Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Wed, 21 Feb 2018 08:25:31 GMT Neuro-sciences. Des rayons lumineux pour explorer le cerveau http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2911 2911 <br /><p>Cf &nbsp;<em>Cartographier les micro-circuits dans le cerveau</em> <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2865&amp;r_id">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2865&amp;r_id</a>=</p> <p>Mais il s&#39;agit d&#39;une m&eacute;thode dite invasive qui ne peut &ecirc;tre utilis&eacute;e qu&#39;exceptionnellement, au moins chez les humains, par exemple &agrave; l&#39;occasion de tr&eacute;panations. Aujourd&#39;hui une &eacute;quipe internationale de neuroscientifiques annonce avoir r&eacute;ussi l&#39;exploration de couches profondes du cerveau en utilisant une lumi&egrave;re de longueur d&#39;onde proche de l&#39;infra-rouge (<em>Near infrared ou NIR</em>). Ce type de lumi&egrave;re peut ais&eacute;ment traverser le tissu c&eacute;r&eacute;bral en conservant sa coh&eacute;rence. Pour en tirer parti, il faut introduire dans le cerveau des nano-particules &laquo;&nbsp;r&eacute;verb&eacute;rantes&nbsp;&raquo; (<em> up-conversion nanoparticles ou UCNP) </em>qui absorbent la lumi&egrave;re et g&eacute;n&egrave;rent une lumi&egrave;re de courte longueur d&#39;onde, bleu-vert, laquelle peut activer les neurones voisins.</p> <p>Cette recherche est pr&eacute;sent&eacute;e comme permettant le d&eacute;veloppement de nouveaux outils non invasifs destin&eacute;s au traitement de certains troubles neurologiques ou plus g&eacute;n&eacute;ralement &agrave; la recherche concernant le fonctionnement et le r&ocirc;le du cerveau.</p> <p><strong>L&#39;optog&eacute;n&eacute;tique</strong></p> <p>Comme l&#39;indique Wikipedia, l&#39;optog&eacute;n&eacute;tique (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Optogénétique">https://fr.wikipedia.org/wiki/Optog%C3%A9n%C3%A9tique</a> ) exploite la propri&eacute;t&eacute; du syst&egrave;me nerveux &agrave; utiliser des signaux &eacute;lectriques pour fonctionner. Les neurones codent l&#39;information en signaux &eacute;lectriques ou potentiels d&#39;action. Ces impulsions engendrent la lib&eacute;ration par la cellule nerveuse de mol&eacute;cules appel&eacute;es neurotransmetteurs.&nbsp; Ces messagers chimiques activent alors, ou au contraire inhibent les cellules faisant partie du m&ecirc;me r&eacute;seau que la cellule.</p> <p>Le fonctionnement de l&rsquo;optog&eacute;n&eacute;tique repose principalement sur l&rsquo;insertion au niveau c&eacute;r&eacute;bral des g&egrave;nes codant pour une prot&eacute;ine &laquo; photo-activable &raquo; le plus souvent d&rsquo;origine bact&eacute;rienne, appel&eacute;e opsine. L&rsquo;insertion dans le g&eacute;nome des neurones &eacute;tudi&eacute;s de la s&eacute;quence codant l&rsquo;opsine peut &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;e par plusieurs m&eacute;thodes diff&eacute;rentes, la plus pratiqu&eacute;e &eacute;tant l&#39;implantation dans le g&eacute;nome d&#39;un virus capable&nbsp;d&#39;infecter les cellules de la zone o&ugrave; elle a &eacute;t&eacute; sera inject&eacute;e. Ces vecteurs s&rsquo;int&egrave;grent dans le g&eacute;nome h&ocirc;te des cellules infect&eacute;es, permettant la synth&egrave;se d&rsquo;une quantit&eacute; suffisante de prot&eacute;ine photo-activable, y compris dans les prolongements les plus fins du neurone.</p> <p>Les opsines une fois produites par le cerveau-h&ocirc;te sont alors activ&eacute;es par une lumi&egrave;re d&#39;une certaine longueur d&#39;onde &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;une fibre optique directement implant&eacute;e dans le cerveau de l&rsquo;animal. Les canaux que forme l&rsquo;opsine s&rsquo;ouvrent et, en fonction de leur nature, peuvent provoquer la d&eacute;polarisation ou l&rsquo;hyperpolarisation du neurone, ce qui le rend visible &agrave; l&#39;observation. Mais la lumi&egrave;re utilis&eacute;e, bleu-vert, est rapidement dispers&eacute;e dans le tissu. D&#39;o&ugrave; la n&eacute;cessit&eacute; d&#39;introduire &agrave; titre permanent des fibres optiques invasives dans le cerveau.</p> <p>La nouvelle m&eacute;thode, d&eacute;crite dans l&#39;article que vient de publier la revue Nature, consiste &agrave; utiliser une lumi&egrave;re proche de l&#39;infra-rouge qui p&eacute;n&egrave;tre plus profond&eacute;ment dans le cerveau, &agrave; travers la boite cr&acirc;nienne, sans par cons&eacute;quent avoir &agrave; ouvrir celle-ci. Les nano-particules UCNP qui avaient &eacute;t&eacute; introduites pr&eacute;c&eacute;demment dans le cerveau absorbent cette lumi&egrave;re et s&#39;illumine en bleu-vert dans des zones jusqu&#39;&agrave; pr&eacute;sent inaccessibles du cerveau. L&#39;introduction des UCNP se fait par une simple injection qui est consid&eacute;r&eacute;e comme non invasive. Les UCNP se sont r&eacute;v&eacute;l&eacute;es tr&egrave;s stables et biologiquement compatibles.<br /> <br /> <em>NB. Nous nous demandons pour notre part comment cette injection de nano-particules peut-&ecirc;tre consid&eacute;r&eacute;e comme non invasive. L&#39;article n&#39;indique pas &agrave; quel endroit du cerveau &ndash; ou du corps &ndash; elle est r&eacute;alis&eacute;e - ou par voie sanguine?. </em></p> <p>Il faut pr&eacute;ciser tout de suite que cette d&eacute;marche n&#39;a pas encore exp&eacute;riment&eacute;e chez l&#39;homme, mais chez des souris. Beaucoup de difficult&eacute;s seront &agrave; r&eacute;soudre pour que la nouvelle m&eacute;thode soit utilis&eacute;e chez des patients humains. Notamment, les modifications continuelles des r&eacute;seaux de neurones obligent &agrave; adapter r&eacute;guli&egrave;rement le positionnement des nanoparticules. Il faudra &eacute;videmment aussi s&#39;assurer de la non-toxicit&eacute; &agrave; long terme du processus.</p> <p>La collaboration a associ&eacute; des scientifiques du RIKEN Brain Science Institute <a href="http://www.brain.riken.jp/en/">http://www.brain.riken.jp/en/</a> au Japon, de la National University de Singapour, de la Johns Hopkins University aux Etats-Unis <a href="https://www.jhu.edu/">https://www.jhu.edu/</a> et de la Keio University de Tokyo <a href="https://www.keio.ac.jp/en/">https://www.keio.ac.jp/en/</a>.</p> <p><strong>Abstract of&nbsp;</strong><em><em><strong>Near-infrared deep brain stimulation via upconversion nanoparticle&ndash;mediated optogenetics</strong></em></em></p> <p><em>Optogenetics has revolutionized the experimental interrogation of neural circuits and holds promise for the treatment of neurological disorders. It is limited, however, because visible light cannot penetrate deep inside brain tissue. Upconversion nanoparticles (UCNPs) absorb tissue-penetrating near-infrared (NIR) light and emit wavelength-specific visible light. Here, we demonstrate that molecularly tailored UCNPs can serve as optogenetic actuators of transcranial NIR light to stimulate deep brain neurons. Transcranial NIR UCNP-mediated optogenetics evoked dopamine release from genetically tagged neurons in the ventral tegmental area, induced brain oscillations through activation of inhibitory neurons in the medial septum, silenced seizure by inhibition of hippocampal excitatory cells, and triggered memory recall. UCNP technology will enable less-invasive optical neuronal activity manipulation with the potential for remote therapy.</em></p> <h3><strong>R&eacute;f&eacute;rence:</strong></h3> <p>Chen et al. <em>Near-infrared deep brain stimulation via upconversion nanoparticle-mediated optogenetics.</em></p> <ul> <li> <p><a href="http://science.sciencemag.org/content/359/6376/679">http://science.sciencemag.org/content/359/6376/679</a></p> <p>&nbsp;</p> </li> </ul> Fri, 16 Feb 2018 23:00:00 GMT La Russie prend la place des Etats-Unis sur le marché du pétrole au Moyen-Orient http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2912 2912 <br /><p>De tr&egrave;s importants accords viennent d&#39;&ecirc;tre sign&eacute;s &agrave; Riyad. La Russie a propos&eacute; d&#39;investir dans l&#39;introduction en bourse (IPO) que pr&eacute;pare la compagnie saoudienne ARAMCO. L&#39;IPO devrait porter sur 5% du capital de la Compagnie. Pour ce faire plusieurs banques russes importants se sont unies pour constituer un Fonds d&#39;investissement, avec une participation chinoise.</p> <p>Pr&eacute;c&eacute;demment Moscou et Riyad s&#39;&eacute;taient entendues pour limiter leur production au sein de l&#39;OPEC afin de soutenir les prix.</p> <p>Par ailleurs l&#39;ARAMCO envisage d&#39;entrer dans le Plan d&#39;Investissement concernant le Gaz Naturel Liqu&eacute;fie (LNG) en Arctique, une des grandes ressources de la Russie. L&#39;ARAMCO souhaite&nbsp;en effet reconvertir une partie de son activit&eacute; vers le gaz naturel. Ces perspectives satisfont Mohammad bin Salman, le futur souverain, qui veut diversifier son &eacute;conomie.</p> <p><strong>La Syrie</strong></p> <p>Parall&egrave;lement la Russie et la Syrie avait sign&eacute; un accord de coop&eacute;ration en janvier dernier, donnant &agrave; la Russie des droits exclusifs de production de p&eacute;trole et de gaz en Syrie. Dans le cadre de cet accord, la Russie contribuera &agrave; remettre en &eacute;tat les puits d&eacute;truits par la guerre et &agrave; former de nouvelles g&eacute;n&eacute;rations de sp&eacute;cialistes du p&eacute;trole.</p> <p>A la suite de la guerre avec les islamistes, la production syrienne de p&eacute;trole s&#39;&eacute;tait effondr&eacute;e. Mais les r&eacute;serves sont tr&egrave;s importantes, de m&ecirc;me que celles de gaz naturel. Les co&ucirc;ts de reconstruction seront consid&eacute;rables, mais l&#39;accord permettra &agrave; la Russie comme &agrave; la Syrie de redevenir des producteurs majeurs au Moyen-Orient. L&#39;Iran participera sans doute aux prochains d&eacute;veloppements.</p> <p>C&#39;est d&#39;ailleurs la raison pour laquelle les Etats-Unis s&#39;efforcent de reprendre la maitrise des puits conquis par les Kurdes ces derniers mois. Mais les Kurdes n&#39;ont pas l&#39;intention de faire de cadeaux aux soci&eacute;t&eacute;s p&eacute;troli&egrave;res am&eacute;ricaines.</p> <p>&nbsp;</p> <h3><br /> &nbsp;</h3> <h3><br /> &nbsp;</h3> Fri, 16 Feb 2018 23:00:00 GMT Succès du Falcon Heavy http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2898 2898 <br /><p>Il n&#39;a rencontr&eacute; aucun des incidents pr&eacute;visibles pour une premi&egrave;re de ce genre. De plus, exploit aussi remarquable, les deux propulseurs annexes qui lui ont servi au d&eacute;part, sont revenus se poser verticalement et sans dommage aux emplacements d&#39;o&ugrave; ils pourront &ecirc;tre r&eacute;cup&eacute;r&eacute;s.</p> <p>Falcon Heavy <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_Heavy">https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_Heavy</a><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_Heavy"> </a> est un lanceur lourd d&eacute;velopp&eacute; par la soci&eacute;t&eacute; SpaceX dont le PDG est Elon Musk. Il a la capacit&eacute; de placer une charge utile de 63,8 tonnes en orbite basse ou de 26,7 tonnes en orbite de transfert g&eacute;ostationnaire. Son co&ucirc;t estim&eacute; est de 80 millions de dollars. Mais ce co&ucirc;t ne tient pas compte des investissements pr&eacute;alables r&eacute;alis&eacute;s par Space X. Il ne tient &eacute;videmment pas non plus compte des ann&eacute;es d&#39;investissements r&eacute;alis&eacute;s par la Nasa et l&#39;Esa, dans le domaine des lanceurs, qui ont &eacute;t&eacute; r&eacute;cup&eacute;r&eacute;es par les ing&eacute;nieurs d&#39;Elon Musk, souvent d&eacute;bauch&eacute;s de la Nasa.</p> <p>Rappelons que le co&ucirc;t global de la Station Spatiale a &eacute;t&eacute; estim&eacute; &agrave; 150 milliards de dollars, ceux du t&eacute;lescope James Webb <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/James-Webb_(télescope_spatial">https://fr.wikipedia.org/wiki/James-Webb_(t%C3%A9lescope_spatial</a>) appel&eacute; &agrave; succ&eacute;der en 2019 au t&eacute;lescope Hubble, devraient &ecirc;tre de 10 milliards de dollars.</p> <p>Falcon Heavy d&eacute;passe largement les capacit&eacute;s des lanceurs actuels, notamment d&#39;Ariane V de Arianespace. Dans l&#39;imm&eacute;diat, on ne voit pas encore &agrave; quels lancements il pourrait &ecirc;tre utilis&eacute;, tout au moins pour des usages dits commerciaux. Mais on peut compter sur le d&eacute;veloppement rapide des technologies et des applications spatiales pour que des usages rentables lui soient trouv&eacute;s.</p> <p>Elon Musk, le PDG de Space X, n&eacute; le 28 Juin 1971 &agrave; Pr&eacute;toria puis naturalis&eacute; am&eacute;ricain, dispose aujourd&#39;hui d&#39;une fortune personnelle estim&eacute;e &agrave; 21 milliards de dollars. La part des subventions publiques dans le financement des entreprises d&#39;Elon Musk repr&eacute;sente cependant plus de la moiti&eacute; de sa fortune personnelle. Il n&#39;a pas acquis cette fortune en exploitant comme d&#39;autres multimilliardaires am&eacute;ricains des abus de position dominante dans la soci&eacute;t&eacute; de l&#39;information. Il a lanc&eacute; depuis une dizaine d&#39;ann&eacute;es un nombre important d&#39;entreprises &agrave; risques visant &agrave; satisfaire ce que l&#39;on peut qualifier l&#39;int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;n&eacute;ral, y compris dans des domaines o&ugrave; les Etats se sont r&eacute;v&eacute;l&eacute;s d&eacute;faillants. On en trouve la liste sur <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Elon_Musk">https://fr.wikipedia.org/wiki/Elon_Musk</a></p> <p>Nous ne savons pas quels imp&ocirc;ts sur les soci&eacute;t&eacute;s payent ces entreprises. Ils sont certainement sup&eacute;rieurs aux sommes risibles vers&eacute;s par la soci&eacute;t&eacute; Amazon.</p> <p>Elon Musk a fait miroiter la possibilit&eacute; d&#39;une mission humaine sur Mars dans une vingtaine d&#39;ann&eacute;es. Beaucoup de sp&eacute;cialistes restent sceptiques, non sur le plan technique, mais quant aux capacit&eacute;s de r&eacute;sistance des astronautes dans un s&eacute;jour d&eacute;passant quelques heures. Cependant, sans attendre, de nouvelles g&eacute;n&eacute;rations de lanceurs lourds seront utilis&eacute;s pour mettre en place des stations lunaires puis martiennes automatiques. Falcon Heavy ne manquera donc pas d&#39;utilisations spectaculaires.</p> <p><strong>Commentaires rapides</strong></p> <p>Au plan g&eacute;opolitique nous nous bornerons dans l&#39;imm&eacute;diat &agrave; quatre commentaires:</p> <p>- Il est compr&eacute;hensible d&#39;admirer l&#39;exploit technique repr&eacute;sent&eacute; par le Falcon Heavy. Mais on le fait parce que les Agences spatiales ont vu depuis 20 ans leurs resssouces pratiquement bloqu&eacute;es. Faut-il rappeler le succ&egrave;s incomparablement plus grand, au plan scientifique, balistique mais aussi humain, qu&#39;ont repr&eacute;sent&eacute; les missions lunaires am&eacute;ricaines et avant elles, le vol du russe Gagarine. La Lune et Mars, comme ses satellites, seraient &agrave; ce jour, &agrave; ce rythme, des banlieues terrestres.</p> <p>- Le budget annuel militaire des Etats-Unis est d&#39;environ 700 milliards de dollars. Donald Trump vient d&#39;annoncer qu&#39;il comptait l&#39;augmenter de 60 milliards. Sup&eacute;rieur &agrave; tous les budgets militaires r&eacute;unis des autres puissances, il ne sert pour le moment qu&#39;&agrave; multiplier des guerres locales dont les victimes se comptent par dizaines de milliers de morts, sans mentionner les centaines de milliers de bless&eacute;s et les d&eacute;placements massifs de r&eacute;fugi&eacute;es. Les Etats-Unis se grandiraient davantage en utilisant une partie de ces sommes pour la recherche spatiale. Il faut savoir aussi qu&#39;en 10 ans la mise au point du F 35 dit aussi JSF et qui est encore incapable de combattre aurait co&ucirc;t&eacute;&nbsp; au Pentagone 1.000 milliards de dollars. Rappelons que la Nasa s&#39;asphyxie aujourd&#39;hui dans un budget de 20 milliards de dollars. Elle risque d&#39;&ecirc;tre oblig&eacute;e de ne pas financer sa part dans le renouvellement de l&#39;ISS.</p> <p>- Les ambitions spatiales de la Chine et de la Russie viennent d&#39;&ecirc;tre r&eacute;affirm&eacute;es. Nous ne pouvons dire quels budgets elles entendront y consacrer. Cependant le succ&egrave;s de Falcon Heavy devra leur donner des &eacute;l&eacute;ments de pr&eacute;vision.</p> <p>- L&#39;humanit&eacute; s&#39;est toujours caract&eacute;ris&eacute;e par l&#39;apparition inattendue d&#39;individus hors normes, g&eacute;n&eacute;ralement consid&eacute;r&eacute;s comme des visionnaires g&eacute;niaux. Il n&#39;est jamais possible de pr&eacute;voir ces apparitions ni m&ecirc;me d&#39;en expliquer a posteriori la raison. Elon Musk est sans aucun doute un de ces individus. En verra-t-on un jour l&#39;&eacute;quivalent en Europe? Ce ne sera certainement pas le cas si les Etats europ&eacute;ens se bornent, comme la France aujourd&#39;hui, &agrave; r&eacute;duire le fardeau de leur dette sans aucune ambition leur permettant de se d&eacute;passer.</p> <p><strong>Note le 07/02 &agrave; 16h</strong></p> <p>Christophe Jacquemin ajoute ceci&nbsp;:</p> <p>Le corps central de la fus&eacute;e n&#39;a pas pu atterrir comme pr&eacute;vu sur une barge dans l&#39;oc&eacute;an, mais a manqu&eacute;&nbsp;sa cible d&#39;une centaine de m&egrave;tres &agrave; cause d&#39;un moteur qui ne s&#39;est pas allum&eacute;.&nbsp;<br /> <br /> Sinon, c&ocirc;t&eacute; vols commerciaux, SpaceX affirme qu&#39;il peut mettre en orbite des charges deux fois plus lourdes que le plus gros lanceur actuel (la Delta IV Heavy) et ce au tiers du prix. Mais pour l&#39;instant son carnet de commandes est quasi vide. Des vols habit&eacute;s ? Le 5 f&eacute;vrier, Elon Musk a indiqu&eacute; que les vols habit&eacute;s seraient r&eacute;alis&eacute;s par la BFR (pour Big fucking rocket), l&#39;autre lanceur tr&egrave;s puissant actuellement en construction par SpaceX. La Falcon Heavy pourrait alors servir au transport d&#39;&eacute;quipement, notamment dans le cadre du programme lunaire r&eacute;cemment lanc&eacute; par le pr&eacute;sident am&eacute;ricain Donald Trump.</p> <p>Ce&nbsp;vol de d&eacute;monstration avait aussi pour objectif de simuler une mission d&#39;insertion d&#39;une charge utile directement sur l&#39;orbite&nbsp;g&eacute;ostationnaire, une exigence forte pour r&eacute;pondre aux besoins des militaires am&eacute;ricains et du&nbsp;National Reconnaissance Office&nbsp;(NRO), une des nombreuses agences de renseignements des &Eacute;tats-Unis.</p> <p>Par ailleurs, selon certaines sources, outre quelques lancements commerciaux, Space X, avec son Falcon Heavy vise le march&eacute; int&eacute;rieur am&eacute;ricain des lancements &agrave; caract&egrave;re militaire....</p> <p>&nbsp;</p> Tue, 06 Feb 2018 23:00:00 GMT Liban et Israël. Guerre du pétrole en vue&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2892 2892 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180201111543_israeli_gas2_egypt_cyprus_israel_lebanon1_300x172.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Le consortium comprend le russe Novatek, le fran&ccedil;ais Total et l&#39;italien ENI, d&eacute;j&agrave; actif en Sib&eacute;rie. Ces r&eacute;serves pourraient rapporter jusqu&#39;&agrave; 2040 plus de 100 milliards de dollars.</p> <p>Le probl&egrave;me est qu&#39;Isra&euml;l affirme que ces blocks rel&egrave;vent de sa propri&eacute;t&eacute;. La ministre isra&eacute;lien de la d&eacute;fense Avigdor Lieberman vient d&#39;affirmer qu&#39;ils sont siens sans ambigu&iuml;t&eacute;.</p> <p>Il faut rappeler que des r&eacute;serves de gaz naturel &agrave; fort potentiel avaient &eacute;t&eacute; ces derni&egrave;res ann&eacute;es d&eacute;couvertes dans ce qui est nomm&eacute; le bassin de Leviathan. En d&eacute;cembre 2010, un accord de d&eacute;limitation des zones &eacute;conomiques exclusives (ZEE)&nbsp; a &eacute;t&eacute; sign&eacute; entre Isra&euml;l et Chypre en vue de &laquo;&nbsp;faciliter et de poursuivre les recherches off-shore d&rsquo;hydrocarbures&nbsp;&raquo; dans la partie orientale de la M&eacute;diterran&eacute;e.</p> <p>Le Liban a mis en place quant &agrave; lui en f&eacute;vrier 2017 une &laquo;&nbsp;Administration p&eacute;troli&egrave;re&nbsp;&raquo; charg&eacute;e de g&eacute;rer les offres des entreprises qui soumissionnerait pour &ecirc;tre autoris&eacute;es &agrave; proc&eacute;der &agrave; de premiers sondages sur les blocs contest&eacute;s. Le Hezbollah et le Liban agissent de concert dans cette affaire.&nbsp;</p> <p>Il n&#39;est pas facile de d&eacute;limiter pr&eacute;cis&eacute;ment les fronti&egrave;res des zones maritimes appartenant &agrave; Isra&euml;l et celles appartenant au Liban. L&#39;un et l&#39;autre revendiquent la propri&eacute;t&eacute; du bassin du L&eacute;viathan, qui doit probablement s&#39;&eacute;tendre dans les zones &eacute;conomiques des deux pays.</p> <p>Aujourd&#39;hui, la Russie et sans doute aussi plus discr&egrave;tement la France soutiennent la position libanaise. Les Etats Unis, bien qu&#39;ils ne soient pas directement concern&eacute;s, ont pris sans ambigu&iuml;t&eacute; fait et cause pour leur alli&eacute; de toujours, Isra&euml;l. On ne voit pas tr&egrave;s bien qui pourrait, &agrave; d&eacute;faut d&#39;accord n&eacute;goci&eacute; entre les deux parties, arbitrer entre elles, sauf intervention de l&#39;ONU d&#39;ailleurs demand&eacute;e par le Liban. Faudra-t-il envisager une nouvelle occasion de conflit au Moyen-Orient ?</p> <p><strong>Note au 16/02</strong><br /> Sur ce sujet, lire un article r&eacute;cent de W. Engdhal<br /> &nbsp;<a href="https://www.globalresearch.ca/will-lebanon-be-the-next-energy-war/5629332">https://www.globalresearch.ca/will-lebanon-be-the-next-energy-war/5629332</a></p> <p><strong>Note au 18/02</strong><br /> Ce jour&nbsp; le Hezbollah, alli&eacute; du Liban, annonce qu&#39;il ouvrira massivement le feu sur des installations p&eacute;troli&egrave;res isra&eacute;liennes dans les zones contest&eacute;es. La menace est &agrave; prendre au s&eacute;rieux.<br /> <a href="https://www.zerohedge.com/news/2018-02-18/hezbollah-leader-threatens-we-will-open-fire-disputed-israeli-offshore-oil-gas">https://www.zerohedge.com/news/2018-02-18/hezbollah-leader-threatens-we-will-open-fire-disputed-israeli-offshore-oil-gas</a></p> <p><br /> &nbsp;</p> Wed, 31 Jan 2018 23:00:00 GMT Spatial. Kilopower, futur réacteur nucléaire spatial miniature&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2877 2877 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180122184142_kilopower.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Voir <a href="https://www.space.com/39413-small-nuclear-reactor-kilopower-mars-colony.html">https://www.space.com/39413-small-nuclear-reactor-kilopower-mars-colony.html</a></p> <p>Pour installer une colonie humaine sur Mars, au plus t&ocirc;t dans une trentaine d&#39;ann&eacute;es, il faudra disposer de sources d&#39;&eacute;nergie rapidement mobilisables. Cela pourrait passer par un r&eacute;acteur nucl&eacute;aire miniature que la NASA est train de tester. Les premiers essais sont concluants et l&#39;agence spatiale compte maintenant le tester &agrave; pleine puissance d&#39;ici le mois de mars. Il s&#39;agit du projet&nbsp;<strong><strong>Kilopower. </strong></strong>&nbsp;Celui-ci sera un r&eacute;acteur &agrave; fission de petite taille, susceptible d&#39;&ecirc;tre transport&eacute; en plusieurs missions de la Terre vers la plan&egrave;te envisag&eacute;e, ou d&eacute;plac&eacute;e sur celle-ci selon les besoins de la colonie.</p> <p>Le syst&egrave;me&nbsp; Krusty, pour<strong><strong> </strong></strong><em><em>Kilopower Reactor Using Stirling Technology</em></em>) comprend peu de parties mobiles et exploite une technologie &eacute;prouv&eacute;e de transfert calorique associ&eacute; &agrave; un&nbsp;<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Stirling" target="_blank">moteur Stirling</a>&nbsp;imagin&eacute;e &agrave; Los Alamos dans les ann&eacute;es 60, et qui a aussi l&#39;avantage d&#39;&ecirc;tre compact.</p> <p>Le concept Kilopower consiste en une mini-centrale nucl&eacute;aire transportable Son r&eacute;acteur nucl&eacute;aire fonctionnant &agrave; partir de quelques grammes d&rsquo;uranium &agrave; la taille d&#39;un rouleau de papier toilette.&nbsp;&nbsp;Il peut d&eacute;livrer entre 1 et 10 Kilowatts correspondant &agrave; la consommation de deux ou trois familles sur Terre. La NASA a &eacute;valu&eacute; les besoins d&rsquo;une base martienne &agrave; quatre r&eacute;acteurs de ce type. En attendant, ils seraient tr&egrave;s utile sur la Lune.</p> <p>On demandera pourquoi de tels r&eacute;acteurs ultra-l&eacute;gers ne sont pas d&eacute;j&agrave; utilis&eacute;s &agrave; profusion sur la Terre. Une des r&eacute;ponses est qu&#39;ils co&ucirc;teraient beaucoup plus cher qu&#39;une actuelle centrale &agrave; fission. Par ailleurs, ils n&eacute;cessiteraient de nombreuses manipulations d&#39;uranium, avec les risques de contamination en d&eacute;coulant.</p> Sun, 21 Jan 2018 23:00:00 GMT L'Intelligence artificielle, AI, en Chine http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2836 2836 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180102145814_drone.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Google s&#39;affirme en effet vouloir &ecirc;tre le cerveau global qui maitrisera un monde de demain compl&egrave;tement transform&eacute; par l&#39;IA et par les technologies robotiques autonomes sous le contr&ocirc;le de celle-ci.<br /> <br /> Ceci dit, l&#39;Am&eacute;rique commence &agrave; se rendre compte que la Chine est d&eacute;sormais en passe de la rejoindre, sinon la d&eacute;passer dans ce domaine strat&eacute;gique. Elle le doit &agrave; un effort sans pr&eacute;c&eacute;dent de recherche/d&eacute;veloppement. Le pourcentage du produit national brut consacr&eacute; &agrave; la R/D est pass&eacute; de 0/9 % en 2.000 &agrave; 2,1% en 2016. La Chine est class&eacute;e 22e dans le Global Innovation Index pour 2017. Le pourcentage des articles de chercheurs cit&eacute;s dans le recensement Scopus d&#39;Elsevier a cru de 1% en 1997 &agrave; 20% en 2016. Le nombre des dipl&ocirc;m&eacute;s universitaires est de 7 millions en 2015. Une diaspora de chercheurs r&eacute;parties dans les universit&eacute;s &eacute;trang&egrave;res, principalement am&eacute;ricaines est d&#39;environ 800.000. La plupart reviendront en Chine poursuivre leurs travaux. Tout ceci int&eacute;resse moins la recherche fondamentale que les sciences appliqu&eacute;es, mais l&#39;AI est consid&eacute;r&eacute;e comme faisant partie de ces derni&egrave;res.<br /> <br /> Concernant l&#39;AI proprement dit, on lira un article tr&egrave;s d&eacute;taill&eacute; de Will Knight dat&eacute; d&#39;octobre 2017 dans la MIT Technology Review 1) qui recense les diff&eacute;rents domaines d&#39;excellence de l&#39;AI chinoise. On y voit que l&#39;AI am&eacute;ricaine peut se faire des soucis quant &agrave; sa future supr&eacute;matie. Ne parlons pas de l&#39;AI d&#39;origine europ&eacute;enne qui, sauf dans certains domaines tr&egrave;s sp&eacute;cialis&eacute;s, n&#39;est manifestement pas consid&eacute;r&eacute;e par la communaut&eacute; internationale des sp&eacute;cialistes comme m&eacute;ritant d&#39;&ecirc;tre cit&eacute;e.<br /> <br /> Mais un point important que ne manquent pas d&eacute;sormais de souligner les dirigeants chinois, notamment le pr&eacute;sident XI dans ses derni&egrave;res allocutions, est que la Chine ne nie pas ses sources am&eacute;ricaines. Au contraire elle s&#39;en f&eacute;licite, ce qui ne l&#39;emp&ecirc;che pas de se vanter de faire mieux d&eacute;sormais. Au plan g&eacute;ostrat&eacute;gique, elle affirme par ailleurs que ses laboratoires et produits en IA sont &agrave; la disposition de tous les autres pays acceptant de coop&eacute;rer avec elle, dans un effort commun &ndash; dont elle veillera bien cependant &agrave; conserver le leadership.<br /> <br /> Les robots humano&iuml;des chinois faisant appel &agrave; l&#39;IA domestique sont moins connus que les c&eacute;l&egrave;bres robots japonais. Mais les applications industrielles de l&#39;IA chinoise sont beaucoup plus importantes en termes g&eacute;ostrat&eacute;giques. Nous avons souvent ici cit&eacute; le domaine de l&#39;exploration spatiale. Mais dans des secteurs moins connus, grands consommateurs d&#39; IA, tels que les drones militaires et civils dit MALE (moyenne altitude longue endurance) , les drones chinois semblent au niveau, sinon sup&eacute;rieurs, aux c&eacute;l&egrave;bres drones am&eacute;ricains tels le Reaper.<br /> <br /> C&#39;est le cas, comme l&#39;indique la presse sp&eacute;cialis&eacute;e, de la derni&egrave;re version du drone Wing Loong, le Wing Loong II Uas<em> Voir image</em> 2). L&#39;Europe, pour la citer encore une fois, est seulement en train de sp&eacute;cifier un futur MALE europ&eacute;en qui devrait ne voir le jour que vers 2025 au mieux. Le Wing Loong II a d&eacute;j&agrave; fait l&#39;objet de commandes &agrave; l&#39;exportation, notamment de l&#39;Arabie saoudite pour un montant de 300 appareils. Les drones chinois utiliseront pleinement les donn&eacute;es du r&eacute;seau GPS chinois Beidou en cours de d&eacute;ploiement mondial.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences </strong></p> <p>1)&nbsp;China&rsquo;s AI Awakening<br /> <strong>&#20013;&#22269; &#20154;&#24037;&#26234;&#33021; &#30340;&#23835;&#36215;</strong><br /> The West shouldn&rsquo;t fear China&rsquo;s artificial-intelligence revolution. It should copy it.<a href="https://www.technologyreview.com/s/609038/chinas-ai-awakening/">https://www.technologyreview.com/s/609038/chinas-ai-awakening/</a></p> <p>2) Xin Huanet<br /> <a href="http://news.xinhuanet.com/english/2017-02/28/c_136089591.htm">http://news.xinhuanet.com/english/2017-02/28/c_136089591.htm</a></p> <p><br /> <br /> &nbsp;</p> Mon, 01 Jan 2018 23:00:00 GMT Brèves; Le site photovoltaique Pirapora au Brésil http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2816 2816 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171222095842_Pirapora.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>C&#39;est pourquoi il faut noter l&#39;inauguration de Pirapora, la plus grande centrale photovolta&iuml;que d&#39;Am&eacute;rique Latine. Cette installation qui repr&eacute;sente un investissement global de 520 millions de dollars, doit permettre au Br&eacute;sil de rattraper son retard dans le solaire. Elle occupe une &eacute;tendue grande comme plus de 1.200 terrains de football.&nbsp;La mise en service du projet op&eacute;r&eacute; par EDF Energies Nouvelles (EDF EN) a eu lieu d&eacute;but septembre 2017 et la deuxi&egrave;me des trois phases a commenc&eacute;. Le site a d&eacute;but&eacute; sa production d&#39;&eacute;lectricit&eacute;&nbsp;le 9 novembre 2017.</p> <p>Quand l&#39;ensemble sera op&eacute;rationnel, vers la fin du premier semestre 2018, le complexe aura une capacit&eacute; install&eacute;e de 400 MW, de quoi fournir de l&#39;&eacute;lectricit&eacute; &agrave; 420.000 foyers br&eacute;siliens pendant un an, faisant de lui le complexe solaire le plus puissant d&rsquo;Am&eacute;rique latine.&nbsp;</p> <p>Le site de 800 hectares est isol&eacute; dans une plaine &agrave; 350 km au nord de Belo Horizonte, capitale de l&#39;&Eacute;tat de Minas Gerais (sud-est). Positionn&eacute;s &agrave; 1,20 m&egrave;tre du sol, ses panneaux sont inclin&eacute;s et pivotent en suivant les mouvements du soleil, sous l&#39;action d&rsquo;un dispositif lui-m&ecirc;me aliment&eacute; &agrave; l&#39;&eacute;nergie solaire. Si le ciel est charg&eacute; de nuages, la production continue, mais elle diminue de 30 %.</p> <p>Le financement b&eacute;n&eacute;ficie de contrats de vente d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; d&rsquo;une dur&eacute;e de 20 ans, attribu&eacute;s en 2014 et 2015 dans le cadre d&rsquo;ench&egrave;res f&eacute;d&eacute;rales, aupr&egrave;s de la CCEE (Chambre de Commercialisation de l&rsquo;Energie Electrique). EDF Energies Nouvelles poss&egrave;de 80 % des parts du complexe solaire, les 20% restantes sont d&eacute;tenues par Canadian Solar Inc .</p> <p>Cet exemple illustre le r&ocirc;le que pourra jouer EDF dans le d&eacute;veloppement du solaire en Afrique. Les besoins comme les ressources y paraissent quasi illimit&eacute;es.</p> <p><br /> Voir <a href="https://www.edf-energies-nouvelles.com/project/pirapora/">https://www.edf-energies-nouvelles.com/project/pirapora/</a></p> <p>&nbsp;</p> Thu, 21 Dec 2017 23:00:00 GMT TOTAL au Yamal http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2799 2799 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171214103040_margerie.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>La Conf&eacute;rence de Paris du 12 d&eacute;cembre 2017, dite One Planet Summit, a mis l&#39;accent sur la contribution possible future des groupes industriels et financiers au d&eacute;veloppement des &eacute;nergies renouvelables. On ne sait encore ce qui sera fait r&eacute;ellement parmi les nombreuses promesses et annonces &eacute;voqu&eacute;es.<br /> <br /> Il est dommage cependant que lors de cette Conf&eacute;rence, l&#39;accent n&#39;ait pas &eacute;t&eacute; mis suffisamment sur les r&eacute;alisations en cours du groupe &eacute;nerg&eacute;tique fran&ccedil;ais Total concernant l&#39;exploitation du champ de gaz naturel g&eacute;ant du Yamal, en Sib&eacute;rie arctique russe. Total est associ&eacute; pour ce faire avec les groupes(50,1&nbsp;%), Total (20&nbsp;%), CNPC (20&nbsp;%) et Silk Road Fund (9,9&nbsp;%)</p> <p>On rappellera que dans la lutte contre le r&eacute;chauffement climatique, la substitution de gaz naturel au charbon et au p&eacute;trole encore abondamment utilis&eacute;s jouera dans l&#39;imm&eacute;diat un r&ocirc;le aussi important que les investissements dans le domaine des &eacute;nergies renouvelables.</p> <p>Il est &eacute;vident que rien ne pourra dans les prochaines ann&eacute;es freiner la demande d&#39;&eacute;nergie, notamment dans des pays tr&egrave;s peupl&eacute;s et en pleine croissance comme la Chine et l&#39;Inde. Or pour le moment, ils font encore massivement appel &agrave; leurs gisements de charbon. En compl&eacute;ment du charbon, ils importent du p&eacute;trole. Le charbon comme le p&eacute;trole sont de grands producteurs de CO2, gaz &agrave; effet de serre majeur.</p> <p>L&#39;utilisation de gaz naturel liqu&eacute;fi&eacute;, dit GNL ou LNG dans le jargon, permet de diminuer massivement le recours au charbon et au p&eacute;trole. La combustion du LNG produit certes du CO2 mais dans un moindre proportion que les autres sources d&#39;&eacute;nergie fossile. De plus elle g&eacute;n&egrave;re moins de d&eacute;chets et troubles environnementaux, tant en extraction qu&#39;en transport. Elle est donc &agrave; encourager.</p> <p>Concernant Yamal LNG, Total indique sur le site r&eacute;f&eacute;renc&eacute; ci-dessous que, lanc&eacute; fin&nbsp;2013, celui-ci est l&rsquo;un des projets de LNG parmi les plus grands et les plus complexes au monde. Il fait &eacute;galement partie des plus comp&eacute;titifs car b&eacute;n&eacute;ficiant des immenses ressources gazi&egrave;res &agrave; terre de la p&eacute;ninsule de Yamal en Russie. C&rsquo;est avec les partenaires de Total, le russe Novatek et les chinois CNPC et Silk Road Fund, que ce gisement de gaz et de condensats de South&nbsp;Tambey b&eacute;n&eacute;ficiera des investissements pr&eacute;vus.</p> <p>Ce projet vise &agrave; exploiter plus de 4&nbsp;milliards de barils &eacute;quivalent p&eacute;trole de r&eacute;serves gazi&egrave;res. Pour ce faire, ce sont plus de 200&nbsp;puits qui ont &eacute;t&eacute; for&eacute;s et trois trains de liqu&eacute;faction d&rsquo;une capacit&eacute; de 5,5&nbsp;millions de tonnes chacun qui ont &eacute;t&eacute; construits. Pr&egrave;s de 16,5&nbsp;millions de tonnes de LNG transiteront, chaque ann&eacute;e, par le port de Sabetta. Toute la production est vendue &agrave; des clients europ&eacute;ens et asiatiques, via des contrats de 15 &agrave; 20&nbsp;ans.</p> <p>M&ecirc;me si Total n&#39;a pas la maitrise compl&egrave;te du projet, il y apporte des ressources notamment &nbsp;en technologie et en prospection des march&eacute;s qui lui donnent un r&ocirc;le directeur, tr&egrave;s bien admis par le Kremlin. Le d&eacute;fi de Yamal LNG est triple. En terme de forage, il faut mettre au point des puits qui demeurent stables malgr&eacute; les mouvements du permafrost. En termes de transport, il faut construire des m&eacute;thaniers cong&eacute;lateurs brises glace de grande puissance, pouvant se d&eacute;placer de fa&ccedil;on autonome. C&#39;est ce que Total a fait avec le Christophe de Margerie (image) en cours d&#39;essais, qui sera suivi d&#39;autres.<br /> <br /> <strong>G&eacute;opolitique. Un exemple &agrave; suivre</strong><br /> <br /> Mais c&#39;est en terme de g&eacute;opolitique et de diplomatie que le d&eacute;fi &eacute;tait le plus grand. Il fallait pour Total et pour le gouvernement fran&ccedil;ais en appui discret refuser de tenir compte des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; impos&eacute;es par Washington &agrave; ceux qui investissaient en Russie, ceci quelle que doit leur nationalit&eacute;. La diplomatie europ&eacute;enne commence &agrave; protester contre cette mesure, v&eacute;ritable diktat impos&eacute; au monde par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains confront&eacute;s &agrave; la concurrence internationale.<br /> <br /> Dans le cas du gaz naturel, il s&#39;agit de prot&eacute;ger contre une concurrence russo-europ&eacute;enne les march&eacute;s des grands am&eacute;ricains du p&eacute;trole. Ajoutons qu&#39;un moment Washington avait aussi tent&eacute; de prot&eacute;ger ses exportations de gaz de schiste. Mais les r&eacute;serves de celui-ci &eacute;tant en baisse rapide, la priorit&eacute; devient moindre.</p> <p>Total et avec lui plus discr&egrave;tement le gouvernement fran&ccedil;ais donnent au monde une le&ccedil;on qui devrait &ecirc;tre retenue: ne tenez aucun compte des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; am&eacute;ricaines contre la Russie et plus tard de celle que Donald Trump pr&eacute;pare contre la Chine. Washington est et sera incapable de les faire appliquer concr&egrave;tement. Si vous acceptez de verser les &eacute;normes amendes en dollar impos&eacute;es par les tribunaux am&eacute;ricains, ne vous en prenez qu&#39;&agrave; votre l&acirc;chet&eacute;.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> * Total<br /> <a href="https://www.total.com/fr/expertise-energies/projets/petrole-gaz/gnl/yamal-lng">https://www.total.com/fr/expertise-energies/projets/petrole-gaz/gnl/yamal-lng</a></p> <p>* voir aussi un article plus d&eacute;taill&eacute; en anglais<br /> <a href="https://www.total.com/en/energy-expertise/projects/oil-gas/lng/yamal-lng-cold-environment-gas">https://www.total.com/en/energy-expertise/projects/oil-gas/lng/yamal-lng-cold-environment-gas</a></p> <p>* Voir aussi, au 17/12</p> <table> <tbody> <tr> <td> <p>Projet gazier Yamal: &laquo;Total fait entrer la France dans le XXIe si&egrave;cle multipolaire&raquo;<br /> <a href="https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/" target="https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/">https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/</a></p> </td> </tr> </tbody> </table> Wed, 13 Dec 2017 23:00:00 GMT Science. Comment les robots pourront imaginer leur avenir http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2790 2790 <br /><p>Des chercheurs de l&#39;Universit&eacute; de Berkeley ont d&eacute;velopp&eacute; une technologie d&#39;apprentissage qui perpet aux robots d&#39;imaginer l&#39;avenir de leurs actions afin de manipuler des objets qu&#39;ils n&#39;avaient jamais vu auparavant. Il ne s&#39;agit pas encore &eacute;videmment d&#39;imaginer un avenir quelque peu lointain, ne fut-ce qu&#39;&agrave; quelques jours, mais ce que l&#39;on pourrait nommer un avenir imm&eacute;diat.&nbsp;Les applications de cette technologie pourraient par exemple permettre &agrave; un v&eacute;hicule sans conducteur de s&#39;adapter aux probl&egrave;mes de circulation ou &agrave; un robot d&#39;assistance domestique de mettre en place &agrave; l&#39;avance les objets dont aurait besoin la personne assist&eacute;e, ceci sans intervention de celle-ci.</p> <p>Pour former le robot &agrave; cette comp&eacute;tence, les chercheurs ont d&#39;abord appris aux robots &agrave; jouer, tels des enfants en bas &acirc;ge, avec des objets en plastique manipul&eacute;s pour des buts ludiques. Ils devaient s&#39;en saisir et les d&eacute;placer sur une table encombr&eacute;e par d&#39;autres objets sans bouleverser l&#39;ordonnance de celle-ci.</p> <p>A cette fin,&nbsp; le robot ne recevait aucune instruction d&#39;un moniteur humain et n&#39;avait pas &eacute;t&eacute; instruis l&#39;avance de ce qu&#39;&eacute;taient exactement les objets et la fa&ccedil;on de s&#39;en saisir. Il a d&#39;abord acquis une imagination visuelle dans le cadre d&#39;une exploration au hasard de son mode. Il a construit ensuite un mod&egrave;le pr&eacute;dictif de ce monde lui permettant de manipuler avec succ&egrave;s des objets diff&eacute;rents et qu&#39;il n&#39;avait jamais vu auparavant.</p> <p>Selon <a href="https://people.eecs.berkeley.edu/~svlevine/" target="_blank">Sergey Levine</a>, professeur assistant au Berkeley&rsquo;s Department of Electrical Engineering and Computer Sciences de l&#39;Universit&eacute; de Berkeley, le robot pourra visualiser l&#39;effet qu&#39;aurait sur le monde environnant des comportements diff&eacute;rents. Ensuite, il choisira le mieux adapt&eacute; au but recherch&eacute;. Il pourra donc pr&eacute;voir &agrave; l&#39;avance les comportements flexibles que n&eacute;cessitera l&#39;action dans le monde r&eacute;el.</p> <p>Il s&#39;agit pour le moment de m&eacute;thode de &laquo;&nbsp;deep learning&nbsp;&raquo; s&#39;appuyant sur des s&eacute;quencas de vid&eacute;o. Elles permettent d&#39;&eacute;largir les m&eacute;thodes actuelles permettant l&#39;apprentissage de la vision assist&eacute;e par ordinateur.</p> <p>Inutile d&#39;indiquer que de telles recherches int&eacute;ressent d&eacute;j&agrave; vivement les concepteurs de robots militaires dits intelligents.</p> Fri, 08 Dec 2017 23:00:00 GMT Pour un Commissariat aux Plans de Coopération franco-algérienne http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2786 2786 <br /><p>En dehors de l&#39;in&eacute;vitable &eacute;vocation de la colonisation fran&ccedil;aise en Alg&eacute;rie, dont les aspects positifs pour un pays qui au milieu du 19e si&egrave;cle ignorait la r&eacute;volution industrielle et culturelle commen&ccedil;ant &agrave; bouleverse l&#39;Europe ne seront pas &eacute;voqu&eacute;s, la visite a permis d&#39;&eacute;voquer deux dossier, celui de l&#39;&eacute;conomie et celui de la s&eacute;curit&eacute; r&eacute;gionale contre le terrorisme.</p> <p>Nous reviendrons pas ici sur les question de s&eacute;curit&eacute;, li&eacute;es notamment &agrave; la r&eacute;pression du djihadisme islamique, djihadisme ext&eacute;rieur et de plus en plus interne. Disons quelques mots de la question &eacute;conomique</p> <p>Celle-ci est &eacute;videmment fondamentale pour l&#39;Alg&eacute;rie. Elle voit diminuer la &laquo;&nbsp;rente p&eacute;troli&egrave;re&nbsp;&raquo;, tant du fait de la baisse du prix du p&eacute;trole que de l&#39;ass&egrave;chement progressif de ses r&eacute;serves connues. Les recettes du p&eacute;trole et du gaz, qui repr&eacute;sentent 98% des exportations et p&egrave;sent 50% du PIB, ont sombr&eacute; de 73 milliards &agrave; 30 milliards.</p> <p>Or pour diff&eacute;rentes raisons, bien connues mais que nous ne rappellerons pas ici, l&#39;Alg&eacute;rie n&#39;a pas su se donner des activit&eacute;s &eacute;conomiques de substitution qui lui auraient permis de maintenir son PIB et de cr&eacute;er de nouveaux emplois sur place. Pourtant, les domaines ne manquent pas: d&eacute;veloppement de l&#39;agriculture, exploration et exploitation des consid&eacute;rables r&eacute;serves de mati&egrave;re premi&egrave;res que rec&egrave;le le pays, notamment l&#39;Alg&eacute;rie saharienne. Mais c&#39;est dans le domaine des &eacute;nergies renouvelables que l&#39;Alg&eacute;rie pourrait se donner un r&ocirc;le bien plus important que l&#39;actuel. On pense &agrave; l&#39;&eacute;nergie li&eacute;e &agrave; l&#39;exploitation des courants marins, aux biotechnologies mais surtout &agrave; l&#39;&eacute;nergie solaire.<br /> <br /> On mentionnera aussi les activit&eacute;s li&eacute;es &agrave; la num&eacute;risation. Celles-ci ne demandent pas beaucoup d&#39;investisements, d&egrave;s que l&#39;on disp&ocirc;se de la mati&egrave;re grise n&eacute;cessaire. Or les &eacute;tudiants alg&eacute;riens form&eacute;s en France &agrave; ces questions ne manquent pas. Encore faudrait-il qu&#39;ils acceptent de revenir au pays pour y travailler.</p> <p>Emmanuel Macron est venu &agrave; Alger accompagn&eacute; de chefs d&#39;entreprise diversifi&eacute;es. Ainsi Xavier Niel, patron de Free, Bruno Blin, pr&eacute;sident de Renault Trucks, Racem Flazei, co-fondateur et pr&eacute;sident de la start-up LegalPlace, Aicha Mokdahi, pr&eacute;sidente d&#39;Essilor Vision Foundation entre autres. Mais il n&#39;est pas s&ucirc;r que les responsables alg&eacute;riens aient la m&ecirc;me conception des apports des entreprises fran&ccedil;aises que celles-ci. Pour elles, il faut d&eacute;velopper les investissements en Alg&eacute;rie m&ecirc;me et non promettre des emplois en France &agrave; l&#39;immigration alg&eacute;rienne.</p> <p><strong>Apports alg&eacute;riens</strong></p> <p>Or investir en Alg&eacute;rie suppose que celle-ci apporte sa contribution, notamment en ce qui concerne les financements et la s&eacute;curit&eacute;. Or les financements ne seraient possibles qu&#39;avec un renforcement de l&#39;aust&eacute;rit&eacute;, ou plus exactement une diminution de la consommation excessive, pour ne pas dire le gaspillage qui sont le fait des &eacute;lites alg&eacute;riennes.<br /> <br /> La s&eacute;curit&eacute; tient &eacute;videmment &agrave; la protection des investissement industriels contre les attentats. Cette protection demandera des moyens de plus en plus consid&eacute;rables vu la configuration du pays. Mais la s&eacute;curit&eacute; en mati&egrave;re &eacute;conomique tient aussi &agrave; la r&eacute;pression de la corruption. Or dans ce domaine, l&rsquo;Alg&eacute;rie se classe au 108 &egrave;me rang mondial pour Transparency International. Macron ne pourra &eacute;videmment pas le dire, mais c&#39;est au niveau des sph&egrave;res gouvernementales et des responsables administratifs que la corruption s&eacute;vit le plus. L&#39;Alg&eacute;rie ne se diff&eacute;rencie gu&egrave;re en ce domaine de beaucoup de pays d&#39;Afrique et d&#39;Am&eacute;rique latine, o&ugrave; les investisseurs &eacute;trangers doivent avoir le carnet de ch&egrave;que ouvert en permanence.<br /> <br /> <strong>Un Commissariat aux Plans de Coop&eacute;ration franco-alg&eacute;rienne</strong><br /> <br /> Pour cr&eacute;er les dialogues publics qui seraient n&eacute;cessaires autour de ces questions, la vieille solution du recours &agrave; un Commissariat franco-alg&eacute;rien aux plans de coop&eacute;ration, ouvert largement aux m&eacute;dias, devrait permettre, au del&agrave; des visites protocolaires, de progresser concr&egrave;tement. et avec un minimum de transparence et de d&eacute;bats constructifs;</p> <p><br /> &nbsp;</p> <p><br /> &nbsp;</p> Tue, 05 Dec 2017 23:00:00 GMT Macron en Afrique ne parle pas des énergies renouvelables http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2778 2778 <br /><p>D&egrave;s 2015, un rapport de l&#39;Africa Progress Panel avait r&eacute;sum&eacute; la politique qu&#39;il convenait d&#39;adopter dans les 10 &agrave; 20 prochaines ann&eacute;es pour ce faire. Rappelons que L&#39;Africa Progress Panel AFP (<a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Africa_Progress_Panel">https://en.wikipedia.org/wiki/Africa_Progress_Panel</a>) est une fondation regroupant dix personnalit&eacute;s africaines et europ&eacute;enne issues des secteurs priv&eacute; et public, qui se sont mobilis&eacute;es en faveur d&rsquo;un d&eacute;veloppement &eacute;quitable et durable pour l&rsquo;Afrique. Kofi Annan, ancien Secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral des Nations Unies et prix Nobel de la paix, pr&eacute;side l&rsquo;APP.</p> <p><a href="http://www.africaprogresspanel.org/publications/policy-papers/rapport-2015-sur-les-progres-en-afrique/">http://www.africaprogresspanel.org/publications/policy-papers/rapport-2015-sur-les-progres-en-afrique/</a></p> <p>Depuis 2015, des rapports annuels ont actualis&eacute; ce th&egrave;me, en insistant sur la n&eacute;cessit&eacute; de se mobiliser pour &eacute;lectrifier l&#39;Afrique. La question avait &eacute;t&eacute; rendue populaire en France par Jean-Louis Borloo, qui s&#39;en &eacute;tait fait l&#39;ambassadeur.<br /> <br /> Malheureusement, rien de s&eacute;rieux n&#39;a suivi. Il faut dire que l&#39;objectif n&eacute;cessite la coop&eacute;ration de plusieurs pays, pour la plupart en comp&eacute;tition sinon en conflits les uns avec les autres, et pour certains envahis par le terrorisme islamique. Comment imaginer aujourd&#39;hui que les travaux n&eacute;cessaires au grand r&eacute;seau qui devrait &ecirc;tre prioritaire visant &agrave; utiliser l&#39;&eacute;nergie solaire dans le Sahel et au Sahara puissent &ecirc;tre conduits sans susciter des attentats permanents.</p> <p>Par ailleurs, les Etats riches en p&eacute;trole comme le Nigeria ne sont pas int&eacute;ress&eacute;s par les &eacute;nergies renouvelables, que combattent &eacute;videmment chez eux les grands trusts am&eacute;ricains du p&eacute;trole et du gaz. Au lieu de se d&eacute;velopper avec des &eacute;nergies propres, ils acceptent de subir en permanence les fuites de p&eacute;trole r&eacute;sultant de pipe-lines construits &agrave; l&#39;&eacute;conomie.</p> <p>Quant &agrave; la France elle-m&ecirc;me, elle ne serait gu&egrave;re &eacute;cout&eacute;e si elle vantait les &eacute;nergies renouvelables, alors que son nom est d&eacute;finitivement associ&eacute; &agrave; l&#39;extraction de l&#39;uranium n&eacute;cessaire &agrave; son &eacute;nergie nucl&eacute;aire.</p> <p>Dans ces conditions, qu&#39;aurait pu dire Emmanuel Macron? Rien de plus que rappeler le th&egrave;me et la n&eacute;cessit&eacute; de s&#39;unir pour investir&nbsp;en faveur des &eacute;nergies renouvelables,&nbsp; la France apportant sa contribution technologique qui ne serait pas n&eacute;gligeable. Cela &eacute;t&eacute; mieux que rien. A force de r&eacute;p&eacute;ter les m&ecirc;mes choses, elles finissent par entrer dans les consciences.</p> <p>&nbsp;</p> Mon, 27 Nov 2017 23:00:00 GMT AlphaGo, l'I.A. à la conquète du monde?  http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2738 2738 <br /><p>Les inventeurs d&#39;AlphaGo (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/AlphaGo">&nbsp;https://fr.wikipedia.org/wiki/AlphaGo</a>) annoncent aujourd&#39;hui que leur logiciel est devenu encore plus performant qu&#39;auparavant.&nbsp;<br /> <br /> AlphaGo est un programme informatique capable de jouer au jeu de Go, d&eacute;velopp&eacute; par l&#39;entreprise britannique Google DeepMind. On rappellera &agrave; cette occasion que Google a rachet&eacute; depuis quelques mois toutes les entreprises innovantes en Intelligence Artificielle (AI). Ceci dans le but avou&eacute; de maitriser le monde de demain, qui sera tr&egrave;s largement num&eacute;rique. La politique de Google int&eacute;resse fortement en ce domaine le Minist&egrave;re am&eacute;ricain de la D&eacute;fense, qui vise le m&ecirc;me objectif. Les deux structures coop&egrave;rent tr&egrave;s &eacute;troitement.<br /> <br /> En octobre 2015, AlphaGo est devenu le premier programme &agrave; battre au jeu de Go (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Go_(jeu)">https://fr.wikipedia.org/wiki/Go_(jeu)</a>&nbsp;un joueur professionnel (le fran&ccedil;ais Fan Hui) . Ce programme joueur de Go &eacute;tait alors un d&eacute;fi complexe de l&#39;intelligence artificielle. Par la suite, en mars 2016, il a battu Lee Sedol, un des meilleurs joueurs mondiaux. Le 27 mai 2017, il a battu le champion du monde Ke Jie et sa retraite avait &eacute;t&eacute; annonc&eacute;.&nbsp;Il n&#39;a pas tard&eacute; cependant &agrave; &ecirc;tre remplac&eacute; par une version encore plus &eacute;volu&eacute;e,nomm&eacute;e AlphaGo Zero.<br /> <br /> L&#39;algorithme d&#39;AlphaGo combine des techniques d&#39;apprentissage automatique et de parcours de graphe, associ&eacute;es &agrave; de nombreux entrainements avec des humains, d&#39;autres ordinateurs, et surtout lui-m&ecirc;me. La nouvelle version, AlphaGo Zero,&nbsp;<br /> a battu tr&egrave;s largement son ancienne version. Le programme a &eacute;t&eacute; con&ccedil;u pour apprendre &agrave; jouer de mani&egrave;re autonome sans donn&eacute;es tir&eacute;es de parties humaines. La version pr&eacute;c&eacute;dente avait &eacute;t&eacute; &eacute;duqu&eacute; par plus de 100 000 parties jou&eacute;es avec des humains. AlphaGo Zero n&#39;a b&eacute;n&eacute;fici&eacute; d&#39;aucune exp&eacute;rience de cette nature.<br /> <br /> Ses cr&eacute;ateurs lui ont simplement inject&eacute; les r&egrave;gles du Go et une s&eacute;rie d&#39;algorithmes lui permettant de jouer contre lui-m&ecirc;me. Il s&rsquo;agit de la technique de&nbsp;<em>&laquo;&nbsp;reinforcement learning&nbsp;&raquo;&nbsp;</em>ou apprentissage par renforcement. Lorsqu&rsquo;un mouvement conduit le programme pr&egrave;s de la victoire, il en conclut que c&rsquo;&eacute;tait un coup efficace. Deep Mind n&#39;a pas pr&eacute;cis&eacute; combien de jeux contre lui m&ecirc;me ont &eacute;t&eacute; n&eacute;cessaires pour mener AlphaGo Zero &agrave; son niveau actuel.<br /> <br /> Au jeu du Go, il y a autant de combinaisons possibles que d&rsquo;atomes dans l&#39;univers. Il s&#39;agit &eacute;videmment d&#39;une image car personne n&#39;a compt&eacute; le nombre de ces derniers. La progression d&#39; AlphaGo Zero a &eacute;t&eacute; incroyablement rapide:<br /> <br /> - En trois heures, il a atteint le niveau d&rsquo;un humain d&eacute;butant<br /> - En trois jours et 5 millions de parties, il a battu sa version pr&eacute;c&eacute;dente qui avait vaincu Lee Sedol, champion du monde de Go, en 2016.<br /> - En 40 jours, il a d&eacute;pass&eacute; la version la plus performante d&rsquo;Alpha Go.<br /> <br /> AlphaGo Zero n&#39;a utilis&eacute; qu&#39;une seule machine, un syst&egrave;me de neurones artificiels con&ccedil;u pour simuler certaines fonctions du cerveau humain. Ceci contrairement aux multiples machines composant le cerveau de son pr&eacute;d&eacute;cesseur.</p> <p>Deep Mind a indiqu&eacute; qu&#39; AlphaGo Zero &laquo;&nbsp; n&#39;&eacute;tait plus contraint par les limites de la connaissance humaine&nbsp;&raquo;. Est-ce &agrave; dire que les algorithmes de tels programmes, utilis&eacute;s dans d&#39;autres domaines, permettraient &agrave; l&#39;AI de se d&eacute;velopper sans les humains, voire contre eux?</p> <p>On en est loin. AlphaGo Zero s&#39;est form&eacute; dans un tr&egrave;s &eacute;troit domaine de connaissances, celui du jeu de GO. Les humains, que ce soit &agrave; titre individuel ou collectif, naviguent &agrave; l&#39;aise dans une infinit&eacute; de connaissances. Les futures AI pourront maitriser un certain nombre de domaines &ndash; ce qui est d&eacute;j&agrave; consid&eacute;rable &ndash; mais elles ne pourront pas acqu&eacute;rir une intelligence g&eacute;n&eacute;rale. De plus ce sont des humains qui, &agrave; ce jour encore, ont con&ccedil;u et impl&eacute;menter les algorithmes du jeu .</p> <p>A ce jour, on ne voit pas comment l&#39;Intelligence Artificielle G&eacute;n&eacute;rale pourrait d&#39;elle-m&ecirc;me se substituer aux humains dans ce domaine. Mais l&#39;avenir pourrait r&eacute;v&eacute;ler des surprises de taille. .</p> Mon, 23 Oct 2017 23:00:00 GMT Nicolás Maduro à Moscou. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2706 2706 <br /><p><font face="Arial" size="2">&nbsp;Il y rencontrera de hauts responsables russes et tr&egrave;s certainement aussi Vladimir Poutine. En effet, dans les derniers mois, alors que suite aux menaces de sanctions am&eacute;ricaines, les investisseurs &laquo;&nbsp;occidentaux&nbsp;&raquo; s'&eacute;taient tous retir&eacute;s, des investisseurs russes avaient commenc&eacute; &agrave; prendre leur place. Le plus notable d'entre eux est d&eacute;sormais l'entreprise publique p&eacute;troli&egrave;re Rosneft</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Celle-ci, bien que disposant pour le moment des importantes r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res russes, est &agrave; la recherche d'autres sources d'approvisionnement. Les r&eacute;serves du V&eacute;n&eacute;zuela &eacute;tant semble-t-il les plus importantes du monde, ne peuvent &ecirc;tre d&eacute;daign&eacute;es par Rosneft. Il lui faut en effet anticiper une prochaine remont&eacute;e de la demande, li&eacute;e notamment aux besoins croissants de la Chine, partenaire de la Russie au sein du Brics. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il n'est pas exclu que ces &eacute;changes soient pay&eacute;s non en dollars mais dans la nouvelle monnaie internationale &agrave; l'&eacute;tude dans cette organisation. Celle-ci pourrait &ecirc;tre le p&eacute;tro-yuan 2)</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ces perspectives devraient rendre encore plus ridicules les menaces militaires de Trump &agrave; l'&eacute;gard du V&eacute;n&eacute;zuela. De m&ecirc;me l'opposition de droite v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lienne &agrave; Maduro, financ&eacute;e et arm&eacute;e par la CIA, n'osera sans doute pas s'en prendre &agrave; Rosneft. Le PDG de cette soci&eacute;t&eacute; se rend souvent &agrave; Caracas et y est tr&egrave;s demand&eacute; par la bourgeoisie d'affaire. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2"><strong>Notes</strong></font></p> <p><font face="Arial" size="2">1) Voir Interfax . <a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692">http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692</a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">2) Voir <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2696&amp;r_id=&amp;t=Le%20Brics%20pr%E9pare%20la%20mise%20en%20place%20d%27un%20nouvel%20%E9talon-or">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2696&amp;r_id=&amp;t=Le%20Brics%20pr%E9pare%20la%20mise%20en%20place%20d%27un%20nouvel%20%E9talon-or</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><br /> </p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692">Voir <br /> </a></p> <p><a href="http://www.interfax.co.uk/newsinf.asp?id=779692"><br /> </a></p> Sat, 23 Sep 2017 23:00:00 GMT Le Memristor. Vers la conscience artificielle http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2663 2663 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170818155632_memristor.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Un memristor, contrairement &agrave; ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs, stocke efficacement l&rsquo;information car la valeur de sa r&eacute;sistance &eacute;lectrique change de fa&ccedil;on permanente lorsqu&rsquo;un courant lui est appliqu&eacute;. Il s'agit d'un resistor variable qui peut enregistrer pour ensuite les restituer les diff&eacute;rentes forces de courant qui lui sont appliqu&eacute;es, et non pas seulement signaler comme le fait le transistor la pr&eacute;sence (1) ou l'absence (0) d'un courant<br /> </font><font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Le memristor n'existait pas dans les laboratoires avant 2008. Il avait seulement &eacute;t&eacute; imagin&eacute; et d&eacute;crit de fa&ccedil;on th&eacute;orique par Leon Chua de l'Universit&eacute; de Berkeley en 1971. Ce ne fut qu'en avril 2008 qu'une r&eacute;alisation physique du memristor a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;e par une &eacute;quipe de chercheurs de Hewlett Packard. Pour plus de d&eacute;tails, nous renvoyons le lecteur &agrave; l'article de Wikipedia.<br /> <br /> <font color="#000099"><strong>Memristors naturels</strong></font></font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Or, comme le plus souvent en mati&egrave;re scientifique, c'est la r&eacute;alisation en laboratoire d'un syst&egrave;me artificiel qui permet de s'apercevoir que de tels syst&egrave;mes existent d&eacute;j&agrave; dans la nature, sous une forme g&eacute;n&eacute;ralement plus &eacute;labor&eacute;e. En l'esp&egrave;ce, le mod&egrave;le artificiel du memristor a permis de mieux comprendre le r&ocirc;le des synapses interneuronales dans le fonctionnement du cerveau, notamment quand celui-ci se livre aux comportements &eacute;labor&eacute;s n&eacute;cessaires &agrave; la conscience. <br /> <br /> Les neurosciences sont encore incapables de pr&eacute;ciser les bases neurales de la conscience. L'on sait seulement que le cerveau ne se comporte en rien dans ce cas comme un ordinateur constitu&eacute; de composants &eacute;lectroniques classiques. L'on sait seulement que le cerveau est dot&eacute; de r&eacute;seaux de neurones reli&eacute;s par des synapses, que ces synapses pr&eacute;sentent un caract&egrave;re dit de plasticit&eacute; selon lequel elles deviennent plus efficaces quand elles sont fr&eacute;quemment sollicit&eacute;s, pouvant au contraire dispara&icirc;tre quand elles ne le sont pas et enfin que ces synapses se renforcent si les deux neurones, situ&eacute; l'un en amont et l'autre en aval de la synapse, s'activent <em>(spike) </em>simultan&eacute;ment. En anglais on parle de <em>spike time dependant plasticity.</em> Sinon, la liaison synaptique perd son efficacit&eacute; et peut m&ecirc;me dispara&icirc;tre. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Ce point est capital car il permet d'acqu&eacute;rir des comportements durables ou de m&eacute;moriser des souvenirs dans les domaines o&ugrave; le cerveau est fr&eacute;quemment sollicit&eacute;. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Dans les r&eacute;seaux de neurones artificiels servant &agrave; reproduire des comportements c&eacute;r&eacute;braux, les composants traditionnels ne permettaient pas de reconstituer cette derni&egrave;re caract&eacute;ristique du cerveau. Il &eacute;tait donc vain d'esp&eacute;rer par leur interm&eacute;diaire construire des r&eacute;seaux pouvant un jour participer &agrave; des consciences artificielles. L'apparition du memristor devrait changer enti&egrave;rement les perspectives. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Des r&eacute;seaux de neurones artificiels comportant ce nouveau composant pourraient progressivement doter des entit&eacute;s artificielles telles que les robots de comportements caract&eacute;ristiques des humains, notamment de la capacit&eacute; de g&eacute;n&eacute;rer des faits de conscience et d'en tirer des cons&eacute;quences dans leur comportement quotidien. On est encore loin du robot autonome conscient, mais l'on s'en approche. <br /> <br /> Tout laisse penser, car ainsi va la science, que les investissements co&ucirc;teux n&eacute;cessaires pour r&eacute;aliser des robots autonomes conscients utilisant des memristors ou des memristors am&eacute;lior&eacute;s seront faits dans le domaine des robots militaires. Dans ce num&eacute;ro,<a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/berthier.htm"> un article de Thierry Berthier </a>montre l'importance des d&eacute;veloppements concernant les robots autonomes militaires. Il est &eacute;vident que les doter de capacit&eacute;s de conscience les rendrait encore mieux capables de se comporter comme des combattants humains. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Certains commentateurs font valoir que s'ils devenaient trop conscients et se forgeaient des personnalit&eacute;s autonomes, ils pourraient se retourner contre les humains qui les utiliseraient. Mais pour le moment, en l'&eacute;tat actuel de la technique, il s'agit d'un fantasme. <br /> <strong><br /> Note</strong><br /> <br /> Sur ce sujet, on lira un excellent article du Newscientist du 5 ao&ucirc;t 2017. Son auteur est Liesbeth Venema, membre senior du comit&eacute; de r&eacute;daction de la Revue Nature<br /> <br /> <a href="https://www.newscientist.com/article/mg23531370-600-brain-box-multitasking-chips-that-can-match-the-human-mind/">https://www.newscientist.com/article/mg23531370-600-brain-box-multitasking-chips-that-can-match-the-human-mind/</a></font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font face="Arial">&nbsp;</font></p> <p>&nbsp; </p> Thu, 17 Aug 2017 23:00:00 GMT Total, l'Iran, le gaz et le Qatar http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2609 2609 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p><font size="2" face="Arial">Total, en la personne de son directeur ex&eacute;cutif Patrick Pouyanne, a d&eacute;clar&eacute; qu&rsquo;il acceptait le risque de voir le contrat susciter une r&eacute;action n&eacute;gative de la part des Etats-Unis. Il faisait allusion au fait que le Qatar et l&rsquo;Iran devraient prochainement s&rsquo;entendre pour une exploitation en commun du South Pars. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Peu auparavant, le ministre qatari des affaires &eacute;trang&egrave;res Sheih Mohammed bin Abdulrahman al-Thani avait r&eacute;affirm&eacute; que Doha n&rsquo;avait aucune intention de c&eacute;der au &laquo;&nbsp;ridicule&nbsp;&raquo; ultimatum impos&eacute; par la coalition arabo-saoudienne au Qatar, avec l&rsquo;accord de Washington, sous pr&eacute;texte de l&rsquo;aide apport&eacute;e par le Qatar au &laquo;&nbsp;terrorisme&nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En fait, comme nul ne devrait l&rsquo;ignorer, Doha et Riyad continuent &agrave; financer chacun de leur c&ocirc;t&eacute; <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>des groupes terroristes salafistes. Ce que craint l&rsquo;Arabie saoudite est qu&rsquo;avec un prix du gaz toujours en baisse, une collaboration qataro-iranienne pour l&rsquo;exploitation du South Pars fasse encore baisser les prix du p&eacute;trole vendu par l&rsquo;Arabie saoudite. Donald Trump, qui vient d&rsquo;annoncer vouloir accroitre dans le monde entier les exportations de gaz de schiste am&eacute;ricain, &eacute;prouve la m&ecirc;me crainte. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Qatar, &agrave; la suite du contrat avec Total pass&eacute; avec l&rsquo;Iran,<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>esp&egrave;re d&eacute;sormais que la France prendra plus clairement parti en sa faveur<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>dans le conflit qui l&rsquo;opp</font>ose &agrave; Riyad et Washington. En ce cas, ce serait, dirions-nous, une tr&egrave;s bonne chose.</p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Sat, 01 Jul 2017 23:00:00 GMT