Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Sun, 21 Jan 2018 19:22:04 GMT Coopération militaire France/Grande Bretagne réaffirmée. Oui mais pour quoi faire? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2875 2875 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180121172447_macron_may.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>On est surpris cependant de la modestie des nouvelles annonces. C&ocirc;t&eacute; britannique, cela se traduira par l&rsquo;annonce du d&eacute;ploiement de trois h&eacute;licopt&egrave;res CH-47 Chinook au Sahel afin d&rsquo;apporter un soutien logistique &agrave; l&rsquo;op&eacute;ration Barkhane. Londres va &eacute;galement d&eacute;bloquer 56 millions d&rsquo;euros d&rsquo;aide au d&eacute;veloppement suppl&eacute;mentaire pour la r&eacute;gion. De son c&ocirc;t&eacute;, la France contribuera &agrave; la pr&eacute;sence avanc&eacute;e renforc&eacute;e en 2019, dans le cadre du groupement&nbsp; tactique dirig&eacute; par le Royaume-Uni en Estonie, compte tenu du succ&egrave;s du d&eacute;ploiement&nbsp; conjoint de 2017 dans les pays baltes.</p> <p>De plus, en Estonie, comme dans les Pays Baltes, ni ailleurs en Europe, l&#39;adversaire manifestement vis&eacute;e est la Russie. Malgr&eacute; les affirmations r&eacute;p&eacute;t&eacute;es de Washington, celle-ci ne menace en aucun cas ni l&#39;Europe, ni la France, ni le Royaume Uni. Personne dans les &eacute;tats-majors concern&eacute;s ne peut prendre cette menace au s&eacute;rieux. S&#39;agit-il seulement d&#39;affirmer une pr&eacute;sence franco-anglaise dans un Otan d&eacute;j&agrave; en grande difficult&eacute;, simplement pour r&eacute;pondre aux injonctions am&eacute;ricaines, reprises aujourd&#39;hui par Donald Trump, qui compte toujours faire de l&#39;Otan un &eacute;chelon avanc&eacute; dans la perspective d&#39;une guerre en vraie grandeur entre l&#39;Am&eacute;rique et la Russie? Dans ce cas, ce serait soit suicidaire, soit ridicule.</p> <p>Si l&#39;on regarde plus en d&eacute;tail les mesures d&eacute;cid&eacute;es &agrave; Sandhurst, il appara&icirc;t qu&#39;il s&#39;agit de mesures dans lesquelles la Grande Bretagne n&#39;a jamais jou&eacute; sa part des promesses pr&eacute;c&eacute;dentes. Elle n&#39;augmentera pas sensiblement ses budgets militaires, qui sont loin du plancher des 2% du PNB aujourd&#39;hui consid&eacute;r&eacute; en France comme un objectif indispensable.<br /> <br /> Elle n&#39;interdira toujours pas aux immigrants d&#39;entrer en Angleterre, en prenant elle-m&ecirc;me &agrave; charge la fermeture de sa propre fronti&egrave;re, plut&ocirc;t que laisser &agrave; la France le soin de le faire &agrave; Calais. Elle a pratiquement refus&eacute; une coop&eacute;ration avec les chantiers navals fran&ccedil;ais pour le construction des deux porte-avions pr&eacute;alablement d&eacute;cid&eacute;e. Elle ne le fera pas davantage en mati&egrave;re de sous-marins o&ugrave; d&#39;armes nucl&eacute;aires, o&ugrave; elle reste &eacute;troitement soumise aux choix technologiques et strat&eacute;giques du D&eacute;partement am&eacute;ricain de la d&eacute;fense.<br /> <br /> Dans l&#39;annexe au compte-rendu de la r&eacute;union consacr&eacute;e &agrave; la politique ext&eacute;rieure, ni la Grande Bretagne ni la France n&#39;ont d&eacute;cid&eacute; de s&#39;opposer aux agressions de Washington contre l&#39;Iran et la Cor&eacute;e du Nord, menac&eacute;e d&#39;an&eacute;antissement nucl&eacute;aire par Donald Trump.</p> <p>Concernant la Russie, le document a repris les accusations de l&#39;actuelle Administration am&eacute;ricaine. La France et la Grande Bretagne, y est-il &eacute;crit, doivent faire obstacle en commun aux nouvelles positions russes en mati&egrave;re de d&eacute;fense, notamment au Moyen Orient. Elles doivent continuer &agrave; lutter contre une politique russe, selon les termes employ&eacute;s, d&#39;intimidation et de d&eacute;sinformation, notamment &agrave; travers les r&eacute;seaux Internet. Elles ne doivent pas renoncer &agrave; imposer &agrave; la Russie une mise en oeuvre concr&egrave;te des accords de Minsk, ce qu&#39;elle ne ferait pas. Elles refusent donc d&#39;envisager la lev&eacute;e des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; d&eacute;cid&eacute;es &agrave; Washington et dont leurs &eacute;conomies respectives souffrent de plus en plus.</p> <p>Concernant l&#39;Internet, elles ont r&eacute;affirm&eacute; la n&eacute;cessit&eacute; d&#39;assurer l&#39;automatisation de la d&eacute;tection et de la destruction des documents ill&eacute;gaux. Mais de quelle ill&eacute;galit&eacute; s&#39;agit-il? Celle d&eacute;cid&eacute;e unilat&eacute;ralement par Washington. Et comment imposer aux Grands de l&#39;Internet (GAFA), tous am&eacute;ricains, la prise en compte effective de demandes anglo-fran&ccedil;aises dont pourraient souffrir leurs int&eacute;r&ecirc;ts ?</p> <p>Apparemment enfin, pas une fois n&#39;a &eacute;t&eacute; envisag&eacute;e une politique franco-anglaise commune face &agrave; la d&eacute;sint&eacute;gration progressive de l&#39;Union Europ&eacute;enne, y compris du fait du Brexit, comme aux ambitions militaires et diplomatiques que pourra afficher le prochain gouvernement allemand.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <p><a href="https://www.defense.gouv.fr/fre/actualites/articles/la-france-et-la-grande-bretagne-renforcent-leur-cooperation-de-defense">https://www.defense.gouv.fr/fre/actualites/articles/la-france-et-la-grande-bretagne-renforcent-leur-cooperation-de-defense</a></p> <p>&nbsp;</p> Sat, 20 Jan 2018 23:00:00 GMT Les détenus « radicalisés » à l'assaut du système pénitentiaire français http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2868 2868 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180118104059_manifestations_gardiens.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Lire&nbsp;<a href="http://www.leparisien.fr/politique/prison-de-vendin-le-vieil-visite-chahutee-pour-la-ministre-nicole-belloubet-16-01-2018-7503501.php">http://www.leparisien.fr/politique/prison-de-vendin-le-vieil-visite-chahutee-pour-la-ministre-nicole-belloubet-16-01-2018-7503501.php</a></p> <p>Les d&eacute;tenus radicalis&eacute;s seront de plus en plus nombreux, jusqu&#39;&agrave; bient&ocirc;t repr&eacute;senter des effectifs consid&eacute;rables. Ceci d&#39;une part parce que la propagande islamiste prolif&egrave;re dans les prisons, visant d&#39;ailleurs aussi bien les d&eacute;tenus non musulmans que les musulmans. D&#39;autre part aussi parce qu&#39;avec le retour attendu en France de centaines de combattants du djihad ayant la nationalit&eacute; fran&ccedil;aise, dont certains pourront &ecirc;tre incarc&eacute;r&eacute;s, m&ecirc;me pour de courtes dur&eacute;es, ce retour multipliera l&#39;appel &agrave; la radicalisation dans les prisons fran&ccedil;aises &ndash; ceci m&ecirc;me si ces radicalis&eacute;s sont isol&eacute;s dans des quartiers sp&eacute;ciaux. Aur&eacute;ol&eacute;s de leur prestige de combattants et de celui de leurs exploits (notamment d&eacute;capitation des incroyants), ils feront n&eacute;cessairement des &eacute;mules, notamment aupr&egrave;s des jeunes d&eacute;tenus.</p> <p>L&#39;exp&eacute;rience montre que souvent ces nouveaux radicalis&eacute;s n&#39;ont pas besoin de se procurer des armes. Avec l&#39;usage d&#39;outils de cuisine ou de leurs poings, ils peuvent gravement blesser des gardiens insuffisamment nombreux.</p> <p>Le gouvernement, au dessus de l&#39;administration p&eacute;nitentiaire, refuse encore d&#39;admettre que cette radicalisation n&#39;est qu&#39;un aspect en France du combat que m&egrave;ne dor&eacute;navant dans le monde un nombre croissant de combattants islamistes s&#39;&eacute;tant mis au service de ce qu&#39;ils nomment leur foi.</p> <p>Les d&eacute;tenus, souvent jeunes, ne se radicalisent pas, ils ne font pour reprendre les termes de Riposte la&iuml;que &laquo;<em>&nbsp;que revenir aux sources originelles de l&rsquo;islam qui leur font d&eacute;couvrir les exigences d&rsquo;une v&eacute;ritable identit&eacute; musulmane articul&eacute;e autour de la renaissance de l&rsquo;&acirc;me musulmane, de la sup&eacute;riorit&eacute; du musulman, de la haine du juif, du chr&eacute;tien et des non-musulmans, de l&rsquo;esprit guerrier qui doit animer chaque musulman, de la sublimation et l&rsquo;id&eacute;alisation absolue de la mort, le rejet des valeurs non-musulmanes et de l&rsquo;Occident &agrave; l&rsquo;origine de la d&eacute;cadence de leur civilisation&nbsp;&raquo; </em>voir <a href="https://ripostelaique.com/les-soldats-dallah-sont-en-guerre-contre-les-non-musulmans.html">https://ripostelaique.com/les-soldats-dallah-sont-en-guerre-contre-les-non-musulmans.html</a></p> <p>Il faut ajouter que les familles de ces d&eacute;tenus, plus moins radicalis&eacute;es elles-m&ecirc;me, propageront dans les banlieues dites sensibles les mots d&#39;ordre de djihad dont les agresseurs de gardiens de prison se feront d&eacute;sormais les missionnaires.</p> <p>Il ne nous appartient pas ici de sugg&eacute;rer des mesures pr&eacute;ventives ou r&eacute;pressives aux pouvoirs publics &ndash; si du moins ceux-ci acceptaient de reconna&icirc;tre le probl&egrave;me. Disons seulement que dans de nombreux pays dits civilis&eacute;s, &agrave; commencer par les Etats-Unis ou la Russie, voire la Suisse, le probl&egrave;me de la guerre men&eacute;e contre le syst&egrave;me p&eacute;nitentiaire par la radicalisation suscite des mesures pr&eacute;ventives plus radicales qu&#39;en France.</p> Wed, 17 Jan 2018 23:00:00 GMT L'Australie entre les Etats-Unis et la Chine http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2866 2866 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180117092259_australie.jpeg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>C&#39;est sur le plan g&eacute;opolitique qu&#39;elles diff&eacute;rent le plus. L&#39;Australie, peupl&eacute;e d&#39;une majorit&eacute; d&#39;anglo-saxons, a jou&eacute; depuis longtemps l&#39;alliance avec les Etats-Unis. La Chine au contraire, dans le cadre du Bric notamment, coop&egrave;re de plus en plus avec la Russie.</p> <p>Cependant l&#39;Australie a longtemps cru qu&#39;elle n&#39;aurait pas &agrave; choisir entre ses relations &eacute;conomiques avec la Chine et son alliance militaire avec l&#39;Am&eacute;rique. Les deux paraissaient compatibles et accept&eacute;es par les gouvernements respectifs. Cependant aujourd&#39;hui la pression am&eacute;ricaine se fait de plus en plus forte pour que l&#39;Australie devienne, si l&#39;on peut dire, un quasi membre de l&#39;Otan, pr&ecirc;te &agrave; des positions dures voire extr&ecirc;mes, envers la Chine et la Russie.</p> <p>La Chine ressent de plus en plus cette hostilit&eacute; latente. Elle &eacute;met aujourd&#39;hui des menaces &eacute;conomiques voil&eacute;es &agrave; l&#39;&eacute;gard de Canberra, mena&ccedil;ant de se fermer aux exportations australiennes et d&#39;y ralentir ses investissements. Sur le plan militaire, la Chine reproche &agrave; l&#39;Australie de choisir syst&eacute;matiquement le camp am&eacute;ricain dans les conflits latents ayant &eacute;merg&eacute; en mer de Chine sud (SCS). C&#39;est ce que vient d&#39;affirmer le journal chinois quasi officiel le Global Times (voir r&eacute;f&eacute;rence ci-dessous) qui a avertit l&#39;Australie qu&#39;elle ne devait pas interf&eacute;rer dans les disputes territoriales dans cette r&eacute;gion, en adoptant les positions am&eacute;ricaines sur la libert&eacute; de navigation dans cette mer.. Sinon, elle &laquo;&nbsp;empoisonnerait&nbsp;&raquo; ses relations avec la Chine, qui adopterait de solides contre-mesures susceptible de freiner le d&eacute;veloppement &eacute;conomique australien.</p> <p>Or la Chine est le plus grand partenaire &eacute;conomique de l&#39;Australie, absorbant le tiers de ses exportations Dans le cadre d&#39;un accord de libre-&eacute;change entr&eacute; en vigueur en 2015, le commerce r&eacute;ciproque entre les deux pays d&eacute;passe 110 milliards de dollars annuels. De nombreux &eacute;tudiants chinois sont inscrits dans les universit&eacute;s australiennes, o&ugrave; ils versent des droits importants. Les investissements chinois sont nombreux, notamment dans l&#39;agriculture et le secteur minier. Par ailleurs, le nombre des touristes chinois en Australie ne cesse d&#39;augmenter.</p> <p><strong>Les militaires</strong></p> <p>Ceci n&#39;emp&ecirc;che pas les militaires australiens de s&#39;opposer de plus en plus &agrave; la Chine, l&#39;accusant notamment de manipuler ses r&eacute;seaux num&eacute;riques et de d&eacute;velopper un cyber-espionnage invasif. Les gouvernements australiens successifs, s&#39;inspirant de ces accusations, ont interdit au g&eacute;ant chinois des t&eacute;l&eacute;communicationssss Huawei de contribuer &agrave; la mise en place du National Broadband Network et de particper &agrave; la mise en place du r&eacute;seau de c&acirc;bles sous-marins entre Sydney et les iles Salomon. On notera que la Nouvelle Z&eacute;lande et la Grande Bretagne accueillent au contraire favorablement les investissements de Huawai.</p> <p>Par ailleurs l&#39;Australie a multipli&eacute; ces derni&egrave;res ann&eacute;es les achats de mat&eacute;riels militaires am&eacute;ricains, avec la coop&eacute;ration entre leurs forces arm&eacute;es qui en d&eacute;coule n&eacute;cessairement. Aujourd&#39;hui, elle s&#39;est d&eacute;clar&eacute;e volontaire pour recevoir les premiers Joint Stike Fighters &ndash; ce qui n&#39;est peut-&ecirc;tre pas remarquons-le en passant, une d&eacute;cision tr&egrave;s judicieuse, vu les ennuis de cet appareil.<br /> <br /> L&#39;Australie aujourd&#39;hui est au pied du mur. Suivra-t-elle la politique am&eacute;ricaine qui, derni&egrave;rement, sous Donald Trump, a paru pr&eacute;parer une guerre militaire contre la Chine, au moins en mer de Chine. Se rapprochera-t-elle en ce sens du Japon et de la Cor&eacute;e du Sud, si celle-ci joue - ce qui para&icirc;t aujourd&#39;hui de moins en moins probable- le jeu de Donald Trump?</p> <p>L&#39;Australie au contraire tiendra-elle compte du fait que la Chine, dans de tr&egrave;s nombreux domaines, est en train de devenir la premi&egrave;re puissance mondiale, remplacer souvent les Etats-Unis en termes d&#39;influence g&eacute;opolitique? Elle aurait int&eacute;r&ecirc;t en ce sens a suivre l&#39;exemple de la France, qui vient r&eacute;cemment d&#39;afficher sa volont&eacute; d&#39;augmenter ses &eacute;changes avec la Chine. D&#39;autres pays europ&eacute;ens, notamment l&#39;Allemagne, font de m&ecirc;me. Tout laisse penser que P&eacute;kin accueillera cette coop&eacute;ration renforc&eacute;e avec faveur.<br /> <br /> A court terme, la d&eacute;cision incombera &agrave; une classe politique australienne encore obs&eacute;d&eacute;e par la volont&eacute; de rester dans l&#39;orbite am&eacute;ricaine. Mais ceci pourrait changer, notamment si Donald Trump, sans &ecirc;tre &laquo;&nbsp;fou&nbsp;&raquo;, continue &agrave; donner de nouvelles preuves d&#39;incoh&eacute;rence. Cela changera aussi si le dollar perd de plus en plus sa pr&eacute;dominance dans les &eacute;changes en faveur du yuan chions, ou &agrave; court terme, d&#39;une devise hybride dite p&eacute;tro-yuan.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <p>Global Times. <em>Meddling in South China Sea deepens Australia&#39;s strategic plight</em><br /> <a href="http://www.globaltimes.cn/content/1082765.shtml">http://www.globaltimes.cn/content/1082765.shtml</a><br /> Voir aussi, pr&eacute;c&eacute;demment<br /> <a href="http://www.globaltimes.cn/content/1082291.shtml">http://www.globaltimes.cn/content/1082291.shtml</a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Tue, 16 Jan 2018 23:00:00 GMT La Grande Coalition allemande de nouveau sur les rails? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2858 2858 <br /><p>Les trois chefs de partis, Angela Merkel (CDU), Horst Seehofer (CSU) et Martin Schulz (SPD) ont soulign&eacute; leur accord sur trois points fondamentaux.</p> <p>* Le premier concerne l&#39;Europe. En ce domaine,&nbsp;il n&#39;y aura gu&egrave;re de changement dans la politique actuelle, que l&#39;on peut qualifier de conservatrice ou de droite. Le document poursuit l&#39;appel aux politiques d&#39;aust&eacute;rit&eacute;, dans la perspectives de rester comp&eacute;titif au sein de la mondialisation. Cependant il demande un renforcement des contr&ocirc;les fiscaux internes &agrave; l&#39;UE.</p> <p>Il souligne par contre la n&eacute;cessit&eacute; de renforcer l&#39;UE dans un paysage strat&eacute;gique global qui voit s&#39;affronter les superpuissances et o&ugrave; l&#39;Europe n&#39;a pas encore jou&eacute; un r&ocirc;le &agrave; la hauteur de ses possibilit&eacute;s. Cette demande comporte bien que cela ne soit pas dit explicitement, un jugement concernant la politique allemande, jug&eacute;e jusqu&#39;ici trop d&eacute;pendante des Etats-Unis et ignorant le renforcement de la Chine et de la Russie.</p> <p>Pour assurer le statut de l&#39;Europe dans le monde, la coalition demande une coop&eacute;ration &eacute;troite avec la France et son pr&eacute;sident, Emmanuel Macron. Elle se dit pr&ecirc;te comme l&#39;a demand&eacute; la France a augmenter la contribution allemande au budget europ&eacute;en, &agrave; la cr&eacute;ation d&#39;un budget europ&eacute;en d&#39;investissement et &agrave; celle d&#39;un Fonds Mon&eacute;taire europ&eacute;en.</p> <p>Sur la question d&#39;une d&eacute;fense commune, la coalition propose&nbsp;de renforcer la contribution allemande &agrave; la politique de s&eacute;curit&eacute; et d&eacute;fense (PESCO). Dans ce but, l&#39;arm&eacute;e allemande devra b&eacute;n&eacute;ficier de cr&eacute;dits suppl&eacute;mentaires et continuer &agrave; participer aux op&eacute;rations communes au Mali et en Afghanistan.</p> <p>On notera que pas une fois, le document ne fait allusion &agrave; l&#39;Otan, dont jusqu&#39;&agrave; pr&eacute;sent l&#39;Allemagne &eacute;tait un membre actif au service des strat&eacute;gies am&eacute;ricaines.</p> <p>* Sur un second point &eacute;galement tr&egrave;s important, la politique d&#39;accueil aux r&eacute;fugi&eacute;s (migrants), les auteurs du document commun semblent se rapprocher des objectifs demand&eacute;s par l&#39;extr&ecirc;me droite (ou dite telle), Alternative pour l&#39;Allemagne. Ils se s&eacute;parent donc sensiblement de la large politique d&#39;ouverture pr&eacute;c&eacute;demment adopt&eacute;e par Angela Merkel et qui suscite des rejets croissants en Allemagne. Ils demandent un renforcement des fronti&egrave;res europ&eacute;ennes, et une limitation des contingents afin de ne pas surestimer les capacit&eacute;s d&#39;int&eacute;gration de la soci&eacute;t&eacute; allemande. Au total, le nombre des accueils d&eacute;finitifs ne devrait pas d&eacute;passer 180.000 &agrave; 220.000 par an.</p> <p>A cette fin, ils souhaitent transformer Frontex en une v&eacute;ritable police de protection aux fronti&egrave;res et limiter l&#39;immigration pour regroupement familial. Les demandeurs d&#39;asile seront rassembl&eacute;s dans des centres de r&eacute;ception, de traitement des dossiers et de rapatriement concernant &nbsp;ceux non b&eacute;n&eacute;ficiaires du droit d&#39;asile.</p> <p>* On notera enfin que rien n&#39;est pratiquement propos&eacute; pour un renforcement des politiques sociales et de protection du travail, dont l&#39;insuffisance fait l&#39;objet aujourd&#39;hui de nombreuses manifestations au sein de la classe ouvri&egrave;re allemande.</p> <p>Les organisations syndicales ont d&eacute;j&agrave; pr&eacute;venu que la politique sociale de la future Coalition ne marquera pas une am&eacute;lioration de la politique actuelle, mais son abaissement. Elles lancent un appel pour de nouvelles &eacute;lections.</p> Fri, 12 Jan 2018 23:00:00 GMT PICSAT, un nanosatellite français http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2856 2856 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180112161333_picsat.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Le satellite a &eacute;t&eacute; plac&eacute; sur une orbite polaire &agrave; l&#39;altitude de 505 km. Il ne sera visible de Meudon que 30 minutes par jour, quand il passera au dessus de la r&eacute;gion parisienne.<br /> <br /> Son objectif est d&#39;&eacute;tudier l&#39;&eacute;toile Becta Pictoris, sa plan&egrave;te et un disque de d&eacute;bris l&#39;entourant, qui a toujours suscit&eacute; la curiosit&eacute; des astronomes. Il comportera pour cela un petit t&eacute;lescope de 5 cm de diam&egrave;tre.</p> <p>Le satellite a &eacute;t&eacute; dessin&eacute; et construit en France en 3 ans, ce qui est consid&eacute;r&eacute; comme une vitesse record, compte tenu de la n&eacute;cessit&eacute; d&#39;assembler en un si petit volume un grand nombre de composants de tr&egrave;s petite taille.</p> <p>Malgr&eacute; sa petite taille le PicSat pourra contribuer &agrave; l&#39;&eacute;tude de l&#39;&eacute;toile tr&egrave;s brillante Beta Pictoris, qui se trouve dans l&#39;h&eacute;misph&egrave;re sud &agrave; 63,4 ann&eacute;es lumi&egrave;res de la Terre. Elle n&#39;est &acirc;g&eacute;e que de 23 millions d&#39;ann&eacute;es, ce qui en fait une &eacute;toile jeune &agrave; l&#39;&eacute;chelle astronomique. Le disque massif de poussi&egrave;re et de d&eacute;bris l&#39;entourant, d&eacute;couvert en 1980, fait son principal int&eacute;r&ecirc;t car le ph&eacute;nom&egrave;ne est rare. Son &eacute;tude peut aider &agrave; la compr&eacute;hension des m&eacute;canismes de formation des plan&egrave;tes.</p> <p>En 2009, une &eacute;quipe d&#39;astronomes fran&ccedil;ais dirig&eacute;e par Anne Marie Lagrange avait d&eacute;couvert une plan&egrave;te gazeuse g&eacute;ante, sept fois plus massive que Jupiter, qui orbitait autour de l&#39;&eacute;toile &agrave; une distance de 1,5 milliards de km. Cette plan&egrave;te a &eacute;t&eacute; baptis&eacute;e Beta Pictoris b.<br /> <br /> On peut l&#39;observer lorsqu&#39;elle passe devant son &eacute;toile, environ tous les 18 ans. Ceci devrait permettre d&#39;&eacute;tudier l&#39;&eacute;paisseur de son atmosph&egrave;re et sa composition chimique. Le transit, cependant, ne dure que quelques heures. Il ne peut &ecirc;tre s&eacute;rieusement &eacute;tudi&eacute; de la Terre, vu le court temps disponible et la couverture nuageuse. Au contraire, l&#39;observation depuis l&#39;espace permet de suivre en permanence le transit. Le satellite PicSat a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute; &agrave; cette fin. Il n&#39;a pas les moyens d&#39;observer utilement Beta Pictoris, mais il pourra pr&eacute;venir les astronomes terrestres de la venue de la plan&egrave;te.</p> <p>Pour communiquer avec la Terre, PicSat utilisera une bande radio-amateurs mise en place &agrave; cette fin par le R&eacute;seau des Emetteurs Fran&ccedil;ais<br /> <br /> Au moment utile, l&#39;European Southern Observatory &agrave; La Sille, Chili, pourra observer le ph&eacute;nom&egrave;ne avec un puissant instrument d&eacute;nomm&eacute; HARPS. Les radioastronomes amateurs ont &eacute;t&eacute; invit&eacute;s &agrave; collaborer en utilisant un r&eacute;seau internet mondial les mettant en relation avec une base de donn&eacute;es PicSat.</p> <p>La mission de PicSat est pr&eacute;vue pour une dur&eacute;e d&#39;un an.</p> <p><strong>Pour en savoir plus, voir<br /> &nbsp;</strong><a href="http://lesia.obspm.fr/PICSAT.html">http://lesia.obspm.fr/PICSAT.html</a></p> Thu, 11 Jan 2018 23:00:00 GMT Guerre nucléaire. La menace américaine se précise http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2857 2857 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20180112182834_NPD.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Aujourd&#39;hui, ce que l&#39;on sait de la pr&eacute;paration de la politique am&eacute;ricaine dans le domaine nucl&eacute;aire, pr&eacute;cis&eacute;e chaque ann&eacute;e par un document dit Nuclear Posture review (NPR), est beaucoup plus inqui&eacute;tant. Selon celui-ci, le Pentagone a d&eacute;cid&eacute; de d&eacute;velopper de petites armes nucl&eacute;aires facilement utilisables. Il permettra leur emploi en r&eacute;ponse &agrave; des attaques, fussent-elles non nucl&eacute;aires. Le Huffington Post donne des d&eacute;tails &agrave; ce sujet (voir r&eacute;f&eacute;rence ci-dessous) . On peut penser que ces informations lui ont &eacute;t&eacute; fournies par le Pentagone lui-m&ecirc;me, afin qu&#39;elles servent d&egrave;s maintenant d&#39;avertissement.</p> <p>Lorsque l&#39;on comprend que le terme d&#39;attaque non nucl&eacute;aire contre l&#39;arm&eacute;e am&eacute;ricaine pourrait s&#39;appliquer &agrave; n&#39;importe quelle action, envoyer un missile ou simplement un drone arm&eacute;e, il devient &eacute;vident que le principe jusqu&#39;ici admis par toutes les puissances nucl&eacute;aires, de ne pas proc&eacute;der &agrave; de premi&egrave;res frappes, est d&eacute;sormais d&eacute;menti par les Etats-Unis. Il leur suffirait de simuler une attaque de missile non nucl&eacute;aire contre une des bases am&eacute;ricaines encerclant la Russie pour riposter par l&#39;emploi sur le territoire russe de telles petites armes &laquo;&nbsp;usable&nbsp;&raquo;.</p> <p>Ces armes &laquo;&nbsp;usable&nbsp;&raquo; ne sont pas inoffensives. Elles pourraient avoir la puissance de la bombe utilis&eacute;e sur Hiroshima. Elles g&eacute;n&eacute;raliseraient les morts soit par effet direct soit du fait des retomb&eacute;es &eacute;tendues qu&#39;elles provoqueraient.</p> <p>In&eacute;vitablement, le commandement russe (Russian military&rsquo;s Operation Command) en a conclu que les Etats-Unis pr&eacute;paraient une attaque nucl&eacute;aire surprise sur la Russie. Aussi, sans pr&eacute;ciser ce que serait sa riposte, le gouvernement russe a pr&eacute;venu que la Russie n&#39;accepterait jamais plus de conduire une guerre sur son territoire.</p> <p>Lorsque l&#39;on connait l&#39;irresponsabilit&eacute; et l&#39;incomp&eacute;tence de Donald Trump comme chef des arm&eacute;es, il y a tout lieu de craindre une prochaine catastrophe. Mais la Nuclear Posture review n&#39;est pas le fait de Donald Trump seul. Elle repr&eacute;sente la strat&eacute;gie du complexe militaro-industriel tout entier. L&#39;on peut donc craindre que celui-ci ne pr&eacute;pare la guerre nucl&eacute;aire contre la Russie. Les Europ&eacute;ens bien entendu seront pris de court. Ce sera pourtant eux qui subiront le poids d&#39;une r&eacute;ponse russe, utilisant sans doute elle-aussi des armes nucl&eacute;aires &laquo;&nbsp;usable&nbsp;&raquo; .</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <p><a href="https://www.huffingtonpost.com/entry/trump-nuclear-posture-review-2018_us_5a4d4773e4b06d1621bce4c5">https://www.huffingtonpost.com/entry/trump-nuclear-posture-review-2018_us_5a4d4773e4b06d1621bce4c5</a></p> <p>Voir aussi au 18/01</p> <p><a href="http://www.spacewar.com/reports/US_nuclear_review_calls_for_development_of_low-yield_weapons_999.html">http://www.spacewar.com/reports/US_nuclear_review_calls_for_development_of_low-yield_weapons_999.html</a></p> <p>&nbsp;</p> Thu, 11 Jan 2018 23:00:00 GMT Pékin, très bien. Moscou, à quand? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2847 2847 <br /><p>Le monde a chang&eacute; certes depuis. Ni l&#39;Europe ni la France ne peuvent esp&eacute;rer tenir comme alors le devant de la sc&egrave;ne. Mais ce n&#39;est pas une raison pour rentrer dans la niche, comme un vieux chien terrifi&eacute; par ce qui se passe ailleurs.</p> <p>Pas une semaine ne se passe sans que pour notre part, nous ne signalions la marche en avant de la Chine dans tous les domaines qui compteront pour le monde de demain. La plupart de nes articles se terminaient par la sempiternelle question, restant chaque fois sans r&eacute;ponse: Et l&#39;Europe? Et la France?</p> <p>Emmanuelle Macron, pouss&eacute; par un certain nombre d&#39;int&eacute;r&ecirc;ts fran&ccedil;ais qui voyaient avec une inqui&eacute;tude grandissante l&#39;Allemagne &agrave; elle seul repr&eacute;senter l&#39;Europe vis-&agrave;-vis de la Chine, a entrepris de r&eacute;agir. Il semble vouloir s&#39;affranchir des interdits &laquo;&nbsp;occidentaux&nbsp;&raquo; qui paralysent la France &agrave; la porte de l&#39;Eurasie.</p> <p><strong>Moscou, P&eacute;kin, Paris</strong></p> <p>Mais Macron ne peut pas ignorer que les liens entre la Chine et les Russie, les conjonctions d&#39;int&eacute;r&ecirc;ts si l&#39;on pr&eacute;f&egrave;re, sont si &eacute;troits qu&#39;il serait vain de vouloir esp&eacute;rer rapprocher la France de P&eacute;kin en ignorant, voire en combattant Moscou. De leur c&ocirc;t&eacute;, les traditions de relations culturelles entre la France et la Russie sont si anciennes qu&#39;elles ne demanderaient qu&#39;&agrave; s&#39;&eacute;panouir de nouveau. Les domaines possibles de coop&eacute;rations scientifiques et industrielle sont par ailleurs extr&ecirc;mement nombreux, au moins autant qu&#39;ils ne le sont avec la Chine.</p> <p>La Chine d&#39;ailleurs n&#39;aurait qu&#39;&agrave; gagner &agrave; la constitution, &agrave; l&#39;extr&eacute;mit&eacute; ouest de l&#39;OBOR (One Belt One Road),&nbsp;une communaut&eacute; &eacute;conomique russo-europ&eacute;enne active, o&ugrave; la France jouerait un r&ocirc;le majeur, ne laissant pas &agrave; la seule Allemagne cette responsabilit&eacute; g&eacute;ostrat&eacute;gique essentielle.</p> <p>Si la France d&eacute;cidait de se rapprocher de la Russie, parall&egrave;lement avec son rapprochement chinois, elle aurait contre elle, via notamment l&#39;Otan, tous les int&eacute;r&ecirc;ts politico-militaires am&eacute;ricains. Mais Macron ne marquera vraiment son quinquennat, et au del&agrave;, que lorsqu&#39;il osera enfin s&#39;&eacute;manciper de la tutelle de Wall Street et de Washington.<br /> &nbsp;</p> Sun, 07 Jan 2018 23:00:00 GMT L'islamisation de Noël en Europe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2825 2825 <br /><p>L&#39;auteur multiplie les exemples, pris dans pratiquement tous les Etats europ&eacute;ens, montrant que de nombreuses autorit&eacute;s, municipales mais pas seulement municipales, ont supprim&eacute; les manifestations de No&euml;l, consid&eacute;r&eacute; comme une f&ecirc;te chr&eacute;tienne et portant ombrage &agrave; la religion musulmane. Jusqu&#39;&agrave; pr&eacute;sent, ni les ath&eacute;es ni les repr&eacute;sentants d&#39;autres religions en Europe ne s&#39;offusquaient de cette f&ecirc;te, certes d&#39;origine chr&eacute;tienne mais largement la&iuml;cis&eacute;e depuis. Le P&egrave;re No&euml;l, correspondant &agrave; une vieille tradition germanique, avait &eacute;t&eacute; f&ecirc;t&eacute; par tous les enfants, sans que les catholiques ni les ath&eacute;es ne s&#39;en &eacute;meuvent.</p> <p>Certains de ceux qui n&#39;ont pas supprim&eacute; les manifestations de No&euml;l se sont donn&eacute; le mal d&#39;expliquer aux Musulmans , pour se faire pardonner, que le J&eacute;sus de la Bible correspond au J&eacute;sus du Coran, nomm&eacute; Isa. Avec la b&eacute;n&eacute;diction du saint livre (le Coran), les musulmans peuvent donc tol&eacute;rer que, notamment, leurs enfants participent aux petites f&ecirc;tes qu&#39;ont persist&eacute; &agrave; organiser pour No&euml;l la plupart des villes europ&eacute;ennes.</p> <p>L&#39;article de Soeren Kern pr&eacute;sente l&#39;islamisation de No&euml;l comme une soumission &laquo;&nbsp;involontaire&nbsp;&raquo; &agrave; l&#39;Islam. En fait, elle n&#39;a rien d&#39;involontaire. Elle est explicitement voulue. La &laquo;&nbsp;paix civile&nbsp;&raquo; ne vaut-elle pas tous les sacrifices?</p> <p>Mais que les musulmans se rassurent. La volont&eacute;, au pr&eacute;texte d&#39;une conception ambigu&euml; de la la&iuml;cit&eacute;, de supprimer tous symboles rappelant le pass&eacute; chr&eacute;tien de l&#39;Europe, tels que la participation aux f&ecirc;tes d&#39;origine chr&eacute;tienne ou le maintien de croix dans certaines places publiques, ne durera pas. C&#39;est que l&#39;islam, dans le monde entier, se veut une religion de combat devant s&#39;imposer aux m&eacute;cr&eacute;ants de toutes origines. Les ath&eacute;es en font partie. L&#39;Inde, la Russie, la Chine, la Birmanie r&eacute;sistent encore, mais pour combien de temps?</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <p>Gatestone Institute <a href="https://www.gatestoneinstitute.org/11598/christmas-islamization-europe"><strong>https://www.gatestoneinstitute.org/11598/christmas-islamization-europe</strong></a></p> Sun, 24 Dec 2017 23:00:00 GMT Cosmologie. Thomas Buchert, la matière noire et l'énergie noire. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2814 2814 <br /><p>Rappelons que pour Thomas Buchert les &eacute;nigmatiques effets imput&eacute;s &agrave; la mati&egrave;re noire et &agrave; l&#39;&eacute;nergie noire peuvent beaucoup plus simplement r&eacute;sulter de ph&eacute;nom&egrave;nes g&eacute;n&eacute;ralement ignor&eacute;s voire ni&eacute;s aujourd&#39;hui que seraient les inhomog&eacute;n&eacute;it&eacute;s de l&#39;univers.</p> <p>Dans un article de juin 2016 <a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2016/170/buchert.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2016/170/buchert.htm</a>&nbsp;, nous indiquions que, dans un univers o&ugrave; les masses paraissent de moins en moins uniform&eacute;ment r&eacute;parties, comme le montrent les observations du fond diffus cosmologique ou fond diffus micro-ondes, les derni&egrave;res en date venant d&#39;&ecirc;tre produites par le satellite Planck, on peut imaginer que des gravit&eacute;s diff&eacute;rentes, r&eacute;sultant de masses et de courbures d&#39;espace diff&eacute;rentes, se seraient progressivement install&eacute;es et ceci peu de temps seulement apr&egrave;s la naissance de l&#39;univers.</p> <p>Dans de tels &laquo;&nbsp;sous-espaces&nbsp;&raquo;, les forces de gravit&eacute; seraient de plus en plus fortes selon la concentration des masses. Il ne serait pas n&eacute;cessaire alors d&#39;imaginer une mati&egrave;re noire assurant la coh&eacute;sion des galaxies et amas de galaxies. La gravit&eacute; augment&eacute;e y r&eacute;gnant du fait de leur masse globale serait suffisante.</p> <p>De m&ecirc;me, les vides de masse s&#39;&eacute;tant en parall&egrave;le form&eacute;s progressivement ne permettraient plus en leur sein une convergence suffisante des rayons lumineux. Dans ce cas, des courbures n&eacute;gatives pourraient &ecirc;tre observ&eacute;es, &agrave; l&#39;oppos&eacute; des courbures positives ou nulles attribu&eacute;es &agrave; un univers o&ugrave; les rayons convergeraient ou resteraient parall&egrave;les. A l&#39;observation, au moins dans les vides, l&#39;univers pourrait para&icirc;tre plus grand qu&#39;il ne l&#39;est, ou sembler se dilate &agrave; plus grande vitesse que pr&eacute;vu initialement parle mod&egrave;le g&eacute;n&eacute;ral.. Point ne serait besoin dans ce cas d&#39;imaginer une &eacute;nergie noire responsable de cette expansion.</p> <p>Or, il est &eacute;tonnant qu&#39;aujourd&#39;hui encore, de telles hypoth&egrave;ses ne soient pas prises en compte ni m&ecirc;me en g&eacute;n&eacute;ral mentionn&eacute;es par la communaut&eacute; des cosmologues. Il est vrai qu&#39;un si grand nombre de supputations et de travaux de recherche ont &eacute;t&eacute; financ&eacute;s par les organismes de recherche pour faire la chasse aux suppos&eacute;es mati&egrave;re noire et &eacute;nergie noire que leurs auteurs pr&eacute;f&egrave;rent continuer &agrave; chercher dans ces directions, m&ecirc;me s&#39;ils n&#39;obtiennent encore aucuns r&eacute;sultats significatifs. Voir notre article h<a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2800&amp;r_id=&amp;t=Science.%20%20Energie%20noire%20et%20expansion%20de%20l%27univers.%20Nouvelles%20hypoth%E8ses">ttp://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2800&amp;r_id=&amp;t=Science.%20%20Energie%20noire%20et%20expansion%20de%20l%27univers.%20Nouvelles%20hypoth%E8ses</a></p> <p><strong>Le projet arthUs</strong></p> <p>Avec le projet &laquo; arthUs &raquo; : pour &quot;Avanc&eacute;es dans la recherche th&eacute;orique de l&rsquo;Univers sombre&quot;, Thomas Buchert veut passer du stade de la sp&eacute;culation th&eacute;orique concernant le concept d&#39;inhomog&eacute;n&eacute;it&eacute;s de l&#39;univers &agrave; une meilleure identification puis si possible &agrave; l&#39;observation exp&eacute;rimentale de ses effets.</p> <p>Rappelons pour pr&eacute;ciser ce que nous avons indiqu&eacute; ci-dessus que Thomas Buchert propose pour la premi&egrave;re fois en cosmologie, de red&eacute;couvrir l&rsquo;Univers avec une toute nouvelle approche. Il est parti de la r&eacute;flexion que le mod&egrave;le standard &eacute;tablit il y a 100 ans ne correspond plus &agrave; ce que l&rsquo;on peut observer aujourd&rsquo;hui. Les &eacute;volutions astrophysiques telles que les catalogues de galaxies, l&rsquo;ont amen&eacute; &agrave; repenser la structure de l&rsquo;Univers selon une g&eacute;om&eacute;trie inhomog&egrave;ne. Sa th&eacute;orie consiste &agrave; comprendre les effets li&eacute;s &agrave; la courbure inhomog&egrave;ne de l&#39;Univers, mais sans faire appel aux concepts de mati&egrave;re noire et d&#39;&eacute;nergie noire, aux cons&eacute;quences elles-m&ecirc;mes toujours inobservables.</p> <p>Il indique que l&rsquo;objectif de son travail est de pr&eacute;senter de nouvelles perspectives sans pour autant remettre en cause dans sa globalit&eacute; la th&eacute;orie d&rsquo;Einstein.<em> &laquo; Nous avons d&eacute;velopp&eacute; dans mon laboratoire des mod&egrave;les sans &eacute;nergie sombre qui d&eacute;crivent la courbure &eacute;mergente &agrave; la suite de la formation des structures. Ils sont compatibles avec les propri&eacute;t&eacute;s moyennes des &eacute;quations d&#39;Einstein et les principales pierres d&#39;observation. Nous pouvons construire des observables et des pr&eacute;dictions &agrave; partir de ces mod&egrave;les et les comparer avec les observations actuelles et celles &agrave; venir. &raquo;</em></p> <p>Il conviendra de suivre attentivement les publications qui r&eacute;sulteront de la mise en oeuvre du projet arthUs. Inutile de dire que leurs cons&eacute;quences, non seulement scientifiques mais philosophiques pourraient, si le projet aboutit, &ecirc;tre consid&eacute;rables.</p> <p><em>NB. L&#39;image ci-dessus n&#39;a pas la pr&eacute;tention d&#39;illustrer le propos de l&#39;article</em></p> Wed, 20 Dec 2017 23:00:00 GMT RT France. Premier journal télévisé http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2811 2811 <br /><p>Voici comment notre honorable confr&egrave;re Boulevard Voltaire&nbsp;pr&eacute;sente l&#39;&eacute;v&egrave;nement</p> <p><em>Diffus&eacute;e&nbsp;<strong><strong>d&egrave;s maintenant sur le bouquet FREE</strong></strong>, RT France est la premi&egrave;re t&eacute;l&eacute;vision alternative d&#39;information disponible en France. Pour son lancement en France, RT n&#39;a pas l&eacute;sin&eacute; sur les moyens : 50 journalistes (dont&nbsp;Jean-Marc Sylvestre), ainsi que Jacques Sapir, chaque semaine.<br /> <br /> Boulevard Voltaire salue l&#39;arriv&eacute;e de RT en France et vous invite &agrave;&nbsp;<strong><a href="https://bvoltaire.us6.list-manage.com/track/click?u=51e3861403b406b07f6c5091a&amp;id=b1507347d1&amp;e=3f4923eae7" target="_blank"><strong>regarder le premier JT</strong></a></strong>, un &eacute;v&eacute;nement historique dans le paysage audiovisuel hexagonal.</em></p> <p><em><strong><a href="https://bvoltaire.us6.list-manage.com/track/click?u=51e3861403b406b07f6c5091a&amp;id=eb7d473797&amp;e=3f4923eae7" target="_blank"><strong>CLIQUEZ ICI</strong></a></strong>&nbsp;!</em></p> <p>Voir aussi&nbsp;&nbsp;<a href="https://francais.rt.com/en-direct">https://francais.rt.com/en-direct</a></p> Mon, 18 Dec 2017 23:00:00 GMT Ukraine. L'Union européenne à la botte de Washington http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2806 2806 <br /><p>Le conflit ukrainien connait actuellement un regain. Les Ukrainiens de Kiev, soutenus et arm&eacute;s jusqu&#39;ici de fa&ccedil;on non officielle par les Etats-Unis, ont repris de violentes offensives contre les s&eacute;paratistes russophones de l&#39;Est. Les Occidentaux accusent la Russie de soutenir les &laquo;&nbsp;rebelles&nbsp;&raquo; s&eacute;paratistes, notamment en leur fournissant des armes, ce qui semble exact, bien que Moscou d&eacute;mente cat&eacute;goriquement la chose. Mais le soutien russe reste modeste. Il n&#39;est en rien comparable &agrave; l&#39;aide occidentale. On apprend d&#39;ailleurs aujourd&#39;hui que le Canada a d&eacute;cid&eacute;, officiellement, d&#39;armer les Ukrainiens de l&#39;Ouest&nbsp;&nbsp;&nbsp;<a href="https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/guerre-du-donbass-le-canada-verse-199736">https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/guerre-du-donbass-le-canada-verse-199736</a></p> <p>La d&eacute;cision du sommet europ&eacute;en devra encore &ecirc;tre officiellement adopt&eacute;e par les 28 pays de l&#39;Union europ&eacute;enne, probablement d&egrave;s la semaine prochaine, selon un porte-parole de l&#39;Estonie, le pays qui assure la pr&eacute;sidence tournante de l&#39;Union jusqu&#39;&agrave; fin d&eacute;cembre.</p> <p>Il est regrettable que ni Angela Merkel ni Emmanuel Macron n&#39;aient pr&eacute;sent&eacute; d&#39;objections &agrave; la d&eacute;cision du Conseil, au pr&eacute;texte que le protocole de Minsk n&#39;&eacute;tait toujours pas appliqu&eacute;. Mais ils ont paru en imputer la responsabilit&eacute; &agrave; la Russie, sans mentionner la volont&eacute; de Kiev, affich&eacute;e d&egrave;s le d&eacute;but, de n&#39;en tenir aucun compte,. Depuis quelques mois, elle a repris ses offensives sur une large &eacute;chelle.<br /> <br /> Moscou a r&eacute;agi calmement, mais il est &eacute;vident que les relations entre la Russie et les Europ&eacute;ens, d&eacute;j&agrave; quasiment au point mort, ne s&#39;am&eacute;lioreront pas. Dans un premier temps, les contre-sanctions russes, dont souffre principalement l&#39;agriculture fran&ccedil;aises, ne seront pas lev&eacute;es.<br /> <br /> La r&eacute;cente tourn&eacute;e europ&eacute;enne du secr&eacute;taire d&#39;Etat Rex Tillerson a montr&eacute; que Donald Trump fera tout son possible pour &eacute;loigner l&#39;Europe de la Russie...et qu&#39;il y a d&eacute;j&agrave; r&eacute;ussi. Tillerson n&#39;a cess&eacute; d&#39;affirmer que la Russie &eacute;tait une menace grandissante pour l&#39;Europe:&nbsp;&laquo;&nbsp;L&#39;agression russe en Ukraine reste la plus grande menace actuelle contre la s&eacute;curit&eacute; europ&eacute;enne&nbsp;&raquo; <em>&ldquo;Russia&rsquo;s aggression in Ukraine remains the biggest threat to European security.&rdquo;.</em> Aucun de ses interlocuteurs europ&eacute;ens n&#39;a fait valoir la moindre objection.</p> <p>Il en r&eacute;sultera qu&#39;au plan g&eacute;ostrat&eacute;gique, l&#39;alliance entre la Russie et la Chine se renforcera. L&#39;Europe sera de moins invit&eacute;e &agrave; s&#39;y joindre, le voudrait-elle. Quant &agrave; l&#39;Ukraine, Vladimir Poutine&nbsp;dans sa derni&egrave;re conf&eacute;rence de presse a mis en garde contre le risque d&#39;un &laquo;&nbsp;massacre dans les Etats ukrainiens russophones pire que celui de Srebrenica si les Occidentaux continuaient &agrave; renforcer leur aide aux forces ukrainiennes nationalistes de Kiev&nbsp;&raquo;. On remarquera qu&#39;avec sa prudence habituelle il n&#39;a pas &eacute;voqu&eacute; dans ce cas une intervention militaire de la Russie en d&eacute;fense des r&eacute;publiques populaires de Lougansk et de Donetz.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Sat, 16 Dec 2017 23:00:00 GMT TOTAL au Yamal http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2799 2799 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171214103040_margerie.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>La Conf&eacute;rence de Paris du 12 d&eacute;cembre 2017, dite One Planet Summit, a mis l&#39;accent sur la contribution possible future des groupes industriels et financiers au d&eacute;veloppement des &eacute;nergies renouvelables. On ne sait encore ce qui sera fait r&eacute;ellement parmi les nombreuses promesses et annonces &eacute;voqu&eacute;es.<br /> <br /> Il est dommage cependant que lors de cette Conf&eacute;rence, l&#39;accent n&#39;ait pas &eacute;t&eacute; mis suffisamment sur les r&eacute;alisations en cours du groupe &eacute;nerg&eacute;tique fran&ccedil;ais Total concernant l&#39;exploitation du champ de gaz naturel g&eacute;ant du Yamal, en Sib&eacute;rie arctique russe. Total est associ&eacute; pour ce faire avec les groupes(50,1&nbsp;%), Total (20&nbsp;%), CNPC (20&nbsp;%) et Silk Road Fund (9,9&nbsp;%)</p> <p>On rappellera que dans la lutte contre le r&eacute;chauffement climatique, la substitution de gaz naturel au charbon et au p&eacute;trole encore abondamment utilis&eacute;s jouera dans l&#39;imm&eacute;diat un r&ocirc;le aussi important que les investissements dans le domaine des &eacute;nergies renouvelables.</p> <p>Il est &eacute;vident que rien ne pourra dans les prochaines ann&eacute;es freiner la demande d&#39;&eacute;nergie, notamment dans des pays tr&egrave;s peupl&eacute;s et en pleine croissance comme la Chine et l&#39;Inde. Or pour le moment, ils font encore massivement appel &agrave; leurs gisements de charbon. En compl&eacute;ment du charbon, ils importent du p&eacute;trole. Le charbon comme le p&eacute;trole sont de grands producteurs de CO2, gaz &agrave; effet de serre majeur.</p> <p>L&#39;utilisation de gaz naturel liqu&eacute;fi&eacute;, dit GNL ou LNG dans le jargon, permet de diminuer massivement le recours au charbon et au p&eacute;trole. La combustion du LNG produit certes du CO2 mais dans un moindre proportion que les autres sources d&#39;&eacute;nergie fossile. De plus elle g&eacute;n&egrave;re moins de d&eacute;chets et troubles environnementaux, tant en extraction qu&#39;en transport. Elle est donc &agrave; encourager.</p> <p>Concernant Yamal LNG, Total indique sur le site r&eacute;f&eacute;renc&eacute; ci-dessous que, lanc&eacute; fin&nbsp;2013, celui-ci est l&rsquo;un des projets de LNG parmi les plus grands et les plus complexes au monde. Il fait &eacute;galement partie des plus comp&eacute;titifs car b&eacute;n&eacute;ficiant des immenses ressources gazi&egrave;res &agrave; terre de la p&eacute;ninsule de Yamal en Russie. C&rsquo;est avec les partenaires de Total, le russe Novatek et les chinois CNPC et Silk Road Fund, que ce gisement de gaz et de condensats de South&nbsp;Tambey b&eacute;n&eacute;ficiera des investissements pr&eacute;vus.</p> <p>Ce projet vise &agrave; exploiter plus de 4&nbsp;milliards de barils &eacute;quivalent p&eacute;trole de r&eacute;serves gazi&egrave;res. Pour ce faire, ce sont plus de 200&nbsp;puits qui ont &eacute;t&eacute; for&eacute;s et trois trains de liqu&eacute;faction d&rsquo;une capacit&eacute; de 5,5&nbsp;millions de tonnes chacun qui ont &eacute;t&eacute; construits. Pr&egrave;s de 16,5&nbsp;millions de tonnes de LNG transiteront, chaque ann&eacute;e, par le port de Sabetta. Toute la production est vendue &agrave; des clients europ&eacute;ens et asiatiques, via des contrats de 15 &agrave; 20&nbsp;ans.</p> <p>M&ecirc;me si Total n&#39;a pas la maitrise compl&egrave;te du projet, il y apporte des ressources notamment &nbsp;en technologie et en prospection des march&eacute;s qui lui donnent un r&ocirc;le directeur, tr&egrave;s bien admis par le Kremlin. Le d&eacute;fi de Yamal LNG est triple. En terme de forage, il faut mettre au point des puits qui demeurent stables malgr&eacute; les mouvements du permafrost. En termes de transport, il faut construire des m&eacute;thaniers cong&eacute;lateurs brises glace de grande puissance, pouvant se d&eacute;placer de fa&ccedil;on autonome. C&#39;est ce que Total a fait avec le Christophe de Margerie (image) en cours d&#39;essais, qui sera suivi d&#39;autres.<br /> <br /> <strong>G&eacute;opolitique. Un exemple &agrave; suivre</strong><br /> <br /> Mais c&#39;est en terme de g&eacute;opolitique et de diplomatie que le d&eacute;fi &eacute;tait le plus grand. Il fallait pour Total et pour le gouvernement fran&ccedil;ais en appui discret refuser de tenir compte des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; impos&eacute;es par Washington &agrave; ceux qui investissaient en Russie, ceci quelle que doit leur nationalit&eacute;. La diplomatie europ&eacute;enne commence &agrave; protester contre cette mesure, v&eacute;ritable diktat impos&eacute; au monde par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains confront&eacute;s &agrave; la concurrence internationale.<br /> <br /> Dans le cas du gaz naturel, il s&#39;agit de prot&eacute;ger contre une concurrence russo-europ&eacute;enne les march&eacute;s des grands am&eacute;ricains du p&eacute;trole. Ajoutons qu&#39;un moment Washington avait aussi tent&eacute; de prot&eacute;ger ses exportations de gaz de schiste. Mais les r&eacute;serves de celui-ci &eacute;tant en baisse rapide, la priorit&eacute; devient moindre.</p> <p>Total et avec lui plus discr&egrave;tement le gouvernement fran&ccedil;ais donnent au monde une le&ccedil;on qui devrait &ecirc;tre retenue: ne tenez aucun compte des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; am&eacute;ricaines contre la Russie et plus tard de celle que Donald Trump pr&eacute;pare contre la Chine. Washington est et sera incapable de les faire appliquer concr&egrave;tement. Si vous acceptez de verser les &eacute;normes amendes en dollar impos&eacute;es par les tribunaux am&eacute;ricains, ne vous en prenez qu&#39;&agrave; votre l&acirc;chet&eacute;.</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> * Total<br /> <a href="https://www.total.com/fr/expertise-energies/projets/petrole-gaz/gnl/yamal-lng">https://www.total.com/fr/expertise-energies/projets/petrole-gaz/gnl/yamal-lng</a></p> <p>* voir aussi un article plus d&eacute;taill&eacute; en anglais<br /> <a href="https://www.total.com/en/energy-expertise/projects/oil-gas/lng/yamal-lng-cold-environment-gas">https://www.total.com/en/energy-expertise/projects/oil-gas/lng/yamal-lng-cold-environment-gas</a></p> <p>* Voir aussi, au 17/12</p> <table> <tbody> <tr> <td> <p>Projet gazier Yamal: &laquo;Total fait entrer la France dans le XXIe si&egrave;cle multipolaire&raquo;<br /> <a href="https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/" target="https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/">https://fr.sputniknews.com/international/201712151034354168-projet-gazier-yamal-total/</a></p> </td> </tr> </tbody> </table> Wed, 13 Dec 2017 23:00:00 GMT L'Allemagne, la France et l'Eurasie http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2792 2792 <br /><p>Ceci est d&#39;autant plus important que Sigmar Gabriel d&eacute;fend des perspectives tr&egrave;s int&eacute;ressantes dans le domaine international. Elles concernent tout autant la France que l&#39;Allemagne. Ainsi, dans un discours-programme sur la politique &eacute;trang&egrave;re, le 5 d&eacute;cembre, il paru prendre acte de la perte d&#39;influence des Etats-Unis en Europe. Mais loin de la regretter, il s&#39;est est quasiment r&eacute;joui. Il y voit une occasion pour l&#39;Allemagne de r&eacute;affirmer ses ambitions g&eacute;opolitiques. Il parlait devant des diplomates et experts de haut rang rassembl&eacute;s dans le cadre du Forum Berlinois sur la politique &eacute;trang&egrave;re organis&eacute; par l&#39;influente Fondation K&ouml;rber 1).</p> <p>Certains pourraient craindre en France que le concept de Grande Allemagne qui &eacute;tait sous-jacent &agrave; son discours corresponde &agrave; celui d&#39;Europe allemande. En effet, pour lui, il n&#39;est pas question d&#39;envisager d&#39;une fa&ccedil;on ou d&#39;une autre le retrait de l&#39;Union europ&eacute;enne. Cependant, m&ecirc;me s&#39;il ne l&#39;a pas dit, oblig&eacute; &agrave; la r&eacute;serve diplomatique, il consid&egrave;re que l&#39;Allemagne n&#39;a rien &agrave; gagner dans l&#39;Europe actuelle, largement au service des int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains, tant &eacute;conomiques omni-pr&eacute;sents &agrave; Bruxelles que politico-militaires fondamentalement anti-russes au sein de l&#39;Otan.</p> <p>Par contre, si l&#39;on peut dire les choses d&#39;une fa&ccedil;on un peu brutale que Sigmar Gabriel ne voudrait certainement exprimer officiellement, il ambitionne une Europe franco-allemande, ou plut&ocirc;t al&eacute;mano-fran&ccedil;aise. Avec r&eacute;alisme, il admet que si l&#39;Allemagne dispose d&#39;une puissance &eacute;conomique et financi&egrave;re infiniment sup&eacute;rieure &agrave; celle de la France, celle-ci aura longtemps, car ces choses ne s&#39;improvisent pas, la sup&eacute;riorit&eacute; d&#39;une force arm&eacute;e polyvalente, de solides industries de d&eacute;fense et de capacit&eacute;s de d&eacute;ploiement incomparables dans un certain nombre de th&eacute;&acirc;tres mondiaux.</p> <p>On peut penser qu&#39;aujourd&#39;hui Emmanuel Macron, par divers qualit&eacute;s que nous n&#39;examineront pas ici, est beaucoup plus rassurant pour l&#39;Allemagne que ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs. Macron lui-m&ecirc;me avait d&eacute;j&agrave; montr&eacute; son attrait pour une Europe franco-allemande, mais le moins que l&#39;on puisse dire est qu&#39;Angela Merkel ne l&#39;avait pas encourag&eacute; dans cette voie. Les ouvertures d&#39;un Sigmar Gabriel, m&ecirc;me si celui-ci ne dispose encore que de pouvoirs limit&eacute;s au sein de l&#39;actuelle ou de la future Grande Coalition, ne pourront que l&#39;int&eacute;resser.</p> <p><strong>Une strat&eacute;gie eurasiatique</strong></p> <p>Au plan international, Sigmar Gabriel, dans son discours, s&#39;est radicalement d&eacute;marqu&eacute; de ce que l&#39;on pourrait appeler la strat&eacute;gie am&eacute;ricaine de ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs, visant &agrave; faire de l&#39;Allemagne le meilleure &eacute;l&egrave;ve d&#39;une classe europ&eacute;enne dont Washington resterait toujours le magister. Il a expliqu&eacute;, pour la premi&egrave;re fois en Allemagne, dans une instance aussi influente que le Forum Berlinois, qu&#39;il portait un int&eacute;r&ecirc;t consid&eacute;rable au grand projet de la Chine, dont nous avons souvent discut&eacute; ici, relatif &agrave; l&#39;OBOR, <em>&ldquo;One Belt One Road&rdquo; ou &ldquo;</em><em><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_route_de_la_soie">nouvelle Route de la Soie</a>&rdquo;). Il y voit une initiative tr&egrave;s prometteuse pour int&eacute;grer les politiques &eacute;conomiques, g&eacute;opolitiques et g&eacute;ostrat&eacute;giques des nombreux pays qui seront ainsi reli&eacute;s.</em></p> <p>Certes la Chine, responsable de l&#39;initiative, entend en rester le moteur, mais en aucun cas elle ne para&icirc;t viser &agrave; le faire &agrave; son seul profit, non plus qu&#39;&agrave; celui de la Russie, son alli&eacute;e ind&eacute;fectible. Il a expliqu&eacute; que<em> &laquo;&nbsp; Nous, en Occident, pourrions &ecirc;tre &agrave; juste titre critiqu&eacute;s pour n&rsquo;avoir con&ccedil;u aucune strat&eacute;gie comparable&nbsp;&raquo;. </em>Il semble y voir, non seulement pour l&#39;Allemagne, mais pour une Europe al&eacute;mano-fran&ccedil;aise, une occasion irrempla&ccedil;able permettant de s&#39;int&eacute;grer &agrave; la construction d&#39;un grand ensemble eurasiatique en gestation. Celui-ci deviendrait sans discussions la premi&egrave;re puissance mondiale &agrave; tous &eacute;gards &ndash; peut-&ecirc;tre la seule puissance capable d&#39;assurer la survie du monde face aux multiples crises qui se pr&eacute;parent.</p> <p>Il serait inadmissible que la France ne voit pas les enjeux et tarde encore, comme elle le fait actuellement, &agrave; rejoindre le grand ensemble eurasiatique qui se mettra d&#39;autant plus vite en place qu&#39;une Allemagne sous la direction d&#39;un Sigmar Gabriel, d&eacute;ciderait sans attendre d&#39;en exploiter les opportunit&eacute;s.</p> <p>1) Voir<br /> <em>* <a href="https://www.deutschland.de/fr/topic/politique/forum-berlinois-sur-la-politique-etrangere-les-points-sensibles-de-la-politique">https://www.deutschland.de/fr/topic/politique/forum-berlinois-sur-la-politique-etrangere-les-points-sensibles-de-la-politique</a></em><br /> <em>* <a href="https://www.koerber-stiftung.de/en/berlin-foreign-policy-forum.html">https://www.koerber-stiftung.de/en/berlin-foreign-policy-forum.html</a></em></p> <p>&nbsp;</p> <ol> </ol> Sat, 09 Dec 2017 23:00:00 GMT Qui est derrière la campagne américaine de dénonciations sexuelles? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2782 2782 <br /><p>Le mouvement f&eacute;ministe en France a donc parfaitement raison d&#39;encourager les femmes &agrave; ne pas c&eacute;der &agrave; de tels chantages et d&eacute;noncer, quand cela est justifi&eacute;, les hommes qui s&#39;y livrent. Elles ont d&#39;autant plus de m&eacute;rites &agrave; le faire que ces hommes disposent de pouvoirs dont ils ont la possibilit&eacute; d&#39;abuser &agrave; leur &eacute;gard. On peut donc consid&eacute;rer que la campagne dite &laquo;&nbsp;denoncetonporc&nbsp;&raquo;, est l&eacute;gitime, malgr&eacute; le relent n&eacute;cessairement vichyssois qu&#39;entraine avec lui le terme de d&eacute;nonciation.</p> <p>Lorsque ce sont des individus masculins bien identifiables qui sont ainsi d&eacute;nonc&eacute;s, et non des comportements g&eacute;n&eacute;raux, comme le voulaient initialement quelques initiatrices de cette campagne, il est bien &eacute;vident par contre que, comme toute d&eacute;nonciation en justice, elle doit s&#39;appuyer sur des preuves ou au moins de fortes pr&eacute;somptions. L&#39;homme d&eacute;nonc&eacute;e doit aussi avoir le droit de se d&eacute;fendre, y compris en justice.</p> <p>En France, la campagne de d&eacute;nonciation des abus masculins &agrave; l&#39;&eacute;gard de femmes n&#39;ayant pas suffisamment de moyens pour se d&eacute;fendre a pris une certaine ampleur, justifi&eacute; par l&#39;universalit&eacute; des comportements &laquo;&nbsp;machistes&nbsp;&raquo; agressifs. Mais elle reste dans des limites raisonnables. Elle ne doit pas non faire oublier aux femmes qu&#39;en premier lieu, quand elles sont libres de le faire, elle doivent &ecirc;tre assez fortes pour se d&eacute;fendre elles-m&ecirc;mes, avant de chercher de l&#39;aide ailleurs.</p> <p>Aux Etats-Unis, comme il fallait s&#39;y attendre, les processus sociaux de refoulement de la sexualit&eacute;, qu&#39;il s&#39;agisse de celle des hommes ou de celles des femmes, ont profit&eacute; de la campagne de d&eacute;nonciation pour r&eacute;instaurer le puritanisme profond d&#39;origine religieuse qui a toujours marqu&eacute; la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine. On avait pu penser dans les ann&eacute;es 1960/2000 que la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine avait commenc&eacute; &agrave; s&#39;affranchir de ce puritanisme cachant une grande angoisse devant la sexualit&eacute;, paralysant autant les hommes que les femmes. Mais &laquo;&nbsp;chassez le naturel, il revient au galop&nbsp;&raquo;. La campagne de d&eacute;nonciation des abus masculins prend une telle ampleur qu&#39;elle devient suspecte. C&#39;est manifestement sur les efforts r&eacute;cents de lib&eacute;ration sexuelle accomplis par les am&eacute;ricains et am&eacute;ricaines qu&#39;elle s&#39;efforce de revenir.</p> <p>Il y a pire. Comme l&#39;indique l&#39;article du World Socialist Web Site dont on trouvera ci-dessous une version fran&ccedil;aise, les 1% de super-puissants et de super-riches qui dominent le monde actuel tirent grand profit de cette campagne. Pendant que l&#39;on d&eacute;nonce les harcellements sexuels, on ne d&eacute;nonce pas les pouvoirs de toutes sortes qu&#39;ils se sont arrog&eacute;s pour ali&eacute;ner le monde. &laquo;&nbsp;D&eacute;noncez, d&eacute;noncez, braves gens, et laissez nous pendant ce temps faire nos petites affaires&nbsp;&raquo;.</p> <p>Comme c&#39;est aux Etats-Unis que la domination des multinationales financi&egrave;res est la plus g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e, il ne faut pas s&#39;&eacute;tonner que ce soit aux Etats-Unis que les campagnes de type &laquo;&nbsp;d&eacute;nonce ton porc&nbsp;&raquo; rencontrent le plus de succ&egrave;s. Ces multinationales ont fait ce qu&#39;il fallait pour lui donner le plus de retentissement m&eacute;diatique possible.<br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong><br /> <br /> <em><strong>Repressive political agenda of the &ldquo;sexual harassment&rdquo; campaign comes into the open</strong></em><br /> <em>David Walsh&nbsp;<br /> 28 november 2017</em><br /> <em><a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/11/28/marc-n28.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/11/28/marc-n28.html</a></em></p> <p><strong>Version&nbsp;fran&ccedil;aise</strong><br /> L&#39;article est long, mais il m&eacute;rite la lecture. Il s&#39;agit d&#39;une v&eacute;ritable th&egrave;se de sciences humaines. Le WSWS nous pardonnera cet emprunt, qui est un hommage &agrave; sa lutte pour ce qu&#39;il nomme &laquo;&nbsp;les droits d&eacute;mocratiques&nbsp;&raquo;.<br /> <a href="http://www.wsws.org/fr/articles/2017/11/30/rpao-n30.html">http://www.wsws.org/fr/articles/2017/11/30/rpao-n30.html</a></p> <p><strong>Les intentions politiques r&eacute;pressives derri&egrave;re la campagne contre le &laquo;harc&egrave;lement sexuel&raquo; plus &eacute;videntes que jamais</strong><br /> <em>Par David Walsh&nbsp;<br /> 30 novembre 2017</em></p> <p>Le torrent d&rsquo;all&eacute;gations et de d&eacute;nonciations d&rsquo;inconduite sexuelle contre des personnalit&eacute;s m&eacute;diatiques, des personnalit&eacute;s hollywoodiennes et des politiciens continue d&rsquo;affluer sans rel&acirc;che. Rien ne semble plus obs&eacute;der la classe moyenne sup&eacute;rieure aux &Eacute;tats-Unis, sauf peut-&ecirc;tre Vladimir Poutine. Entretemps, les masses populaires aux &Eacute;tats-Unis vivent leur vie domin&eacute;e par des probl&egrave;mes &eacute;conomiques et sociaux.</p> <p>La pr&eacute;sente campagne n&rsquo;a rien &agrave; voir avec la protection des femmes &ndash; et surtout pas des femmes de la classe ouvri&egrave;re &ndash; contre le harc&egrave;lement sexuel, sans parler de la violence criminelle et autres formes d&rsquo;exploitation et de r&eacute;pression qu&rsquo;elles vivent. Avec chaque jour qui passe, les intentions politiques r&eacute;actionnaires, antid&eacute;mocratiques et socialement et politiquement r&eacute;pressives de la campagne actuelle men&eacute;e par les m&eacute;dias deviennent de plus en plus explicites.</p> <p>Quiconque suffisamment ali&eacute;n&eacute; ou na&iuml;f pour s&rsquo;&ecirc;tre fait avoir devrait reprendre ses esprits avec toute la salet&eacute; qui &eacute;merge maintenant, notamment l&rsquo;article d&eacute;ment de Stephen Marche publi&eacute; dimanche dans le&nbsp;<em>New York Times</em>&nbsp;sur la brutalit&eacute; de la libido masculine, et dans lequel l&rsquo;auteur d&eacute;clare que l&rsquo;autocastration, rien de moins, peut &ecirc;tre une r&eacute;ponse au probl&egrave;me.</p> <p>La campagne contre l&rsquo;inconduite sexuelle a commenc&eacute; dans le&nbsp;<em>Times</em>&nbsp;et le&nbsp;<em>New Yorker</em>&nbsp;avec les pr&eacute;sum&eacute;s m&eacute;faits de Harvey Weinstein. Tout le monde peut probablement &ecirc;tre induit &agrave; d&eacute;tester ce gros magnat d&rsquo;Hollywood. Mais tout cela s&rsquo;inscrivait simplement dans un processus d&#39;acclimatation en vue de prendre les gens au d&eacute;pourvu.</p> <p>Cette croisade est devenue depuis une op&eacute;ration ouvertement de droite d&eacute;gageant une odeur toujours plus prononc&eacute;e de r&eacute;action et de r&eacute;pression. De fa&ccedil;on extraordinaire, des incidents survenus dans l&rsquo;industrie du divertissement se transforment maintenant en un appel &agrave; la restauration de contr&ocirc;les stricts sur l&rsquo;activit&eacute; sexuelle.</p> <p>Dans une inhabituelle chronique du&nbsp;<em>Washington Post</em>, &laquo;Let&rsquo;s Rethink Sex&raquo; (Repensons le sexe), Christine Emba explique &agrave; ses lecteurs ce qu&rsquo;elle consid&egrave;re &ecirc;tre un malentendu commun, &agrave; savoir &laquo;qu&rsquo;il y aurait une certaine quantit&eacute; de sexe que nous devrions obtenir ou que l&rsquo;on devrait du moins &ecirc;tre autoris&eacute; &agrave; poursuivre. Suite &agrave; cela vient l&rsquo;hypoth&egrave;se que la capacit&eacute; de poursuivre et de satisfaire nos d&eacute;sirs sexuels... est primordiale.&raquo;</p> <p>Emba poursuit en expliquant que &laquo;puisque les exc&egrave;s de notre &eacute;thique sexuelle actuelle se heurtent &agrave; leurs cons&eacute;quences, un r&eacute;ajustement inconfortable devra se produire. S&rsquo;adapter &agrave; cette nouvelle compr&eacute;hension peut signifier moins de sexe pour certains, &agrave; court terme, et plus d&rsquo;anxi&eacute;t&eacute; pour plusieurs. Dommage&hellip;&raquo;. Puis elle conclut: &laquo;Nous ne mourrons pas d&rsquo;avoir moins de sexe (en effet, cela n&rsquo;est jamais arriv&eacute; &agrave; qui que ce soit). D&rsquo;une certaine fa&ccedil;on, les gens trouveront toujours des moyens de se rencontrer, de s&rsquo;accoupler et de propager l&rsquo;esp&egrave;ce. Si vous &ecirc;tes une personne d&eacute;cente, la perspective d&rsquo;une &eacute;thique sexuelle plus claire et plus restreinte ne devrait pas vous effrayer.&raquo;</p> <p>L&rsquo;argument selon lequel la r&eacute;pression sexuelle &laquo;n&rsquo;a jamais tu&eacute; personne&raquo;, et qu&rsquo;en fait que cela pourrait &ecirc;tre un bien positif, est digne de Cotton Mather. En effet, ce ministre protestant de la Nouvelle-Angleterre puritaine conseillait aux jeunes et aux adultes d&rsquo;&eacute;viter toute stimulation sexuelle et de contr&ocirc;ler les d&eacute;sirs qui &laquo;sommeillent dans votre c&oelig;ur&raquo;.</p> <p>Nous pourrions demander qui a nomm&eacute; Emba, cette ancienne critique du &laquo;Hilton Kramer Fellow&raquo; au<em>&nbsp;New Criterion</em>, une publication de droite, et dont les &eacute;crits ont paru dans la&nbsp;<em>National Review</em>, comme&nbsp;<em>Gauleiter</em>&nbsp;sexuel des &Eacute;tats-Unis? Pourquoi devrait-on en effet pr&ecirc;ter la moindre attention &agrave; ses prescriptions morales mis&eacute;rables et &agrave; ses d&eacute;finitions de ce qu&rsquo;est la &laquo;d&eacute;cence&raquo;? Il n&rsquo;est pas difficile de supposer qu&rsquo;Emba a une pile de &laquo;A&raquo; &eacute;carlates dans son placard pr&ecirc;ts &agrave; &ecirc;tre d&eacute;ploy&eacute;s au besoin.</p> <p>D&rsquo;o&ugrave; viennent toutes ces idioties? Nul doute que de toute cette r&eacute;action appara&icirc;tra &ndash; &agrave; la grande surprise et au d&eacute;sarroi de certains &ndash; des efforts pour interdire toutes sortes d&rsquo;activit&eacute;s sexuelles, y compris les relations extraconjugales, ou la &laquo;fornication&raquo; pour reprendre les termes d&rsquo;Emba, le mariage homosexuel et autres formes de sexualit&eacute; d&eacute;sapprouv&eacute;es par ces nouveaux Victoriens.</p> <p>Abordant les choses sous un angle l&eacute;g&egrave;rement diff&eacute;rent, un commentaire du&nbsp;<em>Sunday Times</em>&nbsp;intitul&eacute; &laquo;The Unexamined Brutality of the Male Libido&raquo; (La brutalit&eacute; ignor&eacute;e de la libido masculine) de Marche, un &eacute;crivain torontois bien li&eacute; aux m&eacute;dias et &agrave; l&rsquo;establishment politique canadien, rel&egrave;ve tout simplement du d&eacute;lire.</p> <p>Marche fait r&eacute;f&eacute;rence &agrave; &laquo;la nature des hommes en g&eacute;n&eacute;ral&raquo;, au &laquo;grotesque de leur sexualit&eacute;&raquo;, &agrave; &laquo;la laideur et la dangerosit&eacute; de la libido masculine&raquo;, &agrave; &laquo;la brutalit&eacute; implicite de la sexualit&eacute; masculine&raquo; et cite la th&egrave;se de la &laquo;f&eacute;ministe radicale&raquo; ultrar&eacute;actionnaire Andrea Dworkin selon laquelle &laquo;le seul sexe entre un homme et une femme qui peut &ecirc;tre entrepris sans violence est le sexe avec un p&eacute;nis flasque.&raquo; Marche poursuit en invoquant, du fait de son contexte, l&rsquo;exemple du &laquo;grand th&eacute;ologien catholique Orig&egrave;ne (qui v&eacute;cut au IIIe si&egrave;cle apr&egrave;s J.-C.) qui s&rsquo;est castr&eacute;.&raquo;</p> <p>Par la suite, Marche poursuit l&rsquo;&eacute;laboration de son mythe et de son conte de f&eacute;es &agrave; propos de la &laquo;peur de la libido masculine&raquo;, expliquant qu&rsquo;&laquo;un vampire n&rsquo;&eacute;tait qu&rsquo;un homme puissant de l&rsquo;ancien temps avec une faim insatiable pour la jeune chair&raquo; et rajoutant que &laquo;les loups-garous n&rsquo;&eacute;taient que des hommes perdant r&eacute;guli&egrave;rement le contr&ocirc;le de leur nature bestiale&raquo;.</p> <p>Impliquant que le sexe est une maladie, Marche affirme qu&rsquo;&laquo;il ne reste plus aucun rem&egrave;de au d&eacute;sir humain&raquo;. Que devrait-on faire alors? Faisant r&eacute;f&eacute;rence &agrave; Freud, il &eacute;crit: &laquo;L&rsquo;id&eacute;e du complexe d&rsquo;&OElig;dipe contient comme argument implicite la n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;une r&eacute;pression acharn&eacute;e: si vous laissez les gar&ccedil;ons &ecirc;tre des gar&ccedil;ons, ils finiront par assassiner leur p&egrave;re pour coucher avec leur m&egrave;re.&raquo;</p> <p>Mais tout ce d&eacute;lire ne s&#39;arr&ecirc;te pas l&agrave;. &laquo;L&rsquo;&egrave;re post-Weinstein sera une &egrave;re de pessimisme sexiste&raquo;, car il se pourrait bien qu&rsquo;il n&rsquo;y ait &laquo;pas de r&eacute;conciliation possible entre les id&eacute;aux propres et brillants de l&rsquo;&eacute;galit&eacute; des sexes et les m&eacute;canismes du d&eacute;sir humain&raquo;. Prenant un autre chemin qu&rsquo;Emba, Marche n&rsquo;en arrive pas moins &agrave; la m&ecirc;me destination, proclamant triomphalement que &laquo;la morale sexuelle, &agrave; laquelle r&eacute;sistent depuis longtemps les lib&eacute;raux, revient avec un esprit de vengeance&raquo;, et, avec une satisfaction &eacute;vidente, il souligne que &laquo;nous revenons &agrave; la honte comme forme sociale primaire de contr&ocirc;le sexuel&raquo;.</p> <p>Marche conclut plus ou moins comme suit: &laquo;Si vous voulez &ecirc;tre un homme civilis&eacute;, vous devez r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; ce que vous &ecirc;tes. Pr&eacute;tendre &ecirc;tre quelque chose d&rsquo;autre &ndash; une quelconque fiction que vous pr&eacute;f&eacute;reriez &ecirc;tre &ndash; n&rsquo;aidera en rien. Ce n&rsquo;est pas la morale, mais la culture &ndash; le fait d&rsquo;accepter notre monstruosit&eacute; et de vivre avec &ndash; qui peut nous sauver.&raquo; Un tel aveu &eacute;voque des images de moines se flagellant et s&rsquo;immergeant dans l&rsquo;eau glac&eacute;e et diverses formes d&rsquo;automutilation. Marche argumente explicitement que l&rsquo;enjeu ici est la suppression de la libido masculine.</p> <p>Cette haine contre lui-m&ecirc;me est-elle une prise de position con&ccedil;ue pour s&rsquo;attirer les faveurs de la foule partisane de la politique du genre ou est-elle authentique? Peut-&ecirc;tre que seul M. Marche peut r&eacute;pondre &agrave; cette question. Mais quelle que soit la r&eacute;ponse, ses id&eacute;es malades et pourries n&rsquo;en sont pas moins publi&eacute;es dans le&nbsp;<em>New York Times</em>. Seules les intentions politiques les plus profond&eacute;ment r&eacute;actionnaires peuvent utiliser des conceptions aussi toxiques.</p> <p>Le m&eacute;pris des droits d&eacute;mocratiques dans la campagne contre le harc&egrave;lement sexuel appara&icirc;t de plus en plus clairement.</p> <p>De plus en plus, les commentateurs expriment le plus grand manque d&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t qui soit quant &agrave; l&rsquo;innocence ou la culpabilit&eacute; des accus&eacute;s.</p> <p>Ainsi, Emily Lindin, chroniqueuse de&nbsp;<em>Teen Vogue</em>, explique sur Twitter: &laquo;Je ne suis pas le moins du monde pr&eacute;occup&eacute;e par le fait que des hommes innocents puissent perdre leur emploi suite &agrave; de fausses accusations d&rsquo;agression sexuelle ou de harc&egrave;lement&raquo;, puis rench&eacute;rit par la suite: &laquo;Si la r&eacute;putation d&rsquo;un homme innocent doit prendre un coup dans le processus pour d&eacute;faire le patriarcat, c&rsquo;est un prix que je suis absolument pr&ecirc;te &agrave; payer.&raquo;</p> <p>Olivia Goldhill quant &agrave; elle a titr&eacute; un article dans&nbsp;<em>Quartz&nbsp;</em>&laquo;Naming abusers online may be &ldquo;mob justice&rdquo; but it&rsquo;s still justice.&raquo; (Nommer les agresseurs en ligne est peut-&ecirc;tre une &ldquo;justice populaire&rdquo;, mais c&rsquo;est quand m&ecirc;me de la justice). Goldhill ne semble pas comprendre que l&rsquo;expression &laquo;justice populaire&raquo; signifie justement l&#39;absence de justice.</p> <p>En ce qui concerne les protestations contre les d&eacute;nonciations de type maccarthystes, Roxane Gay dans le&nbsp;<em>New York Times</em>&nbsp;se plaint am&egrave;rement qu&rsquo;il y ait &laquo;beaucoup de tergiversations &agrave; propos de la diffamation et de l&rsquo;&eacute;thique de la divulgation anonyme&raquo;.</p> <p>Chez&nbsp;<em>Splinternews</em>, Isha Aran sugg&egrave;re qu&rsquo;&laquo;&agrave; la lumi&egrave;re de la campagne #MeToo sur les m&eacute;dias sociaux o&ugrave; des dizaines de femmes de tous les milieux partagent leurs exp&eacute;riences de harc&egrave;lement et d&rsquo;agression, le fait m&ecirc;me d&rsquo;&eacute;voquer le concept de fausses accusations est inopportun et grossier.&raquo;</p> <p>Encore une fois, tout cela vient d&rsquo;une partie tr&egrave;s ais&eacute;e de la population, qui cherche &agrave; tirer profit de circonstances dites souffrantes pour accumuler des richesses encore plus grandes.</p> <p>Des d&eacute;cennies de r&eacute;action id&eacute;ologique et politique sous-tendent ces notions r&eacute;actionnaires, mais aussi beaucoup d&rsquo;ambitions.</p> <p>Comme l&rsquo;explique l&rsquo;avocate et &eacute;crivaine Jill Filipovic, sur le site Internet de&nbsp;<em>NBC News&nbsp;</em>: &laquo;Nous devons faire pression pour un r&eacute;el pouvoir f&eacute;minin &ndash; pour que les femmes prennent la place des nombreux hommes qui sont actuellement au sommet de presque toutes les industries. Certes cela n&rsquo;emp&ecirc;chera pas totalement les abus, mais cela les diminuera certainement.&raquo;</p> <p>Cette d&eacute;fense et cette poursuite de la richesse ne peuvent avoir lieu que dans la mesure o&ugrave; la loi et l&rsquo;ordre bourgeois sont maintenus, que l&rsquo;opposition politique est d&eacute;tourn&eacute;e ou contenue. C&rsquo;est l&agrave; l&rsquo;une des voies de la r&eacute;pression g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e.</p> <p>Il est tout &agrave; fait appropri&eacute; de qualifier cette campagne de chasse aux sorci&egrave;res sexuelle, au sens politico-juridique du terme. Le dictionnaire&nbsp;<em>Collins</em>&nbsp;en ligne d&eacute;finit la chasse aux sorci&egrave;res (britannique) comme &laquo;une campagne rigoureuse pour rassembler ou exposer des dissidents sous pr&eacute;texte de sauvegarder le bien-&ecirc;tre public&raquo; et (am&eacute;ricain) comme une &laquo;enqu&ecirc;te men&eacute;e ostensiblement pour d&eacute;couvrir la d&eacute;loyaut&eacute;, l&rsquo;activit&eacute; politique subversive, etc., g&eacute;n&eacute;ralement avec beaucoup de publicit&eacute; et souvent en s&rsquo;appuyant sur des preuves non concluantes et en capitalisant sur la peur du public &agrave; l&rsquo;endroit des opinions impopulaires.&raquo;</p> <p>Or si l&rsquo;offensive contre les opposants politiques n&rsquo;a pas encore commenc&eacute;, &ccedil;a ne saurait tarder!</p> <p>Le Code de production d&rsquo;Hollywood, qui se r&eacute;f&eacute;rait principalement aux comportements sexuels et antisociaux de toutes sortes et qui ne mentionnait jamais la politique ou la lutte des classes, a &eacute;t&eacute; strictement appliqu&eacute; le 1er juillet 1934. Cette ann&eacute;e-l&agrave; avait &eacute;t&eacute; exceptionnellement explosive, domin&eacute;e par trois gr&egrave;ves largement suivies et dirig&eacute;es par des socialistes de gauche, des trotskystes et des membres du Parti communiste &ndash; &agrave; savoir les gr&egrave;ves de Toledo Auto-Lite, des chauffeurs de camion de Minneapolis et des d&eacute;bardeurs de San Francisco.</p> <p>L&rsquo;application du Code en plein milieu de la D&eacute;pression refl&eacute;tait incontestablement la nervosit&eacute; g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e et bien compr&eacute;hensible au sein de la classe dirigeante &agrave; propos de l&rsquo;effondrement de toutes sortes de tabous moraux et sociaux et des cons&eacute;quences plus profondes qu&rsquo;avait une telle rupture. Comme nous l&rsquo;avons d&eacute;j&agrave; dit il y a quelque temps: &laquo;l&rsquo;imposition du Code de Production&nbsp;<em>&eacute;tait pr&eacute;cis&eacute;ment l&rsquo;un des moyens</em>&nbsp;par lesquels l&rsquo;industrie cin&eacute;matographique et ses superviseurs pouvaient veiller &agrave; ce que les r&eacute;alit&eacute;s de la D&eacute;pression ne s&#39;expriment pas &agrave; l&rsquo;&eacute;cran.&raquo;</p> <p>La campagne contre l&rsquo;inconduite sexuelle est malhonn&ecirc;te &agrave; bien des &eacute;gards. Il y a la pr&eacute;tention ridicule par exemple qu&rsquo;Hollywood et l&rsquo;industrie du divertissement sont le reflet g&eacute;n&eacute;ral des rapports entre les sexes et professionnels aux &Eacute;tats-Unis. Dans le General Social Survey, une enqu&ecirc;te men&eacute;e en 2014, un &eacute;chantillon al&eacute;atoire d&rsquo;Am&eacute;ricains se sont fait poser cette question: &laquo;Au cours des 12 derniers mois, avez-vous &eacute;t&eacute; harcel&eacute; sexuellement par quelqu&rsquo;un pendant que vous &eacute;tiez au travail?&raquo; En r&eacute;ponse, 3,6 % des femmes ont r&eacute;pondu affirmativement, ce qui est une baisse par rapport au chiffre de 6,1 % de 2002. Ce n&rsquo;est certes pas l&agrave; une statistique d&eacute;finitive d&rsquo;aucune sorte, mais on est loin tout de m&ecirc;me de l&rsquo;&laquo;enfer&raquo; d&eacute;crit par les diff&eacute;rents chroniqueurs et experts.</p> <p>Ces derniers d&rsquo;ailleurs ne se soucient jamais des conditions de la grande masse de la population am&eacute;ricaine ou mondiale, qu&rsquo;elle soit f&eacute;minine ou masculine. La pauvret&eacute;, la destruction des retraites et des soins de sant&eacute;, l&rsquo;itin&eacute;rance, la crise des opio&iuml;des et le taux de suicide &ndash; ou m&ecirc;me l&rsquo;annulation brutale du droit &agrave; l&rsquo;avortement, l&rsquo;attaque contre les mesures de planification familiale et autres programmes essentiels pour la sant&eacute; des femmes &ndash; ne les pr&eacute;occupent en effet nullement. Et quand ont-ils jamais protest&eacute; contre les massacres en Irak et en Afghanistan, les frappes ill&eacute;gales de drones et les &laquo;listes de personnes &agrave; abattre&raquo;?</p> <p>Le Parti d&eacute;mocrate en particulier est profond&eacute;ment plong&eacute; dans les affaires de crimes sexuels. Aux &eacute;lections de 2016, la strat&eacute;gie d&rsquo;Hillary Clinton pour l&rsquo;emporter &eacute;tait bas&eacute;e sur l&rsquo;affaire Brock Turner &agrave; Stanford, l&rsquo;acc&egrave;s aux toilettes pour les personnes transgenres et le &laquo;privil&egrave;ge blanc&raquo;. Les d&eacute;mocrates ont &eacute;norm&eacute;ment investi d&rsquo;efforts dans tout cela, et cela a &eacute;chou&eacute;. Maintenant ils mettent les bouch&eacute;es doubles. Au &laquo;privil&egrave;ge blanc&raquo; vient s&#39;ajouter &laquo;la sexualit&eacute; masculine&raquo;. Ces id&eacute;es sont log&eacute;es dans une section bien pr&eacute;cise et privil&eacute;gi&eacute;e de la population.</p> <p>Quiconque &eacute;tudie les proc&egrave;s des sorci&egrave;res de Salem arrive &agrave; la conclusion qu&rsquo;il n&rsquo;y avait pas l&agrave; simplement une crise d&rsquo;hyst&eacute;rie collective, mais que des processus &eacute;conomiques et sociaux pr&eacute;cis &eacute;taient &agrave; l&rsquo;&oelig;uvre. Comme le remarque Christopher Bigsby, dans sa pr&eacute;face &agrave; l&rsquo;ouvrage&nbsp;<em>Les Sorci&egrave;res de Salem</em>&nbsp;d&rsquo;Arthur Miller, &laquo;Salem en 1692 &eacute;tait en pleine tourmente. La Charte royale venait d&rsquo;&ecirc;tre r&eacute;voqu&eacute;e. Les titres fonciers originaux avaient &eacute;t&eacute; annul&eacute;s et de nombreux autres n&rsquo;&eacute;taient pas encore s&eacute;curis&eacute;s. Tous se regardaient avec suspicion, craignant que leurs terres ne soient r&eacute;affect&eacute;es &agrave; leur voisin. C&rsquo;&eacute;tait aussi une communaut&eacute; profond&eacute;ment d&eacute;chir&eacute;e par des schismes...&raquo;</p> <p>Toute personne voulant s&eacute;rieusement comprendre l&rsquo;hyst&eacute;rie sexuelle actuelle doit fouiller sous la surface de la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine pour saisir la sp&eacute;cificit&eacute; de la &laquo;tourmente&raquo; qui la hante.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Fri, 01 Dec 2017 23:00:00 GMT L'Europe s 'enfonce dans l'inexistence http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2773 2773 <br /><p>C&#39;&eacute;tait d&eacute;j&agrave; le cas puisque depuis des ann&eacute;es, elle s&#39;&eacute;tait soumise sans r&eacute;sistance &agrave; l&#39;influence am&eacute;ricaine qui en a toujours fait une plate forme politique anti-russe et un libre march&eacute; ouvert &agrave; ses produits,. Ceci inclut aujourd&#39;hui tous les produits num&eacute;riques dont l&#39;Am&eacute;rique s&#39;est donn&eacute; un quasi monopole gr&acirc;ce au poids politique des GAFAS faisant cause commune avec Wall Street et le Pentagone.</p> <p>L&#39;inexistence de l&#39;Europe s&#39;&eacute;tait d&eacute;j&agrave; marqu&eacute;e par ailleurs avec son refus, toujours sous l&#39;influence am&eacute;ricaine, de consid&eacute;rer la Russie comme ce qu&#39;elle est devenue, une arbitre indiscut&eacute;e dans tous les conflits au Moyen-Orient. Plus g&eacute;n&eacute;ralement, alors que l&#39;association Chine-Russie, notamment &agrave; travers le Brics, est devenue un acteur incontournable en Asie, dans le Pacifique et bient&ocirc;t en Afrique, sans mentionner aujourd&#39;hui le cercle polaire nord, l&#39;Europe, ayant choisi de suivre aveugl&eacute;ment toutes les consignes am&eacute;ricaines, se comporte en v&eacute;ritable colonie de l&#39;Am&eacute;rique et subit le contre-coup de tous ses &eacute;checs. Elle a d&eacute;finitivement renonc&eacute; &agrave; faire entendre sa voix alors qu&#39;avec ce qui lui reste de puissance &eacute;conomique et de sp&eacute;cificit&eacute; culturelle, elle pourrait devenir la troisi&egrave;me dans le duo Moscou-P&eacute;kin.</p> <p><strong>Merkel Macron</strong></p> <p>Certains Europ&eacute;ens optimistes avaient pens&eacute; qu&#39;une Europe allemande, sous l&#39;&eacute;gide d&#39;une Allemagne rest&eacute;e comp&eacute;titive et avec le poids international acquis par la Chanceli&egrave;re Merkel, pourrait prendre du poids politique. Mais les vicissitudes actuelles, tant d&#39;Angela Merkel que des coalitions sur lesquelles elle s&#39;appuyaient, contribueront vraisemblablement &agrave; refaire de l&#39;Allemagne le nain politique qu&#39;elle &eacute;tait devenue &agrave; la fin de la derni&egrave;re guerre.<br /> <br /> Quant &agrave; la France, malgr&eacute; les efforts actuels faits par Emmanuel Macron pour prendre le premier r&ocirc;le dans l&#39;Union europ&eacute;enne, l&#39;on peut douter qu&#39;il y r&eacute;ussisse. D&#39;une part, son &laquo;&nbsp;programme europ&eacute;en&nbsp;&raquo;, derri&egrave;re les mots, se r&eacute;v&egrave;le inexistant ou sans aucun r&eacute;alisme. D&#39;autre part, il ne faudrait jamais oublier que la France, &agrave; part sa cuisine et ses lieux touristiques, reste d&eacute;test&eacute;e de l&#39;Europe, ceci par les gouvernements mais aussi par les citoyens des autres pays europ&eacute;ens, Ils y voient toujours, sans parfois s&#39;en rendre compte, le pays qui avait donn&eacute; naissance &agrave; un dictateur dangereux, ,Napol&eacute;on Premier, ou &agrave; un capitulard l&acirc;che, comme Philippe P&eacute;tain.</p> <p>Autrementt dit, ce n&#39;est ni en Europe ni dans le monde, que Vladimir Poutine, pour le moment, perdra son aura de &laquo;&nbsp;Master of Ceremonies&nbsp;&raquo;, selon le terme employ&eacute; par l&#39;excellent ex-diplomate <a href="http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/author/bhadrakumaranrediffmailcom/">M K Bhadrakumar dans un de ses articles r&eacute;cents. </a></p> <p><a href="http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2017/11/24/theres-light-at-the-end-of-syrian-tunnel/">http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2017/11/24/theres-light-at-the-end-of-syrian-tunnel/</a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Sat, 25 Nov 2017 23:00:00 GMT