Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Wed, 20 Sep 2017 02:52:52 GMT Plus d'Europe. Oui mais comment et surtout pour quoi faire? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2693 2693 <br /><font face="Arial" size="2">Les principales de ses propositions 2 ) semblent aller dans le sens de ce que pr&eacute;conisaient depuis longtemps les partisans d'un renforcement de l'Union. Il est clair en effet maintenant que, sauf &agrave; soutenir une sortie de l'UE et de l'euro, sur le mod&egrave;le britannique du Brexit dont il reste encore &agrave; prouver la faisabilit&eacute; pour d'autres pays que la Grande Bretagne, l'immobilisme actuel n'est plus soutenable. </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais comment s'acheminer, non encore vers une Europe Puissance de type f&eacute;d&eacute;ral, mais vers autre chose qu'une juxtaposition d'institutions soumises &agrave; tous les groupes de pression et incapables de d&eacute;finir des orientations susceptibles de mobiliser une majorit&eacute; des opinions publiques. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Emmanuel Macron avait fait un d&eacute;but de pas dans cette voie lors de son discours devant l'Acropole le 07/09/2017 3). Il s'agissait notamment de doter la zone euro d&rsquo;un budget et d&rsquo;un parlement s&eacute;par&eacute;s de ceux de l&rsquo;UE. En d'autres termes, ceci aurait mis en place, &agrave; c&ocirc;t&eacute; de l'UE actuelle, une petite Europe de type pr&eacute;-f&eacute;d&eacute;ral, ax&eacute;e sur les pays ayant adopt&eacute; l'euro et voulant utiliser cet instrument pour &eacute;laborer des politiques &eacute;conomiques et prendre &eacute;ventuellement des positions diplomatiques lui permettant de commencer &agrave; jouer un jeu &eacute;gal face tant aux Etats-Unis qu'au Brics (Russie, Chine). Juncker ne pouvait l'accepter. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">En effet, ce renforcement de la zone euro et la cr&eacute;ation pour celle-ci d'un Parlement &eacute;lu et pourquoi pas d'un gouvernement issu de ce Parlement, irait directement &agrave; l'abaissement de l'UE actuel et plus particuli&egrave;rement de la Commission europ&eacute;enne dont Juncker est pr&eacute;sident 4). La Commission en effet, bien que ses membres, les Commissaires, soient d&eacute;sign&eacute;s par les Etats-membres, s'est progressivement constitu&eacute;e en autorit&eacute; ind&eacute;pendante, se situant de plus en plus au dessus des Etats et fonctionnant d'une fa&ccedil;on totalement non-d&eacute;mocratique. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">De plus, &eacute;tant devenue pratiquement l'organe d&eacute;cisionnel de l'UE, la Commission est, plus encore que les autres institutions, soumise aux divers lobbies et notamment &agrave; l'influence permanente de Washington et de Wall Street. Ceci s'est vu r&eacute;cemment &agrave; l'occasion de la discussion des trait&eacute;s de libre-&eacute;change atlantiste, TTIP et CETA (avec le Canada). Une nouvelle fois, les d&eacute;clarations de Juncker devant le Parlement de Strasbourg en font la d&eacute;monstration<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Juncker n'a pas manqu&eacute; de s'opposer directement &agrave; Emmanuel Macron. En r&eacute;ponse au discours &agrave; l'Acropole, il a d&eacute;clar&eacute;:<strong><em><span style="font-weight: normal">&laquo;&thinsp;L&rsquo;efficacit&eacute; requiert que les instruments de gestion de la zone euro soient int&eacute;gr&eacute;s. Nous n&rsquo;avons pas besoin de structure parall&egrave;le. Nous n&rsquo;avons pas besoin d&rsquo;un budget &agrave; part de la zone euro. Il nous faut une ligne budg&eacute;taire forte de l&rsquo;Eurozone dans le cadre de notre budget de l&rsquo;Union&thinsp;</span></em></strong><strong><span style="font-weight: normal">&raquo;. Ce ne serait pas cependant l'Eurozone qui, on ne sait comment, d&eacute;finirait cette ligne budg&eacute;taire forte, mais de facto la Commission Europ&eacute;enne. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Juncker: faire d'une Commission renforc&eacute;e un v&eacute;ritable gouvernement europ&eacute;en</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Juncker est all&eacute; plus loin dans le sens du renforcement de la Commission en demandant de fusionner les pr&eacute;sidences du Conseil europ&eacute;en et de la Commission. Dans le m&ecirc;me sens, il demande que <span style="font-weight: normal">&laquo;</span><em><span style="font-weight: normal">&nbsp;</span></em><strong><em><span style="font-weight: normal"> pour des raisons d&rsquo;efficacit&eacute; le commissaire de l&rsquo;&Eacute;conomie et des finances soit aussi le vice-pr&eacute;sident de l&rsquo;Eurogroupe&thinsp;&raquo;.</span></em></strong><strong><span style="font-weight: normal"> Ce Commissaire &eacute;tant un des membres les plus importants de la Commission europ&eacute;enne, &agrave; travers de lui la Commission, et son pr&eacute;sident, ajouteraient l'euro &agrave; leurs pouvoirs. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Quant &agrave; la n&eacute;cessit&eacute; de mettre en place un minimum de protectionnisme d&eacute;fendant les entreprises des Etats-membres contre des concurrences d&eacute;loyales, il a promis </span></strong>que l&rsquo;UE (c'est &agrave; dire en fait la future Commission renforc&eacute;e), s&rsquo;emploiera &eacute;galement &agrave; &laquo;&nbsp;contr&ocirc;ler rigoureusement les investissements &eacute;trangers dans les actifs ou entreprises de l&rsquo;Union jug&eacute;es strat&eacute;giques&nbsp;&raquo;. Mais faut- rappeler qu'il n'y a pas &agrave; proprement parler d'entreprises europ&eacute;ennes, ce sont des entreprises nationales. Quant &agrave; leur caract&egrave;re strat&eacute;gique, il est principalement d&eacute;cid&eacute; par les Etats. Manifestement, ainsi, les entreprises du secteur de la d&eacute;fense sont encore jug&eacute;es strat&eacute;giques en France mais elles n'importent gu&egrave;re &agrave; l'Allemagne. Qui d&eacute;cidera, au sein d'une UE se r&eacute;sumant &agrave; une Commission europ&eacute;enne renforc&eacute;e, de leur importance strat&eacute;gique? </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Renforcer, mais pour quoi faire? </strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Sur ce point capital, Juncker, comme d'ailleurs Macron, n'offrent aucune perspectives susceptibles d'int&eacute;resser les Europ&eacute;ens &agrave; l'avenir de l'Europe. Nous avons plusieurs fois ici montr&eacute; que le Continent, et pas seulement l'UE, ont besoin de grands investissements et grands projets r&eacute;pondant &agrave; la concurrence internationale comme permettant de r&eacute;pondre aux contraintes consid&eacute;rables pr&eacute;visibles du changement climatique: nouvelles formes d'&eacute;nergie et de consommation, nouvelles infrastructures en mati&egrave;re de transport et d'habitat, nouvelles industries relevant du num&eacute;rique. On y ajoutera des politiques d'exploration oc&eacute;anique et spatiale audacieuses &ndash; sans mentionner la d&eacute;fense. Pour cela des politiques budg&eacute;taires coordonn&eacute;es s'imposent, privil&eacute;giant les d&eacute;penses d'avenir au d&eacute;triment des consommations imm&eacute;diates. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Pour ce faire &eacute;galement, l'Europe a besoin de se d&eacute;gager de la domination am&eacute;ricaine exclusive laquelle persiste &agrave; vouloir en faire une colonie ou un avant-poste dans une future guerre contre la Russie et dor&eacute;navant la Chine. Elle doit donc, sans tomber sous la d&eacute;pendance, se rapprocher du Brics, et principalement de la Russie et de la Chine. Ainsi, dans l'imm&eacute;diat, si le Brics s'accordait pour mettre en place une monnaie de change commune pour &eacute;chapper &agrave; la domination du dollar, il faudrait y articuler l'euro. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">On voit, compte tenu de ces diverses r&eacute;flexions, que si une suite &eacute;tait donn&eacute;e aux propositions de Jean-Claude Juncker, l'UE et l'euro resteraient des satellites des Etats-Unis et du dollar. Les Europ&eacute;ens accompagneront n&eacute;cessairement les Am&eacute;ricains dans leur d&eacute;clin. L'Allemagne et m&ecirc;me la France, sans mentionner l'Espagne et l'Italie, s'y r&eacute;signeront-elles? <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> 1) <a href="http://fr.euronews.com/2017/09/13/l-integrale-du-texte-du-discours-sur-letat-de-lunion-de-jean-claude-juncker">http://fr.euronews.com/2017/09/13/l-integrale-du-texte-du-discours-sur-letat-de-lunion-de-jean-claude-juncker</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">2) voir une bonne analyse de Ouest France,<br /> <a href="http://www.ouest-france.fr/europe/ue/europe-les-6-choses-retenir-du-discours-de-juncker-sur-l-etat-de-l-union-5243217">http://www.ouest-france.fr/europe/ue/europe-les-6-choses-retenir-du-discours-de-juncker-sur-l-etat-de-l-union-5243217</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">3) Voir <a href="http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/">http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/</a> <br /> <br /> 4) Commission europ&eacute;enne <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_europ%C3%A9enne">https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_europ%C3%A9enne</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font><br /> <p style="font-weight: normal"> </p> Wed, 13 Sep 2017 23:00:00 GMT Charles Gave. La peste blanche http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2689 2689 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Charles Gave. La peste blanche <a href="https://www.breizh-info.com/2017/09/10/77234/peste-blanche-suicide-demographique-europeens">https://www.breizh-info.com/2017/09/10/77234/peste-blanche-suicide-demographique-europeens</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Appelons vieille Europe, ou Europe Caucasienne, celle qui existait jusqu'aux ann&eacute;es soixante avant les vagues r&eacute;centes d'immigration provenant du Moyen-Orient et de l'Afrique, et au sein de laquelle les immigr&eacute;s non-europ&eacute;ens appel&eacute;s par le capitalisme europ&eacute;en pour satisfaire ses besoins de main d'oeuvre ne d&eacute;passaient pas encore les 10 &agrave; 15% de la population autochtone. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Cette vieille Europe avait construit une civilisation remarquable et homog&egrave;ne, que nous pourrions nommer la civilisation vieille europ&eacute;enne ou plus simplement europ&eacute;enne. Elle n'avait pas que des qualit&eacute;s, puisque les deux derni&egrave;res guerres mondiales avaient r&eacute;sult&eacute; de conflits mortels entre ses composantes. Mais aujourd'hui, aux yeux des Europ&eacute;ens comme de beaucoup de non-Europ&eacute;ens, notamment aux Etats-Unis et dans les ex-Etats du Commonwealth britannique, elle pr&eacute;sente encore de telles qualit&eacute;s que peu voudraient la voir dispara&icirc;tre. Les Europ&eacute;ens qui &eacute;migrent ne constituent encore une infime minorit&eacute;. Le plus souvent, partis, ils r&ecirc;vent d'y revenir.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Or c'est sa disparition qui se produira in&eacute;luctablement &ndash; c'est-&agrave;-dire quoique l'on puisse faire &ndash; avant la fin du 21e si&egrave;cle. L'article de Charles Gave, intitul&eacute; &laquo;&nbsp;La peste blanche&nbsp;&raquo;, explique pourquoi la vieille Europe va disparaitre <br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"><br /> En l'esp&egrave;ce, son article, sous titr&eacute; &laquo;&nbsp;le suicide d&eacute;mographique europ&eacute;en&nbsp;&raquo;, explique comment la sous-natalit&eacute; des Europ&eacute;ens de souche, ou Caucasiens, ne leur permettra pas de r&eacute;sister dans les prochaines d&eacute;cennies &agrave; la surnatalit&eacute; des r&eacute;cents immigr&eacute;s ou des nouveaux immigr&eacute;s qui ne sont pas d'origine europ&eacute;enne et qui ne se reconnaissent pas dans la civilisation europ&eacute;enne. Les rapports entre les taux de f&eacute;condit&eacute; des premiers et des seconds est de 1.3 ou 1.4 enfant/ femme &agrave; 3.4 &agrave; 4 enfants/femme. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Tout d&eacute;mographe s&eacute;rieux sait que rien n'est plus rigide que les taux de natalit&eacute; et les effectifs de population en r&eacute;sultant. Quoique veuillent faire les politiques, &agrave; supposer qu'ils veuillent faire quelque chose, ces effectifs ne changeront pas dans le cours des 2 ou 3 prochaines g&eacute;n&eacute;rations. Or un calcul simple montre que d'ici la fin du pr&eacute;sent si&egrave;cle, les Europ&eacute;ens de souche seront devenus largement minoritaires par rapport aux immigr&eacute;s. Ceux ci, qu'ils aient acquis ou non une nationalit&eacute; europ&eacute;enne, resteront fid&egrave;les &agrave; leurs communaut&eacute; d'origine.<br /> <br /> C'est l&agrave; que doit selon nous intervenir le facteur religieux. D'ici la fin du si&egrave;cle, la population europ&eacute;enne, ce terme comprenant la population fran&ccedil;aise, deviendra in&eacute;luctablement&nbsp;&laquo; d&rsquo;origine musulmane &raquo;. Quel mal y aurait-il &agrave; cela, si ces musulmans vivaient en paix relative avec les non-musulmans, comme c'est encore le cas dans beaucoup de pays, notamment en France. Malheureusement les quelques 2 milliards de musulmans dans le monde sont de plus en plus instrumentalis&eacute;s par des organisations combattantes, telles l'Etat Islamique (EI) au Moyen-Orient qui leur expliquent qu'ils ne pourront pas gagner le paradis d'Allah s'ils n'ont pas men&eacute;s une guerre &agrave; mort contre les non-musulmans ou les ath&eacute;es. Tous ne c&egrave;dent pas &agrave; ces instructions, mais beaucoup le font aujourd'hui et le feront de plus en plus dans les prochaines ann&eacute;es. Les djihadistes ou combattants de la foi en r&eacute;sultant seront en nombre suffisant pour d&eacute;truire les autres civilisations, y compris la civilisation europ&eacute;enne. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>D'autres facteurs</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Charles Gave n'explique pas ceci assez clairement. De plus, il ne tient pas compte de deux facteurs qui entraineront n&eacute;cessairement une submersion de l'Europe de tradition chr&eacute;tienne, juive ou ath&eacute;e par des populations provenant de pays musulmans de plus en plus d&eacute;cid&eacute;es &agrave; la convertir de force &agrave; l'Islam comme leurs anc&ecirc;tres l'avaient fait au 10e et 11e si&egrave;cle dans le sud de l'Europe, notamment en Espagne (<em>Al Andaluz).<br /> <br /> </em><span style="font-style: normal">Le premier de ces facteurs est l'accroissement inexorable de l'immigration, dont l'auteur dit ne pas ne pas vouloir tenir compte dans son article. Or celle-ci deviendra n&eacute;cessairement cataclysmique dans les 50 prochaines ann&eacute;es. Ainsi la population de l'Afrique subsaharienne (taux de natalit&eacute; aux alentours de 4 &agrave; 5 enfants par femme) passera inexorablement de 2 milliards &agrave; 4 milliards. Il s'agira en majorit&eacute; de musulmans, tels les Nig&eacute;rians, et pas n&eacute;cessairement des pacifiques. La secte Boko Haram y fera n&eacute;cessairement des &eacute;mules. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le second facteur tient au changement climatique. Or celui-ci, lui aussi inexorable, entrainera une d&eacute;sertification de l'Afrique, m&ecirc;me en zone &eacute;quatoriale. Les milliards d'Africains ne resteront pas chez eux. Ils iront inexorablement vers le seul continent &agrave; leur port&eacute;e, l'Europe. Celle-ci sera &eacute;galement mise &agrave; mal par le changement climatique, mais dans une moindre mesure. Ce seront donc au moins 500 millions d'Africains qui partiront &agrave; la conqu&ecirc;te de l'Europe non musulmane, attir&eacute;s par les avantages relatifs qu'elle aura gard&eacute;. Autrement dit, m&ecirc;me si les Europ&eacute;ennes blanches, chr&eacute;tiennes ou ath&eacute;es d&eacute;cidaient &ndash; chose &eacute;videmment impossible compte tenu des moeurs - d'avoir 5 enfants par femme, comme Charles Gave en &eacute;voque l'hypoth&egrave;se, ceci viendrait trop tard. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Le reste du monde </strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le facteur religieux nous diff&eacute;rencie des Etats-Unis. Certes l&agrave; bas, comme l'ont bien senti les &eacute;lecteurs de Donald Trump, les &laquo;&nbsp;blancs&nbsp;&raquo; deviendront in&eacute;vitablement minoritaires face aux noirs&nbsp; et aux &quot;latinos&quot;. Mais aucun de tous ceux-ci ne sera musulman. Ils partageront les m&ecirc;mes croyances religieuses que les blancs.&nbsp; Des terrains d'entente pourront sans doute &ecirc;tre trouv&eacute;s, m&ecirc;me si le &laquo;&nbsp;racisme&nbsp;&raquo; se renforcera &ndash; racisme entendu comme combat entre les &laquo;&nbsp;White supremacists&nbsp;&raquo; s'effor&ccedil;ant de conserver leurs statuts et &laquo;&nbsp;Blacks&nbsp;&raquo; et &laquo;&nbsp;Latinos&nbsp;&raquo; s'effor&ccedil;ant d'y acc&eacute;der, n&eacute;cessairement aux d&eacute;pends des White. <br /> <br /> Le m&ecirc;me probl&egrave;me de suicide d&eacute;mographique attend la Russie. Celle-ci sera riche de la Sib&eacute;rie sud-polaire qui deviendra tr&egrave;s fertile. Elle attirera de plus en plus de Chinois eux m&ecirc;mes victimes de la d&eacute;sertification. Les Chinois, m&ecirc;me s'ils n'ont pas la f&eacute;condit&eacute; des Africains, submergeront vite les Russes. Poutine et Xi l'ont compris. Ils s'efforcent de maintenir un bon accord au sein du Brics, afin d'organiser dans la paix la migration chinoise en Russie asiatique. Mais ceci sera-t-il encore possible &agrave; plus long terme. La Russie blanche restera longtemps chr&eacute;tienne orthodoxe, la Chine <span style="font-weight: normal">tao&iuml;ste et bouddhiste. Ces religions ne semblent pas aussi conqu&eacute;rantes que l'islam. Qu'en sera-t-il plus tard? Les minorit&eacute;s musulmanes dans ces deux pays ne seront en tous cas pas autoris&eacute;es &agrave; y s'y propager en imposant un islam de combat, comme elles le feront en Europe. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Un dernier facteur, non abord&eacute; dans l'article, doit &ecirc;tre mentionn&eacute;. Il s'agit de la disparition tr&egrave;s probable de la plupart des ressources terrestres, d'ici la fin du si&egrave;cle, du fait de l'explosion d&eacute;mographique de l'esp&egrave;ce humaine et du r&eacute;chauffement climatique. En bonne logique, si la plan&egrave;te &eacute;tait gouvern&eacute;e raisonnablement, les divers Etats imposeraient, non seulement de r&eacute;duire drastiquement les consommations, mais de limiter partout la natalit&eacute; au niveau d'un simple taux de remplacement. Or ils ne le feront pas, sous la pression d'une majorit&eacute; de populations qui le refuseront, le plus souvent sous la pression des religions dominantes. Ceux des Europ&eacute;ens raisonnables qui suivraient ces prescriptions scientifiques, disparaitraient encore plus vite. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000080">Que faire en Europe? </font></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Nous n'avons pas ici de r&eacute;ponse r&eacute;aliste &agrave; proposer. Certains Europ&eacute;ens blancs et non musulmans essaieront-ils sans trop attendre de d&eacute;fendre ce qui restera de leur civilisation les armes &agrave; la main, et encore avec les armes les plus efficaces possibles, de la fa&ccedil;on qu'envisageait sans doute Victor Orb&agrave;n en Hongrie? Il y a tout lieu de penser que les &laquo;&nbsp;droits-de-l'hommistes&nbsp;&raquo; continueront &agrave; s'y opposer. S'ils changent d'id&eacute;e devant le danger migratoire, ce sera trop tard. <br /> </span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><span style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Le Comit&eacute; de r&eacute;daction</font><br /> </span> </p> Sun, 10 Sep 2017 23:00:00 GMT Macron. Le dérapage de trop, par Jacques Sapir http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2690 2690 <br /><p><font face="Arial" size="2">Monsieur Emmanuel Macron, Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique, vient une nouvelle fois de d&eacute;raper en public et d&rsquo;insulter les Fran&ccedil;ais. Du moins, ceux qui ne pensent pas comme lui. Il a, dans les jardins de l&rsquo;EFA &agrave; Ath&egrave;nes, ce vendredi, r&eacute;affirm&eacute; la n&eacute;cessit&eacute; de la r&eacute;forme mais avec des mots d&rsquo;une violence inou&iuml;e : &laquo; <em>Je serai d&rsquo;une d&eacute;termination absolue, je ne c&eacute;derai rien, ni aux fain&eacute;ants, ni aux cyniques, ni aux extr&ecirc;mes</em> &raquo;<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn1" name="_ftnref1">[1]</a>. Que le Pr&eacute;sident dise qu&rsquo;il ne c&egrave;dera rien, c&rsquo;est son droit. C&rsquo;est une mani&egrave;re de gouverner, et l&rsquo;on sait d&eacute;sormais ce que valent ses promesses de &laquo;&nbsp;dialogue social&nbsp;&raquo;. N&eacute;anmoins, c&rsquo;est son droit. Aux opposants d&rsquo;en tirer toutes les cons&eacute;quences. Mais, qu&rsquo;il le fasse en d&eacute;crivant ceux qui ne sont pas de son avis de &laquo;&nbsp;<em>fain&eacute;ants, (&hellip;) cyniques, (&hellip;) extr&ecirc;mes</em>&raquo;, ne me semble pas avoir de pr&eacute;c&eacute;dant. La violence verbale dont il a ainsi fait preuve appelle, et justifie par avance, d&rsquo;autres violences. Au point que l&rsquo;on se demande s&rsquo;il a conscience de ce qu&rsquo;il a dit.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080">&nbsp;<strong>Quand Emmanuel Macron pers&eacute;v&egrave;re&hellip;</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ce n&rsquo;est pas, h&eacute;las, la premi&egrave;re fois qu&rsquo;Emmanuel Macron se rend ici coupable de tels d&eacute;rapages. Il avait commis un autre impair de la m&ecirc;me veine depuis les jardins de l&rsquo;ambassade de France &agrave; Bucarest<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn2" name="_ftnref2">[2]</a>, ajoutant &agrave; l&rsquo;insulte le fait de la prof&eacute;rer sur un sol &eacute;tranger. Pourtant, c&rsquo;&eacute;tait le m&ecirc;me Emmanuel Macron qui avait d&eacute;clar&eacute; qu&rsquo;il ne ferait aucun commentaire sur la politique fran&ccedil;aise depuis l&rsquo;&eacute;tranger. On l&rsquo;a d&eacute;j&agrave; dit, il est parfaitement faux d&rsquo;affirmer, que ce soit &agrave; Ath&egrave;nes ou &agrave; Bucarest, que les fran&ccedil;ais se refusent aux r&eacute;formes. Que ces derni&egrave;res soient globales ou qu&rsquo;elles concernent la sph&egrave;re du travail, les fran&ccedil;ais ont &eacute;t&eacute; soumis, et ont accept&eacute;, depuis ces vingt derni&egrave;res ann&eacute;es un nombre incalculable de r&eacute;formes. Ce que les fran&ccedil;ais refusent, c&rsquo;est une r&eacute;forme particuli&egrave;re, celle qui concerne le droit du travail. Or, cette r&eacute;forme est justement hautement discutable comme on l&rsquo;a montr&eacute; sur ce carnet<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn3" name="_ftnref3">[3]</a>. On peut la consid&eacute;rer comme n&eacute;anmoins n&eacute;cessaire&nbsp;; mais il importe, alors, de respecter ceux qui ne pensent pas comme vous.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Et ceci d&rsquo;autant plus quand on a &eacute;t&eacute; &eacute;lu sur un quiproquo, avec un faible nombre de voix. Emmanuel Macron est un pr&eacute;sident par d&eacute;faut. Tout le monde le sait &agrave; l&lsquo;&eacute;vidence, sauf lui-m&ecirc;me semble-t-il&hellip;</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Or, ne voil&agrave;-t-il pas qu&rsquo;Emmanuel Macron r&eacute;cidive. Il le fait au lendemain de son discours qui se voulait programmatique sur l&rsquo;Europe et qui ne fut qu&rsquo;&eacute;talage de platitudes. Il le fait dans des mots qui, cette fois, sont directement insultants et ce &agrave; un degr&eacute; des plus extr&ecirc;mes. Quand on consid&egrave;re l&rsquo;effondrement qu&rsquo;il subit dans les sondages depuis maintenant deux mois<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn4" name="_ftnref4">[4]</a>, c&rsquo;est folie. Mais, &laquo;&nbsp;Bien que ce ne soit folie, il y a l&agrave; de la m&eacute;thode&raquo;<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn5" name="_ftnref5">[5]</a>.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080">&nbsp;<strong>Quand l&rsquo;insulte devient m&eacute;thode</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Les insultes, car il n&rsquo;y a pas d&rsquo;autres termes pour d&eacute;signer les mots qu&rsquo;il a employ&eacute;s pour d&eacute;signer ses opposants ne sont pas nouvelles. Elles tendent &agrave; constituer une m&eacute;thode pour Emmanuel Macron. Il en avait d&eacute;j&agrave; us&eacute;, on l&rsquo;a dit, que ce soit implicitement ou explicitement, lors de son discours &agrave; Bucarest. Il en avait us&eacute;, aussi, lors de la rentr&eacute;e des classes, dans son voyage &agrave; Forbach. Emmanuel Macron y avait lanc&eacute;, agac&eacute;, &agrave; un journaliste qui lui posait une question : &laquo;<em>Les journalistes ont un probl&egrave;me. Ils s&rsquo;int&eacute;ressent trop &agrave; eux-m&ecirc;mes et pas assez au pays. (&hellip;) Vous ne me parlez que des probl&egrave;mes de communication et de probl&egrave;mes de journalistes, vous ne me parlez pas de la France</em>. <a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn6" name="_ftnref6">[6]</a>&raquo; Pourtant, le Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique &eacute;tait en train de se faire filmer en train de d&eacute;jeuner &agrave; la cantine avec des &eacute;coliers. Il &eacute;tait l&agrave;, de mani&egrave;re &eacute;vidente, et nul ne lui en fait reproche, pour tourner des images et montrer son visage. En un mot : il &eacute;tait l&agrave; pour &laquo;&nbsp;communiquer&nbsp;&raquo;. Il n&rsquo;y a rien de plus normal &agrave; cela&nbsp;; mais il n&rsquo;y a rien de plus normal, non plus, &agrave; ce qu&rsquo;un journaliste lui pose alors une question sur sa communication. Ce qui appara&icirc;t bien comme anormal est la r&eacute;ponse du Pr&eacute;sident. Cl&eacute;ment Viktorovitch, sur le site &eacute;lectronique du Point<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn7" name="_ftnref7">[7]</a>, remarque alors que plut&ocirc;t de chercher &agrave; r&eacute;futer la position de ses contradicteurs, Emmanuel Macron s&rsquo;emploie &agrave; disquali6er la l&eacute;gitimit&eacute; de ceux qu&rsquo;il pr&eacute;sente comme des adversaires. Et c&rsquo;est bien de cela dont il a donn&eacute; un nouvel exemple, et il faut bien dire un exemple hideux, lors de sa d&eacute;claration de vendredi 8 septembre &agrave; Ath&egrave;nes.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">&nbsp;<font color="#000080"><strong>R&eacute;flexe d&rsquo;enfant g&acirc;t&eacute; ou r&eacute;flexe de classe&nbsp;?</strong></font></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Habitude pour le moins, et sans doute m&eacute;thode. Mais de quelle m&eacute;thode s&rsquo;agit-il&nbsp;? On pourrait lire ces d&eacute;bordements de la part du Pr&eacute;sident comme le t&eacute;moignage de son exasp&eacute;ration devant une r&eacute;alit&eacute; qui lui r&eacute;siste, qui lui &eacute;chappe. Pour tout dire, ces mots terribles ne seraient que l&rsquo;expression d&rsquo;un homme qui a &laquo;&nbsp;p&eacute;t&eacute; les plombs&nbsp;&raquo;. La jeunesse du Pr&eacute;sident va dans ce sens, de m&ecirc;me que la vie prot&eacute;g&eacute;e qu&rsquo;il a men&eacute;e jusqu&rsquo;&agrave; son &eacute;lection. &Ecirc;tre une &laquo;&nbsp;premier de la classe&nbsp;&raquo;, quelqu&rsquo;un que des puissants rep&egrave;rent et prot&egrave;gent, travailler avec un autre Pr&eacute;sident &ndash; Fran&ccedil;ois Hollande &ndash; puis devenir Ministre, enfin trahir son protecteur mais non sans s&rsquo;en &ecirc;tre trouv&eacute; de nouveaux et enfin arriver aux sommets du pouvoir, tout cela ne pr&eacute;pare pas sp&eacute;cialement &agrave; l&rsquo;adversit&eacute;. Chris Bickerton, dans son &eacute;ditorial du 7 septembre dans le New York Times, dresse un portrait au vitriol d&rsquo;Emmanuel Macron<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn8" name="_ftnref8">[8]</a>. Constatant son effondrement dans les sondages, il s&rsquo;interroge si ce Pr&eacute;sident ne souffre pas d&rsquo;une arrogance d&rsquo;enfant g&acirc;t&eacute;. Il y a, certes, de la condescendance tr&egrave;s am&eacute;ricaine dans cet &eacute;ditorial, mais aussi beaucoup de v&eacute;rit&eacute;.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pourtant il serait hasardeux d&rsquo;attribuer cette &laquo;&nbsp;m&eacute;thode&nbsp;&raquo; et ce comportement d&rsquo;Emmanuel Macron, m&eacute;thodes et comportement qui, n&rsquo;en doutons pas, le rendront bien vite odieux aux Fran&ccedil;ais, &agrave; une simple arrogance, &agrave; des traits personnels, m&ecirc;me s&rsquo;ils existent. Il y a derri&egrave;re le sentiment de sup&eacute;riorit&eacute; coupl&eacute; avec celui d&rsquo;avoir raison, d&rsquo;incarner le &laquo;&nbsp;camp du bien&nbsp;&raquo; que l&rsquo;on trouve largement r&eacute;pandu dans cette &eacute;lite n&eacute;o-lib&eacute;rale. Pace qu&rsquo;elle se croit d&eacute;tentrice d&rsquo;un savoir sup&eacute;rieur, parce qu&rsquo;elle est persuad&eacute; que ce savoir se combine avec une bienveillance dont elle serait la seule &agrave; disposer, elle ne peut qu&rsquo;&eacute;prouver du m&eacute;pris pour ses adversaires.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">En tout &eacute;tat de cause, cette m&eacute;thode est inacceptable pour un Pr&eacute;sident. Elle est de nature &agrave; d&eacute;truire compl&egrave;tement sa l&eacute;gitimit&eacute;. Et, en ce cas, la l&eacute;galit&eacute; de son &eacute;lection p&egrave;sera bien peu face &agrave; la l&eacute;gitime &ndash; elle &ndash; col&egrave;re des Fran&ccedil;ais.</font></p> <font face="Arial" size="2">Marie-Antoinette n&rsquo;a probablement jamais dit &laquo;&nbsp;s&rsquo;ils n&rsquo;ont pas de pain, qu&rsquo;ils mangent de la brioche&nbsp;&raquo;. Mais, cette phrase lui a coll&eacute; &agrave; la peau et l&rsquo;a condamn&eacute;e aux yeux de l&rsquo;opinion avant m&ecirc;me qu&rsquo;elle soit jug&eacute;e. Emmanuel Macron a, quant &agrave; lui, bien prononc&eacute; les phrases qui lui seront &agrave; jamais reproch&eacute;es. Qu&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;tonne pas, alors, de susciter la haine et la rage. Qu&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;tonne pas si, par malheur, sa t&ecirc;te devait finir au bout d&rsquo;une pique&hellip;<br /> <br /> Jacques Sapir</font> <p><font face="Arial" size="2">&nbsp;<strong>Notes</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref1" name="_ftn1">[1]</a> <a href="http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/08/a-athenes-macron-assure-qu-il-ne-cedera-rien-sur-les-reformes_5182994_823448.html">http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/08/a-athenes-macron-assure-qu-il-ne-cedera-rien-sur-les-reformes_5182994_823448.html</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref2" name="_ftn2">[2]</a> Sapir J., &laquo;&nbsp;Les trois fautes d&rsquo;Emmanuel Macron&nbsp;&raquo;, note publi&eacute;e le 27 ao&ucirc;t 2017 sur le carnet <em>RussEurope</em>, <a href="https://russeurope.hypotheses.org/6241">https://russeurope.hypotheses.org/6241</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref3" name="_ftn3">[3]</a> Sapir J., &laquo;&nbsp;Les ordonnances d&eacute;sordonn&eacute;es&nbsp;&raquo;, note publi&eacute;e sur le carnet <em>RussEurope</em> le 1<sup>er</sup> septembre 2017, <a href="https://russeurope.hypotheses.org/6253">https://russeurope.hypotheses.org/6253</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref4" name="_ftn4">[4]</a> <a href="http://www.lejdd.fr/politique/exclusif-la-popularite-de-macron-seffondre-encore-14-points-3419795">http://www.lejdd.fr/politique/exclusif-la-popularite-de-macron-seffondre-encore-14-points-3419795</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref5" name="_ftn5">[5]</a> William Shakespeare, Hamlet (1601), Acte II, sc&egrave;ne 2, Polonius</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref6" name="_ftn6">[6]</a> Rapport&eacute; par Cl&eacute;ment Viktorovitch dans le <em>Le Point.fr</em>, 06/09/2017 &agrave; 15:50 <a href="http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php">http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref7" name="_ftn7">[7]</a> <a href="http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php">http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref8" name="_ftn8">[8]</a> <a href="https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0">https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0</a></font></p> <p><font face="Arial" size="2"><a href="https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0"><br /> </a></font></p> Sun, 10 Sep 2017 23:00:00 GMT Jean Jouzel http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2682 2682 <br /><font face="Arial" size="2"><strong>Jean Jouzel. Parcours scientifique</strong></font><font face="Arial" size="2"><br /> h<a href="http://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/">ttp://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/</a></font><font face="Arial" size="2"><br /> <br /> On lit dans le JDD du 15 ao&ucirc;t 2017 </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>Le climatologue Jean Jouzel tire la sonnette d'alarme au JDD sur les risques du r&eacute;chauffement climatique. Selon lui, la plan&egrave;te subira des cons&eacute;quences dramatiques si les &eacute;missions de gaz ne sont pas stabilis&eacute;es d'ici &agrave; 2020.</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#993300"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>&quot;Pas besoin de faire de catastrophisme : la situation est catastrophique.&quot; L'avertissement fait froid dans le dos. Le climatologue et ancien vice-pr&eacute;sident du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'&eacute;volution du climat) Jean Jouzel, dresse un bilan bien sombre sur l'&eacute;volution du <a href="http://www.lejdd.fr/Societe/Avec-le-rechauffement-climatique-attention-aux-chutes-de-glaciers-841756" target="_self">r&eacute;chauffement climatique</a>. &quot;Pour esp&eacute;rer rester en de&ccedil;&agrave; de 2&deg;C de r&eacute;chauffement par rapport &agrave; l'&egrave;re pr&eacute;industrielle, il faudrait que le pic d'&eacute;missions de gaz &agrave; effet de serre survienne au plus tard en 2020&quot;, souligne le climatologue. Nous n'avons que trois ans devant nous.&quot;&nbsp;Face au r&eacute;chauffement climatique, il pr&eacute;voit notamment des &eacute;t&eacute;s de plus en plus chauds, jusqu'&agrave; 6 &agrave; 8&deg;C de plus dans les ann&eacute;es &agrave; venir. &quot;On n'est plus dans le futur : ce sont les enfants d'aujourd'hui, ceux des cours d'&eacute;cole, qui pourraient subir ces &eacute;t&eacute;s &agrave; 50&deg;C&quot;, s'inqui&egrave;te Jean Jouzel</em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Quelques jours apr&egrave;s, deux ouragans majeurs, Harvey et Irma,&nbsp; d&eacute;vastaient la c&ocirc;te am&eacute;ricaine et les Cara&iuml;bes. En bon scientifique, Jean Jouzel se refuse &agrave; faire de liens directs entre un ph&eacute;nom&egrave;ne &agrave; long terme, le r&eacute;chauffement et des &eacute;pisodes tels que les cyclones et ouragans. Mais un certain rapprochement pourrait s'imposer. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Rappelons que Donald Trump, pr&eacute;sident des Etats-Unis, pays qui est le plus important acteur du r&eacute;chauffement, a sous la pression des industries charbonni&egrave;res et p&eacute;troli&egrave;res am&eacute;ricaines, d&eacute;cid&eacute; de ne pas respecter les recommandations de la COP21. Il a ordonn&eacute; &agrave; la FEMA (<em>Federal Emergency Management Agency</em> ) de se retirer du GIEC. Il lui a enlev&eacute; par ailleurs une partie de ses moyens d'&eacute;tude. Voir sur ce sujet <a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386">https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386</a><a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386"> </a><br /> Cela ne l'a pas emp&ecirc;ch&eacute; de s'apitoyer sur le sort des r&eacute;sidents de Houston, principale victime de l'ouragan Harvey. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Malheureusement, en France, de nombreux int&eacute;r&ecirc;ts r&eacute;cusent comme Donald Trump la pertinence des travaux de Jean Jouzel et du GIEC. </font></p> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT La Métropole doit protéger d'urgence la Martinique et la Guadeloupe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2683 2683 <br /><font face="Arial" size="2" color="#000000">&nbsp;</font><font face="Arial" size="2">Selon LCI <a href="http://www.lci.fr/societe/en-direct-ouragan-irma-la-venue-de-macron-irrite-certains-habitants-de-st-martin-et-st-barthelemy-2063533.html">http://www.lci.fr/societe/en-direct-ouragan-irma-la-venue-de-macron-irrite-certains-habitants-de-st-martin-et-st-barthelemy-2063533.html</a>: <em>Arriv&eacute; &agrave; St-Martin en milieu d'apr&egrave;s-midi, heure de Paris, le chef de l'Etat s'est rendu aupr&egrave;s de victimes de la catastrophe. Auparavant, il avait appel&eacute; &agrave; &quot;rester dignes&quot; et avait promis un plan de reconstruction rapide de l'&icirc;le.</em> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Les habitants ont reproch&eacute; &agrave; l'Etat, et par cons&eacute;quent &agrave; Macron, un manque d'anticipation concernant les risques de cyclone et les destructions pouvant en r&eacute;sulter. Il est exact que nul n'avait pr&eacute;vu l'arriv&eacute;e d'un cyclone de l'ampleur d'Irma. Cela peut s'excuser dans la mesure o&ugrave; c'est la premi&egrave;re fois qu'un &eacute;v&eacute;nement de cette nature se produisait. Il est bien connu que les gouvernements, dans n'importe quel pays, ne peuvent pr&eacute;voir le pire et surtout se garantir &agrave; l'avance des cons&eacute;quences qui en r&eacute;sulteraient si ce pire se produisait. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">En l'esp&egrave;ce, reconstruire est bien, mais il faut faire beaucoup plus. Dor&eacute;navant tous les scientifiques pr&eacute;voient que, en cons&eacute;quence du r&eacute;chauffement climatique, des cyclones de cat&eacute;gorie 5, la plus dangereuses, affecteront de plus en plus la zone des Cara&iuml;bes. In&eacute;vitablement, la Guadeloupe et la Martinique seront un jour frapp&eacute;es de plein fouet. Si rien n'est pr&eacute;vu pour prot&eacute;ger la populations des iles, ce pourrait &ecirc;tre des milliers de morts qui en r&eacute;sulteraient. La m&eacute;tropole sera donc inexcusable si elle ne fait rien, sans attendre, pour parer au pire.<br /> <br /> Que faire? Pour parer au plus press&eacute;, il faut construire un nombre suffisant d'abris en b&eacute;ton et acier capables de r&eacute;sister &agrave; des vents de 300 km/h et pouvant recevoir la totalit&eacute; de la population. Il faut aussi mettre en place des r&eacute;seaux d'eau et de communication capables de r&eacute;sister tant aux vents qu'aux inondations. Il faudrait sans doute aussi stocker d'une fa&ccedil;on prot&eacute;g&eacute;e un certain nombre de produits d'urgence, aliments et m&eacute;dicaments. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">M&ecirc;me en se limitant au minimum, un tel programme n&eacute;cessiterait d&egrave;s maintenant des cr&eacute;dits, difficiles &agrave; chiffrer, mais d'au moins 5 &agrave; 10 milliards d'euros. De telles sommes ne peuvent &ecirc;tre obtenues rapidement sans &eacute;conomies drastiques impos&eacute;es au budget public. Il est pr&eacute;visible que tous les int&eacute;r&ecirc;ts touch&eacute;s protesteront, mais l'Etat, le pr&eacute;sident de la R&eacute;publique en premier lieu, auront le devoir de les faire taire.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">C'est un discours de cette nature que l'on aurait attendu d'Emmanuel Macron, plut&ocirc;t que des appels &agrave; rester digne.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Note au 14/02. Certains sp&eacute;cialiste de l'imprimante 3D en mati&egrave;re de construction se demandent s'il ne serait pas possible d'utiliser cette technique pour construire en urgence des logements anti-cyclone, bon march&eacute; et pr&eacute;sentant des courbures protectrices<br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">_________________________________________________________________________________________<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000"><br /> <font color="#000000">Rappel de l'&eacute;ditorial pr&eacute;c&eacute;dent dat&eacute; du 08/09<br /> <br /> </font></font></font><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000"><font color="#000000">Une de nos correspondants aux Antilles fran&ccedil;aises nous &eacute;crit ce qui suit, en r&eacute;ponse &agrave; notre demande d'avis: </font><em><br /> <br /> En fait ce monstrueux ouragan est pass&eacute; au nord-nord-est de la Martinique. Il n&rsquo;a que tr&egrave;s mod&eacute;r&eacute;ment impact&eacute; la Guadeloupe. </em></font></font><font face="Arial" size="2" color="#800000"><br /> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#800000"><em>Il n&rsquo;y a pas que des milliardaires &agrave; Saint-Barth&eacute;l&eacute;my. Il y a aussi tous les Saint-Barths qui travaillent dans les h&ocirc;tels, les villas des milliardaires, la logistique, etc&hellip; et qui risquent de perdre leur travail si les riches s&rsquo;en vont.<br /> <br /> Quant &agrave; Saint-Martin, sa politique fonci&egrave;re et migratoire est une honte. Les 7.000 clandestins, qui n&rsquo;ont pas voulu quitter leurs bidonvilles construits en d&eacute;truisant la mangrove et la for&ecirc;t littorale, savent tr&egrave;s bien pourquoi.<br /> <br /> Ces deux &icirc;les sont des collectivit&eacute;s autonomes&hellip;</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#800000"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#800000"><em>Je regarde le site du National Hurricane Center (NHC) de l&rsquo;universit&eacute; de Miami qui donne d&eacute;tails et pr&eacute;visions pour Jos&eacute; qui est pr&eacute;vu pour le nord de l&rsquo;atlantique et Katia qui s&rsquo;est form&eacute;e dans le golfe du Mexique <br /> <br /> La Guadeloupe et la Martinique n&rsquo;ont eu &agrave; subir que les pluies et la houle cyclonique. Si les pr&eacute;visions du NHC sont correctes elles ne seront pas impact&eacute;es par ces deux ouragans.</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#800000"> </font> <p><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000">&nbsp;</font></font><font face="Arial" size="2" color="#000000"><span style="font-style: normal">Je lui r&eacute;ponds:</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ch&egrave;re A . , je partage tout &agrave; fait votre analyse concernant Irma. Les affairistes et les riches touristes &agrave; St Barth et St Martin n'ont rien fait pour prot&eacute;ger les iles. Je crains que rien ne soit fait demain. Et qu'en sera-t-il de la Guadeloupe et de la Martinique si un ouragan identique les frappait, comme cela se produira in&eacute;vitablement? Des milliers de morts en r&eacute;sulteront. Rien ne sera fait pourtant pour les prot&eacute;ger, vu les budgets n&eacute;cessaires.<br /> <br /> La m&ecirc;me analyse s'est appliqu&eacute;e &agrave; Houston o&ugrave; un capitalisme sauvage a d&eacute;vast&eacute; les zones c&ocirc;ti&egrave;res et multipli&eacute; les logements bon march&eacute; dans les quartiers inondables. <br /> <br /> Concernant les Antilles, Emmanuel Macron, au lieu de s'apitoyer, aurait du d&eacute;cider d'engager tout de suite les 2 ou 3 milliards n&eacute;cessaires aux travaux d'urgence. Et veiller &agrave; ce que ces sommes ne soient pas dilapid&eacute;es par des int&eacute;r&ecirc;ts politiques divers, tant en M&eacute;tropole que dans les D&eacute;partements d'Outre Mer. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">N<br /> </font></p> </font> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT "Jupiter" chantre de la refonte de l'Europe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2684 2684 <br /><font face="Arial" size="2">On lit dans Ouest-France le r&eacute;sum&eacute; suivant:</font><br /> <p><font face="Arial" size="2"><font color="#800000"><em>Refonder, analyser la crise de la zone euro pour la consolider, <a href="http://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-souhaite-qu-un-budget-de-la-zone-euro-soit-cree-5213419" target="_blank">cr&eacute;er un budget de cette zone euro</a>, contr&ocirc;l&eacute; par une instance parlementaire europ&eacute;enne afin que le d&eacute;ficit de d&eacute;mocratie soit combl&eacute;. Lancer tous les projets &eacute;conomiques possibles pour d&eacute;cliner ce nouvel agenda europ&eacute;en. Notamment dans le domaine de la d&eacute;fense, qui sera dans les prochaines ann&eacute;es un canal de relance entre partenaires.</em></font></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ceci dit, derri&egrave;re le mirage des mots, existe une r&eacute;alit&eacute;, ou tout au moins une tr&egrave;s forte probabilit&eacute;, que les &eacute;lecteurs de Macron ne veulent pas voir. Celui-ci a &eacute;t&eacute; &eacute;lu gr&acirc;ce aux interventions discr&egrave;tes et au financement de ce qu'il faut bien nommer la finance internationale. Or cette finance est tr&egrave;s largement sous le contr&ocirc;le conjugu&eacute; des int&eacute;r&ecirc;ts financiers de Wall Street et de l'Etat profond am&eacute;ricain. Pour eux, comme nous l'avons amplement montr&eacute; dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents, inspir&eacute;s des meilleurs sources, l'Union europ&eacute;enne a &eacute;t&eacute; con&ccedil;ue d&egrave;s l'origine, au plan &eacute;conomique, comme un instrument permettant de mettre en place un vaste march&eacute; unique et, au plan politique, comme un <strong><span style="font-weight: normal">moyen de faire &eacute;chec au pouvoir politique et militaire de la Russie</span></strong><strong>. </strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Macron ne peut pas l'ignorer. Il ne peut pas se permettre non plus, m&ecirc;me devenu pr&eacute;sident de la R&eacute;publique fran&ccedil;aise, d'oublier ces consignes. Il d&eacute;pend en effet toujours, et la France avec lui, des bonnes volont&eacute;s de Wall Street et de Washington. Ceci m&ecirc;me sur le plan de la d&eacute;fense, o&ugrave; la France, avec de nouveaux moyens militaires, restera toujours membre de l'Otan, et donc soumise aux strat&eacute;gies anti-russes qui, sous la direction du Pentagone, s'imposent &agrave; tous les Europ&eacute;ens appartenant &agrave; cette Organisation. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Par cons&eacute;quent l'Europe refond&eacute;e dont il annonce vouloir &ecirc;tre le champion, ne sera rien qu'une forme modernis&eacute;e de l'Europe am&eacute;ricaine. On ne voit pas d'ailleurs quelles oppositions politiques, ni en France ni en Europe, sauf peut-&ecirc;tre en Hongrie, s'offusqueraient de ce projet. <br /> </span></strong></font></p> <ol> <li> <p><font face="Arial" size="2">Voir pour plus de pr&eacute;cisions le compte-rendu du discours d'Emmanuel Macron <a href="http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/">http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/</a></font></p> </li> </ol> <p><strong><span style="font-weight: normal"></span></strong> </p> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT Armer les 4 drones Reaper français. Très bien si Washington l'autorise http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2678 2678 <br />&nbsp;<font face="Arial" size="2"><em>&laquo;Le processus d&rsquo;armement est lanc&eacute;&raquo;,</em> a d&eacute;clar&eacute; la Ministre depuis Toulon, en conclusion de l&rsquo;universit&eacute; d&rsquo;&eacute;t&eacute; de la D&eacute;fense qui r&eacute;unit militaires, industriels et parlementaires. Jusqu&rsquo;ici, ces engins pilot&eacute;s &agrave; distance servaient uniquement &agrave; des missions de renseignement.</font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Quelques observations s'imposent:</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <ul> <li> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Il n'&eacute;tait que temps de voir la France prendre une d&eacute;cision que tous les pays possesseurs de drones dits Male (moyenne altitude longue endurance) ont prise depuis longtemps. Obama s'&eacute;tait ainsi flatt&eacute; de pouvoir mener la guerre contre le terrorisme au Moyen-Orient sans avoir &agrave; faire appel &agrave; l'aviation ni &agrave; des troupes au sol &ndash; ce qu'il n'a d'ailleurs pas fait totalement. </font> </p> </li> <li> <p style="font-weight: normal"> <font face="Arial" size="2">La France ne dispose que de 4 drones am&eacute;ricains Reaper. Les armer ne provoquera pas la panique dans les rangs des islamistes. Il en faudrait beaucoup plus, vu la taille des th&eacute;&acirc;tres d'op&eacute;ration, au Sahel et au Moyen Orient.</font></p> </li> <li> <p style="font-weight: normal"> <font face="Arial" size="2">Comme ces drones ont &eacute;t&eacute; acquis de l&rsquo;industriel am&eacute;ricain General Atomics en&nbsp;2013, et directement pr&eacute;lev&eacute;s sur les stocks de l&rsquo;US Air Force, leur utilisation par l&rsquo;arm&eacute;e de l&rsquo;air fran&ccedil;aise n&eacute;cessite donc l&rsquo;accord du Congr&egrave;s am&eacute;ricain. Prions donc celui-ci d'&ecirc;tre compr&eacute;hensif. </font> </p> </li> <li> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">La France, qui se flatte &agrave; juste titre d'avoir avec le Rafale un des meilleurs avions de combat du monde, et qui dispose d'une industrie a&eacute;ronautique performante, avec Dassault et Airbus, a, par courte vue sans doute, &eacute;t&eacute; incapable de voir le r&ocirc;le strat&eacute;gique et &eacute;conomique des drones MALE. Avec des budgets tr&egrave;s limit&eacute;s, au regard de ceux de l'aviation de combat, elle aurait pu depuis quelques mois, sinon quelques ann&eacute;es d&eacute;j&agrave;, disposer d'un important effectif de drones analogues &agrave; l'am&eacute;ricain Reaper ou &agrave; d'autres tr&egrave;s voisins. Elle aurait pu &eacute;galement cr&eacute;er les emplois n&eacute;cessaires, dans une branche menac&eacute;e aujourd'hui par le ch&ocirc;mage. Elle pouvait le faire sans autorisation de l'Union europ&eacute;enne, car il aurait s'agit en l'esp&egrave;ce de mat&eacute;riels de guerre. </font> </p> </li> <li> <p><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Lorsque enfin les Europ&eacute;ens, France, Allemagne, Italie, Espagne, se sont avis&eacute;s du besoin, ils se sont engag&eacute; dans une coop&eacute;ration industrielle qui ne permettra d'obtenir des drones op&eacute;rationnels de type MALE qu'aux dates absolument d&eacute;risoires de 2025. Ceci en raison de leur difficult&eacute; &agrave; s'entendre sur des sp&eacute;cifications et industriels communs. L&agrave; encore, tremblez djihadistes. </span></font> </p> </li> <li> <p><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Enfin, il conviendrait d&egrave;s maintenant d'&eacute;tudier les besoins et les caract&eacute;ristiques int&eacute;ressant les futurs drones de la prochaine g&eacute;n&eacute;ration, capables gr&acirc;ce &agrave; l'intelligence artificielle de prendre individuellement ou en groupe, des d&eacute;cisions de combat sans avoir &agrave; faire appel syst&eacute;matiquement aux op&eacute;rateurs humains. Am&eacute;ricains et Russes multiplient les projets dans ce domaine. Mais vous n'y pensez pas, clament &agrave; l'unisson en Europe les organisations de d&eacute;fense des droits de l'homme. </span></font> </p> </li> </ul> Tue, 05 Sep 2017 23:00:00 GMT La Royal Navy parie à nouveau sur les porte-avions http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2672 2672 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> Une coop&eacute;ration avec la France, initialement pr&eacute;vue par Paris, a &eacute;t&eacute; pratiquement abandonn&eacute;e. Plus g&eacute;n&eacute;ralement, l&rsquo;opinion publique a jug&eacute; que la Grande Bretagne devait faire seule cette d&eacute;pense, revenant ainsi &agrave; la clef historique de sa puissance, une Royal Navy qui lui avait permis d&rsquo;&eacute;difier <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>l&rsquo;Empire britannique au 18<sup>e</sup> et 19<sup>e</sup> si&egrave;cles, mais aussi de survivre pendant les deux derni&egrave;res guerres mondiales. Plus exactement, il s&rsquo;agissait alors d&rsquo;une flotte de surface, l&rsquo;Allemagne s&rsquo;&eacute;tant donn&eacute; la ma&icirc;trise de la guerre sous-marine. <p>Aujourd&rsquo;hui, ce sont les porte-avions et leurs groupes d&rsquo;accompagnement qui repr&eacute;sentent l&rsquo;essentiel de la puissance maritime. Or, comme les Etats-Unis ont fait un effort massif en ce domaine, tant dans l&rsquo;Atlantique que dans le Pacifique, les strat&egrave;ges britanniques ont estim&eacute; qu&rsquo;il fallait, non pas rattraper ce retard, mais au moins faire figure honorable, notamment face &agrave; la marine russe et chinoise encore quasiment inexistantes dans ce domaine. <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>Ils ont donc estim&eacute; que le co&ucirc;t d&rsquo;une telle d&eacute;pense, soit 6 milliards de livres par porte-avion, valait la peine de l&rsquo;entreprendre. Rappelons que la France, apr&egrave;s avoir r&eacute;alis&eacute; le porte-avion &agrave; propulsion nucl&eacute;aire Charles de Gaulle, a renonc&eacute; &agrave; en construire un second, pourtant indispensable &agrave; l&rsquo;op&eacute;rationnalit&eacute; du premier.</p> <p>Certains critiques mal inform&eacute;s estiment que les porte-avions sont devenus obsol&egrave;tes face aux nouvelles armes faisant appel<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>&agrave; des technologies avanc&eacute;es, telles que des missiles dits intelligents. Mais les porte-avions &laquo;&nbsp;cyber&nbsp;&raquo; sont capables de se d&eacute;fendre contre de telles armes. De plus, ils peuvent porter au plus pr&egrave;s de l&rsquo;adversaire des avions de combat dits furtifs ou de 5<sup>e</sup> g&eacute;n&eacute;ration, aujourd&rsquo;hui indispensables pour la guerre a&eacute;rienne.</p> <p>A ce sujet, il faut remarquer que la Navy a pr&eacute;vu de s&rsquo;&eacute;quiper de F-35 furtifs am&eacute;ricains plut&ocirc;t que de Rafales fran&ccedil;ais. Pour le moment tout au moins, le choix ne parait pas judicieux, compte-tenu de la corruption et des &eacute;checs techniques qui ont marqu&eacute; aux Etats-Unis un programme de plus de $2.000 milliards. Mais d&rsquo;ici l&rsquo;entr&eacute;e en service efficace du Queen Elizabeth, soit dans 2 ans, on peut esp&eacute;rer qu&rsquo;une cinquantaine d&rsquo;exemplaires de F-35<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>seraient disponibles.</p> <p>Les m&ecirc;mes critiques mal inform&eacute;s ont estim&eacute; que dans les guerres dite de 4<sup>e</sup> ou 5<sup>e</sup> g&eacute;n&eacute;ration, men&eacute;es contre notamment les pays soutenant des groupes terroristes infiltr&eacute;s au plus pr&egrave;s de l&rsquo;adversaire, sinon sur son sol,<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>des troupes au sol sont plus efficaces que des avions et &agrave; plus forte raison des porte-avions. Mais l&rsquo;exp&eacute;rience montre le contraire. On a ainsi fait observer qu&rsquo;en Afghanistan, les troupes britanniques apport&eacute;es en compl&eacute;ment des unit&eacute;s terrestres am&eacute;ricaines, ont co&ucirc;t&eacute; fort cher au budget de la d&eacute;fense, sans donner de r&eacute;sultats pratiques.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>Seul le recours &agrave; des &laquo;&nbsp;forces sp&eacute;ciales&nbsp;&raquo; conserve son efficacit&eacute;.</p> <p>Au contraire les bombardements russe, terrestres et a&eacute;riens, en appui &agrave; l&rsquo;arm&eacute;e de Bashar al Assad ont permis d&rsquo;&eacute;liminer pratiquement Daesh d&rsquo;une partie du territoire conquis par elle en 2014. Il en est de m&ecirc;me aujourd&rsquo;hui des campagnes a&eacute;riennes men&eacute;es (ou pr&eacute;tendument men&eacute;es) par les Etats-Unis pour la reconqu&ecirc;te de Mossoul et Raqqa, avec l&rsquo;appui du porte-avions de 97.000 tonnes de la classe Nimitz, le USS George HW&nbsp;Bush. Pour les Russes <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>la disponibilit&eacute; permanente <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>d&rsquo;un porte-avions et de son escorte <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>au plus pr&egrave;s des c&ocirc;tes syriennes aurait rendu moins co&ucirc;teux et plus efficace l&rsquo;emploi de l&rsquo;arme a&eacute;rienne. C&rsquo;est la raison pour laquelle tant la Russie que la Chine ont d&eacute;cid&eacute; de lancer des programmes de porte-avions de la derni&egrave;re g&eacute;n&eacute;ration.</p> <p>La France, si elle se voulait ind&eacute;pendante de l&rsquo;Otan, comme le souhaitait Charles de Gaulle, ferait bien de suivre cet exemple. La disponibilit&eacute; des chantiers navals de St Nazaire lui permettrait de le faire &agrave; moindre co&ucirc;t. Ceci ne veut pas dire cependant que cette d&eacute;pense devrait se faire aux d&eacute;pens du renforcement des troupes terrestres. Elle devrait &ecirc;tre support&eacute;e par une indispensable augmentation du budget global de d&eacute;fense, impos&eacute;e par l&rsquo;aggravation de la lutte contre le terrorisme. Il ne semble pas qu&rsquo;Emmanuel Macron l&rsquo;ait encore compris. <br /> </p> <p><strong>Commentaires</strong></p> <p><strong>De JFL</strong></p> <p><font color="#993300"><em><font face="Arial" size="2">Tout-&agrave;-fait d'accord.La Grande-Bretagne voit juste au moins sur ce point-l&agrave;, pas sur d'autres...Pour sa part&nbsp;Macron avait pr&eacute;vu dans son programme de lancer les &eacute;tudes, sinon la fabrication d'un 2&egrave;me porte--avions. En fait celui-ci risque de n'arriver qu'&agrave; la fin de vie du Charles-de-Gaulle. Quelle irresponsabilit&eacute; de la part des pr&eacute;sidents pr&eacute;c&eacute;dents... qui ont pr&eacute;f&eacute;r&eacute; les d&eacute;penses dites sociales qui ne servent qu'&agrave; assister et &agrave; d&eacute;motiver&nbsp;&nbsp; et les d&eacute;penses d'Education dont l'inefficacit&eacute; tient non pas&nbsp;&agrave; l'insuffisance du&nbsp;budget, mais &agrave; l'id&eacute;ologie &eacute;galitariste et &agrave; une gestion aberrante..</font></em></font><br /> <font color="#993300"><font color="#000000"><strong><br /> De EP<br /> </strong></font><em><br /> Il faudrait donc d&eacute;penser 3 mds pour le PA, plus 2 milliards pour les deux fr&eacute;gates antia&eacute;riennes de protection au moins. Plus 1,5 milliards de surfacturations pour allongement des d&eacute;lais, car il faut remettre en route tout un chantier. On a perdu la plupart des comp&eacute;tences, tous les responsables techniques du CDG travaillent dans d'autres secteurs maintenant. Cela ne se fera pas en claquant des doigts, contrairement &agrave; ce qu'on a l'habitude de lire. La marine voudra commander des rafales suppl&eacute;mentaires pour pouvoir profiter des deux PA simultan&eacute;ment. Ah oui il faut au moins 3 hawkeye (avions radars). Je pense qu'on va taper les 7/8 milliards en tout. Pendant ce temps, les porte h&eacute;licos sont vides d'h&eacute;licos, les h&eacute;licos de la marine sont obsol&egrave;tes et on a un parc maritime, le deuxi&egrave;me au monde, qui est ouvert &agrave; tous les pilleurs marins du monde. Mais rien &agrave; faire, il faut qu'on vienne nous seriner avec cette histoire d&eacute;lirante tous les 3 mois ! Commen&ccedil;ons par les commencement : des patrouilleurs maritimes, des avions de patrouille maritime, des h&eacute;licos, des v&eacute;hicules pour l'arm&eacute;e de terre, des tanks, des avions de ravitaillement en vol, des drones &eacute;ventuellement...et des bonhommes ! Tout ceci n'est qu'un d&eacute;lire m&eacute;galomaniaque de plus</em></font></p> <p><strong>Notre r&eacute;ponse &agrave; EP</strong></p> <p>Tout &agrave; fait juste. Merci de cette &eacute;num&eacute;ration. Mais pour notre part nous pensons&nbsp; qu'il faudrait faire &agrave; la fois toutes les d&eacute;penses que vous &eacute;num&eacute;rez, plus un 2e PA, plus la mise &agrave; niveau si n&eacute;cessaire de la force de frappe intercontinentale. La France le pourrait parfaitement, si elle se consid&eacute;rait comme en guerre. Les &eacute;conomies ailleurs abondent, dans des secteurs purement parasitaires. Mais l'&eacute;lectoralisme ambiant ne le permet pas</p> <p><strong><br /> </strong></p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences </strong><br /> </p> <p><a href="http://www.opex360.com/2017/06/27/le-porte-avions-britannique-hms-queen-elizabeth-effectue-ses-premiers-essais-en-mer/">http://www.opex360.com/2017/06/27/le-porte-avions-britannique-hms-queen-elizabeth-effectue-ses-premiers-essais-en-mer/</a></p> <p><a href="https://fr.sputniknews.com/defense/201706291032030429-porte-avions-russie-gb/">https://fr.sputniknews.com/defense/201706291032030429-porte-avions-russie-gb/</a></p> <p> </p> <p><a href="http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/cooperation-franco-britannique-sur-les-porte-avions-214-millions-depenses-pour-rien-selon-la-cour-des-comptes.html">http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/cooperation-franco-britannique-sur-les-porte-avions-214-millions-depenses-pour-rien-selon-la-cour-des-comptes.html</a></p> <p><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Queen_Elizabeth_%28porte-avions%29">https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Queen_Elizabeth_(porte-avions)</a></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Fri, 01 Sep 2017 23:00:00 GMT Classement des forces armées du monde http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2673 2673 <br /><p>&nbsp;Le portail Globalfirepower a publi&eacute; son classement&nbsp; des arm&eacute;es les plus puissantes du monde dress&eacute; par des experts militaires. </p> <div itemprop="articleBody" class="b-article__text"> <p>La liste est domin&eacute;e par les &Eacute;tats-Unis, alors que la Russie se trouve en deuxi&egrave;me position et la Chine est class&eacute;e troisi&egrave;me. Viennent ensuite l'Inde, la France, le Royaume-Uni, le Japon, la Turquie, l'Allemagne et l'&Eacute;gypte.</p> La Cor&eacute;e du Sud figure en 12e place, alors que son voisin du Nord est en 23e position. Le Canada et la Belgique sont class&eacute;s 26e et 66e respectivement. <p>La liste dress&eacute;e par Globalfirepower est bas&eacute;e sur plus d'une cinquantaine de crit&egrave;res, dont la quantit&eacute; totale des armements et &eacute;quipements ainsi que leur diversit&eacute;, les effectifs des troupes r&eacute;guli&egrave;res et des r&eacute;serves, les budgets militaires, les infrastructures de transport dont disposent les pays &eacute;tudi&eacute;s, ainsi que la production des hydrocarbures et d'autres facteurs qui ont un impact sur les capacit&eacute;s d&eacute;fensives du pays.<br /> <br /> Aux Etats-Unis, une (timide) opposition fait valoir qu'un peu moins de d&eacute;penses militaires et un peu plus de d&eacute;penses dans les infrastructures civiles aurait ainsi permis d'&eacute;viter une partie des morts dues au d&eacute;r&egrave;glement climatique</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence </strong><br /> <!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--></p> <p><!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--></p> <p><a href="https://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp">https://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp</a></p> <p>&nbsp;</p> </div> Fri, 01 Sep 2017 23:00:00 GMT Les généraux à Berlin? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2668 2668 <br /><p><font size="2">Voir par exemple la p&eacute;tition<a href="https://www.damocles.co/sos-armee/"> SOS Arm&eacute;e </a>organis&eacute;e par une organisation issue du milieu militaire et s'&eacute;tant nomm&eacute;e <a href="https://fr-fr.facebook.com/DamoclesOrganisation/%20">Damocles</a> Elle signale l'insuffisance des moyens dont dispose l'arm&eacute;e pour lutter contre un terrorisme islamique grandissant. Nous l'avions sign&eacute; </font></p> <p><font size="2">Les diff&eacute;rents mouvements politiques fran&ccedil;ais reprennent ce th&egrave;me, du Front National &agrave; la France Insoumise. Face &agrave; l'inaptitude des gouvernements successifs &agrave; doter la police et l'arm&eacute;e des effectifs permettant de combattre efficacement le terrorisme islamique, Emmanuel Macron se montrant &agrave; cet &eacute;gard aussi inapte que ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs, ne pourrait-on pas esp&eacute;rer que des g&eacute;n&eacute;raux assurant le gouvernement de la R&eacute;publique r&eacute;veilleraient enfin les esprits. Aucun g&eacute;n&eacute;ral fran&ccedil;ais en activit&eacute; ou en retraire n'apparait pour le moment d&eacute;sireux de jouer ce r&ocirc;le, convaincus qu'ils semblent &ecirc;tre de la pertinence du principe Cedant arma togae .</font></p> <p><font size="2">Certaines voix isol&eacute;es situ&eacute;es &agrave; la gauche de la gauche s'en inqui&egrave;tent cependant. Cet appel au renforcement des forces arm&eacute;es ne serait-il pas le d&eacute;but d'un mouvement qui pr&eacute;parerait l'installation en France d'une dictature militaire, sur le mode de ce qui s'&eacute;tait pass&eacute; au Chili et en Gr&egrave;ce ? Le risque para&icirc;t minime, mais un coup d'&eacute;tat militaire ne s'annonce pas &agrave; l'avance, et ceux qui le fomenteraient resteraient discrets jusqu'au bout.</font></p> <p><font size="2"> Par ailleurs, face aux r&eacute;sistances pr&eacute;visibles des forces syndicales devant les &laquo; r&eacute;formes &raquo; annonc&eacute;es par le gouvernement Macron, dont seule la classe ouvri&egrave;re supportera le choc, celles des organisations patronales repr&eacute;sentant de grands int&eacute;r&ecirc;ts financiers transnationaux pourraient &ecirc;tre tent&eacute; de faire appel &agrave; un gouvernement fort, autrement dit &agrave; un gouvernement militaire.</font></p> <p><font size="2">Le plus &eacute;vident exemple d'une telle prise de pouvoir par les militaires est fourni aujourd'hui aux Etats-Unis par la main mise des g&eacute;n&eacute;raux Kelly, McMaster et Mattis sur la Maison Blanche, Donald Trump &eacute;tant d&eacute;sormais leur porte-voix sans possibilit&eacute; d'initiatives propres (<a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2665&amp;r_id=&amp;t=Les%20militaires%20prennent-ils%20le%20pouvoir%20%E0%20Washington?">Voir notre article </a>) </font></p> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Jusqu'o&ugrave; et pourquoi renforcer la Bundeswher ?</font></strong></font></p> <p><font size="2">Au sein de l'Union europ&eacute;enne, en Allemagne qui exerce dor&eacute;navant la direction de cette Union du fait de la d&eacute;mission fran&ccedil;aise, le m&ecirc;me risque d'un gouvernement militaire autoritaire n'est-il pas &agrave; craindre. Dans ce cas, il ne s'agirait pas d'augmenter les moyens consacr&eacute;s par l'Allemagne &agrave; la lutte contre le terrorisme, mais d'en revenir &agrave; un gouvernement militaire qui du temps du national-socialisme et avec la complicit&eacute; de Adolf Hitler, avait neutralis&eacute; la d&eacute;mocratie et provoqu&eacute; la seconde guerre mondiale. A la suite de la d&eacute;faite nazie en 1945, les Alli&eacute;s victorieux avaient impos&eacute; &agrave; l'Allemagne un d&eacute;sarmement strict. La population allemande &eacute;prouv&eacute;e par la guerre l'avait accept&eacute; de bon coeur.</font></p> <p><font size="2">Mais les vieux d&eacute;mons du militarisme allemand se transmettent de g&eacute;n&eacute;ration en g&eacute;n&eacute;ration. Dans l'arm&eacute;e, on a rapport&eacute; l'apparition de chants nazis ou de saluts hitl&eacute;riens lors de r&eacute;unions (fortement arros&eacute;es) c&eacute;l&eacute;brant une promotion ou un d&eacute;part. Mais ceci serait trop sporadique pour inqui&eacute;ter. Par contre, les Etats-Unis qui ont pris, notamment via l'Otan, l'Allemagne sous leur protection face &agrave; un pr&eacute;tendu danger russe, seraient tr&egrave;s heureux de voir celle-ci se remilitariser, d&eacute;mocratiquement ou non, et apporter de ce fait des moyens bien plus importants qu'aujourd'hui &agrave; l'Otan. Trump il y a quelques mois avait d'ailleurs somm&eacute; la chanceli&egrave;re Merkel de le faire.</font></p> <p><font size="2">La question se pose dor&eacute;navant. Des g&eacute;n&eacute;raux allemands assurant ou ayant assur&eacute; des commandements au sein de l'Otan ne seraient-ils pas tent&eacute;s par une prise de pouvoir &agrave; Berlin? Il ne s'agirait sans doute pas de reconstituer un 4e Reich, mais dans un premier temps d'assurer la reconstitution d'une arm&eacute;e allemande disposant, sur terre, sur mer et dans les airs, de moyens aussi &eacute;quivalents que ceux de la France, et si possible bien sup&eacute;rieurs. La richesse allemande peut se le permettre. Il ne serait sans doute pas n&eacute;cessaire de bouleverser la constitution, mais de mettre des hommes comp&eacute;tents aux bonnes places. Le coup aurait &eacute;videmment l'appui de Washington. La CIA mettrait les moyens ad&eacute;quats pour acheter aux bons endroits les hommes politiques et les m&eacute;dias.</font></p> <p><font size="2">Un indice inqui&eacute;tant en ce sens est fourni par un article (en allemand) que vient de publier dans le journal S&uuml;ddeutsche Zeitung le g&eacute;n&eacute;ral en retraite de l'Otan Hans-Lothar Domr&ouml;se (voir r&eacute;f&eacute;rence ci-dessous). Il y &eacute;crit que l'Allemagne, la plus solide &eacute;conomie de l'UE, ne peut plus d&eacute;sormais &eacute;chapper &agrave; ses responsabilit&eacute;s en mati&egrave;re de d&eacute;fense. Ceci d'autant plus que, selon lui, le monde s'enfonce dans un d&eacute;sordre g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;.</font></p> <p><font size="2">Il demande pour y faire face des h&eacute;licopt&egrave;res tous temps, des blind&eacute;s pouvant manoeuvrer en groupes reli&eacute;s par radio, des forces a&eacute;roport&eacute;es, une marine capable d'op&eacute;rer efficacement au sein de l'Otan, des appareils a&eacute;riens pilot&eacute;s ou non pilot&eacute;s dont l'Allemagne manque cruellement, des moyens de cyber-defensive et cyber-offensive. Les mat&eacute;riels existant sont trop vieux et en mauvais &eacute;tat de marche.</font></p> <p><font size="2">Il veut surtout des structures de commandement capables de d&eacute;cider seules des offensives &agrave; mener et des moyens &agrave; y affecter.. L'Allemagne, &eacute;crit-il, a compris le besoin, mais les r&eacute;formes se mettent en place bien trop lentement.</font></p> <p><font size="2">Il va plus loin. Il indique que les militaires allemands m&eacute;ritent, &agrave; tous niveaux, toutes les louanges, car ils s'acquittent de leurs t&acirc;ches avec des moyens bien trop insuffisants. Mais ceci ne doit pas durer. Leurs sup&eacute;rieurs ont le devoir de les soutenir et leurs donner les ressources qui leur manquent.</font></p> <p><font size="2">Au plan politique, les responsables doivent agir pour que l'Allemagne puisse enfin tenir son r&ocirc;le au sein de l'Otan, gr&acirc;ce &agrave; ces nouvelles ressources militaires. Domr&ouml;se met directement en cause les pr&eacute;c&eacute;dents ministres f&eacute;d&eacute;raux de la d&eacute;fense, issus de la coalition CDU-CSU, zu Guttenberg, de Maiziere et Von der Leyen, qui avait capitul&eacute; devant les sociaux d&eacute;mocrates. Manifestement, il se sent de taille &agrave; les remplacer. Il sent aussi qu'une grande partie de l'arm&eacute;e allemande le soutiendrait.</font></p> <p><font size="2">Il ne pose pas la question de savoir contre qui cette nouvelle Bundeswher devrait se pr&eacute;parer &agrave; se battre. La lutte contre le terrorisme islamique n'exige pas de tels moyens. C'est la Russie de Vladimir Poutine qui est n&eacute;cessairement vis&eacute;e.</font></p> <p><font size="2"><br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></font></p> <p><font size="2">20 August 2017 Au&szlig;enansicht Welt in Unordnung, par<br /> Von Hans-Lothar Domr&ouml;se</font></p> <p><font size="2"><a href="http://www.sueddeutsche.de/politik/aussenansicht-welt-in-unordnung-1.3633797">http://www.sueddeutsche.de/politik/aussenansicht-welt-in-unordnung-1.3633797<br /> </a> </font></p> <p align="left">&nbsp;</p> Tue, 22 Aug 2017 23:00:00 GMT Jusqu'à quand nous laisserons détruire par l'Etat Islamiste&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2664 2664 <br /><font face="Arial" size="2">L'EI esp&egrave;re bien que la r&eacute;p&eacute;tition d'attentats de plus en plus fr&eacute;quents provoquera, s'ils ne font rien, l'effondrement des Etats Europ&eacute;ens. Or ils ne feront rien car ils ne veulent pas admettre qu'ils sont en guerre totale avec une organisation internationale islamiste disposant d'un nombre toujours accru de ressources au sein de ces Etats et surtout, d'individus fanatis&eacute;s (ou radicalis&eacute;s) pr&ecirc;ts au suicides. A chaque attentat, l'auteur s'il n'est pas tu&eacute;, fait l'objet de co&ucirc;teux examens m&eacute;dicaux pour savoir s'il ne rel&egrave;ve pas des soins r&eacute;serv&eacute;s aux porteurs de troubles mentaux.</font><font face="Arial" size="2"> </font> <h1 class="western" style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Aujourd'hui, comme chacun le constate, les candidats terroristes qui se veulent combattants de l'Islam n'ont plus besoin de s'entrainer et s'armer au Moyen-Orient. Ils ont compris qu'il leur suffisait d'utiliser leur propre voiture, ou un couteau de cuisine, pour semer morts et bless&eacute;s. Les r&eacute;seaux dits &laquo;&nbsp;sociaux&nbsp;&raquo;, qu'ils utilisent avec une grande expertise, leur permet de se faire conna&icirc;tre et de recruter de nouveaux activistes. Or le r&eacute;servoir de ceux-ci, dans nos soci&eacute;t&eacute;s de consommation et de profit capitaliste, est infini. Non seulement au sein des millions de musulmans nationaux, mais parmi des non-musulmans brutalement convertis. Ils se recrutent notamment parmi les &laquo;&nbsp;jeunes&nbsp;&raquo;, filles et gar&ccedil;ons mal adapt&eacute;s, mais aussi parmi les esprits faibles qui trouvent l&agrave; un d&eacute;bouch&eacute; &agrave; leurs fantasmes d'affirmation de soi. </font> </h1> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong>Mener la guerre totale</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Or, face &agrave; cet ennemi de plus en plus efficace, qui revendique les attentats au nom de l'EI, les Etats europ&eacute;ens ne veulent pas admettre qu'ils ont en face d'eux une organisation puissante voulant leur perte. Il faudrait la combattre avec des moyens relevant de la guerre totale. Ceux-ci modifieraient le cours &laquo;&nbsp;normal&nbsp;&raquo; de la vie, et co&ucirc;teraient de plus en plus cher, aux d&eacute;pends des d&eacute;penses de consommation. Mais comme nous l'avons souvent rappel&eacute; ici, &laquo;&nbsp;&agrave; la guerre comme &agrave; la guerre&nbsp;&raquo;, selon une e</span></font><font face="Arial" size="2">xpression datant du 17e si&egrave;cle. En temps de guerre, les ressources et moyens sont limit&eacute;s et il faut utiliser le peu de moyens disponibles, non seulement pour poursuivre un minimum de t&acirc;ches de la vie courante. mais surtout pour mener la guerre. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Les hommes politiques et les m&eacute;dias se font un plaisir de recenser tout ce qui, dans l'Union europ&eacute;enne ou dans les Etats, emp&ecirc;cherait de mener cette guerre totale. On fait aussi valoir, ce qui est fond&eacute; mais non r&eacute;aliste dans l'imm&eacute;diat, qu'il conviendrait de s'en prendre &agrave; l'Arabie Saoudite et au Qatar, entre autres, sources in&eacute;puisables de terroristes w</span></font><font face="Arial" size="2">ahhabites. Il faudrait aussi neutraliser les op&eacute;rations de la CIA am&eacute;ricaine qui finance directement le terrorisme pour d&eacute;truire les Etats europ&eacute;ens refusant une am&eacute;ricanisation totale. Tout ceci est exact, mais dans l'imm&eacute;diat ne se fera pas. Il faut faire plus simple.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Nul ne dit assez qu'il faudrait sans attendre recruter les dizaines de milliers de policiers et militaires suppl&eacute;mentaires pour mener des op&eacute;rations cibl&eacute;es plus efficaces que l'actuelle &quot;Op&eacute;ration Sentinelle&quot;&nbsp; qui n'impressionnent aucun terroriste. Nul ne dit assez qu'il faudrait renforcer consid&eacute;rablement les moyens utilis&eacute;s pour ce que l'on nomme le renseignement humain, dont l'efficacit&eacute; est toujours longue &agrave; se faire sentir. Nul ne dit suffisamment fort que les citoyens des collectivit&eacute;s locales continuant &agrave; collaborer pour des int&eacute;r&ecirc;ts divers, imposent &agrave; leurs &eacute;lus de cesser ce jeu mortif&egrave;re. 2)</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Nous ne d&eacute;velopperons pas ici ce th&egrave;me de la guerre totale &agrave; l'EI ou aux organisations qui prendront la suite. Le sujet est trop vaste et trop changeant pour esp&eacute;rer seulement le circonvenir. Restons-en seulement &agrave; la question pos&eacute;e dans notre titre &laquo;&nbsp;Jusqu'&agrave; quand nous laisserons d&eacute;truire par l'Etat Islamiste ?&nbsp;&raquo; . </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <h1 class="western" style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">1) Il faut lire &laquo;&nbsp;R&eacute;v&eacute;lations sur les services secrets de l&rsquo;Etat islamique&nbsp;&raquo; Matthieu Suc Premier volet 18 ao&ucirc;t 2017<br /> <a href="https://www.mediapart.fr/journal/international/180817/revelations-sur-les-services-secrets-de-l-etat-islamique">https://www.mediapart.fr/journal/international/180817/revelations-sur-les-services-secrets-de-l-etat-islamique</a></font><br /> </h1> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>&laquo;&nbsp;L&rsquo;&Eacute;tat islamique a structur&eacute; en son sein des services secrets &agrave; l&rsquo;image de ceux des pays qu&rsquo;il attaque. Une enqu&ecirc;te en plusieurs volets de Mediapart montre les m&eacute;thodes de contre-espionnage utilis&eacute;es par les djihadistes. Elles n&rsquo;ont rien &agrave; envier aux pratiques de la guerre froide et expliquent aussi comment les attentats qui ensanglantent l&rsquo;Europe ont &eacute;t&eacute; rendus possibles&nbsp;&raquo;.</em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Chacun se doit, sans exclure d'autres sources d'information de ce type, lire ces articles et tout autant les nombreux commentaires qu'ils suscitent de la part des lecteurs. La plupart de ceux-ci, &agrave; juste titre remercient M&eacute;diapart de cet effort d'information et y ajoutent des commentaires pr&eacute;cis montrant que le danger est encore plus grand que d&eacute;crit l'article. Certains esprits mal avis&eacute;s contestent leur authenticit&eacute; ou m&ecirc;me y voit une manipulation de l'EI pour se rendre plus inqui&eacute;tant qu'il ne devrait l'&ecirc;tre r&eacute;ellement. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Or <em>Quos vult perdere Jupiter dementat</em> . Lors de la mont&eacute;e de l'Etat nazi, la presse officielle de Weimar refusait avec les m&ecirc;mes arguments de prendre au s&eacute;rieux les extraits de publications national-socialistes </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">2) Comme l'&eacute;crit dans les commentaires au premier de ces articles Mohamed Louizi, excellent sp&eacute;cialiste de la question:</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><font color="#993300"><em>&laquo;&nbsp;</em><em><strong>Attentats de Barcelone : &agrave; la gloire de l&rsquo;idiotie utile !<br /> <br /> </strong></em><em> Prochainement, je pr&eacute;senterai le portrait d&rsquo;un islamiste, l'un des dirigeants en France et en Europe du parti fr&eacute;riste marocain PJD (Parti Justice et D&eacute;veloppement) et qui, tout en s&rsquo;affichant publiquement, ostentatoirement, en tant que tel, &agrave; c&ocirc;t&eacute; d&rsquo;islamistes infr&eacute;quentables au Maroc, en Tunisie et en France, occupe toujours le poste d&rsquo;adjoint au Maire &agrave; la municipalit&eacute; d&rsquo;Athis-Mons (91200) dans l&rsquo;Essonne. La mairesse Christine Cordier (LR) confie &agrave; cet islamiste le portefeuille sensible de l'action sociale, de la vie des quartiers et du CCAS (Centre communal de l&rsquo;action sociale) : le terrain pr&eacute;f&eacute;r&eacute; des islamistes, en Orient comme en Occident, pour s&rsquo;enraciner et se d&eacute;velopper aux frais de la R&eacute;publique.&nbsp;&raquo; </em></font><br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><a href="https://www.mediapart.fr/journal/international/180817/revelations-sur-les-services-secrets-de-l-etat-islamique/commentaires">https://www.mediapart.fr/journal/international/180817/revelations-sur-les-services-secrets-de-l-etat-islamique/commentaires</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><strong>Note au 28/08</strong><br /> <br /> <font face="Arial" size="2">A ceux qui reprochent de l'islamphobie &agrave; cet article, conseillons de lire l'excellent :<br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em>Principal de coll&egrave;ge ou Imam de la R&eacute;publique?</em> de Bernard Ravet avec Emmanuel Davidenkoff. &Eacute;ditions Kero. Parution le 23 ao&ucirc;t 2017.</font></p> Fri, 18 Aug 2017 23:00:00 GMT Robots armés autonomes&#160;: l'art de la guerre en mutation http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2662 2662 <br /><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000099"><br /> </font></strong></font><font size="2" face="Arial">Thierry Berthier 16/08/2017</font><font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/robotk.jpg" width="275" height="183" align="left" alt="" />Comme pour toute transition disruptive, les interrogations, les craintes et les proph&eacute;ties plus ou moins rationnelles accompagnent le mouvement. A ce titre, le tr&egrave;s r&eacute;put&eacute; Future of Life Institute d'Oxford publiait en 2015 une lettre ouverte sign&eacute;e par plusieurs milliers de scientifiques souhaitant alerter l'opinion publique sur les risques li&eacute;s au d&eacute;veloppement d'armes autonomes [1]. Dans le second paragraphe de cette d&eacute;sormais c&eacute;l&egrave;bre mise en garde, on pouvait lire la phrase pr&eacute;monitoire : &laquo; If any major military power pushes ahead with AI weapon development, a global arms race is virtually inevitable, and the endpoint of this technological trajectory is obvious: autonomous weapons will become the Kalashnikovs of tomorrow &raquo;. Deux ans plus tard, le groupe Kalashnikov vient confirmer cette pr&eacute;vision en pr&eacute;sentant sa gamme de robots autonomes arm&eacute;s.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000099" face="Arial"><strong>Des robots arm&eacute;s autonomes sous le feu</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Depuis le 10 juillet, l'entreprise russe Kalashnikov [2] communique sur son programme de d&eacute;veloppement de modules arm&eacute;s autonomes s'appuyant sur des r&eacute;seaux de neurones pour la d&eacute;tection, l'identification et le traitement automatique des cibles.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Sofiya Ivanova, l'actuelle Directrice de la communication de Kalashnikov, annonce que son groupe s'engage dans la production de drones de combat autonomes dot&eacute;s de capacit&eacute;s d'apprentissage par r&eacute;seaux de neurones, capables de reconna&icirc;tre les cibles et de prendre des d&eacute;cisions autonomes dont celle de l'engagement (Voir image ci-dessus). Les prototypes pr&eacute;sent&eacute;s [3] sont dot&eacute;s d'une mitrailleuse PK mont&eacute;e sur une tourelle elle-m&ecirc;me dirig&eacute;e par une intelligence artificielle construite sur des r&eacute;seaux de neurones. Fleuron des industries de d&eacute;fense russes, la soci&eacute;t&eacute; Kalashnikov, a parfaitement pris en compte les enjeux commerciaux et strat&eacute;giques li&eacute;s aux &eacute;volutions de la doctrine militaire nationale. Elle s'engage d&eacute;sormais pleinement dans le d&eacute;veloppement de robots arm&eacute;s autonomes apr&egrave;s avoir souffert des sanctions &eacute;conomiques am&eacute;ricaines vot&eacute;es &agrave; la suite de l'annexion de la Crim&eacute;e par la Russie. Le groupe Kalashnikov a su faire preuve de r&eacute;silience en r&eacute;orientant ses activit&eacute;s vers les march&eacute;s asiatiques et africains durant la crise. Son fondateur Mikhail Kalashnikov a re&ccedil;u le titre honorifique le plus prestigieux de &laquo; h&eacute;ros de la Russie &raquo; en 2009.<br /> <br /> </font><font size="2" face="Arial">On notera que le groupe Kalashnikov n&rsquo;appara&icirc;t pas comme un pr&eacute;curseur dans le d&eacute;veloppement d'armes autonomes puisque des robots semi-autonomes ont d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; d&eacute;velopp&eacute;s par les industries de d&eacute;fense russes pour cartographier un territoire, localiser une cible et agir dans le cadre de missions de recherche et de sauvetage. Depuis 2015, la gamme de robots combattants russes Platform-M a &eacute;t&eacute; test&eacute;e et est op&eacute;rationnelle au sein d'unit&eacute;s de combat robotis&eacute;es. Elle sert notamment dans les op&eacute;rations de d&eacute;minage et de surveillance de sites sensibles en Syrie. Ces robots fonctionnent principalement sous un mode &laquo; t&eacute;l&eacute;-op&eacute;r&eacute; &raquo; dans lequel un op&eacute;rateur humain garde la main sur la d&eacute;cision et l'ordre de tir. Pour autant, l'&eacute;volution de ces machines vers une plus forte autonomie dans la d&eacute;cision de tir ne fait plus aucun doute aujourd'hui. Il faut alors s'interroger sur l'apport r&eacute;el de l'autonomie au combat et les situations op&eacute;rationnelles dans lesquelles cette autonomie est en mesure de prendre l'avantage sur un adversaire &laquo; biologique &raquo;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000099">Les exemples de contextes bien adapt&eacute;s &agrave; l'emploi de robots arm&eacute;s autonomes ne manquent pas.</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le combat urbain de haute intensit&eacute; en contexte satur&eacute; en est un. Toujours tr&egrave;s co&ucirc;teux en vies humaines, ce type de confrontation n&eacute;cessite des prises de d&eacute;cision extr&ecirc;mement rapides et une forte agilit&eacute; dans l&rsquo;acquisition de cibles dynamiques multiples. Durant une phase de combat rapproch&eacute; urbain impliquant de nombreux acteurs &agrave; courte distance, l'op&eacute;rateur humain peut atteindre ses limites et ne plus &ecirc;tre en mesure de r&eacute;agir suffisamment rapidement aux informations qu'il re&ccedil;oit. Il doit analyser la situation, effectuer des choix tactiques et d&eacute;cider en quelques secondes quelles sont les cibles prioritaires &agrave; traiter et les cibles secondaires tout en se prot&eacute;geant. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La saturation informationnelle et la vitesse de r&eacute;action humaine constituent deux limites cognitives et physiologiques qui peuvent engager et conditionner la survie du combattant. Un syst&egrave;me autonome est quant &agrave; lui en mesure d'intervenir selon des &eacute;chelles temporelles qui d&eacute;passent les limites biologiques humaines. La coop&eacute;ration entre robots arm&eacute;s autonomes et leur collaboration dans l'ex&eacute;cution d'une mission commune vont permettre de d&eacute;passer ces limites et devraient apporter des r&eacute;ponses pertinentes aux probl&eacute;matiques sp&eacute;cifiques d'engagement en zone urbaine.<br /> <br /> </font><font size="2" face="Arial">Un second exemple de contexte bien adapt&eacute; &agrave; l'emploi de robots arm&eacute;s autonomes concerne les missions de surveillances automatis&eacute;es d'un territoire, de garde d'une base militaire ou d'infrastructures critiques. Des unit&eacute;s de robots arm&eacute;s Platform-M et Uran ont ainsi &eacute;t&eacute; d&eacute;ploy&eacute;es en Russie en 2016 afin d'assurer une garde p&eacute;rim&eacute;trique autonome autour de sites de missiles nucl&eacute;aires intercontinentaux. Les robots arm&eacute;s sentinelles SGRA1 d&eacute;velopp&eacute;s par Samsung qui ont &eacute;t&eacute; install&eacute;s le long de la fronti&egrave;re s&eacute;parant les deux Cor&eacute;es, ont engendr&eacute; de fortes &eacute;conomies en personnel et ont am&eacute;lior&eacute; la fiabilit&eacute; et la qualit&eacute; des gardes.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"> Les Russes ne sont pas les seuls &agrave; d&eacute;velopper des syst&egrave;mes arm&eacute;s autonomes. L'agence am&eacute;ricaine DARPA a lanc&eacute; plusieurs grands programmes de recherche et de d&eacute;veloppement d'unit&eacute;s de combats robotis&eacute;s autonomes d&eacute;di&eacute;s &agrave; la gu&eacute;rilla urbaine. De tels syst&egrave;mes &eacute;conomisent le sang, la fatigue, le stress, et la solde du combattant... A l'heure o&ugrave; les budgets militaires connaissent partout de fortes hausses (sauf en France), les diff&eacute;rentes &eacute;conomies induites par les syst&egrave;mes autonomes motivent l'acc&eacute;l&eacute;ration de leur d&eacute;veloppement.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000099" face="Arial"><strong><br /> L'art de la guerre en mutation</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'arm&eacute;e russe souhaite robotiser plus du tiers de ses armements &agrave; l'horizon 2025. La mutation de certains &eacute;quipements a commenc&eacute; avec, notamment, le d&eacute;veloppement de chars de combat &laquo; dronis&eacute;s &raquo; &agrave; &eacute;quipage d&eacute;port&eacute; (T14 Armata). Le combat du futur, selon la nouvelle doctrine russe &eacute;nonc&eacute;e en 2015, doit &laquo; exclure l'homme de la zone d'imm&eacute;diate confrontation &raquo;. Cette exclusion totale n'est rendue possible que par le d&eacute;veloppement de syst&egrave;mes robotis&eacute;s t&eacute;l&eacute;-op&eacute;r&eacute;s et de syst&egrave;mes arm&eacute;s autonomes. Elle modifie l'ensemble des m&eacute;canismes tactiques et oblige les arm&eacute;es &agrave; une r&eacute;vision compl&egrave;te de leurs r&egrave;gles d'engagement et de leurs pratiques au combat.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Imaginons une premi&egrave;re situation correspondant &agrave; un conflit &laquo; asym&eacute;trique &raquo; opposant l'arm&eacute;e r&eacute;guli&egrave;re d'une nation technologique &agrave; un groupe arm&eacute; irr&eacute;gulier, constitu&eacute; de rebelles, d'insurg&eacute;s, ou de terroristes et disposant de moyens limit&eacute;s. Supposons que ce groupe d'insurg&eacute;s contr&ocirc;le une zone g&eacute;ographique incluant une ville et une population civile. L'arm&eacute;e r&eacute;guli&egrave;re souhaite limiter ses pertes dans la reprise des zones urbaines. Elle va logiquement choisir d'engager ses unit&eacute;s de combat robotis&eacute;es autonomes et t&eacute;l&eacute;-op&eacute;r&eacute;es dans la phase d&rsquo;assaut initiale. Le niveau d'imbrication du groupe rebelle arm&eacute; dans la population civile et son aptitude &agrave; la gu&eacute;rilla urbaine seront des crit&egrave;res d&eacute;terminants dans le choix des robots &agrave; d&eacute;ployer.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"> Dans tous les cas, ce sont les capacit&eacute;s des syst&egrave;mes en d&eacute;tection et identification des cibles qui feront la diff&eacute;rence et qui permettront de mener une action rapide avec le moins de perte civile possible. Le robot autonome devra &ecirc;tre en mesure de distinguer &laquo; clairement &raquo; le personnel combattant du personnel civil non combattant, le terroriste de l'otage servant de bouclier humain. Les techniques embarqu&eacute;es de reconnaissance de contextes, de formes, d'objets dans une image, de son ou de rayonnement devront atteindre un niveau de fiabilit&eacute; au moins &eacute;gal &agrave; celui du combattant humain. Sans cela, les d&eacute;g&acirc;ts collat&eacute;raux risquent d&rsquo;&ecirc;tre si importants qu'ils annuleront le b&eacute;n&eacute;fice de l'emploi des robots et l'arm&eacute;e r&eacute;guli&egrave;re devra s'en expliquer...<br /> <br /> Du c&ocirc;t&eacute; des rebelles, on peut parier qu'ils auront &eacute;galement la capacit&eacute; de recycler, de pirater, de d&eacute;tourner des robots civils r&eacute;cup&eacute;r&eacute;s sur le terrain ou achet&eacute;s sur le march&eacute; noir pour les convertir en robots arm&eacute;s t&eacute;l&eacute;-op&eacute;r&eacute;s et/ou autonomes. L&rsquo;&Eacute;tat Islamique a su le faire &agrave; son niveau en &eacute;quipant de simples drones civils commerciaux d'un dispositif de lance grenade particuli&egrave;rement efficace. D'une fa&ccedil;on g&eacute;n&eacute;rale, les derniers conflits ont montr&eacute; qu'une technologie commercialis&eacute;e pouvait vite diffuser vers des groupes arm&eacute;s pour &ecirc;tre convertie en technologie militaire &agrave; moindre co&ucirc;t.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les soldats de notre arm&eacute;e r&eacute;guli&egrave;re auront donc toutes les chances de se retrouver dans une seconde phase du combat devant un robot autonome &laquo; lowCost &raquo; bricol&eacute; par les ing&eacute;nieurs du groupe rebelle et tout aussi agressif. Les op&eacute;rations de hacking de bas niveau et de d&eacute;tournement des syst&egrave;mes devront &eacute;galement &ecirc;tre prises en compte. Cela dit, l'asym&eacute;trie des moyens et de la puissance de feu d&eacute;ploy&eacute;e par l'arm&eacute;e r&eacute;guli&egrave;re fera la diff&eacute;rence et lui donnera l'avantage en secteur urbain comme en terrain d&eacute;couvert.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La seconde situation &agrave; explorer est celle d'un conflit &laquo; sym&eacute;trique &raquo; opposant deux arm&eacute;es r&eacute;guli&egrave;res de niveaux technologiques &eacute;quivalents, disposant d'unit&eacute;s de combat robotis&eacute;es autonomes et t&eacute;l&eacute;-op&eacute;r&eacute;es. On peut supposer que, selon le principe d'exclusion de l'homme de la zone d'imm&eacute;diate confrontation, les deux arm&eacute;es choisiront d'engager en premi&egrave;re instance leurs unit&eacute;s robotis&eacute;es. Elles n'auront pas d'autre choix compte tenu du niveau de l&eacute;talit&eacute; des unit&eacute;s de robots. L'homme sera donc absent de cette premi&egrave;re zone de combat laissant la place &agrave; une lutte hyper v&eacute;loce entre des unit&eacute;s robotis&eacute;es. Les questions de sup&eacute;riorit&eacute; technologique et de sup&eacute;riorit&eacute; d'effectifs seront centrales dans l'&eacute;volution de ce combat initial. Vingt robots arm&eacute;s sophistiqu&eacute;s, disposant d'une intelligence artificielle de haut niveau peuvent-ils venir &agrave; bout de 80 robots de combat plus rudimentaires mais qui savent se r&eacute;organiser rapidement en fonction de leurs pertes ? La r&eacute;silience des unit&eacute;s robotis&eacute;es et leur capacit&eacute; &agrave; occuper et &agrave; dominer l'ensemble des milieux en m&ecirc;me temps (l'ubiquit&eacute; op&eacute;rationnelle) permettront de remporter la premi&egrave;re phase de la bataille.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Mais des jeux &agrave; somme nulle sont &eacute;galement envisageables. On peut imaginer dans le contexte de niveaux technologiques et d'effectifs quasiment &eacute;quivalents, une destruction mutuelle d'un grand nombre d'unit&eacute;s robotis&eacute;es de part et d'autre sans qu'apparaisse un r&eacute;el vainqueur. La poursuite de la confrontation s'effectuerait alors &laquo; &agrave; l'ancienne &raquo; en impliquant des combattants humains avec les pertes associ&eacute;es.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Enfin, &agrave; plus long terme et certainement de mani&egrave;re tr&egrave;s utopique, on peut imaginer une &eacute;conomie totale de vies humaines dans un conflit du futur o&ugrave; la premi&egrave;re arm&eacute;e remportant le combat robotis&eacute; serait tacitement consid&eacute;r&eacute;e par ses adversaires comme celle qui remporte la guerre. La technologie aurait ainsi rendu inutile et irrationnel l'engagement de combattants humains vou&eacute;s &agrave; une d&eacute;faite certaine. La guerre hybride aurait ainsi d&eacute;pass&eacute; le prix du sang dans un rapport de force relevant purement du niveau d'intelligence artificielle d&eacute;ploy&eacute; par les bellig&eacute;rants...</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En attendant, la course &agrave; l'autonomie est bien lanc&eacute;e entre les grands pays producteurs d'intelligence artificielle. Les d&eacute;bats &eacute;thiques, &agrave; g&eacute;om&eacute;trie variable selon les cultures, les id&eacute;ologies et les convictions religieuses vont accompagner le d&eacute;ploiement de syst&egrave;mes d'armes robotis&eacute;s plus ou moins autonomes sur l'ensemble des th&eacute;&acirc;tres de conflit. Les futures confrontations impliquant le soldat non augment&eacute;, le soldat augment&eacute; et la machine appellent d&egrave;s aujourd'hui &agrave; repenser l'art de la guerre.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <strong>Liens :</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> [1] Lettre ouverte 2015 du FHI :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="https://futureoflife.org/open-letter-autonomous-weapons/">https://futureoflife.org/open-letter-autonomous-weapons/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> [2] Site Kalashnikov :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="https://kalashnikov.com/en/press-service/photo/">https://kalashnikov.com/en/press-service/photo/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> [3] Site Tass Defense :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="http://tass.com/defense/954894">http://tass.com/defense/954894</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> Autres liens non adress&eacute;s dans l'article :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <a href="http://interestingengineering.com/russian-kalashnikov-develops-fully-automated-killer-robots/">http://interestingengineering.com/russian-kalashnikov-develops-fully-automated-killer-robots/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <a href="https://newsline.com/kalashnikov-develops-fully-automated-neural-network-based-combat-module/">https://newsline.com/kalashnikov-develops-fully-automated-neural-network-based-combat-module/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <a href="https://news.vice.com/story/russian-weapons-maker-kalashnikov-developing-killer-ai-robots">https://news.vice.com/story/russian-weapons-maker-kalashnikov-developing-killer-ai-robots</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <a href="https://www.rt.com/news/395375-kalashnikov-automated-neural-network-gun/">https://www.rt.com/news/395375-kalashnikov-automated-neural-network-gun/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <a href="https://edgylabs.com/2017/07/07/war-robots-automated-kalashnikov-neural-network-gun/">https://edgylabs.com/2017/07/07/war-robots-automated-kalashnikov-neural-network-gun/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p align="left"><font size="2" face="Arial"><br /> Thierry Berthier 16/08/2017</font></p> Wed, 16 Aug 2017 23:00:00 GMT L'Espagne, nouvelle porte d'entrée pour les migrations illégales http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2655 2655 <br /><!--[if gte mso 9]><xml> <w:WordDocument> <w:View>Normal</w:View> <w:Zoom>0</w:Zoom> <w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone> <w:PunctuationKerning /> <w:ValidateAgainstSchemas /> <w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid> <w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent> <w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText> <w:Compatibility> <w:BreakWrappedTables /> <w:SnapToGridInCell /> <w:WrapTextWithPunct /> <w:UseAsianBreakRules /> <w:DontGrowAutofit /> </w:Compatibility> <w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel> </w:WordDocument> </xml><![endif]--> <p><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">La r&eacute;ponse est simple. </span>L&rsquo;Espagne ne dispose pas des milliers de douaniers et policiers qui lui seraient n&eacute;cessaires pour pr&eacute;venir de telles op&eacute;rations. Par ailleurs les autorit&eacute;s, &agrave; supposer qu&rsquo;elles aient voulu r&eacute;agir &agrave; ce franchissement ill&eacute;gal de fronti&egrave;re, n&rsquo;ont rien pu faire. Il est apparu ensuite en effet que les migrants se sont dispers&eacute;s, ont rapidement chang&eacute; de tenue et pour certains se sont &eacute;loign&eacute;es dans des voitures qui les attendaient. La police enfin arriv&eacute;e sur les lieux n&rsquo;a rien pu faire.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="excl"><font size="2" face="Arial">Tout laisse pr&eacute;voir que cette op&eacute;ration se renouvellera &agrave; grande &eacute;chelle. L&rsquo;Organisation internationale pour les migrations (IOM)<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>a pr&eacute;venu que l&rsquo;Espagne pourrait cette ann&eacute;e d&eacute;passer la Gr&egrave;ce en nombre de migrations ill&eacute;gales. Selon l&rsquo;IOM, le nombre des migrants identifi&eacute;s en Espagne cette ann&eacute;e a d&eacute;pass&eacute; 8.000. Ce chiffre est 3 fois celui enregistr&eacute; pour 2016. Il devrait <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>s&rsquo;accroitre consid&eacute;rablement et rapidement rejoindre le chiffre des migrations en Italie pour la derni&egrave;re ann&eacute;e, soit 97.000.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="excl"><font size="2" face="Arial">Ceci s&rsquo;explique, car la c&ocirc;te sud-atlantique de l&rsquo;Espagne est bien plus facile &agrave; atteindre en partant de l&rsquo;Afrique du Nord que les autres c&ocirc;tes europ&eacute;ennes beaucoup plus &eacute;loign&eacute;es. Il suffit d&rsquo;attendre que le temps soit calme sur le d&eacute;troit de Gibraltar pour traverser en toute s&eacute;curit&eacute;. Certains parlent m&ecirc;me de passages en jet-ski.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>L&rsquo;enclave espagnole de Ceuta sur la c&ocirc;te marocaine, victime de nombreux franchissements de fronti&egrave;res, ne pr&eacute;sente pas le m&ecirc;me avantage, car il faut en sortir pour gagner le continent europ&eacute;en.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="excl"><font size="2" face="Arial">Les na&iuml;fs se demanderont ce que fera l&rsquo;Espagne, et avec elle l&rsquo;Union europ&eacute;enne, pour contrer l&rsquo;augmentation pr&eacute;visible de ces migrations, <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>r&eacute;p&eacute;tons-le parfaitement ill&eacute;gales. La r&eacute;ponse est simple. Elles ne feront rien. <br /> </font></p> <p class="excl"><font size="2" face="Arial">* Voir Diario de Cadiz <a href="http://www.diariodecadiz.es/provincia/Banistas-Atlanterra-Barbate-testigos-inmigracion_0_1162084178.htmlv">http://www.diariodecadiz.es/provincia/Banistas-Atlanterra-Barbate-testigos-inmigracion_0_1162084178.htmlv</a></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml> <w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"> </w:LatentStyles> </xml><![endif]--><!--[if !mso]><object classid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object> <style> st1:*{behavior:url(#ieooui) } </style> <![endif]--><!--[if gte mso 10]> <style> /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} </style> <![endif]--> Thu, 10 Aug 2017 23:00:00 GMT Une hausse alarmante des morts par surdose aux Etats-Unis http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2654 2654 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial">Dans ce pays,&nbsp; le dernier rapport du National Center for Health Statistics, r&eacute;f&eacute;renc&eacute; &eacute;galement ci-dessous, est bien plus alarmant. Il montre que le nombre des morts par overdose ne cesse d&rsquo;augmenter. Pour les deux derni&egrave;res ann&eacute;es, ce nombre est pass&eacute; de 53.000 en 2067 &agrave; 64.000 cette derni&egrave;re ann&eacute;e. Ceci &eacute;quivaut &agrave; 175 d&eacute;c&egrave;s par jour, pour une population globale d&rsquo;environ 320 millions.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Selon le NCGS, entre 2000 et 2015, environ 500.000 Am&eacute;ricains sont morts d&rsquo;overdose, soit la population de Sacramento en Californie. Dans le courant du 21<sup>e</sup> si&egrave;cle, les d&eacute;c&egrave;s ont &eacute;t&eacute; plus nombreux que tous ceux r&eacute;sultant des guerres men&eacute;es par les Etats-Unis au 20e et 21e si&egrave;cle. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les experts attribuent ces chiffres &agrave; l&rsquo;effondrement des niveaux de vie et l&rsquo;augmentation du ch&ocirc;mage observ&eacute;s pendant ces quinze derni&egrave;res ann&eacute;es. Ce sont &eacute;videmment les classes travailleuses les plus pauvres qui en souffrent les premi&egrave;res, notamment dans les Etats d&eacute;sindustrialis&eacute;s du fait de l&rsquo;extension du capitalisme financier. L&rsquo;in&eacute;galit&eacute; sociale ne cesse de croitre, y compris depuis la fin th&eacute;orique de la crise financi&egrave;re de 2008.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans les d&eacute;cennies pr&eacute;c&eacute;dentes, les surdoses mortelles affectaient principalement les jeunes &laquo;&nbsp;branch&eacute;es&nbsp;&raquo; de moins de 25 ans ou les personnes &acirc;g&eacute;es. Ce n&rsquo;est plus le cas d&eacute;sormais. Les morts se recrutent majoritairement dans les populations d&rsquo;entre 25 &agrave; 45 ans, quelque soit leur appartenance ethnique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les sp&eacute;cialistes attribuent 6 morts sur 10 &agrave; l&rsquo;abus d&rsquo;opio&iuml;des devenus bon march&eacute;, accessibles hors toute prescription m&eacute;dicale<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>et r&eacute;pandus par les industries pharmaceutiques. Les individus en difficult&eacute; y ont de plus en plus recours, devenant souvent des addicts sans l&rsquo;avoir voulu.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">Augmenter la r&eacute;pression&nbsp;?</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les autorit&eacute;s politiques ne savent proposer de solutions que la r&eacute;pression polici&egrave;re. Mais celle-ci est impuissante face &agrave; l&rsquo;augmentation des &laquo;&nbsp;dealers&nbsp;&raquo; due elle-m&ecirc;me &agrave; l&rsquo;augmentation de la demande. Nul ne fera de proc&egrave;s aux grandes firmes pharmaceutiques qui pour mieux exploiter ce march&eacute;, ont inond&eacute; l&rsquo;offre d&rsquo;opio&iuml;des de plus en plus dangereux, tels l&rsquo;oxycontin LP, l&rsquo;oxycodone, l&rsquo;hydrocodone et le fentanyl. En France, ces produits ne sont en principe vendus que sur prescription m&eacute;dicale et pour traiter les douleurs s&eacute;v&egrave;res &eacute;pisodiques. Ce n&rsquo;est pas le cas en Am&eacute;rique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On a pu remarquer que derni&egrave;rement, Donald Trump avait refus&eacute; d&rsquo;adopter les conclusions d&rsquo;une Commission sp&eacute;ciale sur ce sujet, visant &agrave; d&eacute;clarer la crise actuelle des surdoses comme une urgence nationale. Il s&rsquo;est born&eacute; &agrave; proposer la mise en place d&rsquo;une fronti&egrave;re arm&eacute;e avec le Mexique, pr&eacute;sent&eacute; par lui comme un r&eacute;servoir in&eacute;puisable d&rsquo;h&eacute;ro&iuml;ne. Son Secr&eacute;taire &agrave; la Sant&eacute; Tom Price a exclu toutes mesures pr&eacute;ventives, pr&eacute;tendant que la toxicomanie n&rsquo;est pas une maladie infectieuse et qu&rsquo;elle ne met pas la sant&eacute; publique en danger.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident par ailleurs que les r&eacute;ductions des moyens affect&eacute;s au programme Medicaid pour les plus pauvres ne feront que faciliter l&rsquo;acc&egrave;s aux drogues des individus en souffrance.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>Ce sont pourtant parmi ceux-ci que se sont recrut&eacute;s la majorit&eacute; de ses &eacute;lecteurs.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">R&eacute;f&eacute;rences<br /> <br /> </strong><span style="mso-bidi-font-weight:normal">* OFDT&nbsp;</span><a href="*%20https:/www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/"> https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">* National center for Health statistics. 2017 Report<br /> <a href="https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm">https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm</a></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">&nbsp;</span></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Wed, 09 Aug 2017 23:00:00 GMT Airbus est-il en train de passer sous contrôle américain, avec l'assentiment d'Emmanuel Macron&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2653 2653 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">&nbsp;Comme l&rsquo;indique l&rsquo;excellente enqu&ecirc;trice Martine Orange dans M&eacute;diapart <a href="https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus">https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus</a></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em style="mso-bidi-font-style:normal">En mai 2016, Thierry Pilenko, PDG de Technip, annon&ccedil;ait un mariage entre &eacute;gaux avec l&rsquo;am&eacute;ricain FMC Technologies, bien que ce dernier soit trois fois plus petit que le fran&ccedil;ais. Contre toute attente, Emmanuel Macron, alors ministre de l&rsquo;&eacute;conomie, refusa de prendre un d&eacute;cret de sauvegarde pour prot&eacute;ger le groupe, et BPI France, premier actionnaire de Technip, avalisa cette fusion contraire &agrave; ses int&eacute;r&ecirc;ts, car il s&rsquo;agissait <span style="mso-bidi-font-style:italic">&laquo;&nbsp;d&rsquo;une opportunit&eacute;&nbsp;&raquo;.</span></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cette affaire faisait suite &agrave; une accusation de corruption men&eacute;e contre Technip par la justice am&eacute;ricaine. Voir sur cette accusation, mont&eacute;e quasiment de bout en bout par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains pour prendre le contr&ocirc;le de Technip, l'article dat&eacute; de juin 2016 de la m&ecirc;me Martine Orange (Technip: l'Etat brade un nouveau groupe industriel et m&ecirc;me ses int&eacute;r&ecirc;ts financiers <a href="https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2">https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2</a> )</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Or la m&ecirc;me man&oelig;uvre est en train de se renouveler contre Airbus. L&agrave; encore des accusations de corruption sont en cours d&rsquo;instruction actuellement, avec l&rsquo;accord tacite de Tom Enders, PDG de Airbus, qui a toujours recherch&eacute; des alliances avec les industriels am&eacute;ricains aux d&eacute;pends des salari&eacute;s fran&ccedil;ais principalement bas&eacute;s &agrave; Toulouse.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Comme l&rsquo;indique Martine Orange:<font color="#800000"> <em style="mso-bidi-font-style:normal">Les dirigeants d&rsquo;Airbus sont comme t&eacute;tanis&eacute;s. Pendant des mois, ils &eacute;taient parvenus &agrave; minimiser l&rsquo;affaire de corruption qui menace tout le groupe <span style="mso-bidi-font-style:italic"><a href="https://www.mediapart.fr/journal/economie/270717/le-gigantesque-scandale-de-corruption-qui-menace-airbus">(voir notre enqu&ecirc;te)</a>.</span> Et ils pensaient bien qu&rsquo;ils allaient pouvoir continuer &agrave; g&eacute;rer ce dossier &agrave; l&rsquo;abri des regards. Ils comprennent qu&rsquo;ils ne le pourront plus&nbsp;: l&rsquo;enqu&ecirc;te judiciaire pour corruption men&eacute;e conjointement par le Serious Fraud Office (SFO) et le Parquet national financier (PNF) est devenue publique. Elle est d&eacute;sormais un sujet de pr&eacute;occupation majeure au sein des pouvoirs publics.</em></font></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em style="mso-bidi-font-style:normal">Ceux-ci sont en train d&eacute;couvrir tout, avec retard. Bien que la France et l&rsquo;Allemagne soient &agrave; &eacute;galit&eacute; (11&nbsp;%) les deux premiers actionnaires du groupe a&eacute;ronautique, Tom Enders n&rsquo;a pas &eacute;prouv&eacute; le besoin, semble-t-il, d&rsquo;informer l&rsquo;&Eacute;lys&eacute;e et la chancellerie &agrave; Berlin d&egrave;s le d&eacute;but des menaces qui pesaient sur le groupe. De la m&ecirc;me mani&egrave;re, les personnes cens&eacute;es repr&eacute;senter l&rsquo;&Eacute;tat au conseil d'administration ne paraissent pas avoir pris la mesure de la situation ni donn&eacute; l&rsquo;alerte. </em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ajoutons que ces accusations de corruption paraissent peu fond&eacute;es ou tr&egrave;s exag&eacute;r&eacute;es. Ceci, selon l&rsquo;article, commence &agrave; inqui&eacute;ter s&eacute;rieusement l&rsquo;Elys&eacute;e, Airbus &eacute;tant pour la France<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>un atout essentiel en mati&egrave;re d&rsquo;aviation civile et militaire. Mais si Emmanuel Macron se r&eacute;veille &agrave; ce sujet tardivement, n&rsquo;aura-t-il pas vis-&agrave;-vis des autorit&eacute;s am&eacute;ricaines la m&ecirc;me indulgence que celle manifest&eacute;e par lui dans le cas de Technip. En ce cas, Airbus passerait presqu&rsquo;enti&egrave;rement sous contr&ocirc;le des Am&eacute;ricains, avec l&rsquo;accord des Allemands&hellip;et finalement avec la b&eacute;n&eacute;diction de Macron&nbsp;?</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette affaire est trop complexe pour que nous la r&eacute;sumions ici. Il faudra se reporter, entre autres, aux articles de Martine Orange dans M&eacute;diapart. Nous nous sommes born&eacute;s ici &agrave; signaler en quelques mots une affaire dont pratiquement nul ne parle en France, et qui serait catastrophique pour la France. Celle-ci rejoindrait d&eacute;finitivement le sous-d&eacute;veloppement industriel strat&eacute;gique qui est celui des autres pays europ&eacute;ens.</font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Tue, 08 Aug 2017 23:00:00 GMT