Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Thu, 17 Aug 2017 00:42:46 GMT Avancée chinoise remarquable en matière de communication quantique. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2661 2661 <br /><font size="2"><br /> </font> <p align="center"><font size="2"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/183/micius.jpg" alt="" width="375" height="250" /></font></p> <p align="left"><font size="2"><br /> Pourquoi une clef? En communication crypt&eacute;e classique, Alice peut convenir avec Bob, &agrave; l'avance, d'une clef permettant de chiffrer et d&eacute;chiffrer les messages qu'ils &eacute;changent. Mais comme les espions peuvent relativement facilement, en &eacute;tudiant un message chiffr&eacute; avec cette clef, d&eacute;couvrir la clef utilis&eacute;e, il faut en changer souvent.</font></p> <p align="left"><font size="2"> Si Alice est s&eacute;par&eacute;e de Bob, ils devront se pr&eacute;venir mutuellement de la clef de remplacement qu'ils ont choisie. Mais ce message, &agrave; son tour, pourra &ecirc;tre d&eacute;chiffr&eacute;. Ils devront se pr&eacute;venir &eacute;galement, s'ils utilisent une m&eacute;thode dite de g&eacute;n&eacute;ration al&eacute;atoire de clef, du type de g&eacute;n&eacute;ration al&eacute;atoire qu'ils auront choisie. Les espions d&eacute;chiffreront &agrave; leur tour ces diff&eacute;rents messages, sans n&eacute;cessairement se faire rep&eacute;rer. Alice et Bob ne pourront donc jamais savoir en temps utile s'ils sont espionn&eacute;s.<br /> <br /> Aussi, tr&egrave;s vite, Alice et Bob ont d&eacute;cid&eacute; d'utiliser la m&eacute;canique quantique pour &eacute;chapper &agrave; ce type d'espionnage. Celle-ci ne permet pas d'&eacute;viter le d&eacute;cryptage, mais elle leur permet tout au moins de savoir imm&eacute;diatement s'ils ont &eacute;t&eacute; espionn&eacute;s. Ils sont alors sur leur garde et peuvent &agrave; nouveau changer de clef &ndash; si dans l'intervalle ils n'ont pas r&eacute;ussi &agrave; d&eacute;couvrir qui les espionnait.</font></p> <p align="left"><font size="2"> Rappelons qu'une propri&eacute;t&eacute; importante et unique de la distribution quantique de cl&eacute;s est la capacit&eacute; qu'elle donne aux deux utilisateurs Alice et Bob de communiquer en d&eacute;tectant la pr&eacute;sence d'un tiers essayant de prendre connaissance de cette cl&eacute;. </font></p> <p align="left"><font size="2">Cela r&eacute;sulte d'un aspect fondamental de la m&eacute;canique quantique&nbsp;: le processus de mesure d'un syst&egrave;me quantique perturbe le syst&egrave;me. Si l'on nomme syst&egrave;me quantique la production d'une particule quantique ou qubit, analogue quantique du bit, qui repr&eacute;sente la plus petite unit&eacute; de stockage d'information quantique, l'interaction de ce qubit avec la mesure qu'essaye d'en faire un espion d&eacute;truit la &laquo;&nbsp;coh&eacute;rence&nbsp;&raquo; de cette particule. Elle se comporte alors comme une particule ordinaire. Alice ou Bob peuvent s'en apercevoir imm&eacute;diatement et cesser de communiquer en utilisant cette clef. Ils seront certes oblig&eacute;s d'en utiliser une autre. La cryptologie quantique, selon le terme utilis&eacute;, ne permet pas d'obtenir des messages au contenu inviolable. Elle permet par contre de d&eacute;tecter les &eacute;coutes. <br /> <br /> Il faut noter que dans l'&eacute;tat actuel de la cryptologie quantique, les qubits &eacute;chang&eacute;s peuvent &ecirc;tre d&eacute;truits par l'interaction avec les particules de l'environnement, si la ligne de communication est trop longue. Celle-ci ne doit pas aujourd'hui d&eacute;passer quelques 1.500 km. Pour communiquer &agrave; plus longue distance, il faut mettre en place des relais, proc&eacute;dure toujours co&ucirc;teuse. </font></p> <p align="left"><font size="2">Les sp&eacute;cialistes en cryptologie quantique avaient depuis longtemps envisag&eacute; d'utiliser un satellite en orbite basse pour jouer ce r&ocirc;le de relais entre points tr&egrave;s distants. Mais le co&ucirc;t et la difficult&eacute; de mise en place et d'utilisation d'un tel satellite avaient jusqu'ici d&eacute;courag&eacute; d'utiliser cette m&eacute;thode. <br /> <br /> L'annonce par la Chine de son succ&egrave;s dans la r&eacute;alisation d'une communication quantique satellitaire op&eacute;rationnelle n'est donc pas pass&eacute;e inaper&ccedil;ue. Elle montre d'abord la comp&eacute;tence acquise par ce pays en mati&egrave;re de communication satellitaire. Elle inqui&egrave;te aussi les autres grands puissances, Etats-Unis en premier, car la Chine pourra, au moins avant d'&ecirc;tre rejointe, communiquer d'un bout &agrave; l'autre de son territoire, ou avec d'autres pays alli&eacute;s, sans pouvoir &ecirc;tre espionn&eacute;e.<br /> <br /> <font color="#000099"><strong>Micius</strong></font><br /> <br /> Une &eacute;quipe de scientifiques chinois vient en effet de publier dans la revue Nature (cf r&eacute;f&eacute;rence ci-dessous), un article d&eacute;crivant un satellite chinois nomm&eacute; Micius (philosophe chinois du Ve si&egrave;cle) permettant de r&eacute;aliser la QKD depuis deux stations &agrave; terre, quelque soit leur distance, en utilisant ce satellite. Ils ont nomm&eacute; cette m&eacute;thode Quantum Experiments at Space Scale (QUESS). Ce succ&egrave;s permettra &agrave; la Chine de se doter, la premi&egrave;re au monde, d'un r&eacute;seau mondial de communication quantique r&eacute;sistant aux tentatives d'espionnage. <br /> Micius est un satellite de 600 kg qui a &eacute;t&eacute; plac&eacute; depuis ao&ucirc;t 2016.en orbite synchronis&eacute;e avec le soleil,. Celle-ci est situ&eacute;e &agrave; une altitude de 500 km. Lorsque le satellite survole la Chine, il offre un temps de communication d'environ 10mn suffisant pour envoyer des messages utiles. La Chine n'en avait pas parl&eacute; jusqu'&agrave; pr&eacute;sent.<br /> <br /> Rappelons qu'il ne faut pas confondre communication quantique avec calcul quantique. Celui-ci suppose la r&eacute;alisation de calculateurs quantiques ayant des d&eacute;bits suffisants. Beaucoup de pays y travaillent, notamment pour les Etats-Unis Google. Mais si ces ordinateurs quantiques ne peuvent pas communiquer entre eux sur des distances suffisantes, ils perdront une partie de leur int&eacute;r&ecirc;t. <br /> Les ambitions de la Chine dans le domaine de l'exploration scientifique de l'espace ne se limitent &agrave; la communication quantique. Elle devrait dans les 10 prochaines ann&eacute;es lancer d'autres satellites scientifiques, pour &eacute;tudier entre autres les origines de l'univers, les trous noirs, les ondes gravitationnelles, les exoplan&egrave;tes et les temp&ecirc;tes solaires.<br /> <br /> Voici ce qui devrait encourager Donald Trump &agrave; d&eacute;truire la Chine, ou tout au moins la rendre inop&eacute;rationnelle, comme il continue d'annoncer vouloir le faire.</font></p> <p><font size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rence </strong><br /> <br /> <a href="http://www.nature.com/nature/journal/vaap/ncurrent/full/nature23655.html">http://www.nature.com/nature/journal/vaap/ncurrent/full/nature23655.html</a></font></p> <p><font size="2"><em><font color="#CC0000"><strong>Abstract </strong></font></em></font></p> <p><font color="#CC0000"><em><font size="2">Quantum key distribution (QKD) uses individual light quanta in quantum superposition states to guarantee unconditional communication security between distant parties. In practice, the achievable distance for QKD has been limited to a few hundred kilometres, owing to the channel loss of fibers or terrestrial free space that exponentially reduced the photon rate. Satellite-based QKD promises to establish a global-scale quantum network by exploiting the negligible photon loss and decoherence in the empty out space. Here we develop and launch a low-Earth-orbit satellite to implement decoy-state QKD with over kHz key rate from the satellite to ground over a distance of up to 1,200?km, which is up to 20 orders of magnitudes more efficient than that expected using an optical fiber (with 0.2 dB/km loss) of the same length. The establishment of a reliable and efficient space-to-ground link for faithful quantum state transmission paves the way to global-scale quantum network</font></em></font></p> <p><br /> <font color="#CC0000"><em><font size="2"> </font></em></font></p> <p style="font-style: normal"><strong>Note au 16/08, 20h</strong></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal">Les Chinois fournissent de plus en plus d'information sur le th&egrave;me de cet article et plus g&eacute;n&eacute;ralement sur leurs ambitions en mati&egrave;re de spatial scientifique. Nous n'avons pas ici les moyens de suivre la question au jour le jour. Bornons-nous &agrave; indiquer qu'ils affirment d&eacute;sormais vouloir coop&eacute;rer avec des universitaires ou industriels europ&eacute;ens du domaine. Ceci repr&eacute;sentera une forme d'ouverture ind&eacute;niable, dans la perspective de constituer un r&eacute;seau &eacute;largi de communication quantique. La France devrait &ecirc;tre int&eacute;ress&eacute;e. Source (en chinois) <a href="http://news.xinhuanet.com/">http://news.xinhuanet.com/</a></span></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal">Pour en savoir plus, voir notamment : </span></span>Chinese scientists aim to launch more quantum satellites <br /> <a href="http://www.spacewar.com/reports/Chinese_scientists_aim_to_launch_more_quantum_satellites_999.html">http://www.spacewar.com/reports/Chinese_scientists_aim_to_launch_more_quantum_satellites_999.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> Tue, 15 Aug 2017 23:00:00 GMT Venezuela. Jusqu'à quand laisserons-nous Trump menacer de guerre une moitié du monde&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2657 2657 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Or on vient d&rsquo;apprendre que Donald Trump a menac&eacute; d&rsquo;intervenir militairement au Venezuela de Nicolas Maduro, sous le<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>pr&eacute;texte que &laquo;&nbsp;des gens y souffrent ou meurent&nbsp;&raquo; &agrave; la suite d&rsquo;un pr&eacute;tendu coup d&rsquo;Etat de ce dernier 1). </p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Il n&rsquo;&eacute;chappera &agrave; personne d&rsquo;un peu inform&eacute; que derri&egrave;re Trump, c&rsquo;est le puissant lobby p&eacute;trolier am&eacute;ricain qui esp&egrave;re r&eacute;aliser enfin sa volont&eacute; de mettre la main sur les consid&eacute;rables r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res et gazi&egrave;res du pays. Plusieurs fois, les int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques et militaires des Etats-Unis avaient envisag&eacute; de faire renverser le pr&eacute;c&eacute;dent pr&eacute;sident Hugo Chavez, mais les pr&eacute;sidents Obama et Bush s&rsquo;y &eacute;taient refus&eacute;, de peur d&rsquo;affronter trop directement la Russie, solide alli&eacute;e du Venezuela. 2)</p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Aujourd&rsquo;hui, s&rsquo;appuyant sur la v&eacute;ritable ubris (folie) manifest&eacute;e depuis quelques semaines par un Trump qui semble avoir perdu toute prudence dans le domaine international, les p&eacute;troliers am&eacute;ricains pensent pouvoir enfin passer &agrave; l&rsquo;action.</p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Le ministre v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien de la D&eacute;fense, Vladimir Padrino, a qualifi&eacute; d'&quot;acte de folie&quot; cette d&eacute;claration du pr&eacute;sident Trump. En cas d'agression, &quot;nous serons tous au premier rang pour d&eacute;fendre les int&eacute;r&ecirc;ts et la souverainet&eacute; de notre Venezuela bien-aim&eacute;&quot;, a-t-il d&eacute;clar&eacute;.</p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Peut-&ecirc;tre est-il un peu optimiste. La jeunesse de la classe dirigeante v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lienne intervient depuis des semaines pour tenter de renverser Maduro, avec l&rsquo;aide, l&agrave; encore, de la CIA, y compris en termes de fourniture d&rsquo;armes. Cependant on peut penser que l&rsquo;importante majorit&eacute; de V&eacute;n&eacute;zu&eacute;liens constituant les classes pauvres serait en effet pr&ecirc;te &agrave; d&eacute;fendre, malgr&eacute; des moyens tr&egrave;s insuffisants, leur pays attaqu&eacute; militairement par les Etats-Unis.<br /> <br /> Pour en revenir &agrave; notre propos introductif, on ne comprendrait pas que Vladimir Poutine continue &agrave; laisser Trump divaguer. Que l&rsquo;on ne dise pas que le Venezuela<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>fait partie, en application de la doctrine de Monroe, de la zone exclusive d&rsquo;influence am&eacute;ricaine. Il n&rsquo;en fait pas plus partie que Cuba, dont la Russie s&rsquo;est toujours efforc&eacute; de d&eacute;fendre l&rsquo;ind&eacute;pendance.</p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto">Mais que pourrait faire Poutine, compte tenu notamment de son inf&eacute;riorit&eacute; navale dans la zone&nbsp;? Il serait peu imaginable qu&rsquo;il menace <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>le Pentagone d&rsquo;une riposte militaire de grande ampleur, &eacute;ventuellement nucl&eacute;aire. De l&agrave; &agrave; ne rien faire, il y aurait un grand pas. Les puissances du Brics, dont le Venezuela &eacute;tait en train de se rapprocher, disposent d&rsquo;assez de moyens pour ramener Trump &agrave; la raison. Quant &agrave; l&rsquo;Europe, avec l&rsquo;Espagne et m&ecirc;me la France en premier lieu, elle se d&eacute;shonorerait aux yeux du monde si elle laissait sans r&eacute;agir Trump renverser militairement le pr&eacute;sident V&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien. &nbsp; </p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">Notes</strong></p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto;margin-left:36.0pt;text-indent:-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt"><span style="mso-list:Ignore">1)<span style="font:7.0pt &quot;Times New Roman&quot;">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span></span>Cf BFMTV du 11/09 <a href="http://www.bfmtv.com/international/venezuela-trump-evoque-une-possible-option-militaire-1234574.html">http://www.bfmtv.com/international/venezuela-trump-evoque-une-possible-option-militaire-1234574.html</a></p> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto;margin-left:36.0pt;text-indent:-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt"><span style="mso-list:Ignore">2)<span style="font:7.0pt &quot;Times New Roman&quot;">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span></span>On peut rappeler cependant que la mort de Hugo Chavez avait &eacute;t&eacute; attribu&eacute;e, sans preuves pr&eacute;cises il est vrai, &agrave; un empoisonnement suscit&eacute; par la CIA.</p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Fri, 11 Aug 2017 23:00:00 GMT La prolifération récente des zones de non-droit (no-go zones) en Europe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2658 2658 <br /><!--[if gte mso 9]><xml> <w:WordDocument> <w:View>Normal</w:View> <w:Zoom>0</w:Zoom> <w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone> <w:PunctuationKerning /> <w:ValidateAgainstSchemas /> <w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid> <w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent> <w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText> <w:Compatibility> <w:BreakWrappedTables /> <w:SnapToGridInCell /> <w:WrapTextWithPunct /> <w:UseAsianBreakRules /> <w:DontGrowAutofit /> </w:Compatibility> <w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel> </w:WordDocument> </xml><![endif]--> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Ph&eacute;nom&egrave;ne plus inqui&eacute;tant pour l&rsquo;avenir de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, ce sont des zones qui sont dor&eacute;navant prises en mains par des organisations musulmanes int&eacute;gristes, voire terroristes, import&eacute;es r&eacute;cemment &agrave; la suite de l&rsquo;immigration sans contr&ocirc;le &agrave; laquelle est soumise l&rsquo;Europe. Elles sont d&rsquo;abord venues du Moyen Orient, mais dor&eacute;navant elles proviennent d&rsquo;Afrique du Nord et de plus en plus d&rsquo;Afrique noire &agrave; tradition musulmane. Nous incitons vivement nos lecteurs &agrave; lire cet article, malheureusement non traduit en fran&ccedil;ais. Nous ne pouvons faute de place le r&eacute;sumer ici, mais tous les paragraphes comptent.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">De plus en plus d&rsquo;informations, recueillies d&rsquo;ailleurs &agrave; grand peine par les services de police, montrent que ces organisations s&rsquo;entendent pour mettre en place un v&eacute;ritable djihad urbain, c&rsquo;est-&agrave;-dire une guerre d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e men&eacute;e dans les villes europ&eacute;ennes &agrave; tout ce qui n&rsquo;est pas musulman. Les th&eacute;oriciens musulmans du djihad ne s&rsquo;en cachent pas d&eacute;sormais. L&rsquo;internet, dans les Etats europ&eacute;ens, fourmillent de sites incitant les musulmans &agrave; la guerre pour conqu&eacute;rir (ou reconqu&eacute;rir quand il s&rsquo;agit de l&rsquo;Andalousie) l&rsquo;ensemble de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, et d&rsquo;en &eacute;liminer progressivement les chr&eacute;tiens et ath&eacute;es.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Ils donnent &eacute;videmment des conseils pour que chaque fois que possible les candidats au djihad se procurent des armes. Mais de plus en plus ils incitent &agrave; des moyens beaucoup plus simples pour mener des attentats destructeurs, usage d&rsquo;un couteau ou de la voiture. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">L&rsquo;augmentation du nombre des attentats, comme celui dont on ne parle pas des attentats d&eacute;jou&eacute;s par la police, montrent que ces instructions sont de plus en plus suivies. Les candidats au djihad trouvent leurs ressources dans les zones de non-droit d&eacute;crites par l&rsquo;article, mais ils en sortent pour s&rsquo;en prendre &agrave; l&rsquo;ensemble de la soci&eacute;t&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" color="#003366" face="Arial"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">La complicit&eacute; passive des Europ&eacute;ens.</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cette guerre, toute une partie de la soci&eacute;t&eacute; europ&eacute;enne, pourtant ne se r&eacute;f&eacute;rant pas &agrave; l&rsquo;islam, s&rsquo;en fait la complice. Les concessions des collectivit&eacute;s locales et m&ecirc;me des grands partis politiques pour s&rsquo;attirer les votes des musulmans sont bien connues. Elles n&rsquo;inqui&egrave;tent d&rsquo;ailleurs pas grand monde. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cependant, aussi lourde de cons&eacute;quence est la d&eacute;termination de nombreux professionnels du droit, avocats en premier lieu, pour offrir leurs services aux organisations islamiques qui veulent profiter des facilit&eacute;s offertes par le droit occidental, au pr&eacute;texte de combattre l&nbsp;&laquo;&nbsp;islamophobie&nbsp;&raquo; ou le &laquo;&nbsp;racisme institutionnel&nbsp;&raquo;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Les Canadiens ont &eacute;t&eacute; les premiers &agrave; d&eacute;noncer un &laquo;&nbsp;djihad&nbsp;juridique &raquo; dans lequel un nombre croissant d&rsquo;organisations islamiques conduisent devant les tribunaux, souvent avec succ&egrave;s, tous les journalistes ou responsables locaux d&eacute;non&ccedil;ant leur emprise croissante et incitant &agrave; lutter contre elle. Le ph&eacute;nom&egrave;ne est de plus en plus courant en France, comme le montrent les extraits de jurisprudence. Les bonnes &acirc;mes et autres ONG humanitaires se f&eacute;licitent de cette entrave devenue syst&eacute;matique &agrave; la libert&eacute; d&rsquo;expression. Mais les responsables de l&rsquo;ordre public s&rsquo;en inqui&egrave;tent &agrave; juste titre. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">En ce qui concerne la France, un certain nombre de mouvements ou de sites politiques commencent &agrave; d&eacute;noncer cette tol&eacute;rance irresponsable. On peut citer notamment Pol&eacute;mia, Boulevard Voltaire ou Riposte la&iuml;que. Mais ils sont r&eacute;put&eacute;s d&rsquo;extr&ecirc;me droit ou pire, horresco r&eacute;f&eacute;rens, comme ayant des sympathies pour le Front National. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">De toutes fa&ccedil;ons, les mesures qui pourraient &ecirc;tre pr&eacute;conis&eacute;es, telles <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>une fermeture aussi &eacute;tanche que possible des fronti&egrave;res, une surveillance accrue des zones de non droit, une multiplication des condamnations pour atteinte &agrave; l&rsquo;ordre public, ne seront pas d&eacute;cid&eacute;es ou m&ecirc;me applicables compte tenu des moyens d&eacute;risoires affect&eacute;s. On peut craindre que si un jour fort lointain le Front National acc&eacute;dait au pouvoir, il ne fasse rien de plus efficace que ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs. Le djihad en Europe a un bel avenir devant lui. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Il faut se demander si la Russie ou la Chine ont enregistr&eacute; plus de succ&egrave;s dans leur lutte contre le terrorisme islamique, fut-il tch&eacute;ch&egrave;ne en Russie. Nous n&rsquo;en sommes pas certains, mais faute d&rsquo;&eacute;l&eacute;ments pr&eacute;cis nous n&rsquo;aborderons pas cette question ici.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial"><strong>R&eacute;f&eacute;rence&nbsp;</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">RT.news <a href="https://www.rt.com/news/399365-europe-no-go-zones-real/">https://www.rt.com/news/399365-europe-no-go-zones-real/</a></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml> <w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"> </w:LatentStyles> </xml><![endif]--><!--[if !mso]><object classid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object> <style> st1:*{behavior:url(#ieooui) } </style> <![endif]--><!--[if gte mso 10]> <style> /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} </style> <![endif]--> Fri, 11 Aug 2017 23:00:00 GMT Une hausse alarmante des morts par surdose aux Etats-Unis http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2654 2654 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial">Dans ce pays,&nbsp; le dernier rapport du National Center for Health Statistics, r&eacute;f&eacute;renc&eacute; &eacute;galement ci-dessous, est bien plus alarmant. Il montre que le nombre des morts par overdose ne cesse d&rsquo;augmenter. Pour les deux derni&egrave;res ann&eacute;es, ce nombre est pass&eacute; de 53.000 en 2067 &agrave; 64.000 cette derni&egrave;re ann&eacute;e. Ceci &eacute;quivaut &agrave; 175 d&eacute;c&egrave;s par jour, pour une population globale d&rsquo;environ 320 millions.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Selon le NCGS, entre 2000 et 2015, environ 500.000 Am&eacute;ricains sont morts d&rsquo;overdose, soit la population de Sacramento en Californie. Dans le courant du 21<sup>e</sup> si&egrave;cle, les d&eacute;c&egrave;s ont &eacute;t&eacute; plus nombreux que tous ceux r&eacute;sultant des guerres men&eacute;es par les Etats-Unis au 20e et 21e si&egrave;cle. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les experts attribuent ces chiffres &agrave; l&rsquo;effondrement des niveaux de vie et l&rsquo;augmentation du ch&ocirc;mage observ&eacute;s pendant ces quinze derni&egrave;res ann&eacute;es. Ce sont &eacute;videmment les classes travailleuses les plus pauvres qui en souffrent les premi&egrave;res, notamment dans les Etats d&eacute;sindustrialis&eacute;s du fait de l&rsquo;extension du capitalisme financier. L&rsquo;in&eacute;galit&eacute; sociale ne cesse de croitre, y compris depuis la fin th&eacute;orique de la crise financi&egrave;re de 2008.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans les d&eacute;cennies pr&eacute;c&eacute;dentes, les surdoses mortelles affectaient principalement les jeunes &laquo;&nbsp;branch&eacute;es&nbsp;&raquo; de moins de 25 ans ou les personnes &acirc;g&eacute;es. Ce n&rsquo;est plus le cas d&eacute;sormais. Les morts se recrutent majoritairement dans les populations d&rsquo;entre 25 &agrave; 45 ans, quelque soit leur appartenance ethnique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les sp&eacute;cialistes attribuent 6 morts sur 10 &agrave; l&rsquo;abus d&rsquo;opio&iuml;des devenus bon march&eacute;, accessibles hors toute prescription m&eacute;dicale<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>et r&eacute;pandus par les industries pharmaceutiques. Les individus en difficult&eacute; y ont de plus en plus recours, devenant souvent des addicts sans l&rsquo;avoir voulu.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">Augmenter la r&eacute;pression&nbsp;?</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les autorit&eacute;s politiques ne savent proposer de solutions que la r&eacute;pression polici&egrave;re. Mais celle-ci est impuissante face &agrave; l&rsquo;augmentation des &laquo;&nbsp;dealers&nbsp;&raquo; due elle-m&ecirc;me &agrave; l&rsquo;augmentation de la demande. Nul ne fera de proc&egrave;s aux grandes firmes pharmaceutiques qui pour mieux exploiter ce march&eacute;, ont inond&eacute; l&rsquo;offre d&rsquo;opio&iuml;des de plus en plus dangereux, tels l&rsquo;oxycontin LP, l&rsquo;oxycodone, l&rsquo;hydrocodone et le fentanyl. En France, ces produits ne sont en principe vendus que sur prescription m&eacute;dicale et pour traiter les douleurs s&eacute;v&egrave;res &eacute;pisodiques. Ce n&rsquo;est pas le cas en Am&eacute;rique. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On a pu remarquer que derni&egrave;rement, Donald Trump avait refus&eacute; d&rsquo;adopter les conclusions d&rsquo;une Commission sp&eacute;ciale sur ce sujet, visant &agrave; d&eacute;clarer la crise actuelle des surdoses comme une urgence nationale. Il s&rsquo;est born&eacute; &agrave; proposer la mise en place d&rsquo;une fronti&egrave;re arm&eacute;e avec le Mexique, pr&eacute;sent&eacute; par lui comme un r&eacute;servoir in&eacute;puisable d&rsquo;h&eacute;ro&iuml;ne. Son Secr&eacute;taire &agrave; la Sant&eacute; Tom Price a exclu toutes mesures pr&eacute;ventives, pr&eacute;tendant que la toxicomanie n&rsquo;est pas une maladie infectieuse et qu&rsquo;elle ne met pas la sant&eacute; publique en danger.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident par ailleurs que les r&eacute;ductions des moyens affect&eacute;s au programme Medicaid pour les plus pauvres ne feront que faciliter l&rsquo;acc&egrave;s aux drogues des individus en souffrance.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>Ce sont pourtant parmi ceux-ci que se sont recrut&eacute;s la majorit&eacute; de ses &eacute;lecteurs.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><strong style="mso-bidi-font-weight:normal">R&eacute;f&eacute;rences<br /> <br /> </strong><span style="mso-bidi-font-weight:normal">* OFDT&nbsp;</span><a href="*%20https:/www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/"> https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">* National center for Health statistics. 2017 Report<br /> <a href="https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm">https://www.cdc.gov/nchs/data/factsheets/factsheet_drug_poisoning.htm</a></span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal"><font size="2" face="Arial"><span style="mso-ansi-language:EN-GB" lang="EN-GB">&nbsp;</span></font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Wed, 09 Aug 2017 23:00:00 GMT Airbus est-il en train de passer sous contrôle américain, avec l'assentiment d'Emmanuel Macron&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2653 2653 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">&nbsp;Comme l&rsquo;indique l&rsquo;excellente enqu&ecirc;trice Martine Orange dans M&eacute;diapart <a href="https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus">https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus</a></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em style="mso-bidi-font-style:normal">En mai 2016, Thierry Pilenko, PDG de Technip, annon&ccedil;ait un mariage entre &eacute;gaux avec l&rsquo;am&eacute;ricain FMC Technologies, bien que ce dernier soit trois fois plus petit que le fran&ccedil;ais. Contre toute attente, Emmanuel Macron, alors ministre de l&rsquo;&eacute;conomie, refusa de prendre un d&eacute;cret de sauvegarde pour prot&eacute;ger le groupe, et BPI France, premier actionnaire de Technip, avalisa cette fusion contraire &agrave; ses int&eacute;r&ecirc;ts, car il s&rsquo;agissait <span style="mso-bidi-font-style:italic">&laquo;&nbsp;d&rsquo;une opportunit&eacute;&nbsp;&raquo;.</span></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Cette affaire faisait suite &agrave; une accusation de corruption men&eacute;e contre Technip par la justice am&eacute;ricaine. Voir sur cette accusation, mont&eacute;e quasiment de bout en bout par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains pour prendre le contr&ocirc;le de Technip, l'article dat&eacute; de juin 2016 de la m&ecirc;me Martine Orange (Technip: l'Etat brade un nouveau groupe industriel et m&ecirc;me ses int&eacute;r&ecirc;ts financiers <a href="https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2">https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2</a> )</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal" style="mso-margin-top-alt:auto;mso-margin-bottom-alt:auto"><font size="2" face="Arial">Or la m&ecirc;me man&oelig;uvre est en train de se renouveler contre Airbus. L&agrave; encore des accusations de corruption sont en cours d&rsquo;instruction actuellement, avec l&rsquo;accord tacite de Tom Enders, PDG de Airbus, qui a toujours recherch&eacute; des alliances avec les industriels am&eacute;ricains aux d&eacute;pends des salari&eacute;s fran&ccedil;ais principalement bas&eacute;s &agrave; Toulouse.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Comme l&rsquo;indique Martine Orange:<font color="#800000"> <em style="mso-bidi-font-style:normal">Les dirigeants d&rsquo;Airbus sont comme t&eacute;tanis&eacute;s. Pendant des mois, ils &eacute;taient parvenus &agrave; minimiser l&rsquo;affaire de corruption qui menace tout le groupe <span style="mso-bidi-font-style:italic"><a href="https://www.mediapart.fr/journal/economie/270717/le-gigantesque-scandale-de-corruption-qui-menace-airbus">(voir notre enqu&ecirc;te)</a>.</span> Et ils pensaient bien qu&rsquo;ils allaient pouvoir continuer &agrave; g&eacute;rer ce dossier &agrave; l&rsquo;abri des regards. Ils comprennent qu&rsquo;ils ne le pourront plus&nbsp;: l&rsquo;enqu&ecirc;te judiciaire pour corruption men&eacute;e conjointement par le Serious Fraud Office (SFO) et le Parquet national financier (PNF) est devenue publique. Elle est d&eacute;sormais un sujet de pr&eacute;occupation majeure au sein des pouvoirs publics.</em></font></font></p> <font size="2" color="#800000" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#800000" face="Arial"><em style="mso-bidi-font-style:normal">Ceux-ci sont en train d&eacute;couvrir tout, avec retard. Bien que la France et l&rsquo;Allemagne soient &agrave; &eacute;galit&eacute; (11&nbsp;%) les deux premiers actionnaires du groupe a&eacute;ronautique, Tom Enders n&rsquo;a pas &eacute;prouv&eacute; le besoin, semble-t-il, d&rsquo;informer l&rsquo;&Eacute;lys&eacute;e et la chancellerie &agrave; Berlin d&egrave;s le d&eacute;but des menaces qui pesaient sur le groupe. De la m&ecirc;me mani&egrave;re, les personnes cens&eacute;es repr&eacute;senter l&rsquo;&Eacute;tat au conseil d'administration ne paraissent pas avoir pris la mesure de la situation ni donn&eacute; l&rsquo;alerte. </em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ajoutons que ces accusations de corruption paraissent peu fond&eacute;es ou tr&egrave;s exag&eacute;r&eacute;es. Ceci, selon l&rsquo;article, commence &agrave; inqui&eacute;ter s&eacute;rieusement l&rsquo;Elys&eacute;e, Airbus &eacute;tant pour la France<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>un atout essentiel en mati&egrave;re d&rsquo;aviation civile et militaire. Mais si Emmanuel Macron se r&eacute;veille &agrave; ce sujet tardivement, n&rsquo;aura-t-il pas vis-&agrave;-vis des autorit&eacute;s am&eacute;ricaines la m&ecirc;me indulgence que celle manifest&eacute;e par lui dans le cas de Technip. En ce cas, Airbus passerait presqu&rsquo;enti&egrave;rement sous contr&ocirc;le des Am&eacute;ricains, avec l&rsquo;accord des Allemands&hellip;et finalement avec la b&eacute;n&eacute;diction de Macron&nbsp;?</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette affaire est trop complexe pour que nous la r&eacute;sumions ici. Il faudra se reporter, entre autres, aux articles de Martine Orange dans M&eacute;diapart. Nous nous sommes born&eacute;s ici &agrave; signaler en quelques mots une affaire dont pratiquement nul ne parle en France, et qui serait catastrophique pour la France. Celle-ci rejoindrait d&eacute;finitivement le sous-d&eacute;veloppement industriel strat&eacute;gique qui est celui des autres pays europ&eacute;ens.</font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Tue, 08 Aug 2017 23:00:00 GMT Le nouveau lancier polonais http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2651 2651 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <font size="2" face="Arial">Au sein de l&rsquo;Otan, se sont &eacute;videmment les Etats-Unis qui ont d&eacute;cid&eacute; ce changement strat&eacute;gique. Mais ils s&rsquo;appuient sur la coop&eacute;ration active de la Pologne et des Etats<span style="mso-spacerun:yes"> B</span>altes, entre autres. La Pologne, notamment, a toujours voulu engager l&rsquo;Otan dans une telle guerre. Le pr&eacute;texte qu&rsquo;elle a connu l&rsquo;occupation sovi&eacute;tique et ne veut pas se retrouver dans une situation semblable ne tient pas. Jamais les Russes, dont on a pu se f&eacute;liciter de la prudence r&eacute;cente, ne s&rsquo;engageraient dans une telle aventure, qui ne leur apporterait que des catastrophes. C&rsquo;est la Pologne qui voudrait engager une telle guerre. Des forces militaro-religieuses y militent depuis toujours, suivant une tradition de plus de 3 si&egrave;cles 1), pour la conqu&ecirc;te de la Russie &laquo;&nbsp;blanche&nbsp;&raquo;. </font> <p><font size="2" face="Arial">L&rsquo;Eglise catholique polonaise a toujours voulu combattre la Russie orthodoxe. Ce r&eacute;flexe de guerre de religion n&rsquo;a pas abandonn&eacute; une nation qui reste profond&eacute;ment catholique. Quant &agrave; l&rsquo;arm&eacute;e, elle vit encore sur le souvenir des guerres napol&eacute;oniennes, o&ugrave; la Russie &eacute;tait l&rsquo;ennemie. Mais bien &eacute;videmment, le complexe militaro-industriel am&eacute;ricain, avec le relais de la CIA de ses dollars, ne fait rien pour calmer les Polonais.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>La pr&eacute;paration d&rsquo;une guerre avec la Russie, se d&eacute;roulant en Europe, lui assure des b&eacute;n&eacute;fices in&eacute;puisables. Il est donc l&eacute;gitime<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>de parler d&rsquo;une complicit&eacute; polono-am&eacute;ricaine pour pr&eacute;parer concr&egrave;tement une telle guerre. L&rsquo;Allemagne, la France et l&rsquo;Italie, au sein de l&rsquo;Otan, y voient des dangers consid&eacute;rables, mais on ne les entend pas, si fort &eacute;tant dans ces pays l&rsquo;atlantisme des &eacute;lites politiques.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L&rsquo;Otan a multipli&eacute; en 2016 et d&eacute;but 2017 les man&oelig;uvres conjointes avec les pays europ&eacute;ens. Des corps de bataille multinationaux dans la Baltique et sur les fronti&egrave;res avec la Russie (NATO Advanced<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>Forward Presence) ont &eacute;t&eacute; mis en place. En juin 2017, une op&eacute;ration dite NATO, Exercise Saber Guardian, s&rsquo;est tenue en Bulgarie, Hongrie et Roumanie. Les man&oelig;uvres ont associ&eacute; les Etats Baltes et la Pologne.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Mais pour les strat&egrave;ges am&eacute;ricains, ceci ne suffit pas. Il faut des infrastructures permanentes permettant d&rsquo;implanter des forces et de pr&eacute;parer des offensives r&eacute;elles. Pour cela, la mise en place d&rsquo;uns zone de transit international destin&eacute; aux mouvements de troupes est &agrave; l&rsquo;&eacute;tude. Mais dans l&rsquo;imm&eacute;diat, le village de Powitz en Pologne, doit servir de r&eacute;serves pour les importants mat&eacute;riels militaires n&eacute;cessaires en cas d&rsquo;offensive. La construction des entrep&ocirc;ts est en cours. Une enti&egrave;re division am&eacute;ricaine pourra par ailleurs y &ecirc;tre stationn&eacute;e.</font></p> <p><font size="2" face="Arial"><span class="st"></span></font><font size="2" face="Arial">Enfin, en mai, un nouveau quartier g&eacute;n&eacute;ral tactique de l&rsquo;US Army est en voie d&rsquo;installation &agrave; Poznan, en Pologne. Une liaison routi&egrave;re et ferroviaire nouvelle, dite &laquo;&nbsp;Rail Baltica&nbsp;&raquo; reliera les bases militaires de l&rsquo;Otan entre la Pologne et les Etats Baltes. Tout ceci permettra de rassembler rapidement des forces capables d&rsquo;envahir en quelques jours les territoires russes voisins, dont Kaliningrad.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On dira que tout ceci n&rsquo;est pas la guerre. D&rsquo;autre part, ces moyens seraient d&eacute;risoires, en cas d&lsquo;offensive d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e contre la Russie, face &agrave; la riposte de quelques dizaines de divisions blind&eacute;es russes r&eacute;cemment modernis&eacute;es. Mais une offensive de l&rsquo;Otan, avec la participation active de la Pologne, aura un r&ocirc;le pr&eacute;paratoire. Il permettra aux Etats-Unis de mobiliser en quelques jours les moyens nucl&eacute;aires n&eacute;cessaires pour ramener l&rsquo;&nbsp;&laquo;&nbsp;ogre russe&nbsp;&raquo; &agrave; la raison.<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p class="MsoNormal">1)&nbsp; <font size="2" face="Arial">Voir entre autres&nbsp; l</font><font size="2" face="Arial"><span class="st">e 1<sup>er</sup> r&eacute;giment de chevau-l&eacute;gers lanciers polonais de la garde imp&eacute;riale ( 1 Pu&#322;k Szwole&#380;er&oacute;w-Lansjer&oacute;w Gwardii Cesarskie )</span></font><span class="st"></span></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Sun, 06 Aug 2017 23:00:00 GMT L'Europe continuera-elle à se laisser «&#160;sanctionner&#160;» par Washington&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2645 2645 <br /><font size="2" face="Arial">Seuls cinq parlementaires se sont d&eacute;solidaris&eacute;s de cette coalition et ont vot&eacute; contre cette loi&nbsp;: les repr&eacute;sentants Justin Amash, Tom Massie et Jimmy Duncan, et les s&eacute;nateurs Rand Paul et Bernie Sanders. Donald Trump pouvait imposer son v&eacute;to, mais selon la Constitution, il suffirait au Congr&egrave;s de revoter le texte dans les m&ecirc;mes termes pour pouvoir l&rsquo;imposer au pr&eacute;sident. Il n'a donc rien fait, &agrave; supposer qu'il l' ait voulu, pour bloquer la loi afin de pr&eacute;server ses relations d&eacute;j&agrave; bien compromises avec Moscou. </font> <p><font size="2" face="Arial">En premi&egrave;re mesure de r&eacute;torsion, la Russie a demand&eacute; &agrave; Washington de r&eacute;duire le personnel de son ambassade &agrave; Moscou au niveau de celui de sa propre ambassade &agrave; Washington, c&rsquo;est-&agrave;-dire &agrave; 455 personnes, expulsant 755 diplomates. De la sorte, Moscou entend rappeler que s&rsquo;il a interf&eacute;r&eacute; dans la politique am&eacute;ricaine, c&rsquo;est sans commune mesure avec l&rsquo;importance de l&rsquo;ing&eacute;rence am&eacute;ricaine dans sa propre vie politique. Par ailleurs, dans une conf&eacute;rence de presse r&eacute;cente, Vladimir Poutine a rappel&eacute; qu'il ne fallait pas abuser de la patience de la Russie. Mais on ne voit pas clairement comment il pourrait r&eacute;agir, &agrave; moins de faire parler l'arm&eacute;e. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En ce qui concerne la nouvelle loi am&eacute;ricaine, certains int&eacute;r&ecirc;ts europ&eacute;ens, pourtant tr&egrave;s atlantistes de principe, ont r&eacute;alis&eacute; que Washington veut les emp&ecirc;cher de toute coop&eacute;ration &eacute;conomique avec la Russie, ce qui leur imposera des sacrifices consid&eacute;rables. Ainsi les soci&eacute;t&eacute;s europ&eacute;ennes qui se sont investies dans le projet de gazoduc destin&eacute; &agrave; doubler l'actuel et d&eacute;j&agrave; ancien gazoduc North Stream supporteront des pertes tr&egrave;s importantes, les plus petites seront ruin&eacute;es. Ainsi Wintershall, E.ON Ruhrgas, N. V. Nederlandse Gasunie, et Engie (ex-GDF Suez) perdent non seulement le droit de concourir &agrave; des appels d&rsquo;offres am&eacute;ricains, mais tous leurs avoirs aux &Eacute;tats-Unis. Ils sont interdits d&rsquo;acc&egrave;s aux banques internationales et ne peuvent poursuivre leurs activit&eacute;s hors de l&rsquo;Union.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les &Eacute;tats-Unis, comme tout &Eacute;tat, peuvent interdire &agrave; leurs soci&eacute;t&eacute;s de commercer avec des &Eacute;tats &eacute;trangers et &agrave; des soci&eacute;t&eacute;s &eacute;trang&egrave;res de commercer avec eux. Mais, selon la Charte des Nations Unies, ils ne peuvent imposer leurs propres choix en la mati&egrave;re &agrave; leurs alli&eacute;s et partenaires. C&rsquo;est pourtant ce qu&rsquo;ils ont fait depuis leurs sanctions contre Cuba. &Agrave; l&rsquo;&eacute;poque, le gouvernement cubain avait lanc&eacute; une r&eacute;forme agraire &agrave; laquelle Washington entendait s&rsquo;opposer. Ils ont &eacute;t&eacute; docilement suivi par les membres de l'Otan. Aujourd'hui, les Am&eacute;ricains viennent de d&eacute;cider de &laquo;&nbsp;sanctionner&nbsp;&raquo; le V&eacute;n&eacute;zuela, qui a eu le tort de reconduire le pr&eacute;sident Maduro, lequel leur interdit l'acc&egrave;s aux r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res du pays. Mais les Europ&eacute;ens n'ont pas grand chose &agrave; y perdre. Pour la premi&egrave;re fois, avec les sanctions contre Moscou, ils sont touch&eacute;s par le syst&egrave;me de &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; qu'ils avaient tol&eacute;r&eacute; voire aider &agrave; mettre en place quand ils n'en &eacute;taient pas les victimes. 1)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On dira que le m&eacute;canismes des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; am&eacute;ricaines contre Moscou est d&eacute;j&agrave; ancien de quelques ann&eacute;es et qu'il compromettait les relations &eacute;conomiques entre la Russie et l'Europe. Certains pays europ&eacute;ens avaient r&eacute;agi, comme l'Allemagne, mais mollement car ces relations sont encore tr&egrave;s modestes. Dans son ensemble, l'Union europ&eacute;enne avait laiss&eacute; faire. Avec la nouvelle loi am&eacute;ricaine, compte tenu des nouvelles perspectives prometteuses de coop&eacute;ration &eacute;conomique avec la Russie, notamment avec le Brics, elle se trouvera interdite d'acc&egrave;s &agrave; la moiti&eacute; du monde. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font color="#000080"><strong><font size="2" face="Arial">Nouvelles protestations verbales allemandes</font></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Celle-ci manifeste clairement aux yeux des plus sceptiques que l'Am&eacute;rique a toujours voulu et veut toujours, au m&eacute;pris du droit international, soumettre l'Europe &agrave; ses int&eacute;r&ecirc;ts, non seulement politiques, mais aussi &eacute;conomiques. Ainsi, dans le cas du gaz, elle veut obliger l'Europe a acheter du gaz liqu&eacute;fi&eacute; am&eacute;ricain transport&eacute; &agrave; grand frais &agrave; travers l'atlantique par des navires p&eacute;troliers-gaziers, plut&ocirc;t que s'approvisionner &agrave; la source russe, pourtant bien plus proche. 2)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="JUSTIFY"><font size="2" face="Arial">Les nouvelles sanctions propos&eacute;es par les parlementaires am&eacute;ricains contre la Russie pourraient p&eacute;naliser des entreprises europ&eacute;ennes et sont contraires au droit international, vient de d&eacute;clarer la ministre allemande de l&rsquo;Economie, Brigitte Zypries.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <div id="akv-incontent" dir="LTR"> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;<em>&laquo;&nbsp;Nous jugeons que cela va &agrave; l&rsquo;encontre du droit international, purement et simplement&nbsp;&raquo;</em>, a d&eacute;clar&eacute; la ministre au Funke Mediengruppe. <em>&laquo;&nbsp;Bien s&ucirc;r, nous ne voulons pas de guerre commerciale. Mais il est important que la Commission europ&eacute;enne se penche sur des contre-mesures.&nbsp;</em>&raquo;</font></p> </div> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="JUSTIFY"><font size="2" face="Arial">Le gouvernement et les organisations patronales redoutent par exemple que les nouvelles sanctions adopt&eacute;es en juillet par le Congr&egrave;s interdisent aux entreprises allemandes de travailler sur des projets de pipelines que Berlin juge vitaux pour sa s&eacute;curit&eacute; &eacute;nerg&eacute;tique. De m&ecirc;me, l'Allemagne et m&ecirc;me la France, avec Total, seront sanctionn&eacute;es pour leurs relations tr&egrave;s prometteuses avec l'Iran. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais les Allemands et tous ceux qui en Europe avaient des projets de coop&eacute;ration industrielle et commerciale avec Moscou ou l'Iran risquent d'attendre longtemps les &laquo;&nbsp;contre-mesures&nbsp;&raquo; europ&eacute;ennes.3)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong>Notes</strong><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">1) Ce processus n'est cependant pas nouveau, aux d&eacute;pens notamment de la BNP fran&ccedil;aise. Celle-ci avait accept&eacute; en 2014, de plaider coupable de deux chefs d'accusation&nbsp;: &laquo;&nbsp;falsification de documents commerciaux&nbsp;&raquo; et &laquo;&nbsp;collusion&nbsp;&raquo;. BNP Paribas &eacute;tait poursuivie pour avoir facilit&eacute; des milliards de dollars de transactions avec le Soudan, mais aussi l'Iran et Cuba, enfreignant ainsi l'&laquo;&nbsp;International Emergency Economic Powers Act&nbsp;&raquo;, cette loi f&eacute;d&eacute;rale am&eacute;ricaine de&nbsp;1977 qui autorise le pr&eacute;sident des Etats-Unis &agrave; restreindre les relations commerciales avec certains pays. La banque fran&ccedil;aise ne contrevenait en rien &agrave; la l&eacute;gislation franco-europ&eacute;enne, ces pays n'&eacute;tant pas consid&eacute;r&eacute;s comme ennemis. Mais le gouvernement fran&ccedil;ais avait laiss&eacute; faire. Les clients fran&ccedil;ais de la BNP paieront, ils sont suffisamment riches pour cela, comme il avait &eacute;t&eacute; dit officieusement. <br /> <br /> 2) Les sanctions am&eacute;ricaines au secours des exportateurs am&eacute;ricains. L'Ukraine importera d&eacute;sormais du charbon am&eacute;ricain<br /> </font><a href="https://francais.rt.com/economie/41566-accord-commercial-entre-kiev-washington-ukraine-importe-desormais-charbon-americain" target="_blank">https://francais.rt.com/economie/41566-accord-commercial-entre-kiev-washington-ukraine-importe-desormais-charbon-americain</a><br /> <a href="https://francais.rt.com/economie/41566-accord-commercial-entre-kiev-washington-ukraine-importe-desormais-charbon-americain" target="_blank"></a></p> <p><font size="2" face="Arial">3) Sur la &quot;r&eacute;ponse russe&quot;, voir</font><a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-08-02/russian-pm-medvedev-us-just-declared-full-blown-trade-war-russia"><br /> <font size="2" color="#000000" face="Arial">Russian PM: &quot;The U.S. Just Declared Full-Scale Trade War On Russia&quot;<br /> </font><font face="Arial"><font size="2">http://www.zerohedge.com/news/2017-08-02/russian-pm-medvedev-us-just-declared-full-blown-trade-war-russia</font></font></a></p> Tue, 01 Aug 2017 23:00:00 GMT Donald Trump se prépare-t-il à déclarer la guerre à la Chine? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2640 2640 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Il &eacute;tait difficile d'obtenir de lui une r&eacute;ponse diff&eacute;rente, compte tenu de l'ob&eacute;issance &agrave; laquelle sont tenus les grad&eacute;s de l'arm&eacute;e am&eacute;ricaine, notamment dans leur r&ocirc;le de d&eacute;fense des Etats-Unis contre les menaces ext&eacute;rieures. <br /> <br /> Pour nuancer l'effet de cette d&eacute;claration, le porte-parole de la flotte am&eacute;ricaine dans le Pacifique, Charlie Brown, a tenu &agrave; pr&eacute;ciser, une fois la conf&eacute;rence termin&eacute;e, qu'il s'agissait d'une situation&nbsp;&laquo;effroyablement hypoth&eacute;tique&raquo;. La question de l'intervenant en question &eacute;tait toutefois motiv&eacute;e par le regain de tensions r&eacute;cent entre Washington et P&eacute;kin.La veille, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, avait d&eacute;clar&eacute; que le Chine repr&eacute;sentait la plus grande menace pour les Etats-Unis, devant la Russie et l'Iran.<br /> <br /> Cependant, dans les derni&egrave;res semaines, on avait pu penser que bien avant la Chine, c'&eacute;tait la Cor&eacute;e du Nord qui &eacute;tait menac&eacute;e d'une attaque am&eacute;ricaine, y compris nucl&eacute;aire. En effet, deux jours auparavant, le g&eacute;n&eacute;ral Mark Milley, chef d'Etat-Major de l'US Army, avait d&eacute;clar&eacute; lors d'une conf&eacute;rence tenue par le National Press Club &agrave; Washington: &ldquo;War in the Korean Peninsula would be terrible, however, a nuclear weapon detonating in Los Angeles would be terrible.&rdquo; &laquo;&nbsp;Une guerre contre la Cor&eacute;e du Nord serait terrible, mais une bombe nucl&eacute;aire cor&eacute;enne explosant &agrave; Los Angeles serait &eacute;galement terrible&nbsp;&raquo;. Il avait fait allusion au fait que la Cor&eacute;e du Nord, malgr&eacute; les demandes pressantes de la Maison Blanche se refusait &agrave; arr&ecirc;ter ses d&eacute;veloppements en mati&egrave;re de bombe atomique et de missiles inter-continentaux. <br /> <br /> Pr&eacute;c&eacute;demment le g&eacute;n&eacute;ral Joseph Dunford, pr&eacute;sident du Joint Chiefs of Staff, avait d&eacute;clar&eacute; qu'une guerre avec la Cor&eacute;e n'&eacute;tait pas inimaginable.. Elle provoquerait cependant &laquo;&nbsp;un nombre de morts (Cor&eacute;ens) tel que les militaires ne les avaient pas connus dans le cours de leur vie&nbsp;&raquo;. Cependant il serait &agrave; courte vue de penser que l'Am&eacute;rique pourrait craindre une premi&egrave;re frappe nucl&eacute;aire provenant de Pyonyang. Le petit pays qu'est la Cor&eacute;e du Nord sait tr&egrave;s bien que celle-ci entrainerait de la part des Etats-Unis une riposte qui l'an&eacute;antirait compl&egrave;tement. Kim Jong-un s'&eacute;tait born&eacute; &agrave; dire que la possession d'une arme atomique le ferait entrer dans le club des Puissances nucl&eacute;aires et lui &eacute;viterait de la part des Etats-Unis le sort qu'ils avaient r&eacute;serv&eacute; &agrave; l'Irak en 2003 et la Libye de Muammar Kaddafi en 2011. Ceux-ci avaient refus&eacute; de se soumettre aux exigences am&eacute;ricaines, notamment en mati&egrave;re d'acc&egrave;s aux r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res. <br /> <font color="#000080"><strong><br /> Derri&egrave;re la Cor&eacute;e du Nord, la Chine</strong></font><br /> <br /> En fait, si l'Am&eacute;rique s'en prenait, comme il est &agrave; craindre, &agrave; la Cor&eacute;e du Nord afin de l'incapaciter, ce serait parce que ce pays, d&egrave;s la fin de la guerre de Cor&eacute;e, avait repr&eacute;sent&eacute; un obstacle pour attaquer directement la Chine. Or la Chine est en train de devenir avec la Russie un des pivots des efforts visant &agrave; construire avec de nombreux Etats voisins une zone d'int&eacute;gration &eacute;conomique pouvant &eacute;ventuellement mettre des ressources militaires en commun. Cette union eurasienne pourrait ult&eacute;rieurement pr&eacute;senter des aspects attractifs pour les Etats europ&eacute;ens et le Japon.<br /> <br /> &nbsp;La grande peur actuelle des strat&egrave;ges am&eacute;ricains est qu'elle se r&eacute;alise, privant d&eacute;finitivement l'Am&eacute;rique de son rang de premi&egrave;re puissance mondiale. Une attaque am&eacute;ricaine contre la Cor&eacute;e du Nord entrainerait une r&eacute;ponse n&eacute;cessairement militaire de la Chine. Celle-ci serait soutenue par la Russie. Ce serait ainsi la fin des perspectives russo-chinoise visant &agrave; faire de l'Union eurasienne une puissance &eacute;conomique et pacifique attractive. <br /> <br /> Si les Etats-Unis avaient &agrave; leur t&egrave;te un Pr&eacute;sident relativement raisonnable, comme l'&eacute;taient Obama et ses pr&eacute;d&eacute;cesseurs, il y a tout lieu de penser qu'ils ne s'engageraient pas dans les perspectives aussi mutuellement destructrices que serait une guerre contre la Cor&eacute;e du Nord et la Chine. Mais le caract&egrave;re impr&eacute;visible et irrationnel de Donald Trump peut faire craindre qu'il d&eacute;cide &agrave; tout moment d'engager un conflit, non seulement commerciale, mais militaire avec la Chine. <br /> <br /> Commencer par une guerre contre la Cor&eacute;e du Nord, au pr&eacute;texte de la menace que repr&eacute;sente son ridicule outil nucl&eacute;aire, serait un bon d&eacute;but. C'est cette guerre contre la Chine que le programme &eacute;lectoral de Trump avait pr&eacute;vu. S'il se sentait menac&eacute; de destitution par l'Etat profond am&eacute;ricain, comme c'est le cas actuellement, notamment &agrave; propos de ses pr&eacute;tendues relations avec la Russie, il pourrait r&eacute;pondre &agrave; titre de preuve de son patriotisme en s'en prenant directement &agrave; la Chine. Il est vrai que si Hillary Clinton avait &eacute;t&eacute; &eacute;lue, on aurait pu craindre &eacute;galement d'elle, pour des raisons diff&eacute;rentes, un semblable coup de folie.</font> Thu, 27 Jul 2017 23:00:00 GMT La censure politique exercée par Google http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2639 2639 <br /><font size="2" face="Arial">Rappelons qu'il y a quelques mois, Google s'&eacute;tait attir&eacute; toutes les f&eacute;licitations des bonnes &acirc;mes, aux Etats-Unis comme ailleurs, en annon&ccedil;ant qu'il utiliserait d&eacute;sormais ses puissants moyens &agrave; lutter contre les fausses informations (fake news). Dans son z&egrave;le il avait fait miroiter aux parents la perspective de d&eacute;tecter les messages propageant des contenus pornographiques ou des formes de harc&egrave;lement, afin de les rendre inaccessibles. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pour faire cela, il avait laiss&eacute; entendre, sans donner beaucoup de pr&eacute;cisions, qu'il d&eacute;tecterait les mails suppos&eacute;s contraires aux bonnes moeurs, qu'il rechercherait les sites d'o&ugrave; provenaient ces messages et que, dans la mesure du possible, il emp&ecirc;cherait ses moteurs de recherche de les mettre en t&ecirc;te dans la liste des sites r&eacute;pondant aux requ&ecirc;tes des utilisateurs. La mesure sera efficace, car chacun sait que quiconque formulant une recherche sur un sujet donn&eacute; ne s'int&eacute;resse qu'aux premiers noms cit&eacute;s dans la liste des r&eacute;ponses. Autrement dit, sans heurter ouvertement le &laquo;&nbsp;droit&nbsp;&raquo; de l'internet, il rendrait pratiquement inaudibles les sites ne figurant pas dans les tous premiers r&eacute;sultats de la recherche. Il utiliserait pour cela des algorithmes dit restrictifs d'acc&egrave;s, dont &eacute;videmment il d&eacute;finirait lui-m&ecirc;me les modalit&eacute;s et qu'il tiendrait confidentiels pour des raisons de concurrence. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">De plus, r&eacute;cemment, Google a mis en place des &laquo;&nbsp;mod&eacute;rateurs&nbsp;&raquo; qui compl&egrave;teront en tant que de besoin le travail des algorithmes. En clair, il s'agit de censeurs humains qui navigueront dans les messages pour mieux d&eacute;tecter et supprimer ceux que les algorithmes auraient laiss&eacute; passer. Ces mod&eacute;rateurs seraient dot&eacute;s de Guides de qualit&eacute; &laquo;&nbsp; Search Quality Rater Guidelines&nbsp;&raquo; &eacute;tablis par Google pour pr&eacute;ciser les modalit&eacute;s de leur censure. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Tout le monde avait applaudi. Les fausses nouvelles cesseraient enfin de se propager, de m&ecirc;me que les messages incitant &agrave; des comportements pervers. Cependant rares sont ceux qui se sont demand&eacute;s sur quelles bases travailleraient ces algorithmes, dont seuls &eacute;videmment les sp&eacute;cialistes de Google d&eacute;tiendraient le secret. Il n'est pas besoin d'&ecirc;tre tr&egrave;s perspicace pour comprendre que le concept de fausse nouvelle ou m&ecirc;me celui de pornographie sert principalement &agrave; &eacute;liminer les entit&eacute;s, personnes ou organismes, avec lesquelles l'auteur de l'algorithme n'est pas d'accord. R&eacute;cemment, Google &eacute;tait all&eacute; plus loin dans ses crit&egrave;res de s&eacute;lection, en annon&ccedil;ant qu'il combattrait les sites comportant des informations de basse qualit&eacute; (&laquo;&nbsp;low-quality information&nbsp;&raquo;) et ceux s'inspirant de th&eacute;ories conspirationnistes (&laquo;&nbsp;conspiracy theories&nbsp;&raquo;). </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong><font color="#000080">La gauche priv&eacute;e de parole</font></strong><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il n'a pas fallu trois mois pour qu'aux Etats-Unis, o&ugrave; leurs militants sont mieux avertis qu'ailleurs des questions techniques, de nombreux mouvements politiques se disant de gauche, progressistes, anti-guerre ou d&eacute;fenseurs des droits voient leur trafic baisser consid&eacute;rablement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">R&eacute;cemment la Commission europ&eacute;enne a inflig&eacute; une amende de 2,7 milliards de dollars &agrave; Google au motif que ses moteurs de recherche redirigeaient les utilisateurs vers son propre site Google Shopping o&ugrave; se trouvent r&eacute;f&eacute;renc&eacute;es les entreprises n'h&eacute;sitant pas &agrave; financer Google pour figurer en t&ecirc;te de liste. Mais la question de la chasse aux sites politiques d'opposition n'a pas &eacute;t&eacute; abord&eacute;e...On peut d'ailleurs se demander pourquoi. <br /> <br /> Le World Socialist Web Site (WSWS) annonce ainsi qu'il a vu son trafic diminuer de 70% r&eacute;cemment. Beaucoup de lecteurs, comme nous-m&ecirc;mes, acc&egrave;dent au site directement, parce que nous le connaissons et l'appr&eacute;cions. Mais beaucoup d'autres qui font des recherches sur les titres comportant le terme &laquo;&nbsp;socialist&nbsp;&raquo; ou &laquo;&nbsp;socialism&nbsp;&raquo; ont constat&eacute; qu'ils avaient de plus en plus de difficult&eacute;s &agrave; &ecirc;tre envoy&eacute;s sur le site du WSWS. On lira &agrave; ce sujet son article r&eacute;f&eacute;renc&eacute; <a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/07/27/goog-j27.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/07/27/goog-j27.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Tout laisse penser que, m&ecirc;me en Europe o&ugrave; la libert&eacute; d'expression est en principe mieux prot&eacute;g&eacute;e, Google et ses homologues auront plus de mal &agrave; se mettre au service des pouvoirs dominants, qu'ils soient &eacute;conomiques ou politiques. Mais &agrave; notre connaissance, la CNIL en France charg&eacute;e de faire appliquer la Loi Informatique et Libert&eacute; ne s'est pas encore saisie s&eacute;rieusement du probl&egrave;me. De fait, Google y est devenu intouchable. Sans nous donner trop d'importance, nous pouvons nous demander ce qu'il en sera pour nous. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">PS au 28/07. Sur ce sujet, voyez un&nbsp; article plus d&eacute;taill&eacute; du WSWS. Nous n'avons aucune raison d'en suspecter la v&eacute;racit&eacute;</font><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/07/28/pers-j28.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/07/28/pers-j28.html</a></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Wed, 26 Jul 2017 23:00:00 GMT Quel rôle en Libye pour la France? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2638 2638 <br /><font size="2" face="Arial">Pour la premi&egrave;re fois, les deux &laquo;&nbsp;hommes forts&nbsp;&raquo; et rivaux, qui se disputent le contr&ocirc;le de la Libye et qui s&rsquo;&eacute;taient d&eacute;j&agrave; vus, sans r&eacute;sultat, d&eacute;but mai, &agrave; Abou Dhabi, se sont entendus sur une d&eacute;claration commune en dix points &eacute;voquant notamment <em><span style="font-style: normal">un cessez-le-feu&nbsp;</span></em>et la tenue d&rsquo;&eacute;lections l&eacute;gislatives et pr&eacute;sidentielles au printemps 2018. </font> <p><font size="2" face="Arial"> Le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais leur a fait valoir qu'ils avaient <em>&laquo;&nbsp;la l&eacute;gitimit&eacute; et la capacit&eacute; de r&eacute;unir autour d&rsquo;eux&nbsp;&raquo; </em>et d&rsquo;influencer la myriade de groupes et de factions agissant dans une Libye en plein chaos. Pour l'Elys&eacute;e et le gouvernement, cette entente a &eacute;t&eacute; consid&eacute;r&eacute;e comme prioritaire d&egrave;s l'arriv&eacute;e de Macron au pouvoir, notamment pour ses implications s&eacute;curitaires au Sahel, en Tunisie et &eacute;videmment aussi en Europe. On sait que d&eacute;sormais transitent par la Libye des centaines de djihadistes, m&ecirc;l&eacute;s aux migrants, qui en voie d'&ecirc;tre chass&eacute;s de la Syrie, veulent reprendre la guerre au nord de la M&eacute;diterran&eacute;e. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Moscou et Washington</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La France veut aussi r&eacute;parer la d&eacute;sastreuse image qu'elle s'&eacute;tait donn&eacute;e en 2011 en aidant les Etats-Unis &agrave; renverser et finalement faire assassiner le Colonel Muammar Kaddafi. Le pr&eacute;texte de cette double intervention militaire &eacute;tait la d&eacute;fense des droits de l'homme menac&eacute;s par le &laquo;&nbsp;dictateur&nbsp;&raquo; libyen, mais en fait il s'agissait de mettre la main sur les richesses p&eacute;troli&egrave;res du pays. La tentative a &eacute;chou&eacute; face aux d&eacute;sordres s'&eacute;tant install&eacute;s dans le pays.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le mar&eacute;chal Khalifa Haftar, ancien officier de l'arm&eacute;e libyenne, s'&eacute;tait r&eacute;fugi&eacute; au Etats-Unis en 1990 &agrave; la suite de dissensions avec Kaddafi. Revenu en Libye en 2016, il avait vite conquis le soutien d'un certain nombre de factions qui ont fait valoir son exp&eacute;rience. Ses liens avec la &laquo;&nbsp;Chambre libyenne des Repr&eacute;sentants&nbsp;&raquo;, install&eacute;e &agrave; Tobrouk, pr&egrave;s de la fronti&egrave;re &eacute;gyptienne, et surtout l'influence qu'il exerce sur &laquo;&nbsp; l'Arm&eacute;e Nationale Syrienne&nbsp;&raquo; laquelle est &eacute;videmment encore loin de pouvoir se dire nationale, lui donnent un prestige grandissant. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ce fut cette arm&eacute;e qui a repris &agrave; l'Etat islamique le contr&ocirc;le de la ville de Benghazi. Haftar est soutenu par l'Egypte avec qui il avait coop&eacute;r&eacute; pour aider une campagne de bombardement anti-terroriste de l'aviation &eacute;gyptienne sur le sol libyen. Il se flatte par ailleurs de bonnes relations avec Moscou, o&ugrave; il s'&eacute;tait rendu r&eacute;cemment. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par contraste, Fayez al-Sarraj cens&eacute; diriger le Gouvernement d'Accord National, install&eacute; &agrave; Tripoli, semble avoir du mal &agrave; contr&ocirc;ler sa capitale et surtout les groupes terroristes qui prolif&egrave;rent dans l'ouest de la Libye. Il se heurte par ailleurs &agrave; un &laquo;&nbsp;gouvernement de salut national&nbsp; &raquo;, puissante faction elle-aussi install&eacute;e &agrave; Tripoli. Fayez al-Sarraj a en principe le soutien de l'&nbsp;&laquo;&nbsp;Occident&nbsp;&raquo;, mais ce qui est plus suspect par le soutien de militants, pour ne pas dire des terroristes, appuy&eacute;s par la Turquie et le Qatar, oppos&eacute;es &agrave; l'Egypte. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Malgr&eacute; l'assistance de l'Ouest, Fayez al-Sarraj a sembl&eacute; jusqu'ici peu capable de s'imposer, ne fut-ce que &agrave; Tripoli et dans la r&eacute;gion. Il est vrai que nul responsable libyen de haut niveau ne s'est montr&eacute; en &eacute;tat de faire mieux. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On peut penser que Macron n'ignore pas ces oppositions et n'esp&egrave;re pas trop de r&eacute;sultats de son intervention m&eacute;diatrice. Le cessez le feu convenu entre les deux leaders sera-t-il appliqu&eacute;. Les &eacute;lections pr&eacute;vues pour le printemps 2018 se tiendront-elles et donneront-elles naissance &agrave; un v&eacute;ritable gouvernement d'Union nationale? Esp&eacute;rons cependant le meilleur. La r&eacute;union de la Celle Saint Cloud ne devrait pas &ecirc;tre en tous cas totalement inutile.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il serait na&iuml;f cependant d'oublier que derri&egrave;re Khalifa Haftar et Fa&iuml;ez Sarraj se trouvent les int&eacute;r&ecirc;ts contradictoires de la Russie et des Etats-Unis. On ne voit pas pour quelles raisons ces deux puissances renonceraient &agrave; soutenir leur candidat. Une Libye unifi&eacute;e et pouvant&nbsp; &eacute;liminer le terrorisme islamiste ne leur apporterait pas d'avantages imm&eacute;diats. Si Macron ne r&eacute;ussissait pas personnellement &agrave; montrer qu'il est capable de se d&eacute;gager des pressions am&eacute;ricains, il pourrait esp&eacute;rer continuer &agrave; jouer un r&ocirc;le d'arbitre entre les deux &laquo;&nbsp;hommes forts&nbsp;&raquo;. Mais en sera-t-il capable? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><br /> <br /> </p> Tue, 25 Jul 2017 23:00:00 GMT La guerre des drones se banalise http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2637 2637 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170725191057_dronedefender.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br />&nbsp;Il s'agissait de drones sophistiqu&eacute;s, tel le Reaper ou le Pr&eacute;dator, pouvant co&ucirc;ter 5 millions de dollars &agrave; l'unit&eacute;. Ils se comportaient comme des avions et emportaient de nombreux instruments pour l'analyse des objectifs et les transmissions. Ils &eacute;taient en principe pilot&eacute;s &agrave; partir de stations de contr&ocirc;le pouvant &ecirc;tre tr&egrave;s &eacute;loign&eacute;es de l'objectif. <p>Aujourd'hui, comme il fallait s'y attendre, les nombreux drones de type quadricopt&egrave;re d&eacute;velopp&eacute;s pour des usages civils n'ont pas laiss&eacute; l'Etat Islamique indiff&eacute;rent. Il a notamment utilis&eacute; des drones transportant des grenades en Irak, notamment dans la bataille de Mossoul. Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour penser que cette technique sera n&eacute;cessairement utilis&eacute;e par d'autres groupes terroristes ou terroristes isol&eacute;s dans le monde. Les appareils ou les pi&egrave;ces d&eacute;tach&eacute;es peuvent &ecirc;tre acquis discr&egrave;tement, et se r&eacute;v&eacute;ler ravageurs en milieu urbain. L'Europe sera sans doute particuli&egrave;rement vis&eacute;e, des tireurs entrain&eacute;s venant du Moyen-Orient s'y retrouvant. </p> <p>Les gouvernements europ&eacute;ens et leurs moyens militaires auront beaucoup de mal &agrave; contrer cette menace. Les armes l&eacute;gales qu'ils se donneront seront &eacute;videmment sans effet sur des terroristes. Par ailleurs la demande provenant de nombreux milieux &eacute;conomiques ou de services publics fera que des drones de plus en plus efficaces, mais aussi de plus &eacute;conomiques, seront mis sur le march&eacute;. Il sera difficile d'imposer aux entreprises les fabricant ou les vendant des contr&ocirc;les s&eacute;rieux sur les usages qui en seront fait.</p> <p>Ainsi, d'ores et d&eacute;j&agrave; la firme ukrainienne Matrix&nbsp; commercialise des drones capables de porter un armement susceptible de traverser les blindages de v&eacute;hicules militaires. Un club d'utilisateurs dit UAV Matrix <a href="http://uavmatrix.com/">http://uavmatrix.com/</a> s'est mis en place pour former d'&eacute;ventuels clients. Personne ne fera le tri entre eux en fonction de leurs motivations. </p> <p>Un certain Yury Kasyanov, ancien journaliste est devenu PDG d'une entreprise visant &agrave; vendre aux gouvernements de par le monde des drones de 100.000 dollars &agrave; l'unit&eacute;. Cette somme sera tr&egrave;s accessible pour des groupes terroristes bien organis&eacute;s. Elle n'est pas comparable au prix variant entre 5 et 15 millions de dollars demand&eacute; par les constructeurs am&eacute;ricains. D'ores et d&eacute;j&agrave;, des vid&eacute;os de propagande diffus&eacute;e par l'EI (voir <a href="https://twitter.com/UNFWACADEMYVIP/status/844467818812899335">https://twitter.com/UNFWACADEMYVIP/status/844467818812899335</a>) montrent comment un petit drone peut d&eacute;truire un tank en lui envoyant une simple grenade. </p> <p>Les petits drones sont pratiquement impossibles &agrave; abattre en vol, ni par des missiles, comme l'US Army avait tent&eacute; de le faire, ni par les armes laser actuels. La firme am&eacute;ricaine Battelle &eacute;tudie une arme plus sophistiqu&eacute;e, dite Drone Defender ( voir image&nbsp; <a href="https://www.spi0n.com/drone-defender-arme/">https://www.spi0n.com/drone-defender-arme/</a>&nbsp; ) mais ces armes sont co&ucirc;teuses et ne peuvent pas &ecirc;tre utilis&eacute;es dans des environnements urbains. De plus, elles seront sans effet sur des drones attaquant en essaim, comme le montrent actuellement des essais faits pour &eacute;tudier cette m&eacute;thode. </p> <p>Il est &eacute;vident que, la menace se faisant de plus en plus pr&eacute;cise, les gouvernements &eacute;tudieront de nouvelles m&eacute;thodes pour &eacute;liminer les usages malveillants des drones. Isra&euml;l sera certainement &agrave; la pointe de ces recherches, vu le danger que repr&eacute;sentent pour lui les drones actuels aux mains de ses adversaires. D'ores et d&eacute;j&agrave;, la firme Isra&eacute;lienne Aeronautics ( voir <a href="http://aeronautics-sys.com/">http://aeronautics-sys.com/</a>&nbsp; ) produit des drones, y compris pour l'exportation. Mais dans la course &agrave; l'armement entre drones et contre-mesures, Isra&euml;l, que l'on sache, n'est pas plus avanc&eacute; que les autres gouvernements. </p> <p><br /> <br /> </p> <h3><br /> <br /> </h3> Mon, 24 Jul 2017 23:00:00 GMT Washington en pleine folie&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2636 2636 <br /><font size="2" face="Arial">Il s'agissait de l'ancien directeur de la CIA John Brennan et de l'ancien directeur de la National Intelligence (DNI), James Clapper, pr&eacute;c&eacute;demment limog&eacute;s par Donald Trump. Le forum, financ&eacute; par l'Aspen Institute, r&eacute;unissait un grand nombre de responsables de la s&eacute;curit&eacute;, ainsi des repr&eacute;sentants de haut niveau de l'administration dirig&eacute;e par Trump, du Congr&egrave;s et des m&eacute;dias. </font> <p><font size="2" face="Arial">Le titre de la session, &ldquo;Under Assault&rdquo; visait &agrave; mettre en lumi&egrave;re les relations qu'avaient eu les Etats-Unis en relation avec le suppos&eacute; piratage russe de l'appareil &eacute;lectoral au profit de Trump, d'o&ugrave; &eacute;tait r&eacute;sult&eacute; l'&eacute;chec de Hillary Clinton, favorite des milieux de d&eacute;fense et de renseignement. Ni Brennan ni Clapper n'ont pu apporter de nouvelles preuves s&eacute;rieuses de ce &laquo;&nbsp;hacking&nbsp;&raquo; russe au profit de Trump. A nouveau, ils ont &eacute;voqu&eacute; les d&eacute;clarations pr&eacute;c&eacute;dentes non prouv&eacute;es de divers responsables (CIA, NSA, FBI et DNI) comme des m&eacute;dias, selon lesquelles la Maison Blanche &eacute;tait d&eacute;sormais sous contr&ocirc;le de Moscou. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En preuve nouvelle de cette collusion, ils ont &eacute;voqu&eacute; la r&eacute;cente rencontre au G20 &agrave; Hambourg entre Trump et Poutine. Celle-ci, selon eux, avait mis en question la volont&eacute; de Trump de d&eacute;fendre la s&eacute;curit&eacute; national. Clapper est all&eacute; jusqu'&agrave; dire, paraphrasant la phrase de Trump &laquo;<em>&nbsp;Make America great again</em>&nbsp;&raquo;, qu'il aurait du dire <em>&laquo;&nbsp;Make Russia great again&nbsp;&raquo;</em>.Ils ont demand&eacute; que les investigations conduites actuellement par le conseiller sp&eacute;cial du d&eacute;partement de la Justice Robert Mueller visent &agrave; mettre en lumi&egrave;re les liens financiers entre Trump et la Russie, pouvant &eacute;ventuellement &ecirc;tre consid&eacute;r&eacute;s comme une trahison d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Trump &agrave; cette heure, autant que nous sachions, n'a pas encore ripost&eacute;. Mais ce forum met bien en lumi&egrave;re le sol pourri sur lequel il s'appuie d&eacute;sormais. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Un bateau ivre</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Faut-il consid&eacute;rer, comme le sugg&egrave;re Philippe Grasset (voir <a href="http://www.dedefensa.org/article/les-reseaux-obama-contre-trump">http://www.dedefensa.org/article/les-reseaux-obama-contre-trump </a>) que &laquo;&nbsp;Washington D.C. continue plus que jamais &agrave; se d&eacute;velopper comme un bateau de plus en plus ivre o&ugrave;, par simple logique, l&rsquo;&eacute;quipage se trouve de plus en plus plong&eacute; dans une ivresse qui tend vers une esp&egrave;ce de totalit&eacute; compl&egrave;tement &eacute;trang&egrave;re au monde&nbsp;&raquo;. Ceci qu'il s'agisse de la pr&eacute;sidence Trump, plus incoh&eacute;rente que jamais ou de l'opposition multiforme qui accumule contre lui des accusations imaginaires afin d'obtenir sa destitution. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Par ailleurs, jusqu'&agrave; quand dans ces conditions les diplomaties du reste du monde, notamment en Europe, mais aussi en Russie et en Chine, continueront &agrave; consid&eacute;rer Trump et son gouvernement comme des interlocuteurs solides ? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong>R&eacute;f&eacute;rence</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Forum Aspen Institute. Under assault. <a href="https://www.youtube.com/watch?v=96yWsrMXREI">https://www.youtube.com/watch?v=96yWsrMXREI</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm">&nbsp;</p> Sun, 23 Jul 2017 23:00:00 GMT Un futur lien entre les deux Corées? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2632 2632 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170720201657_indextranscoreanrw.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Pour cela l'arm&eacute;e am&eacute;ricaine pourrait mener des frappes sur des sites industriels et militaires nord-cor&eacute;ens dispers&eacute;s sur tout le territoire, sans exclure l'hypoth&egrave;se d'une destruction plus ou moins compl&egrave;te de Pyongyang et de ses alentours. </font> <p><font size="2" face="Arial">Nous avons ici rappel&eacute; qu'il s'agirait alors d'une premi&egrave;re frappe, la Cor&eacute;e du Nord n'ayant pas les moyens ni la volont&eacute; de mener elle-m&ecirc;me une premi&egrave;re frappe contre les Etats-Unis et ses alli&eacute;s, sachant qu'il s'agirait pour elle d'un suicide complet. L'arme nucl&eacute;aire et les ICBM qu'elle cherche &agrave; d&eacute;velopper viserait surtout &agrave; porter une frappe en retour, si l'Am&eacute;rique d&eacute;clenchait elle-m&ecirc;me et en premier une offensive contre elle. Dans un premier temps ces moyens lui permettrait d'entrer dans le cercle tr&egrave;s envi&eacute; des puissances nucl&eacute;aires. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">M&ecirc;me si la Cor&eacute;e du Sud continue &agrave; entretenir de bonnes relations avec Washington, elle ne peut pas ne pas s'inqui&eacute;ter des menace am&eacute;ricaine contre sa voisine du nord, une destruction compl&egrave;te de S&eacute;oul pouvant r&eacute;sulter du moindre affrontement. Aussi, sans n&eacute;cessairement l'exposer ouvertement, le gouvernement sud-cor&eacute;en, &agrave; l'impulsion du nouveau pr&eacute;sident Moon Jae-in, multiplie les contact avec ses homologues de Pyongyang. Dans le cadre de ces contact, un projet d&eacute;j&agrave; ancien pouvant relier durablement les deux Cor&eacute;es est remis actuellement sur la table. Il s'agit d'un futur chemin de fer dit transcor&eacute;en (Trans-Korean Railway) sur le mod&egrave;le du programme chinois dit Nouvelle route de la soie, renomm&eacute; Belt and Road Initiative (BRI). </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ce chemin de fer connecterait entre elles les deux Cor&eacute;es, mais surtout d&eacute;boucherait sur le Transsib&eacute;rien, en attendant la future BRI. Ainsi, la riche &eacute;conomie industrielle sud-cor&eacute;enne pourrait, beaucoup plus facilement que par mer, &ecirc;tre en relation avec l'Eurasie, Russie et Europe. La Cor&eacute;e du Nord, de son c&ocirc;t&eacute;, n'y trouverait que des avantages. En participant &agrave; ce trans-cor&eacute;en, elle ouvrirait un peu son &eacute;conomie, pour son plus grand b&eacute;n&eacute;fice. Dans une certaine mesure, Kim Jong-un se normaliserait, sans abandonner son mode sp&eacute;cifique de d&eacute;veloppement ni son programme militaire. Mais surtout il n'aurait plus &agrave; craindre les menaces militaires am&eacute;ricaines. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Sur le projet de transcor&eacute;en, voir un expos&eacute; un peu ancien, qu'il faudrait actualiser<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="http://www.koreanlii.or.kr/w/index.php/Trans-Korean_Railway?ckattempt=1">http://www.koreanlii.or.kr/w/index.php/Trans-Korean_Railway?ckattempt=1</a></font></p> <p><br /> <br /> </p> Wed, 19 Jul 2017 23:00:00 GMT Donald Trump est-il responsable du déclin de l'Amérique? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2630 2630 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Ils &eacute;num&egrave;rent &agrave; l'envie les domaines o&ugrave;, depuis son arriv&eacute;e &agrave; la Maison Blanche, le Pr&eacute;sident a pris de mauvaises d&eacute;cisions ou, ce qui n'est pas mieux, il n'a rien d&eacute;cid&eacute; du tout, malgr&eacute; les promesses de son programme &eacute;lectoral. <br /> <br /> Nous sommes de ceux qui pensent que les Etats-Unis, loin de voir leur influence d&eacute;croitre, l'ont g&eacute;n&eacute;ralement renforc&eacute;e, notamment dans les domaines strat&eacute;giques et g&eacute;opolitiques. Ils doivent cela &agrave; une augmentation permanente de leurs moyens militaires et un engagement de ceux-ci sur un nombre croissant de th&eacute;&acirc;tres. <br /> <br /> Cependant, au del&agrave; de cette discussion, il est ind&eacute;niable que dans d'autres domaines, de ceux qui engagent l'avenir, le poids de l'Am&eacute;rique a recul&eacute;. On cite notamment la recherche scientifique et appliqu&eacute;e, le r&ocirc;le dans l'enseignement sup&eacute;rieur, la culture. Plus imm&eacute;diatement Trump a r&eacute;ussi &agrave; brouiller l'Am&eacute;rique avec tous ses alli&eacute;s traditionnels, en Asie et en Europe en particulier. M&ecirc;me dans le domaine militaire, le renforcement constant des moyens affect&eacute;s au Pentagone n'a pas emp&ecirc;ch&eacute; d'inqui&eacute;tantes d&eacute;faillances. <br /> <br /> On lira &agrave; ce sujet un texte significatif du libelliste Alfred McCoy,&nbsp;The Demolition of US Global Power, &ndash; Donald Trump&rsquo;s Road to Debacle in the Greater Middle East&nbsp;&raquo; cit&eacute; par TomDispatch <a href="http://www.tomdispatch.com/blog/176308/tomgram%3A_alfred_mccoy%2C_trumping_the_empire/%20">http://www.tomdispatch.com/blog/176308/tomgram%3A_alfred_mccoy%2C_trumping_the_empire/ </a><br /> Ceci admis, Donald Trump est-il en profondeur responsable de ces divers reculs? Il est vrai qu'il n'a rien fait pour leur porter efficacement rem&egrave;de, mais il serait bien peu scientifique d'attribuer &agrave; un homme seul, fut-il Pr&eacute;sident des Etats-Unis, des &eacute;v&egrave;nements qui r&eacute;v&egrave;lent des mouvements de fond d&eacute;passant largement les capacit&eacute;s de r&eacute;action du gouvernement f&eacute;d&eacute;ral.1)</font><font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">On citera notamment la mont&eacute;e de la Chine, en passe de devenir la premi&egrave;re puissance du monde. Rien qu'en consid&eacute;rant le nombre de scientifiques chinois travaillant dans des laboratoires am&eacute;ricains, le recul de l'Am&eacute;rique est devenu &eacute;vident. Dans toute une s&eacute;rie d'autres domaines, notamment celui des armements comme dans celui de l'influence politique dans le monde, la Russie a remplac&eacute; dor&eacute;navant les Etats-Unis, sauf peut-&ecirc;tre en Europe obnubil&eacute;e par la crainte pathologique de Poutine. <br /> <br /> Qu'il le veuille ou non, Trump serait incapable d'emp&ecirc;cher ces mouvements de fonds. Ils caract&eacute;risent, comme chacun le sait d&eacute;sormais, le remplacement d'un monde unipolaire soumis &agrave; l'Am&eacute;rique par un monde multipolaire. Si ses ennemis r&eacute;ussissaient &agrave; obtenir la destitution de Trump, celui qui le remplacerait ne ferait pas mieux, hors quelques mesures cosm&eacute;tiques. <br /> <br /> On pourrait m&ecirc;me admettre que les erreurs ou h&eacute;sitations de Donald Trump le rendraient plut&ocirc;t sympathique &agrave; tous ceux qui verraient d'un bon &oelig;il l'Empire am&eacute;ricain s'humaniser un peu en cessant de pr&eacute;tendre exercer une domination mondiale. <br /> <br /> <strong>Note </strong><br /> <br /> 1) Mc Coy compare le r&ocirc;le de d&eacute;molisseur de Trump &agrave; celui du Premier ministre britannique de l'&eacute;poque, Antony Eden. Il aurait en provoquant la crise de Suez pr&eacute;cipit&eacute; le d&eacute;clin du Royaume Uni et de son r&ocirc;le international. Mais il est bien &eacute;vident que Londres avait d&eacute;j&agrave; perdu face aux Etats-Unis, d&egrave;s la seconde guerre mondiale, toute influence politique notable.</font></p> Tue, 18 Jul 2017 23:00:00 GMT Erdogan le mal-aimé de l'Ouest http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2629 2629 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170718150320_erdogan.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Des centaines de milliers de manifestants ont pris part aux &eacute;v&egrave;nements. Les manifestations se sont d&eacute;roul&eacute;es dans des dizaines de villes turques, dont principalement Ankara et Istanbul.</span></font><font size="2" face="Arial"> Les m&eacute;dias occidentaux ont affirm&eacute; que c'&eacute;tait le r&eacute;gime qui les avaient organis&eacute;es de bout en bout, les manifestants n'&eacute;tant que des victimes de la propagande. <br /> <br /> Il suffisait pourtant de regarder les vid&eacute;os et &eacute;couter les manifestants interrog&eacute;s pour se rendre compte du fait qu'il s'agissait de mouvements spontan&eacute;s, correspondant &agrave; une vraie ferveur populaire. L'&eacute;tendue de la r&eacute;pression qui avait suivi l'&eacute;chec du coup d'Etat et le nombre de responsables limog&eacute;s ou arr&ecirc;t&eacute;s, dont un certain nombre de journalistes, ont pu faire penser qu'une majorit&eacute; de l'&eacute;lectorat s'&eacute;tait oppos&eacute;e &agrave; Erdogan, et que celui-ci ne se maintenait qu'en exer&ccedil;ant une v&eacute;ritable dictature douce. Il n'en &eacute;tait rien. </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Les citoyens turcs s'&eacute;taient bien rendu compte que le putsch organis&eacute; contre Erdogan avait &eacute;t&eacute; largement organis&eacute; par le pr&ecirc;cheur Islamique Fetullah Gulen, exil&eacute; aux Etats-Unis, lui m&ecirc;me soutenu par les divers gouvernements, Etats-Unis, Arabie, Emirats, notamment, qu'exasp&eacute;raient la politique de plus en plus favorable &agrave; la Russie qu'avait adopt&eacute;e Erdogan. Faut-il rappeler que Fetullah Gulen, m&ecirc;me s'il n'est pas qualifi&eacute; de terroriste par ceux qui pr&eacute;tendent combattre le terrorisme au Moyen-Orient, est de la pire esp&egrave;ce qui soit ? </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p> <font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Il avait recrut&eacute; en puisant dans les ressources en dollars mis &agrave; sa disposition par la CIA et autres agences am&eacute;ricaines voulant provoquer un &laquo;<em>&nbsp;regime change</em>&nbsp;&raquo; en Turquie, un grand nombre de militaires, policiers et juges qui avaient infiltr&eacute; tout l'appareil d'Etat, &agrave; l'insu d'ailleurs de Erdogan. Il ne s'agissait pas d'esprits lib&eacute;raux proches de la philosophie politique europ&eacute;enne, mais de militants d'un islam de combat pour qui le &laquo;&nbsp;r&eacute;gime islamique mod&eacute;r&eacute;&nbsp;&raquo; mis en place par Erdogan &eacute;tait consid&eacute;r&eacute; comme une capitulation devant un vrai Islam. Le coup d'Etat n'aurait pas &eacute;t&eacute; une plaisanterie. Il visait d'embl&eacute;e &agrave; &eacute;liminer physiquement Erdogan et les responsables des soutiens qu'il avait trouv&eacute; aupr&egrave;s de l'opinion. On peut d'ailleurs penser que de nombreux d&eacute;tails concernant les interventions am&eacute;ricaines en faveur du putsch restent encore non r&eacute;v&eacute;l&eacute;s. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>L'aide de la Russie</strong></font></p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Nous avons &eacute;voqu&eacute;es dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents les modalit&eacute;s selon lesquelles Erdogan s'&eacute;tait rapproch&eacute; de la Russie, de l'Iran et de la Syrie, notamment dans leur lutte contre l'Etat islamique. Vu la puissance r&eacute;gionale de la Turquie, l'appui d'Erdogan leur a permis de remporter des succ&egrave;s d&eacute;cisifs sur le terrain. Washington y a perdu une grande partie de son influence traditionnelle et ne la r&eacute;cup&eacute;rera pas. La coalition arabe conduite par les Etats-Unis, de son c&ocirc;t&eacute;, peine visiblement &agrave; s'imposer. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">L'aide de la Russie s'est concr&egrave;tement tr&egrave;s vite manifest&eacute;e durant la semaine du 14 juillet par la vente &agrave; Ankara du puissant S-400 Triumf ABM system qui est en cours d'installation, avec l'assistance technique et le transfert de technologie qui l'accompagneront. Cependant, l'Am&eacute;rique n'a pas renonc&eacute; &agrave; exercer une influence sur la Turquie. Cette m&ecirc;me semaine, une importante d&eacute;l&eacute;gation de diplomates et chefs militaires, dont le g&eacute;n&eacute;ral David L. Goldfein, chef de l'Etat Major de l'Air Force, s'est rendue &agrave; Ankara pour tenter de faire &eacute;chouer cette vente et obtenir en contrepartie l'achat de 100 chasseurs F35A (dont d'ailleurs comme nous le savons l'ensemble de la chaine de production &eacute;prouve encore des difficult&eacute;s). Mais le gouvernement turc n'a en rien modifi&eacute; son orientation favorable &agrave; l'axe irano-russe. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Ceci expliquera pourquoi dans les prochains mois l'entreprise de d&eacute;monisation d'Erdogan continuera dans les Etats europ&eacute;ens, au sein de l'Otan, ainsi qu'en Isra&euml;l. Certes le pr&eacute;sident turc n'a rien de sympathique aux yeux de l'opinion occidentale. Par ailleurs, l'orientation de moins en moins &laquo;&nbsp;mod&eacute;r&eacute;e&nbsp;&raquo; de son islam fera peur. Nul de cens&eacute; ne d&eacute;fendra encore l'adh&eacute;sion de la Turquie &agrave; l'Union europ&eacute;enne. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Mais le r&eacute;alisme devrait obliger &agrave; admettre que, sans Erdogan, ce serait un islam v&eacute;ritablement hostile &agrave; l'Europe sur le mode de celui de Fetullah Gulen ou de l'Etat Islamique qui s'imposerait au plus pr&egrave;s des fronti&egrave;res m&eacute;diterran&eacute;ennes de cette m&ecirc;me Europe. </span></font> </p> Mon, 17 Jul 2017 23:00:00 GMT