Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Sat, 22 Jul 2017 08:01:03 GMT Erdogan le mal-aimé de l'Ouest http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2629 2629 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170718150320_erdogan.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Des centaines de milliers de manifestants ont pris part aux &eacute;v&egrave;nements. Les manifestations se sont d&eacute;roul&eacute;es dans des dizaines de villes turques, dont principalement Ankara et Istanbul.</span></font><font size="2" face="Arial"> Les m&eacute;dias occidentaux ont affirm&eacute; que c'&eacute;tait le r&eacute;gime qui les avaient organis&eacute;es de bout en bout, les manifestants n'&eacute;tant que des victimes de la propagande. <br /> <br /> Il suffisait pourtant de regarder les vid&eacute;os et &eacute;couter les manifestants interrog&eacute;s pour se rendre compte du fait qu'il s'agissait de mouvements spontan&eacute;s, correspondant &agrave; une vraie ferveur populaire. L'&eacute;tendue de la r&eacute;pression qui avait suivi l'&eacute;chec du coup d'Etat et le nombre de responsables limog&eacute;s ou arr&ecirc;t&eacute;s, dont un certain nombre de journalistes, ont pu faire penser qu'une majorit&eacute; de l'&eacute;lectorat s'&eacute;tait oppos&eacute;e &agrave; Erdogan, et que celui-ci ne se maintenait qu'en exer&ccedil;ant une v&eacute;ritable dictature douce. Il n'en &eacute;tait rien. </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Les citoyens turcs s'&eacute;taient bien rendu compte que le putsch organis&eacute; contre Erdogan avait &eacute;t&eacute; largement organis&eacute; par le pr&ecirc;cheur Islamique Fetullah Gulen, exil&eacute; aux Etats-Unis, lui m&ecirc;me soutenu par les divers gouvernements, Etats-Unis, Arabie, Emirats, notamment, qu'exasp&eacute;raient la politique de plus en plus favorable &agrave; la Russie qu'avait adopt&eacute;e Erdogan. Faut-il rappeler que Fetullah Gulen, m&ecirc;me s'il n'est pas qualifi&eacute; de terroriste par ceux qui pr&eacute;tendent combattre le terrorisme au Moyen-Orient, est de la pire esp&egrave;ce qui soit ? </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p> <font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Il avait recrut&eacute; en puisant dans les ressources en dollars mis &agrave; sa disposition par la CIA et autres agences am&eacute;ricaines voulant provoquer un &laquo;<em>&nbsp;regime change</em>&nbsp;&raquo; en Turquie, un grand nombre de militaires, policiers et juges qui avaient infiltr&eacute; tout l'appareil d'Etat, &agrave; l'insu d'ailleurs de Erdogan. Il ne s'agissait pas d'esprits lib&eacute;raux proches de la philosophie politique europ&eacute;enne, mais de militants d'un islam de combat pour qui le &laquo;&nbsp;r&eacute;gime islamique mod&eacute;r&eacute;&nbsp;&raquo; mis en place par Erdogan &eacute;tait consid&eacute;r&eacute; comme une capitulation devant un vrai Islam. Le coup d'Etat n'aurait pas &eacute;t&eacute; une plaisanterie. Il visait d'embl&eacute;e &agrave; &eacute;liminer physiquement Erdogan et les responsables des soutiens qu'il avait trouv&eacute; aupr&egrave;s de l'opinion. On peut d'ailleurs penser que de nombreux d&eacute;tails concernant les interventions am&eacute;ricaines en faveur du putsch restent encore non r&eacute;v&eacute;l&eacute;s. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>L'aide de la Russie</strong></font></p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Nous avons &eacute;voqu&eacute;es dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents les modalit&eacute;s selon lesquelles Erdogan s'&eacute;tait rapproch&eacute; de la Russie, de l'Iran et de la Syrie, notamment dans leur lutte contre l'Etat islamique. Vu la puissance r&eacute;gionale de la Turquie, l'appui d'Erdogan leur a permis de remporter des succ&egrave;s d&eacute;cisifs sur le terrain. Washington y a perdu une grande partie de son influence traditionnelle et ne la r&eacute;cup&eacute;rera pas. La coalition arabe conduite par les Etats-Unis, de son c&ocirc;t&eacute;, peine visiblement &agrave; s'imposer. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">L'aide de la Russie s'est concr&egrave;tement tr&egrave;s vite manifest&eacute;e durant la semaine du 14 juillet par la vente &agrave; Ankara du puissant S-400 Triumf ABM system qui est en cours d'installation, avec l'assistance technique et le transfert de technologie qui l'accompagneront. Cependant, l'Am&eacute;rique n'a pas renonc&eacute; &agrave; exercer une influence sur la Turquie. Cette m&ecirc;me semaine, une importante d&eacute;l&eacute;gation de diplomates et chefs militaires, dont le g&eacute;n&eacute;ral David L. Goldfein, chef de l'Etat Major de l'Air Force, s'est rendue &agrave; Ankara pour tenter de faire &eacute;chouer cette vente et obtenir en contrepartie l'achat de 100 chasseurs F35A (dont d'ailleurs comme nous le savons l'ensemble de la chaine de production &eacute;prouve encore des difficult&eacute;s). Mais le gouvernement turc n'a en rien modifi&eacute; son orientation favorable &agrave; l'axe irano-russe. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Ceci expliquera pourquoi dans les prochains mois l'entreprise de d&eacute;monisation d'Erdogan continuera dans les Etats europ&eacute;ens, au sein de l'Otan, ainsi qu'en Isra&euml;l. Certes le pr&eacute;sident turc n'a rien de sympathique aux yeux de l'opinion occidentale. Par ailleurs, l'orientation de moins en moins &laquo;&nbsp;mod&eacute;r&eacute;e&nbsp;&raquo; de son islam fera peur. Nul de cens&eacute; ne d&eacute;fendra encore l'adh&eacute;sion de la Turquie &agrave; l'Union europ&eacute;enne. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Mais le r&eacute;alisme devrait obliger &agrave; admettre que, sans Erdogan, ce serait un islam v&eacute;ritablement hostile &agrave; l'Europe sur le mode de celui de Fetullah Gulen ou de l'Etat Islamique qui s'imposerait au plus pr&egrave;s des fronti&egrave;res m&eacute;diterran&eacute;ennes de cette m&ecirc;me Europe. </span></font> </p> Mon, 17 Jul 2017 23:00:00 GMT Chef des armées? Oui mais pour quoi faire? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2628 2628 <br /><font size="2" face="Arial">Ceci au moment o&ugrave;, cette m&ecirc;me ann&eacute;e, les charges de la d&eacute;fense n'ont cess&eacute; de croitre, compte tenu des diff&eacute;rents th&eacute;&acirc;tres o&ugrave; les forces arm&eacute;es sont engag&eacute;es, celui de la lutte contre le terrorisme n'&eacute;tant pas le moindre. De l'avis de tous ceux qui connaissent un peu la question, la moiti&eacute; sinon plus des v&eacute;hicules est non op&eacute;rationnelle. Le d&eacute;fil&eacute; du 14 juillet ne doit pas faire illusion. Un coup de peinture dissimule fort bien des m&eacute;caniques &agrave; bout de souffle. Quant aux hommes, tout au moins dans l'arm&eacute;e de terre, ils sont eux-aussi &agrave; bout de souffle. Maintenir le niveau de s&eacute;curit&eacute; actuel sera tr&egrave;s difficile. Faire face durablement &agrave; une aggravation des attaques serait impossible. </font> <p><font size="2" face="Arial">On a reproch&eacute; son propos &agrave; Pierre de Villiers. Mais il avait eu lieu &agrave; huis clos, devant la Commission de la D&eacute;fense de l'Assembl&eacute;e nationale. Il y a eu une fuite. Celle-ci fut en fait la bienvenue, car toute la presse a rapport&eacute; les propos du Chef d'Etat-Major et si l'on en croit les observations des lecteurs, le public a dans l'ensemble r&eacute;agi tr&egrave;s favorablement. Par ailleurs, nul ne peut penser que la promesse d'Emmanuel Macron consistant dans les prochains exercices &agrave; augmenter le budget de la D&eacute;fense de 2 milliards pourra &ecirc;tre tenue. Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Macron ne sortira pas grandi de cet &eacute;v&egrave;nement, quelles que soient les d&eacute;cisions prises lors de la convocation du g&eacute;n&eacute;ral &agrave; l'Elys&eacute;e. Loin d'aborder la question en comit&eacute; ferm&eacute;, il a voulu faire une d&eacute;monstration publique d&rsquo;autorit&eacute;. Or pour s'opposer en public aux militaires, la qualit&eacute; de Chef des arm&eacute;es conf&eacute;r&eacute;e constitutionnellement au Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique ne suffit pas. Macron n'a pas le pass&eacute; ni les r&eacute;f&eacute;rences de Charles de Gaulle quand il a fait rentrer dans le rang les militaires repr&eacute;sentants de l'OAS.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les faits qu'il n'a jamais servi et qu'il n'a pas vraiment &eacute;tudi&eacute; les probl&egrave;mes de strat&eacute;gie que doit affronter la France et son arm&eacute;e sont connus de tous. Quelle que soit la d&eacute;cision qu'il prendra finalement, son prestige de Chef de l'Etat n'en sortira pas grandi. Dans les conflits ou difficult&eacute;s &agrave; venir, chacun d'entre nous en supportera les cons&eacute;quences pendant toute la dur&eacute;e du quinquennat.<br /> <br /> Faut-il ajouter que dans cette affaire, la ministre des Arm&eacute;es, Florence Parly, que nul n'a jamais entendue sur rien, sera plus inaudible que jamais. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><br /> <br /> </p> Sun, 16 Jul 2017 23:00:00 GMT L'offensive américaine contre l'OBOR http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2627 2627 <br /><p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/182/new-silk-road1.jpg" width="500" height="300" alt="" /></p> <div align="justify"> <div align="justify"> <p><font size="2"><br /> Beaucoup de ces pays consid&egrave;rent avec inqui&eacute;tude le dynamisme et le manque de r&egrave;gles des exportations chinoises. Mais ils pr&eacute;f&egrave;rent &ecirc;tre dans le projet plut&ocirc;t qu'en dehors, car ils pourront b&eacute;n&eacute;ficier des partenariats en r&eacute;sultant.</font></p> <p><font size="2">Cependant, deux adversaires du projet, jusqu'ici relativement silencieux, viennent de s'engager ouvertement contre lui. C'est d'abord l'Inde qui supporte mal les avantages qu'en retirera son grand rival le Pakistan. Sous la pression de Nahrendra Modi, lui-m&ecirc;me fortement soutenu par Washington, elle multiplie depuis quelques temps les occasions de conflit qu'elle a avec la Chine. Il en r&eacute;sulte que la route de la soie risque d'en &ecirc;tre consid&eacute;rablement g&ecirc;n&eacute;e. On peut m&ecirc;me parler de sabotage . Voir <a href="http://theduran.com/india-silk-road-sabotage/">http://theduran.com/india-silk-road-sabotage/</a></font></p> <p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/182/silkroad2.jpg" width="500" height="300" alt="" /></p> <p align="center"><font size="2" color="#FF0000">Les n&deg; identifient les points d'intervention am&eacute;ricains (Voir TheDuran cit&eacute;)</font></p> <p><font size="2">Mais ce sont les Etats-Unis qui se montrent aujourd'hui les adversaires les plus d&eacute;termin&eacute;s de la Route de la Soie. Ils provoquent du d&eacute;sordre dans un grand nombre de pays pr&eacute;vus pour &ecirc;tre partenaires du projet. Pour cela, ils n'h&eacute;sitent plus d&eacute;sormais &agrave; faire appel &agrave; des interventions militaires qu'ils confient en particulier &agrave; des forces sp&eacute;ciales. Voir <a href="http://theduran.com/us-troops-in-europe-and-the-middle-east-are-there-to-provoke-china-more-than-russia-or-iran/">http://theduran.com/us-troops-in-europe-and-the-middle-east-are-there-to-provoke-china-more-than-russia-or-iran/</a></font></p> <p><font size="2">Il est clair que si les troubles qu'ils ont provoqu&eacute; dans ces pays se poursuivaient et s'aggravaient, les Etats-Unis intervenant militairement d'une fa&ccedil;on beaucoup plus agressive, les projets chinois de Route de la Soie risqueraient d'&ecirc;tre ind&eacute;finiment retard&eacute;s. Pour Washington, y compris pour Donald Trump, ce sera une premi&egrave;re fa&ccedil;on de concr&eacute;tiser sous une forme encore peu visible les menaces de guerre contre la Chine. Celle-ci ne se limitera plus &agrave; des affrontements en Mer de Chine</font></p> <p><font size="2">Il sera int&eacute;ressant de voir si la Chine laissera sans r&eacute;agir se d&eacute;velopper ces interventions militaires am&eacute;ricaines. Mais s'il elle r&eacute;agit, de quelle fa&ccedil;on le ferait-elle? Il sera int&eacute;ressant aussi de voir les r&eacute;actions des Etats europ&eacute;ens qui avaient investi dans le projet de Route de la Soie afin d'en tirer des retomb&eacute;es positives. Capituleront-ils une nouvelle fois devant le &laquo; grand alli&eacute; &raquo; am&eacute;ricain?<br /> </font></p> <p>&nbsp;</p> </div> </div> Sat, 15 Jul 2017 23:00:00 GMT La Bavière et la Prusse http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2625 2625 <br />Qui se souvient encore en France qu'en 1916 (nous citons) :<font color="#993300"><em><br /> <br /> En 1916, sur le front fran&ccedil;ais, dans un cantonnement de repos, les Bavarois &eacute;taient tellement exasp&eacute;r&eacute;s contre les chefs de l&rsquo;Allemagne qu&rsquo;ils ouvrirent le feu sur une compagnie prussienne. </em></font> <p><font color="#993300"><em>Le Quartier G&eacute;n&eacute;ral, tr&egrave;s inquiet&nbsp; de l&rsquo;incident et connaissant l&rsquo;&eacute;tat d&rsquo;esprit des Bavarois, avisa Guillaume II qui ordonna qu&rsquo;un soldat sur dix f&ucirc;t pass&eacute; par les armes. Mais Ruprecht de Bavi&egrave;re </em><font color="#000000">(image) ,</font><em> apprenant la d&eacute;cision du Kaiser, t&eacute;l&eacute;phona &agrave; Ludendorff, &ndash; depuis quelques jours quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral&nbsp; de l&rsquo;arm&eacute;e allemande, &ndash; pour lui notifier qu&rsquo;il donnerait dans la nuit, lui Ruprecht de Bavi&egrave;re, l&rsquo;ordre &agrave; ses troupes de quitter leur emplacement de combat, que le quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral veuille donc prendre toutes mesures pour assurer la rel&egrave;ve, s&rsquo;il ne voulait pas que le lendemain les adversaires de l&rsquo;Empire n&rsquo;aient plus de troupes devant eux dans le secteur d&rsquo;Arras. Guillaume II fut pr&eacute;venu. Il eut, par t&eacute;l&eacute;phone, un entretien violent avec Ruprecht qui ne c&eacute;da point. Guillaume dut annuler son ordre.</em></font></p> Cit&eacute; par Dedefensa<a href="http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne"><br /> http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne</a> Fri, 14 Jul 2017 23:00:00 GMT Compromettre Donald Trump Jr pour atteindre son père http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2623 2623 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Le seul tort qu'il avait eu fut de rencontrer une demi-heure, sur une question n'ayant rien &agrave; voir avec son p&egrave;re, une sulfureuse agente double ou triple, l'avocate russe Natalia Veselnitskaya. Les ennemis de Trump, c'est-&agrave;-dire pratiquement tout Washington, la pr&eacute;sentent &agrave; qui mieux mieux comme une ambassadrice du Kremlin. Il s'agit en fait d'une aventuri&egrave;re, sans doute r&eacute;mun&eacute;r&eacute;e entre autres par la CIA, qui a rencontr&eacute; bien d'autres personnalit&eacute;s am&eacute;ricaines, notamment le s&eacute;nateur McCain.</font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Par son interm&eacute;diaire, Donald Trump aurait obtenu des informations susceptibles de nuire &agrave; Hillary Clinton. D'o&ugrave; cette interminable affaire, d&eacute;nomm&eacute;e Russiagate, visant &agrave; d&eacute;montrer que Donald Trump a &eacute;t&eacute; &eacute;lu avec une aide appuy&eacute;e de Vladimir Poutine. Nous ne reviendrons pas ici sur l'historique de ce pi&egrave;ge mont&eacute; contre Donald Trump via son fils. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Si l'on veut entrer dans les d&eacute;tails de cette affaire, il faut prendre le temps de ne pas se r&eacute;f&eacute;rer uniquement aux pr&eacute;sentations orient&eacute;es provenant de l'ensemble des m&eacute;dias occidentaux au service des ennemis de Trump. Les m&eacute;dias fran&ccedil;ais sont en bonne place dans cette affaire. Des historiques plus pr&eacute;cis et plus objectifs ne manquent pas, mais il faut les &eacute;tudier. Citons par exemple un article d'Alexander Mercouris dans TheDuran <a href="http://theduran.com/donald-trump-junior-russian-lawyer-non-story-sting/">http://theduran.com/donald-trump-junior-russian-lawyer-non-story-sting/</a><br /> <br /> Nous ne le ferons pas ici. Ce qui est important est de montrer la coalition de toutes les forces politiques et m&eacute;diatiques &laquo;&nbsp;occidentales&nbsp;&raquo; visant &agrave; d&eacute;consid&eacute;rer Donald Trump. La France avec sa presse officielle se situe en bonne place dans ce qu'il faut absolument qualifier de complot. L'Etat profond am&eacute;ricain a lanc&eacute; d&egrave;s le d&eacute;but cette offensive, mais il a &eacute;t&eacute; rejoint par tout ce que la Russie de Poutine compte comme ennemis d&eacute;termin&eacute;s. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le Russiagate montre clairement que l'Empire am&eacute;ricain continue &agrave; redouter les r&eacute;sistances que lui opposent la Russie, la Chine et divers autres pays non align&eacute;s. Concernant la Russie, l'objectif a toujours &eacute;t&eacute;, comme nous l'avons plusieurs fois soulign&eacute;, de la neutraliser d'une fa&ccedil;on ou d'une autre. Elle repr&eacute;sente en effet la seule force militaire capable de faire jeu &eacute;gal avec la puissance militaire am&eacute;ricaine, y compris dans le domaine des missiles balistiques nucl&eacute;aires. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Donald Trump avait lors de sa campagne indiqu&eacute; qu'il compterait se rapprocher de Moscou. Une fois au pouvoir, sans h&eacute;siter &agrave; contrer Moscou sur de nombreux plans, il a conserv&eacute; cependant une porte relativement ouverte entre la Maison Blanche et le Kremlin. C'est un p&eacute;ch&eacute; mortel aux yeux de l'Etat profond am&eacute;ricain. Pour cette raison, il doit lui aussi &ecirc;tre d&eacute;truit. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On se f&eacute;licitera donc de constater que Trump et Emmanuel Macron se retrouvent &agrave; l'occasion du 14 juillet &agrave; Paris. C'est dans une certaine mesure la France toute enti&egrave;re, retrouvant une vieille tradition gaullienne, qui refuse l'assujettissement au Deep State en honorant un pr&eacute;sident am&eacute;ricain qui le premier, malgr&eacute; de multiples d&eacute;cisions que l'on peut critiquer, a pris le risque de ne pas &eacute;pouser enti&egrave;rement la cause de cet Etat profond et de maintenir des liens avec la Russie. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Regrettons seulement que Donald Trump Jr n'ait pas &eacute;t&eacute; invit&eacute; au c&ocirc;t&eacute; de son p&egrave;re sur les Champs-Elys&eacute;es. Mais cela aurait &eacute;t&eacute; sans doute trop demander. </font></p> Wed, 12 Jul 2017 23:00:00 GMT Portée des émeutes anti-capitalistes de Hambourg http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2619 2619 <br /><p><font size="2" face="Arial">On rappellera que Hambourg est un bastion de la contestation violente. C'est dans cette ville qu'a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute; le &laquo;&nbsp;Black Block&nbsp;&raquo; apr&egrave;s 1970. La manifestation &quot;Bienvenue en enfer&quot; est notamment l'&eacute;manation du Rote Flora (la Flore Rouge), une &quot;alliance autonome et anti-capitaliste&quot; issue du quartier de Schanze et d&eacute;j&agrave; actif en 2007, &agrave; l'occasion du&nbsp;sommet du G8&nbsp;organis&eacute; dans la petite ville&nbsp;d'Heiligendamm pr&egrave;s de Hambourg. Une autre organisation, la Roter Aufbau Hamburg (Structure rouge de Hambourg) y a particip&eacute;, dans le cadre d'une &quot;manifestation r&eacute;volutionnaire anti-G20&quot; vendredi.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&Agrave; ces militants locaux se sont ajout&eacute;s un millier d'activistes &eacute;trangers, pour la plupart venus de Scandinavie, de Suisse et d'Italie, selon les autorit&eacute;s. En 2015 d&eacute;j&agrave;, des centaines d'autonomes venus d'Italie avaient particip&eacute; aux manifestations organis&eacute;es par le mouvement Blockupy devant la banque centrale europ&eacute;enne &agrave; Francfort . Des activistes su&eacute;dois, finlandais ou danois ont &eacute;galement &eacute;t&eacute; identifi&eacute;s dans les cort&egrave;ges. On cite ainsi l'Alliance r&eacute;volutionnaire nordique autonome (Arna), qui rassemble plusieurs groupuscules d'extr&ecirc;me gauche. S'y sont m&ecirc;me ajout&eacute; des nationalistes turcs, proches des mouvements kurdes hostiles au pr&eacute;sident Erdogan. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Europe1 a rappel&eacute; que la tradition des manifestations altermondialistes souvent accompagn&eacute;es de violences est d&eacute;j&agrave; ancienne :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>En 1999, 40.000 personnes d&eacute;filent dans les rues de Seattle, provoquant l'&eacute;chec de la conf&eacute;rence minist&eacute;rielle de l'OMC. Pr&egrave;s de 400 personnes sont interpell&eacute;es et l'&eacute;tat d'urgence est d&eacute;cr&eacute;t&eacute;.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>En avril 2001, &agrave; G&ecirc;nes, en Italie, ils sont pr&egrave;s de 300.000 &agrave; battre le pav&eacute; en marge du G8. Au terme de trois jours d'&eacute;meute et de r&eacute;pression, le bilan est d'un mort, 600 bless&eacute;s du c&ocirc;t&eacute; des manifestants et pr&egrave;s de 200 voitures br&ucirc;l&eacute;es. <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Amnesty_International" target="_self">Amnesty International</a>&nbsp;condamne alors &quot;la plus grave atteinte aux droits d&eacute;mocratiques dans un pays occidental depuis la fin de la&nbsp;Seconde Guerre mondiale&quot;.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Quelques ann&eacute;es plus tard, en 2007 &agrave; Heiligendamm, en Allemagne, un millier de personnes, dont 430 policiers, sont bless&eacute;es dans des heurts entre activistes des &quot;Black Blocks&quot; et forces de l'ordre, &agrave; la fin d'une marche pacifique anti-G8.</em></font></p> </li> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>&Agrave; Londres, en 2009, en marge d'un d&eacute;fil&eacute; contre le G20, des manifestants s'en prennent &agrave; une banque du centre-ville. Un passant, frapp&eacute; et jet&eacute; au sol par un policier, succombe &agrave; une h&eacute;morragie interne. Trois jours plus tard, lors du sommet de l'Otan &agrave; Strasbourg, 2.000 membres des &quot;Black Blocks&quot;, cagoul&eacute;s et arm&eacute;s de barres de fer, incendient plusieurs b&acirc;timents. Une centaine de policiers sont bless&eacute;s et 330 personnes interpell&eacute;es. En d&eacute;cembre, le sommet sur le climat &agrave; Copenhague donne &eacute;galement lieu &agrave; des manifestations et des d&eacute;bordements. Au total, environ 1.800 personnes seront interpell&eacute;es.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Quelles cons&eacute;quences politiques? </strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Peut-on penser cependant que ces organisations et leurs manifestations pourraient avoir une port&eacute;e efficace dans la contestation de plus en plus r&eacute;pandue tant aux Etats-Unis qu'en Europe de l'emprise croissante des grands int&eacute;r&ecirc;ts transnationaux &agrave; forte domination am&eacute;ricaine sur les &eacute;conomies et les organisations sociales mondiales? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Jusqu'&agrave; ce jour, on peut en douter. En Am&eacute;rique, le mouvement Occupy Wall Street ayant d&eacute;nonc&eacute; les abus du capitalisme financier s'est &eacute;teint de lui-m&ecirc;me. En Europe, les manifestations organis&eacute;es par le mouvement des Indign&eacute;s en Espagne ou les Nuits debout en France n'ont eu que de faibles r&eacute;percussions dans l'organisation politique. Il est vrai qu'ils se voulaient pacifiques, ce qui n'a pas permis aux opinions publiques de leur pr&ecirc;ter une grande attention. Il faut dire &eacute;galement que les m&eacute;dias &laquo;&nbsp;officiels&nbsp;&raquo; ont tout fait pour minimiser leur influence. Tout laisse donc penser que dans quelques jours les manifestations et violences de Hambourg seront oubli&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Ceci n'a rien d'&eacute;tonnant. La prise en mains des soci&eacute;t&eacute;s dites occidentales par les quelques pour cent provenant des &laquo;&nbsp;hyper-riches&nbsp;&raquo; ne s'arr&ecirc;tera pas pour autant. Ces dominants disposent de tous les pouvoirs pour dans un premier temps minimiser l'&eacute;cho des manifestations et, dans un second temps, utiliser les forces dites de l'ordre pour obliger les contestataires &agrave; rentrer dans le rang. A l'extr&ecirc;me, ils utiliseront les contestataires comme alibi visant &agrave; d&eacute;montrer qu'ils tol&egrave;rent les oppositions alors qu'ils font tout pour &eacute;touffer le m&eacute;contentement beaucoup plus g&eacute;n&eacute;ral des populations domin&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial"> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Plus en profondeur, il faut se poser la question de savoir ce que veulent exactement les altermondialistes en terme de construction politique, &agrave; supposer tout au moins qu'une certaine unit&eacute; de vue puisse &ecirc;tre d&eacute;gag&eacute;e. On doute que, compte tenu des multiples &eacute;volutions technologiques et soci&eacute;tales, beaucoup d'entre eux puissent encore se reconnaitre dans les anciens objectifs des ann&eacute;es 1980-1990 tels que &laquo;&nbsp;penser globalement, agir localement&nbsp;&raquo;. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">L'on dira qu'avec l'explosion des r&eacute;seaux num&eacute;riques, cet objectif devient aujourd'hui possible. Mais le local risque de se limiter &agrave; la prolif&eacute;ration des &laquo;&nbsp;r&eacute;seaux sociaux&nbsp;&raquo; ou celle de tr&egrave;s petites associations de production. Quant il s'agira de produire &agrave; grande &eacute;chelle, distribuer et investir, la mobilisation de ressources humaines et de moyens autour de ces objectifs n&eacute;cessitera des comp&eacute;tences et des organisations rigoureuses. Le global s'imposera de plus en plus. Nous ne pouvons pas aborder ce sujet dans le cadre de cet article. Disons seulement que les altermondialistes et contestataires les plus convaincus ne pourront pas &agrave; l'avenir &eacute;viter le sujet.<br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Est-ce &agrave; dire cependant que ceux ayant les moyens d'organiser des manifestations anti-capitalistes et anti-mondialistes devraient renoncer &agrave; le faire? Certainement pas. L'histoire montre, y compris au plan anthropologique, que des &eacute;v&egrave;nements apparemment marginaux peuvent avoir des cons&eacute;quences consid&eacute;rables. Ceci notamment s'ils r&eacute;v&egrave;lent des d&eacute;s&eacute;quilibres profonds jusqu'ici mal observ&eacute;s, ou s'ils suscitent le passage &agrave; l'acte de facteurs de changement jusqu'ici inconscients. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Selon l'expression, l'on pourrait dire &laquo;&nbsp;manifestons, manifestons, il en restera bien quelque chose !&nbsp;&raquo;. </font></p> Sat, 08 Jul 2017 23:00:00 GMT Le Vénézuela, plus que jamais la cible des Etats-Unis http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2617 2617 <br /><font size="2" face="Arial">La raison de ces attaques ne pouvait &eacute;chapper &agrave; ceux qui voulaient faire l'effort de comprendre. Le V&eacute;n&eacute;zuela est possesseur de tr&egrave;s importants gisements p&eacute;troliers. En 2009, des estimations am&eacute;ricaines faisaient &eacute;tat de 1&nbsp;360 milliards de barils de p&eacute;trole contenus dans le sous-sol du pays, dont 514 milliards techniquement exploitables (un peu plus de 70 milliards&nbsp;de&nbsp;tonnes), soit plus du tiers des r&eacute;serves de p&eacute;trole de la plan&egrave;te.<br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais d&egrave;s le d&eacute;but, Chavez avait eu le courage, seul parmi ses homologues, de refuser de livrer ces richesses au grands du p&eacute;trole am&eacute;ricain, De plus, il avait d&eacute;cid&eacute; de se rapprocher de la Russie, en vue d'accords de coop&eacute;ration. A la mort de Chavez, en 2013, Washington esp&eacute;rait que son successeur, Nicolas Maduro, allait faire preuve de plus de faiblesse. Il n'en a rien &eacute;t&eacute;. Maduro, membre du Mouvement Cinqui&egrave;me R&eacute;publique et pr&eacute;sident du parti socialiste unifi&eacute;, avait &agrave; peu de choses pr&egrave;s repris la politique de Chavez. Son mandat se terminera en 2019.</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">C'en &eacute;tait trop pour les Etats-Unis. Ce qu'ils n'avaient pas os&eacute; faire avec Chavez, jug&eacute; trop populaire, ils l'ont fait &agrave; grande &eacute;chelle contre Maduro, sous forme notamment du d&eacute;clenchement de mouvements insurrectionnels arm&eacute;s ayant multipli&eacute; les agressions. Les gouvernements et m&eacute;dias occidentaux ont donn&eacute; un grand &eacute;cho &agrave; ces mouvements, pr&eacute;sent&eacute;s comme exprimant une r&eacute;volte populaire contre le &laquo;&nbsp;dictateur&nbsp;&raquo;. L'on faisait rarement valoir qu'ils &eacute;taient en fait l'expression d'une bourgeoisie riche qui comptait reprendre l'influence que Chavez lui avait retir&eacute;, et qui n'avait rien de populaire. De plus, ils ont &eacute;t&eacute; et demeurent largement pourvus en dollars par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains. Ceux-ci avaient repris espoir de remettre la main sur le p&eacute;trole du V&eacute;n&eacute;zuela et de soustraire le pays &agrave; l'influence suppos&eacute;e de Vladimir Poutine.</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">A la surprise g&eacute;n&eacute;rale, jusqu'&agrave; ce jour tout au moins, Maduro et les forces politiques qui le soutiennent ont r&eacute;sist&eacute; aux innombrables manifestations, souvent violentes, men&eacute;ess contre lui et l'administration v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lienne. Bien plus, la justice et la police, rest&eacute;es jusqu'&agrave; ce jour fid&egrave;les dans l'ensemble au Pr&eacute;sident,<span style="font-style: normal"> ont d&eacute;cid&eacute; d'arr&ecirc;ter le banquier Fortunato Benacerraf Saias, directeur du groupe financier 100% Banco, pour ses liens avec deux autres chefs d'entreprise d&eacute;j&agrave; mis en examen pour avoir conspir&eacute; contre le Conseil National Electoral, dans le but d&rsquo;emp&ecirc;cher l&rsquo;&eacute;lection de l'Assembl&eacute;e constituante pr&eacute;vue par Maduro pour le 30 Juillet. lib&eacute;raliser les institutions.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Ce banquier est en relation avec d'autres entrepreneurs, Aristides Moreno et Roberto Picon, accus&eacute;s d'avoir programm&eacute; une cyber-attaque des r&eacute;seaux informatiques de l&rsquo;organisme &eacute;lectoral. Leur but &eacute;tait d'emp&ecirc;cher l&rsquo;&eacute;lection des repr&eacute;sentants &agrave; l'Assembl&eacute;e nationale constituante. Moreno est le PDG et le fondateur d'un conglom&eacute;rat de groupes financiers, Inversur. Il est aussi le pr&eacute;sident de Domegas, une compagnie de distribution de gaz domestique &agrave; Caracas.&nbsp; </span>Quant &agrave; Picon, il est directeur et actionnaire de l'entreprise informatique Consultores e Ingenieros (Consein, principale alli&eacute;e de Microsoft, qui a d&eacute;j&agrave; pris en main les technologies de l'information au V&eacute;n&eacute;zu&eacute;la. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les uns et les autres ont organis&eacute; des collectes dont l'une de 100.000 dollars uniquement destin&eacute;es &agrave; procurer des armes aux manifestants.1)</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nul ne peut pr&eacute;dire aujourd'hui ce que sera l'issu du v&eacute;ritable combat &agrave; mort men&eacute; contre le prol&eacute;tariat v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien et Maduro par les Etats-Unis. Ceci d'autant plus que Donald Trump en a repris enti&egrave;rement les objectifs. Lui et ses soutiens ne peuvent en effet rester insensibles au charme du p&eacute;trole v&eacute;n&eacute;zuelien. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il serait temps cependant que les gouvernements et m&eacute;dias europ&eacute;ens cessent de diaboliser Maduro et voient au contraire en lui ce qu'il est, le seul pr&eacute;sident sud-am&eacute;ricain ayant encore le courage &agrave; s'opposer &agrave; l'empire am&eacute;ricain. Le Br&eacute;sil, comme on le sait, sous la direction du corrompu Michel Temer, lui aussi d'ailleurs en voie d'inculpation, a enti&egrave;rement renonc&eacute; &agrave; jouer un r&ocirc;le en ce sens au sein du BRICS, comme il l'avait fait sous la pr&eacute;sidence de la courageuse Dilma Rousseff. On notera que Temer est si honteux de lui-m&ecirc;me qu'il ne voulait pas se rendre au G20 du 7 juillet dont le Br&eacute;sil est membre.<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">1) Pour en savoir plus, on pourra se r&eacute;f&eacute;rer &agrave; l'article <a href="http://www.latabla.com/venezuela-la-rebelion-de-los-ricos/" target="_blank">http://www.latabla.com/venezuela-la-rebelion-de-los-ricos/</a> traduit par Tlaxcala <a href="http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20897">http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20897</a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><a href="http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20897"><br /> </a><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial">2) Note au 13/07</font></font></font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial">Sur ce m&ecirc;me th&egrave;me, on lira l&quot;article tr&egrave;s document&eacute; publi&eacute; par Venezualainfos</font></font></font></font></font><a href="https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/07/11/lhypothese-du-double-gouvernement-et-du-conflit-prolonge/"><br /> https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/07/11/lhypothese-du-double-gouvernement-et-du-conflit-prolonge/</a></p> </font></font></font></font></font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"><font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> <br /> </p> </font></font></font></font></font> Fri, 07 Jul 2017 23:00:00 GMT G20 à Hambourg. Etablissement d'un dialogue entre Donald Trump et Vladimir Poutine http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2618 2618 <br /><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Le point essentiel &agrave; tirer de cette r&eacute;union concerne les conclusions de l'&eacute;change informel s'&eacute;tant tenu entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 07. Compte tenu des propos agressifs tenus la veille en Pologne par Trump, on pouvait craindre qu'il ne marque une aggravation des relations entre les deux superpuissances. Il y avait en effet lou&eacute; la Pologne et sa politique nationaliste mais aussi antirusse. </span></strong> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Mais Trump, de plus en plus impr&eacute;visible, s'est montr&eacute; au contraire tr&egrave;s ouvert. On peut retenir les points principaux de cet entretien, tels que rapport&eacute;s par le ministre russe Lavrov, qui y avait assist&eacute; au m&ecirc;me titre que Rex Tillerson pour les Etats-Unis: </span></strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">La Syrie</span></strong><br /> </font> </p> <div id="ld-6334-2428" dir="LTR"> </div> <font size="2" face="Arial"> Les USA, la Russie et la Jordanie ont convenu d'un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie (Daraa, Quneitra et Sweida). La cr&eacute;ation d'une zone de d&eacute;sescalade a par ailleurs &eacute;t&eacute; d&eacute;cid&eacute;e. Le cessez-le-feu commencera le 9 juillet. Trump a ainsi convenu de facto qu'il cesserait de rechercher la chute de Bashar al Assad. Cette zone de d&eacute;sescalade compl&egrave;tera celles &eacute;tablies par le Memorandum d'Astana sign&eacute; en mai 2017, en l'absence de Washington. </font> <p><font size="2" face="Arial">L'Ukraine</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les deux pr&eacute;sidents ont convenu de l'&eacute;tablissement d'un canal de communication destin&eacute; &agrave; &eacute;voquer, et si possible &agrave; r&eacute;soudre, les questions int&eacute;ressant l'aggravation de la guerre au Donbass et la d&eacute;t&eacute;rioration de la situation en Ukraine. Le premier objectif en sera le respect par les parties des accords dits de Minsk. Mais Trump n'a pas propos&eacute; de solutions nouvelles sur ces points. De m&ecirc;me, si la situation en Crim&eacute;e a &eacute;t&eacute; &eacute;galement &eacute;voqu&eacute;e, aucun d&eacute;tail n'a filtr&eacute; &agrave; ce sujet. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Le Russiagate et la cybers&eacute;curit&eacute;.</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Donald Trump a accept&eacute; les assurances de Vladimir Poutine sur le fait que ce dernier n'&eacute;tait en rien intervenu dans son &eacute;lection. Il aurait admis que l'obsession de l'Am&eacute;rique &agrave; ce sujet &eacute;tait </span></strong> &ldquo;bizarre&rdquo;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Plus important, les deux dirigeants ont r&eacute;affirme leur volont&eacute; de coop&eacute;rer en mati&egrave;re de cybers&eacute;curit&eacute; dans la lutte contre le terrorisme, la p&eacute;dophilie et le crime organis&eacute;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">La Cor&eacute;e du Nord</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les deux ministres Sergey Lavrov et Rex Tillerson ont convenu de rester en &eacute;troite communication pour &eacute;viter que ne s'aggrave les tensions entre la Cor&eacute;e du Nord et les Etats-Unis. Washington fera appel dans ce but au Conseil de S&eacute;curit&eacute;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'Ambassade russe<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Donald Trump a convenu d'un processus avec la Russie permettant &agrave; celle-ci de disposer &agrave; nouveau d'une ambassade &agrave; Washington, qui avait &eacute;t&eacute; ferm&eacute; par Obama &agrave; la suite de l'&nbsp;&laquo;&nbsp;affaire de Crim&eacute;e&nbsp;&raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <strong><span style="font-weight: normal">Ceci dit, ni </span></strong>Trump ni Poutine n'auraient convenu de se dire amis (friends) . Cependant ils ont convenu du fait que les deux pr&eacute;sidents &laquo;&nbsp;coop&eacute;reraient positivement&nbsp;&raquo; dans la recherche de compromis respectant les int&eacute;r&ecirc;ts des deux puissances. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">....<br /> <br /> Rien ne permet d'affirmer que Trump, rentr&eacute; &agrave; Washington, respecterait ses engagements. Cependant la r&eacute;union du G20, qui pouvait faire craindre un renforcement des tensions avec la Russie, a &eacute;t&eacute; salu&eacute;e en ce sens comme tr&egrave;s positive.</font></p> <p><strong><font size="2" face="Arial">Note au 08/07 soir</font></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Cet article du Politico exprime avec nettet&eacute; les r&eacute;sistances que suscitera la discussion de Trump avec Poutine aupr&egrave;s des repr&eacute;sentants du Deep State belliciste am&eacute;ricain. Trump pourra -t-il r&eacute;sister, ou sera-t-il oblig&eacute; de rentrer dans le rang ?</font><br /> <strong><a href="http://www.politico.com/magazine/story/2017/07/07/trump-handed-putin-a-stunning-victory-215353"><font face="Arial"><font size="2"><span style="font-weight: normal">http://www.politico.com/magazine/story/2017/07/07/trump-handed-putin-a-stunning-victory-215353</span></font></font></a></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong>Note au 10/07</strong><br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On lira l&agrave; le communiqu&eacute; final du G20<a href="https://www.g20.org/gipfeldokumente/G20-leaders-declaration.pdf"><br /> https://www.g20.org/gipfeldokumente/G20-leaders-declaration.pdf</a></font></p> <ol> <li><font size="2" face="Arial" /></li> </ol> <p><br /> <br /> </p> Fri, 07 Jul 2017 23:00:00 GMT Le cadeau nord-coréen à Donald Trump. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2612 2612 <br /><font size="2" face="Arial">Le missile Hwasong-14 a vol&eacute; &agrave; une altitude de 2.802 km et sur une distance de 933 km avant d'atteindre une cible situ&eacute;e en mer, a affirm&eacute; Pyongyang. Les Etats-Unis, le Japon et la Cor&eacute;e du Sud ont fourni des chiffres similaires.&nbsp;Il a &eacute;t&eacute; lanc&eacute; quasi verticalement pour rester sous contr&ocirc;le du centre de lancement, mais il pourrait adopter des trajectoires plus horizontales afin de lui donner une port&eacute;e intercontinentale </font> <p><font size="2" face="Arial">Ce missile est pr&eacute;vu pour pouvoir emporter une ou plusieurs charges nucl&eacute;aires. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Clairement, le missile n'est pas destin&eacute; &agrave; r&eacute;aliser une premi&egrave;re frappe nord-cor&eacute;enne qui entrainerait une riposte am&eacute;ricaine d&eacute;vastatrice. Par contre il pourrait constituer une frappe en retour si les Etats-Unis d&eacute;cidait eux-m&ecirc;mes d'une premi&egrave;re frappe nucl&eacute;aire, fut-elle limit&eacute;e. Son lanceur mobile ne permet pas de le d&eacute;tecter facilement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Selon Joe Cirincione, pr&eacute;sident du Think Tank anti-nucl&eacute;aire am&eacute;ricain </font><a href="https://www.pshares.org/">https://www.pshares.org/ </a><font size="2" face="Arial">le missile pourrait atteindre actuellement Singapour, l'Australie et l'Alaska. Compte-tenu de son rythme actuel de d&eacute;veloppement, il pourrait frapper dans les prochaines ann&eacute;es, sinon mois, Los Angeles, New York ou Washington.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ceci dit, si pour le moment la Cor&eacute;e du Nord semble bien disposer d'une bombe nucl&eacute;aire, rien ne permet d'affirmer que celle ci pourrait facilement &ecirc;tre miniaturis&eacute;e afin d'&ecirc;tre emport&eacute;e par un ICBM.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La Russie et la Chine ont imm&eacute;diatement r&eacute;agi au lancement en demandant l'ouverture imm&eacute;diate de n&eacute;gociation avec Pyongyang, en &eacute;change de quoi les Etats-Unis et la Cor&eacute;e du Sud arr&ecirc;teraient leurs exercices militaires en mer de Cor&eacute;e clairement destin&eacute;s &agrave; menacer le r&eacute;gime de Kim Jong-un. Ceux-ci selon Moscou et P&eacute;kin pourraient rapidement d&eacute;g&eacute;n&eacute;rer en une guerre catastrophique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Malheureusement, loin de n&eacute;gocier, manifestement pouss&eacute;s par Donald Trump, les Etats-Unis et la Cor&eacute;e du Sud viennent de d&eacute;clarer qu'ils ont proc&eacute;d&eacute; &agrave; des essais concernant leurs propres missiles. On lira &agrave; ce sujet l'article dat&eacute; du 5 juillet de CNN <a href="http://edition.cnn.com/2017/07/04/politics/us-officials-meet-north-korea-missile-launch/index.html">http://edition.cnn.com/2017/07/04/politics/us-officials-meet-north-korea-missile-launch/index.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les options am&eacute;ricaines pour obliger Kim Jong-un &agrave; cesser ces d&eacute;veloppement ne sont pas nombreuses. N&eacute;gocier sur un pied d'&eacute;galit&eacute;...mais Trump continue &agrave; s'y refuser. D&eacute;truire les sites de tests ...mais ce serait la guerre. Augmenter les sanctions et les pressions diplomatiques....mais manifestement ceci demeurera sans plus d'effets demain qu'aujourd'hui.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par ailleurs, on ne voit pas comment Moscou et P&eacute;kin pourraient obliger Washington &agrave; faire preuve de plus de tol&eacute;rance vis-&agrave;-vis de Pyongyang. Si bien que du jour au lendemain une provocation, qu'elle soit cor&eacute;enne ou am&eacute;ricaine, pourrait d&eacute;g&eacute;n&eacute;rer en une guerre catastrophique. Dans le camp am&eacute;ricain, S&eacute;oul en subirait imm&eacute;diatement des cons&eacute;quences dramatiques. Le Japon pourrait ne pas &ecirc;tre &eacute;pargn&eacute;. <br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial">...</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nous pensons que pour r&eacute;soudre ce probl&egrave;me, les grandes puissances, Etats-Unis compris, doivent laisser le r&eacute;gime nord-cor&eacute;en se doter de tout ce qu'il voudra en mati&egrave;re d'ICBM et de charges nucl&eacute;aires. Il ne pourra faute de ressources aller tr&egrave;s loin en ce sens. Par ailleurs son grand leader ne sera certainement pas assez fou pour les utiliser le premier, ce qui entrainerait en retour son an&eacute;antissement imm&eacute;diat. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Encore faudrait-il de son c&ocirc;t&eacute; que Trump renonce &agrave; ses gesticulations mena&ccedil;ant la Cor&eacute;e du Nord d'une action militaire d'envergure. Il devrait se rendre compte que celle-ci, comme annonc&eacute; par P&eacute;kin et Moscou, entrainerait une guerre d&eacute;sastreuse dont lui, le Japon et la Cor&eacute;e du Sud seraient les premi&egrave;res victimes. Il n'a vraiment pas besoin de cela pour s'affirmer, compte-tenu des difficult&eacute;s qu'il affronte en ce moment. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <h2><br /> <br /> </h2> Tue, 04 Jul 2017 23:00:00 GMT Au prétexte de la Corée du Nord, Trump vise-t-il une guerre avec la Chine&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2610 2610 <br /><font size="2" face="Arial">Lors d'une rencontre avec le pr&eacute;sident sud-Cor&eacute;en Moon Jae-in &agrave; Washington le 30/06, Trump a d&eacute;clar&eacute; que <em>&ldquo;The era of strategic patience with the North Korean regime has failed. Frankly that patience is over...&rdquo;</em>. Il n'a pas pr&eacute;cis&eacute; quels moyens l'Am&eacute;rique emploierait pour amener la Cor&eacute;e du Nord &agrave; abandonner sa politique d'armement. Mais les repr&eacute;sentants de la Maison Blanche ont d&eacute;clar&eacute; que <em>&ldquo;all options&rdquo;&mdash;that is, including military attacks&mdash;are on the table&nbsp;&rdquo;</em>. Ces propos se passent de traduction. D'ores et d&eacute;j&agrave;, trois groupes de porte-avions accompagn&eacute;s de sous-marins nucl&eacute;aires patrouillent dans les eaux de la p&eacute;ninsule cor&eacute;enne. </font> <p><font size="2" face="Arial">On notera que lors de son s&eacute;jour &agrave; Washington, Moon Jae-in a enti&egrave;rement cautionn&eacute; la d&eacute;marche am&eacute;ricaine. Apr&egrave;s son &eacute;lection, il avait laiss&eacute; penser qu'il pousserait son pays, la Cor&eacute;e du Sud, &agrave; prendre du recul &agrave; l'&eacute;gard de la politique am&eacute;ricaine jusqu'ici fid&egrave;lement suivie par S&eacute;oul. On avait pu penser &eacute;galement qu'il reculait devant la perspective d'une guerre am&eacute;ricaine avec la Cor&eacute;e du Nord, qui entrainerait n&eacute;cessairement des millions de morts au Sud. Sa volte-face s'explique mal, sauf &agrave; supposer que les industriels sud-cor&eacute;ens n'ont pas voulu engager de confrontation directe avec Trump, craignant que celui-ci ne d&eacute;cide de sanctions &eacute;conomiques &agrave; leur &eacute;gard.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>La Chine</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ceci-dit, on ne peut oublier que d&egrave;s le d&eacute;but de sa campagne, Trump avait annonc&eacute; qu'il comptait r&eacute;duire par tous moyens la domination chinoise pr&eacute;sent&eacute;e comme mettant &agrave; mal l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine. Avant cela m&ecirc;me, Obama avait multipli&eacute; les provocations maritimes contre la Chine en Mer de Chine m&eacute;ridionale. Ces derniers temps, &agrave; la suite notamment de contacts avec le pr&eacute;sident Chinois XI, Trump avait paru adopter une attitude conciliatrice. Mais rien ne permet d'affirmer qu'il a renonc&eacute; &agrave; abattre la puissance chinoise. Il sait parfaitement qu'une agression am&eacute;ricaine contre la Cor&eacute;e du Nord, ind&eacute;fectible alli&eacute;e de la Chine, entrainerait une r&eacute;ponse militaire chinoise. Celle-ci ne semble plus l'inqui&eacute;ter. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La preuve en est qu'il vient de donner un feu vert &agrave; une op&eacute;ration navale pr&eacute;tendue assurer la libert&eacute; de navigation (FONOP) dans les d&eacute;troits, dans des eaux que la Chine affirme &ecirc;tre chinoises. L'US Navy vient d'envoyer le 2 juillet le destroyer porteur de missiles USS Stethem &agrave; l'int&eacute;rieur des eaux territoriale entourant l'ile Triton dans le groupe des Paracelse, que les Chinois contr&ocirc;lent depuis 1974. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La semaine pr&eacute;c&eacute;dente, le S&eacute;nat am&eacute;ricain avait donn&eacute; son accord &agrave; une vente d'armes &agrave; Ta&iuml;wan pour un montant de 1,4 milliards de dollars. Il avait approuv&eacute; par ailleurs l'imposition de sanctions diverses aux soci&eacute;t&eacute;s et personnes chinoises engag&eacute;es dans des op&eacute;rations commerciales avec la Cor&eacute;e du Nord. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le porte-parole du ministre chinois des affaires &eacute;trang&egrave;res a d&eacute;nonc&eacute; cette vente d'armes comme contraire &agrave; la politique de Washington dite politique de la seule Chine par lequel ce dernier reconnaissait la l&eacute;gitimit&eacute; du gouvernement Chinois sur l'ensemble du territoire de la Chine, y compris Ta&iuml;wan. Il a pr&eacute;venu par ailleurs que toute intrusion navale am&eacute;ricaine dans les eaux territoriales chinoises entrainerait des &laquo;&nbsp;ripostes appropri&eacute;es&nbsp;&raquo;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">C'est manifestement ce que cherche aujourd'hui l'impr&eacute;visible et dangereux Donald Trump, esp&eacute;rant peut-&ecirc;tre ainsi reconqu&eacute;rir le soutien d'une opposition interne paraissant de plus en plus d&eacute;sireuse de provoquer sa destitution, notamment en raison de sa pr&eacute;tendue collusion avec la Russie. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> <p><br /> <br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Sun, 02 Jul 2017 23:00:00 GMT Syrie. Trump perd-il la tête? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2606 2606 <br /><font size="2" face="Arial">Celle-ci serait analogue &agrave; celle qui lui avait &eacute;t&eacute; reproch&eacute;e le 4 Avril 2017 et avait provoqu&eacute; l'intervention militaire am&eacute;ricaine contre les forces syriennes. Si Bashar al Assad conduisait une nouvelle attaque chimique en Syrie, selon Sean Spicer, il en paierait le prix fort. </font> <p><font size="2" face="Arial">Moscou a r&eacute;pondu que ces all&eacute;gations nouvelles &eacute;taient sans aucune preuve et que les menaces de Trump contre Assad &eacute;taient inacceptables. Il n'a pas pr&eacute;cis&eacute; quelle serait sa r&eacute;action &agrave; une nouvelle attaque am&eacute;ricaine, mais tout laisse penser qu'elle serait militaire. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Rappelons que malgr&eacute; tous les efforts des services de renseignements am&eacute;ricains, il n'a jamais &eacute;t&eacute; prouv&eacute; la moindre implication de Assad dans l'attentat du 4 avril. Tout laisse au contraire penser que cet attentat a &eacute;t&eacute; perp&eacute;tr&eacute; par des &laquo;&nbsp;rebelles mod&eacute;r&eacute;s&nbsp;&raquo; soutenus par la Maison Blanche et abondamment pourvus en gaz sarin. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui, les nouvelles accusations de Trump inqui&egrave;tent jusqu'aux diplomates et militaires am&eacute;ricains. Veut-il vraiment provoquer une guerre avec la Russie, guerre locale ou guerre mondiale? Veut-il se laver aux yeux de l'opposition de tout soup&ccedil;on de complaisance &agrave; l'&eacute;gard de Poutine ? Certains, selon les informations publi&eacute;es par les m&eacute;dias, vont jusqu'&agrave; s'inqui&eacute;ter de l'&eacute;tat mental du Pr&eacute;sident, de plus en plus d&eacute;rang&eacute; par les difficult&eacute;s de la t&acirc;che. <br /> <br /> Nous ne pouvons pour notre part que partager cette inqui&eacute;tude. <br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ol> <li> <p><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/06/26/white-house-says-syrias-assad-preparing-another-chemical-attack-warns-of-heavy-penalty/?utm_term=.87c9ea469b3a">https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/06/26/white-house-says-syrias-assad-preparing-another-chemical-attack-warns-of-heavy-penalty/?utm_term=.87c9ea469b3a</a></font></p> </li> <li> <p><font size="2" face="Arial">Lire aussi sur cette affaire un article de Zeroedge<br /> </font><a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-06-27/after-getting-busted-bombing-syria-based-lie-trump-doubles-down-…-threatens-bomb-syr"><font size="2" face="Arial">http://www.zerohedge.com/news/2017-06-</font>27/after-getting-busted-bombing-syria-based-lie-trump-doubles-down-%E2%80%A6-threatens-bomb-syr</a></p> </li> </ol> Tue, 27 Jun 2017 23:00:00 GMT La politique anti -immigration musulmane de Trump en partie validée par la Cour Suprême http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2603 2603 <br /><font size="2" face="Arial">En attendant, les neuf juges ont annonc&eacute; qu'une partie du texte entrerait en vigueur. Le d&eacute;cret interdisant l'entr&eacute;e aux &Eacute;tats-Unis aux habitants de six pays majoritairement musulmans (Syrie, Libye, Iran, Soudan, Somalie et Y&eacute;men) s'applique d&eacute;sormais vis-&agrave;-vis de quiconque &quot;n'ayant pas &eacute;tabli de relation de bonne foi avec une personne ou une entit&eacute; aux &Eacute;tats-Unis&quot;. </font> <p><font size="2" face="Arial">Trump a bien entendu imm&eacute;diatement f&eacute;licit&eacute; les juges de cette &laquo;&nbsp;sage d&eacute;cision&nbsp;&raquo;. Les associations de &laquo;&nbsp;d&eacute;fense des Droits de l'Homme&nbsp;&raquo; am&eacute;ricaines s'en indignent. Mais beaucoup de repr&eacute;sentants des Etats favorables &agrave; la mesure de Trump font valoir que la d&eacute;cision de la Cour restera longtemps inapplicable de fait compte-tenu de la difficult&eacute; d'introduire des contr&ocirc;les efficaces aux fronti&egrave;res. Ceci d'autant plus que de nombreuses entreprises sont favorables &agrave; l'introduction de travailleurs musulmans pour concurrencer les salari&eacute;s locaux jug&eacute;s trop co&ucirc;teux. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par ailleurs, pourquoi exclure les ressortissants d'autres pays comme l'Arabie Saoudite et le Qatar, pourtant stigmatis&eacute;s aujourd'hui par Trump au fait qu'ils contribuent efficacement &agrave; la propagation du terrorisme. Quant &agrave; la Syrie, il est difficile d'admettre que Bashar al Assad propage le terrorisme. Il en est de m&ecirc;me de l'Iran. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En Europe, les services de la lutte anti-terroriste font valoir qu'une telle mesure, si elle &eacute;tait d&eacute;cid&eacute;e, donnerait une fausse impression de s&eacute;curit&eacute;, les terroristes radicalis&eacute;s provenant g&eacute;n&eacute;ralement de musulmans autochtones recrut&eacute;s &agrave; partir des r&eacute;seaux sociaux. De toute fa&ccedil;on, en Europe et plus particuli&egrave;rement en France, il serait impossible d'interdire l'immigration provenant du Maghreb. Si l'on voulait vraiment lutter contre le terrorisme islamique, il serait prioritaire de renforcer les services de police et de justice. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Mon, 26 Jun 2017 23:00:00 GMT La France et le Qatar: Aux abonnés absents&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2600 2600 <br /><font size="2" face="Arial">C'est ce que d'ailleurs n'ont pas tard&eacute; &agrave; faire l'Iran, la Turquie et la Russie. D&egrave;s que la coalition entre l&rsquo;Arabie saoudite, les &Eacute;mirats arabes unis et Bahre&iuml;n (sans mentionner l'Egypte, mais que vient-elle faire dans cette gal&egrave;re, ) a annonc&eacute; vouloir isoler radicalement le petit Emirat du reste du monde, elles ont commenc&eacute; &agrave; apporter de l'aide au Qatar, y compris dans l'imm&eacute;diat en mati&egrave;re de ravitaillement. Elles ont par ailleurs laiss&eacute; entendre que toute op&eacute;ration militaire de la coalition saoudienne contre le Qatar entrainerait des &laquo;&nbsp;r&eacute;ponses appropri&eacute;es&nbsp;&raquo;. </font> <p><font size="2" face="Arial">Riyad, avec le courage qui le caract&eacute;rise, n'a pas os&eacute; encore engager de moyens militaires contre le Qatar. Il vient par contre de formuler 13 exigences &agrave; satisfaire par Doha, dans un d&eacute;lai de 10 jours (en voir la liste en annexe). Il est clair que si le Qatar acceptait ce v&eacute;ritable ultimatum, il serait rapidement ray&eacute; de la carte du Moyen-Orient. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il ne semble pas qu'il en ait l'intention, comptant sur l'appui de ses puissants partenaires. Par ailleurs, on ne sait pas clairement &agrave; ce jour que sera l'attitude de Donald Trump. Il n'avait jamais manifest&eacute; de grandes affinit&eacute;s pour l'Arabie saoudite, sauf r&eacute;cemment. Mais dans sa guerre absurde contre l'Iran, il est possible qu'il se rallie &agrave; la coalition anti-Qatar, compte tenu du fait que celle-ci deviendra de facto une coalition anti-Iran.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Bornons-nous &agrave; ce jour &agrave; constater l'&eacute;tonnant silence officiel de la France. Compte tenu des importants investissements qataris en France, encourag&eacute; par les gouvernements successifs, (voir un &eacute;tat qu'il conviendrait d'ailleurs de mettre &agrave; jour <a href="http://www.francetvinfo.fr/france/qatar-quel-est-le-poids-des-investissements-du-pays-en-france_1512483.html">http://www.francetvinfo.fr/france/qatar-quel-est-le-poids-des-investissements-du-pays-en-france_1512483.html</a> ) on ne comprendrait pas qu'Emmanuel Macron, qui pr&eacute;tend &ecirc;tre sur tous les fronts, n'intervienne pas au secours du Qatar et des entreprises fran&ccedil;aises dans lesquels celui-ci a pris des participations.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Annexe</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Voici ce que r&eacute;clament Riyad, Abou Dabi, Manama et Le Caire. Source M&eacute;diapart&nbsp; 25/06.</font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>1. Le Qatar doit r&eacute;duire ses relations diplomatiques avec l&rsquo;Iran et fermer les missions diplomatiques iraniennes sur son territoire. Le commerce et les &eacute;changes avec l&rsquo;Iran doivent respecter les sanctions am&eacute;ricaines et internationales, de mani&egrave;re &agrave; ne pas menacer la s&eacute;curit&eacute; du Conseil de coop&eacute;ration du Golfe.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>2. Le Qatar doit imm&eacute;diatement fermer la base que la Turquie est en train de construire sur son territoire et mettre un terme &agrave; toute coop&eacute;ration militaire avec la Turquie &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur de l&rsquo;&eacute;mirat.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>3. Le Qatar doit couper les liens avec toutes les organisations terroristes, sectaires et id&eacute;ologiques, en particulier avec les Fr&egrave;res musulmans, l&rsquo;&Eacute;tat islamique, Al-Qa&iuml;da, Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), les Chebabs somaliens, AQMI et le Hezbollah libanais. Il doit formellement d&eacute;clarer q&eacute; saoudite, Bahre&iuml;n, les &Eacute;mirats arabes unis et l&rsquo;&Eacute;gypte, et accepter toutes les futures mises &agrave; jour de cette liste.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>4. Le Qatar doit couper tous les moyens de financement destin&eacute;s &agrave; des individus, groupes et organisations qui ont &eacute;t&eacute; consid&eacute;r&eacute;s comme terroristes par l&rsquo;Arabie saoudite, Bahre&iuml;n, les &Eacute;mirats arabes unis et l&rsquo;&Eacute;gypte, les &Eacute;tats-Unis et d&rsquo;autres pays.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>5. La Qatar doit remettre les&nbsp;figures du terrorisme, les fugitifs et individus recherch&eacute;s, ressortissants de l&rsquo;Arabie saoudite, de Bahre&iuml;n, des &Eacute;mirats arabes unis et de l&rsquo;&Eacute;gypte &agrave; leur pays d&rsquo;origine. Il doit aussi geler leurs biens et fournir toutes les informations requises sur leurs domiciles, mouvements et moyens financiers.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>6. Le Qatar doit fermer Al Jazeera et ses stations affili&eacute;es.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>7. Le Qatar doit cesser toute ing&eacute;rence dans les affaires int&eacute;rieures des &Eacute;tats souverains, cesser d&rsquo;offrir sa nationalit&eacute; &agrave; des individus recherch&eacute;s de nationalit&eacute; saoudienne, &eacute;miratie, bahreinie ou &eacute;gyptienne. Il doit retirer la citoyennet&eacute; qatarie aux personnes dont la naturalisation viole les lois de ces pays.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>8. Le Qatar doit verser des r&eacute;parations financi&egrave;res &agrave; ses voisins pour les pertes en vies humaines et les pertes financi&egrave;res provoqu&eacute;es par sa politique ces derni&egrave;res ann&eacute;es. Le montant de ces indemnit&eacute;s sera d&eacute;termin&eacute; en coordination avec le Qatar.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>9. Le Qatar doit aligner sa politique sur celle des autres pays arabes du Golfe, tout comme il doit le faire en mati&egrave;re &eacute;conomique, conform&eacute;ment &agrave; l&rsquo;accord conclu en 2014 avec l&rsquo;Arabie saoudite.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>10. Le Qatar doit cesser tout contact avec l&rsquo;opposition en Arabie saoudite, au royaume de Bahre&iuml;n, aux &Eacute;mirats arabes unis et en &Eacute;gypte. Il doit communiquer des rapports d&eacute;taillant les contacts qu&rsquo;il a d&eacute;j&agrave; entretenus avec des groupes d&rsquo;opposition dans ces pays et les soutiens qu&rsquo;il leur a apport&eacute;s.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>11. Le Qatar doit fermer tous les organes d&rsquo;information qu&rsquo;il finance directement ou indirectement, y compris Arabi21, Al Araby, Al Jadeed, Mekameleen, Middle east eye, etc.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>12. Le Qatar doit communiquer son accord avec ces demandes dans les 10 jours suivant la communication de cette liste.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>13. Le Qatar doit accepter un audit mensuel du respect de ces obligations pendant la premi&egrave;re ann&eacute;e suivant son acceptation, puis un audit trimestriel la deuxi&egrave;me ann&eacute;e et des audits mensuels les ann&eacute;es suivantes.</em></font></p> Sat, 24 Jun 2017 23:00:00 GMT La France et le Qatar: Aux abonnés absents&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2601 2601 <br /><font size="2" face="Arial">C'est ce que d'ailleurs n'ont pas tard&eacute; &agrave; faire l'Iran, la Turquie et la Russie. D&egrave;s que la coalition entre l&rsquo;Arabie saoudite, les &Eacute;mirats arabes unis et Bahre&iuml;n (sans mentionner l'Egypte, mais que vient-elle faire dans cette gal&egrave;re, ) a annonc&eacute; vouloir isoler radicalement le petit Emirat du reste du monde, elles ont commenc&eacute; &agrave; apporter de l'aide au Qatar, y compris dans l'imm&eacute;diat en mati&egrave;re de ravitaillement. Elles ont par ailleurs laiss&eacute; entendre que toute op&eacute;ration militaire de la coalition saoudienne contre le Qatar entrainerait des &laquo;&nbsp;r&eacute;ponses appropri&eacute;es&nbsp;&raquo;. </font> <p><font size="2" face="Arial">Riyad, avec le courage qui le caract&eacute;rise, n'a pas os&eacute; encore engager de moyens militaires contre le Qatar. Il vient par contre de formuler 13 exigences &agrave; satisfaire par Doha, dans un d&eacute;lai de 10 jours (en voir la liste en annexe). Il est clair que si le Qatar acceptait ce v&eacute;ritable ultimatum, il serait rapidement ray&eacute; de la carte du Moyen-Orient. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il ne semble pas qu'il en ait l'intention, comptant sur l'appui de ses puissants partenaires. Par ailleurs, on ne sait pas clairement &agrave; ce jour que sera l'attitude de Donald Trump. Il n'avait jamais manifest&eacute; de grandes affinit&eacute;s pour l'Arabie saoudite, sauf r&eacute;cemment. Mais dans sa guerre absurde contre l'Iran, il est possible qu'il se rallie &agrave; la coalition anti-Qatar, compte tenu du fait que celle-ci deviendra de facto une coalition anti-Iran.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Bornons-nous &agrave; ce jour &agrave; constater l'&eacute;tonnant silence officiel de la France. Compte tenu des importants investissements qataris en France, encourag&eacute; par les gouvernements successifs, (voir un &eacute;tat qu'il conviendrait d'ailleurs de mettre &agrave; jour <a href="http://www.francetvinfo.fr/france/qatar-quel-est-le-poids-des-investissements-du-pays-en-france_1512483.html">http://www.francetvinfo.fr/france/qatar-quel-est-le-poids-des-investissements-du-pays-en-france_1512483.html</a> ) on ne comprendrait pas qu'Emmanuel Macron, qui pr&eacute;tend &ecirc;tre sur tous les fronts, n'intervienne pas au secours du Qatar et des entreprises fran&ccedil;aises dans lesquels celui-ci a pris des participations.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Annexe</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Voici ce que r&eacute;clament Riyad, Abou Dabi, Manama et Le Caire. Source M&eacute;diapart&nbsp; 25/06.</font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>1. Le Qatar doit r&eacute;duire ses relations diplomatiques avec l&rsquo;Iran et fermer les missions diplomatiques iraniennes sur son territoire. Le commerce et les &eacute;changes avec l&rsquo;Iran doivent respecter les sanctions am&eacute;ricaines et internationales, de mani&egrave;re &agrave; ne pas menacer la s&eacute;curit&eacute; du Conseil de coop&eacute;ration du Golfe.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>2. Le Qatar doit imm&eacute;diatement fermer la base que la Turquie est en train de construire sur son territoire et mettre un terme &agrave; toute coop&eacute;ration militaire avec la Turquie &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur de l&rsquo;&eacute;mirat.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>3. Le Qatar doit couper les liens avec toutes les organisations terroristes, sectaires et id&eacute;ologiques, en particulier avec les Fr&egrave;res musulmans, l&rsquo;&Eacute;tat islamique, Al-Qa&iuml;da, Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), les Chebabs somaliens, AQMI et le Hezbollah libanais. Il doit formellement d&eacute;clarer q&eacute; saoudite, Bahre&iuml;n, les &Eacute;mirats arabes unis et l&rsquo;&Eacute;gypte, et accepter toutes les futures mises &agrave; jour de cette liste.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>4. Le Qatar doit couper tous les moyens de financement destin&eacute;s &agrave; des individus, groupes et organisations qui ont &eacute;t&eacute; consid&eacute;r&eacute;s comme terroristes par l&rsquo;Arabie saoudite, Bahre&iuml;n, les &Eacute;mirats arabes unis et l&rsquo;&Eacute;gypte, les &Eacute;tats-Unis et d&rsquo;autres pays.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>5. La Qatar doit remettre les&nbsp;figures du terrorisme, les fugitifs et individus recherch&eacute;s, ressortissants de l&rsquo;Arabie saoudite, de Bahre&iuml;n, des &Eacute;mirats arabes unis et de l&rsquo;&Eacute;gypte &agrave; leur pays d&rsquo;origine. Il doit aussi geler leurs biens et fournir toutes les informations requises sur leurs domiciles, mouvements et moyens financiers.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>6. Le Qatar doit fermer Al Jazeera et ses stations affili&eacute;es.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>7. Le Qatar doit cesser toute ing&eacute;rence dans les affaires int&eacute;rieures des &Eacute;tats souverains, cesser d&rsquo;offrir sa nationalit&eacute; &agrave; des individus recherch&eacute;s de nationalit&eacute; saoudienne, &eacute;miratie, bahreinie ou &eacute;gyptienne. Il doit retirer la citoyennet&eacute; qatarie aux personnes dont la naturalisation viole les lois de ces pays.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>8. Le Qatar doit verser des r&eacute;parations financi&egrave;res &agrave; ses voisins pour les pertes en vies humaines et les pertes financi&egrave;res provoqu&eacute;es par sa politique ces derni&egrave;res ann&eacute;es. Le montant de ces indemnit&eacute;s sera d&eacute;termin&eacute; en coordination avec le Qatar.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>9. Le Qatar doit aligner sa politique sur celle des autres pays arabes du Golfe, tout comme il doit le faire en mati&egrave;re &eacute;conomique, conform&eacute;ment &agrave; l&rsquo;accord conclu en 2014 avec l&rsquo;Arabie saoudite.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>10. Le Qatar doit cesser tout contact avec l&rsquo;opposition en Arabie saoudite, au royaume de Bahre&iuml;n, aux &Eacute;mirats arabes unis et en &Eacute;gypte. Il doit communiquer des rapports d&eacute;taillant les contacts qu&rsquo;il a d&eacute;j&agrave; entretenus avec des groupes d&rsquo;opposition dans ces pays et les soutiens qu&rsquo;il leur a apport&eacute;s.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>11. Le Qatar doit fermer tous les organes d&rsquo;information qu&rsquo;il finance directement ou indirectement, y compris Arabi21, Al Araby, Al Jadeed, Mekameleen, Middle east eye, etc.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>12. Le Qatar doit communiquer son accord avec ces demandes dans les 10 jours suivant la communication de cette liste.</em></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"><em> </em></font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>13. Le Qatar doit accepter un audit mensuel du respect de ces obligations pendant la premi&egrave;re ann&eacute;e suivant son acceptation, puis un audit trimestriel la deuxi&egrave;me ann&eacute;e et des audits mensuels les ann&eacute;es suivantes.</em></font></p> Sat, 24 Jun 2017 23:00:00 GMT Bon voyage, Sylvie Goulard et les euro-atlantistes de votre sorte http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2598 2598 <br /><font face="Arial" size="2"><br /> Le nouveau pr&eacute;sident fran&ccedil;ais Emmanuel Macron n'a pas du son &eacute;lection aux appuis du CMI fran&ccedil;ais. Celui-ci &eacute;tait rest&eacute; tr&egrave;s r&eacute;serv&eacute;. Il l'a du &agrave; l'appui, beaucoup mieux pourvu en dollars, apport&eacute; &agrave; sa candidature par Wall Street, le Pentagone, Bruxelles et en France, la grande banque. <br /> <br /> Fort de cet appui, il s'&eacute;tait cru sans doute capable d'affronter directement le CMI fran&ccedil;ais en nommant ministre des Arm&eacute;es une Sylvie Goulard qui s'&eacute;tait pourtant depuis longtemps fait conna&icirc;tre par sa d&eacute;votion &agrave; l'Otan comme d'ailleurs par sa m&eacute;connaissance des questions de d&eacute;fense telles que per&ccedil;ues par les forces fran&ccedil;aises engag&eacute;es dans de nombreux th&eacute;&acirc;tres.<br /> <br /> Ce n'etait pas la femme qui a &eacute;t&eacute; rejet&eacute;e en Sylvie Goulard, puisque le CMI fran&ccedil;ais avait fait fort bon m&eacute;nage avec Michelle Alliot-Marie. Ce fut l'irresponsable qui aurait r&eacute;cemment d&eacute;clar&eacute; (on ne sait si le propos &eacute;tait vrai, mais il pourrait l'&ecirc;tre) qu'elle ne voyait pas l'int&eacute;r&ecirc;t pour nos arm&eacute;es de s'&eacute;quiper en mat&eacute;riel fran&ccedil;ais. Sans doute ne voyait-elle pas non plus l'int&eacute;r&ecirc;t de forces arm&eacute;es fran&ccedil;aises, l'Otan pouvant pourvoir &agrave; tous nos besoins de d&eacute;fense.<br /> <br /> L'avenir dira si Emmanuel Macron continuera &agrave; raisonner ainsi, au moment pr&eacute;cis o&ugrave; sa grande alli&eacute;e la Chanceli&egrave;re allemande semble prendre du recul. Mais s'il le fait, il verra &agrave; l'&eacute;preuve des dangers que devra n&eacute;cessairement affronter le pays, foudre rapidement son actuelle majorit&eacute; politique. Les abstentionnistes, sans mentionner la &laquo;&nbsp;Grande Muette&nbsp;&raquo;, jugeront sans doute bon alors de se faire entendre. <br /> </font><br /> <font face="Arial" size="2" /> Mon, 19 Jun 2017 23:00:00 GMT