Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Sun, 28 May 2017 17:38:01 GMT Donald d'Arabie: dégoûtant spectacle http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2572 2572 <br /><font size="2" face="Arial">Pour plus de d&eacute;tails, voir <a href="http://original.antiwar.com/justin/2017/05/21/donald-of-arabia-a-disgusting-spectacle/">http://original.antiwar.com/justin/2017/05/21/donald-of-arabia-a-disgusting-spectacle/</a></font><font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Philippe Grasset reprend le propos dans un article &eacute;galement &eacute;c&oelig;ur&eacute; <a href="http://www.dedefensa.org/article/telerealite-pour-vomir">http://www.dedefensa.org/article/telerealite-pour-vomir</a> </span></font><font size="2" face="Arial">.<em> &laquo;&nbsp;Voir Trump se pavaner au milieu de la richissime pourriture du cloaque saoudien, avec ses deux ravissantes (Melania et Ivanka) c&eacute;l&eacute;brant la fa&ccedil;on dont les femmes sont trait&eacute;s dans le royaume&nbsp;; la facture du d&eacute;placement ($350 milliards de quincaillerie militaire) imm&eacute;diatement sign&eacute;e, sinon pay&eacute;e&nbsp;; puis la visite en Isra&euml;l, avec le gros Donald devant le Mur des Lamentations&nbsp;; tout cela, enfin, entrecoup&eacute; par un discours <a href="http://theduran.com/donald-trumps-uss-hostility-iran-irrational/">incroyablement haineux</a> &agrave; l&rsquo;encontre de l&rsquo;Iran bien dans l'esprit trumpiste (encore des promesses de tension pour un conflit que l&rsquo;esprit du temps avec sa tumeur maligne en guise d&rsquo;esprit attend avec tant d&rsquo;impatience), ce discours&nbsp;assorti de l&rsquo;exaltation d&rsquo;une coalition antiterroriste des pays musulmans notoirement soutiens financiers et logistiques &nbsp;du terrorisme..&nbsp;&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Ajoutons pour notre part, &agrave; l'attention de ceux pour qui le s&eacute;jour de Trump &agrave; J&eacute;rusalem, puis aupr&egrave;s de Mahmoud Abbas &agrave; </span>Bethl&eacute;em,<span style="font-style: normal"> pourrait permettre de faire avancer la question palestinienne sans compromettre les int&eacute;r&ecirc;ts vitaux d'Isra&euml;l, qu'ils sont dans l'erreur la plus compl&egrave;te. Derri&egrave;re le discours convenu selon lequel l'Am&eacute;rique continuera &agrave; d&eacute;fendre la cr&eacute;ation de deux Etats, il n'a propos&eacute; aucune solution nouvelle concernant notamment les questions de la coexistence pacifique entre Palestiniens et Isra&eacute;liens, ou celle, d&eacute;sormais insoluble, de la poursuite de la colonisation isra&eacute;lienne en Cisjordanie. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Dans le m&ecirc;me temps, ses attaques renouvel&eacute;es contre l'Iran qu'il ne cesse d'accuser de financer le terrorisme, et ses menaces permanentes de guerre contre T&eacute;h&eacute;ran, ne peuvent qu'encourager l'Arabie Saoudite et les p&eacute;tromonarchies &agrave; financer le terrorisme sunnite et la guerre meurtri&egrave;re au Y&eacute;men, provoquant des milliers de morts et une famine touchant d&eacute;sormais des centaines de milliers de personnes. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Comme toujours &agrave; la fin d'articles de ce genre, nous ne pouvons que d&eacute;plorer l'absence totale de la diplomatie des pays europ&eacute;ens, face &agrave; des propos am&eacute;ricains qui n&eacute;cessairement encourageront le terrorisme frappant l'Europe, &agrave; l'exemple de l'attentat du 22 mai &agrave; Manchester. </span></font> </p> Mon, 22 May 2017 23:00:00 GMT Préciser au plus vite les thèmes des futures oppositions http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2560 2560 <br /><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Macron n'aura recueilli sur son nom qu'environ 20 millions de suffrages sur les 46 millions de fran&ccedil;ais en &acirc;ge de voter. De plus, de nombreux &eacute;lecteurs d'Emmanuel Macron n'ont vot&eacute; pour lui que pour faire barrage &agrave; Marine le Pen. Sauf erreur, c'est la premi&egrave;re fois dans l'histoire de la 5e R&eacute;publique qu'un Pr&eacute;sident aura &eacute;t&eacute; si mal &eacute;lu. </span></font><font size="2" face="Arial"><br /> <span style="font-weight: normal"></span></font> <h2><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">On peut donc penser que le pays est profond&eacute;ment divis&eacute; et n'arrivera pas &agrave; s'unir sous ce nouveau Pr&eacute;sident. Des pans entiers de la population paraissent pr&ecirc;ts &agrave; entrer dans une opposition radicale, que certains observateurs pensent pouvoir qualifier de future s&eacute;cession. </span></font> </h2> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Ce qui sauvera momentan&eacute;ment le nouveau pouvoir sera l'incapacit&eacute;, pour un temps, des opposants de tous bords &agrave; s'unir dans une opposition coh&eacute;rente. Ceci appara&icirc;t d&eacute;j&agrave; dans la pr&eacute;paration des futures &eacute;lections l&eacute;gislatives. Face aux candidats de En Marche, une gamme incoh&eacute;rente d'adversaires se pr&eacute;pare. Elle r&eacute;unit ce qui reste de vrais r&eacute;fractaires dans le Parti socialiste, les soutiens de la France Insoumise, c'est-&agrave;-dire de Jean-Luc M&eacute;lenchon, quelques &laquo;&nbsp;communistes&nbsp;&raquo; et bien &eacute;videment les membres du Front National. Ceux-ci, m&ecirc;me s'ils se divisent entre durs et moins durs, sur le mode de Florian Philippot, m&ecirc;me si beaucoup </span>reprochent &agrave; Marine Le Pen de nombreuses erreurs de campagne, ne devraient jamais accepter de se rallier &agrave; la nouvelle majorit&eacute; pr&eacute;sidentielle. Si Marine Le Pen se refusait compte tenu de son &eacute;chec &agrave; en prendre la direction, il faudrait qu'un autre le fasse...et que le FN change de nom. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Parmi ces opposants, on ne comptera &eacute;videmment pas ceux qui, chez Les R&eacute;publicains, le Parti socialiste ou le Modem, font aujourd'hui quelques objections de forme &agrave; rejoindre En Marche, non par conviction mais pour faire payer plus cher leur ralliement.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les conflits de principe ou oppositions personnelles caract&eacute;risant ces divers opposants les emp&ecirc;cheront de se pr&eacute;senter rassembl&eacute;s aux &eacute;lecteurs, en se mettant d'accord sur des candidats uniques face &agrave; ceux de En Marche. Tout laisse donc penser qu'une majorit&eacute; pr&eacute;sidentielle substantielle favorable au nouveau Pr&eacute;sident se d&eacute;gagera, lui laissant les mains libres pour appliquer ses objectifs politiques et g&eacute;ostrat&eacute;giques, ou plut&ocirc;t ceux des forces profondes qui ont provoqu&eacute; sa candidature et financ&eacute; sa campagne. <br /> <br /> </font><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">Deux France</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il en r&eacute;sultera qu'&agrave; terme, deux France se d&eacute;gageront et n&eacute;cessairement s'opposeront. La premi&egrave;re sera une France des beaux quartiers profond&eacute;ment imbue de lib&eacute;ralisme &eacute;conomique, de soumission aux int&eacute;r&ecirc;ts financiers et &agrave; l'Am&eacute;rique. La deuxi&egrave;me France sera celle des quartiers urbains p&eacute;riph&eacute;riques et d'une partie de la France rurale, qui refuseront de plus en plus de servir les int&eacute;r&ecirc;ts de la premi&egrave;re. Mentionnons seulement pour &ecirc;tre pr&eacute;cis que dans la premi&egrave;re France, celle dite ici des beaux quartiers, figurent aussi un certain nombre d'opposants &agrave; Emmanuel Macron se pr&eacute;sentant eux-m&ecirc;mes comme de gauche &ndash; notamment un certain nombre de militants de la France Insoumise.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Confront&eacute;s aux prochaines &eacute;lections l&eacute;gislatives, comme aux 5 ann&eacute;es suivant ces derni&egrave;res, les opposants ont th&eacute;oriquement deux possibilit&eacute;s. La premi&egrave;re consistera &agrave; s'unir quelles que soient leurs divergences pour constituer &agrave; tous une forte minorit&eacute; voire une majorit&eacute; de d&eacute;put&eacute;s. Cette union n'est pas impossible, mais para&icirc;t cependant tr&egrave;s improbable vu les antagonismes actuels entre les diverses oppositions. La France Insoumise et le Front national, par exemple, accepteraient-ils de s'entendre sur le candidat le mieux plac&eacute; pour l'emporter sur un candidat En Marche ou Les R&eacute;publicains.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'autre solution serait que les deux composantes majeures de l'opposition, France Insoumise et Front national, se bornent &agrave; tenter, dans les circonscriptions o&ugrave; ils pourraient l'emporter sur En Marche ou Les R&eacute;publicains, de faire &eacute;lire un de leurs repr&eacute;sentants. Ils pourraient ainsi constituer dans la future Assembl&eacute;e Nationale des minorit&eacute;s plus ou moins fortes susceptibles de g&ecirc;ner beaucoup la mise en oeuvre du programme d'Emmanuel Macron, comme les d&eacute;rives possibles de ce dernier vers un pouvoir personnel. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans les deux cas, ces minorit&eacute;s seront, lors des &eacute;lections comme durant les 5 ann&eacute;es qui viennent, d'autant plus aptes &agrave; susciter des soutiens dans l'&eacute;lectorat qu'elles pr&eacute;ciseront les grandes lignes de leurs objectifs politiques, en mettant en &eacute;vidence les points de convergence, nombreux selon nous, que ces objectifs pourraient pr&eacute;senter. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il devrait leur &ecirc;tre possible de recenser ces points de convergence et de pr&eacute;ciser les questions sur lesquelles les divers programmes demeurent encore trop flous. Ainsi, concernant l'Union europ&eacute;enne ou l'euro, il serait indispensable, sans mentionner une possible sortie qui para&icirc;t aujourd'hui tr&egrave;s impopulaire, de se mettre d'accord sur les am&eacute;nagements que France Insoumise et Front national jugent aujourd'hui n&eacute;cessaires. L'opposition se distinguerait ainsi de la soumission &agrave; des institutions con&ccedil;ues d&egrave;s l'origine pour imposer le poids des Etats-Unis et de la finance atlantiste sur l'ensemble de l'Europe, et en particulier sur une France jug&eacute;e encore trop &laquo;&nbsp;gaullienne&nbsp;&raquo;. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Nous nous efforcerons pour notre compte de recenser sur ce site les divers &eacute;l&eacute;ments qui devraient selon nous &ecirc;tre pris en compte par les futures oppositions, quelles que soient par ailleurs leurs divergences. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p> </p> <p align="CENTER"><font size="3" face="Arial"><strong>Annexe </strong></font> </p> <p><font size="2" face="Arial">Quelques th&egrave;mes susceptibles d'inspirer de futures oppositions au &laquo;&nbsp;macronisme&nbsp;&raquo;. Ils devront &ecirc;tre d&eacute;velopp&eacute;s d'autant plus &eacute;nergiquement que le pouvoir les passera sous silence ou les combattra (liste &agrave; pr&eacute;ciser et compl&eacute;ter)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'opposition devra se doter de moyens efficaces pour analyser et si besoin critiquer les d&eacute;cisions du pouvoir<br /> <strong><br /> Place de la France dans le monde</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La lutte contre l'am&eacute;ricanisation croissante de la France</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'ouverture diplomatique et &eacute;conomique &agrave; l'Eurasie</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le refus d'une soumission &agrave; l'Allemagne</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les points sur lesquels la France et son gouvernement devraient se battre pour faire am&eacute;nager l'Union europ&eacute;enne et l'euro. Les m&eacute;thodes le permettant</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'&eacute;largissement du concept d'Europe &agrave; d'autres pays europ&eacute;ens, dans le cadre de projets transnationaux non n&eacute;cessairement li&eacute;s &agrave; l'Union europ&eacute;enne. Par ailleurs, il semble opportun aujourd'hui, compte tenu du scepticisme g&eacute;n&eacute;ral du corps &eacute;lectoral, d'abandonner momentan&eacute;ment le projet de sortir de l'Union et de l'euro</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Pousser &agrave; la participation de la France aux programmes russo-chinois , notamment le projet dit Nouvelle Route de la Soie<br /> <strong><br /> D&eacute;fense. </strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Place de la politique de d&eacute;fense de la France. D&eacute;finition plus pr&eacute;cise de l'adversaire potentiel. Il ne peut s'agir que de la seule Russie</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Otan. Faut-il en sortir et comment?&nbsp;</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Armements: intensifier la politique de recours aux industries nationales, m&ecirc;me si celles-ci sont plus co&ucirc;teuses que les industries am&eacute;ricaines, ou europ&eacute;ennes quand elles existent (cas du A400 M)<br /> <br /> <strong>Islam</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Renforcer la lutte contre le terrorisme islamique. Refuser les concessions &eacute;lectoralistes &agrave; l'islam. Lutter plus efficacement contre le salafisme d'origine saoudienne</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Contrer efficacement l'envahissement des villes, des r&eacute;gions et plus g&eacute;n&eacute;ralement des institutions par un islam de conqu&ecirc;te</font><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial">Refuser toutes relations avec les p&eacute;tro-monarchies qui financent le terrorisme islamique</font></p> <p><font size="2" face="Arial">Rejoindre la Russie dans son ferme soutien &agrave; Bashar al Assad<br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Investissements</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Proposer des Investissements fran&ccedil;ais publics, permettant de r&eacute;pondre &agrave; des besoins fran&ccedil;ais non satisfaits et d'&eacute;chapper au monopole de d&eacute;cision des banques et des int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&Eacute;largir et financer les moyens et le r&ocirc;le de la science et de la recherche fran&ccedil;aise au sein de la communaut&eacute; scientifique internationale. Echapper au monopole de la science am&eacute;ricaine</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Renforcer la lutte pour les &eacute;nergies renouvelables et contre le changement climatique<br /> <strong><br /> Soci&eacute;t&eacute;</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lutter contre des tendances possibles &agrave; la mise en place d'un pouvoir personnel au profit du pr&eacute;sident de la R&eacute;publique</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lutter contre les abus du 49,3</font><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial">Code du travail. Lutter contre les &laquo;&nbsp;r&eacute;formes&nbsp;&raquo; correspondant aux seuls int&eacute;r&ecirc;ts du grand patronat. Proposer les mesures permettant cependant son &eacute;volution en fonction des &eacute;volutions soci&eacute;tales et technologiques. Ne pas laisser affaiblir le r&ocirc;le des syndicats nationaux</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Place des femmes dans la soci&eacute;t&eacute;. Refuser les mesures accroissant la d&eacute;pendance de la femme</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lutte contre les in&eacute;galit&eacute;s. Refuser les mesures accroissant les in&eacute;galit&eacute;s. Pr&eacute;ciser et &eacute;largir les politiques de r&eacute;duction des in&eacute;galit&eacute;s</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">D&eacute;noncer la prise en main des m&eacute;dias &laquo;&nbsp;officiels&nbsp;&raquo; par le pouvoir. D&eacute;noncer en permanence la propagande et les fausses nouvelles av&eacute;r&eacute;es</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">D&eacute;velopper au sein de l'opposition les m&eacute;dias non align&eacute;s, notamment ceux pr&eacute;sents sur l'Internet (sites, blogs)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial">&nbsp; </font><font size="2" face="Arial"> <p><br /> </p> </font> Thu, 11 May 2017 23:00:00 GMT La majorité électorale choisit l'atlantisme http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2557 2557 <br /><font size="2" face="Arial">Mais il y aura sans doute de plus en plus de r&eacute;sistances &agrave; l'&eacute;gard de cette d&eacute;rive suicidaire. Marine Le Pen vient d'annoncer qu'elle voudra en prendre la t&ecirc;te. Sera-t-elle capable de le faire? Nous verrons. Mais il faudra que d'autres forces politiques et syndicales tr&egrave;s diff&eacute;rentes du FN traditionnel, ou m&ecirc;me de Marine Le Pen, s'engagent elles aussi dans ce combat. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On pense en particulier &agrave; tous ceux qui avaient soutenu la candidature de Jean Luc M&eacute;lenchon. Nous &eacute;tudierons ici le plus souvent leurs propositions, s'ils en ont. On pense aussi au nombre consid&eacute;rable des abstentionnistes refusant de choisir entre Macron et Marine Le Pen. Ils ne vont pas rentrer, esp&eacute;rons-le, dans le rang des z&eacute;lateurs du Syst&egrave;me. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">Si l'on avait vot&eacute; en 1942, 80% sans doute des &eacute;lecteurs auraient vot&eacute; P&eacute;tain. Quatre ans apr&egrave;s, gr&acirc;ce &agrave; l'action de quelques r&eacute;sistants courageux, ce m</font><font size="2" face="Arial">&ecirc;me pourcentage aurait vot&eacute; en faveur du gaullisme. <br /> </font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">Ajoutons que, dans le camp Macron comme d'ailleurs nulle part, personne ne s'est indign&eacute; de l'intervention scandaleuse d'Obama en faveur dudit Macron. Les Fran&ccedil;ais ont vraiment la soumission &agrave; Washington dans la peau.<br /> </font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="3"><font size="2" face="Arial">NB. Cet&nbsp; article ne refl&egrave;te pas n&eacute;cessairement le point de vue de tous les membres de notre comit&eacute; de r&eacute;daction<br /> </font></font> </p> Sat, 06 May 2017 23:00:00 GMT Trump. Un guignol aux mains des militaires http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2551 2551 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Trump est de plus en plus d&eacute;peint comme ne s'informant sur rien &ndash; ou ne comprenant rien. Il serait enferm&eacute; dans le second &eacute;tage (pr&eacute;sidentiel) de la Maison Blanche, envoyant jusqu'&agrave; tard dans la nuit des tweets multiples, dont certains paraissent incoh&eacute;rents au regard de ses objectifs pr&eacute;c&eacute;dents. Notamment l'un &agrave; Rodrigo Duterte, pr&eacute;sident philippin et l'autre &agrave; Kim Jong-un dirigeant de la Cor&eacute;e du Nord, les traitant de &laquo;&nbsp;very smart guys&nbsp;&raquo; et les invitant presque &agrave; Washington alors que quelques jours auparavant il mena&ccedil;ait de leur d&eacute;clarer la guerre. <br /> <br /> Mais au premier &eacute;tage de la Maison Blanche se trouvent ceux qui gouvernent effectivement. Notamment le vice-pr&eacute;sident Pence, les militaires de son gouvernement et un grand nombre d'agents provenant du trio NSA, CIA, FBI. Et ceux l&agrave; ne plaisantent pas. Ils poursuivent, sous l'autorit&eacute; nominative du Donald, plusieurs objectifs qui ont toujours &eacute;t&eacute; ceux de l'Empire am&eacute;ricain dans son effort pour dominer le monde. <br /> <br /> Le premier vise &agrave; continuer l'encerclement de la Chine et de la Russie par des barri&egrave;res de missiles et anti-missiles du type THAAD (Terminal Hign Altitude Area Defence). Ceux ci sont de plus en plus performants. Leur port&eacute;e s'accroit sans cesse, ils peuvent &ecirc;tre dot&eacute;s de charges nucl&eacute;aires et en terme de d&eacute;fense ils paraissent de plus en plus capables de rendre inefficaces des frappes en retour des Etats vis&eacute;s. Apr&egrave;s la Chine, qui ne cesse de protester, Poutine semble avoir fini par s'en inqui&eacute;ter. Il fait acc&eacute;l&eacute;rer le programme russe d&eacute;j&agrave; tr&egrave;s performant de missiles et anti-missiles. Mais ceci pourrait ne pas suffire &agrave; arr&ecirc;ter compl&egrave;tement une attaque am&eacute;ricaine. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Un objectif dont on parle moins aujourd'hui consisterait &agrave; pr&eacute;parer une invasion militaire des zones riches en ressources p&eacute;troli&egrave;res de la Syrie, auxquelles les USA n'ont aucunement l'intention de renoncer. Bashar al Assad s'en inqui&egrave;te mais nul ne para&icirc;t le prendre au s&eacute;rieux. Cette op&eacute;ration se ferait avec l'aide active de la Jordanie, qui n'a rien &agrave; refuser &agrave; Washington. Les monarchies p&eacute;troli&egrave;res verraient cela d'un oeil tr&egrave;s favorable. In&eacute;vitablement une telle op&eacute;ration conduirait &agrave; un affrontement entre les USA et la Russie, qui n'abandonnera jamais ses bases militaires en Syrie.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Enfin, en mer de Chine, l'Am&eacute;rique, avec la participation du Japon, semble se pr&eacute;parer &agrave; des attaques a&eacute;ro-navales des bases construites par la Chine. L&agrave; encore, P&eacute;kin a pr&eacute;venu que ce serait la guerre et Vladimir Poutine lui a renouvel&eacute; son appui. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Il y a tout lieu de penser que si les militaires am&eacute;ricains se lan&ccedil;aient effectivement dans des op&eacute;rations susceptibles d'entrainer une guerre avec la Russie et la Chine, Trump tout &agrave; ses tweets, n'en serait pas inform&eacute; en temps utile. Il ne pourrait qu'acquiescer. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Certains se demandent encore pourquoi l'Empire am&eacute;ricain a accept&eacute; de mettre &agrave; sa t&ecirc;te un personnage aussi farfelu et inconsistant que Trump. Cette question n'a peut-&ecirc;tre plus lieu d'&ecirc;tre pos&eacute;e.</font></p> Tue, 02 May 2017 23:00:00 GMT Que se passera-t-il si Trump bombarde d'autres pays jugés hostiles? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2521 2521 <br /><font size="2" face="Arial">Ceci n'arrivera pas, se rassure l'opinion mondiale, parce que l'Am&eacute;rique n'osera pas encourir les repr&eacute;sailles &eacute;ventuellement nucl&eacute;aires de la Chine et de la Russie. Cette derni&egrave;re dispose d'un arsenal notamment en ICBM (missiles intercontinentaux) qui sans atteindre celui de l'Am&eacute;rique, serait largement suffisant pour d&eacute;truire en seconde frappe ou frappe en retour non seulement cette derni&egrave;re mais le monde entier. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Cependant les plus enrag&eacute;s des bellicistes am&eacute;ricains comptent sur les barri&egrave;res de missiles anti-missiles terrestres ou sous-marins install&eacute;es aux Etats-Unis et chez un certain nombre de pays sous d&eacute;pendance, pour an&eacute;antir une frappe en retour russe ou chinoise, comme m&ecirc;me pour en emp&ecirc;cher le lancement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ils estiment donc qu'une attaque massive am&eacute;ricaine, qu'elle soit &agrave; base d'armements conventionnels ou d'armes nucl&eacute;aires tactiques &agrave; effet limit&eacute;, ne d&eacute;clencherait aucune riposte notable des pays vis&eacute;s. Autrement dit il s'agirait d'&eacute;tendre au monde le processus de l'attaque qui vient d'&ecirc;tre men&eacute;e contre Damas. Ceci provoquerait sans doute l'indignation ou la panique dans le monde, mais sans effets dommageables pour la puissance militaire am&eacute;ricaine. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pourquoi alors s'en priver, y compris dans les meilleurs d&eacute;lais? Quelques bombardements bien plac&eacute;s pourraient imm&eacute;diatement permettre &agrave; l'empire am&eacute;ricain de retrouver son ancienne domination. La population am&eacute;ricaine, subjugu&eacute;e, n'aurait que deux perspectives, laisser faire ou applaudir.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Malheureusement, tout laisse croire que cette brillante id&eacute;e est de plus en plus agit&eacute;e dans les cercles am&eacute;ricains de la d&eacute;fense. Elle risque d'&ecirc;tre reprise rapidement par un Trump sous influence ou par d'autres futurs dirigeants plus manipulables.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nous ne voyons pour notre part aujourd'hui aucune raison d'exclure ce risque d'une guerre g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e men&eacute;e par l'Am&eacute;rique. D&eacute;sormais, tout est &agrave; pr&eacute;voir. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Fri, 07 Apr 2017 23:00:00 GMT Conflits potentiels entre l'Inde et la Chine dans le Sud Himalaya http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2517 2517 <br /><div align="justify"> <div align="justify"><font size="2" face="Arial">Tawang est une petite ville du nord-ouest de l'&Eacute;tat d'Arunachal Pradesh (voir ci-dessous) en Inde. Situ&eacute;e en Himalaya &agrave; une altitude d'environ 3&nbsp;000&nbsp;m&egrave;tres, elle est le chef-lieu du district de Tawang. Elle a toujours &eacute;t&eacute; de tradition bouddhiste et la pr&eacute;sence du Dalai Lama n'a rien d'anormal. N&eacute;anmoins celui-ci est consid&eacute;r&eacute; par la Chine comme un agent du s&eacute;paratisme indien qui s'oppose, dans ces r&eacute;gions et en Chine m&ecirc;me, &agrave; la politique de P&eacute;kin.</font><font face="Arial"><br /> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"> Un moment bonnes, sous l'autorit&eacute; du Premier ministre indien Manmohan Singh qui avait oeuvr&eacute; pour rapprocher l'Inde et la Chine au sein du BRICS, elles se sont d&eacute;t&eacute;rior&eacute;es avec l'&eacute;lection de l'actuel Premier ministre Narendra Modi. Celui-ci est membre du Bharatiya Janata Party, un parti nationaliste hindou. Il est Premier ministre de l'Inde depuis le 26 mai 2014. Narendra Modi est influenc&eacute; par le groupe paramilitaire Rashtriya Swayamsevak Sangh et est consid&eacute;r&eacute; comme un leader du mouvement nationaliste hindou. <br /> <br /> Par ailleurs, bien plus que Manmohan Singh, jug&eacute; &agrave; l'&eacute;poque comme relativement proche de Moscou, </font><font size="2" face="Arial">il est tr&egrave;s largement influenc&eacute; par Washington, depuis des accords de coop&eacute;ration industrielle et de d&eacute;fense conclus sous Barack Obama.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"> Il n'est donc pas consid&eacute;r&eacute; &agrave; P&eacute;kin comme un partenaire fiable dans la mise en oeuvre d'actions de coop&eacute;ration et de respect r&eacute;ciproque dans le Sud Himalaya. Il faut rappeler que cette vaste r&eacute;gion comporte quatre importantes provinces o&ugrave; l'Inde et la Chine partagent d'importants int&eacute;r&ecirc;ts. Toutes pourraient &ecirc;tre le si&egrave;ge de conflits pouvant &eacute;ventuellement prendre une forme militaire.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000099">Le Tibet </font></strong><br /> <br /> <img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/179/tibet.jpg" alt="" align="left" height="186" width="271" />Le Tibet appartient &agrave; la R&eacute;publique populaire de Chine. Aussi P&eacute;kin prend-t-il tr&egrave;s mal le soutien de New Delhi au Dalai Lama, consid&eacute;r&eacute; &agrave; juste titre comme s&eacute;paratiste.</font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"> L'Inde a reconnu officiellement le Tibet comme faisant partie de la Chine. Mais elle utilise manifestement le leader religieux comme un agent utile pour d&eacute;stabiliser la pr&eacute;sence chinoise. D'o&ugrave; son irritation, le mot n'est pas trop fort, en r&eacute;action de la visite de celui-ci &agrave; Taiwang. <br /> Le Tibet est la source de 4 grands fleuves asiatiques qui contribuent &agrave; permettre une activit&eacute; agricole dont d&eacute;pendent plus de 2 milliards de personnes.</font></p> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial"> <br /> </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"> <strong><font color="#000066">L'Arunachal Pradesh ou Tibet du Sud. </font></strong><br /> </font></p> <font face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/179/indexsudtibet.jpg" alt="" align="left" height="191" width="264" />Cette r&eacute;gion est &eacute;galement de par sa localisation consid&eacute;r&eacute;e comme comportant d'importants int&eacute;r&ecirc;ts g&eacute;ostrat&eacute;giques, tant pour l'Inde comme un moyen d'intervenir dans les affaires tib&eacute;taines que pour la Chine. Celle-ci voit l'Arunachal Pradesh comme un corridor pour influencer l'Etat-pivot de Assam, au Nord-est de l'Inde</font></p> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Le N&eacute;pal. </font></strong></font></p> <p><font size="2"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/179/nepal.jpg" alt="" align="left" height="168" width="300" />Longtemps sph&egrave;re exclusive d'influence pour l'Inde, cet ancien Royaume s'est r&eacute;cemment rapproch&eacute; de la Chine apr&egrave;s avoir &eacute;t&eacute; accus&eacute; par New Dehli d'avoir soutenu injustement des N&eacute;palais d'origine indienne, les Mah&eacute;sis, qui protestaient violemment contre une nouvelle constitution f&eacute;d&eacute;rale jug&eacute;e comme ne respectant pas leurs droits. <br /> <br /> L'Inde et la Chine consid&egrave;rent par ailleurs le N&eacute;pal comme essentiel au d&eacute;veloppement de leur influence militaire respective. <br /> <br /> Il y a deux ans enfin, la Chine a propos&eacute; de connecter le N&eacute;pal au projet de liaison One Belt One Road (OBOR) &agrave; travers une voie ferr&eacute;e &agrave; grande vitesse sous le Mont Everest qui aurait reli&eacute; le N&eacute;pal &agrave; la province indienne de l'Uttar Pradesh et au port du Ouest Bengale de Kolkate. Pr&eacute;sent&eacute; par la Chine comme b&eacute;n&eacute;fique pour l'Inde, celle-ci y voit une intol&eacute;rable immixtion dans ses affaires</font></p> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Le Cashmir</font></strong></font></p> <p><font size="2"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/179/kashmir.jpg" alt="" align="left" height="167" width="301" />Un projet-phare de l'OBOR, le CPEC ou China-Pakistan Economic Corridor, traverse une r&eacute;gion pakistanaise du Cashmir, celle de Gilgit-Baltistan, que l'Inde revendique comme lui appartenant &agrave; la suite de son conflit avec le Cashmire. L'Inde voit dans ce projet soutenu par la Chine une fa&ccedil;on de r&eacute;introduire l'influence pakistanaise dans un territoire contest&eacute;. Elle fera sans doute tout pour le faire avorter, aux d&eacute;pens des int&eacute;r&ecirc;ts chinois dans l'OBOR. <br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2"><br /> </font></p> <p><font size="2">1) Voir <a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/179/1%29%20Voir%20http://timesofindia.indiatimes.com/city/guwahati/dalai-lama-chinas-opposition-to-tawang-visit-is-normal/articleshow/57970089.cms">http://timesofindia.indiatimes.com/city/guwahati/dalai-lama-chinas-opposition-to-tawang-visit-is-normal/articleshow/57970089.cms</a></font> </p> </div> </div> <p>&nbsp;</p> Sun, 02 Apr 2017 23:00:00 GMT Nouveau regard sur Donald Trump http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2494 2494 <br />Un texte du 14 mars de Philippe Grasset dans Dedefensa 2) fournit quelques pr&eacute;cisions et r&eacute;f&eacute;rences &agrave; ce sujet. A le lire on peut constater que le mill&eacute;narisme de Bannon n'a rien d'&eacute;sot&eacute;rique,. Dans le cas des Etats-Unis, il s'appuie sur des analyses pr&eacute;cises mais rarement faites avec cette pr&eacute;cision relatives au r&ocirc;le de ce que pour simplifier nous nommerons Wall Street dans la gen&egrave;se de la crise de 2008 et dans la phrase de &laquo;&nbsp;reconstruction&nbsp;&raquo; ayant suivi 3). Cette reconstruction sera comme beaucoup d'analystes le pr&eacute;voient suivie d'une phase de destruction, actuellement en cours. Mais pour Bannon la reconstruction qui pourrait suivre devrait reposer pour &ecirc;tre durable sur une v&eacute;ritable r&eacute;volution sociologique et politique donnant enfin le pouvoir &agrave; la masse &eacute;lectorale des &laquo;&nbsp;am&eacute;ricains pauvres&nbsp;&raquo; ayant &eacute;lu Trump. <p style="margin-bottom: 0cm">Philippe Grasset cite une analyse d'Alastair Crook allant dans le m&ecirc;me sens mais donnant beaucoup plus de details non seulement sur la &laquo;&nbsp;r&eacute;volution &laquo;&nbsp; possible mais sur le r&ocirc;le de Donald Trump, bien conseill&eacute; par Stephen Bannon, pourrait y jouer 4). Il convient &eacute;videmment de lire tous ces articles en d&eacute;tail, car nous n'avons pas la possibilit&eacute; de les commenter ici. Alastair Crook est un ancien diplomate britannique ayant jou&eacute; un r&ocirc;le essentiel pour le compte de l'Intelligence Service. Depuis il s'est reconverti dans l'&eacute;dition d'un site, Consortium News, <a href="https://consortiumnews.com/">https://consortiumnews.com</a> que nous vous conseillons de placer parmi vos favoris. L'on y acc&egrave;de &agrave; des analyses originales, difficiles &agrave; trouver ailleurs.<br /> <br /> Dans cet article, Alastair Crook explique l'&eacute;tonnant paradoxe que nous avons plusieurs fois signal&eacute; ici. Pourquoi, alors que Donald Trump recherchera un peu partout des &eacute;conomies n&eacute;cessaires &agrave; financer son programme d'investissements visant &laquo;&nbsp;&agrave; rendre sa grandeur &agrave; l'Am&eacute;rique&nbsp;&raquo;, a-t-il d&eacute;cid&eacute; d'augmenter massivement les d&eacute;penses militaires &ndash; ceci d'autant plus qu'il avait annonc&eacute; une politique de d&eacute;tente avec Moscou? Ce serait parce que Stephen Bannon aurait convaincu Trump que seul l'appui des militaires pourrait lui permettre de neutraliser Wall Street, laquelle est en train de provoquer par ses sp&eacute;culations une nouvelle destruction bien pire que celle de 2008. Les militaires, par leur sens de l'Etat et leur d&eacute;sint&eacute;ressement, pourraient, appuy&eacute;s par Trump, aider celui-ci &agrave; restaurer au sein de la soci&eacute;t&eacute; civile l'ancienne grandeur am&eacute;ricaine. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">On dira que Alastair Crooks et Stephen Bannon font exag&eacute;r&eacute;ment confiance &agrave; la caste des militaires. Celle-ci n'a-t-elle pas soutenue dans les derni&egrave;res ann&eacute;es des guerres d&eacute;sastreuses pour l'Am&eacute;rique. Mais selon nos auteurs, les militaires n'ont fait qu'appliquer les ordres donn&eacute;s par les pr&eacute;c&eacute;dents Pr&eacute;sidents am&eacute;ricains, eux-m&ecirc;mes totalement aux ordres de Wall Street. Donald Trump, au service des &eacute;lecteurs &laquo;&nbsp;pauvres&nbsp;&raquo; qui l'ont &eacute;lu, et avec l'appui d'une majorit&eacute; de militaires convaincus par lui, devrait pouvoir inverser le sens de l'histoire am&eacute;ricaine. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">Pour notre part, faute d'&eacute;l&eacute;ments suffisants pour juger en profondeur, nous ne pouvons pas nous prononcer sur la validit&eacute; du pronostic de Crook et Bannon. Faisons lui confiance cependant. Ceci nous permettra de redresser les jugements de plus en plus d&eacute;favorables que nous avions prononc&eacute; &agrave; l'&eacute;gard &laquo;&nbsp;du Donald&nbsp;&raquo;. L'avenir proche dira ce qu'il en est. <br /> <br /> Remarquons seulement qu'en France, les candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle, fussent ils &agrave; droite ou &agrave; l' &laquo;&nbsp;extr&ecirc;me droite&nbsp;&raquo; comme Marine Le Pen qui en appelle aux &laquo;&nbsp;patriotes&nbsp;&raquo;, ne mentionnent pas, au moins publiquement, l'appui que pourrait leur apporter l'arm&eacute;e fran&ccedil;aise. Plus d'un si&egrave;cle de lutte contre le militarisme politique ne leur permet pas de le faire. De leur c&ocirc;t&eacute;, les militaires fran&ccedil;ais, faisant preuve d'une r&eacute;serve louable, ne se hasardent pas &agrave; se prononcer publiquement sur les perspectives politiques. </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><strong>R&eacute;f&eacute;rences.</strong><br /> <font size="2"><br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 1)&nbsp;</font> <a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/bannon2.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/178/bannon2.htm</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; voir aussi <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2466">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2466</a></p> <div align="left"> <ol start="2"> <li> <a href="http://www.dedefensa.org/article/bannon-un-guenonien-a-washington-dc">http://www.dedefensa.org/article/bannon-un-guenonien-a-washington-dc</a></li> </ol> </div> <ol start="3"> <li> <div align="left"> <p style="margin-bottom: 0cm">Voir par exemple <a href="https://www.washingtonpost.com/business/what-caused-the-financial-crisis-the-big-lie-goes-viral/2011/10/31/gIQAXlSOqM_story.html?utm_term=.92f797cf7b47">https://www.washingtonpost.com/business/what-caused-the-financial-crisis-the-big-lie-goes-viral/2011/10/31/gIQAXlSOqM_story.html?utm_term=.92f797cf7b47</a></p> </div> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm" align="left"><a href="https://consortiumnews.com/2017/03/09/steve-bannons-apocalyptic-unravelling/?print=print">https://consortiumnews.com/2017/03/09/steve-bannons-apocalyptic-unravelling/?print=print</a></p> </li> </ol> Tue, 14 Mar 2017 23:00:00 GMT Vault-7 ou la CIA, menace mondiale contre les libertés http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2490 2490 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <font face="Arial" size="2">&nbsp;Parmi ces aspects n&eacute;gatifs, nous citions compte tenu de l'actualit&eacute; la prolif&eacute;ration des sites et messages djihadistes incitant au d&eacute;veloppement du terrorisme islamique dans l'ensemble des pays du monde. Nous n'&eacute;tions pas revenu pour ne pas compliquer l'article sur le r&ocirc;le souvent d&eacute;crit ici concernant la puissance que l'Internet conf&egrave;re aux organismes am&eacute;ricains tels que la NSA et la CIA pour espionner et contr&ocirc;ler le monde. </font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Une nouvelle s&eacute;rie massive d'informations que vient de r&eacute;v&eacute;ler l'organisme Wikileaks fond&eacute; par Julian Assange en donne une nouvelle preuve. Il s'agit d'un paquet de milliers de messages regroup&eacute;s sous le nom de Vault-7 montrant notamment comment la CIA est d&eacute;sormais capable d'infester et de d&eacute;tourner tous les logiciels connect&eacute;s qui font l'ordinaire de notre vie. Le monde en plein d&eacute;veloppement t des &laquo;&nbsp;objets connect&eacute;s&nbsp;&raquo; est devenu le terrain privil&eacute;gi&eacute; de la CIA. Nous sommes tous susceptibles d'en &ecirc;tre les victimes, &agrave; travers des objets apparemment aussi anodins que les voitures, les postes de t&eacute;l&eacute;vision voire les brosses &agrave; dents comportant des logiciels de contr&ocirc;le et de connexion. Ceci compl&eacute;tera la prise en mains par la CIA des i-phones et autres ordinateurs domestiques d&eacute;j&agrave; souvent d&eacute;nonc&eacute;e, d'ailleurs dans l'indiff&eacute;rence de la plupart des utilisateurs. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">On lira sur ce sujet un article bien document&eacute; mais difficile de Wikileaks repris par le site alternatif Zeroedge (cf sources ci-dessous).Wikileaks en s'appuyant sur les r&eacute;v&eacute;lations de Vault-7 d&eacute;crit les multiples domaines ou s'exerce d&eacute;sormais l'espionnage de la CIA. Ceci se fait au d&eacute;triment de l'ensemble des gouvernements que l'empire am&eacute;ricain consid&egrave;re comme des ennemis voir comme des alli&eacute;s peu surs. La Russie en est la premi&egrave;re victime, les Etats europ&eacute;ens venant ensuite, notamment la France, bien que de fort loin. Ceci &eacute;tant l'espionnage se fait &agrave; l'&eacute;gard de toutes les entreprises et organisations ne participant pas au complexe militaro-industriel am&eacute;ricain, autrement dit, comme rappel&eacute; ci-dessus, au d&eacute;triment du monde entier. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">L'&eacute;l&eacute;ment le plus inqui&eacute;tant de ces r&eacute;v&eacute;lations est le fait que les logiciels d'espionnage mis au point dans les laboratoires de la CIA sont in&eacute;vitablement pirat&eacute;s par des agents de la CIA eux-m&ecirc;mes ou des hackers infiltr&eacute;s au profit de toutes les organisations criminelles qui s'ach&egrave;tent les services de ces agents ou de ces hackers. Si un particulier anodin n'a que peu &agrave; craindre du contr&ocirc;le de la CIA, il a tout &agrave; craindre au contraire de ces organismes criminels ou malveillants multiformes qui s&eacute;vissent dor&eacute;navant massivement par l'interm&eacute;diaire de l'Internet. <br /> <br /> On demandera n&eacute;cessairement si Wikileaks est fiable. N'est-il pas lui-m&ecirc;me manipul&eacute; par les services de cyber-guerre russes, par exemple. Il faut garder cette hypoth&egrave;se en t&ecirc;te, mais l'exp&eacute;rience et le simple bon sens montrent que Wikileaks fait partie de ces lanceurs d'alertes sans lesquels nous serions livr&eacute;s pieds et points li&eacute;s &agrave; la CIA, la NSA et autres organismes &agrave; leur service. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong>Sources et r&eacute;f&eacute;rences <br /> </strong><br /> *Vault-7 . Voir&nbsp; <a href="https://wikileaks.org/ciav7p1/">https://wikileaks.org/ciav7p1/<br /> </a><br /> *Zeredge <a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-03-07/wikileaks-hold-press-conference-vault-7-release-8am-eastern">http://www.zerohedge.com/news/2017-03-07/wikileaks-hold-press-conference-vault-7-release-8am-eastern<br /> </a><br /> *Voir aussi pour information <a href="https://francais.rt.com/international/34998-revelations-vault-7-wikileaks-cia-ete-au-courant">https://francais.rt.com/international/34998-revelations-vault-7-wikileaks-cia-ete-au-courant</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Wed, 08 Mar 2017 23:00:00 GMT Etats-Unis. Augmentation considérable des dépenses militaires http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2482 2482 <br /><font face="Arial" size="2">Il avait laiss&eacute; entendre &agrave; l'&eacute;poque qu'il visait &agrave; renforcer les capacit&eacute;s de d&eacute;fense de l'US Army face au terrorisme. Il avait indiqu&eacute; par contre qu'il ne comptait pas relancer les armements visant la Russie, h&eacute;rit&eacute;s du temps de la guerre froide avec celle-ci, compte tenu du fait qu'il comptait se rapprocher de Moscou, toujours dans le cadre de la lutte anti-terroriste.</font> <p><font face="Arial" size="2">D'une fa&ccedil;on contradictoire cependant, Trump avait d&eacute;nonc&eacute; le retard pris par l'armement nucl&eacute;aire am&eacute;ricain, qui est pourtant le plus puissant du monde. Il avait promis de l'augmenter consid&eacute;rablement, ainsi que la capacit&eacute; des vecteurs permettant de l'utiliser. Contre qui pr&eacute;parerait-il une guerre nucl&eacute;aire, sinon contre la Russie, dont la force de frappe nucl&eacute;aire est &agrave; peu pr&egrave;s &eacute;gale &agrave; celle de l'Am&eacute;rique ? Une guerre contre la Chine pourrait &ecirc;tre men&eacute;e sans difficult&eacute; avec les moyens am&eacute;ricains actuels, compte-tenu de la faiblesse de l'arsenal dont dispose encore la Chine, au regard des moyens am&eacute;ricians. en ce domaine. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Le Pr&eacute;sident Trump n'a pas manqu&eacute; d'honorer les promesses faites au MIC. D'une part, il a tweet&eacute; plusieurs fois en annon&ccedil;ant qu'une relance de la course &agrave; l'armement nucl&eacute;aire serait une grande id&eacute;e 1) Voir par exemple <a href="https://twitter.com/realDonaldTrump/status/811977223326625792?ref_src=twsrc%5Etfw">https://twitter.com/realDonaldTrump/status/811977223326625792?ref_src=twsrc%5Etfw</a><br /> Il prenait ainsi le contre-pied des appels au d&eacute;sarmement nucl&eacute;aire lanc&eacute; par Obama, notamment &agrave; Prague le 5 avril 2009 2).Voir <a href="http://www.nti.org/media/pdfs/01_10.pdf?_=1318520256">http://www.nti.org/media/pdfs/01_10.pdf?_=1318520256</a></font> </p> <p><font face="Arial" size="2">Cet appel avait conduit au <strong>Strategic Arms Reduction Treaty</strong> sign&eacute; avec la Russie en 2011. N&eacute;anmoins Obama avait dans le m&ecirc;me temps recommand&eacute; la modernisation de l'arme nucl&eacute;aire am&eacute;ricaine pour assurer la protection des Etats-Unis et de ses alli&eacute;s. Dans cet esprit, il avait d&eacute;cid&eacute; une augmentation des programmes budg&eacute;taires en ce sens. D&egrave;s le 28 janvier 2017, le pr&eacute;sident-&eacute;lu Trump avait indiqu&eacute; que le Programme START favorisait dangereusement la Russie et qu'il fallait renforcer les d&eacute;penses militaires nucl&eacute;aires am&eacute;ricaines.</font></p> <p><font face="Arial" size="2">Parmi celles-ci figure l'acquisition de bombes nucl&eacute;aires dot&eacute;es d'une t&ecirc;te guid&eacute;e avec une grande pr&eacute;cision ( low-yield precision-guided nuclear bombs/warheads). Cette arme enterre le concept de force de seconde frappe en permettant des actions de premi&egrave;re frappe offensives &agrave; objectif limit&eacute;. L'on parle de Limited Nucl&eacute;aire Option (LNO). Mais personne n'est en mesure d'assurer que de telles armes n'entraineraient pas imm&eacute;diatement une riposte globale. Comment r&eacute;agiraient les Russes si celles-ci &eacute;taient employ&eacute;es par exemple &agrave; Kaliningrad, faisant des milliers de morts militaires et civiles, sans mentionner les retomb&eacute;es. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Parall&egrave;lement, Trump a promis de renforcer le Ballistic missile defense program in Europe (BMDE) dont nous avions indiqu&eacute; dans de pr&eacute;c&eacute;dents articles qu'il &eacute;tait ressenti en Russie comme une menace croissante &agrave; la fronti&egrave;re russe. Les missiles peuvent en effet &ecirc;tre dot&eacute;s de t&egrave;tes nucl&eacute;aires. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">La modernisation demand&eacute;e par le MIC et d&eacute;j&agrave; accept&eacute;e par Trump est estim&eacute;e &agrave; un co&ucirc;t d'un trilliard de dollars sur 30 ans soit mille milliards de dollars. Elle comprend de nouveaux bombardiers, un nouveau sous-marin porteur de missiles, une refonte de la bombe H tactique dite B-61 3) Voir <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_B61_(arme_nucléaire">https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_B61_(arme_nucl%C3%A9aire</a>) , une nouvelle g&eacute;n&eacute;ration de missiles nucl&eacute;aires, de nouvelles usines permettant leur fabrication et le d&eacute;veloppement d'un large r&eacute;seau de renseignement, surveillance, commande et contr&ocirc;le. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Les ressources budg&eacute;taires nouvelles n&eacute;cessaires &agrave; ce programme ne semblent pas manquer, provenant de centaines de circonscriptions dont les citoyens en esp&egrave;rent une reprise massive des investissements et des emplois &ndash; reprise promise d'ailleurs par Trump. Ces projets rencontreront-ils le triste sort du programme JSF Strike Fighter. Malgr&eacute; un co&ucirc;t d'environ 1 trilliard de dollars, celui-ci n'a abouti en 10 ans qu'&agrave; une suite de malfa&ccedil;ons. Dans ce cas, il s'agirait d'une relative bonne nouvelle pour ceux qui esp&egrave;rent toujours qu'une guerre nucl&eacute;aire mondiale pourrait &ecirc;tre &eacute;vit&eacute;e. Mais comme il s'agit ici d'investissements plus dispers&eacute;s et mieux contr&ocirc;lables, on peut craindre qu'ils n'aboutissent. </font></p> <p><font color="#000080" face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;actions russes envisageables </strong></font> </p> <p><font face="Arial" size="2">Du point de vue russe, on peut penser que face &agrave; cette nouvelle course &agrave; l'armement, le MIC russe r&eacute;agira en faisant valoir la menace croissante en r&eacute;sultant pour la Russie. Bien moins puissant que son homologue am&eacute;ricain, il est quand m&ecirc;me tr&egrave;s influent. Il demandera n&eacute;cessairement que des programmes &eacute;quivalents soient d&eacute;cid&eacute;s en Russie. Ceux-ci p&egrave;seront lourdement sur une &eacute;conomie d&eacute;j&agrave; surcharg&eacute;e de d&eacute;penses, mais la demande sera sans doute tr&egrave;s favorablement accueillie par l'opinion publique. Vladimir Poutine lui-m&ecirc;me ne pourra pas ne pas en tenir compte. Le th&egrave;me de l'insuffisante riposte russe &agrave; la menace am&eacute;ricaine risque donc de devenir tr&egrave;s populaire et se traduire par des d&eacute;cisions effectives dans les prochains mois. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Les m&eacute;dia et l'opinion russes pourront faire justement valoir que les d&eacute;penses militaires russes en 2016 sont risiblement faibles par rapport &agrave; celles des Etats Unis. M&ecirc;me la Chine d&eacute;pense plus en ce domaine. Quant &agrave; l'Union europ&eacute;enne, ses budgets militaires cumul&eacute;s sont largement sup&eacute;rieures &agrave; celles de la Russie. Or parmi l'Union et notamment au sein de l'Otan, des pays comme la Pologne ne cessent de renforcer leurs moyens militaires. Ceci est n&eacute;cessairement ressenti par la Russie comme une menace croissante. Dans le cas d'affrontements purement conventionnels, excluant l'arme atomique, l'arm&eacute;e russe disposerait sur le continent d'une sup&eacute;riorit&eacute; indiscutable, m&ecirc;me si elle &eacute;tait renforc&eacute;e comme c'est le cas actuellement par des moyens terrestres am&eacute;ricains. Ce ne serait &eacute;videmment pas le cas si les Am&eacute;ricains et les Europ&eacute;ens faisaient appel &agrave; des armes nucl&eacute;aires tactiques am&eacute;lior&eacute;es, telles que celles actuellement programm&eacute;es par Trump et pr&eacute;sent&eacute;es dans cet article. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Dans ce cas la guerre ne pourrait que monter en intensit&eacute;, aboutissant rapidement &agrave; une destruction de la plan&egrave;te. Est-ce ce que cherche actuellement un Donald Trump en proie &agrave; une ubris croissante? <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000099">Post Scriptum au 27/02</font></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour la d&eacute;fense de Trump, certains disent que cette d&eacute;marche (de surarmement) lui permet de se concilier l'Etat profond am&eacute;ricain et notamment le CMI au plan de la politique int&eacute;rieure afin de le laisser libre de conduire une politique internationale nouvelle, impliquant notamment un rapprochement avec la Russie. On ajoute que le principal domaine d'affrontement entre Trump et une opposition de plus en plus virulente est pr&eacute;cis&eacute;ment la politique int&eacute;rieure. Il y a peu d'appuis importants. Si le CMI se range &agrave; ses c&ocirc;t&eacute;s, ceci lui donnera un atout important. Souhaitons-le, mais beaucoup de monde risque de s'y tromper, aux Etats-Unis comme en Russie. </font></p> Sat, 25 Feb 2017 23:00:00 GMT Le pouvoir des services secrets sur les gouvernements. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2479 2479 <br /><font face="Arial" size="2">En effet, dans ses d&eacute;clarations sur Twitter, il a accus&eacute; la CIA en particulier et l'IC en g&eacute;n&eacute;ral de divulguer de<span style="font-style: normal"> </span><em><span style="font-style: normal">&nbsp;fausses informations, concernant notamment ses rapports pr&eacute;tendus avec la Russie. Il a compar&eacute; la CIA &agrave; la Gestapo. </span></em> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Trump s'attaque &agrave; forte partie. L'IC consiste en dix-sept organismes, les plus connus &eacute;tant la CIA et la National Security Agency (NSA). Elle emploie 850&nbsp;000 personnes. Elle dispose d'informations d&eacute;taill&eacute;es sur ce qui se passe et se dit dans le monde, ceci gr&acirc;ce &agrave; un r&eacute;seau in&eacute;gal&eacute; d'espionnage informatique et &agrave; la taille exceptionnelle des serveurs o&ugrave; celles-ci sont m&eacute;moris&eacute;es &agrave; vie. Ces informations peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;es contre des ennemis suppos&eacute;s de l'Am&eacute;rique, mais aussi contre les mouvements politiques et personnalit&eacute;s am&eacute;ricaines qui voudraient s'opposer &agrave; ce que l'IC estime devoir &ecirc;tre d&eacute;fendu. <br /> <br /> Face aux d&eacute;n&eacute;gations r&eacute;p&eacute;t&eacute;es de Trump concernant ses rapports ou ceux de ses collaborateurs avec Vladimir Poutine, elle a laiss&eacute; entendre clairement qu'elle &eacute;tait pr&ecirc;te &agrave; fournir une avalanche de renseignements compromettants propres &agrave; paralyser l'action du Pr&eacute;sident, voire provoquer sa destitution. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il est clair que Trump s'est d&eacute;sormais engag&eacute; dans une guerre perdue d'avance. L'IC sera en mesure de communiquer des informations mettant en cause sa politique, la gestion de ses int&eacute;r&ecirc;ts voire sa vie priv&eacute;e. Rien ne permettra de savoir si ces informations seront vraies ou fausses, nul n'&eacute;tant en mesure de p&eacute;n&eacute;trer les secrets de l'IC. Ce sera finalement celle-ci et les int&eacute;r&ecirc;ts qu'elle sert qui d&eacute;finiront les grandes lignes, voire les d&eacute;tails, de la politique am&eacute;ricaine. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Les membres du Congr&egrave;s et les multiples formes de l'Etat profond am&eacute;ricain hostiles aux projets envisag&eacute;s par Trump ne manqueront pas d'exploiter l'action de l'IC, ceci jusqu'&agrave; provoquer un </span></em><em><em>regime change.</em></em><em><span style="font-style: normal"> En b&eacute;n&eacute;ficieraient les forces financi&egrave;res dites &laquo;&nbsp;mondialistes&nbsp;&raquo; de m&ecirc;me que toutes celles du lobby militaro industriel belliciste ayant pr&eacute;c&eacute;demment soutenu la candidature Clinton. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">L'on sait que depuis plus de 70 ans la CIA a mont&eacute; dans une partie du monde des coups d'Etat permettant de destituer les gouvernements l&eacute;gitimes jug&eacute;s insuffisamment coop&eacute;ratifs et mettre &agrave; leur place des r&eacute;gimes soumis. Elle s'en prend d'ailleurs aujourd'hui &agrave; la Chine et m&ecirc;me &agrave; la Russie. Mais l&agrave; elle se heurte &agrave; forte partie. Trump apparemment se r&eacute;v&egrave;le beaucoup plus faible et d&eacute;pass&eacute; par des enjeux qu'il ne soup&ccedil;onnait pas. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font color="#000080" face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><strong>Le FSB et Vladimir Poutine</strong></span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Vladimir Poutine vient d'exposer lors d'une r&eacute;union le 17.2/2017 tenue avec les responsables du FSB ou Service f&eacute;d&eacute;ral de s&eacute;curit&eacute; de la F&eacute;d&eacute;ration de Russie (successeur du KGB) les grandes lignes de ce que sera sa politique pour lutter contre les menaces qui selon lui p&egrave;sent sur le pays. Il a par ailleurs pr&eacute;cis&eacute; ce que devrait &ecirc;tre les actions de coop&eacute;ration qu'il pourrait entretenir avec Donald Trump. On en trouvera le d&eacute;tail dans un article du toujours tr&egrave;s bien inform&eacute; Alexander Mercouris publi&eacute; par le site The Duran 2) . </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Poutine n'a pas toujours contr&ocirc;l&eacute; le FSB. N&eacute;anmoins depuis quelques ann&eacute;es il semble avoir ma&icirc;tris&eacute; l'appareil pour le mettre au service de la politique interne et internationale qu'il propose &agrave; la Russie. Quelques &eacute;l&eacute;ments suppos&eacute;s trop proches des Occidentaux en ont &eacute;t&eacute; &eacute;limin&eacute;s. Rien ne permet d'affirmer qu'il n'a pas d'adversaires aujourd'hui au sein du FSB. Mais la nuisance de ceux-ci &agrave; son &eacute;gard sera sans commune mesure &agrave; celle de l'IC &agrave; l'&eacute;gard de Trump. La publicit&eacute; donn&eacute;e &agrave; la r&eacute;union du 17 f&eacute;vrier montre que Poutine n'h&eacute;site pas &agrave; rendre publiques les orientations qu'il fixe au FSB. Ceci permet &agrave; l'opinion nationale de le soutenir dans sa d&eacute;marche, dans la mesure o&ugrave; ces orientations paraissent conformes aux int&eacute;r&ecirc;ts de la Russie. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font color="#000080" face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><strong>Qui commande aux services secrets?</strong></span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Cette question est r&eacute;guli&egrave;rement pos&eacute;e, dans la mesure o&ugrave; ces services, secrets par d&eacute;finition, ne communiquent jamais sur les ordres qu'ils re&ccedil;oivent ou les autorit&eacute;s dont elles &eacute;manent. Vu la puissance dont les services secrets disposent, il y a l&agrave; une contradiction avec la politique de relative transparence recherch&eacute;e, en principe, par les r&eacute;gimes dits d&eacute;mocratiques. Mais il est bien &eacute;vident que tout, m&ecirc;me dans ces r&eacute;gimes, ne peut pas &ecirc;tre communiqu&eacute;. Il en r&eacute;sulterait un &eacute;chec certain des politiques recherch&eacute;es par les gouvernements.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Cependant il y des diff&eacute;rences. Autant en principe les instructions que donne Vladimir Poutine et son gouvernements au FSB sont relativement publiques, ce qui lui permet de contr&ocirc;ler ce service en s'appuyant sur une volont&eacute; g&eacute;n&eacute;rale, autant celles que re&ccedil;oivent les services composant l'Intelligence Community am&eacute;ricaine demeurent myst&eacute;rieuses. On peut penser non sans raison qu'elle n'ob&eacute;it qu'&agrave; elle-m&ecirc;me, au service de ses propres int&eacute;r&ecirc;ts de domination Il en fut ainsi de la CIA d'Edgar Hoover sous Kennedy et ses successeurs . Rien ne permet d'affirmer que cette perversion ait disparu dans l'Am&eacute;rique d'aujourd'hui.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal"><em>Mais i</em>l serait irr&eacute;aliste de croire que dans le cercle des int&eacute;r&ecirc;ts composant l'Etat profond, il n'en aurait pas de nombreux que d&eacute;rangeraient les intentions affich&eacute;es par le programme de Trump, notamment un rapprochement avec la Russie. Le plus probable est que beaucoup se trouvent dans le Lobby Militaro Industriel. Les hi&eacute;rarchies des partis D&eacute;mocrate et R&eacute;publicain inquiets par les ouvertures (dites populistes) de Trump vers des millions d'&eacute;lecteurs pauvres veulent certainement aussi provoquer la chute d'un Pr&eacute;sident potentiellement dangereux. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Trump para&icirc;t l'avoir bien compris. Loin de poursuivre ses projets initiaux, il multiplie actuellement les concessions &agrave; ses adversaires. Il trahit ainsi ceux qui l'avaient soutenu. Mais sera-ce suffisant? Sans doute pas, dans la mesure o&ugrave; l'IC et ceux qui inspirent celle-ci paraissent d&eacute;sormais vouloir sa t&ecirc;te. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><em><span style="font-style: normal">Notes</span></em></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Voir <a href="http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/22/un-president-stagiaire-plonge-dans-un-nid-d-espions_5083365_3232.html#I7umyYd61cCIEOGs.99">http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/22/un-president-stagiaire-plonge-dans-un-nid-d-espions_5083365_3232.html#I7umyYd61cCIEOGs.99</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir <a href="http://theduran.com/vladimir-putin-fsb-make-offer-to-donald-trump/">http://theduran.com/vladimir-putin-fsb-make-offer-to-donald-trump/</a></span></em></font></p> </li> </ol> Wed, 22 Feb 2017 23:00:00 GMT Malte, le sommet de toutes les impuissances http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2456 2456 <br />Ainsi le Premier ministre belge a -t-il appel&eacute; &agrave; un &quot;<em>patriotisme europ&eacute;en</em>&quot;, &quot;<em>sans na&iuml;vet&eacute;, mais avec r&eacute;alisme</em>&quot;, &quot;<em>Nous ne devons pas &ecirc;tre aveugles ou sourds</em>&quot;, L'&eacute;lection de Donald Trump &quot;<em>signifie un nouveau mod&egrave;le pour les relations transatlantiques</em>&quot;, mais il ne faut pas perdre de vue la Chine ou la Russie. &quot;<em>Nous ne devons pas devenir le jouet de Donald Trump, de Vladimir Poutine ou de Xi Jinping</em>&quot;.<br /> <p style="margin-bottom: 0cm">On peut penser que tous trois doivent trembler dans leurs chaussettes. Mais ils auraient tort. S'ils se r&eacute;f&egrave;rent &agrave; la d&eacute;claration pr&eacute;liminaire pr&eacute;sent&eacute;e par le pr&eacute;sident du conseil des ministres Donald Tusk, (voir <a href="http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2017/01/31-tusk-letter-future-europe/">http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2017/01/31-tusk-letter-future-europe/</a>&nbsp; ) ils ne trouveront rien de concret incitant les Europ&eacute;ens &agrave; prendre leur destin en main pour devenir la deuxi&egrave;me puissance mondiale que l'Europe pourrait &ecirc;tre. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">Le sommet est consacr&eacute; &agrave; une r&eacute;p&eacute;tition d'incantations concernant le Brexit, l'immigration et la r&eacute;sistance verbale &agrave; Donald Trump. Aucune des mesures qu'il faudrait prendre pour relancer l'investissement europ&eacute;en, prot&eacute;ger les fronti&egrave;res, sortir du carcan impos&eacute; par la Banque centrale europ&eacute;enne ne sont envisag&eacute;es. Il est inqui&eacute;tant de voir qu'en France, les divers candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle qui se sont prononc&eacute;s jusqu'&agrave; pr&eacute;sent ont soigneusement &eacute;vit&eacute; le sujet. <br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm">Concernant la guerre que relance l'Ukraine contre les &laquo;&nbsp;s&eacute;paratistes&nbsp;&raquo; russophones du Donbass, rien n'est propos&eacute;. L'Union europ&eacute;enne se bornera &agrave; renouveler les &laquo;&nbsp;sanctions &laquo;&nbsp; impos&eacute;es &agrave; la Russie sous l'influence de l'ancienne administration am&eacute;ricaine. L'Otan de son c&ocirc;t&eacute;, pouss&eacute;e notamment par la Pologne et les Etats baltes, accumule des troupes &agrave; la fronti&egrave;re russe &ndash; troupes d'ailleurs d&eacute;risoires en cas de vrai conflit...Le sujet n'est m&ecirc;me pas abord&eacute;.</p> <p style="margin-bottom: 0cm">Trump pousse de plus en plus &agrave; une guerre contre l'Iran, qui serait catastrophique pour l'Europe: silence de l'Europe. Silence de plus en plus voyant &eacute;galement devant les appels de Trump &agrave; une v&eacute;ritable guerre &eacute;conomique, puis militaire contre la Chine, dont l'Europe serait la premi&egrave;re victime. Seule l'Allemagne manifeste quelque inqui&eacute;tude. Mais comme Xi Jinping est une menace principielle pour l'Europe, &agrave; en croire Tusk pr&eacute;cit&eacute;, l'Europe devrait se r&eacute;jouir de la tournure des &eacute;v&egrave;nements. Peut-&ecirc;tre m&ecirc;me faudrait-il demander d'envoyer en mer de Chine, pour pr&eacute;tendument prot&eacute;ger la &laquo;&nbsp;libert&eacute; de circulation dans les d&eacute;troits&nbsp;&raquo; l'unique porte avion dont gr&acirc;ce &agrave; la France pourrait disposer la d&eacute;fense europ&eacute;enne, inexistante par ailleurs.</p> <p style="margin-bottom: 0cm">Quant aux r&eacute;formes que les gouvernements europ&eacute;ens devraient imposer &agrave; l'UE pour &eacute;viter que se produisent de nouveaux Brexit, si elles sont dans toutes les t&ecirc;tes, aucun des participants au sommet de Malte n'en soufflera mot. Rappelons &agrave; cet &eacute;gard que la moindre des choses serait de transformer l'eurogroupe en un quasi Etat de type f&eacute;d&eacute;ral, disposant notamment de r&eacute;glementations fiscales, douani&egrave;res et &eacute;conomiques communes. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">On ne voit pas dans ces conditions comment Donald Trump pourrait sortir du m&eacute;pris abyssal qu'il a jusqu'ici manifest&eacute; &agrave; l'&eacute;gard de l'Europe. <br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><strong>PS.</strong> Le &laquo;&nbsp;clash&nbsp;&raquo; avec l'Iran</p> <p style="margin-bottom: 0cm">Nul participant europ&eacute;en au sommet de Malte n'a apparemment &eacute;voqu&eacute; les contradictions de Donald Trump qui le fragilisent, notamment dans ses rapports avec la Russie, et que la diplomatie europ&eacute;ene, si celle-ci existait, pourrait exploiter. La premi&egrave;re de celle-ci, que nous avions d&eacute;j&agrave; soulign&eacute; dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents, est de croire qu'il pourra d&eacute;clencher et gagner une guerre avec l'Iran, sans provoquer une r&eacute;action tr&egrave;s violente de la Russie. Vladimir Poutine, peut-on penser, ne sacrifiera pas ses bonnes relations avec T&eacute;h&eacute;ran dans l'espoir d'al&eacute;atoires coop&eacute;rations avec Donald Trump dans la guerre contre le terrorisme. </p> <p style="margin-bottom: 0cm">On lira &agrave; ce sujet un article du tr&egrave;s averti Pat Buchanan, dat&eacute; du 2 f&eacute;vrier, et publi&eacute; sur son blog</p> <p style="margin-bottom: 0cm"><a href="http://buchanan.org/blog/coming-clash-iran-126494">http://buchanan.org/blog/coming-clash-iran-126494</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Thu, 02 Feb 2017 23:00:00 GMT Le Brexit de Theresa May http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2449 2449 <br /><p><font size="2" face="Arial">Dans les pays europ&eacute;ens, un certain nombre de mouvements ou de responsables politiques se disent favorable &agrave; une sortie de l'UE. Mais que signifiera celle-ci si rien n'est fait pour r&eacute;tablir les investissements industriels dans ces pays et restreindre le pouvoir des groupes bancaires et financiers ? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ce sont ces derniers qui ont ruin&eacute; depuis 1970 les atouts &eacute;conomiques du RU h&eacute;rit&eacute;s de la 2e guerre mondiale: une bonne puissance industrielle et la capacit&eacute; d'exporter des biens de l'&eacute;conomie r&eacute;elle Ce sont ces atouts qui avaient maintenu l'emploi &agrave; un bon niveau et limit&eacute; le recours &agrave; la dette. Ce sont ces m&ecirc;mes atouts que l'Allemagne pour sa part a d&eacute;velopp&eacute; depuis les ann&eacute;es 1970. Ils lui ont donn&eacute; sa forte puissance &eacute;conomique et politique actuelle. La France l'a fait dans une certaine mesure avec sa politique de grands travaux et ses programmes de haute technologie, dans les transports et la d&eacute;fense notamment. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le RU, avec l'arriv&eacute;e de Margaret Thatcher, a fait tout le contraire. Celle-ci a donn&eacute; le pouvoir aux int&eacute;r&ecirc;ts financiers (dits de la City) qui ont d&eacute;lib&eacute;r&eacute;ment sacrifi&eacute; les capacit&eacute;s industrielles du pays, jug&eacute;es insuffisamment productives de profits pour eux. Ils ont tout brad&eacute; pour se donner les moyens de sp&eacute;culer au plan transnational, en plein accord avec Wall Street. Une certaine Angleterre, celle des beaux quartiers de Londres, s'est enrichie. Mais ceci aux d&eacute;pends de toute l'Angleterre laborieuse. Les &eacute;quipements industriels ont &eacute;t&eacute; vendus, les exportations de biens mat&eacute;riels ont &eacute;t&eacute; arr&ecirc;t&eacute;es, le ch&ocirc;mage s'est g&eacute;n&eacute;ralis&eacute; et la dette n'a cess&eacute; d'augmenter. Par contre s profits de la classe financi&egrave;re &agrave; forte implantation internationale se sont envol&eacute;s versle haut. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ceci ne pouvait manifestement pas continuer. Le Brexit a &eacute;t&eacute; pr&eacute;sent&eacute;, au moins par certains, comme un moyen de restructurer la dette et de relancer les emplois productifs &agrave; l'int&eacute;rieur de barri&egrave;res protectionnistes. La gauche du Labour, dont le porte voix est aujourd'hui Jeremy Corbyn, voulait faire beaucoup plus. Corbyn proposait de reconstituer un Etat investisseur et social du type de celui ayant permis au RU de gagner la guerre. Mais comme nous l'avons plusieurs fois rappel&eacute;, il n'a pas &eacute;t&eacute; suivi. La droite du Labour, et l'ensemble des Conservateurs, n'ont qu'une ambition, poursuivre hors de l'UE et &agrave; plus grande &eacute;chelle les politiques sp&eacute;culatives dont seuls b&eacute;n&eacute;ficient les int&eacute;r&ecirc;ts des super-riches et de la City. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Theresa May, a ce jour, n'a pas manifest&eacute; la moindre intention de reprendre &agrave; son compte les propositions de Jeremy Corbyn, seules capables de redresser en profondeur le RU. Ceci ne peut pas d&eacute;plaire &agrave; Donald Trump mais devrait faire r&eacute;fl&eacute;chir ceux qui, ailleurs en Europe, proposent de sortir de l'UE. Serait-ce pour renforcer encore le pouvoir des financiers, en &eacute;chappant aux contraintes, pourtant bien faibles, d&eacute;coulant de l'appartenance &agrave; l'UE et &agrave; l'euro? Serait-ce au contraire pour relancer la recherche scientifique, l'investissement industriel et la participation effective aux grands programmes de d&eacute;veloppement qui se mettent actuellement en place au sein de l'Eurasie? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Concernant la France, les d&eacute;bats qui pr&eacute;c&egrave;dent l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle sont affligeants. La plupart des candidats refusent la sortie de l'UE. Mais ils n'envisagent pas d'agir pour faire de l'UE la troisi&egrave;me puissance g&eacute;opolitique mondiale qu'elle pourrait &ecirc;tre. Chez les socialistes, le seul candidat, Arnaud Montebourg, qui proposait, ne fut-ce que timidement, d'aller en ce sens, a &eacute;t&eacute; s&egrave;chement balay&eacute; par les partisans d'un lib&eacute;ralisme de soumission. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> Mon, 23 Jan 2017 23:00:00 GMT Trump menacé d'un coup d'Etat http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2443 2443 <br /><font size="2" face="Arial">Nous nous demandions en cons&eacute;quence comment quelqu'un comme Trump, m&ecirc;me pouss&eacute; par une confiance en lui gigantesque, avait accept&eacute; de courir ce risque, au lieu de continuer &agrave; pratiquer tranquillement son business. Il fallait qu'il ait &eacute;t&eacute;, en tant que personnalit&eacute; politique, &nbsp;cr&eacute;&eacute; et mis en sc&egrave;ne par une partie de plus en plus influente de l'establishment, ceux qui attendent plus de profit d'un rapprochement avec Moscou que d'une pr&eacute;paration &agrave; la guerre. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Certes, cette pr&eacute;paration a permis &agrave; certains de faire des b&eacute;n&eacute;fices consid&eacute;rables, tel le trillion et plus de dollars pay&eacute;s par le Pentagone pour financer le programme du Joint Strike Fighter F 35 &ndash; lequel d'ailleurs apr&egrave;s 15 ans n'est toujours pas op&eacute;rationnel &ndash; ce qui a donn&eacute; donn&eacute; &agrave; Trump l'occasion d'un tweet vengeur. Mais d'autres int&eacute;r&ecirc;ts au sein de l'Etat Profond am&eacute;ricain ont sans doute estim&eacute; que les discours pro-russes et anti-chinois de Trump leur ouvraient plus de perspectives de profit que le financement de l'Otan et celui des nombreuses bases am&eacute;ricaines encerclant la Russie. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>L'avertissement de Poutine</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est donc possible de penser que Trump, soutenu par son propre lobby militaro-industriel, ne craigne pas de coup d'Etat contre lui, et a fortiori un assassinat. Mais si l'on en croit les r&eacute;centes d&eacute;clarations de Vladimir Poutine &agrave; la presse, le pr&eacute;sident russe ne partage pas cet optimisme. Il a fait hier la surprise en d&eacute;clarant, lors d'une conf&eacute;rence de presse commune avec le pr&eacute;sident Moldave, que des opposants am&eacute;ricains &agrave; Trump pourrait organiser, &agrave; l'exemple de ce qu'ils avaient ont fait &agrave; Kiev avec Maidan, un coup d'Etat visant &agrave; destituer le nouveau et l&eacute;gitime pr&eacute;sident qu'est d&eacute;sormais Donald Trump.&nbsp; Cf <a href="http://en.kremlin.ru/events/president/news/53744">http://en.kremlin.ru/events/president/news/53744 <br /> </a></font></p> <p><font size="2" face="Arial"><em><font color="#993300">&laquo;&nbsp;What are we seeing in&nbsp;the&nbsp;United States? We are seeing the&nbsp;continuation of&nbsp;an&nbsp;acute internal political struggle despite the&nbsp;fact that the&nbsp;presidential election is over and&nbsp;it ended in&nbsp;Mr Trump&rsquo;s convincing victory. Nevertheless, in&nbsp;my&nbsp;opinion, several goals are being set in&nbsp;this struggle. Maybe there are more, but some of&nbsp;them are perfectly obvious. </font></em></font> </p> <font size="2" face="Arial"><em><font color="#993300"> </font></em></font> <p><font size="2" face="Arial"><em><font color="#993300">The&nbsp;first is to&nbsp;undermine the&nbsp;legitimacy of&nbsp;the&nbsp;US president-elect. By&nbsp;the&nbsp;way, in&nbsp;this regard, I&nbsp;would like to&nbsp;point out that whether deliberately or&nbsp;not, these people are causing enormous damage to&nbsp;US interests. Simply enormous. The&nbsp;impression is that, after a&nbsp;practice run in&nbsp;Kiev, they are now ready to&nbsp;organise a&nbsp;Maidan in&nbsp;Washington to&nbsp;prevent Trump from taking office.&nbsp;&raquo;.</font></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">On peut s'&eacute;tonner de voir qu'un dirigeant russe aussi prudent que Vladimir Poutine, et toujours soucieux de ne pas interf&eacute;rer, au moins ouvertement, dans les affaires d'autres Etats, qu'il s'agisse des Etats Unis ou des membres de l'Union europ&eacute;enne, prenne un tel risque. Peut-&ecirc;tre dispose-t-il d'informations fournies pas ses propres services secrets. Mais il suffit d'&eacute;couter les d&eacute;clarations absolument anti-constitutionnelles de Samantha Powers et de John Kerry, pr&eacute;voyant et sans doute encourageant la destitution de Trump, sous le regard approbateur de Barack Obama, pour comprendre que les menaces de l'establishment contre le nouveau pr&eacute;sident sont plus que s&eacute;rieuses. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident que Poutine attend de Trump diff&eacute;rentes d&eacute;cisions pouvant servir les int&eacute;r&ecirc;ts communs de la Russie et des Etats-Unis. Mais pour prendre le risque d'une interf&eacute;rence manifeste dans la vie am&eacute;ricaine, il faut qu'il sache que les risques courus par Trump ne sont pas de la litt&eacute;rature. Les prochaines semaines, sinon les prochains jours, verront peut-&ecirc;tre se produire des &eacute;v&egrave;nements de premi&egrave;re grandeur.</font></p> Tue, 17 Jan 2017 23:00:00 GMT Trump, le moins pire...mais de peu (II) http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2436 2436 <br /><p><font size="2" face="Arial">voir <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2435&amp;r_id=&amp;t=Trump:%20le%20moins%20pire%20mais%20de%20peu">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2435&amp;r_id=&amp;t=Trump:%20le%20moins%20pire%20mais%20de%20peu<br /> </a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui, nous pouvons &eacute;tendre ce diagnostic &agrave; la question des perspectives d'affrontements militaires avec la Russie, qui ont toujours &eacute;t&eacute; le principal moteur du lobby militaro-industriel am&eacute;ricain. Trump avait un peu surpris et rassur&eacute; en annon&ccedil;ant lors de sa campagne qu'il rechercherait un rapprochement avec Vladimir Poutine, principalement dans la lutte contre le terrorisme islamique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lors de sa conf&eacute;rence de presse du 11/01, il n'est pas revenu sur ces propos, sauf &agrave; les att&eacute;nuer un peu: personne ne devrait consid&eacute;rer une d&eacute;tente avec Poutine comme une menace pour l'Am&eacute;rique, a-t-il dit en substance, mais sans d&eacute;velopper. Les audiences de confirmation (hearings) subies par ses ministres devant le S&eacute;nat donnent une toute autre perspective. Si Trump est moins pire que Hillary Clinton, avec laquelle des conflits arm&eacute;s avec la Russie &eacute;taient quasi certains, il ne l'est que de tr&egrave;s peu.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le 11:01, lors de son audience, le futur secr&eacute;taire d'Etat du Pr&eacute;sident, Rex Tillerson, sur qui reposera de fait la responsabilit&eacute; de la d&eacute;finition de la politique ext&eacute;rieure am&eacute;ricaine, n'a pas h&eacute;sit&eacute; &agrave; qualifier Vladimir Poutine, comme le lui demandaient les s&eacute;nateurs, de criminel de guerre et de meurtrier au plan int&eacute;rieur. Certes, il ne l'a pas fait avec clart&eacute;, comme le souhaitaient&nbsp; les s&eacute;nateurs, mais il a clairement laiss&eacute; entendre qu'il partageait &agrave; peu pr&egrave;s ce diagnostic, Tillerson est cependant l'ancien PDG de Exxon Mobil, grand investisseur en Russie. Il &eacute;tait suppos&eacute; entretenir de bons rapports personnels avec le pr&eacute;sident russe. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">A-t-il tenu ces propos par convenance, pour passer avec succ&egrave;s l'audition devant un S&eacute;nat radicalement anti-russe, qu'il s'agisse des D&eacute;mocrates ou des R&eacute;publicains? Traduit-il au contraire r&eacute;ellement sa pens&eacute;e et se fera-t-il fort de l'imposer &agrave; Trump? On peut craindre que cette derni&egrave;re hypoth&egrave;se ne soit la bonne. Le couple des furieux s&eacute;nateurs d&eacute;fenseurs d'une guerre avec la Russie, John McCain et Lindsey Graham, ont en tous cas vivement applaudi ces propos. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Concernant la Chine, Tillerson est all&eacute; beaucoup plus loin. Il renforc&eacute; les propos d&eacute;j&agrave; tr&egrave;s agressifs de Trump &agrave; l'&eacute;gard de ce pays. Il a notamment d&eacute;clar&eacute; que la construction par la Chine d'iles artificielles en mer de Chine Sud &eacute;tait similaire &agrave; la &quot;prise de la Crim&eacute;e par la Russie&quot;. Elle devra appeler des &laquo;&nbsp;r&eacute;ponses appropri&eacute;es&nbsp;&raquo;, autrement dit plus militaires que celles dont il a reproch&eacute; &agrave; Obama la faiblesse. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Mattis et Pompeo</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le G&eacute;n&eacute;ral James &ldquo;Mad Dog&rdquo; Mattis, qui sera dans quelques jours nomm&eacute; Secr&eacute;taire &agrave; la D&eacute;fense, si le S&eacute;nat valide ce choix, n'a pas h&eacute;sit&eacute; &agrave; affirmer le 12/01 devant le <em>Senate Armed Services Committee </em><span style="font-style: normal">dont l'approbation est requise, qu'il fallait renforcer consid&eacute;rablement les moyens de l'arm&eacute;e am&eacute;ricaine face &agrave; une Chine et une Russie pr&eacute;sent&eacute;es comme des ennemis de l'Am&eacute;rique. Sur ce point, il a pleinement confirm&eacute; les demandes de Trump concernant notamment la modernisation de l'arme nucl&eacute;aire et la mise en place des moyens n&eacute;cessaires &agrave; une cyber-guerre g&eacute;n&eacute;ralis&eacute;e,- moyens, remarquons le, aujourd'hui d&eacute;tenus presque enti&egrave;rement par l'Am&eacute;rique. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Ces propos peuvent surprendre de la part d'un g&eacute;n&eacute;ral pr&eacute;sent&eacute; jusqu'ici comme un ami (relatif) de la Russie et souhaitant d&eacute;sengager Washington de d&eacute;penses militaires, en Europe et au Moyen-Orient, dont Trump a d&eacute;j&agrave; d&eacute;clar&eacute; qu'il n'assurerait plus la charge, celles-ci selon lui incombant &agrave; ses alli&eacute;s. Or devant le Comit&eacute; il a pr&eacute;cis&eacute; (traduction inutile? )</span><em>&ldquo;I think America it&rsquo;s under the biggest attacks since World War II. And that&rsquo;s from Russia, from terrorist groups and with what China is doing in the South China Sea.&rdquo; </em><span style="font-style: normal">Plus tard, il a confirm&eacute; : </span><em>&ldquo;America has global responsibilities, and it is not to our advantage to leave any of those areas to the world absent from our efforts.&rdquo;</em><span style="font-style: normal"> Le terme efforts signifiant &eacute;videmment une plus grande pr&eacute;sence militaire, avec des moyens renforc&eacute;s. Ce que traduit d'ailleurs d&egrave;s aujourd'hui l'envoi par l'US</span><span lang="en-US"><span style="font-style: normal"> Army, </span></span><span style="font-style: normal">aux fronti&egrave;res de l'Otan avec la Russie, d'une importante colonne blind&eacute;e. Ceci dans le cadre de l'op&eacute;ration Atlantic Resolve (<br /> <br /> voir notre article <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2430&amp;r_id=&amp;t=Trump,%20l%27Otan%20et%20la%20Russie.%20Points%20d%27interrogation">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2430&amp;r_id=&amp;t=Trump,%20l%27Otan%20et%20la%20Russie.%20Points%20d%27interrogation</a>.</span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Concernant l'audition par le S</span><em>enate Intelligence Committee</em><span style="font-style: normal"> du futur chef de la CIA Mike Pompeo, les propos tenu &agrave; l'&eacute;gard de la Russie par celui-ci n'ont pas &eacute;t&eacute; plus conciliants. Il a confirm&eacute; &ndash; sans nouvelles preuves &eacute;videmment, que le piratage par la Russie de divers emails compromettants pour Hillary Clinton &eacute;tait un fait av&eacute;r&eacute;. Il s'agit, selon lui, d'une inqualifiable intrusion dans la campagne &eacute;lectorale. Plus grave, il a accus&eacute; la Russie d'avoir envahi et occup&eacute; l'Ukraine, de pr&eacute;parer la m&ecirc;me chose en Europe de l'Est et de ne rien faire concr&egrave;tement pour combattre l'Etat islamique. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">L'on comprendra dans ces conditions que Poutine, inform&eacute; de ces propos, reste tr&egrave;s r&eacute;serv&eacute; &agrave; l'&eacute;gard d'une d&eacute;tente avec l'Am&eacute;rique. Attendons pour voir, a-t-il dit en substance. Il ne fera rien en tous cas, peut-on penser, pour suivre Trump dans ses futurs efforts pour le s&eacute;parer de la Chine. <br /> </span></font></p> <p><strong><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Note</span></font></strong></p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal">Sur Mattis, voir </span></font><font size="2"><a href="http://www.spacewar.com/reports/Trumps_Pentagon_pick_takes_aim_at_Russia_999.html">http://www.spacewar.com/reports/Trumps_Pentagon_pick_takes_aim_at_Russia_999.html</a></font></p> <p> </p> Thu, 12 Jan 2017 23:00:00 GMT Trump: le moins pire mais de peu http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2435 2435 <br /><font size="2" face="Arial"><br /> Au sein de cet Etat profond, comme nous l'indiquions ce m&ecirc;me 11 janvier dans l'article r&eacute;f&eacute;renc&eacute; ci-dessous 1), beaucoup le redoutait, ce qui pouvait expliquer la v&eacute;ritable perversit&eacute; des attaques men&eacute;es contre Trump. Mais celui-ci, lors de cette conf&eacute;rence de presse, n'a pas donn&eacute; &agrave; l'establishment am&eacute;ricain de v&eacute;ritables raisons d'inqui&eacute;tude.</font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Certes, au plan personnel, il s'est pr&eacute;sent&eacute; comme on le connaissait d&eacute;j&agrave;: spontan&eacute; (parlant apparemment sans notes), impulsif, non respectueux des r&egrave;gles concernant les rapports avec la presse. En comparaison avec les discours empes&eacute;s de tous les responsables politiques et parlementaires am&eacute;ricains, cela n'a pu que para&icirc;tre rafraichissant. Qu'il continue &agrave; l'avenir. </font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais la conf&eacute;rence de presse, en dehors des questions li&eacute;es &agrave; ses relations avec Poutine, que nous n'&eacute;voquerons pas ici, devait d'abord lui permettre de s'expliquer sur les rapports qu'il entretiendrait avec ses int&eacute;r&ecirc;ts personnels une fois en charge des int&eacute;r&ecirc;ts de la nation Il a r&eacute;affirm&eacute; qu'ils ne se confondraient pas dor&eacute;navant. Mais dans les faits on peut en douter.<br /> <br /> Le but de la conf&eacute;rence &eacute;tait en effet pour lui d'annoncer qu'il confierait d&eacute;sormais la gestion de sa propre entreprise, la Trump Organisation, &agrave; ses deux fils Donald Jr et Eric. Il ne prendrait plus de responsabilit&eacute; dans la direction de celle-ci, tout en y gardant des pouvoirs d'actionnaire majoritaire.<br /> <br /> Jusqu'ici, les Pr&eacute;sidents avaient pris soin de confier leur fortune &agrave; un trust ind&eacute;pendant afin de pr&eacute;venir les conflits d'int&eacute;r&ecirc;ts. Ceci &eacute;tait &eacute;videmment assez formel mais moins cependant que de faire directement appel &agrave; des fils, dont on peut douter qu'ils s'opposent jamais aux int&eacute;r&ecirc;ts de leur p&egrave;re, d'autant plus que ceux seront un jour les leurs. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Ministres multimilliardaires </strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Quand on constate par ailleurs qu'il a choisi ses ministres et les membres de son cabinet parmi les plus visibles des multimilliardaires repr&eacute;sentant le pouvoir extra-l&eacute;gal de l'oligarchie sur l'&eacute;conomie et la diplomatie, on peut douter qu'il s'oppose jamais &agrave; cette oligarchie. Celle-ci repr&eacute;sente la forme la plus visible des 1% de super-riches et super-puissants d&eacute;sormais reconnus par tous comme dominant le monde, et dont les mieux repr&eacute;sent&eacute;s se trouvent aux Etats-Unis.</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Trump s'&eacute;tait acquis le soutien &eacute;lectoral des &laquo;&nbsp;pauvres blancs&nbsp;&raquo; repr&eacute;sentant l'Am&eacute;rique ruin&eacute;e par le capitalisme financier. Aujourd'hui, il propose encore de cr&eacute;er des millions d'emplois nouveaux. Mais en consid&eacute;rant Wilbur Ross, son secr&eacute;taire au Commerce, dit aussi le &laquo;&nbsp;Roi de la faillite&nbsp;&raquo; car il a fait fortune en rachetant les entreprises en difficult&eacute; afin de construire des conglom&eacute;rats hyper-rentables - ou Andy Puzder, son secr&eacute;taire au Travail, par ailleurs magnat de la restauration rapide fortement concentr&eacute;e, on doute que le gouvernement f&eacute;d&eacute;ral soit pris d&eacute;sormais d'une passion d'investir au profit des emplois pauvres et non rentables. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Manifestement, &agrave; la Maison Blanche, Donald Trump sera la personnalisation du pouvoir de ces 1%, tirant leurs profits principaux de pratiques extra-l&eacute;gales pour ne pas dire semi-criminelles, dans le monde entier comme en Am&eacute;rique m&ecirc;me...sans mentionner la fraude et la dissimulation fiscale au sein d'innombrables paradis. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais alors, dira-t-on, ne fallait-il pas que les &laquo;&nbsp;pauvres&nbsp;&raquo; &eacute;lisent Hillary Clinton ? Or cela aurait &eacute;t&eacute; encore pire pour eux. Les oligarchies d&eacute;mocrates et r&eacute;publicaines, sous la pr&eacute;sidence de celle-ci, auraient &eacute;t&eacute; tout autant repr&eacute;sent&eacute;es et d&eacute;fendues, mais ceci se serait fait de fa&ccedil;on moins visible.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">L'Etat profond am&eacute;ricain, cit&eacute; au d&eacute;but de cet &eacute;ditorial, n'est pas seulement le complexe militaro-industriel et diplomatique. Il est aussi constitu&eacute; des int&eacute;r&ecirc;ts financiers dits n&eacute;ocapitalistes, qui prolif&egrave;rent autour de Wall Street et de la Banque F&eacute;d&eacute;rale de R&eacute;serve, sans mentionner le D&eacute;partement d'Etat charg&eacute; de les d&eacute;fendre au plan international. Mais ils ont toujours eu l'habitude de se cacher, pour n'en agir que plus facilement, non seulement dans l'&eacute;conomie mais au niveau du Congr&egrave;s et de la Pr&eacute;sidence. Avec Trump, cette dissimulation sera sans doute moins visible. C'est ce que nous pourrions consid&eacute;rer comme le moins pire. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pour les forces politiques europ&eacute;ennes de demain, s'il en &eacute;tait qui veuillent s'affranchir un tant soit peu de la domination historique de Wall Street and Co, les adversaires, avec Trump, seront en tous cas plus visibles. </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir: </font><font size="2" face="Arial">&quot;Trump effraie de plus en plus l'Etat profond am&eacute;ricain&quot;<br /> <br /> <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2433&amp;r_id=&amp;t=Trump%20effraie%20de%20plus%20en%20plus%20l%27Etat%20profond%20am%E9ricain">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2433&amp;r_id=&amp;t=Trump%20effraie%20de%20plus%20en%20plus%20l%27Etat%20profond%20am%E9ricain</a></font></p> </li> </ol> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> </font> Wed, 11 Jan 2017 23:00:00 GMT