriels des &eacute;nergies fossiles, mais par des scientifique plus respectables, reposent sur le fait qu'il n'existe encore aucune preuve exp&eacute;rimentale pouvant justifier les pr&eacute;visions de Hansen et de son &eacute;quipe. Cependant, les consensus &eacute;voluent vite en ce domaine. Ainsi une hausse du niveau des mers atteignant 5 m&egrave;tres para&icirc;t aujourd'hui tr&egrave;s probable, &agrave; l'int&eacute;rieur de la limite des 2&deg;. Mais des d&eacute;bats demeurent concernant la vitesse avec laquelle ces &eacute;v&egrave;nements pourraient survenir. Pendant les p&eacute;riodes interglaciaires, il s'agissait de milliers d'ann&eacute;es. Aujourd'hui, les observations les plus r&eacute;centes concernant la fonte &eacute;voqu&eacute;e ci-dessus des plateaux de glace et glaciers continentaux montre que celle-ci se produit bien plus vite qu'initialement pr&eacute;vue.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Certes, il n'existe pas encore de mod&egrave;les permettant de simuler &agrave; l'&eacute;chelle plan&eacute;taire de tels &eacute;v&egrave;nements, mais un perfectionnement continu des instruments d'observation conforte les hypoth&egrave;ses pessimistes. Certaines constatations, concernant notamment l'augmentation du nombre et de l'intensit&eacute; des cyclones et typhons, r&eacute;sultant de modifications partielles des jets-streams en haute altitude, tendent par ailleurs &agrave; prouver que le ph&eacute;nom&egrave;ne est d&eacute;j&agrave; commenc&eacute;.</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">Il est pr&eacute;visible que, lors de la prochaine conf&eacute;rence Climat &agrave; Paris en d&eacute;cembre 2015, des voix nombreuses, soutenues par des int&eacute;r&ecirc;ts tr&egrave;s puissants, convaincront les d&eacute;cideurs politiques que des am&eacute;nagements marginaux du &laquo; business as usual &raquo; suffiraient &agrave; &eacute;viter les &eacute;volutions catastrophiques envisag&eacute;es par James Hansen et ses coll&egrave;gues. Mais si ce n'&eacute;tait pas le cas, si le business as usual se poursuivait, et si James Hansen avait raison, les participants &agrave; cette conf&eacute;rence devraient se convaincre que leurs enfants et petits-enfants, n&eacute;s aujourd'hui, n'&eacute;chapperont pas &agrave; la destruction des civilisations humaines pr&eacute;vues par le rapport</font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">* ACPD Atmospheric chemistry and physics. Discussion<br /> Ice melt, sea level rise and superstorms: evidence from paleoclimate data, climate modeling, and modern observations that 2 C global warming is highly dangerous<br /> </font><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><a href="http://www.atmos-chem-phys-discuss.net/15/20059/2015/acpd-15-20059-2015.pdf">http://www.atmos-chem-phys-discuss.net/15/20059/2015/acpd-15-20059-2015.pdf</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">* James Hansen Wikipedia.<br /> <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/James_Hansen">https://en.wikipedia.org/wiki/James_Hansen</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">* Wikipedia Conf&eacute;rence de Paris 2015 sur le climat <br /> <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Paris_de_2015_sur_le_climat">https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Paris_de_2015_sur_le_climat</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif">* Voir aussi en fran&ccedil;ais un article de St&eacute;phane Foucart, concernant James Hansen et ses travaux,<em> James Hansen Cassandre du climat<br /> </em></font><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><a href="http://abonnes.lemonde.fr/festival/article/2015/07/20/james-hansen-cassandre-du-climat_4690475_4415198.html">http://abonnes.lemonde.fr/festival/article/2015/07/20/james-hansen-cassandre-du-climat_4690475_4415198.html</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><br /> </font></p> </div> </div> Wed, 12 Aug 2015 23:00:00 GMT Le Brésil et le Brics, avis de tempête? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1857 1857 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20150809183957_petrobras.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Lorsque le Br&eacute;sil, sous l'impulsion de Dilma Rousseff, s'&eacute;tait inscrit au premier rang du groupement des Brics, soutenu par Moscou et P&eacute;kin, l'hostilit&eacute; am&eacute;ricaine &eacute;tait devenue telle que beaucoup de ses amis politiques avaient craint pour sa vie. L'exemple de Salvador Allende au Chili est encore dans beaucoup de m&eacute;moires en Am&eacute;rique Latine. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Aussi, lorsque a &eacute;t&eacute; r&eacute;v&eacute;l&eacute;e la vaste affaire de corruption autour de g&eacute;ant p&eacute;trolier br&eacute;silien P&eacute;trobras, les adversaires de Dilma Rousseff, tant &agrave; l'int&eacute;rieur que dans la sph&egrave;re d'influence am&eacute;ricaine, se sont bruyamment r&eacute;jouis. Voila venue enfin l'occasion de se d&eacute;barrasser d'une pr&eacute;sidente encombrante. Certes, celle-ci, malgr&eacute; les rumeurs complaisamment r&eacute;pandues, n'a pas &eacute;t&eacute; directement mise en cause, mais il &eacute;tait difficile de faire croire qu'elle n'&eacute;tait pas au courant de ce qui se passait autour de P&eacute;trobras. Pourquoi alors n'avait-elle pas agi d&egrave;s l'origine pour soutenir l'instruction de l'affaire, m&ecirc;me si beaucoup de ses amis devaient en souffrir. Les m&eacute;dias am&eacute;ricains, avaient fait une tr&egrave;s large publicit&eacute; au scandale, multipliant par ailleurs des all&eacute;gations compromettantes pour l'administration, les hommes politiques et les int&eacute;r&ecirc;ts proches de Dilma Roussef. Ceux qui lisent r&eacute;guli&egrave;rement le New York Times, par exemple, n'avaient perdu aucun d&eacute;tail non seulement des faits prouv&eacute;s mais des soup&ccedil;ons. L'article r&eacute;cent du NYT, en date du 9 ao&ucirc;t, cit&eacute; ci-dessous, montre &agrave; qui sait lire entre les lignes tout le parti que tire le clan am&eacute;ricain de cette malheureuse affaire. Une op&eacute;ration dite de &laquo;&nbsp;regime change&nbsp;&raquo; pourrait ne pas tarder &agrave; se produire. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il faut dire qu'il ne viendrait &agrave; l'esprit de personne de nier la gravit&eacute; d'un scandale aux proportions in&eacute;dites. Il touche &agrave; la fois des grands acteurs &eacute;conomiques et des personnalit&eacute;s appartenant &agrave; la coalition de centre gauche, avec laquelle gouverne la pr&eacute;sidente Dilma Rousseff. La corruption politique, r&eacute;v&eacute;l&eacute;e en mars&nbsp;2014, concerne &agrave; la fois l&rsquo;entreprise p&eacute;troli&egrave;re contr&ocirc;l&eacute;e par l&rsquo;Etat et les grandes entreprises br&eacute;siliennes du BTP (b&acirc;timent et travaux publics). Ces deux secteurs travaillent ensemble sur des chantiers d&rsquo;infrastructure, notamment ceux li&eacute;s aux nouvelles r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res en eaux profondes d&eacute;couvertes au large du Br&eacute;sil m&eacute;ridional. Les entreprises du BTP auraient form&eacute; un cartel pour se partager ces march&eacute;s et pour les surfacturer. En contrepartie, des pots-de-vin auraient &eacute;t&eacute; vers&eacute;s aux partis de la coalition gouvernementale de centre gauche, au pouvoir depuis la prise de fonction du pr&eacute;sident Lula da Silva (2003-2010). Les malversations et dessous de table auraient pour principal objectif de financer des campagnes &eacute;lectorales, sans exclure que certains dirigeants d&rsquo;entreprise ou hommes politiques aient per&ccedil;u des avantages personnels. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le montant des sommes d&eacute;tourn&eacute;es est mal connu. Il est estim&eacute; par les enqu&ecirc;teurs &agrave; 2, sinon 3 milliards de dollars. Cela para&icirc;tra peu, face aux co&ucirc;ts des explorations p&eacute;troli&egrave;res, mais convertie en voitures de luxe, avions de plaisance, r&eacute;sidences, voyages, services de prostitu&eacute;es de haut vol et enveloppes vers&eacute;es en liquide &agrave; des &eacute;lecteurs influents </font><font size="2" face="Arial">repr&eacute;sentant parfois des favellas mis&eacute;rables, </font><font size="2" face="Arial">la somme correspond &agrave; des flux importants. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">L&rsquo;enqu&ecirc;te aurait d&eacute;voil&eacute;&nbsp; l&rsquo;implication du Parti des travailleurs(PT), parti de Lula et de la pr&eacute;sidente Dilma Rousseff&nbsp;; du Parti du mouvement d&eacute;mocratique br&eacute;silien (PMDB, centre), principal alli&eacute; du PT au gouvernement, au S&eacute;nat et &agrave; la Chambre des d&eacute;put&eacute;s&nbsp;; du Parti progressiste (PP, droite), de l&rsquo;ancien gouverneur de Sao Paulo, Paulo Maluf. La pr&eacute;sidente n&rsquo;a pas &eacute;t&eacute; cit&eacute;e par le procureur g&eacute;n&eacute;ral de la R&eacute;publique parmi les personnalit&eacute;s suspect&eacute;es. Cependant, une bonne partie de l&rsquo;opinion estime qu&rsquo;ayant &eacute;t&eacute; ministre de l&rsquo;&eacute;nergie, minist&egrave;re de tutelle de Petrobras, et ensuite chef de cabinet du pr&eacute;sident Lula au moment des faits, elle ne pouvait pas &laquo;&nbsp;ne pas savoir&nbsp;&raquo;. Or on peut difficilement soup&ccedil;onner les enqu&ecirc;teurs de collusion avec l'opposition. La s&eacute;paration des pouvoirs para&icirc;t r&eacute;elle au Br&eacute;sil. L'instruction a &eacute;t&eacute; men&eacute;e conjointement par un petit juge de province, Sergio Moro, de Curitiba, r&eacute;put&eacute; incorruptible, des procureurs apparemment int&egrave;gres et la Police f&eacute;d&eacute;rale, un corps renomm&eacute; qui a fait ses preuves dans d&rsquo;autres affaires retentissantes. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il est trop t&ocirc;t pour pr&eacute;voir les suites de ces &eacute;v&egrave;nements. Disons seulement que les soup&ccedil;ons d&eacute;j&agrave; nombreux concernant la conduite des travaux int&eacute;ressant les Jeux Olympiques d'&eacute;t&eacute; de 2016 ne devraient en rien diminuer. Le m&eacute;contentement populaire concernant des op&eacute;rations jug&eacute;es inutilement dispendieuses ne diminuera pas. L'affaire P&eacute;trobras sera &agrave; cette occasion dans toutes les t&ecirc;tes.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pour notre part, demandons nous si face &agrave; ces &eacute;v&egrave;nements d&eacute;stabilisants, la position du Br&eacute;sil en tant qu'un des pays leaders des Brics ne sera pas affect&eacute;e. On peut faire confiance &agrave; la diplomatie am&eacute;ricaine pour fragiliser l'ensemble de l'op&eacute;ration, conduite par les deux &laquo;&nbsp;ennemis h&eacute;r&eacute;ditaires&nbsp;&raquo; que s'est dor&eacute;navant donn&eacute; Washington, la Russie et la Chine. Ces deux pays, eux-m&ecirc;mes en proie &agrave; des corruptions end&eacute;miques, prendront-ils pour l'exemple certaines distances &agrave; l'&eacute;gard du Br&eacute;sil, quitte &agrave; compromettre l'ensemble de la strat&eacute;gie qu'ils avaient engag&eacute;e au nom des Brics pour y recruter de nouveaux pays &eacute;mergents ? On peut penser que la port&eacute;e g&eacute;ostrat&eacute;gique du projet Brics est telle qu'il ne devrait pas souffrir de ce qui dans quelques mois apparaitra comme finalement un incident, exploit&eacute; sinon provoqu&eacute; par les services am&eacute;ricains, mais qui sait...?. On devrait en tous cas le savoir rapidement.&nbsp; </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">* Voir New-York Times. L'article est int&eacute;ressant, tr&egrave;s professionnel mais manifestement comme les pr&eacute;c&eacute;dents tr&egrave;s orient&eacute;. Ce sont des chevaliers blancs en lutte contre la corruption qui sont pr&eacute;sent&eacute;s. Le NYT n'a pas la m&ecirc;me vigueur pour d&eacute;noncer l'achat des votes am&eacute;ricains par des milliardaires.&nbsp; <a href="http://www.nytimes.com/2015/08/09/business/international/effects-of-petrobras-scandal-leave-brazilians-lamenting-a-lost-dream.html?_r=0">http://www.nytimes.com/2015/08/09/business/international/effects-of-petrobras-scandal-leave-brazilians-lamenting-a-lost-dream.html?_r=0</a></font></p> Sat, 08 Aug 2015 23:00:00 GMT Alerte aux risques possiblement de grande ampleur entraînés par de nouvelles recherches en biologie génétique http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1856 1856 <br /><font size="2" face="Arial">Ainsi nomm&eacute;s pour leur capacit&eacute; &agrave; se d&eacute;placer &agrave; l'int&eacute;rieur des g&eacute;nomes durant de nombreuses g&eacute;n&eacute;rations des esp&egrave;ces porteuses, ces &nbsp;gene drives&nbsp;amplifient les capacit&eacute;s d'expression des g&egrave;nes aupr&egrave;s desquels ils se positionnent. Ils se localisent en amont de la s&eacute;quence codante. Or ils sont organis&eacute;s naturellement de telle sorte qu'ils peuvent &ecirc;tre transmis lors de la reproduction de l'organisme &agrave; la totalit&eacute; des descendants de celui-ci, et non &agrave; la moiti&eacute; d'entre eux. </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il s'agit d'&eacute;l&eacute;ments &agrave; base d'ARN se trouvant dans la plupart des g&eacute;nomes des esp&egrave;ces naturelles. Ils accroissent les chances de transmission des g&egrave;nes affect&eacute;s &agrave; l'ensemble des descendants. Ils peuvent donc se r&eacute;pandre rapidement eu sein des populations s'ils ne sont pas contr&ocirc;l&eacute;s. Cette transmission se fait ind&eacute;pendamment des cons&eacute;quences qu'elle peut avoir sur l'adaptabilit&eacute; de l'organisme. Autrement dit, les gene drives sont transmis m&ecirc;me s'ils ont des effets n&eacute;gatifs sur l'adaptabilit&eacute; des esp&egrave;ces concern&eacute;es. Dans la nature, leurs effets favorables l'emportent cependant sur leurs effets nuisibles, du fait de leur dispersion r&eacute;duite. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <div id="attachment_258358" dir="LTR"> <p><font size="2" face="Arial">Des gene-drives de synth&egrave;se ont &eacute;t&eacute; d&eacute;velopp&eacute;s pour la premi&egrave;re fois, dans le cadre des recherches en biologie g&eacute;n&eacute;tique, afin d'&ecirc;tre utilis&eacute;s dans la lutte contre la reproduction des moustiques transmetteurs de la malaria afin d'obtenir des populations d&eacute;pourvues d'insectes portant les g&egrave;nes transmetteurs. Ceci, syst&eacute;matiquement r&eacute;pandu, ne serait pas sans danger. </font> </p> <p><font size="2" face="Arial">Un groupe de 26 chercheurs int&eacute;ress&eacute;s par les recherches de ce type ont publi&eacute; un appel de mise en garde. Ils recommandent diff&eacute;rentes mesures de pr&eacute;caution visant &agrave; pr&eacute;venir la diffusion des r&eacute;sultats obtenus par les laboratoires s'int&eacute;ressant aux genes drives, que cette diffusion soit accidentelle ou d'origine criminelle. </font> </p> </div> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Au del&agrave; des moustiques, de nombreux chercheurs d&eacute;veloppent en effet des gene drives synth&eacute;tiques qui pourraient &ecirc;tre diffus&eacute;s intentionnellement au sein de diverses populations d'esp&egrave;ces sauvage, afin d'alt&eacute;rer leurs capacit&eacute;s &agrave; transmettre des maladies, et plus simplement &agrave; emp&ecirc;cher la reproduction des esp&egrave;ces consid&eacute;r&eacute;es &ndash; &agrave; tort ou &agrave; raison &ndash; comme nuisibles.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Un &eacute;diteur de gene-drives</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Un &eacute;diteur de gene-drives nomm&eacute; <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/CRISPR" target="_blank">CRISPR</a> a &eacute;t&eacute; d&eacute;velopp&eacute; pour syst&eacute;matiser la lutte contre les esp&egrave;ces d'insectes porteurs de diverses maladies affectant l'homme, ou ayant un effet destructeur sur les cultures. La m&eacute;thode a &eacute;t&eacute; pr&eacute;sent&eacute;e comme prot&eacute;geant l'environnement au contraire de l'utilisation de pesticides divers. Elle peut &eacute;galement lutter contre la prolif&eacute;ration d'esp&egrave;ces nuisibles telles que les rats ou certains vari&eacute;t&eacute;s de crapaud (cane toad). </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Jusqu'ici, les esp&egrave;ces dites transg&eacute;niques aux g&eacute;nomes, ne se r&eacute;pandent pas facilement dans la nature puisque seulement 50% de leurs descendants leur survivent. Avec l'utilisation de gene-drives, ce seront 100% des descendants qui survivront. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Or, utilis&eacute;s au sein d'esp&egrave;ces mobiles, telles les moustiques ou les mouches du fruit, ces g&eacute;nomes modifi&eacute;s pourront s'&eacute;tendre &agrave; de nombreuses autres esp&egrave;ces, sans qu'il soit possible de pr&eacute;voir ou pr&eacute;venir leur dispersion. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Aussi les chercheurs travaillant au sein des laboratoires poursuivant des recherches sur les gene-drives, tel la </span></strong>Synthetic Biology Platform au sein du &nbsp;<a href="http://wyss.harvard.edu/" target="_blank">Wyss Institute</a> , ont commenc&eacute; &agrave; r&eacute;diger des guides d'usage et de pr&eacute;caution visant &agrave; emp&ecirc;cher les d&eacute;rives. Le document est d&eacute;sormais accessible <a href="http://wyss.harvard.edu/viewpage/At%20the%20Frontier%20of%20Biosafety/at-the-frontier-of-biosafety" target="_blank">en open source.</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les 26 auteurs de la mise en garde, appellent tous les chercheurs qui travailleront dans ce domaine &agrave; adopter de s&eacute;v&egrave;re mesures de confinement </font><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">d</span></font><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">estin&eacute;es &agrave; &eacute;viter que les produits de ces recherches n'aillent contaminer des esp&egrave;ces sauvages. Ceci m&ecirc;me si les laboratoires sont en comp&eacute;tition les uns avec les autres pour commercialiser les produits de leurs recherches. </span></strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On ne peut que f&eacute;liciter les auteurs de cet appel. Mais sachant avec quelle vitesse se propagent les produits scientifiques et industriels pourtant consid&eacute;r&eacute;s comme nuisibles pour l'environnement et au del&agrave;, pour l'esp&egrave;ce humaine elle-m&ecirc;me, on ne pourra pas &eacute;viter un certain scepticisme</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><a href="http://www.sculptingevolution.org/gene-drives"><span style="font-weight: normal">http://www.sculptingevolution.org/gene-drives</span></a></strong></font></p> Fri, 07 Aug 2015 23:00:00 GMT L'interdiction des armes létales autonomes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1848 1848 <br /><br /> <font size="2" face="Arial">Parmi les signataires, on trouve le milliardaire Elon Musk, le constructeur des voitures &eacute;lectriques Tesla et du lanceur SpaceX, l&rsquo;astrophysicien britannique Stephen Hawking, le cofondateur d&rsquo;Apple Steve Wozniak, le linguiste am&eacute;ricain Noam Chomsky ou Demis Hassabis, le fondateur de DeepMind, une entreprise consacr&eacute;e &agrave; l&rsquo;intelligence artificielle rachet&eacute;e par Google.</font> <p><font size="2" face="Arial">La lettre d&eacute;nonce un &quot;danger imminent&quot; d&eacute;coulant du niveau aujourd'hui atteint par l'intelligence Artificielle (AI ou IA)) et de ses progr&egrave;s pr&eacute;visibles.: L&rsquo;intelligence artificielle a atteint un point o&ugrave; le d&eacute;ploiement de tels syst&egrave;mes d'ALA sera faisable d&rsquo;ici quelques ann&eacute;es si les enjeux militaires et plus g&eacute;n&eacute;ralement politiques sont importants. Les ALA ont &eacute;t&eacute; d&eacute;crites comme la troisi&egrave;me r&eacute;volution dans les techniques de guerre, apr&egrave;s la poudre &agrave; canon et les armes nucl&eacute;aires. </font></p> <p><font size="2" face="Arial">D'ores et d&eacute;j&agrave;, en pratique, l'arm&eacute;e am&eacute;ricaine, qui sera bient&ocirc;t suivie d'autres, d&eacute;ploie sur le terrain, notamment dans la lutte contre les djihadistes islamiques, des drones capables de nombreuses d&eacute;cisions autonomes, notamment s&eacute;lectionner avec le plus de pertinence possible&nbsp; les cibles et diriger vers elles des tirs pr&eacute;cis. Mais l'ordre final de tir est r&eacute;serv&eacute; &agrave; des op&eacute;rateurs humains &agrave; distance, op&eacute;rant dans des postes de commandement souvent situ&eacute;s &agrave; des centaines de kilom&egrave;tres, sinon aux Etats-Unis m&ecirc;mes. Ce qui n'emp&ecirc;che pas de nombreuses erreurs de se produire, produisant des victimes civiles comptabilis&eacute;es comme &laquo;&nbsp;risques collat&eacute;raux&nbsp;&raquo;.</font></p> <p><font size="2" face="Arial"> Ce fut Barack Obama lui-m&ecirc;me qui a pris la d&eacute;cision de g&eacute;n&eacute;raliser de telles op&eacute;rations, pour remplacer des troupes sur le terrain. Les pays touch&eacute;s, notamment le Pakistan et l'Afghanistan, ont protest&eacute;, mais sans effets. Il semble aujourd'hui que le Pakistan soit de son c&ocirc;t&eacute; en train de se doter de telles armes acquises aupr&egrave;s des Etats-Unis. </font></p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">La p&eacute;tition craint que les Etats ne se lancent dans </span><em><span style="font-style: normal">une course &agrave; l&rsquo;armement</span></em><span style="font-style: normal">, justifi&eacute;e par le fait que </span><em><span style="font-style: normal">&nbsp;remplacer des hommes par des machines permet de limiter le nombre de victimes du c&ocirc;t&eacute; de celui qui les poss&egrave;de</span></em><span style="font-style: normal">. Mais ce ne sont pas seulement les Etats qui le feront. Tous les groupes d'opposition militaris&eacute;s pourront suivre cet exemple. Ils seront suivis par des individus op&eacute;rant pour leur compte. En effet, ces armes ne </span><em><span style="font-style: normal"> n&eacute;cessitent pas beaucoup de mat&eacute;riels de base co&ucirc;teux ou difficile &agrave; obtenir. Elles pourront &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;s souvent &agrave; partir de produits&nbsp; disponibles &laquo;&nbsp;sur &eacute;tag&egrave;re &raquo;. Des modes de savoir-faire et modes d'emploi circuleront sur le Net. &nbsp;Tr&egrave;s vite ces armes apparaitront sur les march&eacute;s parall&egrave;les, &agrave; la disposition de groupes terroristes souhaitant imposer leurs objectifs et leurs religions aux populations. </span></em></font> </p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Le texte ne se veut pas une charge contre l&rsquo;intelligence artificielle. Les chercheurs qui l&rsquo;ont sign&eacute; redoutent au contraire qu&rsquo;une telle application de l&rsquo;IA ne </span><span style="font-style: normal">ne suscite un </span><em><span style="font-style: normal">rejet&nbsp; du grand public contre l&rsquo;IA qui couperait court &agrave; tous ses b&eacute;n&eacute;fices soci&eacute;taux futurs</span></em><span style="font-style: normal">. La question de l&rsquo;interdiction des ALA&nbsp; a fait l&rsquo;objet d&rsquo;une r&eacute;union de l&rsquo;ONU en avril 2015. Le rapporteur sp&eacute;cial de l&rsquo;ONU Christof Heyns plaide depuis plus de deux ans pour un moratoire sur le d&eacute;veloppement de ces syst&egrave;mes, en attendant la d&eacute;finition d&rsquo;un cadre juridique adapt&eacute;. L&rsquo;ONG Human Rights Watch a quant &agrave; elle d&eacute;nonc&eacute;, dans <a href="https://www.hrw.org/report/2015/04/09/mind-gap/lack-accountability-killer-robots">un rapport publi&eacute; en avril</a>, &laquo;&nbsp;</span><em><span style="font-style: normal">l&rsquo;absence de responsabilit&eacute; l&eacute;gale</span></em><span style="font-style: normal">&nbsp;&raquo; s&rsquo;appliquant aux actes de ces &laquo;&nbsp;robots tueurs&nbsp;&raquo;.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">La Lettre Ouverte a &eacute;t&eacute; publi&eacute;e par le<em> Future of Life Institute </em>(FLI), un organisme am&eacute;ricain &agrave; but non lucratif qui qui &eacute;tudie notamment </span><em><span style="font-style: normal">les risques potentiels du d&eacute;veloppement d&rsquo;une intelligence artificielle de niveau humain vue d'att&eacute;nuer les risques &laquo;&nbsp;existentiels 'auxquels doit selon lui faire face l&rsquo;humanit&eacute; </span></em><span style="font-style: normal">&raquo;. Le FLI avait r&eacute;cemment annonc&eacute; le financement de 37 projets visant &agrave; pr&eacute;venir les risques de l'IA et financ&eacute;s par un don d&rsquo;Elon Musk. </span></font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong><span style="font-style: normal">Nos commentaires</span></strong></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">* L'initiative est &eacute;videmment louable. Plus on s'interrogera sur les risques de l'IA, notamment sous sa forme autonome, mieux cela vaudra. Plus les pouvoirs publics, voire l'ONU ou d'autres instances, pourront interdire certaines armes, comme ce fut le cas pr&eacute;c&eacute;demment des gaz de combat, mieux cela vaudra. </span></font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">* Mais il ne faudra pas se faire d'illusion. La recherche et le d&eacute;veloppement en mati&egrave;re d'ALA se poursuivra dans tous les Etats disposant du niveau technologique suffisant. Ce sera notamment le cas au Etats-Unis, dont les strat&egrave;ges ont toujours affich&eacute; la volont&eacute; de se donner une avance de quelques ann&eacute;es sur le reste du monde. Les Etats pr&eacute;sent&eacute;s comme une menace contre l'Am&eacute;rique, notamment la Russie et la Chine, r&eacute;agiront &agrave; leur tour. Il y aura n&eacute;cessairement des fuites profitant, comme indiqu&eacute; ci-dessus, &agrave; divers groupes terroristes. </span></font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">* Le d&eacute;veloppement d'ALA se fera d'autant plus n&eacute;cessairement qu'il sera in&eacute;vitablement un aspect d&eacute;riv&eacute; d'une marche mondiale vers ce que l'on nomme le post-humain. En pratique, ce concept n'int&eacute;ressera que ceux ayant les moyens financiers n&eacute;cessaires pour le financer. Ce sera in&eacute;vitablement le cas des Etats-Unis en premier lieu. En termes g&eacute;ostrat&eacute;giques, quand on &eacute;voque les Etats-Unis, il ne pas seulement &eacute;voquer le D&eacute;partement de la D&eacute;fense et son Agence scientifique, la Darpa. Il faut aussi mentionner les grands du Web am&eacute;ricain, notamment Google qui a rachet&eacute; pratiquement toutes les start-up(s) investissant dans le domaine de la robotique autonome et de l'IA en r&eacute;seaux intelligents et dont un des directeurs, Ray Kurzweil, se fait le champion du post-humanisme .</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">* Des syst&egrave;mes de d&eacute;cision autonomes se construisent d&eacute;j&agrave; en utilisant notamment les &laquo;&nbsp;big data&nbsp;&raquo; collect&eacute;es dans le monde entier &agrave; partir des services en ligne offerts par ces Grands du Net et l'appui multiforme de la NSA et de la CIA am&eacute;ricaines. Il ne s'agira pas, dira-t-on, d'ALA. Mais en ce domaine, la nuance entre syst&egrave;mes d'IA autonomes, armes autonomes et armes l&eacute;tales autonomes sera difficile &agrave; faire. En guerre, tous les moyens sont bons. Le danger de d&eacute;bordement sera plus grand en ce domaine que celui souvent &eacute;voqu&eacute; par la litt&eacute;rature r&eacute;sultant de prises de pouvoir par des robots autonomes s'&eacute;rigeant en adversaires de l'humanit&eacute;. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal"><br /> Faut-il enfin limiter le concept d'ALA &agrave; des syst&egrave;mes technologiques? Une mine qui explose aveugl&eacute;ment aux d&eacute;pends de tous v&eacute;hicules passant &agrave; proximit&eacute; n'est-il pas l'anc&ecirc;tre des ALA? Plus gravement, quand on consid&egrave;re aujourd'hui la fa&ccedil;on dont des groupes islamistes terroristes conditionnent des gamines de 14 ans afin de les transformer en bombes vivantes, la diff&eacute;rence d'avec les ALA n'est pas grande. Pour se d&eacute;fendre contre de telles armes vivantes autonomes, dont le nombre in&eacute;vitablement se multipliera, les pays refusant de transformer des enfants en robots tueurs ne seront-ils pas en droit d'utiliser des ALA?</span><br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial"><a href="http://futureoflife.org/AI/open_letter_autonomous_weapons">http://futureoflife.org/AI/open_letter_autonomous_weapons</a></font></p> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Observations</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><em><strong>De Fran&ccedil;ois Anceau </strong><font color="#990000"><br /> <br /> Les armes &agrave; d&eacute;clenchement automatique ne sont pas une nouveaut&eacute;.... Depuis la mine d&eacute;clench&eacute;e par une ficelle &agrave; la tourelle anti-a&eacute;rienne de navire orient&eacute;e et d&eacute;clench&eacute;e par radar, cela fait d&eacute;j&agrave; longtemps que l'homme &agrave; substitu&eacute; la condition de tir &agrave; l'ordre de tir. Les nouvelles armes dites autonomes ne font pas autre chose que d'appliquer des conditions de tir plus &eacute;labor&eacute;es. Cette &quot;r&eacute;volution&quot; n'est en fait qu'une &eacute;volution....<br /> De plus, il me semble utopique de vouloir l&eacute;galiser la guerre alors qu'il s'agit de la confrontation ultime de deux puissances pour lesquelles &quot;tous les coups sont permis&quot;. La seconde guerre mondiale et les guerres de religion modernes l'ont bien montr&eacute; par leurs horreurs. Si les gaz de combats n'ont pas, ou peu, &eacute;t&eacute; utilis&eacute;s, ce n'est pas pour ob&eacute;ir &agrave; un quelconque r&egrave;glement, mais parce que les conditions de combat, devenues plus dynamiques, ne s'y pr&ecirc;taient pas...<br /> Tout ce que l'on peut esp&eacute;rer, c'est que ces machines, ob&eacute;issant &agrave; la rationalit&eacute; de leur programmation, seront moins folles que certains combattants, malheureusement beaucoup trop nombreux..... <br /> <br /> </font></em><font color="#000000"><em><strong>De Louis Bastien </strong></em></font></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><em><font color="#990000">Interdire? Oui, mais qui prendra la d&eacute;cision? Et qui la fera respecter? Tout ceci n'est que gesticulation de ceux qui veulent faire oblier ce qu'ils font par ailleurs (notamment Google que vous citez). Quant &agrave; Stephen Hawking, il vaudrait mieux par charit&eacute; le laisser tranquille.<br /> </font> </em> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">&nbsp;</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><br /> </p> Mon, 27 Jul 2015 23:00:00 GMT La marche à l'enfer climatique http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=1837 1837 <br /><div class="node-inner" id="bloggPostInner"><span>Nous les avons bri&egrave;vement r&eacute;sum&eacute;es ici :<br /> </span> <div class="content"> <p><span>Nous pr&eacute;senteront ensuite un petit questionnaire permettant au lecteur de se situer par rapport au concepts de r&eacute;chauffement climatique et risques associ&eacute;s<br /> </span></p> <p>&nbsp;</p> <p class="center"><img width="459" height="224" class="external" alt="cyclone.jpg" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/159/cyclone.jpg" /></p> <hr /> <p><span><font color="#000080"><strong><span>La marche &agrave; l'enfer climatique. Les raisons pour lesquelles les humains n'agissent pas suffisamment pour lutter contre le changement climatique, ou m&ecirc;me n'agissent pas du tout. </span></strong></font><br /> <br /> NewScientist The road to climate hell Robert Gifford<br /> <a target="_blank" class="external" href="https://www.newscientist.com/article/mg22730290-300-33-reasons-why-we-cant-think-clearly-about-climate-change/">https://www.newscientist.com/article/mg22730290-300-33-reasons-why-we-cant-think-clearly-about-climate-change/</a></span></p> <p><span><strong>Famille 1. Connaissances limit&eacute;es</strong></span></p> <p><span>1: Insuffisance du cerveau cognitif<br /> Le cerveau humain n'a pas suffisamment &eacute;volu&eacute;, depuis 30.000 ans, pour percevoir les complexit&eacute;s du monde actuel<br /> <br /> 2: Ignorance<br /> Ignorance concernant le ph&eacute;nom&egrave;ne proprement dit. Ignorance relative aux rem&egrave;des pouvant &ecirc;tre appliqu&eacute;s. Ignorance volontairement entretenue par les groupes d'int&eacute;r&ecirc;ts ayant int&eacute;r&ecirc;t &agrave; ce que rien ne change. <br /> <br /> 3: Incapacit&eacute; &agrave; appr&eacute;hender la complexit&eacute; des ph&eacute;nom&egrave;nes environnementaux <br /> On ne peut pas tout envisager donc on choisit les ph&eacute;nom&egrave;nes qui nous frappent le plus, qui peuvent ne pas &ecirc;tre les plus dangereux. A l'oppos&eacute;, &agrave; force d'entendre r&eacute;p&eacute;ter les m&ecirc;mes mises en garde, on finit par ne plus y attacher d'importance. <br /> <br /> 4: Incertitude<br /> La prudence avec laquelle les scientifiques, notamment ceux de l'Intergovernmental Panel on Climate Change, formulent leurs propositions entra&icirc;ne un doute sur la certitude des ph&eacute;nom&egrave;nes &eacute;tudi&eacute;s.<br /> <br /> 5: Sous &eacute;valuation<br /> Sous &eacute;valuation des ph&eacute;nom&egrave;nes se produisant loin de l'observateur ou qui n'interviendront que dans le futur. <br /> <br /> 6: D&eacute;formation par exc&egrave;s d'optimisme<br /> Ne pas s'inqui&eacute;ter car des solutions ne manqueront d'&ecirc;tre trouv&eacute;es. </span></p> <p><span>7: Perception du manque de moyens de contr&ocirc;le<br /> Ces moyens semblent hors de port&eacute;e. Des changements de comportements individuels sont suppos&eacute;s n'avoir pas d'effet. Il en r&eacute;sulte de la r&eacute;signation ou du fatalisme.<br /> <br /> 8: Conviction d'avoir raison <br /> L'on ne prend en compte que les informations confirmant cette conviction <br /> <br /> 9: Le temps c'est de l'argent<br /> Les pratiques de sauvegarde demandant trop de temps ne sont pas adopt&eacute;es. <br /> <br /> 10: Incapacit&eacute; d'agir<br /> Incapacit&eacute; r&eacute;elles (par exemple utiliser une bicyclette compte tenu de l'&acirc;ge, plut&ocirc;t qu'une voiture). Incapacit&eacute; suppos&eacute;e. Par exemple changer de r&eacute;gime alimentaire. <br /> <br /> <strong>Famille 2 Id&eacute;ologies </strong><br /> <br /> 11: Conceptions du monde<br /> La croyance dans les bienfaits de la libre entreprise ou du capitalisme d&eacute;courage la participation &agrave; des actions collectives r&eacute;gul&eacute;es. De m&ecirc;me celle selon laquelle les &laquo;&nbsp;biens communs&nbsp;&raquo; sont &agrave; la disposition de tous, m&ecirc;me d'entreprises susceptibles de d&eacute;truire ces biens<br /> <br /> 12: Croyances religieuses<br /> C'est Dieu qui a voulu que le monde soit ainsi. Il pourvoira &agrave; la solution des difficult&eacute;s. De toutes fa&ccedil;ons, dans une autre vie, ces probl&egrave;mes ne se poseront plus . Si ce n'est pas Dieu, c'est la Nature qui prendra les choses en charge. <br /> <br /> 13: Croyances aux solutions technoscientifiques<br /> La science et la technique trouveront en temps utile les solutions aux probl&egrave;mes rencontr&eacute;s, m&ecirc;me si ce sont elles qui ont &eacute;t&eacute; &agrave; l'origine de ces probl&egrave;mes..<br /> <br /> 14: D&eacute;fense du statu quo<br /> Ceci soit du fait des avantages imm&eacute;diats qu'apporte le statu quo, soit du fait de l'importance des sacrifices &agrave; consentir pour le modifier.<br /> <br /> <strong>Famille 3 Mim&eacute;tisme</strong><br /> <br /> 15: Mim&eacute;tisme de proximit&eacute;<br /> Nous imitons nos voisins, m&ecirc;me s'ils sont climato-sceptiques<br /> <br /> 16: Mim&eacute;tisme sociologique <br /> Les informations et d&eacute;bats, notamment sur les r&eacute;seaux sociaux, nous d&eacute;terminent, m&ecirc;me s'ils sont climato-sceptiques.<br /> <br /> 17: Sens de l'&eacute;galit&eacute;<br /> Pourquoi se donner du mal si les autres ne le font pas? <br /> <strong><br /> Famille 4. Poids du patrimoine et des acquisitions </strong><br /> <br /> 18: Investissements<br /> Difficult&eacute; &agrave; renoncer &agrave; des investissements de confort ou &agrave; des prise de participation dans des entreprises, m&ecirc;me si celles-ci ont un effet destructeur sur le climat. <br /> <br /> 19: Habitudes<br /> Il est tr&egrave;s difficile de changer de comportements ou de mode de penser dont on a l'habitude depuis longtemps. La r&eacute;sistance aux changements est une force sociale tr&egrave;s effective? <br /> <br /> 20: Conflits entre objectifs, valeurs et aspirations<br /> L'aspiration au progr&egrave;s individuel ou collectif, ou simplement au changement, entre en conflit avec les valeurs de d&eacute;croissance qui permettront de r&eacute;duire les charges sur le climat et l'environnement <br /> <br /> 21: Attachement au cadre de vie. <br /> Si le cadre de vie ne para&icirc;t pas menac&eacute; par le changement climatique, au contraire de ce qu'il par exemple dans les iles du Pacifique, on refusera les d&eacute;marches pouvant le transformer, par exemple la mise en place de parcs d'&eacute;oliennes &agrave; proximit&eacute;. <br /> <br /> <strong>Famille 5. Incertitudes</strong><br /> <br /> 22: Incr&eacute;dulit&eacute; <br /> Incr&eacute;dulit&eacute; &agrave; l'&eacute;gard des recommandations des scientifiques ou des pouvoirs publics, soup&ccedil;onn&eacute;s de mentir pour de raisons diverses. <br /> <br /> 23: Caract&egrave;re non obligatoire des d&eacute;cisions <br /> Si les d&eacute;cisions prises par les autorit&eacute;s ne sont pas obligatoire, beaucoup de personnes trouveront diverses raisons pour ne pas les appliquer<br /> <br /> 24: D&eacute;ni<br /> Ceux qui nient la r&eacute;alit&eacute; du changement climatique, qu'ils soient ou non scientifiques, recueillent une audience, voire un prestige, disproportionn&eacute;s par rapport aux preuves et arguments qu'ils apportent <br /> <br /> 25: R&eacute;sistance syst&eacute;matique<br /> Certaines personnes r&eacute;sistent spontan&eacute;ment aux informations, conseils et instructions, d&egrave;s lors que la source en est une autorit&eacute; quelconque. Ils en prennent syst&eacute;matiquement le contre-pied<br /> <strong><br /> Famille 6.Perception des risques pouvant r&eacute;sister des politiques de protection du climat<br /> </strong><br /> 26: Risques fonctionnels<br /> Les nouvelles solutions propos&eacute;es vont-elles fonctionner? Vont-elles &ecirc;tre efficaces? <br /> <br /> 27: Risques physiques<br /> Le recours &agrave; la bicyclette, par exemple, peut entrainer un risque d'accident plus grand que celui d&eacute;coulant de l'usage raisonnable d'une automobile. <br /> <br /> 28: Risques financiers ou &eacute;conomiques <br /> Les nouvelles solutions, telle la mise en place de panneaux solaires, ou l'achat d'un v&eacute;hicule &eacute;lectrique, ne vont-elles pas entra&icirc;ner des d&eacute;penses impr&eacute;vues? <br /> <br /> 29: Risques sociaux<br /> Certains comportements ne vont-ils pas donner &agrave; ceux qui les adoptent des r&eacute;putations bizarres? Par exemple devenir v&eacute;g&eacute;tarien ou conserver un t&eacute;l&eacute;phone portable d&eacute;mod&eacute;. <br /> <br /> 30: Risques psychologiques<br /> Les critiques et moqueries pouvant susciter l'adoption de comportements protecteurs de l'environnement feront reculer certaines personnes, car elles diminueront l'estime de soi et la confiance dans le bien-fond&eacute; de leurs choix qu'elles pouvaient avoir. <br /> <br /> 31: Risques apparaissant &agrave; l'usage<br /> Crainte du fait que le temps et les ressources consacr&eacute;s &agrave; l'adoption de comportements protecteurs puissent se r&eacute;v&eacute;ler &agrave; l'usage disproportionn&eacute;s au regard des r&eacute;sultats obtenus <br /> <strong><br /> Famille 7. En faire le moins possible devrait &ecirc;tre suffisant</strong><br /> <br /> 32: Se satisfaire d'actions symboliques<br /> Ainsi se limiter &agrave; trier les d&eacute;chets domestiques ou utiliser pour les achats des sacs en papier plut&ocirc;t que des sacs plastiques. <br /> <br /> 33: Effets de rebond<br /> On appelle ainsi les comportements plus destructeurs que les pr&eacute;c&eacute;dents, une fois que ceux-ci ont &eacute;t&eacute; adopt&eacute;s. Par exemple utiliser un v&eacute;hicule &eacute;lectrique bien plus souvent que le pr&eacute;c&eacute;dent v&eacute;hicule &agrave; essence. </span></p> <hr /> <p>&nbsp;</p> <p><span><img width="463" height="291" class="external" alt="typhon.jpg" src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/159/typhon.jpg" /></span><span><br /> <font color="#000080"><strong><br /> Ce que vous pensez &agrave; propos du r&eacute;chauffement climatique</strong></font></span><span><span><br /> <br /> </span><span>Nous vous proposons de r&eacute;pondre &agrave; ce petit questionnaire. </span></span><span>Le signataire de cet article a fait cet exercice pour son propre compte. Ces r&eacute;ponses n'engagent que lui. Vous pourriez &eacute;videmment en ce qui vous concerne modifier les questions ou vous en poser d'autres. </span></p> <p><span>Successivement&nbsp;: Objet de la conviction &ndash; raison de la conviction - taux de conviction</span></p> <p><span><strong>Le climat terrestre enregistre un r&eacute;chauffement acc&eacute;l&eacute;r&eacute; g&eacute;n&eacute;ralis&eacute; depuis environ &frac12; si&egrave;cle</strong><br /> * preuves pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%<br /> <br /> <strong>Ce r&eacute;chauffement va s'acc&eacute;l&eacute;rer encore dans le prochain demi si&egrave;cle, jusqu'&agrave; un point de non retour (ou tipping point)</strong><br /> * pr&eacute;visions pr&eacute;sent&eacute;es par la majorit&eacute; des scientifiques<br /> * 80%</span></p> <p><strong><span>Je ne le constate pas moi-m&ecirc;me &agrave; ce jour</span></strong><span><br /> * pas de preuves cr&eacute;dibles compte tenu de mes moyens d'observation<br /> * 80%</span></p> <p><span><strong>Le r&eacute;chauffement est pour l'essentiel d'origine humaine</strong><br /> *preuves pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%</span></p> <p><span><strong>Les cons&eacute;quences du r&eacute;chauffement seront pour l'essentiel, si rien n'est fait, catastrophiques tant pour l'humanit&eacute; que pour les esp&egrave;ces vivantes actuelles.</strong><br /> * pr&eacute;visions pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%</span></p> <p><span><strong>Il est pas possible d'arr&ecirc;ter le r&eacute;chauffement sans des mesures radicales et imm&eacute;diates</strong><br /> * pr&eacute;visions pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%</span></p> <p><span><strong>Il est possible de ralentir le r&eacute;chauffement par des mesures imm&eacute;diates</strong><br /> * pr&eacute;visions pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%</span></p> <p><span><strong>Il devrait s'agir de mesures prises &agrave; un niveau mondial et effectivement appliqu&eacute;es</strong><br /> * pr&eacute;visions pr&eacute;sent&eacute;es par les scientifiques<br /> * 90%. On ne peut jamais &ecirc;tre certain &agrave; 100%</span></p> <p><span><strong>Je peux appliquer certaines mesures &agrave; ma port&eacute;e, mais elles n'auront qu'un effet insignifiant </strong><br /> * observations des sociologues<br /> * 80%</span></p> <p><span><strong>Je le ferai cependant, mais seulement si ces mesures ne s'opposent pas trop imm&eacute;diatement &agrave; mes int&eacute;r&ecirc;ts</strong><br /> * Observations personnelles<br /> * 80%<br /> </span></p> <p>&nbsp;</p> </div> </div> Fri, 17 Jul 2015 23:00:00 GMT