Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Mon, 20 Nov 2017 23:54:35 GMT Science. La coopération des aires cérébrales dans la génération d'une représentation globale. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2756 2756 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171113103514_Neuropixels_probe_recordings1.png" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p><strong>Image. Commentaire</strong></p> <p><em>Illustrating the ability to record several layers of brain regions simultaneously, 741 electrodes in two Neuropixels probes recorded signals from five major brain structures in 13 awake head-fixed mice. The number of putative single neurons from each structure is shown in parentheses. (Approximate probe locations are shown overlaid on the Allen Mouse Brain Atlas at the left.) (credit: James J. Jun et al./Nature)</em></p> <p>Si nous d&eacute;cidons de traverser une rue fr&eacute;quent&eacute;e en &eacute;vitant la circulation, nos aires visuelles nous donnent des images du trafic auto&nbsp;que nous utilisons pour passer sans rencontrer une voiture. Mais &agrave; celles-ci sont associ&eacute;es des perceptions auditives, par exemple absence de bruit de moteur proche. Au del&agrave; de ces perceptions imm&eacute;diates, nous jugeons de l&#39;opportunit&eacute; de traverser, quitte &agrave; faire vite pour &eacute;viter les risques de rencontre, en fonction de l&#39;urgence que nous ressentons &agrave; le faire compte-tenu du plus ou moins grand d&eacute;sir, par exemple, d&#39;honorer un rendez-vous.</p> <p>L&#39;observation de l&#39;activit&eacute; des neurones et des r&eacute;seaux de neurones par l&#39;IRM fonctionnelle (<a href="https://www.imaios.com/fr/e-Cours/e-MRI/irm-fonctionnelle-cerebrale/applications-irm-fonctionnelle">https://www.imaios.com/fr/e-Cours/e-MRI/irm-fonctionnelle-cerebrale/applications-irm-fonctionnelle</a>) est difficile quand il s&#39;agit de proc&eacute;der &agrave; une observation limit&eacute;e sur un sujet vivant et actif. Pratiquement elle est limit&eacute;e &agrave; une seule aire c&eacute;r&eacute;brale, par exemple l&#39;aire visuelle quand il s&#39;agit d&#39;identifier l&#39;activit&eacute; d&#39;un neurone ou d&#39;un r&eacute;seau de neurones correspondant &agrave; la perception visuelle d&#39;un objet. Il &eacute;tait jusqu&#39;ici impossible d&#39;enregistrer simultan&eacute;ment l&#39;activit&eacute; neuronale se produisant dans les diverses aires associ&eacute;es &agrave; une activit&eacute; complexe, telle que d&eacute;cider de traverser une rue.</p> <p>D&#39;o&ugrave; l&#39;int&eacute;r&ecirc;t que provoque la publication dans la revue Nature du 8 novembre 2017, r&eacute;f&eacute;renc&eacute;e <a href="https://www.nature.com/articles/nature24636">https://www.nature.com/articles/nature24636</a>&nbsp;d&#39;un article d&eacute;crivant les r&eacute;sultats de la recherche d&#39;une &eacute;quipe internationale de neuroscientifiques et d&#39;ing&eacute;nieurs ayant dispos&eacute; pour ce faire d&#39;un cr&eacute;dit de 5;5 millions de dollars.</p> <p>L&#39;&eacute;quipe a mis au point une sonde c&eacute;r&eacute;brale qu&#39;elle a baptis&eacute; <em>Neuropixels probe </em>permettant d&#39;observer l&#39;activit&eacute; simultan&eacute;e de centaines de neurones appartenant &agrave; diff&eacute;rentes aires c&eacute;r&eacute;brales d&#39;un sujet vivant le livrant &agrave; une t&acirc;che d&eacute;termin&eacute;e. Bien &eacute;videmment ce sujet n&#39;est pas un humain mais en l&#39;esp&egrave;ce une souris. Le&nbsp;cerveau de celle-ci, comme celui d&#39;un humain, plac&eacute;e dans une situation complexe donn&eacute;e, doit coordonner l&#39;activit&eacute; de zones c&eacute;r&eacute;brales diff&eacute;rentes quand il s&#39;agit de donner &agrave; l&#39;animal la capacit&eacute; d&#39;une action complexe s&#39;appuyant sur une cognition globale.</p> <p>La sonde Neuropixels est proche des sondes de m&ecirc;me nature utilis&eacute;es par les neurosciences depuis des ann&eacute;es pour d&eacute;tecter l&#39;activit&eacute; &eacute;lectrique dans les cerveaux d&#39;animaux vivants. Mais elle en diff&egrave;re sur deux points critiques.<br /> <br /> - Le premier&nbsp;r&eacute;side dans les dimensions. Le diam&egrave;tre de la sonde est, selon les exemplaires, de 20 &agrave; 70 microm&egrave;tres, soit moindre que celui d&#39;un cheveu humain. Sa longueur est d&#39;1 centim&egrave;tre, qui correspond &agrave; celle d&#39;un cerveau de souris. Plusieurs de ces sondes peuvent en cons&eacute;quence &ecirc;tre implant&eacute;es sans dommage dans plusieurs r&eacute;gions c&eacute;r&eacute;brales du cerveau du rongeur, afin d&#39;y d&eacute;tecter leur activit&eacute; simultan&eacute;e dans des circonstances donn&eacute;es. Sur cette longueur, il a &eacute;t&eacute; possible de placer 960 &eacute;lectrodes fournissant un enregistrement coordonn&eacute;. Inutile de dire qu&#39;il s&#39;agit d&eacute;j&agrave; l&agrave; d&#39;un exploit en termes de micro&eacute;lectronique</p> <p>- Le second point critique tient au fait que chacune de ces sondes incorpore un syst&egrave;me d&#39;enregistrement complet, &eacute;vitant les co&ucirc;ts et les risques d&eacute;coulant de la gestion de multiples r&eacute;seaux de sortie ext&eacute;rieurs.</p> <p>Ainsi pourra &ecirc;tre mesur&eacute;e et rapproch&eacute;e l&#39;activit&eacute; de plusieurs neurones appartenant &agrave; des aires c&eacute;r&eacute;brales diff&eacute;rentes confront&eacute;s &agrave; une t&acirc;che complexe. Les chercheurs consid&egrave;rent que la sonde Neuropixels permettra des avanc&eacute;es consid&eacute;rables dans l&#39;&eacute;tude des activit&eacute;s c&eacute;r&eacute;brales de divers sujets d&#39;exp&eacute;rience, qui pourront ne pas seulement &ecirc;tre des souris. Il n&#39;est pas question d&#39;envisager son implantation dans des cerveaux humains, mais les r&eacute;sultats des &eacute;tudes r&eacute;alis&eacute;es sur des cerveaux animaux pourront vraisemblablement &ecirc;tre transpos&eacute;s aux neurosciences humaines<br /> Ces sondes n&#39;existent encore que sous forme de prototypes, mais tr&egrave;s prochainement elles devraient pouvoir &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;es et mises &agrave; la disposition de tous les laboratoires int&eacute;ress&eacute;s.On trouvera dans l&#39;article de Nature les r&eacute;f&eacute;rences des nombreux chercheurs ayant particip&eacute; &agrave; ce travail qui pourrait &ecirc;tre r&eacute;volutionnaire.<br /> &nbsp;</p> <p><strong>Abstract</strong></p> <p>&nbsp;<em>Sensory, motor and cognitive operations involve the coordinated action of large neuronal populations across multiple brain regions in both superficial and deep structures. Existing extracellular probes record neural activity with excellent spatial and temporal (sub-millisecond) resolution, but from only a few dozen neurons per shank. Optical Ca</em><em>2+</em><em>imaging</em><em>&nbsp;</em><em>offers more coverage but lacks the temporal resolution needed to distinguish individual spikes reliably and does not measure local field potentials. Until now, no technology compatible with use in unrestrained animals has combined high spatiotemporal resolution with large volume coverage. Here we design, fabricate and test a new silicon probe known as Neuropixels to meet this need. Each probe has 384 recording channels that can programmably address 960 complementary metal&ndash;oxide&ndash;semiconductor (CMOS) processing-compatible low-impedance TiN</em><a href="https://www.nature.com/articles/nature24636#ref6"><em>6</em></a><em>&nbsp;</em><em>sites that tile a single 10-mm long, 70&thinsp;&times;&thinsp;20-&mu;m cross-section shank. The 6&thinsp;&times;&thinsp;9-mm probe base is fabricated with the shank on a single chip. Voltage signals are filtered, amplified, multiplexed and digitized on the base, allowing the direct transmission of noise-free digital data from the probe. The combination of dense recording sites and high channel count yielded well-isolated spiking activity from hundreds of neurons per probe implanted in mice and rats. Using two probes, more than 700 well-isolated single neurons were recorded simultaneously from five brain structures in an awake mouse. The fully integrated functionality and small size of Neuropixels probes allowed large populations of neurons from several brain structures to be recorded in freely moving animals. This combination of high-performance electrode technology and scalable chip fabrication methods opens a path towards recording of brain-wide neural activity during behaviour.</em><em> </em></p> <p><br /> &nbsp;</p> <p><em>. </em></p> Sun, 12 Nov 2017 23:00:00 GMT Une ténébreuse affaire http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2747 2747 <br /><p>Igor Nikouline, ancien membre de la Commission des Nations unies pour le contr&ocirc;le des armes biologiques et chimiques et expert militaire, en a expliqu&eacute; d&#39;&eacute;ventuelles raisons. Il pourrait s&#39;agir de la recherche pour une arme biologique de nouvelle g&eacute;n&eacute;ration.</p> <p>La collecte du mat&eacute;riel biologique des citoyens de Russie n&#39;est pas la premi&egrave;re tentative d&#39;organisations &eacute;trang&egrave;res pour pr&eacute;lever des &eacute;chantillons en Russie,</p> <p><em>&laquo;De telles tentatives avaient d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; entreprises pendant les ann&eacute;es 1990,avec le projet &quot;G&eacute;nome humain&quot;, puis pendant les ann&eacute;es 2000,&nbsp;furent men&eacute;s diff&eacute;rents programmes de recherches g&eacute;n&eacute;alogiques sur le probl&egrave;me de r&eacute;sistance biologique et de dur&eacute;e de vie. Mais aujourd&#39;hui &laquo;&nbsp; pour une raison ou une autre tout ceci se fait dans l&#39;int&eacute;r&ecirc;t du d&eacute;partement am&eacute;ricain de la D&eacute;fense et suscite certaines suspicions&raquo;</em></p> <p>Il s&#39;agirait d&#39;une arme biologique de prochaine g&eacute;n&eacute;ration. Les non-g&eacute;n&eacute;ticiens se demanderont comment, vu la tr&egrave;s grande vari&eacute;t&eacute; des g&eacute;nomes, m&ecirc;me dans un &eacute;chantillon volontairement restreint, ceci pourrait conduire a des r&eacute;sultats int&eacute;ressants.</p> <p>Cependant il paraitrait possible aujourd&#39;hui de s&eacute;lectionner des virus susceptibles de s&#39;attaquer &agrave; du mat&eacute;riel g&eacute;n&eacute;tique relativement bien d&eacute;fini, celui d&#39;une population pr&eacute;sentant des caract&egrave;res g&eacute;n&eacute;tiques sp&eacute;cifiques. Ses repr&eacute;sentants pourraient &ecirc;tre touch&eacute;s pr&eacute;f&eacute;rentiellement &agrave; des individus provenant d&#39;&eacute;chantillons plus larges.</p> <p>On parlera sans doute d&#39;hypoth&egrave;ses provenant de th&eacute;ories du complot visant en particulier les forces de d&eacute;fense am&eacute;ricaines. Mais Vladimir Poutine, qui ne s&#39;exprime jamais &agrave; la l&eacute;g&egrave;re, a &eacute;t&eacute; tr&egrave;s affirmatif. Il a d&#39;ailleurs voulu se montrer rassurant pour ses concitoyens. Que les Am&eacute;ricains fassent ce qu&#39;il veut, la Russie fera ce qu&#39;elle devra faire.<br /> <br /> Au plan scientifique, il serait souhaitable pourtant que la question puisse &ecirc;tre &eacute;claircie.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> * <a href="http://theduran.com/vladimir-putins-suspicions-confirmed-in-a-shocking-admission-by-us-air-force/">http://theduran.com/vladimir-putins-suspicions-confirmed-in-a-shocking-admission-by-us-air-force/</a></p> <p><a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-11-01/us-air-force-admits-harvesting-russian-tissue">* http://www.zerohedge.com/news/2017-11-01/us-air-force-admits-harvesting-russian-tissue</a></p> <p><a href="https://www.rt.com/news/408416-russians-biological-samples-research/">* https://www.rt.com/news/408416-russians-biological-samples-research/</a></p> <p>&nbsp;</p> Thu, 02 Nov 2017 23:00:00 GMT Science L'Imagerie Magnétique Fonctionnelle (fMRI) à la recherche de notre compréhension visuelle du monde http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2744 2744 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171029145436_Neural_encoding_and_decoding.png" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Image<br /> <em>Watching in near-real-time what the brain sees. Visual information generated by a video (a) is processed in a cascade from the retina through the thalamus (LGN area) to several levels of the visual cortex (b), detected from fMRI activity patterns (c) and recorded. A powerful deep-learning technique (d) then models this detected cortical visual processing. Called a convolutional neural network (CNN), this model transforms every video frame into multiple layers of features, ranging from orientations and colors (the first visual layer) to high-level object categories (face, bird, etc.) in semantic (meaning) space (the eighth layer). The trained CNN model can then be used to reverse this process, reconstructing the original videos &mdash; even creating new videos that the CNN model had never watched. (credit: Haiguang Wen et al./Cerebral Cortex)</em></p> <p>Des chercheurs am&eacute;ricains de Purdue Engineering (<a href="https://engineering.purdue.edu/Engr">https://engineering.purdue.edu/Engr</a>) ont mis au point une m&eacute;thode permettant gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;Imagerie fonctionnelle par r&eacute;sonnance magn&eacute;tique fMRI (voir <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Functional_magnetic_resonance_imaging">https://en.wikipedia.org/wiki/Functional_magnetic_resonance_imaging</a> d&rsquo;obtenir des vid&eacute;os montrant ce que des sujets visualisent &nbsp;dans le monde r&eacute;el.</p> <p>Le nouveau syst&egrave;me, d&eacute;velopp&eacute; &agrave; partir de prototypes datant de 2015, d&eacute;code les images mobiles que les sujets per&ccedil;oivent sur des vid&eacute;os, ainsi que les interpr&eacute;tations qu&rsquo;ils s&rsquo;en donnent. S&rsquo;agit-il par exemple d&rsquo;un humain ou d&rsquo;un animal&nbsp;? Plus en d&eacute;tail, il fera mieux appara&icirc;tre les r&eacute;seaux neuronaux du cortex visuel impliqu&eacute;s dans ces t&acirc;ches.</p> <p>Gr&acirc;ce &agrave; cette avanc&eacute;e, selon les chercheurs, les neurosciences pourront mieux identifier &nbsp;quelles parties du cortex visuel sont activ&eacute;es en fonction d&rsquo;un type sp&eacute;cifique de perception, et celles qui par ailleurs reconstruisent des images mentales des objets per&ccedil;us. Ainsi, &nbsp;les neurosciences pourront mieux comprendre comment le cerveau d&eacute;compose une sc&egrave;ne visuelle globale&nbsp; en de nombreux &eacute;l&eacute;ments, puis r&eacute;assemble ces &eacute;l&eacute;ments pour se donner une compr&eacute;hension compl&egrave;te de la sc&egrave;ne.</p> <p>Les chercheurs ont mis au point des mod&egrave;les r&eacute;alis&eacute;s &agrave; partir d&rsquo;un sujet donn&eacute;,&nbsp; utilisables dans la compr&eacute;hension des cerveaux d&rsquo;autres sujets. Ce processus est nomm&eacute;&nbsp; <em>&ldquo;cross-subject encoding and decoding.&rdquo;</em></p> <p>L&rsquo;on pourrait dire un peu sommairement qu&rsquo;il s&rsquo;agit d&rsquo;un nouveau pas pour faire appara&icirc;tre ce &agrave; quoi les sujets pensent, ceci avec leur consentement mais aussi dans une certaine mesure sans celui-ci. Autrement dit, il s&rsquo;agirait d&rsquo;un nouveau pas dans ce que l&rsquo;on pourrait appeler &nbsp;le viol des consciences.<br /> <br /> &nbsp;Mais n&rsquo;est-ce pas depuis longtemps un des objectifs de l&rsquo;IA, notamment de celle abondamment financ&eacute;e par Google, qui compte sur elle pour devenir le ma&icirc;tre du monde ?</p> <p><strong>Abstract of&nbsp;<em>Neural Encoding and Decoding with Deep Learning for Dynamic Natural Vision</em></strong></p> <p><em>Convolutional neural network (CNN) driven by image recognition has been shown to be able to explain cortical responses to static pictures at ventral-stream areas. Here, we further showed that such CNN could reliably predict and decode functional magnetic resonance imaging data from humans watching natural movies, despite its lack of any mechanism to account for temporal dynamics or feedback processing. Using separate data, encoding and decoding models were developed and evaluated for describing the bi-directional relationships between the CNN and the brain. Through the encoding models, the CNN-predicted areas covered not only the ventral stream, but also the dorsal stream, albeit to a lesser degree; single-voxel response was visualized as the specific pixel pattern that drove the response, revealing the distinct representation of individual cortical location; cortical activation was synthesized from natural images with high-throughput to map category representation, contrast, and selectivity. Through the decoding models, fMRI signals were directly decoded to estimate the feature representations in both visual and semantic spaces, for direct visual reconstruction and semantic categorization, respectively. These results corroborate, generalize, and extend previous findings, and highlight the value of using deep learning, as an all-in-one model of the visual cortex, to understand and decode natural vision.</em></p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <ul> <li><a href="https://academic.oup.com/cercor/article-abstract/doi/10.1093/cercor/bhx268/4560155/Neural-Encoding-and-Decoding-with-Deep-Learning?redirectedFrom=fulltext">Neural Encoding and Decoding with Deep Learning for Dynamic Natural Vision. Cerebral Cortex, 2017; 1 DOI: 10.1093/cercor/bhx268</a></li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Sat, 28 Oct 2017 23:00:00 GMT Pourquoi tant de crimes de masse aux Etats-Unis&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2716 2716 <br /><font face="Arial" size="2">Tous ne sont pas aussi meurtriers, mais ils se r&eacute;p&egrave;tent avec r&eacute;gularit&eacute;. Aucun pays, autant que l'on puisse savoir, que ce soit en Russie, en Chine ou en Europe, ne subit de tels ph&eacute;nom&egrave;nes. On lira sur ce sujet une compilation int&eacute;ressante de la liste exceptionnellement riche des assassins en s&eacute;rie outre-atlantique1). Il est donc compr&eacute;hensible qu'en dehors des journalistes, les criminologues ou les psychiatres recherchent les causes de ces d&eacute;r&egrave;glements. Encore pourrait-on regretter qu'ils se bornent &agrave; survoler la question, passant vite &agrave; d'autres sujets.. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- La premi&egrave;re cause, constamment &eacute;voqu&eacute;e, est la libert&eacute; dans le commerce des armes de guerre qui r&egrave;gne aux Etats-Unis. Le sujet, ses origines et les causes de la tol&eacute;rance g&eacute;n&eacute;rale qu'il rencontre en Am&eacute;rique sont connus, n'y revenons pas ici. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">- Un autre &eacute;l&eacute;ment, de plus en plus mentionn&eacute;, concerne le fait que les Am&eacute;ricains sont les plus grands consommateurs au monde de m&eacute;dicaments anti-d&eacute;presseurs ou d'excitants opiac&eacute;s, si l'on en croit les statistiques de l'Organisation Mondiale de la Sant&eacute;. Ce sont aussi, ceci pouvant expliquer cela, les seuls pays dits modernes o&ugrave; la tol&eacute;rance des autorit&eacute;s &agrave; l'&eacute;gard des concessionnaires des grandes firmes pharmaceutiques est la plus grande. La &laquo;&nbsp;Big pharma&nbsp;&raquo; sait &eacute;videmment comment faire pour s'acheter des amis, en cas de laxisme du droit public. L'essentiel pour elle, notamment aux Etats-Unis, est de vendre, fut-ce des produits dangereux, et non de financer des recherches innovantes co&ucirc;teuses. Elle laisse g&eacute;n&eacute;ralement ce soin aux laboratoires publics. Les trafics de drogues, publics ou priv&eacute;s, en profitent sans contr&ocirc;le 2).<br /> <br /> - Les explications politiques ne manquent pas non plus, surtout provenant de l'opposition de gauche dite &laquo;&nbsp;anti-syst&egrave;me&nbsp;&raquo;. C'est ainsi que le World Socialist Web Site publie ce jour un article bien document&eacute; expliquant que les Etats-Unis sont le seul Etat ayant men&eacute; depuis 27 ans des guerres meurtri&egrave;res dans <span style="font-weight: normal">une grande partie du monde, sans jamais s'inqui&eacute;ter des millions de victimes en ayant r&eacute;sult&eacute;. Au contraire, les m&eacute;dias de masse ou Hollywood ne cessent de glorifier les auteurs de tels massacres 3).</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Plus r&eacute;cemment, le cyclone Maria ayant d&eacute;vast&eacute; Puerto-Rico, privant d'eau, de r&eacute;seaux et de vivres la quasi totalit&eacute; de l'ile, ne suscite aucune r&eacute;action officielle ni m&ecirc;me priv&eacute;e visant &agrave; prot&eacute;ger la population de prochaines morts par famine ou par maladies. Au contraire, les autorit&eacute;s am&eacute;ricaines ont bloqu&eacute; jusqu'au 1er octobre l'importation de marchandises de secours par la voie maritime au nom du Jones Act. Cette loi interdit aux navires &eacute;trangers de transporter des biens entre ports am&eacute;ricains. <br /> <br /> Le seul souci de Wall Street a &eacute;t&eacute; de se demander comment &agrave; la suite de ce cyclone, Puerto Rico pourra rembourser sa dette publique, la plus importante au monde. Ceci n'est qu'un exemple de l'indiff&eacute;rence g&eacute;n&eacute;rale &agrave; l'&eacute;gard des cons&eacute;quences humaines de catastrophes naturelles 4).<br /> </span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">- Les explications &quot;conspirationnistes&quot; commencent </span></font><font size="2"><font face="Arial">&agrave; </font></font>appara&icirc;tre, sans preuves &eacute;videmment encore. Ainsi Paddock aurait pu &ecirc;tre un activiste &laquo;&nbsp;anti-fa&nbsp;&raquo; visant &agrave; faire accuser Donald Trump de laxisme. Il aurait aussi pu &ecirc;tre assassin&eacute; par des anti-fa qui auraient commis le crime &agrave; sa place 5).<br /> </p> <font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal"><br /> - Nous pourrions pour notre part mentionner le fait que les tueurs en s&eacute;rie, tous hommes, que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs, se sont faits remarquer, autant que les proches ou les m&eacute;decins p&eacute;nalistes ont pu le constater, par la pauvret&eacute; de leurs relations sexuelles avec les femmes, sinon leur impuissance totale. L'Am&eacute;rique &eacute;tant encore aujourd'hui caract&eacute;ris&eacute;e par un refoulement puritain de la sexualit&eacute; masculine, en d&eacute;pit d'un laxisme apparent, ne peut qu'&ecirc;tre propice &agrave; de tels actes compensatoires. Ceci s'ajoute n&eacute;cessairement &agrave; toutes les autres causes &eacute;num&eacute;r&eacute;es ci-dessus. </span></font> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Inutile de pr&eacute;ciser que, dans les organismes complexes tels que le sont les soci&eacute;t&eacute;s humaines, il n'est pas possible d'attribuer &agrave; des causes bien identifi&eacute;es les milliards d'actes individuels s'y produisant &agrave; tous instants. </span></font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Voir <a href="http://www.wnd.com/2015/06/big-list-of-drug-induced-killers/">http://www.wnd.com/2015/06/big-list-of-drug-induced-killers/</a></span></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Voir <a href="http://theduran.com/americas-mass-shooting-problem-drug-problem/">http://theduran.com/americas-mass-shooting-problem-drug-problem/</a></span></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Voir The social pathology of the Las Vegas Massacre<br /> <a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/10/03/pers-o03.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/10/03/pers-o03.html</a></span></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Voir Trump visits Puerto Rico as anger grows over government response<br /> <a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/10/03/rico-o03.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/10/03/rico-o03.html<br /> </a></span></font><font face="Arial" size="2"><br /> </font></p> </li> <li><font face="Arial" size="2"><a href="http://theeconomiccollapseblog.com/archives/was-las-vegas-shooter-stephen-craig-paddock-an-anti-trump-activist-with-ties-to-antifa">http://theeconomiccollapseblog.com/archives/was-las-vegas-shooter-stephen-craig-paddock-an-anti-trump-activist-with-ties-to-antifa</a> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> </li> </ol> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Mon, 02 Oct 2017 23:00:00 GMT Construire en 3D. Aux Antilles ou sur la Lune&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2702 2702 <br /><font size="2"><strong><font color="#000099"><br /> </font></strong></font><font size="2">Jean-Paul Baquiast 21/09/2017<br /> <br /> </font> <p align="left"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/lune3D.jpg" alt="" width="700" height="400" /></p> <font size="2"> Une de nos correspondants, Anne B., qui avait sugg&eacute;r&eacute; l'id&eacute;e, n'a rencontr&eacute; aucun &eacute;cho. Peut-&ecirc;tre est-ce parce que cette m&eacute;thode mettrait en difficult&eacute;s passag&egrave;res les entreprises de construction actuelles, et que celles-ci ne tiennent pas &agrave; la voir apparaitre. </font> <p align="left"><font size="2">En attendant l'id&eacute;e est tr&egrave;s s&eacute;rieusement &eacute;tudi&eacute;e dans la perspectives de construire sur la Lune des abris permettant &agrave; de futurs astronautes d'y faire des s&eacute;jours de longue dur&eacute;e. L'Agence Spatiale Europ&eacute;enne ESA vient de s'associer avec le cabinet d'architectes Foster + Partners pour mesurer l'applicabilit&eacute; d'une construction en 3D utilisant les mat&eacute;riaux du sol lunaire. <br /> <br /> <font color="#000099"><strong>M&eacute;thode propos&eacute;e</strong></font></font></p> <p align="left"><font size="2">A la base, il faudrait disposer d'un module tubulaire qui pourrait facilement &ecirc;tre apport&eacute; de la Terre. Un d&ocirc;me gonflable serait ensuite d&eacute;velopp&eacute; &agrave; partir de ce cylindre pour fournir la structure servant de support &agrave; la construction. Ensuite, des couches de r&eacute;golithe lunaire (sol recouvrant la roche-m&egrave;re de la Lune) seraient construites sur le d&ocirc;me, couche apr&egrave;s couche, par une imprimante 3D op&eacute;r&eacute;e par un robot. </font></p> <p align="left"><font size="2">Ceci permettrait d'obtenir rapidement un abri prot&eacute;geant contre les radiations et les chutes de miro-ast&eacute;ro&iuml;des. L'imprimante elle-m&ecirc;me (figur&eacute;e en 2 exemplaires au sommet du d&ocirc;me sur l'image) serait apport&eacute;e de Terre, sans doute en pi&egrave;ces d&eacute;tach&eacute;es, &agrave; des co&ucirc;ts acceptables. <br /> <br /> Resterait &agrave; am&eacute;nager le d&ocirc;me. Ceci commencerait par la mise en place &agrave; l'int&eacute;rieur de celui-ci d'un abri pressuris&eacute; permettant le s&eacute;jour des astronautes. <br /> <br /> Selon les promoteurs du projet, la construction peut aujourd'hui se faire sur Terre &agrave; un rythme de 2m par jour, permettant d'obtenir un immeuble entier en une semaine. <br /> <br /> Concernant la Lune, la r&eacute;alisation de tels immeubles et la logistique associ&eacute;e repr&eacute;senterait, malgr&eacute; l'apparente facilit&eacute;, des co&ucirc;ts importants, non encore estim&eacute;s avec pr&eacute;cision. Ceux-ci devraient &ecirc;tre support&eacute;s par une collaboration entre toutes les agences spatiales.<br /> <br /> Mais si l'on consid&egrave;re les retomb&eacute;es consid&eacute;rables d'une telle r&eacute;sidence permanente, les grands Etats pourraient accepter d'en faire la d&eacute;pense. Ces retomb&eacute;es int&eacute;resseraient en premier lieu une meilleur connaissance du sol lunaire, en vue d'une &eacute;ventuelle exploitation industrielle, mais en second lieu et dans un tout autre domaine, une observation de l'espace &eacute;chappant aux turbulences de l'atmosph&egrave;re terrestre et aux al&eacute;as des satellites. <br /> </font></p> <p align="left"><font size="2"><strong><br /> Voir entre autres r&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <a href="http://www.tgdaily.com/space-features/69207-how-to-build-a-lunar-base-with-3d-printing"> http://www.tgdaily.com/space-features/69207-how-to-build-a-lunar-base-with-3d-printing</a></font></p> <p align="left">&nbsp;</p> <p align="left"><font size="4" color="#006699"><strong><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#666666"><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/index.htm">Retour au sommaire</a></font> </strong></font> </p> Wed, 20 Sep 2017 23:00:00 GMT Homo deus, une brève histoire de l'avenir par Yuval Noah Harari http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2697 2697 <br /><p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><strong><br /> <br /> </strong><font color="#333333">Albin Michel &eacute;t&eacute; 2017</font></font></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333">Commentaire par Jean-Paul Baquiast 18/09/2017<br /> <br /> </font></font><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333">Traduction fran&ccedil;aise de Homo Deus, A brief history of tomorrow</font></font></p> <p align="center">&nbsp;</p> <p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/harari.jpg" width="264" height="191" alt="" /></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333"><br /> </font></font></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#333333">Rappel. Voir notre pr&eacute;sentation du premier livre de l'auteur, Sapiens, une br&egrave;ve histoire de l'humanit&eacute;<br /> </font><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#333333"><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/161/harari.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/161/harari.htm<br /> </a> </font></p> <div align="justify"> <div align="justify"> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Bref commentaire</font></strong></font></p> <p><font size="2">Le premier livre de l'auteur, Sapiens, que nous avions pr&eacute;sent&eacute; en son temps (voir r&eacute;f&eacute;rence ci-dessus) rassemblait en pr&egrave;s de 500 pages une grande quantit&eacute; d'informations concernant l'origine et le pr&eacute;sent de l'esp&egrave;ce humaine. Yuval Noah Harari avait laiss&eacute; entendre qu'il proposerait ensuite son point de vue sur l'avenir de l'humanit&eacute;, &agrave; la lumi&egrave;re de l'explosion en cours des technologies num&eacute;riques. <br /> <br /> C'est d&eacute;sormais chose faite avec la sortie de Homo Deus, que l'auteur a &eacute;t&eacute; invit&eacute; &agrave; pr&eacute;senter &agrave; Paris. Il a rencontr&eacute; &agrave; l'Elys&eacute;e &agrave; Emmanuel Macron, qui s'est fait complaisamment photographier avec lui. <br /> <br /> Dans ce livre, qui a rencontr&eacute; un vif succ&egrave;s, il pr&eacute;dit que les avanc&eacute;es de l'intelligence artificielle et de la num&eacute;risation en masse des donn&eacute;es, allaient g&eacute;n&eacute;rer des in&eacute;galit&eacute;s sans pr&eacute;c&eacute;dent dans l&rsquo;histoire de l&rsquo;humanit&eacute;, &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur des soci&eacute;t&eacute;s, mais aussi entre les nations. </font></p> <p><font size="2">Le foss&eacute; entre ceux qui ma&icirc;trisent ces technologies et ceux qui n&rsquo;y auront pas acc&egrave;s sera non seulement plus grand qu&rsquo;actuellement entre les pays industriels et les autres, mais que surtout il ne pourra plus jamais &ecirc;tre combl&eacute;. </font></p> <p><font size="2">En particulier, il insiste sur le fait que la mati&egrave;re premi&egrave;re de l&rsquo;avenir seront les donn&eacute;es, et notamment nos donn&eacute;es personnelles, capt&eacute;es en masse aujourd'hui par les GAFA (Google-Amazon-Facebook-Apple) les grandes entreprises am&eacute;ricaines du recueil et de la commercialisation de l'information. Il voit ainsi la naissance d'une nouvelle religion, qu''il appelle un peu maladroitement le &quot;data&iuml;sme&quot;. <br /> <br /> Allant plus loin, Harari pr&eacute;dit que les d&eacute;veloppements de l&rsquo;intelligence artificielle IA et des biotechnologies risquent de produire une couche de &quot;surhommes augment&eacute;s&quot; qui vont dominer le monde, et transformer le reste de l&rsquo;humanit&eacute; en &quot;classe inutile&quot;. Une d&eacute;monstration &eacute;tay&eacute;e par de nombreux exemples tir&eacute;s des avanc&eacute;es technologiques et des changements de soci&eacute;t&eacute; qu&rsquo;elles impliquent.<br /> <br /> Les propos du livre, qui a connu un succ&egrave;s mondial, ont suffisamment attir&eacute; l&rsquo;attention pour que Emmanuel Macron re&ccedil;oive l'auteur &agrave; l&rsquo;Elys&eacute;e, o&ugrave; il s'est fait complaisamment photographier avec lui, quelques jours apr&egrave;s avoir confi&eacute; au math&eacute;maticien et d&eacute;put&eacute; LREM C&eacute;dric Villani une mission sur l'IA. <br /> <br /> Lorsque l'on ne connait pas bien encore le sujet, la lecture du livre est &agrave; conseiller, malgr&eacute; sa densit&eacute;. Pour nos lecteurs, familiers de ces question depuis la cr&eacute;ation de notre site en 2000, il n'apportera pas d'informations nouvelles. Ceci non seulement en ce qui concerne les technologies impliqu&eacute;es mais leurs cons&eacute;quences g&eacute;opolitiques, avec une domination pr&eacute;visible non seulement des Etats-Unis mais de la Chine., la Russie ayant du mal &agrave; suivre, sauf dans le domaine militaire. </font><font size="2">Pour l'avenir au del&agrave; des prochaines d&eacute;cennies, nous avons propos&eacute; une vision assez pessimiste. <br /> <br /> cependant, nous avions depuis longtemps pour notre part indiqu&eacute; que la question pourrait &ecirc;tre abord&eacute;e un peu diff&eacute;remment. Quand le robot &eacute;voluera en devenant intelligent, sinon conscient, ce ne sera pas face &agrave; un humain qui demeurerait inchang&eacute;. Celui-ci se transformera progressivement pour rester en phase avec les nouveaux interlocuteurs. Il en r&eacute;sultera une synth&egrave;se qu'il deviendrait urgent d'essayer de comprendre. <br /> <br /> Mais les futurs humains, dits souvent posthumains, qui en r&eacute;sulteront, ne constitueront qu'un pourcentage infime d'une population de Terriens qui atteindra prochainement les dix milliards. Il s'agira de quelques milliers de favoris&eacute;s, ayant dispos&eacute; des moyens &eacute;conomiques consid&eacute;rables leur permettant d'acc&eacute;der aux nouveaux outils technologiques. Les autres demeureront dans le statut qui a depuis toujours &eacute;t&eacute; celui de l'humain, un peu au dessus de celui de l'animal dit sup&eacute;rieur mais pas beaucoup plus. <br /> <br /> Ceci veut dire que, pour les futurs posthumains, les humains actuels seront de plus en plus consid&eacute;r&eacute;s comme des soushumains. <br /> <br /> ...Faut-il pr&eacute;ciser que pour l'auteur, l'Europe n'existe pas en mati&egrave;re d'IA.</font></p> </div> </div> Sun, 17 Sep 2017 23:00:00 GMT Jean Jouzel http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2682 2682 <br /><font face="Arial" size="2"><strong>Jean Jouzel. Parcours scientifique</strong></font><font face="Arial" size="2"><br /> h<a href="http://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/">ttp://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/</a></font><font face="Arial" size="2"><br /> <br /> On lit dans le JDD du 15 ao&ucirc;t 2017 </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>Le climatologue Jean Jouzel tire la sonnette d'alarme au JDD sur les risques du r&eacute;chauffement climatique. Selon lui, la plan&egrave;te subira des cons&eacute;quences dramatiques si les &eacute;missions de gaz ne sont pas stabilis&eacute;es d'ici &agrave; 2020.</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#993300"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>&quot;Pas besoin de faire de catastrophisme : la situation est catastrophique.&quot; L'avertissement fait froid dans le dos. Le climatologue et ancien vice-pr&eacute;sident du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'&eacute;volution du climat) Jean Jouzel, dresse un bilan bien sombre sur l'&eacute;volution du <a href="http://www.lejdd.fr/Societe/Avec-le-rechauffement-climatique-attention-aux-chutes-de-glaciers-841756" target="_self">r&eacute;chauffement climatique</a>. &quot;Pour esp&eacute;rer rester en de&ccedil;&agrave; de 2&deg;C de r&eacute;chauffement par rapport &agrave; l'&egrave;re pr&eacute;industrielle, il faudrait que le pic d'&eacute;missions de gaz &agrave; effet de serre survienne au plus tard en 2020&quot;, souligne le climatologue. Nous n'avons que trois ans devant nous.&quot;&nbsp;Face au r&eacute;chauffement climatique, il pr&eacute;voit notamment des &eacute;t&eacute;s de plus en plus chauds, jusqu'&agrave; 6 &agrave; 8&deg;C de plus dans les ann&eacute;es &agrave; venir. &quot;On n'est plus dans le futur : ce sont les enfants d'aujourd'hui, ceux des cours d'&eacute;cole, qui pourraient subir ces &eacute;t&eacute;s &agrave; 50&deg;C&quot;, s'inqui&egrave;te Jean Jouzel</em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Quelques jours apr&egrave;s, deux ouragans majeurs, Harvey et Irma,&nbsp; d&eacute;vastaient la c&ocirc;te am&eacute;ricaine et les Cara&iuml;bes. En bon scientifique, Jean Jouzel se refuse &agrave; faire de liens directs entre un ph&eacute;nom&egrave;ne &agrave; long terme, le r&eacute;chauffement et des &eacute;pisodes tels que les cyclones et ouragans. Mais un certain rapprochement pourrait s'imposer. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Rappelons que Donald Trump, pr&eacute;sident des Etats-Unis, pays qui est le plus important acteur du r&eacute;chauffement, a sous la pression des industries charbonni&egrave;res et p&eacute;troli&egrave;res am&eacute;ricaines, d&eacute;cid&eacute; de ne pas respecter les recommandations de la COP21. Il a ordonn&eacute; &agrave; la FEMA (<em>Federal Emergency Management Agency</em> ) de se retirer du GIEC. Il lui a enlev&eacute; par ailleurs une partie de ses moyens d'&eacute;tude. Voir sur ce sujet <a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386">https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386</a><a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386"> </a><br /> Cela ne l'a pas emp&ecirc;ch&eacute; de s'apitoyer sur le sort des r&eacute;sidents de Houston, principale victime de l'ouragan Harvey. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Malheureusement, en France, de nombreux int&eacute;r&ecirc;ts r&eacute;cusent comme Donald Trump la pertinence des travaux de Jean Jouzel et du GIEC. </font></p> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT L'histoire de l'espèce humaine est en voie de réécriture http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2675 2675 <br /><font size="2"><strong><font color="#000099"><br /> </font></strong><font color="#000000">Jean-Paul Baquiast 27/08/2017</font></font> <p align="center"><font size="2"><font color="#000000"><br /> <br /> </font><font size="2"><font size="2"><font color="#000000"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/sahelanthropus_tchadensis.jpg" width="500" height="300" alt="" /></font></font></font></font></p> <p align="center"><font size="2">sahelanthropus_tchadensis</font></p> <p><font size="2" color="#FF0000">&nbsp;<font face="Arial"><em><font color="#990000"><br /> </font></em></font></font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#FF0000">Comme nous avons depuis bient&ocirc;t 15 ans publi&eacute; diff&eacute;rents textes sur cette question, il me para&icirc;t n&eacute;cessaire d'y revenir ici en r&eacute;sumant et simplifiant ce dernier article &agrave; l'intention des lecteurs peu anglophones. Le choix des images ci-dessous (reconstitutions) est de moi.Comme toutes les questions scientifiques, celle-ci &agrave; des implications politiques que chacun pourra voir facilement.<br /> Jean-Paul Baquiast</font><font face="Arial"><br /> </font></p> <p><font face="Arial">________________________________________________________________</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Jusqu'&agrave; pr&eacute;sent, il &eacute;tait admis que des primates proches des chimpanz&eacute;s d'aujourd'hui, &eacute;tait pr&eacute;sents dans les for&ecirc;ts de l'Afrique de l'est il y a - 5.5 &agrave; - 6.5 millions d'ann&eacute;es. Certains de leurs descendants auraient &eacute;volu&eacute; pour donner naissances aux grands singes et aux bonobos que nous connaissons. Ils seraient rest&eacute;s dans la for&ecirc;t o&ugrave; ils se trouvent toujours (tant du moins que la &laquo;&nbsp;civilisation&nbsp;&raquo; n'aura pas provoqu&eacute; leur disparition). </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais d'autres auraient quitt&eacute; la for&ecirc;t pour gagner la savane. Ils auraient appris ce faisant &agrave; marcher sur deux jambes. Les lign&eacute;es humaines en auraient d&eacute;coul&eacute;.Cette &eacute;volution auraient commenc&eacute; avec l'apparition des c&eacute;l&egrave;bres australopith&egrave;ques, genre d'hominid&eacute;s ayant v&eacute;cu entre - 6 millions d'ann&eacute;es et - 2,5 millions d'ann&eacute;es. Lucy, d&eacute;couverte dans les ann&eacute;es 1970, en serait l'arch&eacute;type.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2"> Sur Lucy, voir <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucy_%28pal%C3%A9oanthropologie">https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucy_(pal%C3%A9oanthropologie</a>). </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il y a environ 2,2 millions d'ann&eacute;es certains de ces australopith&egrave;ques auraient acquis des cerveaux plus importants et des jambes plus longues. Nomm&eacute;s aujourd'hui Homo erectus ou homme debout (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_erectus">https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_erectus</a>), ils auraient quitt&eacute; l'Afrique pendant le million d'ann&eacute;es suivant et donn&eacute; naissance aux N&eacute;anderthals de l'Eurasie.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2"> Les N&eacute;anderthals, tr&egrave;s bien &eacute;tudi&eacute;s aujourd'hui, auraient constitu&eacute; diff&eacute;rentes lign&eacute;es toutes disparues, sauf une. Celle-ci dot&eacute;e de cerveaux encore plus importants, aurait &eacute;t&eacute; &agrave; l'origine de l'Homo sapiens, tel que nous le connaissons, et consid&eacute;r&eacute; comme datant de &ndash; 60.000 ou &ndash; 80.000 ans environ.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2"> <font color="#000099"><strong>D&eacute;couverte d'esp&egrave;ces pr&eacute;humaines plus anciennes que les Australopith&egrave;ques</strong></font></font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Cependant, cette histoire est trop simple pour r&eacute;sister aux d&eacute;couvertes r&eacute;centes. Au d&eacute;but du 21e si&egrave;cle, en 2001 et 2002 notamment, les chercheurs ont mis au jour des restes fossiles qu'ils ont attribu&eacute; &agrave; des esp&egrave;ces pr&eacute;humaines ayant v&eacute;cu dans une p&eacute;riode bien ant&eacute;rieure aux australopith&egrave;ques , entre &ndash; 7 et &ndash; 5,8 millions d'ann&eacute;es. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ils appartenaient &agrave; 3 esp&egrave;ces diff&eacute;rentes, nomm&eacute;es <em>Orrorin tugenensis</em>, <em>Ardipithecus ramidus</em> et <em>Sahelanthropus tchadensis (</em>voir sur cette derni&egrave;re notre image ci-dessus et <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Sahelanthropus">https://en.wikipedia.org/wiki/Sahelanthropus</a>) </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Elles paraissent anatomiquement bien plus proches de l'homme que les actuels chimpanz&eacute;s. Or les &eacute;tudes g&eacute;n&eacute;tiques de leurs vestiges ont permis de les situer &agrave; une date pr&eacute;c&eacute;dant environ un demi million d'ann&eacute;es les australopith&egrave;ques. Autrement dit, la divergence entre les pr&eacute;-humains et des chimpanz&eacute;s se serait produite bien plus t&ocirc;t que l'on ne pensait, soit entre &ndash; 13 et &ndash; 7 millions d'ann&eacute;es. L'on ne dispose &agrave; ce jour d'aucune information permettant de conna&icirc;tre les caract&egrave;res de l'&eacute;volution s'&eacute;tant produite depuis ces origines jusqu'&agrave; l'australopith&egrave;que. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font face="Arial" size="2"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/ramidus.jpg" width="222" height="227" align="left" alt="" />Heureusement, l'on a retrouv&eacute; r&eacute;cemment un squelette vieux d'environ 4,4 millions d'ann&eacute;es, tr&egrave;s bien conserv&eacute;, d'un des pr&eacute;d&eacute;cesseurs de l'australopith&egrave;que. Il s'agit d'un<em> Ardipith&egrave;que ramidus. </em>(<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Ardipithecus_ramidus">https://fr.wikipedia.org/wiki/Ardipithecus_ramidus</a>). Baptis&eacute;e Rami, cette cr&eacute;ature ne disposait pas des caract&egrave;res permettant aux grands singes de vivre dans les arbres ou de marcher sur les genoux. Au contraire, ses pieds, ses jambes et sa colonne vert&eacute;brale devaient lui rendre la marche verticale tr&egrave;s confortable. Autrement dit, elle n'avait rien d'un singe. Elle vivait dans un environnement forestier. (image: reconstitution).<br /> <br /> Ainsi, des hominid&eacute;s pr&eacute;d&eacute;cesseurs des australopith&egrave;ques ont commenc&eacute; &agrave; marcher debout bien avant de quitter la for&ecirc;t, et sans attendre d'avoir besoin d'arpenter la savane. Des &eacute;tudes r&eacute;centes concernant les orang-outangs dans leur environnement naturel ont d'ailleurs montr&eacute; que ceux-ci pouvaient &agrave; l'occasion se d&eacute;placer sur deux jambes entre les arbres, &agrave; la recherche de fruits tomb&eacute;s.<br /> <br /> </font><font face="Arial" size="2">Ceci a confort&eacute; l'hypoth&egrave;se selon lesquels les australopith&egrave;ques post&eacute;rieurs aux Ramidus auraient &eacute;t&eacute; incontestablement des pr&eacute;d&eacute;cesseurs des hommes. Puisque les Ramidus pouvaient marcher, les australopith&egrave;ques les ayant suivi le pouvaient n&eacute;cessairement aussi. Pratiquant la marche, ils ont pu peupler l'Afrique de l'Est et du Sud entre &ndash; 4,2 et 1,2 millions d'ann&eacute;es. On a retrouv&eacute; des indices montrant qu'ils utilisaient d&eacute;j&agrave; des outils et disposaient donc d'une certaine culture transmissible socialement.<br /> <br /> <img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/kenyanthropus.jpg" width="195" height="259" align="right" alt="" />Une deuxi&egrave;me d&eacute;couverte fut faite en 2001 au K&eacute;nya. Il s'agissait du crane d'une esp&egrave;ce vieille de &ndash; 3,5 millions d'ann&eacute;es. Il aurait pu appartenir &agrave; un <em>australopith&egrave;que afarensis,</em> esp&egrave;ce &agrave; laquelle appartenait Lycy. Mais sa face plate ne permet pas de l'apparenter &agrave; ceux-ci. Fred Spoor de University College London et Meave Leakey de la Stony Brook University &agrave; New York, qui l'ont &eacute;tudi&eacute;, lui ont donn&eacute; un nouveau nom,<em> Kenyanthropus platops.</em> Par la suite, une &eacute;tude plus compl&egrave;te de K. platyops a montr&eacute; qu'il &eacute;tait plus proche des hommes qu'aucun australopith&egrave;que. (image: reconstitution)</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Des restes d'outils attribu&eacute;s &agrave;<em> K. platyops</em>, ant&eacute;rieurs &agrave; ceux associ&eacute;s aux australopith&egrave;ques, d&eacute;couverts en 2015 et vieux de &ndash; 3,3 millions d'ann&eacute;es, les plus anciens jamais retrouv&eacute;s, sugg&egrave;rent aussi que cette ind&eacute;niable forme de culture, l'outil, &eacute;tait bien plus ancienne qu'on le pensait jusqu'&agrave; pr&eacute;sent. L'&eacute;tude d'un autre hominid&eacute; vieux de 6 millions d'ann&eacute;es et d&eacute;couvert en 2001, baptis&eacute; Orrorin ou<em> Orrorin tugenensis</em>, a confirm&eacute; l'hypoth&egrave;se de l'anciennet&eacute; des pr&eacute;curseurs de l'esp&egrave;ce humaine. </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000099">Remise en cause de l'hypoth&egrave;se Out of Africa</font></strong></font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Par ailleurs, l'hypoth&egrave;se dite Out of Africa, sugg&eacute;rant que les seuls hominid&eacute;s ayant quitt&eacute; l'Afrique disposaient de gros cerveaux et de longues jambes leur permettant de parcourir de grandes distances, n'a pas r&eacute;sist&eacute; &agrave; la d&eacute;couverte, faite en 2002, d'un crane dat&eacute; de &ndash; 1,75 millions d'ann&eacute;es, qui &eacute;tait trop petit pour contenir un gros cerveau. Il convenait &agrave; un cerveau de 600 cm3, soit la moiti&eacute; du cerveau humain actuel. Or le fossile se trouvait, non en Afrique mais dans le Caucase, &agrave; Dmanisi. Ceci &eacute;tait la preuve que des hominid&eacute;s &agrave; petits cerveaux avaient pu quitter l'Afrique. <br /> <br /> D'autres fossiles trouv&eacute;s sur ce site ont permis de rapprocher l'homme de Dmanisi de H. erectus, &agrave; l'exeption de la taille plus r&eacute;duite de son cerveau. Or ce dernier &eacute;tait jusqu'&agrave; pr&eacute;sent consid&eacute;r&eacute; comme le premier &agrave; avoir quitt&eacute; l'Afrique. <br /> <br /> <img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/hobbit.jpg" width="260" height="193" align="left" alt="" />En 2003, la d&eacute;couverte dans l'ile indon&eacute;sienne de Flores, d'un fossile appartenant &agrave; un hominid&eacute; dot&eacute; d'un petit cerveau et d'un petit corps fit beaucoup parler. Ceci aurait pu l'apparenter &agrave; des hominid&eacute;s ayant v&eacute;cu en Afrique il y a 2 ou 3 millions d'ann&eacute;es. Mais cet hominid&eacute;, baptis&eacute;<em> Homo floresiensis, </em>famili&egrave;rement Hobbit, vivait il y a seulement quelques milliers d'ann&eacute;es, dans une r&eacute;gion consid&eacute;r&eacute;e jusqu'ici comme peupl&eacute;e seulement d'humains &agrave; longues jambes et gros cerveaux. Beaucoup estiment aujourd'hui que des pr&eacute;-humains proches des australopith&egrave;ques auraient pu quitter l'Afrique tr&egrave;s t&ocirc;t. ((image: reconstitution)<br /> <br /> Tout r&eacute;cemment, les restes de deux types d'hominid&eacute;s nomm&eacute;s respectivement <em>Australopithecus sediba</em> et <em>Homo naledi </em>d&eacute;couverts en Afrique du Sud, ont augment&eacute; les incertitudes. Leurs squelettes sont tr&egrave;s diff&eacute;rents de l'un &agrave; l'autre. L'<em>A. sediba </em>comporte des m&acirc;choires et des mains proches de celles de l'homme, mais des pieds proches de ceux du singe. (image: reconstitution) <img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/sediba.jpg" width="203" height="243" align="right" alt="" />Pour sa part, <em>Homo naledi </em>(voir<a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/180/homonaledi.htm"> notre article </a>) &eacute;tait dot&eacute; d'un crane et de pieds proches de ceux de l'homme moderne. Il &eacute;tait &acirc;g&eacute; d'environ 300.000 ans. La nouvelle d&eacute;couverte au Maroc d'un hominid&eacute; proche de l'homme moderne et du m&ecirc;me age conforte l'hypoth&egrave;se selon laquelle des pr&eacute;curseurs tr&egrave;s proches de l'H. Sapiens seraient apparu bien avant la date de 80.000 ans. Ou alors il faudrait admettre que l'H. Sapiens serait plus &acirc;g&eacute; de 100.000 ans que ce qui &eacute;tait pr&eacute;c&eacute;demment admis. <br /> <br /> <font color="#000099"><strong>Pas d'&eacute;volution lin&eacute;aire.</strong></font> <br /> <br /> Ceci conduit beaucoup de pal&eacute;oanthropologues &agrave; se demander aujourd'hui s'il ne conviendrait pas d'abandonner l'hypoth&egrave;se d'une &eacute;volution quasi lin&eacute;aire vers l'homme moderne. Celui-ci, avec ses caract&egrave;res distinctifs, anatomiques mais aussi en terme de culture, n'&eacute;tant pas plus ancien que 80.000 &agrave; 100.000 ans. Les premiers H. sapiens ont coexist&eacute; en Afrique avec des hominid&eacute;s tels qu' H. Naledi qui disposaient d'une culture sophistiqu&eacute;e, par exemple enterrer les morts. Du fait qu'ils avaient un tr&egrave;s petit cerveau et une taille r&eacute;duite, on ne peut cependant en faire des Sapiens. <br /> <br /> Avaient-ils cependant malgr&eacute; leurs diff&eacute;rences, la capacit&eacute; de se croiser avec des Homo afin d'en obtenir des descendances communes. On avait longtemps refus&eacute; aux N&eacute;anderthals cette capacit&eacute;, au vu de diff&eacute;rences dans l'ADN mitochondrial. Mais il est apparu ensuite qu'ils ont pu le faire avec succ&egrave;s, les g&eacute;nomes de beaucoup d'humains modernes comportant des g&egrave;nes de N&eacute;anderthaliens.<br /> <br /> Il faut ajouter que l'analyse de g&egrave;nes ayant pu extraits de quelques rares ossements provenant d'un fossile trouv&eacute; dans une caverne de Sib&eacute;rie en 2008, ont montr&eacute; que celui-ci n'&eacute;tait pas un N&eacute;anderthalien. Il a &eacute;t&eacute; class&eacute; comme appartenant &agrave; une esp&egrave;ce jusqu'ici inconnue, nomm&eacute;e les Hommes de Denisova ou Denisoviens (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Denisova">https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Denisova</a> ) On ne sait pas qu'elle &eacute;tait leur apparence, sans doute proche de l'H. erectus. Cependant les Sapiens les ont consid&eacute;r&eacute;s comme suffisamment proches d'eux pour se reproduire avec eux. <br /> <br /> <strong><font color="#000099">Comment dans ces conditions d&eacute;finir l'Homo sapiens? </font></strong><font color="#000099"><br /> </font><br /> Les exemples pr&eacute;c&eacute;dents montrent que l'esp&egrave;ce Homo, si esp&egrave;ce il y a, n'a pas sensiblement diff&eacute;r&eacute; d'esp&egrave;ces contemporaines des premiers H. sapiens, que ce soit par la morphologie ou par le g&eacute;nome. Les g&eacute;n&eacute;ticiens esp&egrave;rent, avec les progr&egrave;s consid&eacute;rables r&eacute;cents de leur science, pouvoir reconstruire un tiers du g&eacute;nome des N&eacute;anderthaliens et 90% de celui des Denisoviens. Pourra-t-on, au vu du g&eacute;nome de l'homme moderne comportant un nombre important de g&egrave;nes de ces deux esp&egrave;ces, dire que celles-ci sont d&eacute;finitivement &eacute;teintes? Elles pourraient au contraire avoir surv&eacute;cu &agrave; travers nous. Sous un autre angle, ne pourions nous pas dire que nous les repr&eacute;sentons d'une certaine fa&ccedil;on, n'ayant donc plus grand chose, hormi la culture, de sp&eacute;cifiquement Sapiens.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour approfondir cette question, il faudra d&eacute;couvrir davantage de fossiles et parall&egrave;lement enrichir les &eacute;tudes g&eacute;n&eacute;tiques. </font></p> <p>&nbsp;</p> Sun, 03 Sep 2017 23:00:00 GMT Avancée chinoise remarquable en matière de communication quantique. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2661 2661 <br /><font size="2"><br /> </font> <p align="center"><font size="2"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/micius.jpg" alt="" width="375" height="250" /></font></p> <p align="left"><font size="2"><br /> Pourquoi une clef? En communication crypt&eacute;e classique, Alice peut convenir avec Bob, &agrave; l'avance, d'une clef permettant de chiffrer et d&eacute;chiffrer les messages qu'ils &eacute;changent. Mais comme les espions peuvent relativement facilement, en &eacute;tudiant un message chiffr&eacute; avec cette clef, d&eacute;couvrir la clef utilis&eacute;e, il faut en changer souvent.</font></p> <p align="left"><font size="2"> Si Alice est s&eacute;par&eacute;e de Bob, ils devront se pr&eacute;venir mutuellement de la clef de remplacement qu'ils ont choisie. Mais ce message, &agrave; son tour, pourra &ecirc;tre d&eacute;chiffr&eacute;. Ils devront se pr&eacute;venir &eacute;galement, s'ils utilisent une m&eacute;thode dite de g&eacute;n&eacute;ration al&eacute;atoire de clef, du type de g&eacute;n&eacute;ration al&eacute;atoire qu'ils auront choisie. Les espions d&eacute;chiffreront &agrave; leur tour ces diff&eacute;rents messages, sans n&eacute;cessairement se faire rep&eacute;rer. Alice et Bob ne pourront donc jamais savoir en temps utile s'ils sont espionn&eacute;s.<br /> <br /> Aussi, tr&egrave;s vite, Alice et Bob ont d&eacute;cid&eacute; d'utiliser la m&eacute;canique quantique pour &eacute;chapper &agrave; ce type d'espionnage. Celle-ci ne permet pas d'&eacute;viter le d&eacute;cryptage, mais elle leur permet tout au moins de savoir imm&eacute;diatement s'ils ont &eacute;t&eacute; espionn&eacute;s. Ils sont alors sur leur garde et peuvent &agrave; nouveau changer de clef &ndash; si dans l'intervalle ils n'ont pas r&eacute;ussi &agrave; d&eacute;couvrir qui les espionnait.</font></p> <p align="left"><font size="2"> Rappelons qu'une propri&eacute;t&eacute; importante et unique de la distribution quantique de cl&eacute;s est la capacit&eacute; qu'elle donne aux deux utilisateurs Alice et Bob de communiquer en d&eacute;tectant la pr&eacute;sence d'un tiers essayant de prendre connaissance de cette cl&eacute;. </font></p> <p align="left"><font size="2">Cela r&eacute;sulte d'un aspect fondamental de la m&eacute;canique quantique&nbsp;: le processus de mesure d'un syst&egrave;me quantique perturbe le syst&egrave;me. Si l'on nomme syst&egrave;me quantique la production d'une particule quantique ou qubit, analogue quantique du bit, qui repr&eacute;sente la plus petite unit&eacute; de stockage d'information quantique, l'interaction de ce qubit avec la mesure qu'essaye d'en faire un espion d&eacute;truit la &laquo;&nbsp;coh&eacute;rence&nbsp;&raquo; de cette particule. Elle se comporte alors comme une particule ordinaire. Alice ou Bob peuvent s'en apercevoir imm&eacute;diatement et cesser de communiquer en utilisant cette clef. Ils seront certes oblig&eacute;s d'en utiliser une autre. La cryptologie quantique, selon le terme utilis&eacute;, ne permet pas d'obtenir des messages au contenu inviolable. Elle permet par contre de d&eacute;tecter les &eacute;coutes. <br /> <br /> Il faut noter que dans l'&eacute;tat actuel de la cryptologie quantique, les qubits &eacute;chang&eacute;s peuvent &ecirc;tre d&eacute;truits par l'interaction avec les particules de l'environnement, si la ligne de communication est trop longue. Celle-ci ne doit pas aujourd'hui d&eacute;passer quelques 1.500 km. Pour communiquer &agrave; plus longue distance, il faut mettre en place des relais, proc&eacute;dure toujours co&ucirc;teuse. </font></p> <p align="left"><font size="2">Les sp&eacute;cialistes en cryptologie quantique avaient depuis longtemps envisag&eacute; d'utiliser un satellite en orbite basse pour jouer ce r&ocirc;le de relais entre points tr&egrave;s distants. Mais le co&ucirc;t et la difficult&eacute; de mise en place et d'utilisation d'un tel satellite avaient jusqu'ici d&eacute;courag&eacute; d'utiliser cette m&eacute;thode. <br /> <br /> L'annonce par la Chine de son succ&egrave;s dans la r&eacute;alisation d'une communication quantique satellitaire op&eacute;rationnelle n'est donc pas pass&eacute;e inaper&ccedil;ue. Elle montre d'abord la comp&eacute;tence acquise par ce pays en mati&egrave;re de communication satellitaire. Elle inqui&egrave;te aussi les autres grands puissances, Etats-Unis en premier, car la Chine pourra, au moins avant d'&ecirc;tre rejointe, communiquer d'un bout &agrave; l'autre de son territoire, ou avec d'autres pays alli&eacute;s, sans pouvoir &ecirc;tre espionn&eacute;e.<br /> <br /> <font color="#000099"><strong>Micius</strong></font><br /> <br /> Une &eacute;quipe de scientifiques chinois vient en effet de publier dans la revue Nature (cf r&eacute;f&eacute;rence ci-dessous), un article d&eacute;crivant un satellite chinois nomm&eacute; Micius (philosophe chinois du Ve si&egrave;cle) permettant de r&eacute;aliser la QKD depuis deux stations &agrave; terre, quelque soit leur distance, en utilisant ce satellite. Ils ont nomm&eacute; cette m&eacute;thode Quantum Experiments at Space Scale (QUESS). Ce succ&egrave;s permettra &agrave; la Chine de se doter, la premi&egrave;re au monde, d'un r&eacute;seau mondial de communication quantique r&eacute;sistant aux tentatives d'espionnage. <br /> Micius est un satellite de 600 kg qui a &eacute;t&eacute; plac&eacute; depuis ao&ucirc;t 2016.en orbite synchronis&eacute;e avec le soleil,. Celle-ci est situ&eacute;e &agrave; une altitude de 500 km. Lorsque le satellite survole la Chine, il offre un temps de communication d'environ 10mn suffisant pour envoyer des messages utiles. La Chine n'en avait pas parl&eacute; jusqu'&agrave; pr&eacute;sent.<br /> <br /> Rappelons qu'il ne faut pas confondre communication quantique avec calcul quantique. Celui-ci suppose la r&eacute;alisation de calculateurs quantiques ayant des d&eacute;bits suffisants. Beaucoup de pays y travaillent, notamment pour les Etats-Unis Google. Mais si ces ordinateurs quantiques ne peuvent pas communiquer entre eux sur des distances suffisantes, ils perdront une partie de leur int&eacute;r&ecirc;t. <br /> Les ambitions de la Chine dans le domaine de l'exploration scientifique de l'espace ne se limitent &agrave; la communication quantique. Elle devrait dans les 10 prochaines ann&eacute;es lancer d'autres satellites scientifiques, pour &eacute;tudier entre autres les origines de l'univers, les trous noirs, les ondes gravitationnelles, les exoplan&egrave;tes et les temp&ecirc;tes solaires.<br /> <br /> Voici ce qui devrait encourager Donald Trump &agrave; d&eacute;truire la Chine, ou tout au moins la rendre inop&eacute;rationnelle, comme il continue d'annoncer vouloir le faire.</font></p> <p><font size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rence </strong><br /> <br /> <a href="http://www.nature.com/nature/journal/vaap/ncurrent/full/nature23655.html">http://www.nature.com/nature/journal/vaap/ncurrent/full/nature23655.html</a></font></p> <p><font size="2"><em><font color="#CC0000"><strong>Abstract </strong></font></em></font></p> <p><font color="#CC0000"><em><font size="2">Quantum key distribution (QKD) uses individual light quanta in quantum superposition states to guarantee unconditional communication security between distant parties. In practice, the achievable distance for QKD has been limited to a few hundred kilometres, owing to the channel loss of fibers or terrestrial free space that exponentially reduced the photon rate. Satellite-based QKD promises to establish a global-scale quantum network by exploiting the negligible photon loss and decoherence in the empty out space. Here we develop and launch a low-Earth-orbit satellite to implement decoy-state QKD with over kHz key rate from the satellite to ground over a distance of up to 1,200?km, which is up to 20 orders of magnitudes more efficient than that expected using an optical fiber (with 0.2 dB/km loss) of the same length. The establishment of a reliable and efficient space-to-ground link for faithful quantum state transmission paves the way to global-scale quantum network</font></em></font></p> <p><br /> <font color="#CC0000"><em><font size="2"> </font></em></font></p> <p style="font-style: normal"><strong>Note au 16/08, 20h</strong></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal">Les Chinois fournissent de plus en plus d'information sur le th&egrave;me de cet article et plus g&eacute;n&eacute;ralement sur leurs ambitions en mati&egrave;re de spatial scientifique. Nous n'avons pas ici les moyens de suivre la question au jour le jour. Bornons-nous &agrave; indiquer qu'ils affirment d&eacute;sormais vouloir coop&eacute;rer avec des universitaires ou industriels europ&eacute;ens du domaine. Ceci repr&eacute;sentera une forme d'ouverture ind&eacute;niable, dans la perspective de constituer un r&eacute;seau &eacute;largi de communication quantique. La France devrait &ecirc;tre int&eacute;ress&eacute;e. Source (en chinois) <a href="http://news.xinhuanet.com/">http://news.xinhuanet.com/</a></span></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal">Pour en savoir plus, voir notamment : </span></span>Chinese scientists aim to launch more quantum satellites <br /> <a href="http://www.spacewar.com/reports/Chinese_scientists_aim_to_launch_more_quantum_satellites_999.html">http://www.spacewar.com/reports/Chinese_scientists_aim_to_launch_more_quantum_satellites_999.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> Tue, 15 Aug 2017 23:00:00 GMT La prolifération récente des zones de non-droit (no-go zones) en Europe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2658 2658 <br /><!--[if gte mso 9]><xml> <w:WordDocument> <w:View>Normal</w:View> <w:Zoom>0</w:Zoom> <w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone> <w:PunctuationKerning /> <w:ValidateAgainstSchemas /> <w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid> <w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent> <w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText> <w:Compatibility> <w:BreakWrappedTables /> <w:SnapToGridInCell /> <w:WrapTextWithPunct /> <w:UseAsianBreakRules /> <w:DontGrowAutofit /> </w:Compatibility> <w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel> </w:WordDocument> </xml><![endif]--> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Ph&eacute;nom&egrave;ne plus inqui&eacute;tant pour l&rsquo;avenir de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, ce sont des zones qui sont dor&eacute;navant prises en mains par des organisations musulmanes int&eacute;gristes, voire terroristes, import&eacute;es r&eacute;cemment &agrave; la suite de l&rsquo;immigration sans contr&ocirc;le &agrave; laquelle est soumise l&rsquo;Europe. Elles sont d&rsquo;abord venues du Moyen Orient, mais dor&eacute;navant elles proviennent d&rsquo;Afrique du Nord et de plus en plus d&rsquo;Afrique noire &agrave; tradition musulmane. Nous incitons vivement nos lecteurs &agrave; lire cet article, malheureusement non traduit en fran&ccedil;ais. Nous ne pouvons faute de place le r&eacute;sumer ici, mais tous les paragraphes comptent.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">De plus en plus d&rsquo;informations, recueillies d&rsquo;ailleurs &agrave; grand peine par les services de police, montrent que ces organisations s&rsquo;entendent pour mettre en place un v&eacute;ritable djihad urbain, c&rsquo;est-&agrave;-dire une guerre d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e men&eacute;e dans les villes europ&eacute;ennes &agrave; tout ce qui n&rsquo;est pas musulman. Les th&eacute;oriciens musulmans du djihad ne s&rsquo;en cachent pas d&eacute;sormais. L&rsquo;internet, dans les Etats europ&eacute;ens, fourmillent de sites incitant les musulmans &agrave; la guerre pour conqu&eacute;rir (ou reconqu&eacute;rir quand il s&rsquo;agit de l&rsquo;Andalousie) l&rsquo;ensemble de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, et d&rsquo;en &eacute;liminer progressivement les chr&eacute;tiens et ath&eacute;es.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Ils donnent &eacute;videmment des conseils pour que chaque fois que possible les candidats au djihad se procurent des armes. Mais de plus en plus ils incitent &agrave; des moyens beaucoup plus simples pour mener des attentats destructeurs, usage d&rsquo;un couteau ou de la voiture. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">L&rsquo;augmentation du nombre des attentats, comme celui dont on ne parle pas des attentats d&eacute;jou&eacute;s par la police, montrent que ces instructions sont de plus en plus suivies. Les candidats au djihad trouvent leurs ressources dans les zones de non-droit d&eacute;crites par l&rsquo;article, mais ils en sortent pour s&rsquo;en prendre &agrave; l&rsquo;ensemble de la soci&eacute;t&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" color="#003366" face="Arial"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">La complicit&eacute; passive des Europ&eacute;ens.</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cette guerre, toute une partie de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, pourtant ne se r&eacute;f&eacute;rant pas &agrave; l&rsquo;islam, s&rsquo;en fait la complice. Les concessions des collectivit&eacute;s locales et m&ecirc;me des grands partis politiques pour s&rsquo;attirer les votes des musulmans sont bien connues. Elles n&rsquo;inqui&egrave;tent d&rsquo;ailleurs pas grand monde. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cependant, aussi lourde de cons&eacute;quence est la d&eacute;termination de nombreux professionnels du droit, avocats en premier lieu, pour offrir leurs services aux organisations islamiques qui veulent profiter des facilit&eacute;s offertes par le droit occidental, au pr&eacute;texte de combattre l&nbsp;&laquo;&nbsp;islamophobie&nbsp;&raquo; ou le &laquo;&nbsp;racisme institutionnel&nbsp;&raquo;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Les Canadiens ont &eacute;t&eacute; les premiers &agrave; d&eacute;noncer un &laquo;&nbsp;djihad&nbsp;juridique &raquo; dans lequel un nombre croissant d&rsquo;organisations islamiques conduisent devant les tribunaux, souvent avec succ&egrave;s, tous les journalistes ou responsables locaux d&eacute;non&ccedil;ant leur emprise croissante et incitant &agrave; lutter contre elle. Le ph&eacute;nom&egrave;ne est de plus en plus courant en France, comme le montrent les extraits de jurisprudence. Les bonnes &acirc;mes et autres ONG humanitaires se f&eacute;licitent de cette entrave devenue syst&eacute;matique &agrave; la libert&eacute; d&rsquo;expression. Mais les responsables de l&rsquo;ordre public s&rsquo;en inqui&egrave;tent &agrave; juste titre. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">En ce qui concerne la France, un certain nombre de mouvements ou de sites politiques commencent &agrave; d&eacute;noncer cette tol&eacute;rance irresponsable. On peut citer notamment Pol&eacute;mia, Boulevard Voltaire ou Riposte la&iuml;que. Mais ils sont r&eacute;put&eacute;s d&rsquo;extr&ecirc;me droit ou pire, horresco r&eacute;f&eacute;rens, comme ayant des sympathies pour le Front National. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">De toutes fa&ccedil;ons, les mesures qui pourraient &ecirc;tre pr&eacute;conis&eacute;es, telles <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>une fermeture aussi &eacute;tanche que possible des fronti&egrave;res, une surveillance accrue des zones de non droit, une multiplication des condamnations pour atteinte &agrave; l&rsquo;ordre public, ne seront pas d&eacute;cid&eacute;es ou m&ecirc;me applicables compte tenu des moyens d&eacute;risoires affect&eacute;s. On peut craindre que si un jour fort lointain le Front National acc&eacute;dait au pouvoir, il ne fasse rien de plus efficace que ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs. Le djihad en Europe a un bel avenir devant lui. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Il faut se demander si la Russie ou la Chine ont enregistr&eacute; plus de succ&egrave;s dans leur lutte contre le terrorisme islamique, fut-il tch&eacute;ch&egrave;ne en Russie. Nous n&rsquo;en sommes pas certains, mais faute d&rsquo;&eacute;l&eacute;ments pr&eacute;cis nous n&rsquo;aborderons pas cette question ici.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial"><strong>R&eacute;f&eacute;rence&nbsp;</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">RT.news <a href="https://www.rt.com/news/399365-europe-no-go-zones-real/">https://www.rt.com/news/399365-europe-no-go-zones-real/</a></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml> <w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"> </w:LatentStyles> </xml><![endif]--><!--[if !mso]><object classid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object> <style> st1:*{behavior:url(#ieooui) } </style> <![endif]--><!--[if gte mso 10]> <style> /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} </style> <![endif]--> Fri, 11 Aug 2017 23:00:00 GMT Une hausse alarmante des morts par surdose aux Etats-Unis http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2654 2654 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial">Dans ce pays,&nbsp; le dernier rapport du National Center for Health Statistics, r&eacute;f&eacute;renc&eacute; &eacute;galement ci-dessous, est bien plus alarmant. Il montre que le nombre des morts par overdose ne cesse d&rsquo;augmenter. Pour les deux derni&egrave;res ann&eacute;es, ce nombre est pass&eacute; de 53.000 en 2067 &agrave; 64.000 cette derni&egrave;re ann&eacute;e. Ceci &eacute;quivaut &agrave; 175 d&eacute;c&egrave;s par jour, pour une population globale d&rsquo;environ 320 millions.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Selon le NCGS, entre 2000 et 2015, environ 500.000 Am&eacute;ricains sont morts d&rsquo;overdose, soit la population de Sacramento en Californie. Dans le courant du 21<sup>e</sup> si&egrave;cle, les d&eacute;c&egrave;s ont &eacute;t&eacute; plus nombreux que tous ceux r&eacute;sultant des guerres men&eacute;es par les Etats-Unis au 20e et 21e si&egrave;cle. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les experts attribuent ces chiffres &agrave; l&rsquo;effondrement des niveaux de vie et l&rsquo;augmentation du ch&ocirc;mage observ&eacute;s pendant ces quinze derni&egrave;res ann&eacute;es. Ce sont &eacute;videmment les classes travailleuses les plus pauvres qui en souffrent les premi&egrave;res, notamment dans les Etats d&eacute;sindustrialis&eacute;s du fait de l&rsquo;extension du capitalisme financier. L&rsquo;in&eacute;galit&eacute; sociale ne cesse de croitre, y compris depuis la fin th&eacute;orique de la crise financi&egrave;re de 2008.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans les d&eacute;cennies pr&eacute;c&eacute;dentes, les surdoses mortelles affectaient principalement les jeunes &laquo;&nbsp;branch&eacute;es&nbsp;&raquo; de moins de 25 ans ou les personnes &acirc;g&eacute;es. Ce n&rsquo;est plus le cas d&eacute;sormais. Les morts se recrutent majoritairement dans les populations d&rsquo;entre 25 &agrave; 45 ans, quelque soit leur appartenance ethnique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les sp&eacute;cialistes attribuent 6 morts sur 10 &agrave; l&rsquo;abus d&rsquo;opio&iuml;des devenus bon march&eacute;, accessibles hors toute prescription m&eacute;dicale<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>et r&eacute;pandus par les industries pharmaceutiques. Les individus en difficult&eacute; y ont de plus en plus recours, devenant souvent des addicts sans l&rsquo;avoir voulu.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">Augmenter la r&eacute;pression&nbsp;?</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les autorit&eacute;s politiques ne savent proposer de solutions que la r&eacute;pression polici&egrave;re. Mais celle-ci est impuissante face &agrave; l&rsquo;augmentation des &laquo;&nbsp;dealers&nbsp;&raquo; due elle-m&ecirc;me &agrave; l&rsquo;augmentation de la demande. Nul ne fera de proc&egrave;s aux grandes firmes pharmaceutiques qui pour mieux exploiter ce march&eacute;, ont inond&eacute; l&rsquo;offre d&rsquo;opio&iuml;des de plus en plus dangereux, tels l&rsquo;oxycontin LP, l&rsquo;oxycodone, l&rsquo;hydrocodone et le fentanyl. En France, ces produits ne sont en principe vendus que sur prescription m&eacute;dicale et pour traiter les douleurs s&eacute;v&egrave;res &eacute;pisodiques. Ce n&rsquo;est pas le cas en Am&eacute;rique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On a pu remarquer que derni&egrave;rement, Donald Trump avait refus&eacute; d&rsquo;adopter les conclusions d&rsquo;une Commission sp&eacute;ciale sur ce sujet, visant &agrave; d&eacute;clarer la crise actuelle des surdoses comme une urgence nationale. Il s&rsquo;est born&eacute; &agrave; proposer la mise en place d&rsquo;une fronti&egrave;re arm&eacute;e avec le Mexique, pr&eacute;sent&eacute; par lui comme un r&eacute;servoir in&eacute;puisable d&rsquo;h&eacute;ro&iuml;ne. Son Secr&eacute;taire &agrave; la Sant&eacute; Tom Price a exclu toutes mesures pr&eacute;ventives, pr&eacute;tendant que la toxicomanie n&rsquo;est pas une maladie infectieuse et qu&rsquo;elle ne met pas la sant&eacute; publique en danger.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident par ailleurs que les r&eacute;ductions des moyens affect&eacute;s au programme Medicaid pour les plus pauvres ne feront que faciliter l&rsquo;acc&egrave;s aux drogues des individus en souffrance.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>Ce sont pourtant parmi ceux-ci que se sont recrut&eacute;s la majorit&eacute; de ses &eacute;lecteurs.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">R&eacute;f&eacute;rences<br /> <br /> </strong><span style="mso-bidi-font-weight:normal">* OFDT&nbsp;</span><a href="*%20https:/www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/"> https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">* National center for Health statistics. 2017 Report<br /> <a href="https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm">https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm</a></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">&nbsp;</span></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Wed, 09 Aug 2017 23:00:00 GMT Supersapiens http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2635 2635 <br /><p><font size="2" face="Arial">Il y a 18 ans d&eacute;j&agrave;, nous fondions l'association et le site Automates Intelligents, afin d'&eacute;tudier &ndash; en langue fran&ccedil;aise &ndash; les d&eacute;veloppement de l'intelligence artificielle et de ses applications dans les soci&eacute;t&eacute;s humaines. Le titre nous avait valu une grande incompr&eacute;hension. Pouvez vous imaginer que des automates puissent devenir intelligents? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Depuis, d'innombrables avanc&eacute;es dans les sciences de l'information et dans le d&eacute;cryptage du monde biologique en utilisant certains outils de celles-ci ont rendu le th&egrave;me beaucoup plus banal. N&eacute;anmoins rares encore sont les oeuvres destin&eacute;es au grand public qui posent autrement qu'en termes de science fiction totalement oniriques la question de ce que deviendront les humains et leurs soci&eacute;t&eacute;s en fusionnant de plus en plus avec l'intelligence artificielle, surtout avec celle dite profonde. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cependant, la question de savoir si des robots pourront devenir pleinement conscients et donc autonomes est de plus en plus pos&eacute;e en termes non seulement th&eacute;oriques mais pratiques. Il s'agit d'un objectif qui para&icirc;t d&eacute;sormais &agrave; port&eacute;e. Il pose d&eacute;j&agrave; de nombreux probl&egrave;mes &eacute;thiques. Faut-il encourager de telles recherches, comment se comporter avec un robot conscient, doit-on craindre qu'ils ne se r&eacute;voltent un jour contre leurs cr&eacute;ateurs. 1)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Nous avions depuis longtemps pour notre part indiqu&eacute; que la question pourrait &ecirc;tre abord&eacute;e un peu diff&eacute;remment. Si le robot &eacute;voluait, ce ne serait pas face &agrave; un humain qui demeurerait inchang&eacute;. Celui-ci se transformerait progressivement pour rester en phase avec les nouveaux automates intelligents. Il en r&eacute;sulterait une synth&egrave;se qu'il deviendrait urgent d'essayer de comprendre. Mais les futurs humains, dits souvent posthumains, qui en r&eacute;sulteraient, ne constitueront qu'un pourcentage infime d'une population de Terriens qui atteindra prochainement les dix milliards. Il s'agirait de quelques milliers de favoris&eacute;s, ayant dispos&eacute; des moyens &eacute;conomiques consid&eacute;rables leur permettant d'acc&eacute;der aux nouveaux outils technologiques. Les autres demeurerait dans le statut qui a depuis toujours &eacute;t&eacute; celui de l'humain, un peu au dessus de celui de l'animal dit sup&eacute;rieur mais pas beaucoup plus. Ceci veut dire que, pour les futurs posthumains, les humains actuels seront de plus en plus consid&eacute;r&eacute;s comme des soushumains. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Le film</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette probl&eacute;matique n'a gu&egrave;re int&eacute;ress&eacute; jusqu'ici &ndash; autrement r&eacute;p&eacute;tons-le qu'en termes de science-fiction tr&egrave;s vite d&eacute;lirants, les cr&eacute;ateurs d'oeuvre destin&eacute;s au grand public. Aussi la sortie il y a quelques jours du film Supersapiens suscite un vif int&eacute;r&ecirc;t chez les critiques. Il pose pr&eacute;cis&eacute;ment la question de ce que deviendraient les humains et leurs soci&eacute;t&eacute;s ayant pleinement int&eacute;gr&eacute; les technologies et produits de l'intelligence artificielle et de la robotique avanc&eacute;e.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le film a &eacute;t&eacute; produit par un r&eacute;alisateur autrichien, jusqu'ici il faut bien dire peu connu, Markus Mooslechner (voir Wikipedia <a href="https://de.wikipedia.org/wiki/Markus_Mooslechner">https://de.wikipedia.org/wiki/Markus_Mooslechner</a>). Il a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute; par le studio Terramater. Sur la page qui lui est consacr&eacute;e, on trouve un bref r&eacute;sum&eacute; du film auquel nous renvoyons en tant que de besoin le lecteur <a href="http://www.terramater.at/productions/supersapiens/">http://www.terramater.at/productions/supersapiens/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le point important en ce qui nous concerne est qu'il ne s'agit pas seulement d'une cr&eacute;ation artistique mais d'une plong&eacute;e dans le monde scientifique en plein d&eacute;veloppement se consacrant d&eacute;sormais &agrave; la robotique avanc&eacute;e et &agrave; ses diverses applications soci&eacute;tales. Il donne la parole &agrave; un nombre important de chercheurs et de philosophes s'impliquant dans les programmes correspondants. Il faut citer notamment notamment Nick Bostrom, Richard Dawkins, Hugo De Garis, Adam Gazzaley, Ben Goertzel, Sam Harris, Randal Koene, Alma Mendez, Tim Mullen, Joel Murphy, David Putrino, Conor Russomanno, Anders Sandberg, Susan Schneider, Mikey Siegel, Hannes Sjoblad et Andy Walshe. On remarquera avec regret que l'on ne trouve pas dans cette liste de scientifiques ou de romanciers fran&ccedil;ais connus. La France conserve un retard de quelques 10 ans en ce domaine par rapport aux anglo-saxons et &agrave; quelques europ&eacute;ens non francophones. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Quant au th&egrave;me abord&eacute; par Mooslechner, il nous int&eacute;resse pleinement. Au del&agrave; de la question de savoir si l'&eacute;volution produira un hybride de l'homme et de la machine, se traduisant par l'&eacute;mergence d'une nouvelle esp&egrave;ce humaine, il envisage l'apparition d'une nouvelle vague de praticiens de l'intelligence artificielle se d&eacute;finissant comme des &laquo;&nbsp;consciousness-hackers&nbsp;&raquo; ou de pirates &eacute;veilleurs de conscience. Ils utiliseront la technologie non pour remplacer le cerveau humain, mais pour &eacute;veiller en lui des pouvoirs qu'il n'avait jamais utilis&eacute;s, une nouvelle Ere des Lumi&egrave;res disponible en actionnant simplement un bouton de commande. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ne pouvant le faire dans le cadre de cet article, nous reviendrons sur ces perspectives ult&eacute;rieurement</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ol> <li> <p><font size="2" face="Arial">On lira un article du 19 juillet 2017 de Susan Schneider, cit&eacute;e ci-dessous, proposant un test permettant de savoir si un robot est devenu conscient (self-aware) &laquo;&nbsp;Is anyone home? A way to find out if AI has become self-aware&nbsp;&raquo;<br /> <a href="https://blogs.scientificamerican.com/observations/is-anyone-home-a-way-to-find-out-if-ai-has-become-self-aware/">https://blogs.scientificamerican.com/observations/is-anyone-home-a-way-to-find-out-if-ai-has-become-self-aware/</a></font></p> </li> </ol> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> Sun, 23 Jul 2017 23:00:00 GMT La migration des épidémies http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2633 2633 <br /><p><font size="2" face="Arial">Le journal r&eacute;gional allemand&nbsp; <a href="https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/">https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/</a> mentionne dans l'article r&eacute;f&eacute;renc&eacute; <a href="https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/tuberkulose-weitere-kinder-betroffen-id17106331.html">https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/tuberkulose-weitere-kinder-betroffen-id17106331.html</a> le fait qu'afin d&rsquo;emp&ecirc;cher l&rsquo;expulsion d&rsquo;un migrant y&eacute;m&eacute;nite dont la demande d&rsquo;asile avait &eacute;t&eacute; rejet&eacute;e, la paroisse de B&uuml;nsdorf lui avait&nbsp; offert un refuge de janvier &agrave; mai 2017. Ce migrant &eacute;tait atteint d&rsquo;une tuberculose tr&egrave;s contagieuse et fut en contact avec des enfants et leurs parents ainsi qu&rsquo;avec les instituteurs de cette commune de 700 habitants. On a d&eacute;tect&eacute; &agrave; ce jour 50 cas de tuberculose parmi les enfants et d&rsquo;autres cas pourraient se manifester dans les prochains mois, et m&ecirc;me ann&eacute;es, apr&egrave;s la contamination. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ceci illustre le risque sanitaire provenant de l'accueil de migrants. Certains professionnels de sant&eacute; commencent &agrave; y &ecirc;tre confront&eacute;s, mais le silence est encore de rigueur en ce domaine. Il serait pourtant d'ordre public que la question soit pos&eacute;e officiellement par les autorit&eacute;s de sant&eacute; et leurs tutelles.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les migrations en provenance de pays du Moyen-Orient et d'Afrique affect&eacute;s par une diversit&eacute; de maladies contagieuses ne cesseront de prendre de l'importance dans les mois et ann&eacute;es &agrave; venir. In&eacute;vitablement la contamination des populations des pays d'accueil se r&eacute;pandra. Nul n'ignore que dans ces pays, notamment en Europe, les syst&egrave;mes de sant&eacute; sont d&eacute;j&agrave; satur&eacute;s, travaillant &agrave; la limite de la rupture. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Que se passera-t-il lorsque des &eacute;pid&eacute;mies ou pand&eacute;mies import&eacute;es seront de plus en plus fr&eacute;quentes. In&eacute;vitablement, les &eacute;tablissements de soins ne pourront faire face &agrave; de nouvelles exigences sans une d&eacute;gradation durable de leur fonctionnement et sans une r&eacute;bellion de leurs personnels, aussi &laquo;&nbsp;d&eacute;vou&eacute;s&nbsp;&raquo; soient-ils. Personne en effet n'envisage de renforcer leurs moyens. Au contraire, le gouvernement Macron vient d'annoncer des r&eacute;ductions sensibles de cr&eacute;dit pour les prochaines ann&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans l'imm&eacute;diat, il sera tentant de fermer les fronti&egrave;res dans la mesure du possible, sauf aux migrants ayant pass&eacute; avec succ&egrave;s un examen sanitaire. Mais les m&eacute;decins contr&ocirc;leurs, d&eacute;j&agrave; d&eacute;bord&eacute;s, ne pourront pas faire face. De plus, de telles mesures provoqueront un nombre accru de migrations clandestines. Par ailleurs, que deviendront les individus refoul&eacute;s comme porteurs de germes pathologiques? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">A terme, le probl&egrave;me, d&eacute;j&agrave; difficilement solutionnable, ne fera que s'accroitre avec l'augmentation in&eacute;vitable des migrations pr&eacute;vues dans les prochaines ann&eacute;es. Ainsi, dans la d&eacute;cennie, le nombre des entrants provenant d'Afrique et visant l'Europe pourrait &ecirc;tre de dizaines de millions, sinon plus.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les sociologues verront l&agrave; le fait qu'in&eacute;vitablement, avec notamment la d&eacute;gradation des conditions climatiques et une croissance incontr&ocirc;lable des naissances dans certains pays, l'Europe ne pourra pas conserver le statut privil&eacute;gi&eacute; qui est le sien. Les europ&eacute;ens, qu'ils le veuillent ou non, seront oblig&eacute;s de partager leurs ressources, jusqu'&agrave; &eacute;puisement de ces derni&egrave;res. Alors, pour prendre une image que certains il est vrai qualifieront d'apocalyptique, des villes comme Paris, Berlin ou Londres ressembleront de plus en plus &agrave; l'actuelle Nairobi, asphyxi&eacute;e par des milliers d'hectares de bidonvilles sans ressources. <br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial"><em>Merci &agrave; Riposte la&iuml;que qui a signal&eacute; l'article. </em><br /> </font></p> Thu, 20 Jul 2017 23:00:00 GMT Hulot, les pesticides et le nouveau gouvernement http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2605 2605 <br /><font size="2" face="Arial">On a appris le 27 que Nicolas Hulot, le nouveau ministre de l&rsquo;environnement, a imm&eacute;diatement r&eacute;agi en affirmant qu&rsquo;il s&rsquo;opposerait &agrave; cette mesure. Il avait sans doute consult&eacute; auparavant le Premier Ministre. Il s&rsquo;agissait pour Hulot d&rsquo;une premi&egrave;re mise &agrave; l&rsquo;&eacute;preuve. Il a bien r&eacute;agi. <br /> <br /> Mais in&eacute;vitablement il sera rapidement confront&eacute; &agrave; des dizaines voire des centaines de dossiers analogues mettant en pr&eacute;sence des int&eacute;r&ecirc;ts industriels ou commerciaux multiples et les scientifiques d&eacute;non&ccedil;ant les risques &agrave; court ou long terme de pratiques jug&eacute;es dangereuses pour la nature et pour l&rsquo;homme lui-m&ecirc;me.<br /> <br /> Hulot fera-t-il face &agrave; l&rsquo;avalanche, quitte &agrave; d&eacute;missionner avec plus ou moins de fracas s'il n'est pas entendu? Sera-t-il soutenu par le gouvernement et par l&rsquo;Elys&eacute;e ? Connaissant le poids des lobbies, dont la plupart sont pr&eacute;sents, non seulement &agrave; Paris mais &agrave; Bruxelles comme &agrave; Washington,on peut en douter. L'avenir dira ce qu&rsquo;il en sera.</font> Mon, 26 Jun 2017 23:00:00 GMT Homo naledi http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2544 2544 <br /><font size="2">Pour en savoir plus sur cette &eacute;tonnante d&eacute;couverte, on pourra se r&eacute;f&eacute;rer &agrave; un article de notre bible, le NewScientist, &agrave; l'adresse ci-dessous. </font> <p><font style="font-size: 15pt" size="4"><font size="2">Disons simplement que </font><em><font size="2">H. naledi</font></em><font size="2"> aurait pu appartenir aux premi&egrave;res branches de l'arbre &eacute;volutionnaire des hominiens, aux alentours de -2 millions d'ann&eacute;es. S'il a surv&eacute;cu si longtemps en r&eacute;sistant &agrave; la concurrence des </font><font size="2"><em>homo</em></font><font size="2"> plus r&eacute;cents, ce fut gr&acirc;ce &agrave; des circonstances g&eacute;ographiques exceptionnelles, mais peut-&ecirc;tre aussi &agrave; une culture exceptionnelle. </font></font> </p> <p><font style="font-size: 15pt" size="4"><font size="2">On connait d&eacute;j&agrave; un tel exemple de survie. Il s'agit d' </font><em><font size="2">Homo floresiensis</font></em><font size="2"> , dit aussi &ldquo;hobbit&rdquo;, retrouv&eacute; en Indon&eacute;sie. Lui aussi &eacute;tait de tr&egrave;s petite taille, et dot&eacute; d'un cerveau proche de celui d'un chimpanz&eacute;. Il &eacute;tait proche de </font><em><font size="2">H. habilis </font></em><em><font size="2"><span style="font-style: normal">qui vivait en Afrique il y a plus de 2 millions d'ann&eacute;es. Mais ses restes sont dat&eacute;s d'environ 100.000 ans. </span></font></em></font> </p> <p><font style="font-size: 15pt" size="4"><em><font size="2"><span style="font-style: normal">Que nos hommes politiques se rassurent donc. M&ecirc;me s'ils sont dot&eacute;s d'une culture assez r&eacute;duite, eux aussi pourront survivre pendant des mill&eacute;naires, y compris aux &eacute;l&eacute;ments catastrophiques qu'ils auront d&eacute;clench&eacute;. </span></font></em></font> </p> <p><font size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rence </strong></font><font face="Arial"> </font></p> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-weight: normal">* Homo naledi</span></em><span style="font-weight: normal"> is only 250,000 years old &ndash; here&rsquo;s why that matters</span></font></p> <p><font style="font-size: 15pt" face="Arial" size="4"><a href="https://www.newscientist.com/article/2128834-homo-naledi-is-only-250000-years-old-heres-why-that-matters/"><font size="2"><em>https://www.newscientist.com/article/2128834-homo-naledi-is-only-250000-years-old-heres-why-that-matters/</em></font></a></font></p> <p><font face="Arial" size="2">* Pour en savoir plus sur les anciens humains, depuis l'australopith&egrave;que jusqu'&agrave; l'homo sapiens , voir un excellent article de mise &agrave; jour propos&eacute; par Colin Barras dans le NewScientist du 3 mai 2017. Rappelons qu'il s'est agi selon les hypoth&egrave;ses actuelles de <em>Homo habilis, Homo erectus, homo neandertalensis</em>,&nbsp; les denisovans, <em>Homo florensiensis, Homo naledi</em> (&eacute;voqu&eacute; ci-dessus) </font><em><font face="Arial"><br /> </font></em></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><em><font style="font-size: 15pt" face="Arial" size="4"><a href="https://www.newscientist.com/article/2129775-ancient-humans-what-we-know-and-still-dont-know-about-them/"><font style="font-size: 10pt" size="2">https://www.newscientist.com/article/2129775-ancient-humans-what-we-know-and-still-dont-know-about-them/</font></a></font></em></p> Sat, 29 Apr 2017 23:00:00 GMT