Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Tue, 21 Nov 2017 00:00:06 GMT Trump déclenchera-t-il la guerre des tarifs douaniers http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2750 2750 <br /><p>On a cit&eacute; le cas d&#39;Airbus qui exporte certains appareils aux Etats-Unis, o&ugrave; ils se trouvent en concurrence avec les appareils comparables de Boeing. Il est &eacute;vident que si les avions d&#39;Airbus voyaient du fait de cette future taxe douani&egrave;re leurs prix augmenter d&#39;approximative ment 30%, aucun d&#39;entre eux ne pourrait &ecirc;tre vendus aux Etats-Unis. Par ailleurs, il faudrait de nombreux mois pour que Airbus, malgr&eacute; les efforts d&#39;ailleurs tr&egrave;s critiqu&eacute;s en France faits actuellement en ce domaine par sa direction g&eacute;n&eacute;rale, puisse transf&eacute;rer sur le territoire am&eacute;ricain ses chaines de production.</p> <p>La mesure envisag&eacute;e devrait permettre &agrave; Trump de satisfaire une de ses promesses &eacute;lectorales: redonner des emplois industriels aux r&eacute;gions am&eacute;ricaines de la &laquo;&nbsp;rust belt&nbsp;&raquo; d&eacute;vast&eacute;es par le libre-&eacute;change impos&eacute; par les int&eacute;r&ecirc;ts financiers qui font la loi &agrave; Wall Street et &agrave; Washington. Ce &laquo;&nbsp;libre-&eacute;change&nbsp;&raquo; permet aux Am&eacute;ricains d&#39;acc&eacute;der &agrave; des produits de consommation &agrave; bas-prix, venant notamment de Chine. Avec les &eacute;conomies ainsi permises, ils peuvent acqu&eacute;rir les produits financiers am&eacute;ricains &ndash; sans mentionner la possibilit&eacute; de financer le budget militaire le plus &eacute;lev&eacute; du monde.<br /> <br /> Trump inaugurerait ainsi, si la mesure &eacute;tait adopt&eacute;e par le Congr&egrave;s, une nouvelle &egrave;re de protectionnisme qui n&eacute;cessairement s&#39;&eacute;tendrait aussi aux autres parties du monde ayant opt&eacute; pour le libre-&eacute;change. On pensera en particulier &agrave; l&#39;Union europ&eacute;enne. Bien entendu elle entrainerait aussi des mesures de r&eacute;torsion de la part des Etats &agrave; &eacute;conomie semi-dirig&eacute;e comme la Chine et la Russie.</p> <p><strong>Perspectives</strong></p> <p>La d&eacute;cision de Trump aurait-elle les effets attendus, autrement dit, rappelons-le, encourager les investissements industriels aux Etats-Unis. On peut en douter. Les co&ucirc;ts et les d&eacute;lais impos&eacute;s aux industriels non am&eacute;ricains pour reconvertir une partie de leurs &eacute;quipements afin de produire aux Etats-Unis seront tels que la plupart pr&eacute;f&eacute;reront renoncer &agrave; vendre aux Etats-Unis. Les besoins &agrave; satisfaire dans le reste du monde sont suffisants &agrave; leurs perspectives d&#39;activit&eacute;s.</p> <p>Par ailleurs, les pays vis&eacute;s par le nouveau protectionnisme industriel am&eacute;ricain prendront imm&eacute;diatement des mesures de r&eacute;torsion. La Chine a d&eacute;j&agrave; menac&eacute; de le faire. Ces mesures pourraient viser les exportations am&eacute;ricaines dans d&#39;autres domaines que l&#39;emploi strictement industriel. On pensera en particulier aux GAFA ou g&eacute;ants du web, tous am&eacute;ricains, qui accumulent des milliards de b&eacute;n&eacute;fices provenant du trafic de leurs usagers non-am&eacute;ricains &ndash; sans mentionner qu&#39;ils &eacute;chappent &agrave; toute taxation de la part des Etats europ&eacute;ens. La complaisance &agrave; leur &eacute;gard du monde occidental pourrait peut-&ecirc;tre trouver des limites.</p> <p>En ce qui concerne les Etats europ&eacute;ens, Trump compte sans doute sur la non-volont&eacute; de r&eacute;action de l&#39;Union europ&eacute;enne, UE, con&ccedil;ue comme lib&eacute;rale d&egrave;s ses origines pour servir entre autres les int&eacute;r&ecirc;ts des entreprises am&eacute;ricaines. Sur ce plan, il n&#39;a pas tort. Mais viendra peut-&ecirc;tre un temps o&ugrave;, face &agrave; une aggravation de la guerre &eacute;conomique que m&egrave;nerait contre eux les Etats-Unis, les plus importants de ces Etats, notamment l&#39;Allemagne et la France, d&eacute;cideront de s&#39;affranchir des contraintes de l&#39;UE en prenant eux-m&ecirc;mes en mains leur avenir &eacute;conomique. Ils suivraient en cela l&#39;exemple britannique du Brexit.</p> <p>Ces audacieux pourront d&#39;autant plus facilement le faire que, redevenus libres de concevoir leurs relations avec le reste du monde, ils pourraient n&eacute;gocier des accords gagnant-gagnant avec les pays du Brics.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Mon, 06 Nov 2017 23:00:00 GMT Leslie Varenne http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2748 2748 <br /><p>L&#39;IVERIS est un institut d&#39;&eacute;tudes, encore trop peu connu en France, consacr&eacute; &agrave; l&#39;&eacute;tude politique du monde contemporain. Il publie des articles remarquables, parce qu&#39;&eacute;chappant le plus souvent aux pr&eacute;jug&eacute;s et consignes de la presse dite syst&egrave;me, ou Main Stream. Voir <a href="http://www.iveris.eu/">www.iveris.eu</a></p> <p>Dans son dernier ouvrage, &quot;Abobo la guerre&quot; paru en 2012 aux Editions Mille et une Nuits, Leslie Varenne a analys&eacute; les causes et les cons&eacute;quences de la guerre de 2011 en C&ocirc;te d&#39;Ivoire. Elle y montre aussi le r&ocirc;le particuli&egrave;rement critiquable&nbsp;jou&eacute; par la France.</p> <p>Dans le m&ecirc;me esprit, Leslie Varenne vient de publier un article remarquable, Le pivot africain <a href="https://www.iveris.eu/list/notes_danalyse/290-le_pivot_africain">https://www.iveris.eu/list/notes_danalyse/290-le_pivot_africain</a>&nbsp; que nous recommandons instamment &agrave; nos lecteurs. Elle y montre, avec preuves &agrave; l&#39;appui, la pr&eacute;sence croissante de l&#39;arm&eacute;e am&eacute;ricaine en Afrique, dans la r&eacute;gion sah&eacute;lo-saharienne et sur l&rsquo;ancienne zone d&rsquo;influence fran&ccedil;aise. Les Etats-Unis donnent comme justification &agrave; ces interventions les offensives de plus en plus fr&eacute;quentes de djihadistes ayant &eacute;chapp&eacute; &agrave; l&#39;&eacute;tau du Moyen-Orient. Mais il s&#39;agit aussi, d&#39;une fa&ccedil;on plus discr&egrave;te, de contrer la pr&eacute;sence de plus en plus grande de la Chine sur le continent africain.<br /> <br /> Pour notre part, nous voyons aussi dans cet article la preuve flagrante de l&#39;incapacit&eacute; de la France &agrave; maintenir de qui restait de pr&eacute;sence fran&ccedil;aise dans la r&eacute;gion. Avec davantage de volont&eacute; politique, les gouvernements fran&ccedil;ais successifs auraient pu faire mieux et plus qu&#39;ils ne le font actuellement. Mais pourquoi cette d&eacute;mission ? Le manque de moyens n&#39;est pas seul &agrave; incriminer.<br /> <br /> Leslie Varenne ne se pose pas ouvertement la question. Mais nous devrions le faire &agrave; sa place.</p> Sat, 04 Nov 2017 23:00:00 GMT Effondrement des indépendantistes Catalans http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2746 2746 <br /><p>Il n&rsquo;a pas fallu attendre longtemps. Le 1er novembre, apr&egrave;s la l&acirc;che fuite et l&rsquo;entr&eacute;e en clandestinit&eacute; de son h&eacute;raut Carles Puigdemont, il faut bien se rendre &agrave; l&rsquo;&eacute;vidence. Ce mouvement &eacute;tait un tigre de papier. Les centralisateurs madril&egrave;nes n&rsquo;ont pas &agrave; se faire de souci. Il est probable qu&rsquo;on n&rsquo;en parlera plus jamais, sauf dans des discours enflamm&eacute;s de ce qui restera de nationalistes en chambre.<br /> <br /> Ne fait pas s&eacute;cession qui veut. Pour sortir de l&rsquo;&eacute;tau conjugu&eacute; de l&rsquo;Union europ&eacute;enne UE, de l&rsquo;Etat madril&egrave;ne et en arri&egrave;re plan des Etats-Unis que ne veulent en aucun cas supporter les risques d&rsquo;affaiblissement de leur machine de guerre contre la Russie que demeure l&rsquo;UE, il faut une organisation quasi militaire.<br /> <br /> Ceci signifie des chefs physiquement courageux et particuli&egrave;rement bons strat&egrave;ges. Il faut des militants pr&egrave;s &agrave; sacrifier leurs int&eacute;r&ecirc;ts mat&eacute;riels imm&eacute;diats pour une &laquo;&nbsp;id&eacute;ologie&nbsp;&raquo; ou si l&rsquo;on pr&eacute;f&egrave;re une philosophie politique&nbsp; jug&eacute;e plus importante que le n&eacute;o-lib&eacute;ralisme occidentaliste inspirant le reste des Espagnols et des autres Europ&eacute;ens. Il faut des &eacute;quipes bien organis&eacute;es capable de mettre en place et faire fonctionner un syst&egrave;me aussi complexe qu&rsquo;un Etat moderne. Il faut aussi des citoyens bien arm&eacute;s et courageux pr&egrave;s &agrave; se battre sur le terrain avec les forces de s&eacute;curit&eacute; et les militaires aux ordres de l&rsquo;Etat central.<br /> <br /> Il se r&eacute;v&egrave;le aujourd&rsquo;hui que le mouvement catalan n&rsquo;avait rien de tout cela. Il rentrera dans le folklore dont il n&rsquo;aurait jamais du sortir s&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;tait pas laiss&eacute; emballer par les propos enflamm&eacute;s de pseudo-leaders.</p> <p>Si jamais il existait dans d&rsquo;autres Etats europ&eacute;ens quelques mouvements se disant ind&eacute;pendantistes, tant vis-&agrave;-vis de l&rsquo;UE que de leur gouvernement national,&nbsp; il est certain qu&rsquo;ils retiendront bien la le&ccedil;on. Concernant le Brexit, celui-ci risquera de rester un mouvement fragile, malgr&eacute; tous les moyens dont dispose la puissance britannique.<br /> <br /> Ceci peut n&rsquo;avoir rien de r&eacute;jouissant. Nous resteront tous ind&eacute;finiment enferm&eacute;s dans un euro aux ordres de Wall Street et dans une Union aux ordres de Washington. Toute perspective d&rsquo;ouverture au reste du monde, notamment&nbsp; dans le cadre du Brics, sera interdite. Ceux qui esp&eacute;reraient, ne fut-ce que par l&rsquo;interm&eacute;diaire d&rsquo;ind&eacute;pendances r&eacute;gionales, &eacute;chapper ne fut-ce que marginalement &agrave; ces diverses contrainte, peuvent faire le deuil de leurs &nbsp;illusions.<br /> <br /> Le monde multilat&eacute;ral, qu&#39;&eacute;voque quelquefois Vladimir Poutine, n&#39;est pas pour demain</p> Tue, 31 Oct 2017 23:00:00 GMT Prochains désastres dans les centrales atomiques ukrainiennes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2743 2743 <br /><p>L&rsquo;Europe toute enti&egrave;re n&rsquo;y &eacute;chapperait pas, comme l&rsquo;avait montr&eacute; l&rsquo;explosion de la centrale de Tchernobyl. Les cons&eacute;quences &eacute;conomiques seraient consid&eacute;rables. Beaucoup de pertes humaines en r&eacute;sulteraient aussi, notamment chez les femmes enceintes et les enfants en bas &acirc;ge. Une&nbsp; plusieurs g&eacute;n&eacute;rations de survivants en porteraient les stigmates.</p> <p>Or une organisation d&rsquo;experts nucl&eacute;aires ind&eacute;pendants vient de rendre public un rapport particuli&egrave;rement inqui&eacute;tant. On peut en lire les grandes lignes &agrave; l&rsquo;adresse <a href="http://russiafeed.com/experts-warn-ukraines-nuclear-power-plants-grave-condition/">http://russiafeed.com/experts-warn-ukraines-nuclear-power-plants-grave-condition/</a><br /> <br /> Le rapport &eacute;mane de l&rsquo;&nbsp;<a href="https://ru.scribd.com/document/327040893/Reassessing-the-safety-of-nuclear-power" target="_blank">Energy Research &amp; Social Science</a> (ERSS)&nbsp;. Ce journal est consid&eacute;r&eacute; au plan scientifique international comme des plus s&eacute;rieux. Il est soumis au contr&ocirc;le des pairs. Le fait qu&rsquo;il soit aujourd&rsquo;hui r&eacute;f&eacute;renc&eacute; par RT ne retire rien &agrave; son objectivit&eacute;. Certes les Russes regrettent que, par russophobie exasp&eacute;r&eacute;e, l&rsquo;Ukraine refuse de faire appel &agrave; leurs comp&eacute;tences nucl&eacute;aires pour rajeunir ses centrales. Mais &eacute;tant les premiers touch&eacute;s en cas d&rsquo;un accident dans une centrale ukrainienne, ils sont parfaitement &agrave; leur place en donnant l&rsquo;alerte.</p> <p>L&rsquo;article est long et technique. Le rapport l&rsquo;est encore plus. Nous n&rsquo;essaierons pas ici d&rsquo;en donner le moindre r&eacute;sum&eacute;. Disons seulement que le vieillissement faute d&rsquo;entretien et par surexploitation des centrales ukrainiennes ne fait que s&rsquo;accroitre et les rendrait aujourd&rsquo;hui plus fragiles que jamais. La situation n&rsquo;est pas pr&egrave;s de changer du fait que le gouvernement ukrainien refuse toujours les aides internationales dans ce domaine.</p> <p>Il est donc de notre int&eacute;r&ecirc;t &agrave; tous de semer l&rsquo;alerte face &agrave; ce risque grandissant. Nous ne savons pas &agrave; ce jour comment les autorit&eacute;s de suret&eacute; nucl&eacute;aire fran&ccedil;aises ont re&ccedil;u le rapport cit&eacute; &nbsp;et quels conseils elles donnent au CEA, &agrave; EDF et au gouvernement. Il serait peut-&ecirc;tre temps d&rsquo;en discuter, m&ecirc;me si l&rsquo;Ukraine est devenue l&rsquo;enfant ch&eacute;rie de Washington<br /> <br /> Les &eacute;cologistes font beaucoup de bruit autour de la centrale fran&ccedil;aise de Fessenheim ou de quelques autres du m&ecirc;me &acirc;ge. Curieusement, du moins &agrave; notre connaissance, on ne les entend pas &agrave; propos des centrales nucl&eacute;aires ukrainiennes. Or Fessenheim par comparaison est une jeune fille.</p> Fri, 27 Oct 2017 23:00:00 GMT Catalogne. Guerre civile ou soumission des indépendantistes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2741 2741 <br /><p>&nbsp;Le S&eacute;nat espagnol a aussit&ocirc;t approuv&eacute; la mise sous tutelle de la r&eacute;gion. Il a d&eacute;cid&eacute; l&#39;application de l&#39;article 155 de la Constitution qui autorise Madrid &agrave; mettre la Catalogne sous tutelle et &agrave; destituer son ex&eacute;cutif.&nbsp;</p> <p>L&rsquo;Union europ&eacute;enne et divers Etats dont la France par la voix d&rsquo;Emmanuel Macron se sont f&eacute;licit&eacute;s de cette d&eacute;cision, affirmant que la Catalogne devait rester espagnole. Beaucoup craignent en effet que l&rsquo;ind&eacute;pendance catalane entraine des cons&eacute;quences en chaine dans toute l&rsquo;Union.</p> <p>Mais derri&egrave;re les gouvernement europ&eacute;ens, c&rsquo;est l&rsquo;Etat profond am&eacute;ricain qui a commenc&eacute; &agrave; s&rsquo;inqui&eacute;ter et a multipli&eacute; les interventions officielles et officieuses contre les ind&eacute;pendantistes catalans. &nbsp;Faut-il rappeler que l&rsquo;Union europ&eacute;enne a &eacute;t&eacute; essentiellement une cr&eacute;ation de Washington pour mettre en place un glacis destin&eacute; &agrave; s&rsquo;opposer &agrave; la Russie.</p> <p>Ceux qui n&rsquo;avaient pas voulu l&rsquo;admettre, comme r&eacute;cemment certains int&eacute;r&ecirc;ts grecs, ont vu ce qu&rsquo;il en r&eacute;sultait pour eux. Bien auparavant, le mouvement de mai 1968 en France avait &eacute;t&eacute; lanc&eacute;, avec l&rsquo;aide de Daniel Cohn Bendit, depuis toujours agent de la CIA, pour renverser de Gaulle. Celui-ci &nbsp;avait eu le &nbsp;tort de ne pas admettre l&rsquo;emprise am&eacute;ricaine qui en r&eacute;sultait pour la France</p> <p>Nous suivrons &eacute;videmment dans les prochains jours ce que produira le conflit actuel entre Barcelone et Madrid.</p> <p><strong>Voir</strong></p> <p><a href="http://www.eldiario.es/catalunya/resolucion-JxSi-Constituimos-Republica-independiente_0_701680023.html">http://www.eldiario.es/catalunya/resolucion-JxSi-Constituimos-Republica-independiente_0_701680023.html</a></p> Thu, 26 Oct 2017 23:00:00 GMT Géopolitique. Le rêve chinois http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2734 2734 <br /><p><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/185/silkbelt.png" style="height:363px; width:580px" /><br /> Mais on pourra se demander en quoi cette d&eacute;mocratie socialiste ne serait pas seulement une puissance n&eacute;olib&eacute;rale &agrave; la mode chinoise. Le terme de n&eacute;olib&eacute;ral signifie que tout y est sacrifi&eacute; &agrave; la concurrence, essentiellement financi&egrave;re, de groupes transnationaux recherchant en priorit&eacute; le profit &agrave; court terme, sans se pr&eacute;occuper de l&#39;avenir &agrave; long terme.&nbsp;<br /> <br /> C&#39;est principalement ce qui marque les Etats-Unis d&#39;aujourd&#39;hui, et de plus en plus les puissances europ&eacute;ennes. En Europe, et notamment en France, le vieil id&eacute;al d&#39;&eacute;conomie mixte, o&ugrave; les entreprises priv&eacute;es sont contrebalanc&eacute;es par des Etats et des entreprises publiques investissant en faveur de l&#39;int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;n&eacute;ral sans perspective de profit &agrave; court terme, semble un r&ecirc;ve issu de la Lib&eacute;ration qui s&#39;est progressivement effac&eacute;.&nbsp;<br /> <br /> Quand on constate avec un regard superficiel le poids pris aujourd&#39;hui par des entreprises publiques chinoises ne visant qu&#39;au profit imm&eacute;diat d&#39;une minorit&eacute; sociale de plus en plus in&eacute;galitaire, on peut se demander si Xi ne cache pas la v&eacute;rit&eacute;, notamment aux yeux des centaines de millions de citoyens rest&eacute;s encore &agrave; ce jour &agrave; l&#39;&eacute;cart de la croissance.&nbsp;<br /> <br /> Or les perspectives propos&eacute;es par Xi s&#39;adressent indiscutablement &agrave; l&#39;ensemble de l&#39;opinion chinoise, et pas seulement aux &eacute;lites. Celle-ci, de mieux en mieux inform&eacute;e et participative &agrave; travers le mod&egrave;le chinois de l&#39;Internet, ne pourra pas se contenter de belles paroles. Elle exigera progressivement des r&eacute;sultats.<br /> <br /> Ceci notamment dans les prochaines d&eacute;cennies, o&ugrave; Xi a d&eacute;fini les stades suivants concernant la soci&eacute;t&eacute; toute enti&egrave;re et pas seulement les &eacute;lites dirigeants:<br /> <br /> - une soci&eacute;t&eacute; &laquo;&nbsp;mod&eacute;r&eacute;ment&nbsp;prosp&egrave;re&nbsp;&raquo; aux alentours de 2020,<br /> - une nation profond&eacute;ment modernis&eacute;e vers 2035,<br /> - une nation socialiste riche et puissante vers 2050<br /> <br /> <strong>Le &laquo;&nbsp;r&ecirc;ve chinois&nbsp;&raquo;&nbsp;</strong><br /> <br /> Ceci devrait, a-t-il affirm&eacute;, constituer le &laquo;&nbsp;r&ecirc;ve chinois&nbsp;&raquo;, propos&eacute; par la Chine au reste du monde. L&agrave; encore il ne l&#39;a pas dit explicitement, mais ce r&ecirc;ve chinois devrait avoir remplac&eacute; depuis longtemps le &laquo;&nbsp;r&ecirc;ve am&eacute;ricain&nbsp;&raquo; que Washington et Wall Street, tout au long du 20e si&egrave;cle, avaient propos&eacute; au monde pour mieux y &eacute;tendre leur pouvoir politique et &eacute;conomique.&nbsp;<br /> <br /> Aujourd&#39;hui, rares sont ceux qui croient encore &agrave; ce r&ecirc;ve am&eacute;ricain,&nbsp;confront&eacute;s aux r&eacute;alit&eacute;s d&#39;une exploitation quasi coloniale, de guerres incessantes et d&#39;&eacute;checs successifs. Hollywood lui-m&ecirc;me, consid&eacute;r&eacute; comme une parfaite image du r&ecirc;ve am&eacute;ricain, est en train de d&eacute;couvrir avec l&#39;affaire Weinstein&nbsp;et les scandales sexuels dont on commence &agrave; parler, ce que cache d&#39;exploitation, notamment des femmes, une r&eacute;putation surfaite &agrave; des fins de pouvoir g&eacute;opolitique.&nbsp;<br /> <br /> Mais en quoi dira-t-on, le &laquo;&nbsp;r&ecirc;ve chinois&nbsp;&raquo; devrait &ecirc;tre diff&eacute;rent du &laquo;&nbsp;r&ecirc;ve&nbsp;am&eacute;ricain&nbsp;&raquo;? Xi a voulu r&eacute;pondre &agrave; cette interrogation en affirmant que les r&ecirc;ves des Chinois et de ceux des autres peuples seront &eacute;troitement connect&eacute;s. Ceci au sein d&#39;un ordre international pacifique et stable.&nbsp;<br /> <br /> Ce sera le programme pr&eacute;sent&eacute; il y a d&eacute;j&agrave; 3 ans &agrave; Astana et Djakarta sous le nom de &laquo;&nbsp;Nouvelle Route de la Soie&nbsp;&raquo;, autrement dit Belt and Road Initiative (BRI), qui jouera ce r&ocirc;le. Il n&#39;a pas voulu cependant entrer dans les d&eacute;tails de ce programme, dor&eacute;navant bien connu, et qu&#39;il avait notamment expos&eacute; &agrave; Davos cette ann&eacute;e. Nous en avons nous-m&ecirc;me ici souvent discut&eacute;.<br /> <br /> Pour lui, la BRI sera l&#39;apport essentiel de la Chine &agrave; ce qu&#39;il a nomm&eacute; une &laquo;&nbsp;destin&eacute;e commune pour l&#39;esp&egrave;ce humaine&nbsp;&raquo;. Elle d&eacute;finira une nouvelle r&egrave;gle du jeu g&eacute;opolitique et g&eacute;o-&eacute;conomique assurant &agrave; la Chine, qui s&#39;en fera le principal ma&icirc;tre d&#39;ouvrage, un leadership mondial au niveau eurasiatique. Ceci sera permis par les investissements chinois en infrastructures de transports et communications, en assistance technique et en moyens de financement, ainsi que dans de nombreux domaines de &laquo;&nbsp;modernisation&nbsp;&raquo; n&eacute;cessit&eacute;s par la BRI et dont lesquels la Chine, initialement, apportera la plus grande part.&nbsp;<br /> <br /> Pour commencer, Hong Kong devrait &ecirc;tre, selon Xi, le principal contributeur &laquo;&nbsp;non chinois&nbsp;&raquo; au programme. Il y apportera ses ressources consid&eacute;rables et b&eacute;n&eacute;ficiera, en retour, &agrave; la consid&eacute;ration et &agrave; l&#39;appui de P&eacute;kin.<br /> <br /> Mais la Chine ne sera pas en reste. Xi a consacr&eacute; de nombreuses minutes &agrave; exposer l&#39;effort d&#39;investissement et de recherche consid&eacute;rable dans les sciences appliqu&eacute;es et l&#39;ensemble des projets technologiques innovants et de rupture que fera la Chine. L&agrave; encore, il ne l&#39;a pas dit, mais il a laiss&eacute; entendre que la Chine est en train de d&eacute;passer la Silicon Valley et les universit&eacute;s am&eacute;ricaines, auxquelles elle fournit d&#39;ailleurs un pourcentage &eacute;lev&eacute; d&#39;&eacute;tudiants et de chercheurs.</p> <p>Il a enfin fait allusion aux efforts chinois actuels pour remplacer les p&eacute;tro-dollars par des monnaies associant le yuan et celles d&#39;autres partenaires du Brics. Dans le m&ecirc;me temps, la Chine fera tous ses efforts pour &eacute;chapper &agrave; la domination du Fonds mon&eacute;taire international et de la Banque mondiale, gr&acirc;ce notamment aux apports des Banques internationales d&#39;investissement bas&eacute;es en Chine et qui commencent &agrave; int&eacute;resser un certain nombre de pays europ&eacute;ens.&nbsp;</p> <p><em>Dans un 3e article, nous rappellerons les principales difficult&eacute;s auxquelles la Chine devra faire face dans les prochaines d&eacute;cennies, sur lesquelles Xi n&#39;a pas propos&eacute; de perspectives suffisamment concr&egrave;tes.</em></p> <p><strong>Note</strong></p> <p>Pour plus de d&eacute;tails concernant les relations entre le Yuan et le dollar, ainsi que sur la BRI, voir de William Engdahl</p> <p><a href="https://journal-neo.org/2017/10/19/china-ruble-settlement-and-the-dollar-system/">https://journal-neo.org/2017/10/19/china-ruble-settlement-and-the-dollar-system/</a></p> <p>&nbsp;</p> Sat, 21 Oct 2017 23:00:00 GMT Catalogne. L'affrontement s'éloigne encore. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2733 2733 <br /><p>De leur c&ocirc;t&eacute;, les services de Carles Puigdemont le pr&eacute;sident de la G&eacute;n&eacute;ralit&eacute; de Catalogne, ont annonc&eacute; que celui-ci r&eacute;agirait &agrave; l&#39;annonce de Madrid dans un discours programm&eacute; pour le samedi 21/10 &agrave; 21h.&nbsp;S&#39;il annon&ccedil;ait qu&#39;il refusait sa destitution et qu&#39;il proclamait l&#39;ind&eacute;pendance, ce serait le conflit. Puigdemont a &eacute;t&eacute; pr&eacute;venu par Madrid. S&#39;il faisait cela, il serait jug&eacute; et pourrait encourir plusieurs ann&eacute;es de prison.</p> <p>Il est probable que les Catalans refusant l&#39;ind&eacute;pendance prendraient la rue &agrave; leur tour, avec des effectifs sans doute &eacute;gaux &agrave; ceux des manifestants ind&eacute;pendantistes. Les deux mouvements s&#39;affronteraient peut-&ecirc;tre violemment. Des armes parleraient, car les uns et les autres n&#39;en manquent pas. Serait-ce alors la guerre civile?</p> <p><strong>Mise &agrave; jour au 21/10, 22h</strong></p> <p>Carles Puigdemont a prononc&eacute; comme pr&eacute;vu une br&egrave;ve allocution, samedi 21/10&nbsp;&agrave; 21 heures. Le pr&eacute;sident de la Communaut&eacute; catalane a r&eacute;pondu &agrave; la d&eacute;cision annonc&eacute;e le matin m&ecirc;me par le gouvernement espagnol.</p> <p>Le gouvernement espagnol &quot;se place hors de l&#39;&Eacute;tat de droit&quot; a-t-il d&eacute;clar&eacute;, qualifiant la d&eacute;cision du conseil des ministres de&nbsp;&quot;pire attaque contre les institutions catalanes&quot; depuis la dictature franquiste<strong>.</strong>&nbsp;En fait, diront les ind&eacute;pendantistes les plus convaincus, il a encore recul&eacute; puisqu&#39;une nouvelle fois il n&#39;est pas all&eacute; jusqu&#39;&agrave; d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l&#39;ind&eacute;pendance.</p> <p>A suivre.&nbsp;</p> Fri, 20 Oct 2017 23:00:00 GMT Porto Rico et les Antilles françaises http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2728 2728 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--><font size="2" face="Arial">Ce sera &eacute;videmment le budget national, c&rsquo;est-&agrave;-dire l&rsquo;ensemble des contribuables fran&ccedil;ais, qui participera &agrave; la reconstruction. <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>Par ailleurs les secours d&rsquo;urgence ont &eacute;t&eacute; organis&eacute;s, afin que les sinistr&eacute;s ne vivent pas plusieurs semaines sous la tente. </font> <p><font size="2" face="Arial">Les habitants de l&rsquo;le des Antilles am&eacute;ricaine Porto-Rico, consid&eacute;r&eacute;e par la F&eacute;d&eacute;ration comme un Etat Libre Associ&eacute;, n&rsquo;ont pas la m&ecirc;me chance. Les Porto-Ricains qui se f&eacute;licitaient jusqu&rsquo;&agrave; pr&eacute;sent d&rsquo;&ecirc;tre des citoyens am&eacute;ricains, constatent qu&rsquo;ils ne le sont pas. Trois semaines apr&egrave;s que l&rsquo;ouragan Irma ait presque d&eacute;truit l&rsquo;ile, leur situation demeure d&eacute;sastreuse. Des milliers d&rsquo;entre eux restent entass&eacute;s dans des baraquements d&rsquo;urgence &agrave; San Juan. 10% seulement d&rsquo;entre eux ont l&rsquo;&eacute;lectricit&eacute;, selon la Puerto Rico Electric Power Authority.. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les services de sant&eacute; craignent par ailleurs le d&eacute;veloppement de nombreux <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>probl&egrave;mes sanitaires, tenant &agrave; la pollution des eaux et au transport de germes infectieux notamment du fait du vent et des eaux. Ainsi des cas de Leptospirose, maladie pouvant &ecirc;tre mortelle et diffus&eacute;e par l&rsquo;urine de rats infect&eacute;s, ont &eacute;t&eacute; signal&eacute;s. Le bilan officiel des morts est pour le moment de 50, mais la disparition de liaisons t&eacute;l&eacute;phoniques dans certaines r&eacute;gions &eacute;loign&eacute;es font craindre un chiffre bien plus &eacute;lev&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La f&eacute;d&eacute;ration a apport&eacute; une certaine aide, jug&eacute;e totalement insuffisante. Mais ceci n&rsquo;a pas emp&ecirc;ch&eacute; Donald Trump d&rsquo;affirmer dans la nuit du 12 au 14/10, que celle-ci ne &laquo;&nbsp;pourra pas &ecirc;tre &eacute;ternelle&nbsp;&raquo;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&laquo; Nous ne pouvons pas garder la Fema (l'agence de gestion des situations d'urgence), l'arm&eacute;e et les secours &eacute;ternellement &agrave; Porto Rico&nbsp;&raquo;. Il a par ailleurs accus&eacute; les administrations locales d&rsquo;incomp&eacute;tence, faute qu&rsquo;elles aient su pr&eacute;voir les r&eacute;actions &agrave; une catastrophe de cette ampleur. &nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">16 milliards de dollars avaient &eacute;t&eacute; pr&eacute;c&eacute;demment allou&eacute;s &agrave; l&rsquo;ile, mais il s&rsquo;agissait de sommes n&rsquo;allant pas aux habitants. Elles serviront &agrave; diminuer la dette de l&rsquo;ile, jug&eacute;e colossale. Autrement dit, elles profiteront essentiellement aux banques am&eacute;ricaines pr&eacute;teuses, qui commen&ccedil;aient &agrave; se demander si elles pourraient jamais &ecirc;tre rembours&eacute;es. La d&eacute;cision que vient de prendre la Chambre des Repr&eacute;sentants afin de venir en aide aux Etats touch&eacute;s par l&rsquo;ouragan Harvey n&rsquo;alloue que 1,5 milliard &agrave; Porto Rico. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Tromp avait d&eacute;j&agrave; soulev&eacute; l&rsquo;indignation en arrivant &agrave; l&rsquo;ile le 3 octobre. Il avait d&eacute;clar&eacute; que porto Rico d&eacute;stabilisait le budget am&eacute;ricain (dont, rappelons-le, le budget de d&eacute;fense est au miimum de 700.000 milliards de dollars).</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;Les <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>autorit&eacute;s portoricaines ont r&eacute;agi. Le gouverneur Ricardo Rossello a notamment rappel&eacute; que les Porto-Ricains &eacute;taient des citoyens am&eacute;ricains. La maire de la capitale San Juan, Carmen Yulin Cruz, s'est montr&eacute;e plus virulente <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>: &laquo; vos commentaires &agrave; propos de Porto Rico sont indignes d'un commandant en chef, ils semblent provenir davantage d'un haineux en chef&nbsp;&raquo;. </font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Fri, 13 Oct 2017 23:00:00 GMT Pour retrouver Jacques Sapir http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2722 2722 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-la-democratie-en-marche-dans-la-france-daujourdhui-par-jacques-sapir/">https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-la-democratie-en-marche-dans-la-france-daujourdhui-par-jacques-sapir/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"><br /> Mais ils continueront de s'indigner &agrave; constater qu'en France, un pays se disant d&eacute;mocratique, la libert&eacute; d'expression ne soit plus tol&eacute;r&eacute;e chez certains universitaires, ceux que le Pouvoir juge insuffisamment serviles. Certes Jacques Sapir a le tort immense d'&ecirc;tre souvent (mais pas exclusivement), publi&eacute; par Sputnik. De m&ecirc;me, l'intitul&eacute; de son blog faisait esp&eacute;rer l'impensable, que l'Europe et la Russie retrouvent apr&egrave;s des d&eacute;cennies de guerre froide, des relations normales entre grandes puissances. <br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or pour les groupes de pression anti-russes qui dominent &agrave; Washington, comme h&eacute;las &agrave; Paris, le terme de Russie est plus que jamais pr&eacute;sent&eacute; comme repr&eacute;sentatif du pire des r&eacute;gimes staliniens. Mais est-ce &eacute;tonnant alors que Donald Trump se comporte aujourd'hui comme s'il pr&eacute;parait des offensives militaires d'ampleur aux fronti&egrave;res de ce pays. </font></p> Sun, 08 Oct 2017 23:00:00 GMT Le roi d'Espagne appelle à la force http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2717 2717 <br /><font face="Arial" size="2">Dans un discours plus que ferme, le roi Felipe VI a d&eacute;nonc&eacute;, mardi 3&nbsp;octobre, la <em>&laquo;&nbsp;d&eacute;loyaut&eacute; inadmissible&nbsp;&raquo;</em> et la <em>&laquo;&nbsp;conduite irresponsable&nbsp;&raquo;</em> du gouvernement catalan qui, <em>&laquo;&nbsp;de mani&egrave;re d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e&nbsp;&raquo;,</em> a <em>&laquo;&nbsp;syst&eacute;matiquement port&eacute; atteinte &agrave; la l&eacute;gislation&nbsp;&raquo;</em> en organisant, dimanche 1<sup>er</sup>&nbsp;octobre, un r&eacute;f&eacute;rendum visant &agrave; d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l&rsquo;ind&eacute;pendance. Il a ajout&eacute; que le gouvernement catalan s&rsquo;est mis en <em>&laquo;&nbsp;marge de la d&eacute;mocratie&nbsp;&raquo; </em>en essayant de <em>&laquo;&nbsp;rompre l&rsquo;unit&eacute; de l&rsquo;Espagne et la souverainet&eacute; nationale, </em>a affirm&eacute; le roi.<em> C&rsquo;est la responsabilit&eacute; des pouvoirs l&eacute;gitimes de l&rsquo;Etat de garantir l&rsquo;ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions&nbsp;&raquo; </em><em><span style="font-style: normal">1). </span></em><br /> <em><span style="font-style: normal"></span></em> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Ces propos pourraient peut-&ecirc;tre se concevoir de la part du Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique dans un Etat comme la France, qui a fait historiquement de l'unit&eacute; et de la centralit&eacute; de l'Etat la source de sa puissance, au cas o&ugrave; des ind&eacute;pendantistes bretons ou basques organisaient des r&eacute;f&eacute;rendums. Mais en Espagne, beaucoup plus d&eacute;centralis&eacute;e et r&eacute;gionaliste que la France, il a surpris et pas seulement en Catalogne. Ceci de la part d'un souverain s'&eacute;tant mis jusqu'&agrave; ce jour en retrait des d&eacute;bats politiques. Les ind&eacute;pendantistes catalans y verront une v&eacute;ritable d&eacute;claration de guerre. Ceci ne fera que renforcer leur d&eacute;termination.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Une telle intervention du pouvoir royal dans les affaires publiques est sans pr&eacute;c&eacute;dent depuis le coup d'Etat militaire avort&eacute; de f&eacute;vrier 1981, alors que l'Espagne cherchait sa voie vers un pouvoir parlementaire apr&egrave;s la chute de Franco. Le roi Felipe VI en ne faisant pas allusion &agrave; la r&eacute;pression f&eacute;roce de la police de Madrid &agrave; l'&eacute;gard des &eacute;lecteurs catalans, a rappel&eacute; pour beaucoup de citoyens les exc&egrave;s de la dictature franquiste. Comment entend-il &laquo;&nbsp;</span></em><em>garantir l&rsquo;ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions&nbsp;&raquo;</em><em><span style="font-style: normal"> &agrave; l'encontre du gouvernement catalan et de son chef </span></em><em>, </em><em><span style="font-style: normal">sinon par un v&eacute;ritable appel &agrave; l'arm&eacute;e? </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il encourage ainsi une v&eacute;ritable guerre civile, car il devrait savoir que de nouvelles interventions arm&eacute;es de la force publique transformeront en adversaires r&eacute;solus l'ensemble des Catalans, quels que soient leurs sentiments &agrave; l'&eacute;gard de l'ind&eacute;pendance. D'autres citoyens, dans d'autres &laquo;&nbsp;r&eacute;gions autonomes&nbsp;&raquo; de l'Espagne, tent&eacute;s aux-aussi par une &eacute;mancipation &agrave; l'&eacute;gard du pouvoir de Madrid, pourraient les rejoindre. On citera en premier lieu le Pays basque. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il est inqui&eacute;tant de voir que la presse &laquo;&nbsp;officielle&nbsp;&raquo; espagnole, notamment </span></em><em>El Espa&ntilde;ol</em><em><span style="font-style: normal"> et </span></em><em>El Mundo,</em><em><span style="font-style: normal"> a imm&eacute;diatement r&eacute;agi au discours de Felipe VI en demandant que le Premier ministre Mariano Rajoy envoie des troupes en Catalogne pour suspendre le gouvernement r&eacute;gional et saisir l'administration et les finances, ceci en s'appuyant sur l'article 155 de la Constitution qui le permet en cas de remise en cause de l'unit&eacute; de l'Etat</span></em><em><em>. &laquo;&nbsp;Sinon, qu'il d&eacute;missionne&nbsp;&raquo;</em></em><em><span style="font-style: normal">&nbsp;2). </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">De m&ecirc;me, tous les principaux partis &agrave; Madrid, de gauche tel le PSOE ou conservateurs, ont applaudi au discours du Roi. Le parti Podemos a critiqu&eacute; l'appel &agrave; la force lanc&eacute; par le Roi, mais il n'a rien propos&eacute; qu'un nouvel appel &agrave; la n&eacute;gociation &agrave; laquelle plus personne ne croit. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">A Bruxelles, les propos du Roi n'ont pas provoqu&eacute; de rejet. Mais l&agrave; aussi, l'appel rituel &agrave; la n&eacute;gociation n'entraine plus aucun soutien s&eacute;rieux. Une voix s'est faite entendre pour constater qu'avec la situation actuelle en Espagne, c'est &laquo;&nbsp;l'Union europ&eacute;enne enti&egrave;re qui va partir en lambeaux&nbsp;&raquo;. Faudra-t-il le regretter, quand on sait que l'Union europ&eacute;enne, sous sa forme actuelle, est rest&eacute;e un produit et un outil de l'Empire am&eacute;ricain? </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"><br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rences </strong></font> <ol> <li> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir El Espa&ntilde;ol </span></em><em><em>El Rey insta a Rajoy, las Cortes y los jueces a sofocar la rebeli&oacute;n en Catalu&ntilde;a</em><span style="font-style: normal"><br /> <a href="https://www.elespanol.com/espana/politica/20171003/251475953_0.html">https://www.elespanol.com/espana/politica/20171003/251475953_0.html</a></span></em></font></p> </li> <li> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir El Mundo </span></em><em><em>Escuchen al Rey: restauren la ley en Catalu&ntilde;a<br /> </em></em><em><span style="font-style: normal"> <a href="http://www.elmundo.es/opinion/2017/10/03/59d3fac8ca474176208b45b9.html">http://www.elmundo.es/opinion/2017/10/03/59d3fac8ca474176208b45b9.html</a></span></em></font></p> </li> </ol> Tue, 03 Oct 2017 23:00:00 GMT Référendum en Catalogne. Les réserves de l'extrême gauche espagnole. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2715 2715 <br /><font face="Arial" size="2">Il s'agit d'une nette d&eacute;faite pour le Parti Populaire de Mariano Rajoy, qui avait pourtant envoy&eacute; en Catalogne plus de 16.000 policiers. Les violences de ceux-ci &agrave; l'&eacute;gard des votants ont fait le tour des m&eacute;dia. Au moins 800 personnes ont &eacute;t&eacute; bless&eacute;es, comprenant un certain nombre de personnes &acirc;g&eacute;es. Ces &eacute;v&egrave;nements ont rappel&eacute; la r&eacute;pression sauvage du gouvernement de Franco &agrave; l'&eacute;gard des autonomistes et socialistes catalans. <br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Dans l'imm&eacute;diat, le chef du gouvernement catalan Carles Puigdemont s'est donn&eacute; quelques jours avant d'annoncer sa d&eacute;cision: soit d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l'Ind&eacute;pendance, soit entreprendre des n&eacute;gociations avec Madrid. Mais on ne voit pas o&ugrave; celles-ci pourraient mener, vu l'opposition radicale du gouvernement espagnol. Celui-ci est confort&eacute; dans son attitude par la Commission europ&eacute;enne et les chefs d'Etat de plusieurs pays, dont la France. <br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Les droites au pouvoir &agrave; Bruxelles et dans ces Etats ne veulent pas qu'en cas de s&eacute;cession, entrainant quasi automatiquement une sortie de l'Union, l'exemple catalan encourage des mouvement s&eacute;cessionnistes &agrave; demander l'ind&eacute;pendance de diverses provinces en conflit larv&eacute; avec les gouvernements centraux. Ce serait certainement le cas en Italie. En France, bien que peu probable, le m&ecirc;me ph&eacute;nom&egrave;ne a &eacute;t&eacute; &eacute;voqu&eacute; concernant la Corse.<br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Derri&egrave;re l'UE et les gouvernements europ&eacute;ens joue aussi de fa&ccedil;on relativement discr&egrave;te mais bien d&eacute;termin&eacute;e et bien pourvue en dollars les repr&eacute;sentants de Washington. Comme nous l'avons souvent expos&eacute;, celui-ci a toujours consid&eacute;r&eacute; une UE fa&ccedil;onn&eacute;e et dirig&eacute;e selon ses souhaits comme le meilleur rempart possible contre l'influence grandissante de la Russie. Ceci non seulement au plan civil mais au plan militaire, &agrave; travers l'Otan. L'Union actuelle se dispersant en un certain nombre de petits Etats ind&eacute;pendant ne serait pas aussi facilement contr&ocirc;lable. <br /> <br /> Il faut noter que la gauche de la gauche, en Espagne comme dans d'autres pays, consid&egrave;re non sans de bons arguments que l'ind&eacute;pendantisme catalan est beaucoup le r&eacute;sultat du refus des classes dirigeantes de la province pour, selon la formule employ&eacute;e sans vergogne, continuer &agrave; payer pour les provinces pauvres. Celles-ci ne disposent pas des m&ecirc;mes ressources que la Catalogne, mais elles sont aussi accus&eacute;es de laxisme voire de paresse par la bourgeoisie d'affaire.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Contre le s&eacute;paratisme en Espagne, on pourra lire ci-dessous un manifeste dat&eacute; 30 septembre 2017 &eacute;manant du Comit&eacute; International de la 4e Internationale se revendiquant du trotskisme. Son audience est faible en Europe, mais le point de vue exprim&eacute; est souvent repris par d'autres organisations repr&eacute;sentant la gauche de la gauche. 1); Ceci dit, l'union des classes ouvri&egrave;res europ&eacute;ennes, &eacute;voqu&eacute;e par ce manifeste, parait encore une utopie.<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <h4 style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">1) For working class unity! No to separatism in Spain!<br /> Statement of the International Committee of the Fourth International <br /> 30 September 2017 <br /> <a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/09/30/cata-s30.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/09/30/cata-s30.html</a></font></h4> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal" /> Sun, 01 Oct 2017 23:00:00 GMT L'avenir des porte-avions http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2713 2713 <br /><font face="Arial" size="2">L'auteur cite notamment le 3M22 Zircon ASCM, et le (M=4.1+) X-32 ASCM. Ceux-ci et d'autres en cours de mise au point avaient &eacute;t&eacute; con&ccedil;us dans les derni&egrave;res ann&eacute;es du r&eacute;gime sovi&eacute;tique, faute que celui-ci puisse se doter de porte-avions pouvant &ecirc;tre oppos&eacute;s aux Am&eacute;ricains. Depuis ils n'ont cess&eacute; d'&ecirc;tre perfectionn&eacute;s. Aujourd'hui les Etats-Unis et a fortiori la Chine ne disposeront pas rapidement de telles armes.<br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Les missiles russes, &agrave; tr&egrave;s longue port&eacute;e, &agrave; trajectoire horizontale et pour les derniers &agrave; vitesse supersonique, ne peuvent pas &ecirc;tre arr&ecirc;t&eacute;s par les barri&egrave;res anti-missiles am&eacute;ricaines, en service aujourd'hui ou ne cours de d&eacute;veloppement. Un emploi &laquo;&nbsp;en meute&nbsp;&raquo; leur permettrait de d&eacute;truire sans difficult&eacute;s un porte-avion au sein de son groupe de combat. <br /> <br /> Ils peuvent &ecirc;tre lanc&eacute;s de bases &agrave; terre, de sous-marins ou de bombardiers lourds &agrave; longue port&eacute;e tels le Bear TU-95. D'ores et d&eacute;j&agrave; les Russes en ont utilis&eacute; certains pour atteindre des cibles en Syrie. Ces cibles n'avaient pas beaucoup d'int&eacute;r&ecirc;t strat&eacute;gique, mais la d&eacute;monstration visait &agrave; impressionner l'US Navy. Celle-ci avait d'ailleurs compris la le&ccedil;on et retir&eacute; imm&eacute;diatement en 2015 son porte-avions Theodore Roosevelt du golfe Persique. <br /> <br /> <font color="#000080"><strong>Porte-avions plus l&eacute;gers</strong></font><br /> <br /> Cependant les porte-avions lourds sur le mod&egrave;le du Theodore Roosevelt seront prochainement concurrenc&eacute;s dans les marines des grandes puissances par des porte-avions plus l&eacute;gers et moins co&ucirc;teux capables d'embarquer des avions &agrave; d&eacute;collage et atterrissage vertical, dits STOVL pou<em>r short take-off and vertical landing </em><span style="font-weight: normal"><em>aircraft. </em>C'est ce que devait &ecirc;tre le F35 am&eacute;ricain STOVL. Celui-ci rencontre actuellement probl&egrave;mes sur probl&egrave;mes, mais il en sortira un jour. Les deux porte-avions britanniques de la classe Queen Elizabeth en cours de construction devraient entre autres &ecirc;tre arm&eacute;s de tels avions. C'est semble-t-il pour cette raison&nbsp; que le Rafale fran&ccedil;ais n'avait pu &ecirc;tre envisag&eacute; par la Royal Navy.</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Les Russes ne veulent pas &ecirc;tre en reste. Le 18/07/2017 le vice-ministre de la d&eacute;fense Yuri Borisov a r&eacute;v&eacute;l&eacute; qu'un Yakovlev STOVL &eacute;tait en cours d'&eacute;tude et devrait entrer en service en 2025. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">De tels avions et les missiles dont ils seraient porteurs pourraient &ecirc;tre embarqu&eacute;s sur des porte-h&eacute;licopt&egrave;res tels que les fran&ccedil;ais de la classe Mistral, qui rencontrent actuellement un grand succ&egrave;s &agrave; l'exportation. Nous pouvons pour notre part regretter que la France ne demande pas &agrave; Dassault de fabriquer des Rafales STOVL afin que le constructeur puisse rapidement compl&eacute;ter son offre. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><span style="font-weight: normal"><br /> <br /> <a href="https://blog.usni.org/posts/2017/08/28/aircraft-carriers-drama">https://blog.usni.org/posts/2017/08/28/aircraft-carriers-drama</a></span><br /> ainsi que<br /> <a href="http://www.unz.com/article/russia-the-800-pound-gorilla/"><span style="font-weight: normal">http://www.unz.com/article/russia-the-800-pound-gorilla/</span></a></font></p> Fri, 29 Sep 2017 23:00:00 GMT Macron devant le Mur allemand http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2708 2708 <br /><font face="Arial" size="2">Est-ce &eacute;tonnant? Nous avons plusieurs fois ici indiqu&eacute; que Macron avait &eacute;t&eacute; &eacute;lu gr&acirc;ce &agrave; un large appui, notamment financier, des milieux bancaires et boursiers am&eacute;ricains. Ceux-ci, comme en arri&egrave;re-plan le Pentagone, comptent sur lui pour revivifier un projet d'Union europ&eacute;enne UE en d&eacute;liquescence dans de nombreux pays.L'UE a toujours &eacute;t&eacute; et reste consid&eacute;r&eacute;e par l'Empire am&eacute;ricain comme une barri&egrave;re face &agrave; une Russie qui monte en puissance. Macron ne peut donc pas trahir ses mandants. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">La Chancel&egrave;re Merkel, avant les derni&egrave;res &eacute;lections allemandes, lui avait apport&eacute; du bout des l&egrave;vres son soutien. Mais aujourd'hui, r&eacute;&eacute;lue de justesse et face &agrave; des partis allemands r&eacute;solument antieurop&eacute;istes, il est quasiment certain qu'elle ne lui renouvellera pas ce soutien. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Dans un excellent article, auquel nous renvoyons le lecteur 2), Alexander Mercouris explique pourquoi ce refus pr&eacute;visible. D'une part les &eacute;lections ont permis au parti dit d'extr&ecirc;me droire allemand AFD d'acqu&eacute;rir une position strat&eacute;gique pour l'avenir, mais la &laquo;&nbsp;Grande Coalition&nbsp;&raquo; CDU/CSU, appuy&eacute;e par le SPD de gauche, sur laquelle Angela Merkel s'appuyait pour gouverner a subi une d&eacute;faite certaine. A tort ou &agrave; raison, beaucoup de commentateurs attribuent cette d&eacute;faite &agrave; l'incapacit&eacute; de cette coalition &agrave; prendre du recul avec l'UE, m&ecirc;me si celle-ci est devenue au fil des mois une &laquo;&nbsp;Union allemande&nbsp;&raquo;. Merkel pour gouverner devra s'appuyer sur des majorit&eacute;s h&eacute;t&eacute;roclites dont la fibre europ&eacute;enne n'est pas &eacute;vidente.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Macron va donc au plan europ&eacute;en, et en d&eacute;pit du soutien am&eacute;ricain, se retrouver seul avec sa strat&eacute;gie europ&eacute;iste fond&eacute;e en partie sur une convergence avec Angela Merkel. Va-t-il pers&eacute;v&eacute;rer, avec des risques de rejets de plus en plus forts, tant de la part des Allemands et des autres europ&eacute;ens, que de l'opinion fran&ccedil;aise elle-m&ecirc;me? </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Cette opinion va d&eacute;couvrir rapidement que pour acheter le soutien des Allemands, Macron n'a pas h&eacute;sit&eacute; &agrave; leur vendre ce qui restait de &laquo;&nbsp;fleurons&nbsp;&raquo; dans l'industrie fran&ccedil;aise. Apr&egrave;s Airbus, de plus en plus abandonn&eacute; au capital allemand, c'est le cas aujourd'hui d'un autre orgueil fran&ccedil;ais, le TGV. L'entreprise industrielle fran&ccedil;aise Alstom qui en assure la conception et la production, vient de passer, de fait sinon de droit, sous le contr&ocirc;le complet de Siemens. Macron le sait et a encourag&eacute; l'abandon, pour des raisons que nous ne pouvons d&eacute;crypter ici, mais o&ugrave; le souci de construire une grande entreprise europ&eacute;enne, comp&eacute;titive face aux Chinois, n'est sans doute pas intervenu en premier. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">1) Selon La D&eacute;p&egrave;che du 26/10 <br /> <br /> A la Sorbonne, devant les &eacute;tudiants fran&ccedil;ais et &eacute;trangers, le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais proposera une s&eacute;rie de &quot;projets-cl&eacute;s&quot; &agrave; l'&eacute;chelle europ&eacute;enne ainsi qu'une m&eacute;thode pour &eacute;laborer, d'ici &agrave; l'&eacute;t&eacute; 2018, une feuille de route de l'Union europ&eacute;enne sur 10 ans, a expliqu&eacute; le palais pr&eacute;sidentiel de l&rsquo;&Eacute;lys&eacute;e.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il d&eacute;taillera notamment son projet d'une Europe &agrave; plusieurs formats, afin de surmonter la lourdeur des d&eacute;cisions &agrave; l&rsquo;unanimit&eacute; des 27. Objectif: que, sur chaque sujet, l'UE avance avec les pays qui le souhaitent &quot;sans que les pays qui ne le voudraient pas emp&ecirc;chent les autres d'avancer&quot;.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">S'il a esquiss&eacute; durant l'&eacute;t&eacute; plusieurs de ses initiatives, M. Macron a tenu &agrave; attendre la fin des &eacute;lections allemandes pour ouvrir cette &quot;nouvelle page&quot; de l'UE.<br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">2.<a href="http://theduran.us13.list-manage.com/track/click?u=3a63c9fc90debaab0b552af47&amp;id=f464c1f53f&amp;e=c88862f7f8" target="_blank"><font color="#3300ff"><span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal"> German election: first assessment &ndash; Germany shifts right</span></span></font></a></font><br /> </p> <h3 style="line-height: 125%" align="LEFT"><br /> </h3> Mon, 25 Sep 2017 23:00:00 GMT Référendum. Un éventuel Calexit encouragera-t-il la sécession de la Catalogne http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2705 2705 <br /><font face="Arial" size="2">La Californie est d&eacute;j&agrave; un Etat tr&egrave;s puissant, h&eacute;bergeant des industries am&eacute;ricaines majeures, notamment dans le domaine des nouvelles technologies. De nombreux &eacute;tudiants viennent de tous pays pour y compl&eacute;ter leur formation et s'int&eacute;grer aux laboratoires de recherche de ces entreprises. Sa renomm&eacute;e est mondiale. Cependant, elle est peupl&eacute;e d'une population d'origine mexicaine voire sud-am&eacute;ricaine probablement majoritaire au regard de ceux qui se reconnaitraient dans le supr&eacute;maciste blanc. Elle regarde avec envie le Mexique. Bien que lui-m&ecirc;me tr&egrave;s soumis &agrave; l'influence am&eacute;ricaine, ce pays leur donne l'exemple d'une libert&eacute; politique et diplomatique qu'ils envient. Ceux qui r&ecirc;vent de Californie ind&eacute;pendante voudraient jouir de la m&ecirc;me libert&eacute;. </font> <p><font face="Arial" size="2">Les partisans du Calexit ont re&ccedil;u un appui certes involontaire mais consid&eacute;rable de Donald Trump. Les mesures qu'il met en place pour supprimer l'immigration mexicaine, notamment la construction d'un mur et l'&eacute;tablissement de barri&egrave;res douani&egrave;res, contredisent directement leurs int&eacute;r&ecirc;ts. Il en est de m&ecirc;me de ses positions r&eacute;trogrades sur l'&eacute;nergie et la lutte contre le r&eacute;chauffement. La Californie est r&eacute;guli&egrave;rement victime d'&eacute;v&egrave;nements catastrophiques d&eacute;coulant manifestement de celui-ci.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Aujourd'hui, le gouverneur de cet &Eacute;tat, Jerry Brown, lui-m&ecirc;me d'origine mexicaine, est sur le point de signer une loi refusant toutes les directives f&eacute;d&eacute;rales contraignantes sur l&rsquo;immigration. Cette proc&eacute;dure dite<em> nullification </em>est effectivement autoris&eacute;e par la constitution am&eacute;ricaine. Les positions de Trump, de plus en plus inspir&eacute; par les int&eacute;r&ecirc;ts militaro-industriels de ceux qui gouvernent &agrave; Washington, ne font que renforcer le d&eacute;sir d'ind&eacute;pendance.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Jusqu'o&ugrave; ira ce processus. C'est difficile &agrave; dire aujourd'hui. Dans l'imm&eacute;diat cependant il est attentivement suivi par ceux qui en Catalogne militent en vue d'une sortie de l'Etat espagnol. Celle-ci, que l'on pourrait qualifier de Catalognexit, pour rester dans le jargon, conduirait &agrave; faire de la Catalogne un Etat ind&eacute;pendant, sur le mod&egrave;le de tous les autres membres de l'Union europ&eacute;enne. Cet Etat suivrait-il l'exemple de la Grande Bretagne, en sortant de l'UE et de l'euro, ou y resterait-il? La question est encore discut&eacute;e. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">En tous cas, les partisans de la s&eacute;cession trouvent des encouragements tr&egrave;s solides dans les milieux &eacute;conomiques jugeant que l'appartenance &agrave; l'Etat espagnol bride en permanence leurs possibilit&eacute;s de d&eacute;veloppement, et leur impose des contraintes, non seulement &eacute;conomiques mais politiques, les emp&ecirc;chant de valoriser leurs atouts. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">L'avenir prochain dira ce qu'il en est, l&agrave; encore. N&eacute;anmoins nous pourrions peut-&ecirc;tre proposer ici le slogan &laquo;&nbsp;Calexit-Catalognexit, m&ecirc;me combat&nbsp;&raquo;. <br /> <br /> </font><br /> </p> Fri, 22 Sep 2017 23:00:00 GMT Construire en 3D. Aux Antilles ou sur la Lune&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2702 2702 <br /><font size="2"><strong><font color="#000099"><br /> </font></strong></font><font size="2">Jean-Paul Baquiast 21/09/2017<br /> <br /> </font> <p align="left"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/lune3D.jpg" alt="" width="700" height="400" /></p> <font size="2"> Une de nos correspondants, Anne B., qui avait sugg&eacute;r&eacute; l'id&eacute;e, n'a rencontr&eacute; aucun &eacute;cho. Peut-&ecirc;tre est-ce parce que cette m&eacute;thode mettrait en difficult&eacute;s passag&egrave;res les entreprises de construction actuelles, et que celles-ci ne tiennent pas &agrave; la voir apparaitre. </font> <p align="left"><font size="2">En attendant l'id&eacute;e est tr&egrave;s s&eacute;rieusement &eacute;tudi&eacute;e dans la perspectives de construire sur la Lune des abris permettant &agrave; de futurs astronautes d'y faire des s&eacute;jours de longue dur&eacute;e. L'Agence Spatiale Europ&eacute;enne ESA vient de s'associer avec le cabinet d'architectes Foster + Partners pour mesurer l'applicabilit&eacute; d'une construction en 3D utilisant les mat&eacute;riaux du sol lunaire. <br /> <br /> <font color="#000099"><strong>M&eacute;thode propos&eacute;e</strong></font></font></p> <p align="left"><font size="2">A la base, il faudrait disposer d'un module tubulaire qui pourrait facilement &ecirc;tre apport&eacute; de la Terre. Un d&ocirc;me gonflable serait ensuite d&eacute;velopp&eacute; &agrave; partir de ce cylindre pour fournir la structure servant de support &agrave; la construction. Ensuite, des couches de r&eacute;golithe lunaire (sol recouvrant la roche-m&egrave;re de la Lune) seraient construites sur le d&ocirc;me, couche apr&egrave;s couche, par une imprimante 3D op&eacute;r&eacute;e par un robot. </font></p> <p align="left"><font size="2">Ceci permettrait d'obtenir rapidement un abri prot&eacute;geant contre les radiations et les chutes de miro-ast&eacute;ro&iuml;des. L'imprimante elle-m&ecirc;me (figur&eacute;e en 2 exemplaires au sommet du d&ocirc;me sur l'image) serait apport&eacute;e de Terre, sans doute en pi&egrave;ces d&eacute;tach&eacute;es, &agrave; des co&ucirc;ts acceptables. <br /> <br /> Resterait &agrave; am&eacute;nager le d&ocirc;me. Ceci commencerait par la mise en place &agrave; l'int&eacute;rieur de celui-ci d'un abri pressuris&eacute; permettant le s&eacute;jour des astronautes. <br /> <br /> Selon les promoteurs du projet, la construction peut aujourd'hui se faire sur Terre &agrave; un rythme de 2m par jour, permettant d'obtenir un immeuble entier en une semaine. <br /> <br /> Concernant la Lune, la r&eacute;alisation de tels immeubles et la logistique associ&eacute;e repr&eacute;senterait, malgr&eacute; l'apparente facilit&eacute;, des co&ucirc;ts importants, non encore estim&eacute;s avec pr&eacute;cision. Ceux-ci devraient &ecirc;tre support&eacute;s par une collaboration entre toutes les agences spatiales.<br /> <br /> Mais si l'on consid&egrave;re les retomb&eacute;es consid&eacute;rables d'une telle r&eacute;sidence permanente, les grands Etats pourraient accepter d'en faire la d&eacute;pense. Ces retomb&eacute;es int&eacute;resseraient en premier lieu une meilleur connaissance du sol lunaire, en vue d'une &eacute;ventuelle exploitation industrielle, mais en second lieu et dans un tout autre domaine, une observation de l'espace &eacute;chappant aux turbulences de l'atmosph&egrave;re terrestre et aux al&eacute;as des satellites. <br /> </font></p> <p align="left"><font size="2"><strong><br /> Voir entre autres r&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <a href="http://www.tgdaily.com/space-features/69207-how-to-build-a-lunar-base-with-3d-printing"> http://www.tgdaily.com/space-features/69207-how-to-build-a-lunar-base-with-3d-printing</a></font></p> <p align="left">&nbsp;</p> <p align="left"><font size="4" color="#006699"><strong><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#666666"><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/index.htm">Retour au sommaire</a></font> </strong></font> </p> Wed, 20 Sep 2017 23:00:00 GMT