Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Sun, 28 May 2017 17:39:55 GMT Notre ennemi le capital, Jean-Claude Michéa, ed. Climats http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2577 2577 <br /><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"><strong>Pr&eacute;sentation</strong></font><font size="2" face="Arial"><br /> </font></em></font> <p style="margin-bottom: 0cm" lang="fr-FR"><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Si l&rsquo;on veut r&eacute;ellement rassembler la grande majorit&eacute; des classes populaires autour d&rsquo;un programme de d&eacute;construction graduelle du syst&egrave;me capitaliste (et non pas simplement accro&icirc;tre ses privil&egrave;ges &eacute;lectoraux), il faut imp&eacute;rativement commencer par remettre en question ce vieux syst&egrave;me de clivages fond&eacute; sur la &laquo;confiance aveugle dans l&rsquo;id&eacute;e de progr&egrave;s&raquo;, dont les pr&eacute;suppos&eacute;s philosophiques de plus en plus paralysants (du type &quot;parti de demain&quot; &ndash; celui de la Silicon Valley &ndash; contre &quot;parti d&rsquo;hier&quot; &ndash; celui de l&rsquo;agriculture paysanne ou de la culture du livre) ne cessent d&rsquo;offrir depuis plus de trente ans &agrave; la gauche europ&eacute;enne le moyen id&eacute;al de dissimuler sa r&eacute;conciliation totale avec le capitalisme sous les dehors beaucoup plus s&eacute;duisants d&rsquo;une lutte &quot;citoyenne&quot; permanente contre toutes les id&eacute;es &laquo;r&eacute;actionnaires&raquo; et &quot;pass&eacute;istes&quot;. </font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p lang="fr-FR"><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Il existe encore, heureusement, quelques penseurs libres dans leur t&ecirc;te et imperm&eacute;ables au bourrage de cr&acirc;ne ambiant. Jean-Claude Mich&eacute;a fait partie de ceux-l&agrave;. Situ&eacute; &agrave; des ann&eacute;es-lumi&egrave;res des sophistes de Saint Germain-des-Pr&egrave;s, du gomin&eacute; Bernard Henri-L&eacute;vy &agrave; la momie Alain Duhamel, il vient de publier un br&ucirc;lot &agrave; charge contre ce colosse aux pieds d'argile qu'est le capitalisme &quot;triomphant&quot;.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Les premi&egrave;res notes de lecture insistent sur les trois parties de son expos&eacute;, ax&eacute;es sur un diagnostic alli&eacute; &agrave; des &eacute;bauches de solutions concr&egrave;tes. Une suite au complexe d'Orph&eacute;e et &agrave; l'empire du moindre mal, avec des pistes de perspectives.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Tout d'abord, Mich&eacute;a revient sur les z&eacute;lateurs de la r&eacute;volution lib&eacute;rale op&eacute;r&eacute;e depuis la chute du mur de Berlin. Il ne s'attarde pas sur les fossiles conservateurs tendance figaro-magazine, dont l'audience se limite &agrave; l'&eacute;lectorat traditionnel de la droite. Il pr&eacute;f&egrave;re insister sur les fossoyeurs du mouvement populaire, ces tartuffes qui ont perverti la gauche ouvri&egrave;re pour se retourner vers la capitalisme le plus dur, en prenant appui sur la construction europ&eacute;enne, voulue par les banques et non par les peuples.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Cette gauche &quot;lib&eacute;rale&quot;, qui a abandonn&eacute; l'&eacute;conomie au service de tous pour se tourner vers les &eacute;crans de fum&eacute;e que sont les questions soci&eacute;tales, est la pierre angulaire du capitalisme fran&ccedil;ais. De Fabius &agrave; Macron, nos soldats de la cause du CAC 40 ont &eacute;nonc&eacute; l'antiracisme, le communautarisme, le f&eacute;minisme et autres concepts pour ne plus parler de l'essentiel, la r&eacute;partition des richesses. Il consacre un chapitre &agrave; d&eacute;monter l'id&eacute;e pervertie de &quot;progr&egrave;s&quot;, qui ne profite pas &agrave; l'ensemble des masses populaires.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">Mich&eacute;a analyse ensuite les nouveaux mouvements politiques alternatifs en sortant des clivages d&eacute;pass&eacute;s datant de la guerre froide. Il appelle &agrave; rassembler la grande majorit&eacute; des couches populaires dans un programme de d&eacute;construction graduelle du syst&egrave;me capitaliste, en rappelant qu'une gr&egrave;ve g&eacute;n&eacute;rale de la consommation, pacifique, suffirait pour faire s'&eacute;crouler le syst&egrave;me bancaire.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial">En fin de compte, il remet en cause le mirage d'une &quot;fin de l'histoire&quot; avec cet empire de compromis qu'est le lib&eacute;ralisme &eacute;conomique, qui pourtant ne profite qu'&agrave; quelques uns au d&eacute;triment du plus grand nombre et de l'int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;n&eacute;ral.</font></em></font></p> <font color="#800000"><em><font size="2" face="Arial"> </font></em></font> <p><font color="#990000"><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em>L'ouvrage de Mich&eacute;a est &agrave; lire, pour comprendre et discuter, mais aussi pour agir...</em></font><br /> <br /> <font size="2" color="#000099"><strong>Notre commentaire. D&eacute;truire le capital...oui mais qui le fera?</strong></font></font></p> <p><font size="2">L'auteur, comme d'innombrables autres avant lui, appelle les victimes du capital &agrave; se rebeller contre ce syst&egrave;me, afin de le d&eacute;truire et le remplacer par une organisation socio-politique v&eacute;ritablement capable de r&eacute;pondre aux besoins des humains d'aujourd'hui, notamment en termes d'&eacute;galit&eacute; individuelle et de protection de la Terre.</font></p> <p><font size="2">Mais a-t-on vu au cours de l'&eacute;volution une esp&egrave;ce ou des sous-esp&egrave;ces domin&eacute;es capables de faire dispara&icirc;tre les esp&egrave;ces ayant pris le dessus sur elles. Verrait-on par exemple les herbivores se rebeller contre les carnivores? C'est bien ainsi, dira-t-on cependant, qu'ont proc&eacute;d&eacute; les premiers humains en se dotant d'armes artificielles avec lesquelles leurs descendants ont fini par faire dispara&icirc;tre presque enti&egrave;rement les carnivores.</font></p> <p><font size="2">C</font><font size="2">es premiers humains avaient compris, inconsciemment ou consciemment, qu'ils devaient faire un saut qualitatif dans l'&eacute;volution des esp&egrave;ces, afin de s'&eacute;manciper de la domination des carnivores. Si avant cela, un auteur politique de leur temps les avaient appel&eacute;s &agrave; se rebeller contre les carnivores, sans fournir la moindre perspective nouvelle pour ce faire, son discours, m&ecirc;me s'il avait recueilli un grand succ&egrave;s de librairie, n'aurait eu aucune cons&eacute;quence pratique en ce sens.</font></p> <p><font size="2">Autrement dit, si les domin&eacute;s ne cherchent pas &agrave; se doter de nouvelles armes pour combattre les dominants, ils ne pourront rien faire. Un minimum de r&eacute;flexion devrait leur montrer que les dominants disposent d&eacute;j&agrave; depuis longtemps des moyens d'assurer et conserver leur supr&eacute;matie. A supposer que les domin&eacute;s r&eacute;ussissent &agrave; persuader certains d'entre eux de tenter de renverser l'ordre dominant, sans fournir d'outils v&eacute;ritablement nouveaux, hors de port&eacute;e des dominants, pour ce faire, leurs appels &agrave; la r&eacute;volution susciteront l'ironie des dominants.</font></p> <p><font size="2">Mich&eacute;a affirme, apparemment sans rire, qu'une gr&egrave;ve g&eacute;n&eacute;rale (mondiale?) suffirait &agrave; d&eacute;truire le capital. Mais qui s'engagerait dans une telle gr&egrave;ve et pourquoi les capitalistes renonceraient-ils &agrave; la force pour en d&eacute;truire les pr&eacute;misses? De la m&ecirc;me fa&ccedil;on les &eacute;cologistes na&iuml;fs affirment qu'il suffirait d'une entente mondiale sous l'&eacute;gide de l'ONU pour prot&eacute;ger la plan&egrave;te de toutes nouvelles pollutions.</font></p> <p><font size="2">Comment, dira-t-on alors, se sont produites les r&eacute;volutions du pass&eacute;, ayant par exemple comme en 1789 permis le renversement du pouvoir aristocratique par un pouvoir bourgeois? Ne fut-ce pas &agrave; l'appel de certains auteurs ou hommes politiques refusant l'ordre ancien? Les &eacute;tudes un peu s&eacute;rieuses concernant la r&eacute;volution de 1789 montrent cependant que celle-ci &eacute;tait in&eacute;vitablement en cours au sein de l'Ancien R&eacute;gime, et qu'elle se serait produite avec ou sans discours r&eacute;volutionnaire. Or ce ph&eacute;nom&egrave;ne qui nous est perceptible avec le recul de l'histoire, ne serait jamais apparu aux r&eacute;volutionnaires de l'&eacute;poque. Ils auraient pens&eacute; que seuls leurs discours auraient permis d'enfanter la prise de la Bastille.</font></p> <p><font size="2">L'erreur de m&eacute;thode de Mich&eacute;a et de ceux qui veulent s'inspirer de ses livres pour d&eacute;truire le capitalisme est de ne pas rechercher &agrave; mettre au jour les moteurs dudit capitalisme, afin de leur inventer de v&eacute;ritables antagonismes. Nous disons inventer, en ce sens que, comme toute d&eacute;couverte scientifique ayant une cons&eacute;quence globale sur l'&eacute;volution du monde, cette &laquo; d&eacute;couverte &raquo; de la fa&ccedil;on de d&eacute;truire les moteurs du capitalisme ne r&eacute;sultera pas en profondeur d'une d&eacute;marche volontariste. Elle se r&eacute;v&egrave;lera d'elle-m&ecirc;me, si elle poss&egrave;de quelque pertinence. Ainsi l'invention du transport a&eacute;rien n'a rien du &agrave; ceux qui voulaient am&eacute;liorer le transport hippomobile.</font></p> <p><font size="2">Le travail utile que pourraient faire Mich&eacute;a et ses semblables serait dans un premier temps de sugg&eacute;rer les bases d'analyses scientifiques aussi hors normes que possible, d'o&ugrave; pourraient &eacute;ventuellement surgir des outils permettant aux victimes du capital de d&eacute;truire celui-ci sans que les maitres du capital aient les moyens ou le temps leur permettant d'y trouver des ripostes.</font></p> <p><font size="2">Plus vite dit que fait, dira-t-on. Ce fut cependant ainsi, avec des moyens d&eacute;coulant de leur &eacute;poque, que les premiers hominiens ont fait reculer sans le vouloir les contraintes qui pesaient sur eux..</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal" lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial"><strong>Ci-dessous, quelques r&eacute;f&eacute;rences &agrave; consulter concernant les analyses de Notre ennemi le capitalisme et plus g&eacute;n&eacute;ralement le travail de Jean-Claude Mich&eacute;a</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"><strong> </strong> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.les-crises.fr/jean-claude-michea-la-presidentielle-le-brexit-et-donald-trump/"><span lang="fr-FR">https://www.les-crises.fr/jean-claude-michea-la-presidentielle-le-brexit-et-donald-trump/</span></a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="http://livre.fnac.com/a10125374/Jean-Claude-Michea-Notre-ennemi-le-capital"><span lang="fr-FR">http://livre.fnac.com/a10125374/Jean-Claude-Michea-Notre-ennemi-le-capital</span></a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.egaliteetreconciliation.fr/Critique-de-Notre-ennemi-le-capital-le-dernier-livre-de-Jean-Claude-Michea-43940.html"><span lang="fr-FR">https://www.egaliteetreconciliation.fr/Critique-de-Notre-ennemi-le-capital-le-dernier-livre-de-Jean-Claude-Michea-43940.html</span></a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="http://claude-rochet.fr/jean-claude-michea/"><span lang="fr-FR">http://claude-rochet.fr/jean-claude-michea/</span></a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal" lang="fr-FR"><font size="2" face="Arial"><a href="http://www.bvoltaire.fr/livre-ennemi-capital-de-jean-claude-michea/">http://www.bvoltaire.fr/livre-ennemi-capital-de-jean-claude-michea/</a></font></p> </font> Fri, 26 May 2017 23:00:00 GMT Naïveté française http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2571 2571 <br /><p><font size="2" face="Arial">Le Br&eacute;sil avait, entre autres contrats, command&eacute; quatre sous-marins d&rsquo;attaque Scorp&egrave;ne pour un contrat de 6,5 milliards d'euro, au profit de la DCNS (construction navale) et de ses sous-traitants. Ce programme pr&eacute;voit aussi d&rsquo;importants transferts de technologie, la construction d&rsquo;un chantier naval, d&rsquo;une base militaire et d&rsquo;un sous-marin &agrave; propulsion nucl&eacute;aire. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Faut-il que la justice fran&ccedil;aise prenne le risque de d&eacute;consid&eacute;rer publiquement une op&eacute;ration d'exportation qui &agrave; l'&eacute;poque avait &eacute;t&eacute; bienvenue en France. Peut-on ignorer que le versement de r&eacute;mun&eacute;rations occultes (pots de vin) &agrave; des interm&eacute;diaires &eacute;trangers influents est universellement pratiqu&eacute; par tous les industriels d'armement, notamment am&eacute;ricains &ndash; ceci avec la b&eacute;n&eacute;diction de leurs gouvernements? La France a cet &eacute;gard se caract&eacute;rise, selon les sources, par une certaine timidit&eacute;. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="MARGIN-BOTTOM: 0cm"><font size="2" face="Arial">Dans de nombreux cas, &agrave; ces versements s'ajoutent des pressions diplomatiques de grande ampleur provenant des gouvernements vendeurs sur les gouvernements acheteurs. Les Etats-Unis, l&agrave; encore, battent tous les records.<br /> <br /> Certes, une juridiction n'a pas &agrave; tenir compte de ces consid&eacute;rations. Encore que...Les milieux bien inform&eacute;s peuvent citer de nombreux cas o&ugrave; les autorit&eacute;s judiciaires &eacute;trang&egrave;res ferment les yeux sur des soup&ccedil;ons de corruption pesant dans leur pays sur des autorit&eacute;s &agrave; l'occasion de la passation de tels contrats. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;Si l'on voulait aller plus loin, on pourrait se demander si le PNF ne cherche pas dans cette affaire &agrave; compromettre Nicolas Sarkozy. Mais que nos lecteurs se rassurent, nous ne nous demanderons rien de la sorte.&nbsp; <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="MARGIN-BOTTOM: 0cm"><font size="2" face="Arial">* Voir Le Monde du 21 Mai 2017<br /> <a href="http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/05/21/la-justice-francaise-enquete-sur-des-soupcons-de-corruption-apres-la-vente-de-sous-marins-au-bresil_5131272_1653578.html" target="_blank">http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/05/21/la-justice-francaise-enquete-sur-des-soupcons-de-corruption-apres-la-vente-de-sous-marins-au-bresil_5131272_1653578.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>&nbsp;Observations de membres du comit&eacute; de r&eacute;daction:</strong><br /> <br /> * Au diable, ces moralisateurs et donneurs de le&ccedil;ons universels qui n&rsquo;ont aucune notion des r&eacute;alit&eacute;s commerciales et &eacute;conomiques et qui s&rsquo;&eacute;rigent en juges supr&ecirc;mes de l&rsquo;humanit&eacute;. Evidemment, il y a eu des interm&eacute;diaires pour finaliser l&rsquo;obtention de ce contrat&nbsp; et ils ont &eacute;t&eacute; r&eacute;mun&eacute;r&eacute;s pour le service qu&rsquo;ils ont rendu &agrave; l&rsquo;industrie Fran&ccedil;aise, aux travailleurs&nbsp; cadres et ouvriers de DCNS dont les emplois ont &eacute;t&eacute; sauv&eacute;s, &agrave; notre balance commerciale en si grand d&eacute;s&eacute;quilibre&nbsp; et finalement &agrave; la France.</font></p> <p><font size="2" face="Arial"> En quoi la justice Fran&ccedil;aise&nbsp; est-elle r&eacute;ellement concern&eacute;e? Que l&rsquo;entreprise ait us&eacute; des services de ces personnes et que celles-ci se soient enrichies&nbsp; dans ces conditions, voil&agrave; ce qui est effectivement insupportable &agrave; ces juges ... Mais un&nbsp; jour arrivera peut-&ecirc;tre - nul n&rsquo;est sans tache en ce bas monde-&nbsp; o&ugrave; ces Saint Just du PNF seront pris en flagrant d&eacute;lit de faute professionnelle, de compromission politique ou d&rsquo;avantages indus et ce jour-l&agrave; , nous serons l&agrave; pour exiger que le laxisme dont l&rsquo;appareil judiciaire a fait montre&nbsp; dans tant d&rsquo;affaires (du mur des cons &agrave; l&rsquo;affaire d&rsquo;Outreau)&nbsp; ne soit pas de mise et que la s&eacute;v&eacute;rit&eacute; la plus rigoureuse leur soit appliqu&eacute;e.<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="MARGIN-BOTTOM: 0cm"><font size="2" face="Arial">&nbsp;* Il ne s'agit pas que &nbsp;de na&iuml;vet&eacute; mais surtout &nbsp;de soumission &agrave; l'ordre anglo-saxon : l'ordre du Bien...</font></p> <div id="AppleMailSignature"><font size="2" face="Arial">C'est dans &nbsp;la ligne des affaires BNP, Alstom etc&nbsp;</font></div> <div id="AppleMailSignature"><font size="2" face="Arial">A quand une affaire australienne ?</font></div> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;* </font><font size="2" face="Arial">Ce qui est reproch&eacute; ici est plus la r&eacute;ussite que les m&eacute;thodes.</font></p> Sun, 21 May 2017 23:00:00 GMT La majorité électorale choisit l'atlantisme http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2557 2557 <br /><font size="2" face="Arial">Mais il y aura sans doute de plus en plus de r&eacute;sistances &agrave; l'&eacute;gard de cette d&eacute;rive suicidaire. Marine Le Pen vient d'annoncer qu'elle voudra en prendre la t&ecirc;te. Sera-t-elle capable de le faire? Nous verrons. Mais il faudra que d'autres forces politiques et syndicales tr&egrave;s diff&eacute;rentes du FN traditionnel, ou m&ecirc;me de Marine Le Pen, s'engagent elles aussi dans ce combat. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On pense en particulier &agrave; tous ceux qui avaient soutenu la candidature de Jean Luc M&eacute;lenchon. Nous &eacute;tudierons ici le plus souvent leurs propositions, s'ils en ont. On pense aussi au nombre consid&eacute;rable des abstentionnistes refusant de choisir entre Macron et Marine Le Pen. Ils ne vont pas rentrer, esp&eacute;rons-le, dans le rang des z&eacute;lateurs du Syst&egrave;me. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">Si l'on avait vot&eacute; en 1942, 80% sans doute des &eacute;lecteurs auraient vot&eacute; P&eacute;tain. Quatre ans apr&egrave;s, gr&acirc;ce &agrave; l'action de quelques r&eacute;sistants courageux, ce m</font><font size="2" face="Arial">&ecirc;me pourcentage aurait vot&eacute; en faveur du gaullisme. <br /> </font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">Ajoutons que, dans le camp Macron comme d'ailleurs nulle part, personne ne s'est indign&eacute; de l'intervention scandaleuse d'Obama en faveur dudit Macron. Les Fran&ccedil;ais ont vraiment la soumission &agrave; Washington dans la peau.<br /> </font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">NB. Cet&nbsp; article ne refl&egrave;te pas n&eacute;cessairement le point de vue de tous les membres de notre comit&eacute; de r&eacute;daction<br /> </font></font> </p> Sat, 06 May 2017 23:00:00 GMT Marine Le Pen deviendra-t-elle définivement la championne de l'anti-capitalisme? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2553 2553 <br /><font face="Arial" size="2">Marine Le Pen avait &eacute;t&eacute; tr&egrave;s critiqu&eacute;e par les m&eacute;dias &laquo;&nbsp;officiels&nbsp;&raquo; pour son attitude &agrave; l'&eacute;gard de Macron lors du d&eacute;bat de la veille o&ugrave; elle avait affront&eacute; celui-ci. Elle a &eacute;t&eacute; jug&eacute;e comme d&eacute;finivement incapable d'exercer la fonction pr&eacute;sidentielle. Son pr&eacute;tendu manque de connaissance des questions de fond, comme son agressivit&eacute; &agrave; l'&eacute;gard de Macron qui pourtant ne lui a rien c&eacute;d&eacute; dans ce domaine, lui aurait fait perdre plusieurs points dans les sondages.</font><font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Nous verrons ce qu'il en est le 7 Mai. Mais si, comme vraisemblablement Macron l'emporte, et avec lui le Syst&egrave;me capitalistico-financier dont les bases sont &agrave; Wall Street et qui domine la France depuis la derni&egrave;re guerre, ce ne sera pas une surprise. L'opinion est tellement habitu&eacute;e &agrave; la tutelle am&eacute;ricaine que personne ne s'est &eacute;tonn&eacute; de voir Barack Obama diffuser une vid&eacute;o de 5 minutes appelant &agrave; voter Macron. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais Marine Le Pen ne sortira pas pour autant de l'ar&egrave;ne. Avec un nombre de voix qui sera de toutes fa&ccedil;ons tr&egrave;s important, elle pourra se positionner dans un r&ocirc;le d'opposition auquel Jean Luc M&eacute;lenchon semble avoir renonc&eacute;. Elle pourra rassembler derri&egrave;re elle les tr&egrave;s importantes minorit&eacute;s de militants et de citoyens qui, ouvertement ou non, se revendiquent comme anti-capitalistes, d&eacute;fenseurs des droits des travailleurs, favorables &agrave; des investissements publics dans les secteurs industriels. Ils demandent aussi un retour &agrave; la souverainet&eacute; nationale, du type de celle d&eacute;fendue au d&eacute;but de la 4e R&eacute;publique puis par Charles de Gaulle, dans un monde qui au nom des vertus de la globalisation &eacute;crase toutes les comp&eacute;tences et initiatives nationales.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">A cet &eacute;gard, son dernier discours &agrave; Ennemain, excellent dans le fond comme dans la forme, la positionne comme future leader d'un fort mouvement r&eacute;volutionnaire Ce discours avait &eacute;t&eacute;, sous des formes diff&eacute;rentes, au d&eacute;but du 20e si&egrave;cle, celui aussi bien de L&eacute;nine que de Jaur&egrave;s. Elle devrait alors rallier en ce sens tous les partisans d&eacute;&ccedil;us de l'extr&ecirc;me gauche, mais aussi des militants de la base qui, sur le mod&egrave;le am&eacute;ricain dit Occupy Wall Street, descendront dans la rue pour se faire entendre des puissants.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Sera-t-elle capable ou volontaire pour prendre ce r&ocirc;le difficile, tr&egrave;s &eacute;loign&eacute; de sa culture de classe? Peut-&ecirc;tre pas. Mais si elle y r&eacute;ussit, elle donnera beaucoup de fil &agrave; retordre &agrave; Macron et aux forces qui l'auront port&eacute; au pouvoir. De plus, l'exemple fran&ccedil;ais donn&eacute; par elle aura un retentissement consid&eacute;rable non seulement en Europe mais en Am&eacute;rique du Nord et du Sud. Y sommeillent encore beaucoup de possibilit&eacute;s de changements r&eacute;volutionnaires qui ne demanderont, &agrave; l'exemple fran&ccedil;ais, qu'&agrave; se manifester. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font style="font-size: 15pt" size="4"><font size="3">1) <font face="Arial" size="2">Voir sur le site du Front National</font><font face="Arial" size="2"><br /> <a href="http://www.frontnational.com/videos/derniere-reunion-de-marine-le-pen-a-ennemain/">http://www.frontnational.com/videos/derniere-reunion-de-marine-le-pen-a-ennemain/</a></font></font></font><font face="Arial" size="2"></font></p> Thu, 04 May 2017 23:00:00 GMT Cesser de comparer Marine Le Pen à Pétain ou Hitler http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2547 2547 <br /><font face="Arial" size="2">Sans cesse en effet celle-ci est pr&eacute;sent&eacute;e comme une h&eacute;riti&egrave;re de P&eacute;tain, voire de Hitler. La conduire au pouvoir conduirait progressivement la France sur la voie d'une dictature nazie. Les camps de concentration et les tortures ou fusillades inflig&eacute;s aux opposants ne seraient pas loin.</font><font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Macron a eu l'audace de se pr&eacute;senter aux anciens r&eacute;sistants et &agrave; l'unique survivant d'Oradour sur Glane comme le champion d'une nouvelle R&eacute;sistance seule capable de s'opposer &agrave; la mont&eacute;e d'un futur fascisme Lep&eacute;nien. Personne, dans les m&eacute;dias et les hommes politiques aux ordres des int&eacute;r&ecirc;ts financiers soutiens de Macron n'a os&eacute; lui signaler qu'il n'avait pas le droit de s'arroger le monopole de l'anti-fascisme. C'est une v&eacute;ritable injure faite non seulement &agrave; Marine Le Pen et &agrave; ceux qui la rejoindront, comme aujourd'hui Dupont Aignan, mais aux millions d'&eacute;lecteurs fort loin des fantasme de l'ancien Front National qui ont vot&eacute; ou qui voteront pour elle.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Certes, Marine Le Pen revient de loin, du temps o&ugrave; elle &eacute;tait la fille discr&egrave;te de l'abominable Jean-Marie Le Pen. Mais elle a eu le courage de rompre publiquement avec lui et au del&agrave; de refuser toutes les ambitions d&eacute;l&eacute;t&egrave;res et n&eacute;gationnistes qui avaient fait rejeter le Front National par une grande majorit&eacute; de l'&eacute;lectorat dans les d&eacute;cennies pr&eacute;c&eacute;dentes.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Un examen attentif de son programme, en cours d'&ecirc;tre compl&eacute;t&eacute; par les apports du parti de Nicolas Dupont Aignan, montre qu'il ne comporte rien permettant d'y voir la mont&eacute;e d'un nouveau nazisme analogue aux objectifs &laquo;&nbsp;inoffensifs&nbsp;&raquo; qu'Adolphe Hitler avait r&eacute;ussi &agrave; rendre populaires en Europe d&egrave;s l'Allemagne de Weimar.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il convient donc que les forces d&eacute;mocratiques et populaires qui soutiendront la candidature Marine Le Pen se d&eacute;barrassent hautement des accusations trop faciles propag&eacute;es par Macron. Certes il est plus facile &agrave; celui-ci de se pr&eacute;senter comme antifasciste que pr&eacute;ciser le programme toujours tr&egrave;s flou qu'il propose &agrave; ses &eacute;lecteurs. Si ce programme d'ailleurs reste flou, c'est parce que Macron et ses sponsors ne veulent pas mettre en lumi&egrave;re leurs vrais objectifs: mettre plus que jamais la France sous la tutelle de Wall Street et de Washington.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm">*<font size="3"> <font face="Arial" size="2">Les Fran&ccedil;ais se sabordent <a href="http://www.voltairenet.org/article196093.html">http://www.voltairenet.org/article196093.html</a></font></font></p> <font face="Arial" size="2"><br /> </font> Sun, 30 Apr 2017 23:00:00 GMT Airbus allemand, bientôt américain? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2524 2524 <br /><font size="2" face="Arial">L'on savait depuis un certain temps qu'Airbus avait faite une place de plus en plus importante &agrave; des int&eacute;r&ecirc;ts allemands au d&eacute;triment des int&eacute;r&ecirc;ts fran&ccedil;ais. Ceci m&ecirc;me si cela n'a pas encore entrain&eacute; de changements visibles dans la localisation des sites industriels. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Des sources dont nous disposons au sein de l'entreprise nous demandent de faire savoir que l'&eacute;quilibre est en train de changer. Les int&eacute;r&ecirc;ts fran&ccedil;ais seraient de plus en plus rapidement remplac&eacute;s par des int&eacute;r&ecirc;ts allemands, au point que devrait venir rapidement un temps ou Airbus ne sera plus que de fa&ccedil;ade une entreprise europ&eacute;enne. Elle sera devenue totalement allemande.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais il y a pire. Les Allemands sans ce domaine industriel comme dans beaucoup d'autres, sont de plus en plus proches des int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains, non seulement au plan industriel mais g&eacute;ostrat&eacute;gique. Dans ce cas, Airbus deviendrait rapidement une entreprise am&eacute;ricano-allemande. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le gouvernement fran&ccedil;ais serait parfaitement inform&eacute; de la chose, mais laisserait faire. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">NB<br /> <br /> Sur la &quot;trahison&quot; des &eacute;lites fran&ccedil;aises, &eacute;vidente dans le cas d'Airbus, voyez de Christian Harbulot, sp&eacute;cialiste en intelligence &eacute;conomique</font><font size="2" face="Arial"><a href="http://www.kernews.com/christian-harbulot-pays-dominent-monde-aujourdhui-situation-de-confrontation-dautres/6477/"><br /> http://www.kernews.com/christian-harbulot-pays-dominent-monde-aujourdhui-situation-de-confrontation-dautres/6477/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><br /> <br /> </p> Mon, 10 Apr 2017 23:00:00 GMT Trump et Merkel. La gifle&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2496 2496 <br /><font size="2" face="Arial">Trump n'avait jamais pens&eacute; utile de rencontrer des leaders europ&eacute;ens ou des responsables de l'Union europ&eacute;enne, UE, en dehors de contacts diplomatiques. Il avait toujours manifest&eacute; une sorte de m&eacute;pris &agrave; l'&eacute;gard des Europ&eacute;ens, dont il avait soulign&eacute; le peu d'importance politique &ndash; ceci non sans raisons lorsque l'on constate l'effacement de ceux-ci sur les probl&egrave;mes g&eacute;opolitiques qui l'int&eacute;ressent actuellement, notamment la lutte contre l'Etat islamique et les relations avec la Russie. Il reproche par contre aux Europ&eacute;ens, et notamment &agrave; Angela Merkel, de ne faire aucun effort dans le contr&ocirc;le des migrations ou sur les questions de protectionnisme &eacute;conomique. <br /> <br /> L'on a gu&egrave;re soulign&eacute; en Europe, et notamment pas en France, le caract&egrave;re quelque peu humiliant de voir Angela Merkel, le chef d'un des deux grands piliers de l'UE, courir aux ordres &agrave; Washington apr&egrave;s les propos humiliants de Trump, comme si elle cherchait &agrave; se faire pardonner. De plus elle s'&eacute;rigeait de facto comme la responsable de la diplomatie de l'UE, ce qu'elle n'est pas, malgr&eacute; l'importance du r&ocirc;le de l'Allemagne sur le continent. L'on peut constater avec ironie qu'apr&egrave;s cette rencontre, Angela Merkel a re&ccedil;u de Trump une sorte de gifle diplomatique qui ne la grandit pas, non plus que l'Europe en g&eacute;n&eacute;ral, et dont elle ne devrait pas se vanter. La forme la plus &eacute;vidente de cette gifle, not&eacute;e par tous les m&eacute;dias, est que Trump contrairement &agrave; tous usages avait refus&eacute; la traditionnelle photo o&ugrave; lui et Merkel se seraient serr&eacute; la main au terme de l'entretien.<br /> <br /> Certes, dans la conf&eacute;rence de presse ayant suivi la rencontre, les deux responsables ont soulign&eacute; leur accord sur le fait que l'Allemagne accroitrait sa participation &agrave; l'Otan et que les Etats-Unis continueraient &agrave; participer &agrave; cette Organisation. De m&ecirc;me, ils ont convenu qu'ils travailleront ensemble &agrave; la r&eacute;solution des probl&egrave;mes en Afghanistan, Syrie et Irak. <br /> <br /> <font color="#000080"><strong>Politique commerciale</strong></font><br /> <br /> Par contre aucun accord sur les questions de politique commerciale n'est apparu. Trump a insist&eacute; sur le caract&egrave;re non correct (unfair) des Europ&eacute;ens et notamment de l'Allemagne &agrave; l'&eacute;gard des Etats-Unis. Sans le dire explicitement il mena&ccedil;ait l'Allemagne d'une guerre commerciale &agrave; laquelle il avait fait allusion lors de sa campagne &eacute;lectorale. Il avait ainsi indiqu&eacute; qu'il comptait augmenter de 35% les droits sur les exportations de l'industrie automobile allemande. Plus g&eacute;n&eacute;ralement, Trump fait aujourd'hui pr&eacute;parer une taxe d'&eacute;quilibre aux fronti&egrave;res, &laquo;&nbsp;border adjustment tax&nbsp;&raquo;, par laquelle les exportations am&eacute;ricaines paieraient moins d'imp&ocirc;ts, le manque &agrave; gagner &eacute;tant report&eacute; sur les importateurs europ&eacute;ens, notamment allemands, aux Etats-Unis. <br /> <br /> Lors de la derni&egrave;re rencontre du G20 &agrave; Baden Baden, le nouveau secr&eacute;taire d'Etat au commerce Steven Mnuchin, ancien banquier de Wall Street, avait refus&eacute; de signer un communiqu&eacute; commun pr&ocirc;nant le libre &eacute;change et le refus du protectionnisme. La Chine sera la premi&egrave;re victime de cette politique, mais l'Allemagne en souffrira beaucoup aussi. En 2015 le surplus commercial allemand avait atteint la somme consid&eacute;rable de 260 milliards dont 54 concernant le commerce avec les Etats-Unis. Ceci est le r&eacute;sultat de la politique de quasi libre-&eacute;change dont Berlin est le champion et que Merkel avait pouss&eacute; Trump &agrave; continuer d'accepter. <br /> <br /> En Allemagne, la rencontre de Washington, et ses r&eacute;sultats n&eacute;gatifs sur ce point essentiel, n'ont pas grandi le prestige d'Angela Merkel. Le vice pr&eacute;sident du parti social d&eacute;mocrate partageant le pouvoir avec la d&eacute;mocratie chr&eacute;tienne, Carsten Schneider, a menac&eacute; l'Am&eacute;rique de mesures de r&eacute;torsion. Celles-ci pourraient prendre la forme, comme vient de l'indiquer la ministre de l'&eacute;conomie allemande Brigitte Zypries (SPD), d'un proc&egrave;s devant l'Organisation mondiale du commerce. Mais l'Allemagne ne pourra &agrave; elle seule mener une contre -offensive commerciale contre Trump. Elle aura besoin de l'appui de tous les Etats europ&eacute;ens. Jeromin Zettelmeyer, le chef &eacute;conomiste du ministre de l'&eacute;conomie allemand, vient d'indiquer au Handelsblatt qu'il convenait de se pr&eacute;parer &agrave; une guerre tarifaire commune avec les Etats-Unis.<br /> <br /> &nbsp;Pour rompre l'isolement de l'Allemagne dans cette perspective, la diplomatie germanique esp&egrave;re convaincre de la n&eacute;cessit&eacute; du libre &eacute;change les pays du Mercosur, le Japon et la Chine. Elle n'aura pas de mal dans ce dernier cas vu la n&eacute;cessit&eacute; selon le pr&eacute;sident Chinois d'une telle politique. Il n'&eacute;chappe &agrave; personne que ces m&ecirc;mes pays sont dans le viseur du gouvernement am&eacute;ricain compte tenu de leur soutien au libre &eacute;change dont, selon Trump et non sans raisons, souffre actuellement l'Am&eacute;rique.<br /> <br /> Qu'en est-il de la France? La fragilit&eacute; de l'&eacute;conomie fran&ccedil;aise est telle que dans tous les cas elle souffrira des positions adopt&eacute;es par les Etats-Unis et les Europ&eacute;ens dans leurs futures n&eacute;gociations.Il est en attendant curieux que nul en France ne r&eacute;agisse au r&ocirc;le que s'attribue l'Allemagne dans cette conjoncture. Il est plus &eacute;tonnant encore de constater que les candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle fran&ccedil;aise, en dehors de g&eacute;n&eacute;ralit&eacute;s, ne proposent pas, sauf peut-&ecirc;tre Jean-Luc M&eacute;lanchon, de choix politico-&eacute;conomiques convaincants pour notre pays.<br /> <br /> <strong>Note</strong><br /> <br /> Ceci dit, ne d&eacute;sesp&eacute;rons pas de Merkel. Elle compte se rendre prochainement &agrave; Moscou, pour une rencontre bien pr&eacute;par&eacute;e avec&nbsp; Vladimir Poutine. Hollande, lui, restera chez lui. <br /> <br /> Voir</font><a href="http://theduran.com/germanys-merkel-heads-moscow/"><font size="2"><font face="Arial"> </font></font>http://theduran.com/germanys-merkel-heads-moscow/</a> <p style="margin-bottom: 0cm">&nbsp;</p> Fri, 17 Mar 2017 23:00:00 GMT Trump plébiscité par Wall Street http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2485 2485 <br /><font size="2" face="Arial">Pourquoi ce subit revirement? Parce qu'il a fait les annonces que Wall Street attendait. Il a promis des r&eacute;ductions d&rsquo;imp&ocirc;t massives pour les entreprises et la quasi-&eacute;limination des r&egrave;glements en mati&egrave;re de contrats publics ou de lutte anti-pollution. Plus g&eacute;n&eacute;ralement on a compris qu'il ne g&ecirc;nerait en rien les int&eacute;r&ecirc;ts financiers et &eacute;conomiques &agrave; la conqu&ecirc;te de ce qui dans la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine leur avait jusqu'ici &eacute;chapp&eacute;. </font> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Pr&eacute;c&eacute;demment,Trump avait promis une augmentation consid&eacute;rable des d&eacute;penses militaires qui profitera essentiellement aux entreprises de d&eacute;fense et un programme g&eacute;ant dans les infrastructures dont b&eacute;n&eacute;ficiera pour l'essentiel le secteur priv&eacute; des travaux publics. Il avait &eacute;galement annonc&eacute; sa volont&eacute; de r&eacute;duire les cr&eacute;dits allou&eacute;s &agrave; l'&eacute;ducation publique et &agrave; la protection sociale destin&eacute;s jusqu'ici aux besoins des classes pauvres. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les march&eacute;s boursiers ont &eacute;galement salu&eacute; le discours &agrave; leur fa&ccedil;on. Le </font><font size="2" face="Arial"><em>Dow-Jones Industrial Averages </em> s'est &eacute;lev&eacute; de plus de 300 points mercredi pour finir au-dessus de 21 000 pour la premi&egrave;re fois. Les actions financi&egrave;res ont domin&eacute;, avec JPMorgan Chase, Bank of America et Citigroup en hausse de plus de 3 % en une journ&eacute;e. ExxonMobil et Boeing ont gagn&eacute; plus de 2 %, tout comme American Express et Travelers. L&rsquo;index dit Nasdaq Composite Index des actions principalement technologiques et l&rsquo;indice Russell 2000 des plus petites entreprises ont tous termin&eacute; &agrave; des niveaux record.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par ailleurs le Dow Jones a gagn&eacute; pr&egrave;s de 3000 points, dans le cadre d&rsquo;une hausse du march&eacute; boursier qui a apport&eacute; une valeur estim&eacute;e &agrave; trois mille milliards de dollars aux actions des banques am&eacute;ricaines et des soci&eacute;t&eacute;s.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On peut se demander comment les millions d'&eacute;lecteurs d&eacute;favoris&eacute;s de race blanche qui avaient contribu&eacute; au succ&egrave;s de Trump prendront cet emballement de Wall Street. Ils n'en auront certainement que des retomb&eacute;es modestes. Quant aux Noirs, ils n'y verront pas de perspectives leur permettant d'esp&eacute;rer sortir de leur s&eacute;gr&eacute;gation.Celle-ci n'est pas pr&egrave;s de s'att&eacute;nuer.&nbsp; Voir Robert Weissberg 2)</font><br /> </p> <font size="2"><font face="Arial"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> 1)&nbsp;</font></font><font size="2" face="Arial"> Int&eacute;gralit&eacute; du discours<a href="http://president-trump.fr/integralite-discours-president-trump-congres-us?mc_cid=2e9e389546&amp;mc_eid=3f4923eae7"><br /> http://president-trump.fr/integralite-discours-president-trump-congres-us?mc_cid=2e9e389546&amp;mc_eid=3f4923eae7</a> </font> <p><font size="2" face="Arial">2) </font><font face="Times New Roman, serif"><font size="3"><a href="http://www.unz.com/article/why-is-the-alt-right-so-threatening/">http://www.unz.com/article/why-is-the-alt-right-so-threatening/</a> </font></font> </p> <p><br /> <br /> </p> <p><br /> </p> Thu, 02 Mar 2017 23:00:00 GMT L'Europe capitule devant les multinationales atlantiques http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2471 2471 <br /><h1> </h1> <font face="Arial" size="2">Nous avions pr&eacute;c&eacute;demment salu&eacute; le courage de la Wallonnie, qui avait tent&eacute; de s'opposer au CETA. Mais elle a &eacute;t&eacute; ramen&eacute;e &agrave; la raison.<a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2328">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2328</a> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Que sera la d&eacute;cision finale des Parlements nationaux, qui est n&eacute;cessaire pour l'entr&eacute;e&nbsp; en vigueur d&eacute;finitive du CETA ?&nbsp; Difficile &agrave; dire.<br /> <br /> En France, selon Lib&eacute;ration, l'accord est d&eacute;cri&eacute; par la majorit&eacute; des candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle <a href="http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/15/le-ceta-un-accord-decrie-par-la-plupart-des-candidats-a-la-presidence_1548434">http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/15/le-ceta-un-accord-decrie-par-la-plupart-des-candidats-a-la-presidence_1548434</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Mais n'est-ce pas une attitude pour complaire &agrave; un &eacute;lectorat majoritairement hostile?&nbsp; On peut craindre que ces candidats, dont les campagnes sont largement financ&eacute;es par des multinationales, ne fassent rien de concret pour s'opposer au CETA. Dans l'imm&eacute;diat, les partis qui les soutiennent sont &agrave; peu pr&egrave;s muets. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Rappelons que derri&egrave;re le CETA, ce seront&nbsp; l'ensemble des int&eacute;r&ecirc;ts atlantistes qui, par effet de vases communiquants, s'imposeront en France.<br /> <br /> Il faut donc plus que jamais mener campagne contre la ratification du CETA par le parlement fran&ccedil;ais.<br /> <br /> Voir Kit militant &laquo;&nbsp;STOP CETA&nbsp;&raquo;</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><a href="https://www.collectifstoptafta.org/ressources-materiels/ceta/article/kit-militant-stop-cetaoir">https://www.collectifstoptafta.org/ressources-materiels/ceta/article/kit-militant-stop-ceta</a></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">ainsi que <br /> <a href="https://www.collectifstoptafta.org/ressources-materiels/ceta/">https://www.collectifstoptafta.org/ressources-materiels/ceta/</a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Tue, 14 Feb 2017 23:00:00 GMT Dany Lang: Emmanuel Macron comme candidat neuf et hors système - «une escroquerie absolue» http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2460 2460 <br /><p><font face="Arial" size="2">Dany Lang est ma&icirc;tre de conf&eacute;rences en &eacute;conomie &agrave; l'Universit&eacute; de Paris 13. Il est responsable du groupe de travail &quot;Analyses et mod&eacute;lisations Post-Keyn&eacute;siennes&quot; du Centre d'Economie de Paris Nord (UMR CNRS).&nbsp;<br /> <br /> Il enseigne actuellement la macro&eacute;conomie, l'&eacute;conomie du travail, l'&eacute;conomie europ&eacute;enne, la finance et la mod&eacute;lisation, tant en premier qu'en deuxi&egrave;me cycles. Ses cours sont assur&eacute;s &agrave; Paris 13, &agrave; l'universit&eacute; de Haute Alsace (Mulhouse) et &agrave; l'Universit&eacute; de Paris 1 Panth&eacute;on-Sorbonne.&nbsp; </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il est membre du groupe, tr&egrave;s &eacute;cout&eacute;, des &laquo;&nbsp;Economistes atterr&eacute;s&nbsp;&raquo;</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Voici des extraits de ce qu'il pense d'Emmanuel Macron et de son programme &ndash; plus exactement de son absence de programme (source <a href="https://francais.rt.com/opinions/33450-emmanuel-macron-candidat-neuf-escroquerie-absolue">https://francais.rt.com/opinions/33450-emmanuel-macron-candidat-neuf-escroquerie-absolue</a>) <font color="#993300"><em><br /> </em></font></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em /></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><strong><span style="font-weight: normal"><strong>RT France</strong> : Emmanuel Macron vient d&rsquo;annoncer qu&rsquo;<a href="https://francais.rt.com/france/33297-pas-programme-detaille-emmanuel-macron-propose-contrat-avec-nation">il ne d&eacute;voilerait pas son projet avant le mois de mars</a>. Pourquoi en reporte-t-il la publication ?</span></strong></em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><strong>Dany Lang (D. L.) :</strong>&nbsp;Selon Le Gorafi <a href="http://www.legorafi.fr/2017/01/24/emmanuel-macron-confirme-quil-ne-revelera-son-programme-que-sil-est-elu/">http://www.legorafi.fr/2017/01/24/emmanuel-macron-confirme-quil-ne-revelera-son-programme-que-sil-est-elu/</a> il a dit qu'il ne r&eacute;v&eacute;lerait son programme que lorsqu'il serait &eacute;lu. Cela fait dix ans qu&rsquo;Emmanuel Macron est &agrave; la man&oelig;uvre et il r&eacute;ussit &agrave; se faire passer pour un homme neuf. Il faut rappeler que Nicolas Sarkozy lui avait propos&eacute; un poste de ministre, qu&rsquo;il a refus&eacute; par ce qu&rsquo;il pensait pouvoir obtenir mieux. Il a ensuite &eacute;t&eacute; nomm&eacute; rapporteur de la Commission Attali pour la lib&eacute;ration de la croissance, qui a inspir&eacute; des propositions de loi. Sous Fran&ccedil;ois Hollande, Macron a agi dans l&rsquo;ombre, puis en plein jour. </em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em>Son programme &eacute;conomique, tel qu'on peut le comprendre, est dans la droite ligne de ce qui s&rsquo;est fait depuis dix ans et, au-del&agrave;, lors des trois derni&egrave;res d&eacute;cennies. Je ne vois pas comment il pouvait rester populaire et continuer d&rsquo;avoir le&nbsp;programme que l&rsquo;on conna&icirc;t, vu&nbsp;la popularit&eacute; des politiques qu&rsquo;il a inspir&eacute;es. C&rsquo;est une politique de l&rsquo;offre, un programme en faveur des tr&egrave;s grandes entreprises financiaris&eacute;es, des grandes banques.</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em>Il a suffisamment travaill&eacute; sous Fran&ccedil;ois Hollande &agrave; faire en sorte que la r&eacute;forme bancaire promise par le candidat soit vid&eacute;e de tout contenu. La fameuse s&eacute;paration des banques de d&eacute;p&ocirc;ts et d&rsquo;investissement, d&eacute;favorable aux grandes banques, a &eacute;t&eacute; soigneusement enterr&eacute;e.</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p align="LEFT"><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><strong>D. L.&nbsp;:</strong>&nbsp;Cela ne m&rsquo;&eacute;tonne gu&egrave;re. C&rsquo;est tout-&agrave;-fait coh&eacute;rent. Jean Pisani-Ferry est depuis longtemps sur cette ligne lib&eacute;rale dure qui est celle d&rsquo;Emmanuel Macron. Les ralliements concernent des personnes qui sont sur une ligne lib&eacute;rale, mais qui ne partagent pas forc&eacute;ment le conservatisme de Fran&ccedil;ois Fillon en mati&egrave;re de m&oelig;urs, tout en &eacute;tant sur la m&ecirc;me ligne que lui en mati&egrave;re d&rsquo;&eacute;conomie.</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><strong><span style="font-weight: normal"><strong>RT France&nbsp;</strong>: Vous avez dit qu&rsquo;Emmanuel Macron &eacute;tait dans la politique depuis des ann&eacute;es et pourtant dans les m&eacute;dias il est pr&eacute;sent&eacute; comme un homme neuf et hors syst&egrave;me. Pourquoi&nbsp;?</span></strong></em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><strong>D. L.&nbsp;:</strong>&nbsp;C&rsquo;est une escroquerie absolue. On s&rsquo;en rend bien compte en voyant ce qu&rsquo;est Emmanuel Macron &ndash; il n&rsquo;a rien de neuf. Il a &eacute;t&eacute; le rapporteur de la commission Attali sous Nicolas Sarkozy et une partie de ses propositions se sont traduites par des propositions de loi sous Nicolas Sarkozy, puis Fran&ccedil;ois Hollande.&nbsp;</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em>Les id&eacute;es lib&eacute;rales d&eacute;fendues par Macron &nbsp;sont de vieilles recettes du XIXe si&egrave;cle, recycl&eacute;es, pour &ecirc;tre rendues plus attractives et soutenues par les m&eacute;dias qui appartiennent &agrave; des grands groupes. Il n&rsquo;y a absolument rien de surprenant. Donnez-mois une seule id&eacute;e neuve d&rsquo;Emmanuel Macron, qui soit neuve par rapport au XIXe&nbsp;si&egrave;cle ?&nbsp;</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em>Macron d&eacute;fend la vieille loi de Jean Baptiste Say, l&rsquo;id&eacute;e que l&rsquo;offre cr&eacute;e sa propre demande, une id&eacute;e compl&egrave;tement d&eacute;cr&eacute;dibilis&eacute;e lors de la crise des ann&eacute;es 1930. Macron, c&rsquo;est la politique de l&rsquo;offre, c&rsquo;est la continuation des politiques de baisse des salaires, la baisse des cotisations sociales, c&rsquo;est l&rsquo;uberisation g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e de la soci&eacute;t&eacute;. L&rsquo;exploitation g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e des gens qui conduisent des voiture n&rsquo;a strictement rien de neuf&nbsp;! Il s&rsquo;agit toujours d&rsquo;accro&icirc;tre les profits des grandes banques et des 0,1 % les plus riches.</em></font></p> <font color="#993300" face="Arial" size="2"><em> </em></font> <p><font color="#993300" face="Arial" size="2"><em><br /> </em></font><br /> </p> Sat, 04 Feb 2017 23:00:00 GMT L'ennemi pour Trump, ce n'est pas la Finance. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2458 2458 <br /><font face="Arial" size="2">Il a par ailleurs d&eacute;clar&eacute; vouloir annuler une r&eacute;glementation du Labor Department devant prendre effet en avril et demandant aux banquiers et &agrave; leurs conseillers de faire passer les int&eacute;r&ecirc;ts des clients avant les leurs. Il ne fallait pas trop attendre de toutes ces bonnes intentions, mais avec Trump elles disparaissent totalement du paysage r&eacute;glementaire. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">C'est sur le conseil d'un groupe de travail pr&eacute;sid&eacute; par le multimilliardaire Stephen Schwarzman que ces d&eacute;cisions ont &eacute;t&eacute; prises. Celui-ci est pr&eacute;sident du g&eacute;ant de la finance Blackstone Group. Dans ce groupe de travail, d&eacute;sormais promu en conseiller officiel de Trump, l'on trouve Jamie Dimon, pr&eacute;sident de la JPMorgan Chase, et Laurence Fink, chef de la firme d'investissement BlackRock, tous deux &eacute;galement multimilliardaires. Il faut rappeler que Dimon s'&eacute;tait vu imposer des milliards de dollars d'amende &agrave; la suite des multiples violations de la r&eacute;glementation concernant les banques dont s'&eacute;tait rendue coupable la Morgan Chase, consid&eacute;r&eacute;e comme principale responsable de la crise dite des subprimes (mortgages). Cette crise avait ruin&eacute; des millions d'am&eacute;ricains travailleurs et &eacute;pargnants des classes moyennes, au vote desquels cependant Donald Trump avait bruyamment fait appel. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le jour suivant les d&eacute;cisions concernant le Dodd-Franck Act, Wall Street a enregistr&eacute; une hausse de 186 point de l'indice Dow Jones, comblant largement les baisses pr&eacute;c&eacute;dentes.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Parall&egrave;lement &agrave; ses concessions &agrave; la finance, Trump avait les jours pr&eacute;c&eacute;dents annul&eacute; les r&egrave;glements oppos&eacute;s &agrave; la construction du pipeline dit Keystone and Dakota Access oil pipelines. Il a &eacute;galement nomm&eacute; &agrave; la t&ecirc;te de l'Environmental Protection Agency des &laquo;&nbsp;amis&nbsp;&raquo; &agrave; lui oppos&eacute;s aux r&eacute;glementations visant &agrave; prot&eacute;ger la sant&eacute; et limiter les pollutions destructrices du milieu naturel. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Rappelons que parmi les ministres et conseillers de Trump se trouvent d'autres multimilliardaires et multimillionnaires, notamment Wilbur Ross, Betsy DeVos, Carl Icahn, Stephen Mnuchin, Rex Tillerson, Andrew Puzder, Elaine Chao et Gary Cohn. Le cadre du pr&eacute;sent article ne permet pas de d&eacute;tailler leurs hauts faits dans la finance et la sp&eacute;culation. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">En d&eacute;pit des mesures mises en place sous Barack Obama dans le cadre du Dodd-Frank Act, les profits des banques n'ont cess&eacute; d'augmenter, permettant aux 400 am&eacute;ricains les plus riches de voir leur fortune passer de $1.57 trillion &agrave; $2.4 trillion. On imagine ce qu'il en sera sous l'&eacute;gide de Donald Trump. La concentration des richesses aux mains des 10% des plus riches et plus pr&eacute;cis&eacute;ment du 1% de ceux-ci, ne cessera d'augmenter. Comme ils ont les moyens de d&eacute;cider de l'avenir de l'&eacute;conomie mondiale, ce ne seront pas seulement les &eacute;lecteurs de Trump qui en souffriront, mais chacun d'entre nous.2)</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal"> </span><strong>Notes</strong></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">1) <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Dodd%E2%80%93Frank_Wall_Street_Reform_and_Consumer_Protection_Act">https://en.wikipedia.org/wiki/Dodd%E2%80%93Frank_Wall_Street_Reform_and_Consumer_Protection_Act</a></font> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">2) La France sous Fran&ccedil;ois Hollande, lequel&nbsp; s'&eacute;tait d&eacute;clar&eacute; &quot;ennemi de la finance&quot;, n'a pas &eacute;t&eacute; mieux servie. D&egrave;s son &eacute;lection, &agrave; la surprise g&eacute;n&eacute;rale de ses &eacute;lecteurs , il s'est&nbsp; empress&eacute; de nommer &agrave; son cabinet un certain Emmanuel&nbsp; Macron, banquier d'affaire chez&nbsp; Rothschild &sect; Cie.&nbsp;</font></p> Fri, 03 Feb 2017 23:00:00 GMT Valls et Hamon, ou la gauche face à la mondialisation http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2451 2451 <br /><p style="font-style: normal"> </p> <font size="2" face="Arial">Jacques Nikonoff (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Nikonoff">https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Nikonoff</a>) est peu connu en France. C'est un &eacute;conomiste fran&ccedil;ais et professeur associ&eacute; &agrave; l&rsquo;Institut d&rsquo;&eacute;tudes europ&eacute;ennes de l&rsquo;Universit&eacute; Paris 8. Il est &eacute;galement pr&eacute;sident du Parti de la d&eacute;mondialisation (<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Nikonoff">https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Nikonoff</a>) </font> <p><font size="2" face="Arial">Pour lui, un vrai programme de gauche, qui pourrait &ecirc;tre aussi un programme s'inscrivant dans la ligne dite souverainiste, devrait remettre en cause l'actuel rapport &agrave; la mondialisation. Le terme de mondialisation d&eacute;signe g&eacute;n&eacute;ralement le refus de toute politique national (voire europ&eacute;enne) face aux int&eacute;r&ecirc;ts financiers transnationaux. Ceux-ci &eacute;taient li&eacute;s jusqu'&agrave; pr&eacute;sent &agrave; la politique am&eacute;ricaine. Donald Trump semble vouloir aujourd'hui s'en lib&eacute;rer en ce qui concerne les Etats-Unis. Mais ceci ne se fera pas au profit des pays europ&eacute;ens, si ceux-ci ne prennent pas directement leur avenir en mains. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Jacques Nikonoff</em></font></p> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Un bon programme c&rsquo;est un programme qui va scier les trois piliers sur lesquels reposent les politiques de mondialisation n&eacute;olib&eacute;rale. C&rsquo;est &agrave; cette condition qu&rsquo;un programme pourra r&eacute;duire le ch&ocirc;mage, am&eacute;liorer le niveau de vie de la population, am&eacute;liorer la qualit&eacute; de l&rsquo;environnement et r&eacute;soudre les probl&egrave;mes de protection sociale et de services publics.</em></font></p> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Le premier pilier c&rsquo;est le libre-&eacute;change. Il faut arr&ecirc;ter le libre-&eacute;change. Aucun des candidats, ni Manuel Valls, ni Beno&icirc;t Hamon, ne propose de l&rsquo;arr&ecirc;ter. &Ccedil;a signifie que la mondialisation va continuer, la d&eacute;sindustrialisation va continuer, le ch&ocirc;mage va continuer avec leur programme.</em></font></p> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Le deuxi&egrave;me pilier c&rsquo;est la globalisation financi&egrave;re. C&rsquo;est-&agrave;-dire, la dictature des march&eacute;s financiers. Il faut se retirer des march&eacute;s financiers, il faut revenir &agrave; un syst&egrave;me simple de financement de l&rsquo;&eacute;conomie par le cr&eacute;dit bancaire. Aucun de ces deux programmes ne propose quoi que ce soit en la mati&egrave;re, nous allons rester sous la domination des march&eacute;s financiers, et les entreprises continueront d&rsquo;&ecirc;tre &eacute;touff&eacute;es, car elles n&rsquo;auront pas de cr&eacute;dit. Et l&rsquo;Etat lui-m&ecirc;me sera plac&eacute; sous la tutelle des march&eacute;s financiers, comme aujourd&rsquo;hui. Leurs programmes ne changent rien de ce point de vue-l&agrave;.</em></font></p> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Le troisi&egrave;me pilier qu&rsquo;il faut scier c&rsquo;est la domination des institutions supranationales, telles que l&rsquo;OTAN, l&rsquo;UE, l&rsquo;euro, l&rsquo;OMC, la Banque mondiale, l&rsquo;Organisation mondiale du commerce. Toutes ces institutions ont &eacute;t&eacute; mises en place pour &eacute;touffer la souverainet&eacute; des nations, afin que seule une politique n&eacute;olib&eacute;rale puisse s&rsquo;appliquer. Il faut que la France et chaque pays sorte de l&rsquo;ordre n&eacute;olib&eacute;ral mondial.</em></font></p> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><em><font color="#993300">Aucune des propositions dans les programmes de Beno&icirc;t Hamon et de Manuel Valls ne porte sur ces trois piliers, ils veulent rester dans le syst&egrave;me mondial actuel. Tout le reste, toutes les diff&eacute;rences qui existent entre eux, sont des diff&eacute;rences p&eacute;riph&eacute;riques qui ne vont rien changer d&rsquo;essentiel. &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; </font>&nbsp;</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Nous sommes ici globalement d'accord avec ces trois grandes orientations. Tout au plus faudrait-il souligner que chacun des Etats europ&eacute;ens ne pourrait &agrave; lui seul &ndash; sauf peut-&ecirc;tre l'Allemagne - s'engager dans une politique aussi ambitieuse. Des regroupements entre Etats sur la base d'engagements mutuels contractuels seraient n&eacute;cessaires. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Convaincre les &eacute;lecteurs</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Mais dans l'imm&eacute;diat, la question n'est pas l&agrave;. Aucun candidat &agrave; la pr&eacute;sidentielle fran&ccedil;aise, ni aucun des partis le soutenant, n'auraient de chances d'&ecirc;tre entendus par les &eacute;lecteurs s'ils proposaient de s'engager au service des trois objectifs d&eacute;finis par Jacques Nikonoff. Si Manuel Valls ou Beno&icirc;t Hamon, en ce qui les concerne, avaient propos&eacute; ce programme, m&ecirc;me avec des nuances, lors des d&eacute;bats pour la primaire de la gauche, ils n'auraient pratiquement pas &eacute;t&eacute; compris. La mise en place d'un revenu de base, recommand&eacute;e par Beno&icirc;t Hamon, parle beaucoup plus aux imaginations. Cependant, cette mise en place n'aura aucune chance d'aboutir, sauf &agrave; dose infinit&eacute;simale, si les trois piliers de la mondialisation, tels que d&eacute;finis par Jacques Nikonoff, n'&eacute;taient profond&eacute;ment remis en cause. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">La m&ecirc;me objection pourrait &ecirc;tre faite au Front National, s'il s'en tenait aux quelques r&eacute;formes mises &agrave; son programme. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">Les d&eacute;mondialisateurs</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">La remise en cause de la mondialisation telle que d&eacute;finie par Jacques Nikonoff supposerait, au minimum, que le futur gouvernement fran&ccedil;ais se rapproche, concr&egrave;tement et en profondeur, avec des pays apparaissant aujourd'hui comme d&eacute;mondialisateurs. Ce pourrait &ecirc;tre l'Am&eacute;rique de Trump, cela serait &agrave; coup s&ucirc;r la Russie de Vladimir Poutine. Mais il semble bien que le choix aujourd'hui s'arr&ecirc;te l&agrave;. Ainsi la Chine de Xi Jinping s'est-elle pr&eacute;sent&eacute;e &agrave; Davos comme r&eacute;solument favorable &agrave; la mondialisation, mondialisation qu'il faut d'ailleurs dans son cas associer avec la volont&eacute; de domination de ce qui sera bient&ocirc;t la seconde ou premi&egrave;re puissance &eacute;conomique mondiale. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Se rapprocher des d&eacute;mondialisateurs ne devrait pas par par ailleurs signifier accepter de se mettre sous la coupe de ces pays, qu'il s'agisse de l'Am&eacute;rique de Trump ou de la Russie de Poutine. Cela voudrait dire faire les sacrifices n&eacute;cessaires pour devenir &agrave; leur &eacute;gard des partenaires respectables et avec qui n&eacute;gocier.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Mais ni la France ni aucun Etat de l'actuelle Union europ&eacute;enne ne sont pr&ecirc;ts &agrave; franchir ce pas. Faut-il en conclure que ni Manuel Valls ni Beno&icirc;t Hamon, en ce qui les concernait, ne devaient aborder les grandes objectifs de la d&eacute;mondialisation? Certainement pas. Si avant 1914 les hommes politiques socialistes n'avaient pas propos&eacute; de remettre en cause le capitalisme et le lib&eacute;ralisme, aussi irr&eacute;aliste que ceci puisse para&icirc;tre &agrave; l'&eacute;poque, nous en serions rest&eacute;s &agrave; Adam Smith ou Jean Baptiste Say. </font></p> Wed, 25 Jan 2017 23:00:00 GMT La Chine à Davos. Consécration&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2441 2441 <br /><font size="2" face="Arial">Sur Davos, voir <a href="https://www.weforum.org/events/world-economic-forum-annual-meeting-2017">https://www.weforum.org/events/world-economic-forum-annual-meeting-2017</a></font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Par contre, tous les sp&eacute;cialistes pensent que la Chine, sous l'&eacute;gide du pr&eacute;sident Xi Jinping, jouera &agrave; Davos un r&ocirc;le &eacute;minent. Celui-ci y r&eacute;-affirmera que son pays est un fervent partisan du lib&eacute;ralisme &eacute;conomique international, autrement dit de la globalisation, pr&eacute;sent&eacute;e comme un facteur essentiel pour le d&eacute;veloppement de la paix et de la prosp&eacute;rit&eacute;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Personne ne lui fera remarquer, car l'on se trouvera entre gens polic&eacute;s, que sous le terme de globalisation, la Chine vise &agrave; exporter &agrave; bas prix dans le monde entier des produits industriels fabriqu&eacute;s chez elle par un prol&eacute;tariat sous-pay&eacute;. Au nom des vertus de la globalisation, elle combat donc toutes les tentations de protectionnisme, sous forme notamment de droits de douanes renforc&eacute;s, que pourraient avoir les pays victimes de cette concurrence. Ceux des pays europ&eacute;ens qui r&ecirc;vent &agrave; un retour, m&ecirc;me timide, &agrave; un certain protectionnisme, devront se le tenir pour dit.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">La Russie de Vladimir Poutine, en ce qui la concerne, a fait son choix. Apr&egrave;s avoir, avant l'arriv&eacute;e de Poutine, failli &ecirc;tre ruin&eacute;e par la globalisation, sous l'influence d'oligarques russes d&eacute;vou&eacute;s au capitalisme notamment am&eacute;ricain, elle a retrouv&eacute; la voie d'une ind&eacute;pendance reposant sur des investissements financ&eacute;s par les citoyens russes, quel qu'en soit le prix pay&eacute; en terme notamment de consommation. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Faut-il en conclure que Davos mettre en &eacute;vidence une fracture grandissante entre une Chine globalisant &agrave; tout va, au service de ses int&eacute;r&ecirc;ts, et une Russie ne comptant que sur elle pour se d&eacute;velopper? Ce serait aller un peu vite, m&ecirc;me si l'Am&eacute;rique de Trump para&icirc;t d&eacute;cider &agrave; jouer, y compris en termes militaires dans le Pacifique, l'opposition avec P&eacute;kin et le rapprochement avec Moscou. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Chine et Russie partagent dans la perspective de l'Eurasie des int&eacute;r&ecirc;ts de bien plus long terme que ceux qui seront &eacute;voqu&eacute;s &agrave; Davos. Voir <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2431&amp;r_id=&amp;t=Trump%20ne%20pourra%20pas%20compromettre%20l%27alliance%20russo-chinoise">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2431&amp;r_id=&amp;t=Trump%20ne%20pourra%20pas%20compromettre%20l%27alliance%20russo-chinoise </a><br /> L'alliance avec la Russie permettra de compenser, comme l'indique cet article, les faiblesses fondamentales de la Chine, notamment son manque de territoire et de mati&egrave;res premi&egrave;res.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"> De plus on ne voit pas d&eacute;sormais comment la Chine pourrait coop&eacute;rer en profondeur avec les Etats-Unis, compte tenu des propos belliqueux que devrait continuer &agrave; tenir &agrave; son &eacute;gard Donald Trump. Pour que la coop&eacute;ration entre Wall Street et P&eacute;kin se d&eacute;veloppe, il faudrait sans doute que Trump soit, d'une fa&ccedil;on ou d'une autre, chass&eacute; de la Maison Blanche. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Sun, 15 Jan 2017 23:00:00 GMT Trump: le moins pire mais de peu http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2435 2435 <br /><font size="2" face="Arial"><br /> Au sein de cet Etat profond, comme nous l'indiquions ce m&ecirc;me 11 janvier dans l'article r&eacute;f&eacute;renc&eacute; ci-dessous 1), beaucoup le redoutait, ce qui pouvait expliquer la v&eacute;ritable perversit&eacute; des attaques men&eacute;es contre Trump. Mais celui-ci, lors de cette conf&eacute;rence de presse, n'a pas donn&eacute; &agrave; l'establishment am&eacute;ricain de v&eacute;ritables raisons d'inqui&eacute;tude.</font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Certes, au plan personnel, il s'est pr&eacute;sent&eacute; comme on le connaissait d&eacute;j&agrave;: spontan&eacute; (parlant apparemment sans notes), impulsif, non respectueux des r&egrave;gles concernant les rapports avec la presse. En comparaison avec les discours empes&eacute;s de tous les responsables politiques et parlementaires am&eacute;ricains, cela n'a pu que para&icirc;tre rafraichissant. Qu'il continue &agrave; l'avenir. </font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais la conf&eacute;rence de presse, en dehors des questions li&eacute;es &agrave; ses relations avec Poutine, que nous n'&eacute;voquerons pas ici, devait d'abord lui permettre de s'expliquer sur les rapports qu'il entretiendrait avec ses int&eacute;r&ecirc;ts personnels une fois en charge des int&eacute;r&ecirc;ts de la nation Il a r&eacute;affirm&eacute; qu'ils ne se confondraient pas dor&eacute;navant. Mais dans les faits on peut en douter.<br /> <br /> Le but de la conf&eacute;rence &eacute;tait en effet pour lui d'annoncer qu'il confierait d&eacute;sormais la gestion de sa propre entreprise, la Trump Organisation, &agrave; ses deux fils Donald Jr et Eric. Il ne prendrait plus de responsabilit&eacute; dans la direction de celle-ci, tout en y gardant des pouvoirs d'actionnaire majoritaire.<br /> <br /> Jusqu'ici, les Pr&eacute;sidents avaient pris soin de confier leur fortune &agrave; un trust ind&eacute;pendant afin de pr&eacute;venir les conflits d'int&eacute;r&ecirc;ts. Ceci &eacute;tait &eacute;videmment assez formel mais moins cependant que de faire directement appel &agrave; des fils, dont on peut douter qu'ils s'opposent jamais aux int&eacute;r&ecirc;ts de leur p&egrave;re, d'autant plus que ceux seront un jour les leurs. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Ministres multimilliardaires </strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Quand on constate par ailleurs qu'il a choisi ses ministres et les membres de son cabinet parmi les plus visibles des multimilliardaires repr&eacute;sentant le pouvoir extra-l&eacute;gal de l'oligarchie sur l'&eacute;conomie et la diplomatie, on peut douter qu'il s'oppose jamais &agrave; cette oligarchie. Celle-ci repr&eacute;sente la forme la plus visible des 1% de super-riches et super-puissants d&eacute;sormais reconnus par tous comme dominant le monde, et dont les mieux repr&eacute;sent&eacute;s se trouvent aux Etats-Unis.</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Trump s'&eacute;tait acquis le soutien &eacute;lectoral des &laquo;&nbsp;pauvres blancs&nbsp;&raquo; repr&eacute;sentant l'Am&eacute;rique ruin&eacute;e par le capitalisme financier. Aujourd'hui, il propose encore de cr&eacute;er des millions d'emplois nouveaux. Mais en consid&eacute;rant Wilbur Ross, son secr&eacute;taire au Commerce, dit aussi le &laquo;&nbsp;Roi de la faillite&nbsp;&raquo; car il a fait fortune en rachetant les entreprises en difficult&eacute; afin de construire des conglom&eacute;rats hyper-rentables - ou Andy Puzder, son secr&eacute;taire au Travail, par ailleurs magnat de la restauration rapide fortement concentr&eacute;e, on doute que le gouvernement f&eacute;d&eacute;ral soit pris d&eacute;sormais d'une passion d'investir au profit des emplois pauvres et non rentables. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Manifestement, &agrave; la Maison Blanche, Donald Trump sera la personnalisation du pouvoir de ces 1%, tirant leurs profits principaux de pratiques extra-l&eacute;gales pour ne pas dire semi-criminelles, dans le monde entier comme en Am&eacute;rique m&ecirc;me...sans mentionner la fraude et la dissimulation fiscale au sein d'innombrables paradis. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais alors, dira-t-on, ne fallait-il pas que les &laquo;&nbsp;pauvres&nbsp;&raquo; &eacute;lisent Hillary Clinton ? Or cela aurait &eacute;t&eacute; encore pire pour eux. Les oligarchies d&eacute;mocrates et r&eacute;publicaines, sous la pr&eacute;sidence de celle-ci, auraient &eacute;t&eacute; tout autant repr&eacute;sent&eacute;es et d&eacute;fendues, mais ceci se serait fait de fa&ccedil;on moins visible.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">L'Etat profond am&eacute;ricain, cit&eacute; au d&eacute;but de cet &eacute;ditorial, n'est pas seulement le complexe militaro-industriel et diplomatique. Il est aussi constitu&eacute; des int&eacute;r&ecirc;ts financiers dits n&eacute;ocapitalistes, qui prolif&egrave;rent autour de Wall Street et de la Banque F&eacute;d&eacute;rale de R&eacute;serve, sans mentionner le D&eacute;partement d'Etat charg&eacute; de les d&eacute;fendre au plan international. Mais ils ont toujours eu l'habitude de se cacher, pour n'en agir que plus facilement, non seulement dans l'&eacute;conomie mais au niveau du Congr&egrave;s et de la Pr&eacute;sidence. Avec Trump, cette dissimulation sera sans doute moins visible. C'est ce que nous pourrions consid&eacute;rer comme le moins pire. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pour les forces politiques europ&eacute;ennes de demain, s'il en &eacute;tait qui veuillent s'affranchir un tant soit peu de la domination historique de Wall Street and Co, les adversaires, avec Trump, seront en tous cas plus visibles. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir: </font><font size="2" face="Arial">&quot;Trump effraie de plus en plus l'Etat profond am&eacute;ricain&quot;<br /> <br /> <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2433&amp;r_id=&amp;t=Trump%20effraie%20de%20plus%20en%20plus%20l%27Etat%20profond%20am%E9ricain">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2433&amp;r_id=&amp;t=Trump%20effraie%20de%20plus%20en%20plus%20l%27Etat%20profond%20am%E9ricain</a></font></p> </li> </ol> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> </font> Wed, 11 Jan 2017 23:00:00 GMT Avenir de STX France http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2427 2427 <br /><font size="2" face="Arial">A priori, l'entreprise est saine et son carnet de commandes bien fourni ; elle poss&egrave;de notamment une &laquo; forme &raquo; de tr&egrave;s grande taille qui lui permet de construire des b&acirc;timents g&eacute;ants, super-paquebots ou porte-avions. Un tiers de son capital appartient &agrave; l'Etat fran&ccedil;ais, qui dispose d'un droit de pr&eacute;emption.</font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le repreneur pressenti est l'italien Fincantieri, groupe vieux de 230 ans, propri&eacute;t&eacute; &agrave; 72% de l'Etat italien, &agrave; qui l'on reproche d'&ecirc;tre le cheval de Troie de P&eacute;kin du fait d'une r&eacute;cente joint-venture avec un groupe naval public chinois. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Certains, non sans raisons &ndash; nous &eacute;tions de ceux-l&agrave; &ndash; avaient demand&eacute; la nationalisation pure et simple de l'entreprise. Mais quel d&eacute;cideur en France poss&egrave;de l'ampleur de vue n&eacute;cessaire pour retenir cette id&eacute;e? A d&eacute;faut, la reprise de STX par Fincantieri pourrrait &ecirc;tre l'occasion, via une entente positive entre pouvoirs publics fran&ccedil;ais et italiens, de fonder les bases du futur champion europ&eacute;en n&deg;1 mondial de la construction navale ?</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais sans doute l&agrave; </font><font size="2" face="Arial">encore est-ce trop demander? </font></p> Sat, 07 Jan 2017 23:00:00 GMT