Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Wed, 13 Dec 2017 23:43:32 GMT Donald Trump et le Sionisme Chrétien http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2794 2794 <br /><p>Etait-ce une de ses irresponsabilit&eacute;s habituelles, ou une provocation gratuite &agrave; l&#39;&eacute;gard des musulmans de Palestine &ndash; lesquels n&#39;ont pas tard&eacute; de commencer &agrave; r&eacute;agir?</p> <p>Ce n&#39;&eacute;tait rien de cela. Il s&#39;agissait de la satisfaction donn&eacute;e &agrave; une partie de son &eacute;lectorat, lequel lui est rest&eacute; imperturbablement fid&egrave;le, et que l&#39;on d&eacute;signe par les Sionistes Chr&eacute;tiens ou &laquo;&nbsp;Christian Zionist&nbsp;&raquo; . Il s&#39;agit d&#39;une croyance religieuse tr&egrave;s r&eacute;pandue aux Etats-Unis, parfois qualifi&eacute;e de christianisme &eacute;vang&eacute;lique ou fondamentaliste, dont le vice-Pr&eacute;sident Mike Pence est le repr&eacute;sentant le plus connu. Il en est de m&ecirc;me des deux George Bush.</p> <p>R&eacute;cemment, devant le sommet annuel des &laquo;&nbsp;<em>Christians United for Israel&nbsp;</em>&raquo;, Mike Pence a rappel&eacute; qu&#39;il &eacute;tait temps de voir Donald Trump concr&eacute;tiser enfin ses promesses &eacute;lectorales de soutien &agrave; Isra&euml;l. Pour les Sionistes Chr&eacute;tiens, l&#39;actuel Etat d&#39;Isra&euml;l est la r&eacute;alisation d&#39;une des proph&eacute;ties de la Bible et l&#39;avenir des Etats-Unis est li&eacute; irr&eacute;vocablement &agrave; celui de cet Etat. Binjamin Netanyahu serait lui aussi un &eacute;minent repr&eacute;sentant de cette croyance. Disons qu&#39;il n&#39;y a pas fait allusion lors de sa visite &agrave; l&#39;Elys&eacute;e du 10 d&eacute;cembre.<br /> <br /> <strong>Pr&eacute;parer Armageddon</strong></p> <p>Pour les Sionistes Chr&eacute;tiens am&eacute;ricains, formant r&eacute;p&eacute;tons-le une partie importante de l&#39;&eacute;lectorat de Donald Trump, il faut ob&eacute;ir aux injonctions du Messie en se pr&eacute;parant pour la bataille finale d&#39;Armageddon. Selon la Bible, telle qu&#39;ils l&#39;interpr&egrave;tent, J&eacute;sus reviendra alors sur la Terre et fera triompher son Royaume. Tous les fid&egrave;les d&#39;autres religions, Musulmans, Juifs, Bouddhistes, Hindous Catholiques ou autres, ainsi que les ath&eacute;es, se convertiront &agrave; la parole du Seigneur. Sinon ils seront massacr&eacute;s. Les &eacute;vang&eacute;liques consid&egrave;rent donc que l&#39;existence m&ecirc;me de l&#39;&Eacute;tat d&#39;Isra&euml;l ram&egrave;nera&nbsp;J&eacute;sus sur Terre, le fera d&eacute;finitivement reconna&icirc;tre comme Messie et assurera le triomphe de Dieu sur les forces du mal.</p> <p>Mais pour cela, la terre historique de l&#39;ancien Isra&euml;l devra &ecirc;tre purg&eacute;e des h&eacute;r&eacute;tiques, notamment des musulmans qui l&#39;ont envahie. Ceci ne se fera pas pacifiquement. Comme l&#39;indique le terme d&#39;Armageddon, le retour de J&eacute;sus sera pr&eacute;c&eacute;d&eacute; d&#39;une s&eacute;rie d&#39;&eacute;v&egrave;nements catastrophiques, encore impr&eacute;visibles. Isra&euml;l sera d&eacute;truit pendant l&#39;Apocalypse. Ceux des Juifs que ne regardent pas J&eacute;sus comme le Messie seront d&eacute;truits comme les autres.</p> <p>Rappelons que pour les Sionistes Chr&eacute;tiens am&eacute;ricains, dont Mike Pence se veut le repr&eacute;sentant &agrave; la Maison Blanche, sans attendre l&#39;Apocalypse, il faut &eacute;liminer d&#39;ores et d&eacute;j&agrave; tous les h&eacute;r&eacute;tiques qui pourront l&#39;&ecirc;tre, par exemple les m&eacute;decins qui pratiquent la contraception, ou les homosexuels. Par contre, ils consid&egrave;rent la force arm&eacute;e am&eacute;ricaine, la premi&egrave;re au monde, comme devant faire partie des instruments destin&eacute;s &agrave; servir la col&egrave;re de Dieu contre les h&eacute;r&eacute;tiques. Le complexe militaro-industriel am&eacute;ricain, m&ecirc;me s&#39;il ne partage pas syst&eacute;matiquement cette vision apocalyptique, s&#39;en r&eacute;jouira. Les cr&eacute;dits ne lui manqueront pas &agrave; l&#39;avenir.</p> <p>On peut esp&eacute;rer que Donald Trump n&#39;est pas aussi convaincu que le sont ses pieux &eacute;lecteurs de la n&eacute;cessit&eacute; de pr&eacute;parer l&#39;Armageddon. Mais que ne fera-t-il pas pour conserver et &eacute;largir sa base &eacute;lectorale?</p> <ul> <li> <p>Sur le sionisme chr&eacute;tien, voir Wikipedia<br /> <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chrétien">https://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien</a></p> </li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Sun, 10 Dec 2017 23:00:00 GMT La réunion Poutine Sissi au Caire http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2795 2795 <br /><p>Cette visite et les propos tenus montrent clairement que, m&ecirc;me si le Caire conserve des relations avec Washington, c&#39;est Moscou qui est devenu son principal alli&eacute; dans les conflits au Moyen-Orient.<br /> Ceci ne pourra que faciliter les efforts de dialogue et la recherche de solutions n&eacute;goci&eacute;es, vu&nbsp;la volont&eacute; de&nbsp;Vladimiir Poutine, depuis longtemps affich&eacute;e, de jouer le r&ocirc;le de m&eacute;diateur.</p> <p>A ce jour, faute encore d&#39;un compte-rendu officiel de la rencontre, l&#39;on en trouvera un excellent r&eacute;sum&eacute;&nbsp;(en anglais) &agrave; l&#39;adresse suivante:<br /> <br /> http://theduran.com/putin-and-sisi-meet-in-cairo-agree-on-palestine-syria-and-libya/</p> Sun, 10 Dec 2017 23:00:00 GMT L'Allemagne, la France et l'Eurasie http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2792 2792 <br /><p>Ceci est d&#39;autant plus important que Sigmar Gabriel d&eacute;fend des perspectives tr&egrave;s int&eacute;ressantes dans le domaine international. Elles concernent tout autant la France que l&#39;Allemagne. Ainsi, dans un discours-programme sur la politique &eacute;trang&egrave;re, le 5 d&eacute;cembre, il paru prendre acte de la perte d&#39;influence des Etats-Unis en Europe. Mais loin de la regretter, il s&#39;est est quasiment r&eacute;joui. Il y voit une occasion pour l&#39;Allemagne de r&eacute;affirmer ses ambitions g&eacute;opolitiques. Il parlait devant des diplomates et experts de haut rang rassembl&eacute;s dans le cadre du Forum Berlinois sur la politique &eacute;trang&egrave;re organis&eacute; par l&#39;influente Fondation K&ouml;rber 1).</p> <p>Certains pourraient craindre en France que le concept de Grande Allemagne qui &eacute;tait sous-jacent &agrave; son discours corresponde &agrave; celui d&#39;Europe allemande. En effet, pour lui, il n&#39;est pas question d&#39;envisager d&#39;une fa&ccedil;on ou d&#39;une autre le retrait de l&#39;Union europ&eacute;enne. Cependant, m&ecirc;me s&#39;il ne l&#39;a pas dit, oblig&eacute; &agrave; la r&eacute;serve diplomatique, il consid&egrave;re que l&#39;Allemagne n&#39;a rien &agrave; gagner dans l&#39;Europe actuelle, largement au service des int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains, tant &eacute;conomiques omni-pr&eacute;sents &agrave; Bruxelles que politico-militaires fondamentalement anti-russes au sein de l&#39;Otan.</p> <p>Par contre, si l&#39;on peut dire les choses d&#39;une fa&ccedil;on un peu brutale que Sigmar Gabriel ne voudrait certainement exprimer officiellement, il ambitionne une Europe franco-allemande, ou plut&ocirc;t al&eacute;mano-fran&ccedil;aise. Avec r&eacute;alisme, il admet que si l&#39;Allemagne dispose d&#39;une puissance &eacute;conomique et financi&egrave;re infiniment sup&eacute;rieure &agrave; celle de la France, celle-ci aura longtemps, car ces choses ne s&#39;improvisent pas, la sup&eacute;riorit&eacute; d&#39;une force arm&eacute;e polyvalente, de solides industries de d&eacute;fense et de capacit&eacute;s de d&eacute;ploiement incomparables dans un certain nombre de th&eacute;&acirc;tres mondiaux.</p> <p>On peut penser qu&#39;aujourd&#39;hui Emmanuel Macron, par divers qualit&eacute;s que nous n&#39;examineront pas ici, est beaucoup plus rassurant pour l&#39;Allemagne que ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs. Macron lui-m&ecirc;me avait d&eacute;j&agrave; montr&eacute; son attrait pour une Europe franco-allemande, mais le moins que l&#39;on puisse dire est qu&#39;Angela Merkel ne l&#39;avait pas encourag&eacute; dans cette voie. Les ouvertures d&#39;un Sigmar Gabriel, m&ecirc;me si celui-ci ne dispose encore que de pouvoirs limit&eacute;s au sein de l&#39;actuelle ou de la future Grande Coalition, ne pourront que l&#39;int&eacute;resser.</p> <p><strong>Une strat&eacute;gie eurasiatique</strong></p> <p>Au plan international, Sigmar Gabriel, dans son discours, s&#39;est radicalement d&eacute;marqu&eacute; de ce que l&#39;on pourrait appeler la strat&eacute;gie am&eacute;ricaine de ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs, visant &agrave; faire de l&#39;Allemagne le meilleure &eacute;l&egrave;ve d&#39;une classe europ&eacute;enne dont Washington resterait toujours le magister. Il a expliqu&eacute;, pour la premi&egrave;re fois en Allemagne, dans une instance aussi influente que le Forum Berlinois, qu&#39;il portait un int&eacute;r&ecirc;t consid&eacute;rable au grand projet de la Chine, dont nous avons souvent discut&eacute; ici, relatif &agrave; l&#39;OBOR, <em>&ldquo;One Belt One Road&rdquo; ou &ldquo;</em><em><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_route_de_la_soie">nouvelle Route de la Soie</a>&rdquo;). Il y voit une initiative tr&egrave;s prometteuse pour int&eacute;grer les politiques &eacute;conomiques, g&eacute;opolitiques et g&eacute;ostrat&eacute;giques des nombreux pays qui seront ainsi reli&eacute;s.</em></p> <p>Certes la Chine, responsable de l&#39;initiative, entend en rester le moteur, mais en aucun cas elle ne para&icirc;t viser &agrave; le faire &agrave; son seul profit, non plus qu&#39;&agrave; celui de la Russie, son alli&eacute;e ind&eacute;fectible. Il a expliqu&eacute; que<em> &laquo;&nbsp; Nous, en Occident, pourrions &ecirc;tre &agrave; juste titre critiqu&eacute;s pour n&rsquo;avoir con&ccedil;u aucune strat&eacute;gie comparable&nbsp;&raquo;. </em>Il semble y voir, non seulement pour l&#39;Allemagne, mais pour une Europe al&eacute;mano-fran&ccedil;aise, une occasion irrempla&ccedil;able permettant de s&#39;int&eacute;grer &agrave; la construction d&#39;un grand ensemble eurasiatique en gestation. Celui-ci deviendrait sans discussions la premi&egrave;re puissance mondiale &agrave; tous &eacute;gards &ndash; peut-&ecirc;tre la seule puissance capable d&#39;assurer la survie du monde face aux multiples crises qui se pr&eacute;parent.</p> <p>Il serait inadmissible que la France ne voit pas les enjeux et tarde encore, comme elle le fait actuellement, &agrave; rejoindre le grand ensemble eurasiatique qui se mettra d&#39;autant plus vite en place qu&#39;une Allemagne sous la direction d&#39;un Sigmar Gabriel, d&eacute;ciderait sans attendre d&#39;en exploiter les opportunit&eacute;s.</p> <p>1) Voir<br /> <em>* <a href="https://www.deutschland.de/fr/topic/politique/forum-berlinois-sur-la-politique-etrangere-les-points-sensibles-de-la-politique">https://www.deutschland.de/fr/topic/politique/forum-berlinois-sur-la-politique-etrangere-les-points-sensibles-de-la-politique</a></em><br /> <em>* <a href="https://www.koerber-stiftung.de/en/berlin-foreign-policy-forum.html">https://www.koerber-stiftung.de/en/berlin-foreign-policy-forum.html</a></em></p> <p>&nbsp;</p> <ol> </ol> Sat, 09 Dec 2017 23:00:00 GMT Un pont-tunnel ferroviaire à travers le détroit de Bering&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2793 2793 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171210175011_us_russia_rail_tunnel_1.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Il suffit de regarder une carte pour en comprendre l&#39;int&eacute;r&ecirc;t. M&ecirc;me si le r&eacute;chauffement climatique facilitait les trafic maritimes dans les mers adjacentes dites mer des Tchouktches et mer de Sib&eacute;rie orientale, ces passages resteraient al&eacute;atoires voire dangereux une grande partie de l&#39;ann&eacute;e. Les liaisons trans-Pacique pr&eacute;sentent leurs propres inconv&eacute;nients. Une voie ferr&eacute;e rapide doubl&eacute;e d&#39;un pont-tunnel ferroviaire sous le d&eacute;troit de Bering repr&eacute;senterait un investissement certes co&ucirc;teux mais qui serait vite rentabilis&eacute; par les retomb&eacute;es &eacute;conomiques en r&eacute;sultant.</p> <p>Le d&eacute;troit n&#39;est large que de 51 miles nautiques. Le tunnel pourrait selon les premi&egrave;res estimations &ecirc;tre construit &agrave; des profondeurs d&#39;entre 50 et 100 m, ce qui est tout &agrave; fait &agrave; la port&eacute;e , m&ecirc;me si l&#39;on tient compte du fait que le sol est gel&eacute;, des m&eacute;thodes modernes d&#39;ing&eacute;nierie. Il en serait de m&ecirc;me des tron&ccedil;ons de ponts permettant d&#39;y acc&eacute;der.</p> <p>La Chine a repris le projet dans le cadre de son grand programme d&#39;interconnexion international dit One Belt One Road. La voie ferr&eacute;e permettrait la circulation de trains &agrave; grande vitesse, tant pour les marchandises que pour les voyageurs. Ils relieraient la Chine et la Russie au Canada et aux Etats-Unis. L&#39;Acad&eacute;mie Chinoise d&#39;Ing&eacute;nierie ( Chinese Academy of Engineering) a d&eacute;j&agrave; propos&eacute; de nommer la future ligne China-Russia-Canada-America line.</p> <p>La Chine a besoin de charbon. Elle pourra l&#39;importer des mines de l&#39;Alaska. De m&ecirc;me, elle pourra importer du p&eacute;trole de l&#39;Alberta, &agrave; hauteur de 3 millions de barils par jour. Les d&eacute;fenseurs des &eacute;nergies nouvelles ne s&#39;en r&eacute;jouiront pas, mais ils ne seront &eacute;videmment pas &eacute;cout&eacute;s. Le co&ucirc;t du tunnel serait d&#39;environ $35 milliards, montant tr&egrave;s faible au regard du co&ucirc;t total d&#39;une future liaison ferroviaire reliant P&eacute;kin &agrave; Moscou et &agrave; Washington.</p> <p>M&ecirc;me si pour le moment, le climat politique &agrave; Washington ne peut pas faire esp&eacute;rer un accord des Etats-Unis sur un tel projet, on peut penser que le Canada, le Mexique et m&ecirc;me certains Etats d&#39;Am&eacute;rique centrale y verraient une occasion irrempla&ccedil;able de se relier &agrave; l&#39;ensemble euro-asiatique en cours de mise en place. L&#39;Allemagne, nous l&#39;avons vu dans un article pr&eacute;c&eacute;dent, sera certainement pr&ecirc;te &agrave; y investir, compte tenu des b&eacute;n&eacute;fices qu&#39;elle en retirerait.</p> <p><br /> &nbsp;</p> <p><br /> &nbsp;</p> Sat, 09 Dec 2017 23:00:00 GMT Importante avancée chinoise, le « Ghost imaging » par satellite http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2789 2789 <br /><p>La technique est complexe et ne pourrait &ecirc;tre d&eacute;crite dans le cadre de cet article. On renverra pour ce faire &agrave; un article d&eacute;taill&eacute; de Wikipedia <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Ghost_imaging">https://en.wikipedia.org/wiki/Ghost_imaging</a><br /> <br /> Elle ne fait pour le moment l&#39;objet que d&#39;applications en laboratoire 1). Cependant le site South China Morning Post 2) annonce que le gouvernement chinois envisage de d&eacute;ployer dans les 10 prochaines ann&eacute;es des satellites espions qui pourraient gr&acirc;ce au ghost imaging d&eacute;tecter les avions militaires dits &laquo;&nbsp;furtifs&raquo;, par exemple le bombardier am&eacute;ricain Northrop B-2 Spirit <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit">https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit</a><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit"> </a>ou son successeur pr&eacute;vu, le B-21 Raider <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_B-21_Raider">https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_B-21_Raider</a></p> <p>Plus g&eacute;n&eacute;ralement, ces satellites devraient permettre d&#39;observer la terre, de nuit et de jour, m&ecirc;me par brume ou pluie, ce qui pr&eacute;sente un int&eacute;r&ecirc;t, tant militaire que civil, qu&#39;il n&#39;est pas utile de pr&eacute;ciser. Le satellite devrait pouvoir &ecirc;tre lanc&eacute; dans les deux ans, exp&eacute;riment&eacute; jusqu&#39;en 2025 et mis ensuite en service.</p> <p>A ce jour aucun pays n&#39;annonce de tels projets. Ils donneront donc &agrave; la Chine une avance consid&eacute;rable, dans un domaine strat&eacute;gique essentiel. Nous avions pr&eacute;c&eacute;demment indiqu&eacute; que les scientifiques chinois travaillent &agrave; de nombreuses applications satellitaires de la physique quantique qui pourront leur donner une avance mondiale d&eacute;cisive.</p> <p>Restera &agrave; voir cependant si les r&eacute;alisations seront conformes aux ambitions de leurs promoteurs. Disons seulement que jusqu&#39;&agrave; pr&eacute;sent, la Chine n&#39;a pas fait d&#39;annonces dans le domaine scientifique qu&#39;elle ne soit pas capable de respecter</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong></p> <p>1) voir par exemple en France une communication du CNRS <a href="http://www.cnrs.fr/insis/recherche/actualites/2016/09/ghost-imaging.htm">http://www.cnrs.fr/insis/recherche/actualites/2016/09/ghost-imaging.htm</a></p> <p>2) <a href="http://www.scmp.com/news/china/society/article/2121479/could-ghost-imaging-spy-satellite-be-game-changer-chinese">http://www.scmp.com/news/china/society/article/2121479/could-ghost-imaging-spy-satellite-be-game-changer-chinese</a></p> Thu, 07 Dec 2017 23:00:00 GMT Questions sur l'efficacité des anti-missiles américains http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2788 2788 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171207114031_SCUD.JPG" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Les missiles &agrave; courte port&eacute;e, que nous d&eacute;signerons ici simplement par le terme de missiles, sont fabriqu&eacute;s ou achet&eacute;s dor&eacute;navant par la plupart des pays en conflits. Les sovi&eacute;tiques en avaient d&eacute;velopp&eacute;s une version avanc&eacute;e pour l&#39;&eacute;poque, dite Scud, d&eacute;riv&eacute;e du V2 allemand. Il a &eacute;t&eacute; progressivement modernis&eacute;. Il a &eacute;t&eacute; utilis&eacute; des centaines de fois par divers pays. Ceux-ci, m&ecirc;me quand ils n&#39;en fabriquent pas, peuvent facilement en importer (voir <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Scud">https://fr.wikipedia.org/wiki/Scud</a> )<br /> <br /> Leur syst&egrave;me de transport et de tir, dit syst&egrave;me tracteur-&eacute;recteur-lanceur peut &ecirc;tre utilis&eacute; sur tous terrains. Ils peuvent aussi &ecirc;tre mont&eacute;s sur des vedettes maritimes. Ils sont relativement discrets, en ce sens que leur d&eacute;tection par voie a&eacute;rienne ou par satellite, n&#39;est pas ais&eacute;e. Cependant, leur maniement n&#39;est pas &agrave; la port&eacute;e de personnels non form&eacute;s (voir image).</p> <p>Les Am&eacute;ricains ont d&eacute;velopp&eacute; en d&eacute;fense contre de tels missiles, des syst&egrave;mes anti-missiles, dits ABM (anti-ballistic-missil. Le mod&egrave;le le plus r&eacute;pandu est le Patriot dans sa version MIM 104 (voir <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/MIM-104_Patriot">https://fr.wikipedia.org/wiki/MIM-104_Patriot</a>)</p> <p>Le Patriot est beaucoup plus complexe que le Scud. Il conjugue un syst&egrave;me avanc&eacute; de missile d&#39;interception anti-a&eacute;rienne et l&#39;un des radars les plus performants du monde pour la d&eacute;tection et la poursuite des cibles. Outre en ce qui concerne leur usage propre, les Etats-Unis ont install&eacute; un certain nombre de syst&egrave;mes Patriot dans les pays alli&eacute;s, ceci pour les prot&eacute;ger de tirs de missiles provenant de pays suppos&eacute;s adverses, principalement de Russie. Ils en ont vendu&nbsp;notamment &agrave; l&#39;Arabie saoudite. La Pologne est en cours de n&eacute;gociations pour en acqu&eacute;rir (voir note 1 ci dessous). Aujourd&#39;hui, les Etats-Unis exercent une pression consid&eacute;rable sur l&#39;Otan pour qu&#39;elle se dote d&#39;anti-missiles THAAD, Terminal High Altitude Area Defense, version modernis&eacute;e du Patriot (voir <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminal_High_Altitude_Area_Defense">https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminal_High_Altitude_Area_Defense</a>)</p> <p>L&#39;installation de syst&egrave;mes anti-missiles de type Patriot dans un pays alli&eacute; suppose que celui-ci accepte l&#39;implantation permanente de sp&eacute;cialistes militaires am&eacute;ricains, qui gardent la responsabilit&eacute; de la mise en oeuvre du syst&egrave;me. Autrement dit, ces pays perdent tout ou partie de leur ind&eacute;pendance militaire ou diplomatique, sans mentionner le fait qu&#39;en achetant des Patriot, ils contribuent &agrave; couvrir le d&eacute;ficit du budget militaire am&eacute;ricain.<br /> <br /> Beaucoup d&#39;alli&eacute;s des Etats-Unis, convaincus par leur partenaire am&eacute;ricain de la menace que selon lui repr&eacute;senterait la Russie avec ses missiles, se sont d&eacute;cid&eacute;s &agrave; acqu&eacute;rir des anti-missiles Patriot. C&quot;est le cas des Saoudiens. Encore faudrait-il que ces anti-missiles soient efficaces.</p> <p><strong>La fl&egrave;che et la cuirasse</strong></p> <p>Or on retrouve en ce domaine la vieille question de l&#39;efficacit&eacute; de la fl&egrave;che contre la cuirasse. Cette derni&egrave;re dans l&#39;histoire s&#39;est trouv&eacute;e incapable de prot&eacute;ger ceux qui s&#39;alourdissaient pour en porter. On peut penser qu&#39;il en sera de m&ecirc;me avec les contre-missiles oppos&eacute;s aux missiles. Sans entrer dans des discussions techniques, il suffit de consid&eacute;rer qu&#39;un agresseur pourra toujours saturer d&#39;essaims de missiles faciles &agrave; fabriquer ou acqu&eacute;rir des syst&egrave;mes anti-missiles lourds &agrave; d&eacute;ployer et &agrave; mettre en &oelig;uvre, que ce soit sur terre ou sur mer,</p> <p>La preuve de cette faiblesse des Patriot vient d&#39;&ecirc;tre donn&eacute;e par un &eacute;v&egrave;nement qui n&#39;a pas eu beaucoup d&#39;&eacute;chos sauf chez les strat&egrave;ges militaires. L&rsquo;annonce avait &eacute;t&eacute; faite que le 4 novembre dernier, des Patriot saoudiens avaient abattu un Scud sans doute d&rsquo;origine iranienne, tir&eacute; par les &laquo;&nbsp;rebelles&nbsp;&raquo; Houthis du Y&eacute;men, et qui visait l&rsquo;a&eacute;roport de Ryad. Les Saoudiens, relay&eacute;s par Donald Trump, en avaient profit&eacute; pour vanter l&#39;efficacit&eacute; de leur d&eacute;fense anti-missiles.</p> <p>Or tr&egrave;s vite, il est apparu aux experts am&eacute;ricains ayant examin&eacute; plus en profondeur les circonstances de cet &eacute;v&eacute;nement, que le Patriot saoudien avait bien intercept&eacute; le Scud houthi et l&#39;avait coup&eacute; en deux. Malheureusement, l&#39;ogive arm&eacute;e du missile s&#39;&eacute;tait d&eacute;tach&eacute;e du corps &ndash; ce qui sans doute avait &ecirc;tre pr&eacute;vu en ce sens &ndash; et avait frapp&eacute; l&#39;a&eacute;roport international de Ryad. Elle n&#39;avait pas fait de victimes mais &agrave; quelques centaines de m&egrave;tres pr&egrave;s, ce n&#39;aurait pas &eacute;t&eacute; le cas.</p> <p>Un article tr&egrave;s d&eacute;taill&eacute; du New York Times d&eacute;crit les &eacute;l&eacute;ments de l&#39;enqu&ecirc;te (voir note 2). Il est facile de comprendre que si les Houthis relativement mal &eacute;quip&eacute;s avaient pu se procurer un Scud, ils pourraient en avoir et en utiliser d&#39;autres &agrave; l&#39;avenir. De plus, si ce Scud venait d&#39;Iran, ce pays pourrait en fournir de nombreux autres &agrave; ses alli&eacute;s de l&#39;&nbsp;&laquo;&nbsp;axe chiite&nbsp;&raquo;. Ce faisant, l&#39;Iran conforterait son importance d&#39;arbitre dans la r&eacute;gion, au d&eacute;triment du r&ocirc;le que voulait jusqu&#39;ici se donner l&#39;Arabie saoudite.</p> <p>Inutile d&#39;ajouter que Washington et Moscou, qui se disputent l&#39;influence au Moyen-Orient, avec avantage semble-t-il d&eacute;finitif &agrave; la Russie, ne sont pas rest&eacute;s indiff&eacute;rents &agrave; l&#39;aventure r&eacute;v&eacute;latrice du Scud houthi.</p> <p>La Russie et la Chine &eacute;tant en train de d&eacute;velopper des g&eacute;n&eacute;rations de missiles bien plus efficaces que le Scud, le Pentagone ne manquera pas d&#39;y r&eacute;fl&eacute;chir. Ainsi ces missiles, employ&eacute;s simultan&eacute;ment &agrave; plusieurs exemplaires, seraient parfaitement capables d&#39;envoyer par le fond les orgueilleux porte-avions am&eacute;ricains, que ne d&eacute;fendraient pas suffisamment leurs propres missiles anti-balistiques ou ceux de leur groupes navals d&#39;accompagnement.</p> <p><strong>Notes </strong></p> <ol> <li> <p><a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-11-27/polands-patriot-missile-purchase-paid-bribe-america">http://www.zerohedge.com/news/2017-11-27/polands-patriot-missile-purchase-paid-bribe-america</a><br /> Aux derni&egrave;res nouvelles (11/12/2017),&nbsp;les Polonais s&#39;interrogeraient...</p> </li> <li> <p><a href="https://www.nytimes.com/interactive/2017/12/04/world/middleeast/saudi-missile-defense.html?smid=tw-share">https://www.nytimes.com/interactive/2017/12/04/world/middleeast/saudi-missile-defense.html?smid=tw-share</a></p> </li> <li> <p>On lira sur ce sujet une &eacute;tude compl&egrave;te sur les deux syst&egrave;mes, publi&eacute;e &agrave; la date du 11/12/2017<br /> <a href="http://theduran.com/matchup-s400-patriot-missile-system/">http://theduran.com/matchup-s400-patriot-missile-system/</a></p> </li> </ol> Wed, 06 Dec 2017 23:00:00 GMT Base russe éventuelle au Soudan http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2787 2787 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171206185027_soudan.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Apr&egrave;s en effet une guerre civile interminable et de nombreux morts, les Soudanais du Sud, chr&eacute;tiens et animistes, avaient pris leur ind&eacute;pendance &agrave; l&#39;&eacute;gard des musulmans du Nord. Il se trouvait cependant que les r&eacute;serves de p&eacute;trole et de mati&egrave;res premi&egrave;res, ainsi que l&#39;activit&eacute; &eacute;conomique, se trouvent au Sud. D&#39;o&ugrave; l&#39;int&eacute;r&ecirc;t des Am&eacute;ricains, suivi par d&#39;autres pays europ&eacute;ens, &agrave; l&#39;&eacute;gard du Sud-Soudan, o&ugrave; ils ont multipli&eacute; les investissements.</p> <p>Aussi, pour r&eacute;tablir l&#39;&eacute;quilibre, le gouvernement du Nord Soudan avait d&#39;ores et d&eacute;j&agrave; fait appel &agrave; la Russie pour moderniser ses forces arm&eacute;e. Il envisage l&#39;acquisition de chasseurs russes. Il fait valoir aux Russes l&#39;int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;ostrat&eacute;gique pour eux de la situation g&eacute;ographique du Soudan, et plus particuli&egrave;rement du Nord Soudan.</p> <p>Celui-ci se trouve &agrave; l&#39;intersection de l&#39;Afrique du Nord et de l&#39;Afrique de l&#39;Est. De plus sa fa&ccedil;ade maritime sur la Mer Rouge fait qu&#39;il pr&eacute;sente un int&eacute;r&ecirc;t pour les transits maritimes dans cette mer. La Chine pour sa part envisage de construire au Soudan, dans le cadre de ses projets de Nouvelle Route de la Soie, une ligne ferroviaire trans-saharienne de port Soudan &agrave; la ville tchadienne de N&#39;Djamena.</p> <p>Sur le plan militaire, Khartoum, la capitale soudanaise, serait bien plac&eacute;e pour servir d&#39;arbitre entre les ambitions rivales de l&#39;Egypte et de l&#39;Ethiopie. Une installation russe dans le pays permettrait donc &agrave; la Russie d&#39;augmenter sa capacit&eacute; d&#39;arbitre r&eacute;gional d&eacute;j&agrave; acquise sans conteste au Moyen Orient.<br /> <br /> Ce sont ces arguments que, selon les informations disponibles, Omar al Bashir a fait valoir aux Russes pour les inciter &agrave; installer une base militaire au Soudan. Dans un premier temps, la demande aurait &eacute;t&eacute; accueillie avec r&eacute;serve &agrave; Moscou. Divers experts militaires ont fait valoir que la Russie n&#39;avait pas besoin d&#39;une nouvelle base, celles install&eacute;es en Syrie lui suffisant largement. Seul le Pentagone peut se permettre d&#39;en entretenir des dizaines dans le monde entier.</p> <p>Ceci &eacute;tant, la position russe pourrait changer. Compte tenu des ambitions africaines multiples de la Chine, et bien que celle-ci soit son alli&eacute;e, la Russie pourrait juger utile, notamment en face des Am&eacute;ricains, de ne pas renoncer &agrave; jouer un r&ocirc;le en Afrique centrale. Il ne faudrait pas cependant qu&#39;elle paraisse ainsi cautionner les entreprises des Musulmans pour conqu&eacute;rir toute l&#39;Afrique.</p> <p><strong>Note</strong></p> <p>Sur le Soudan, voir&nbsp;<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Soudan">https://fr.wikipedia.org/wiki/Soudan</a></p> <p>&nbsp;</p> Tue, 05 Dec 2017 23:00:00 GMT L'Iran en train de s'imposer au Moyen-Orient au détriment de l'Arabie Saoudite http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2784 2784 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171205114955_yemen.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Elles viennent d&#39;annoncer la mort de l&#39;ancien pr&eacute;sident, Ali Abdallah Saleh, tu&eacute; dans des affrontements &agrave; Sanaa. Celui-ci &eacute;tait leur alli&eacute;, jusqu&#39;au moment o&ugrave; il s&#39;&eacute;tait enfui pour leur &eacute;chapper et s&#39;&eacute;tait r&eacute;fugi&eacute; en Arabie saoudite.Il suffit de regarder une carte du Y&eacute;men pour comprendre l&#39;int&eacute;r&ecirc;t strat&eacute;gique du pays au profit de celui qui le contr&ocirc;le. Il commande tr&egrave;s largement le trafic maritime dense qui circule en Mer Rouge &agrave; partir ou vers le canal de Suez.</p> <p>C&#39;est la raison pour laquelle l&#39;Arabie saoudite, avec le soutien des Etats-Unis, s&#39;efforce depuis des mois d&#39;en &eacute;liminer les Houthis, tribus chiites du nord du pays, en guerre contre le gouvernement officiel, alli&eacute; depuis le d&eacute;but des p&eacute;tro-monarchies sunnites. En fait, elle a surtout bombard&eacute; les populations, d&eacute;truit les cultures vivri&egrave;res et engendr&eacute; les morts, les famines et les &eacute;pid&eacute;mies qui d&eacute;vastent actuellement le Y&eacute;men</p> <p>Or l&#39;Iran est en train de s&#39;imposer comme puissance dominante au Moyen-Orient. Son objectif est de remplacer dans ce r&ocirc;le l&#39;Arabie Saoudite. Il n&#39;est donc pas &eacute;tonnant qu&#39;elle ait d&eacute;cid&eacute; depuis le d&eacute;but de soutenir les rebelles Houthis. Bien qu&#39;elle s&#39;en d&eacute;fende, elle l&#39;a fait en leur fournissant des armes et semble-t-il quelques contingents de combattants. Cette perspective &eacute;tait insupportable pour Ryad. L&#39;Arabie avait donc d&eacute;cid&eacute; d&#39;attaquer les positions Houthis avec notamment des moyens a&eacute;riens consid&eacute;rables et des armes modernes acquis aux Etats-Unis. Mais les Saoudiens sont de pi&egrave;tres miliaires. Ils n&#39;ont jamais r&eacute;ussi &agrave; se d&eacute;barrasser des Houthis.<br /> <br /> Ils ne r&eacute;ussiront pas davantage aujourd&#39;hui, autant que l&#39;on puisse le pronostiquer, &agrave; les emp&ecirc;cher de s&#39;emparer de la partie utile du Yemen. Les efforts impuissants de l&#39;h&eacute;ritier du tr&ocirc;ne saoudien Mohammad bin Salman, le montrent amplement.&nbsp;</p> <p>L&#39;ennui est que, comme indiqu&eacute;, ce sera in&eacute;vitablement l&#39;Iran qui profitera de cette impuissance, au d&eacute;triment de l&#39;Arabie saoudite. L&#39;Iran vient de d&eacute;clarer, par la voix de son pr&eacute;sident Hassan Rohani, que les Y&eacute;m&eacute;nites vainqueurs allaient faire regretter leurs actions aux &quot;<em>agresseurs</em>&quot;, dans une allusion &agrave; l&#39;Arabie saoudite.&nbsp;</p> <p><strong>L&#39;axe chiite </strong></p> <p>Mais si l&#39;Iran est en train de cerner l&#39;Arabie par le sud, elle est depuis bien plus longtemps en bonne voie pour le faire par le nord. Elle est l&#39;&eacute;l&eacute;ment le plus actif de la coalition politico-militaire dit &laquo;&nbsp;axe chiite&nbsp;&raquo; qui est en train de se former et qui r&eacute;unira l&#39;Iran, la Syrie et une partie de l&#39;Irak. L&#39;objectif, comme nous l&#39;avons souvent relat&eacute; ici, est non seulement d&#39;affirmer les Chiites en face des Sunnites, mais d&#39;&eacute;liminer du Moyen-Orient l&#39;influence et les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains. Nul n&#39;ignore en effet que depuis plus de 15 ans, ce sont les politiques d&eacute;sastreuses de Washington qui ont provoqu&eacute; de nombreux conflits et des centaine de millions de morts.</p> <p>L&#39;Iran est d&#39;autant plus motiv&eacute;e aujourd&#39;hui pour jouer un r&ocirc;le d&eacute;terminant au sein de l&#39;axe chiite que le pr&eacute;sident am&eacute;ricain affirme en toutes circonstances que l&#39;Iran est un ennemi organique des Etats-Unis et doit donc &ecirc;tre rapidement d&eacute;truite. Pour ce faire, il semble compter en premier lieu sur l&#39;Arabie saoudite. Un des premiers objectifs de l&#39;&nbsp;&laquo;&nbsp;axe chiite&nbsp;&raquo; en cours de mise en place sera donc, m&ecirc;me s&#39;il s&#39;en d&eacute;fende, de neutraliser une Arabie alli&eacute;e de Washington.</p> <p>La Russie, pour sa part, a toujours encourag&eacute; l&#39;&nbsp;&laquo;&nbsp;axe chiite&nbsp;&raquo;, notamment &agrave; travers Damas et dans une moindre mesure T&eacute;h&eacute;ran. Il est en effet vital pour elle de r&eacute;sister aux efforts am&eacute;ricains qui cherchent &agrave; l&#39;&eacute;liminer de la r&eacute;gion, et notamment de ses bases en Syrie.</p> <p>Mais peut-on craindre qu&#39;elle profite des &eacute;checs de Ryad pour prendre des postures beaucoup plus agressives &agrave; l&#39;&eacute;gard de la coalition militaire am&eacute;ricano-arabe, et au profit de T&eacute;h&eacute;ran. Cela ne semble pas &ecirc;tre dans le caract&egrave;re de Vladimir Poutine, qui a toujours pr&eacute;f&eacute;r&eacute; les n&eacute;gociations. Au Moyen-Orient, certes, il n&#39;acceptera jamais de se voir &eacute;liminer au profit de Washington, avec l&#39;appui des Saoudiens. Cependant, il continue &agrave; entretenir diff&eacute;rents types de dialogues avec ceux-ci. On ne doit sans doute pas, &agrave; Moscou, renoncer &agrave; la perspective de relations apais&eacute;es avec les monarchies sunnites.</p> <h2><br /> &nbsp;</h2> Mon, 04 Dec 2017 23:00:00 GMT Accord stratégique Russie-Egypte http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2785 2785 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171205184646_poutine_sissi.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Cet accord est pr&eacute;sent&eacute; comme fond&eacute; sur la n&eacute;cessit&eacute; pour les deux signataires de coop&eacute;rer dans la lutte contre le terrorisme islamiste transnational. L&#39;Egypte en sera de plus en plus la cible. Elle vient de subit un attentat dans une mosqu&eacute;e soufi qui a fait pr&egrave;s de 300 morts.<br /> <br /> Mais on peut penser que l&#39;accord vise davantage. Il devrait permettre &agrave; l&#39;Egpte de se rapprocher, non seulement de la Russie mais des Brics dont elle pourrait devenir membre. Elle dispose en effet avec les membres de celui-ci de nombreux int&eacute;r&ecirc;ts commun, en mati&egrave;re de construction d&#39;infrastructures ou de modernisation des &eacute;quipements industriels et urbains, comme de financement.</p> <p>L&#39;Egypte ne devrait pas cependant entrer directement en conflit avec les Etats-Unis, non plus qu&#39;avec l&#39;Union europ&eacute;enne. La coop&eacute;ration avec ces pays demeure vitale pour elle. Elle en tire une partie de ses financements, elle leur ach&egrave;te de nombreux produits civils et militaires, elle vit en grande partie du tourisme en provenant.</p> <p>Le pr&eacute;sident &eacute;gyptien Abdel Fattah al-Sissi devra donc faire en permanence le grand &eacute;cart entre l&#39;ouest et l&#39;est. Mais les Etats-Unis, d&eacute;j&agrave; tr&egrave;s affaiblis au Moyen Orient, feront sans doute en sorte de conserver un minimum de liens avec une Egypte fut-elle alli&eacute;e, y compris dans une certaine mesure au plan militaire, de la Russie.<br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong><br /> <a href="https://www.strategic-culture.org/news/2017/12/04/russia-egypt-agreement-allow-respective-air-forces-use-each-others-airspace-bases.html">https://www.strategic-culture.org/news/2017/12/04/russia-egypt-agreement-allow-respective-air-forces-use-each-others-airspace-bases.html</a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Mon, 04 Dec 2017 23:00:00 GMT El Petro, la nouvelle cryptomonnaie http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2783 2783 <br /><p>Cette annonce survient apr&egrave;s que la Russie ait annonc&eacute; il y a quelques mois qu&#39;elle allait mettre en place un Cryptorouble soutenu par l&#39;Etat. Un peu plus tard, la Chine avait d&eacute;cid&eacute; de lancer un Petroyuan. Caracas avait d&eacute;cid&eacute; de commercer avec la zone rouble et la zone yuan en utilisant ces deux monnaies virtuelles.</p> <p>La faiblesse des crypto-monnaies existantes, notamment la plus utilis&eacute;e d&#39;entre elles, le Bitcoin, est que leur valeur est soumise aux fluctuations du march&eacute;. R&eacute;cemment, le Bitcoin avait vu la sienne s&#39;appr&eacute;cier consid&eacute;rablement contre le dollar. Mais les investisseurs restent h&eacute;sitants car rien ne les garantira d&#39;une chute brutale.<br /> <br /> Une monnaie bas&eacute;e sur la valeur du p&eacute;trole, comme El Petro, sera sujette aux fluctuations des cours du p&eacute;trole, mais celles-ci devraient rester tr&egrave;s mod&eacute;r&eacute;es dans les prochaines ann&eacute;es.<br /> <br /> Maduro, en annon&ccedil;ant El Petro, a d&eacute;clar&eacute; que le but du V&eacute;n&eacute;zu&eacute;la &eacute;tait avec cette monnaie d&#39;accroitre la souverainet&eacute; mon&eacute;taire du pays et de s&#39;affranchir des divers blocus d&eacute;cr&eacute;t&eacute;s contre lui par les Etats-Unis. El Petro devrait travailler en tandem avec le cryptorouble. La Russie comme le V&eacute;n&eacute;zu&eacute;la disposent d&#39;importantes r&eacute;serves en gaz et p&eacute;trole.<br /> <br /> Ceci constitue un nouveau pas permettant aux BRICS de s&#39;affranchir de la d&eacute;pendance &agrave; l&#39;&eacute;gard de la zone dollar.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><a href="https://elpais.com/tag/nicolas_maduro/a">Nicol&aacute;s Maduro, el presidente de Venezuela,</a>&nbsp;ha anunciado este domingo la creaci&oacute;n de una criptomoneda, bautizada como El Petro, para hacer transacciones financieras en el exterior y combatir el supuesto &ldquo;bloqueo&rdquo; econ&oacute;mico contra el pa&iacute;s sudamericano.</p> <p>&nbsp;</p> <p><a href="https://elpais.com/internacional/2017/12/03/actualidad/1512331353_635513.html">https://elpais.com/internacional/2017/12/03/actualidad/1512331353_635513.html</a></p> <p>&nbsp;</p> <h2>&nbsp;</h2> Sun, 03 Dec 2017 23:00:00 GMT Qui est derrière la campagne américaine de dénonciations sexuelles? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2782 2782 <br /><p>Le mouvement f&eacute;ministe en France a donc parfaitement raison d&#39;encourager les femmes &agrave; ne pas c&eacute;der &agrave; de tels chantages et d&eacute;noncer, quand cela est justifi&eacute;, les hommes qui s&#39;y livrent. Elles ont d&#39;autant plus de m&eacute;rites &agrave; le faire que ces hommes disposent de pouvoirs dont ils ont la possibilit&eacute; d&#39;abuser &agrave; leur &eacute;gard. On peut donc consid&eacute;rer que la campagne dite &laquo;&nbsp;denoncetonporc&nbsp;&raquo;, est l&eacute;gitime, malgr&eacute; le relent n&eacute;cessairement vichyssois qu&#39;entraine avec lui le terme de d&eacute;nonciation.</p> <p>Lorsque ce sont des individus masculins bien identifiables qui sont ainsi d&eacute;nonc&eacute;s, et non des comportements g&eacute;n&eacute;raux, comme le voulaient initialement quelques initiatrices de cette campagne, il est bien &eacute;vident par contre que, comme toute d&eacute;nonciation en justice, elle doit s&#39;appuyer sur des preuves ou au moins de fortes pr&eacute;somptions. L&#39;homme d&eacute;nonc&eacute;e doit aussi avoir le droit de se d&eacute;fendre, y compris en justice.</p> <p>En France, la campagne de d&eacute;nonciation des abus masculins &agrave; l&#39;&eacute;gard de femmes n&#39;ayant pas suffisamment de moyens pour se d&eacute;fendre a pris une certaine ampleur, justifi&eacute; par l&#39;universalit&eacute; des comportements &laquo;&nbsp;machistes&nbsp;&raquo; agressifs. Mais elle reste dans des limites raisonnables. Elle ne doit pas non faire oublier aux femmes qu&#39;en premier lieu, quand elles sont libres de le faire, elle doivent &ecirc;tre assez fortes pour se d&eacute;fendre elles-m&ecirc;mes, avant de chercher de l&#39;aide ailleurs.</p> <p>Aux Etats-Unis, comme il fallait s&#39;y attendre, les processus sociaux de refoulement de la sexualit&eacute;, qu&#39;il s&#39;agisse de celle des hommes ou de celles des femmes, ont profit&eacute; de la campagne de d&eacute;nonciation pour r&eacute;instaurer le puritanisme profond d&#39;origine religieuse qui a toujours marqu&eacute; la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine. On avait pu penser dans les ann&eacute;es 1960/2000 que la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine avait commenc&eacute; &agrave; s&#39;affranchir de ce puritanisme cachant une grande angoisse devant la sexualit&eacute;, paralysant autant les hommes que les femmes. Mais &laquo;&nbsp;chassez le naturel, il revient au galop&nbsp;&raquo;. La campagne de d&eacute;nonciation des abus masculins prend une telle ampleur qu&#39;elle devient suspecte. C&#39;est manifestement sur les efforts r&eacute;cents de lib&eacute;ration sexuelle accomplis par les am&eacute;ricains et am&eacute;ricaines qu&#39;elle s&#39;efforce de revenir.</p> <p>Il y a pire. Comme l&#39;indique l&#39;article du World Socialist Web Site dont on trouvera ci-dessous une version fran&ccedil;aise, les 1% de super-puissants et de super-riches qui dominent le monde actuel tirent grand profit de cette campagne. Pendant que l&#39;on d&eacute;nonce les harcellements sexuels, on ne d&eacute;nonce pas les pouvoirs de toutes sortes qu&#39;ils se sont arrog&eacute;s pour ali&eacute;ner le monde. &laquo;&nbsp;D&eacute;noncez, d&eacute;noncez, braves gens, et laissez nous pendant ce temps faire nos petites affaires&nbsp;&raquo;.</p> <p>Comme c&#39;est aux Etats-Unis que la domination des multinationales financi&egrave;res est la plus g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e, il ne faut pas s&#39;&eacute;tonner que ce soit aux Etats-Unis que les campagnes de type &laquo;&nbsp;d&eacute;nonce ton porc&nbsp;&raquo; rencontrent le plus de succ&egrave;s. Ces multinationales ont fait ce qu&#39;il fallait pour lui donner le plus de retentissement m&eacute;diatique possible.<br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong><br /> <br /> <em><strong>Repressive political agenda of the &ldquo;sexual harassment&rdquo; campaign comes into the open</strong></em><br /> <em>David Walsh&nbsp;<br /> 28 november 2017</em><br /> <em><a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/11/28/marc-n28.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/11/28/marc-n28.html</a></em></p> <p><strong>Version&nbsp;fran&ccedil;aise</strong><br /> L&#39;article est long, mais il m&eacute;rite la lecture. Il s&#39;agit d&#39;une v&eacute;ritable th&egrave;se de sciences humaines. Le WSWS nous pardonnera cet emprunt, qui est un hommage &agrave; sa lutte pour ce qu&#39;il nomme &laquo;&nbsp;les droits d&eacute;mocratiques&nbsp;&raquo;.<br /> <a href="http://www.wsws.org/fr/articles/2017/11/30/rpao-n30.html">http://www.wsws.org/fr/articles/2017/11/30/rpao-n30.html</a></p> <p><strong>Les intentions politiques r&eacute;pressives derri&egrave;re la campagne contre le &laquo;harc&egrave;lement sexuel&raquo; plus &eacute;videntes que jamais</strong><br /> <em>Par David Walsh&nbsp;<br /> 30 novembre 2017</em></p> <p>Le torrent d&rsquo;all&eacute;gations et de d&eacute;nonciations d&rsquo;inconduite sexuelle contre des personnalit&eacute;s m&eacute;diatiques, des personnalit&eacute;s hollywoodiennes et des politiciens continue d&rsquo;affluer sans rel&acirc;che. Rien ne semble plus obs&eacute;der la classe moyenne sup&eacute;rieure aux &Eacute;tats-Unis, sauf peut-&ecirc;tre Vladimir Poutine. Entretemps, les masses populaires aux &Eacute;tats-Unis vivent leur vie domin&eacute;e par des probl&egrave;mes &eacute;conomiques et sociaux.</p> <p>La pr&eacute;sente campagne n&rsquo;a rien &agrave; voir avec la protection des femmes &ndash; et surtout pas des femmes de la classe ouvri&egrave;re &ndash; contre le harc&egrave;lement sexuel, sans parler de la violence criminelle et autres formes d&rsquo;exploitation et de r&eacute;pression qu&rsquo;elles vivent. Avec chaque jour qui passe, les intentions politiques r&eacute;actionnaires, antid&eacute;mocratiques et socialement et politiquement r&eacute;pressives de la campagne actuelle men&eacute;e par les m&eacute;dias deviennent de plus en plus explicites.</p> <p>Quiconque suffisamment ali&eacute;n&eacute; ou na&iuml;f pour s&rsquo;&ecirc;tre fait avoir devrait reprendre ses esprits avec toute la salet&eacute; qui &eacute;merge maintenant, notamment l&rsquo;article d&eacute;ment de Stephen Marche publi&eacute; dimanche dans le&nbsp;<em>New York Times</em>&nbsp;sur la brutalit&eacute; de la libido masculine, et dans lequel l&rsquo;auteur d&eacute;clare que l&rsquo;autocastration, rien de moins, peut &ecirc;tre une r&eacute;ponse au probl&egrave;me.</p> <p>La campagne contre l&rsquo;inconduite sexuelle a commenc&eacute; dans le&nbsp;<em>Times</em>&nbsp;et le&nbsp;<em>New Yorker</em>&nbsp;avec les pr&eacute;sum&eacute;s m&eacute;faits de Harvey Weinstein. Tout le monde peut probablement &ecirc;tre induit &agrave; d&eacute;tester ce gros magnat d&rsquo;Hollywood. Mais tout cela s&rsquo;inscrivait simplement dans un processus d&#39;acclimatation en vue de prendre les gens au d&eacute;pourvu.</p> <p>Cette croisade est devenue depuis une op&eacute;ration ouvertement de droite d&eacute;gageant une odeur toujours plus prononc&eacute;e de r&eacute;action et de r&eacute;pression. De fa&ccedil;on extraordinaire, des incidents survenus dans l&rsquo;industrie du divertissement se transforment maintenant en un appel &agrave; la restauration de contr&ocirc;les stricts sur l&rsquo;activit&eacute; sexuelle.</p> <p>Dans une inhabituelle chronique du&nbsp;<em>Washington Post</em>, &laquo;Let&rsquo;s Rethink Sex&raquo; (Repensons le sexe), Christine Emba explique &agrave; ses lecteurs ce qu&rsquo;elle consid&egrave;re &ecirc;tre un malentendu commun, &agrave; savoir &laquo;qu&rsquo;il y aurait une certaine quantit&eacute; de sexe que nous devrions obtenir ou que l&rsquo;on devrait du moins &ecirc;tre autoris&eacute; &agrave; poursuivre. Suite &agrave; cela vient l&rsquo;hypoth&egrave;se que la capacit&eacute; de poursuivre et de satisfaire nos d&eacute;sirs sexuels... est primordiale.&raquo;</p> <p>Emba poursuit en expliquant que &laquo;puisque les exc&egrave;s de notre &eacute;thique sexuelle actuelle se heurtent &agrave; leurs cons&eacute;quences, un r&eacute;ajustement inconfortable devra se produire. S&rsquo;adapter &agrave; cette nouvelle compr&eacute;hension peut signifier moins de sexe pour certains, &agrave; court terme, et plus d&rsquo;anxi&eacute;t&eacute; pour plusieurs. Dommage&hellip;&raquo;. Puis elle conclut: &laquo;Nous ne mourrons pas d&rsquo;avoir moins de sexe (en effet, cela n&rsquo;est jamais arriv&eacute; &agrave; qui que ce soit). D&rsquo;une certaine fa&ccedil;on, les gens trouveront toujours des moyens de se rencontrer, de s&rsquo;accoupler et de propager l&rsquo;esp&egrave;ce. Si vous &ecirc;tes une personne d&eacute;cente, la perspective d&rsquo;une &eacute;thique sexuelle plus claire et plus restreinte ne devrait pas vous effrayer.&raquo;</p> <p>L&rsquo;argument selon lequel la r&eacute;pression sexuelle &laquo;n&rsquo;a jamais tu&eacute; personne&raquo;, et qu&rsquo;en fait que cela pourrait &ecirc;tre un bien positif, est digne de Cotton Mather. En effet, ce ministre protestant de la Nouvelle-Angleterre puritaine conseillait aux jeunes et aux adultes d&rsquo;&eacute;viter toute stimulation sexuelle et de contr&ocirc;ler les d&eacute;sirs qui &laquo;sommeillent dans votre c&oelig;ur&raquo;.</p> <p>Nous pourrions demander qui a nomm&eacute; Emba, cette ancienne critique du &laquo;Hilton Kramer Fellow&raquo; au<em>&nbsp;New Criterion</em>, une publication de droite, et dont les &eacute;crits ont paru dans la&nbsp;<em>National Review</em>, comme&nbsp;<em>Gauleiter</em>&nbsp;sexuel des &Eacute;tats-Unis? Pourquoi devrait-on en effet pr&ecirc;ter la moindre attention &agrave; ses prescriptions morales mis&eacute;rables et &agrave; ses d&eacute;finitions de ce qu&rsquo;est la &laquo;d&eacute;cence&raquo;? Il n&rsquo;est pas difficile de supposer qu&rsquo;Emba a une pile de &laquo;A&raquo; &eacute;carlates dans son placard pr&ecirc;ts &agrave; &ecirc;tre d&eacute;ploy&eacute;s au besoin.</p> <p>D&rsquo;o&ugrave; viennent toutes ces idioties? Nul doute que de toute cette r&eacute;action appara&icirc;tra &ndash; &agrave; la grande surprise et au d&eacute;sarroi de certains &ndash; des efforts pour interdire toutes sortes d&rsquo;activit&eacute;s sexuelles, y compris les relations extraconjugales, ou la &laquo;fornication&raquo; pour reprendre les termes d&rsquo;Emba, le mariage homosexuel et autres formes de sexualit&eacute; d&eacute;sapprouv&eacute;es par ces nouveaux Victoriens.</p> <p>Abordant les choses sous un angle l&eacute;g&egrave;rement diff&eacute;rent, un commentaire du&nbsp;<em>Sunday Times</em>&nbsp;intitul&eacute; &laquo;The Unexamined Brutality of the Male Libido&raquo; (La brutalit&eacute; ignor&eacute;e de la libido masculine) de Marche, un &eacute;crivain torontois bien li&eacute; aux m&eacute;dias et &agrave; l&rsquo;establishment politique canadien, rel&egrave;ve tout simplement du d&eacute;lire.</p> <p>Marche fait r&eacute;f&eacute;rence &agrave; &laquo;la nature des hommes en g&eacute;n&eacute;ral&raquo;, au &laquo;grotesque de leur sexualit&eacute;&raquo;, &agrave; &laquo;la laideur et la dangerosit&eacute; de la libido masculine&raquo;, &agrave; &laquo;la brutalit&eacute; implicite de la sexualit&eacute; masculine&raquo; et cite la th&egrave;se de la &laquo;f&eacute;ministe radicale&raquo; ultrar&eacute;actionnaire Andrea Dworkin selon laquelle &laquo;le seul sexe entre un homme et une femme qui peut &ecirc;tre entrepris sans violence est le sexe avec un p&eacute;nis flasque.&raquo; Marche poursuit en invoquant, du fait de son contexte, l&rsquo;exemple du &laquo;grand th&eacute;ologien catholique Orig&egrave;ne (qui v&eacute;cut au IIIe si&egrave;cle apr&egrave;s J.-C.) qui s&rsquo;est castr&eacute;.&raquo;</p> <p>Par la suite, Marche poursuit l&rsquo;&eacute;laboration de son mythe et de son conte de f&eacute;es &agrave; propos de la &laquo;peur de la libido masculine&raquo;, expliquant qu&rsquo;&laquo;un vampire n&rsquo;&eacute;tait qu&rsquo;un homme puissant de l&rsquo;ancien temps avec une faim insatiable pour la jeune chair&raquo; et rajoutant que &laquo;les loups-garous n&rsquo;&eacute;taient que des hommes perdant r&eacute;guli&egrave;rement le contr&ocirc;le de leur nature bestiale&raquo;.</p> <p>Impliquant que le sexe est une maladie, Marche affirme qu&rsquo;&laquo;il ne reste plus aucun rem&egrave;de au d&eacute;sir humain&raquo;. Que devrait-on faire alors? Faisant r&eacute;f&eacute;rence &agrave; Freud, il &eacute;crit: &laquo;L&rsquo;id&eacute;e du complexe d&rsquo;&OElig;dipe contient comme argument implicite la n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;une r&eacute;pression acharn&eacute;e: si vous laissez les gar&ccedil;ons &ecirc;tre des gar&ccedil;ons, ils finiront par assassiner leur p&egrave;re pour coucher avec leur m&egrave;re.&raquo;</p> <p>Mais tout ce d&eacute;lire ne s&#39;arr&ecirc;te pas l&agrave;. &laquo;L&rsquo;&egrave;re post-Weinstein sera une &egrave;re de pessimisme sexiste&raquo;, car il se pourrait bien qu&rsquo;il n&rsquo;y ait &laquo;pas de r&eacute;conciliation possible entre les id&eacute;aux propres et brillants de l&rsquo;&eacute;galit&eacute; des sexes et les m&eacute;canismes du d&eacute;sir humain&raquo;. Prenant un autre chemin qu&rsquo;Emba, Marche n&rsquo;en arrive pas moins &agrave; la m&ecirc;me destination, proclamant triomphalement que &laquo;la morale sexuelle, &agrave; laquelle r&eacute;sistent depuis longtemps les lib&eacute;raux, revient avec un esprit de vengeance&raquo;, et, avec une satisfaction &eacute;vidente, il souligne que &laquo;nous revenons &agrave; la honte comme forme sociale primaire de contr&ocirc;le sexuel&raquo;.</p> <p>Marche conclut plus ou moins comme suit: &laquo;Si vous voulez &ecirc;tre un homme civilis&eacute;, vous devez r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; ce que vous &ecirc;tes. Pr&eacute;tendre &ecirc;tre quelque chose d&rsquo;autre &ndash; une quelconque fiction que vous pr&eacute;f&eacute;reriez &ecirc;tre &ndash; n&rsquo;aidera en rien. Ce n&rsquo;est pas la morale, mais la culture &ndash; le fait d&rsquo;accepter notre monstruosit&eacute; et de vivre avec &ndash; qui peut nous sauver.&raquo; Un tel aveu &eacute;voque des images de moines se flagellant et s&rsquo;immergeant dans l&rsquo;eau glac&eacute;e et diverses formes d&rsquo;automutilation. Marche argumente explicitement que l&rsquo;enjeu ici est la suppression de la libido masculine.</p> <p>Cette haine contre lui-m&ecirc;me est-elle une prise de position con&ccedil;ue pour s&rsquo;attirer les faveurs de la foule partisane de la politique du genre ou est-elle authentique? Peut-&ecirc;tre que seul M. Marche peut r&eacute;pondre &agrave; cette question. Mais quelle que soit la r&eacute;ponse, ses id&eacute;es malades et pourries n&rsquo;en sont pas moins publi&eacute;es dans le&nbsp;<em>New York Times</em>. Seules les intentions politiques les plus profond&eacute;ment r&eacute;actionnaires peuvent utiliser des conceptions aussi toxiques.</p> <p>Le m&eacute;pris des droits d&eacute;mocratiques dans la campagne contre le harc&egrave;lement sexuel appara&icirc;t de plus en plus clairement.</p> <p>De plus en plus, les commentateurs expriment le plus grand manque d&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t qui soit quant &agrave; l&rsquo;innocence ou la culpabilit&eacute; des accus&eacute;s.</p> <p>Ainsi, Emily Lindin, chroniqueuse de&nbsp;<em>Teen Vogue</em>, explique sur Twitter: &laquo;Je ne suis pas le moins du monde pr&eacute;occup&eacute;e par le fait que des hommes innocents puissent perdre leur emploi suite &agrave; de fausses accusations d&rsquo;agression sexuelle ou de harc&egrave;lement&raquo;, puis rench&eacute;rit par la suite: &laquo;Si la r&eacute;putation d&rsquo;un homme innocent doit prendre un coup dans le processus pour d&eacute;faire le patriarcat, c&rsquo;est un prix que je suis absolument pr&ecirc;te &agrave; payer.&raquo;</p> <p>Olivia Goldhill quant &agrave; elle a titr&eacute; un article dans&nbsp;<em>Quartz&nbsp;</em>&laquo;Naming abusers online may be &ldquo;mob justice&rdquo; but it&rsquo;s still justice.&raquo; (Nommer les agresseurs en ligne est peut-&ecirc;tre une &ldquo;justice populaire&rdquo;, mais c&rsquo;est quand m&ecirc;me de la justice). Goldhill ne semble pas comprendre que l&rsquo;expression &laquo;justice populaire&raquo; signifie justement l&#39;absence de justice.</p> <p>En ce qui concerne les protestations contre les d&eacute;nonciations de type maccarthystes, Roxane Gay dans le&nbsp;<em>New York Times</em>&nbsp;se plaint am&egrave;rement qu&rsquo;il y ait &laquo;beaucoup de tergiversations &agrave; propos de la diffamation et de l&rsquo;&eacute;thique de la divulgation anonyme&raquo;.</p> <p>Chez&nbsp;<em>Splinternews</em>, Isha Aran sugg&egrave;re qu&rsquo;&laquo;&agrave; la lumi&egrave;re de la campagne #MeToo sur les m&eacute;dias sociaux o&ugrave; des dizaines de femmes de tous les milieux partagent leurs exp&eacute;riences de harc&egrave;lement et d&rsquo;agression, le fait m&ecirc;me d&rsquo;&eacute;voquer le concept de fausses accusations est inopportun et grossier.&raquo;</p> <p>Encore une fois, tout cela vient d&rsquo;une partie tr&egrave;s ais&eacute;e de la population, qui cherche &agrave; tirer profit de circonstances dites souffrantes pour accumuler des richesses encore plus grandes.</p> <p>Des d&eacute;cennies de r&eacute;action id&eacute;ologique et politique sous-tendent ces notions r&eacute;actionnaires, mais aussi beaucoup d&rsquo;ambitions.</p> <p>Comme l&rsquo;explique l&rsquo;avocate et &eacute;crivaine Jill Filipovic, sur le site Internet de&nbsp;<em>NBC News&nbsp;</em>: &laquo;Nous devons faire pression pour un r&eacute;el pouvoir f&eacute;minin &ndash; pour que les femmes prennent la place des nombreux hommes qui sont actuellement au sommet de presque toutes les industries. Certes cela n&rsquo;emp&ecirc;chera pas totalement les abus, mais cela les diminuera certainement.&raquo;</p> <p>Cette d&eacute;fense et cette poursuite de la richesse ne peuvent avoir lieu que dans la mesure o&ugrave; la loi et l&rsquo;ordre bourgeois sont maintenus, que l&rsquo;opposition politique est d&eacute;tourn&eacute;e ou contenue. C&rsquo;est l&agrave; l&rsquo;une des voies de la r&eacute;pression g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e.</p> <p>Il est tout &agrave; fait appropri&eacute; de qualifier cette campagne de chasse aux sorci&egrave;res sexuelle, au sens politico-juridique du terme. Le dictionnaire&nbsp;<em>Collins</em>&nbsp;en ligne d&eacute;finit la chasse aux sorci&egrave;res (britannique) comme &laquo;une campagne rigoureuse pour rassembler ou exposer des dissidents sous pr&eacute;texte de sauvegarder le bien-&ecirc;tre public&raquo; et (am&eacute;ricain) comme une &laquo;enqu&ecirc;te men&eacute;e ostensiblement pour d&eacute;couvrir la d&eacute;loyaut&eacute;, l&rsquo;activit&eacute; politique subversive, etc., g&eacute;n&eacute;ralement avec beaucoup de publicit&eacute; et souvent en s&rsquo;appuyant sur des preuves non concluantes et en capitalisant sur la peur du public &agrave; l&rsquo;endroit des opinions impopulaires.&raquo;</p> <p>Or si l&rsquo;offensive contre les opposants politiques n&rsquo;a pas encore commenc&eacute;, &ccedil;a ne saurait tarder!</p> <p>Le Code de production d&rsquo;Hollywood, qui se r&eacute;f&eacute;rait principalement aux comportements sexuels et antisociaux de toutes sortes et qui ne mentionnait jamais la politique ou la lutte des classes, a &eacute;t&eacute; strictement appliqu&eacute; le 1er juillet 1934. Cette ann&eacute;e-l&agrave; avait &eacute;t&eacute; exceptionnellement explosive, domin&eacute;e par trois gr&egrave;ves largement suivies et dirig&eacute;es par des socialistes de gauche, des trotskystes et des membres du Parti communiste &ndash; &agrave; savoir les gr&egrave;ves de Toledo Auto-Lite, des chauffeurs de camion de Minneapolis et des d&eacute;bardeurs de San Francisco.</p> <p>L&rsquo;application du Code en plein milieu de la D&eacute;pression refl&eacute;tait incontestablement la nervosit&eacute; g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e et bien compr&eacute;hensible au sein de la classe dirigeante &agrave; propos de l&rsquo;effondrement de toutes sortes de tabous moraux et sociaux et des cons&eacute;quences plus profondes qu&rsquo;avait une telle rupture. Comme nous l&rsquo;avons d&eacute;j&agrave; dit il y a quelque temps: &laquo;l&rsquo;imposition du Code de Production&nbsp;<em>&eacute;tait pr&eacute;cis&eacute;ment l&rsquo;un des moyens</em>&nbsp;par lesquels l&rsquo;industrie cin&eacute;matographique et ses superviseurs pouvaient veiller &agrave; ce que les r&eacute;alit&eacute;s de la D&eacute;pression ne s&#39;expriment pas &agrave; l&rsquo;&eacute;cran.&raquo;</p> <p>La campagne contre l&rsquo;inconduite sexuelle est malhonn&ecirc;te &agrave; bien des &eacute;gards. Il y a la pr&eacute;tention ridicule par exemple qu&rsquo;Hollywood et l&rsquo;industrie du divertissement sont le reflet g&eacute;n&eacute;ral des rapports entre les sexes et professionnels aux &Eacute;tats-Unis. Dans le General Social Survey, une enqu&ecirc;te men&eacute;e en 2014, un &eacute;chantillon al&eacute;atoire d&rsquo;Am&eacute;ricains se sont fait poser cette question: &laquo;Au cours des 12 derniers mois, avez-vous &eacute;t&eacute; harcel&eacute; sexuellement par quelqu&rsquo;un pendant que vous &eacute;tiez au travail?&raquo; En r&eacute;ponse, 3,6 % des femmes ont r&eacute;pondu affirmativement, ce qui est une baisse par rapport au chiffre de 6,1 % de 2002. Ce n&rsquo;est certes pas l&agrave; une statistique d&eacute;finitive d&rsquo;aucune sorte, mais on est loin tout de m&ecirc;me de l&rsquo;&laquo;enfer&raquo; d&eacute;crit par les diff&eacute;rents chroniqueurs et experts.</p> <p>Ces derniers d&rsquo;ailleurs ne se soucient jamais des conditions de la grande masse de la population am&eacute;ricaine ou mondiale, qu&rsquo;elle soit f&eacute;minine ou masculine. La pauvret&eacute;, la destruction des retraites et des soins de sant&eacute;, l&rsquo;itin&eacute;rance, la crise des opio&iuml;des et le taux de suicide &ndash; ou m&ecirc;me l&rsquo;annulation brutale du droit &agrave; l&rsquo;avortement, l&rsquo;attaque contre les mesures de planification familiale et autres programmes essentiels pour la sant&eacute; des femmes &ndash; ne les pr&eacute;occupent en effet nullement. Et quand ont-ils jamais protest&eacute; contre les massacres en Irak et en Afghanistan, les frappes ill&eacute;gales de drones et les &laquo;listes de personnes &agrave; abattre&raquo;?</p> <p>Le Parti d&eacute;mocrate en particulier est profond&eacute;ment plong&eacute; dans les affaires de crimes sexuels. Aux &eacute;lections de 2016, la strat&eacute;gie d&rsquo;Hillary Clinton pour l&rsquo;emporter &eacute;tait bas&eacute;e sur l&rsquo;affaire Brock Turner &agrave; Stanford, l&rsquo;acc&egrave;s aux toilettes pour les personnes transgenres et le &laquo;privil&egrave;ge blanc&raquo;. Les d&eacute;mocrates ont &eacute;norm&eacute;ment investi d&rsquo;efforts dans tout cela, et cela a &eacute;chou&eacute;. Maintenant ils mettent les bouch&eacute;es doubles. Au &laquo;privil&egrave;ge blanc&raquo; vient s&#39;ajouter &laquo;la sexualit&eacute; masculine&raquo;. Ces id&eacute;es sont log&eacute;es dans une section bien pr&eacute;cise et privil&eacute;gi&eacute;e de la population.</p> <p>Quiconque &eacute;tudie les proc&egrave;s des sorci&egrave;res de Salem arrive &agrave; la conclusion qu&rsquo;il n&rsquo;y avait pas l&agrave; simplement une crise d&rsquo;hyst&eacute;rie collective, mais que des processus &eacute;conomiques et sociaux pr&eacute;cis &eacute;taient &agrave; l&rsquo;&oelig;uvre. Comme le remarque Christopher Bigsby, dans sa pr&eacute;face &agrave; l&rsquo;ouvrage&nbsp;<em>Les Sorci&egrave;res de Salem</em>&nbsp;d&rsquo;Arthur Miller, &laquo;Salem en 1692 &eacute;tait en pleine tourmente. La Charte royale venait d&rsquo;&ecirc;tre r&eacute;voqu&eacute;e. Les titres fonciers originaux avaient &eacute;t&eacute; annul&eacute;s et de nombreux autres n&rsquo;&eacute;taient pas encore s&eacute;curis&eacute;s. Tous se regardaient avec suspicion, craignant que leurs terres ne soient r&eacute;affect&eacute;es &agrave; leur voisin. C&rsquo;&eacute;tait aussi une communaut&eacute; profond&eacute;ment d&eacute;chir&eacute;e par des schismes...&raquo;</p> <p>Toute personne voulant s&eacute;rieusement comprendre l&rsquo;hyst&eacute;rie sexuelle actuelle doit fouiller sous la surface de la soci&eacute;t&eacute; am&eacute;ricaine pour saisir la sp&eacute;cificit&eacute; de la &laquo;tourmente&raquo; qui la hante.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Fri, 01 Dec 2017 23:00:00 GMT Donald Trump veut-il vraiment « détruire entièrement » la Corée du Nord? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2781 2781 <br /><p>Il est &eacute;tonnant qu&#39;&agrave; ce m&ecirc;me Conseil de S&eacute;curit&eacute;, personne n&#39;ait demand&eacute; si l&#39;Am&eacute;rique craignait vraiment que la Cor&eacute;e du Nord puisse d&eacute;clarer une quelconque guerre &agrave; l&#39;encontre des Etats-Unis. Non seulement ceci serait pour elle un suicide mais par ailleurs, une stupidit&eacute;.<br /> <br /> Les Nord-Cor&eacute;ens sont-ils en effet assez stupides pour penser qu&#39;avec un missile intercontinental en cours de d&eacute;veloppement, dont la r&eacute;entr&eacute;e n&#39;est pas assur&eacute;e, comme nous l&#39;avons pr&eacute;c&eacute;demment &eacute;voqu&eacute;, ils puissent avoir quelque chance de succ&egrave;s de gagner une guerre contre l&#39;Am&eacute;rique. Or, &agrave; moins d&#39;&ecirc;tre totalement d&eacute;lirants, au sens propre du terme, ils ne peuvent esp&eacute;rer que leur pays puisse jamais l&#39;emporter sur les armes nucl&eacute;aires am&eacute;ricaines, leurs flottes de lanceurs et leurs solides barri&egrave;res anti-missiles. De l&#39;avis des experts, aucun missile nord-cor&eacute;en ne pourrait avoir quelque chance d&#39;atteindre le territoire am&eacute;ricain sans &ecirc;tre d&eacute;truit en haute atmosph&egrave;re</p> <p>&nbsp;L&#39;objectif de Pyong Yang, comme tous les diplomates cens&eacute;s le savent, est seulement de montrer au reste du monde que le pays est devenu &agrave; son tour une puissance nucl&eacute;aire, fut-elle modeste. Acc&eacute;der &agrave; ce statut changera totalement le jeu &agrave; son profit. La puissance nucl&eacute;aire est d&#39;embl&eacute;e respect&eacute;e, alors que tous les autres pays sont d&#39;une fa&ccedil;on ou d&#39;une autre des pions dans les rapports de force ou conflits entre puissances nucl&eacute;aires.</p> <p><strong>Une vraie solution diplomatique</strong></p> <p>La Chine et la Russie, qui ont toujours respect&eacute; la Cor&eacute;e du Nord, le savent fort bien. Elles refusent avec obstination, malgr&eacute; les menaces de sanctions am&eacute;ricaines, de condamner la fabrication par ce pays de missiles et de bombes. Ce n&#39;est pas n&eacute;cessairement par altruisme, mais parce qu&#39;une Cor&eacute;e du Nord devenue puissance nucl&eacute;aire, forte et respect&eacute;e, d&eacute;couragera les Etats-Unis de vell&eacute;it&eacute;s de conflits miliaires avec la Chine et la Russie qui disposent de fronti&egrave;res communes avec la Cor&eacute;e.</p> <p>Ceci dit, la Chine, la Russie mais aussi pourquoi pas la France, ne devraient elles proposer au Conseil de S&eacute;curit&eacute; l&#39;organisation d&#39;une conf&eacute;rence internationale au cours de laquelle Pyong Yang s&#39;engagerait formellement &agrave; ne pas utiliser ses armes nucl&eacute;aires en premi&egrave;re frappe, en &eacute;change d&#39;un engagement de Washington, selon lequel celui-ci renoncera d&eacute;finitivement &agrave; toute tentative de d&eacute;mant&egrave;lement ou de mise en tutelle de la Cor&eacute;e du Nord.</p> <p>Autrement dit, cette conf&eacute;rence devrait permettre &agrave; la Cor&eacute;e du Nord d&#39;&ecirc;tre respect&eacute;e. On ne voit pas en dehors de ce sujet, sur quoi pourraient d&eacute;boucher les &laquo;&nbsp;solutions diplomatiques&nbsp;&raquo; demand&eacute;es par ceux qui condamnent les menaces de destruction totale formul&eacute;es par les Etats-Unis.</p> <p>Mais Trump et le complexe militaro-industriel am&eacute;ricain seraient-ils aujourd&#39;hui capables d&#39;&eacute;couter ce langage de raison. Le bruit court que Trump voudrait se d&eacute;barrasser du relativement mod&eacute;r&eacute; secr&eacute;taire d&#39;&eacute;tat Rex Tillerson. De m&ecirc;me le s&eacute;nateur r&eacute;publicain Lindsey Graham, qui jusqu&#39;ici reprochait &agrave; Trump de trop m&eacute;nager la Russie, vient de d&eacute;clarer devant CNN :<em> &ldquo;If we have to go to war to stop this, we will. We&rsquo;re heading toward a war if things don&rsquo;t change&rdquo;. </em><br /> <br /> S&#39;agit-il d&#39;une nouvelle gesticulation, les choses retrouvant un calme relatif prochainement? Ou bien les Etats-Unis seraient-ils devenus plus suicidaires, au sens strict du terme, que les Nord-Cor&eacute;ens pourraient l&#39;&ecirc;tre? Nous sommes tous concern&eacute;s par cette question, &eacute;galement vitale pour nous.</p> <p>On pourra lire sur ces sujets un point de vue chinois, tr&egrave;s mod&eacute;r&eacute;, que vient de publier le semi-officiel Global Times<br /> <a href="http://www.globaltimes.cn/content/1077929.shtml">http://www.globaltimes.cn/content/1077929.shtml</a></p> <p><br /> &nbsp;</p> <p>.</p> <h2><br /> &nbsp;</h2> Thu, 30 Nov 2017 23:00:00 GMT ICBM nord coréen. Lancer c'est bien, réentrer c'est mieux http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2780 2780 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171130171122_icbmetlanceur.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>William Trump s&#39;est appuy&eacute; sur ce succ&egrave;s pour menacer &agrave; nouveau Pyong Yang d&#39;une destruction totale. Un nouveau flot de documentaire s&eacute;vit actuellement, concernant notamment la capacit&eacute; qu&#39;il aurait de le faire sans l&#39;accord du Congr&egrave;s ou de ses g&eacute;n&eacute;raux.</p> <p>Ceci dit, ce missile dit Hwasong-15 n&#39;est pas &agrave; ce jour dot&eacute; de la capacit&eacute; d&#39;assurer sa r&eacute;entr&eacute;e dans l&#39;atmosph&egrave;re tout en pr&eacute;servant l&#39;int&eacute;grit&eacute; de sa charge nucl&eacute;aire. Les Nord-Cor&eacute;ens eux m&ecirc;mes le reconnaissent et font esp&eacute;rer que prochainement de nouvelles g&eacute;n&eacute;rations d&#39;ICBM seront dot&eacute;s des dispositifs n&eacute;cessaires pour ce faire.</p> <p>Mais de l&#39;avis des sp&eacute;cialistes, il est bien plus complexe de prot&eacute;ger la t&ecirc;te d&#39;un ICBM &agrave; la r&eacute;entr&eacute;e que dans la phase initiale de lancement. Celle-ci se fait &agrave; une vitesse relativement r&eacute;duite, celle n&eacute;cessaire pour s&#39;extraire de la force de gravitation. Ce n&#39;est pas le cas en r&eacute;entr&eacute;e, o&ugrave; le missile se comporte comme tous les corps c&eacute;lestes, ast&eacute;ro&iuml;des ou autres, attir&eacute;s par la gravit&eacute; terrestre.</p> <p>Les Nord-Cor&eacute;ens avaient au d&eacute;but de 2017 test&eacute;s ce que l&#39;on nomme des v&eacute;hicules de rentr&eacute;e, mais de leur propre aveu ce fut un &eacute;chec. Le v&eacute;hicule se d&eacute;sint&eacute;gra &agrave; l&#39;entr&eacute;e dans l&#39;atmosph&egrave;re. Il en aurait &eacute;t&eacute; de m&ecirc;me de la charge nucl&eacute;aire, s&#39;il en avait comport&eacute; une.</p> <p>Il est bien plus difficile de r&eacute;aliser ce v&eacute;hicule que de construire un missile proprement dit. La t&ecirc;te doit r&eacute;sister &agrave; des temp&eacute;ratures de plus de 7.000&deg; et &agrave; des vitesses pouvant atteindre Mach 24, ou approximativement 25.000 km/h. De plus, la construction de tels engins requiert non seulement une grande vari&eacute;t&eacute; de sp&eacute;cialistes dont la Cor&eacute;e n&#39;est pas &agrave; ce jour n&eacute;cessairement dot&eacute;e, mais des composants dont elle ne dispose sans doute pas encore.</p> <p>Un autre point rarement &eacute;voqu&eacute; tient au fait que vu le rapide perfectionnement des syst&egrave;mes anti-missiles am&eacute;ricains, ce serait plusieurs ICBM qu&#39;il faudrait lancer simultan&eacute;ment pour saturer la barri&egrave;re. Le bouclier d&eacute;j&agrave; en service, dit THAAD (Terminal Hign Altitude Area Defense) est con&ccedil;u en principe pour &ecirc;tre efficace contre des missiles de courte et moyenne port&eacute;e. La Cor&eacute;e du Sud vient cependant d&#39;annoncer qu&#39;il allait &ecirc;tre renforc&eacute; sur son territoire, provoquant la col&egrave;re de la Chine. Les experts semblent consid&eacute;rer en effet que le THAAD pourrait &ecirc;tre efficace contre des missiles intercontinentaux, accompagn&eacute; notamment d&#39;une am&eacute;lioration des techniques de d&eacute;tection en haute atmosph&egrave;re.</p> <p>Cependant, on peut penser que la Cor&eacute;e du Nord pourra rapidement trouver des r&eacute;ponses &agrave; ces difficult&eacute;s, compte-tenu de la n&eacute;cessit&eacute; pour elle de disposer d&#39;un missile nucl&eacute;aire totalement fonctionnel, capable de d&eacute;livrer une bombe sur le territoire am&eacute;ricain lui-m&ecirc;me, et pas seulement en haute atmosph&egrave;re. Il est certain que sans cette arme, elle serait d&eacute;truite rapidement par les Etats-Unis.</p> <p>Tr&egrave;s probablement sans elle Donald Trump et une partie du complexe militaro-industriel am&eacute;ricain d&eacute;cideraient de le faire, quels que soient les risques de guerre nucl&eacute;aire mondiale, autrement dit de destruction de la plan&egrave;te, en d&eacute;coulant.<br /> &nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Wed, 29 Nov 2017 23:00:00 GMT Macron en Afrique ne parle pas des énergies renouvelables http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2778 2778 <br /><p>D&egrave;s 2015, un rapport de l&#39;Africa Progress Panel avait r&eacute;sum&eacute; la politique qu&#39;il convenait d&#39;adopter dans les 10 &agrave; 20 prochaines ann&eacute;es pour ce faire. Rappelons que L&#39;Africa Progress Panel AFP (<a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Africa_Progress_Panel">https://en.wikipedia.org/wiki/Africa_Progress_Panel</a>) est une fondation regroupant dix personnalit&eacute;s africaines et europ&eacute;enne issues des secteurs priv&eacute; et public, qui se sont mobilis&eacute;es en faveur d&rsquo;un d&eacute;veloppement &eacute;quitable et durable pour l&rsquo;Afrique. Kofi Annan, ancien Secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral des Nations Unies et prix Nobel de la paix, pr&eacute;side l&rsquo;APP.</p> <p><a href="http://www.africaprogresspanel.org/publications/policy-papers/rapport-2015-sur-les-progres-en-afrique/">http://www.africaprogresspanel.org/publications/policy-papers/rapport-2015-sur-les-progres-en-afrique/</a></p> <p>Depuis 2015, des rapports annuels ont actualis&eacute; ce th&egrave;me, en insistant sur la n&eacute;cessit&eacute; de se mobiliser pour &eacute;lectrifier l&#39;Afrique. La question avait &eacute;t&eacute; rendue populaire en France par Jean-Louis Borloo, qui s&#39;en &eacute;tait fait l&#39;ambassadeur.<br /> <br /> Malheureusement, rien de s&eacute;rieux n&#39;a suivi. Il faut dire que l&#39;objectif n&eacute;cessite la coop&eacute;ration de plusieurs pays, pour la plupart en comp&eacute;tition sinon en conflits les uns avec les autres, et pour certains envahis par le terrorisme islamique. Comment imaginer aujourd&#39;hui que les travaux n&eacute;cessaires au grand r&eacute;seau qui devrait &ecirc;tre prioritaire visant &agrave; utiliser l&#39;&eacute;nergie solaire dans le Sahel et au Sahara puissent &ecirc;tre conduits sans susciter des attentats permanents.</p> <p>Par ailleurs, les Etats riches en p&eacute;trole comme le Nigeria ne sont pas int&eacute;ress&eacute;s par les &eacute;nergies renouvelables, que combattent &eacute;videmment chez eux les grands trusts am&eacute;ricains du p&eacute;trole et du gaz. Au lieu de se d&eacute;velopper avec des &eacute;nergies propres, ils acceptent de subir en permanence les fuites de p&eacute;trole r&eacute;sultant de pipe-lines construits &agrave; l&#39;&eacute;conomie.</p> <p>Quant &agrave; la France elle-m&ecirc;me, elle ne serait gu&egrave;re &eacute;cout&eacute;e si elle vantait les &eacute;nergies renouvelables, alors que son nom est d&eacute;finitivement associ&eacute; &agrave; l&#39;extraction de l&#39;uranium n&eacute;cessaire &agrave; son &eacute;nergie nucl&eacute;aire.</p> <p>Dans ces conditions, qu&#39;aurait pu dire Emmanuel Macron? Rien de plus que rappeler le th&egrave;me et la n&eacute;cessit&eacute; de s&#39;unir pour investir&nbsp;en faveur des &eacute;nergies renouvelables,&nbsp; la France apportant sa contribution technologique qui ne serait pas n&eacute;gligeable. Cela &eacute;t&eacute; mieux que rien. A force de r&eacute;p&eacute;ter les m&ecirc;mes choses, elles finissent par entrer dans les consciences.</p> <p>&nbsp;</p> Mon, 27 Nov 2017 23:00:00 GMT Yémen. Ce que la France semble ignorer. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2777 2777 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171127181350_yemen.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Il ne faut pas cependant perdre de vue que, derri&egrave;re ces oppositions et les attisant, se trouvent les rivalit&eacute;s entre Etats ou provinces visant &agrave; s&#39;attribuer la souverainet&eacute; sur les territoires et leurs ressources. Sans ces rivalit&eacute;s, d&eacute;g&eacute;n&eacute;rant le plus souvent en guerres plus ou moins &eacute;tendues, les oppositions religieuses pourraient perdre un partie de leur virulence. L&#39;Europe avait connu cela il y a 500 ans du temps des guerres de religions. Le protestantisme &eacute;tait dans l&#39;ensemble soutenu par les Etats du nord et le catholicisme par ceux du sud. La volont&eacute; de ces Etats et des int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques europ&eacute;ens pour s&#39;approprier le pouvoir sur l&#39;ensemble de l&#39;Europe avait justifi&eacute; les massacres commis au nom de ces religions.</p> <p>Il en est de m&ecirc;me, &agrave; une bien plus petite &eacute;chelle, de ce que l&#39;on appelle aujourd&#39;hui la guerre au Y&eacute;men. Celle-ci oppose les houthistes, qui adh&egrave;rent &agrave; une branche du chiisme (le za&iuml;disme) ayant gouvern&eacute; le nord du pays pendant pr&egrave;s de 1.000 ans jusqu&#39;en 1962, et les sunnites, fortement impr&eacute;gn&eacute;s de salafisme, qui ont toujours &eacute;t&eacute; majoritaires au sud. Or l&#39;Arabie saoudite, qui voit son influence au Moyen Orient se r&eacute;tr&eacute;cir progressivement, a jug&eacute; bon d&#39;encourager avec des moyens militaires de plus en plus puissants les sunnites du sud &agrave; &eacute;liminer les houthistes au nord.<br /> <br /> Mais derri&egrave;re ces deux adversaires, il faut bien voir qu&#39;attisant le conflit se trouvent les Etats-Unis, d&#39;une part, l&#39;Iran, la Russie et de plus en plus la Chine d&#39;autre part. Les Etats-Unis, qui voient leur puissance au Moyen-Orient d&eacute;croitre rapidement du fait de leurs erreurs strat&eacute;giques, ne veulent pas voir celle-ci disparaitre &agrave; la corne de l&#39;Afrique, et notamment au Y&eacute;men. Iran et Russie, &agrave; l&#39;oppos&eacute;, ne veulent pas voir l&#39;Am&eacute;rique dominer militairement un pays dont la neutralit&eacute; est essentielle pour la libert&eacute; de la navigation dans les d&eacute;troits et l&#39;acc&egrave;s au port de Hodeida sur la mer Rouge.</p> <p>Il conviendrait&nbsp;&nbsp;de reconna&icirc;tre que c&#39;est l&#39;Arabie saoudite qui a en quelques mois rendu la guerre au Y&eacute;men aussi meurtri&egrave;re pour les populations civiles qu&#39;elle l&#39;est actuellement. Le roi Salman et aujourd&#39;hui son prochain successeur Mohammed bin Salman veulent absolument r&eacute;ussir &laquo;&nbsp;leur&nbsp;&raquo; guerre au Y&eacute;men, alors que partout ailleurs ils n&#39;enregistrent que des &eacute;checs. Dot&eacute;s d&#39;une arm&eacute;e de mercenaires &eacute;quip&eacute;e de mat&eacute;riels lourds, ils esp&eacute;raient rapidement venir &agrave; bout de l&#39;insurrection houthie. Cela n&#39;a pas &eacute;t&eacute; le cas.</p> <p><strong>Retour en arri&egrave;re</strong></p> <p>Rappelons qu&#39;en 2011, une insurrection &laquo;&nbsp;populaire&nbsp;&raquo; largement soutenue par l&#39;Am&eacute;rique avait pouss&eacute; au d&eacute;part le pr&eacute;sident Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 1978, jug&eacute; entre autres trop proche de Moscou. Celui-ci avait d&eacute;missionn&eacute; au profit de son vice-pr&eacute;sident Abd Rabbo Mansour, &laquo;&nbsp;d&eacute;mocratiquement&raquo; &eacute;lu d&eacute;but 2012 gr&acirc;ce aux p&eacute;tro-dollars des pays du Golfe et favorable &agrave; l&#39;Arabie saoudienne sunnite. Les houthistes chiites ont refus&eacute; de reconna&icirc;tre l&#39;autorit&eacute; du nouveau pr&eacute;sident et se sont ralli&eacute;s &agrave; l&#39;ancien pr&eacute;sident, qui n&#39;avait pas perdu tout espoir de reconqu&eacute;rir son pouvoir.</p> <p>En 2014, les d&eacute;sormais &laquo;&nbsp;rebelles&nbsp;&raquo; houthistes ont refus&eacute; la formation d&#39;un Etat f&eacute;d&eacute;ral. A la suite d&#39;une offensive &eacute;clair, ils se sont empar&eacute;s de la capitale Saana et du palais pr&eacute;sidentiel, puis du port de Hodeida.</p> <p>En 2015, le pr&eacute;sident avait fui Aden, la capitale provisoire o&ugrave; il s&#39;&eacute;tait r&eacute;fugi&eacute;, et s&#39;&eacute;tait exil&eacute; en Arabie Saoudite. C&#39;en &eacute;tait trop pour cette derni&egrave;re qui se voyait &eacute;limin&eacute;e de son influence dans la r&eacute;gion. A la t&ecirc;te d&#39;une coalition regroupant 9 pays arabes, Ryad a lanc&eacute; alors&nbsp;l&#39;op&eacute;ration a&eacute;rienne &laquo;&nbsp;Temp&ecirc;te d&eacute;cisive&nbsp;&raquo; destin&eacute;e &agrave; d&eacute;loger les rebelles et &agrave; &eacute;viter que l&#39;Iran puisse s&#39;implanter sur son flanc sud via un pouvoir chiite. En riposte, les Houthistes sont entr&eacute;s &agrave; Aden. Malgr&eacute; ses efforts et ses bombardements, la coalition s&#39;est, depuis, totalement enlis&eacute;e. Le pays est d&eacute;sormais coup&eacute; en deux&nbsp;: les houtistes au nord, et les partisans de Hadi au sud.</p> <p>Le bilan humain chez les populations civiles est d&eacute;sormais jug&eacute; insupportable par la communaut&eacute; internationale. Mais celle-ci ne fait rien pour arr&ecirc;ter les bombardements incessants provenant de la coalition arabe. Dans la mesure o&ugrave; cette communaut&eacute; reste largement domin&eacute;e, notamment dans les institutions internationales, par les Etats-Unis et dans une large mesure par Isra&euml;l, elle ne veut pas voir l&#39;influence iranienne prendre un pied solide dans la Corne de l&#39;Afrique. Sinon, une intervention plus que ferme aupr&egrave;s de Ryad pourrait les calmer</p> <p>On lira ci-dessous un article publi&eacute; par le site am&eacute;ricain lib&eacute;ral Counterpunch qui, entre autres donn&eacute;es, essaie de chiffrer les pertes humaines d&eacute;j&agrave; enregistr&eacute;es et &eacute;valuent celles qui ne manqueront pas de se produire si la coalition arabe ou mieux am&eacute;ricano-arabe anti-Houtistes continue &agrave; s&eacute;vir.<br /> <br /> <a href="https://www.counterpunch.org/2017/11/27/a-less-than-modest-proposal-to-end-the-war-in-yemen/">https://www.counterpunch.org/2017/11/27/a-less-than-modest-proposal-to-end-the-war-in-yemen/</a></p> <p>* Voir aussi un article fran&ccedil;ais avec lequel nous sommes pleinement d&#39;accord<br /> <a href="https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-complice-d-un-crime-de-199081">https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-complice-d-un-crime-de-199081</a></p> <h3>&nbsp;</h3> Sun, 26 Nov 2017 23:00:00 GMT