Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Thu, 27 Jul 2017 07:44:33 GMT L'aide américaine aux rebelles syriens http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2634 2634 <br /><font size="2" face="Arial">Le pr&eacute;sident Donald Trump avait pris cette d&eacute;cision il y a pr&egrave;s d'un mois, apr&egrave;s un entretien avec le patron de la CIA, Mike Pompeo et le conseiller &agrave; la S&eacute;curit&eacute; nationale, le g&eacute;n&eacute;ral H.R. McMaster, ajoute le journal. La Maison Blanche et la CIA se sont refus&eacute;es &agrave; tout commentaire. </font> <p><font size="2" face="Arial">Le <em>Washington Post</em> estime que l'&eacute;limination de ce programme de soutien aux rebelles islamistes syriens refl&egrave;te l'int&eacute;r&ecirc;t du pr&eacute;sident am&eacute;ricain &quot;pour trouver des moyens de travailler avec la Russie&quot; ainsi qu'une &quot;reconnaissance des limites de l'influence de Washington et de sa volont&eacute; de chasser Assad du pouvoir&quot;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette d&eacute;cision intervient alors que les Etats-Unis et la Russie ont n&eacute;goci&eacute; un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie, couvrant une partie de la zone o&ugrave; les rebelles op&egrave;rent. Le cessez-le-feu a &eacute;t&eacute; annonc&eacute; le 7 juillet lors du Sommet du G20 &agrave; Hambourg, en Allemagne, o&ugrave; Donald Trump et le&nbsp; Vladimir Poutine se sont rencontr&eacute;s pour la premi&egrave;re fois. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'annonce a renforc&eacute; les proc&egrave;s men&eacute;es actuellement contre Trump par une opposition de plus en plus agressive. Selon celle-ci, Trump r&eacute;v&egrave;lerait ainsi sa collusion avec Moscou, en reconnaissance de l'aide apport&eacute;e par les Russes &agrave; son &eacute;lection - aide rappelons-le qui n'a jamais pu &ecirc;tre prouv&eacute;e. Ainsi un &eacute;ditorialiste du <em>Washington Post, </em><em><span style="font-style: normal">ancien </span></em><strong><span style="font-style: normal"><span style="font-weight: normal">porte-parole de George W. Bush, </span></span></strong>Michael Gerson, a accus&eacute; Trump d'avoir &eacute;t&eacute; stipendi&eacute; par Vladimir Poutine, afin de r&eacute;aliser &laquo;&nbsp;cette ignoble suppression de l'aide &agrave; des alli&eacute;s de l'Am&eacute;rique&nbsp;&raquo;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En fait, ces rebelles, repr&eacute;sentant d'une pr&eacute;tendue &laquo;&nbsp;arm&eacute;e syrienne libre&nbsp;&raquo;, avaient perdu toute influence &agrave; la suite de la prise d'Alep par l'arm&eacute;e de Bachar al Assad, fortement appuy&eacute;e par l'aviation russe. Continuer &agrave; les financer n'avait qu'un r&eacute;sultat, encourager les trafics les plus divers, sans aucune efficacit&eacute; militaire. Beaucoup de cette aide, et les tonnes d'armements correspondants, se sont finalement retrouv&eacute;s aux mains du Front Al-Nusra. Il faut ajouter qu'une partie de ces armements approvisionne d&eacute;sormais de nombreux jihadistes candidats pour mener des attentats en Europe. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par contre, le Pentagone n'a pas renonc&eacute; a soutenir de nombreuses milices sunnites op&eacute;rant pr&egrave;s des bases de forces sp&eacute;ciales am&eacute;ricaines &agrave; al-Tanf sur une fronti&egrave;re d'int&eacute;r&ecirc;t strat&eacute;gique entre la Syrie, l'Iraq et la Jordanie. Selon l'agence de presse turque Anadoli, il existerait en fait plus de 10 bases secr&egrave;tes am&eacute;ricaines au nord de la Syrie. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Trump ne peut pas ignorer tout cela. Mais on peut penser que les accusations faisant de lui un alli&eacute; de la Russie ne lui d&eacute;plaisent pas. Elles pourraient avoir un effet n&eacute;gatif dans les relations entre la Russie et l'Iran. L'Iran pourrait en souffrir. Or le but constant de Trump a toujours &eacute;t&eacute; de pr&eacute;parer d'une fa&ccedil;on ou d'une autre une offensive contre l'Iran, pouvant le cas &eacute;ch&eacute;ant prendre la forme d'une guerre ouverte. La mont&eacute;e de T&eacute;h&eacute;ran en puissance, en passe de diminuer encore l'influence de la pr&eacute;sence am&eacute;ricaine au Moyen-Orient, est consid&eacute;r&eacute;e par les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains comme une menace mortelle. Ils sont rejoints en cela par la constellation des p&eacute;tro-monarchies et, pour d'autres raisons, mais avec plus de prudence, par Isra&euml;l. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><br /> <br /> </p> Sat, 22 Jul 2017 23:00:00 GMT Le FMI. N'en jetez plus, par pitié&#160;! http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2631 2631 <br /><font size="2" face="Arial">Le FMI avait depuis longtemps d&eacute;nonc&eacute; ce qu'il appelait une politique fran&ccedil;aise bloquant les possibilit&eacute;s de croissance. Soit un march&eacute; du travail manquant de souplesse, autrement dit prot&eacute;geant excessivement les droits des salari&eacute;s; des finances publiques grev&eacute;es par une dette trop lourde autrement dit favorisant trop d'investissements publics; une fiscalit&eacute; mal orient&eacute;e, autrement dit&nbsp; p&eacute;nalisant excessivement les revenus les plus &eacute;lev&eacute;s. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ce faisant, le FMI reprenait &agrave; l'&eacute;gard de la France les &laquo;&nbsp;recommandations&nbsp;&raquo; qu'il adresse depuis toujours aux pays en difficult&eacute;. Il leur reproche sans le dire clairement un reste de nationalisme les emp&ecirc;chant de s'ouvrir suffisamment aux grands int&eacute;r&ecirc;ts financiers, principalement am&eacute;ricains, qui dirigent l'institution. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or le&nbsp;FMI estime aujourd'hui que Emmanuel Macron s'engage dans une bonne direction pour rem&eacute;dier &agrave; ces maux qui freinent la croissance fran&ccedil;aise.&nbsp;Le&nbsp;<em>&laquo;solide mandat politique dont dispose Emmanuel Macron</em>&raquo; rend&nbsp;possible <em>&laquo;un paquet de r&eacute;formes courageuses et compl&egrave;tes&raquo;. </em></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Une mention sp&eacute;ciale est accord&eacute;e &agrave;&nbsp;Emmanuel Macron par le FMI en mati&egrave;re de finances publiques. La r&eacute;duction drastique des d&eacute;penses annonc&eacute;e par le&nbsp;gouvernement, qui affiche pour&nbsp;objectif de ramener le d&eacute;ficit public &agrave; 0,5% du PIB, est qualifi&eacute;e d'&laquo;<em>appropri&eacute;e&raquo; </em>par le FMI. Ce dernier pr&eacute;cise&nbsp;qu'il est&nbsp;<em>&laquo;vital de mettre en &oelig;uvre de profondes r&eacute;formes de d&eacute;penses &agrave; tous les niveaux des administrations publiques, y compris les collectivit&eacute;s territoriales&raquo;.</em> Ces r&eacute;formes devraient comporter sans doute, bien que le FMI ne le pr&eacute;cise pas, une r&eacute;duction consid&eacute;rable du budget militaire. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Sur le sujet du march&eacute; du travail, le FMI salue la r&eacute;forme&nbsp;<em>&laquo;vaste et ambitieuse&raquo;</em> en faveur de la flexibilit&eacute; des entreprises, ainsi que la refonte de l'assurance-ch&ocirc;mage annonc&eacute;e par l&rsquo;ex&eacute;cutif. M&ecirc;me satisfaction concernant l'imposition du capital : les baisses de charges et d'imp&ocirc;ts sur les soci&eacute;t&eacute;s et la r&eacute;forme de l'ISF&nbsp;<em>&laquo;devraient stimuler l'investissement et la croissance de l'emploi&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Parlement, dot&eacute; d'une &eacute;crasante majorit&eacute; de repr&eacute;sentants du mouvement En Marche, se f&eacute;licitera sans doute de cette b&eacute;n&eacute;diction du FMI. Cependant tout ce qui reste &agrave; gauche hostile aux &laquo;&nbsp;r&eacute;formes&nbsp;&raquo; Macron, notamment au sein des syndicats, et qui tentera de s'y opposer, trouvera l&agrave; confirmation du fait que ce sont les grands int&eacute;r&ecirc;ts financiers susnomm&eacute;s qui ont financ&eacute; la campagne de Macron. Ceux-ci attendent d&eacute;sormais en retour du gouvernement fran&ccedil;ais les politiques de r&eacute;gression sociale dont le FMI se fait le soutien dans le reste du monde capitaliste</font>. </p> Wed, 19 Jul 2017 23:00:00 GMT La Bavière et la Prusse http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2625 2625 <br />Qui se souvient encore en France qu'en 1916 (nous citons) :<font color="#993300"><em><br /> <br /> En 1916, sur le front fran&ccedil;ais, dans un cantonnement de repos, les Bavarois &eacute;taient tellement exasp&eacute;r&eacute;s contre les chefs de l&rsquo;Allemagne qu&rsquo;ils ouvrirent le feu sur une compagnie prussienne. </em></font> <p><font color="#993300"><em>Le Quartier G&eacute;n&eacute;ral, tr&egrave;s inquiet&nbsp; de l&rsquo;incident et connaissant l&rsquo;&eacute;tat d&rsquo;esprit des Bavarois, avisa Guillaume II qui ordonna qu&rsquo;un soldat sur dix f&ucirc;t pass&eacute; par les armes. Mais Ruprecht de Bavi&egrave;re </em><font color="#000000">(image) ,</font><em> apprenant la d&eacute;cision du Kaiser, t&eacute;l&eacute;phona &agrave; Ludendorff, &ndash; depuis quelques jours quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral&nbsp; de l&rsquo;arm&eacute;e allemande, &ndash; pour lui notifier qu&rsquo;il donnerait dans la nuit, lui Ruprecht de Bavi&egrave;re, l&rsquo;ordre &agrave; ses troupes de quitter leur emplacement de combat, que le quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral veuille donc prendre toutes mesures pour assurer la rel&egrave;ve, s&rsquo;il ne voulait pas que le lendemain les adversaires de l&rsquo;Empire n&rsquo;aient plus de troupes devant eux dans le secteur d&rsquo;Arras. Guillaume II fut pr&eacute;venu. Il eut, par t&eacute;l&eacute;phone, un entretien violent avec Ruprecht qui ne c&eacute;da point. Guillaume dut annuler son ordre.</em></font></p> Cit&eacute; par Dedefensa<a href="http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne"><br /> http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne</a> Fri, 14 Jul 2017 23:00:00 GMT Scandaleuse condamnation de Luiz Inácio Lula da Silva, dit Lula. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2624 2624 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nous avions plusieurs fois signal&eacute; &agrave; l'&eacute;poque l'importance du r&ocirc;le qu'avait pris le Br&eacute;sil au sein du Brics. Ceci avait &eacute;t&eacute; du d'abord &agrave; l'influence de son pr&eacute;c&eacute;dent Pr&eacute;sident Luiz In&aacute;cio Lula da Silva puis apr&egrave;s 2011 &agrave; celle de Dilma Rousseff, qui lui avait succ&eacute;d&eacute;. Ces deux chefs d'Etat s'appuyaient sur le poids &eacute;lectoral des masses d&eacute;favoris&eacute;es, plus ou moins repr&eacute;sent&eacute;es par le Parti des Travailleurs, dont ils &eacute;taient membres. <br /> <br /> Ceci avait suscit&eacute; une forte opposition de la part des classes br&eacute;siliennes riches, non seulement parce qu'elles perdaient une partie de leur pouvoirs politiques et &eacute;conomiques, mais parce que le BRICS repr&eacute;sentait &agrave; leurs yeux l'influence de la Russie et de la Chine. Comme nous l'avons &agrave; chaque fois rappel&eacute; leur opposition &eacute;tait soutenu financi&egrave;rement et, &agrave; travers notamment la CIA, politiquement, par Wall Street et la Maison Blanche. Les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains ne pouvaient notamment pas accepter que les richesses p&eacute;troli&egrave;res exploit&eacute;es par Petrobras, comme les consid&eacute;rables r&eacute;serves dont dispose le Br&eacute;sil, &eacute;chappent &agrave; leur influence.<br /> <br /> Nous avions &eacute;galement relat&eacute; comment, en cons&eacute;quence, Lula puis Dilma Roussef avaient &eacute;t&eacute; &eacute;vinc&eacute;s du pouvoir et remplac&eacute;s par de p&acirc;les mais dociles hommes politiques, l'un d'entre eux, Michel Temer, s'&eacute;tant retrouv&eacute; propuls&eacute; &agrave; la pr&eacute;sidence. Les campagnes contre Lula et Roussef avaient &eacute;t&eacute; men&eacute;es sous pr&eacute;texte de corruption. Des actions judiciaires ont &eacute;t&eacute; ouvertes contre eux. Mais, si corruption il y avait, elle est insignifiante par rapport &agrave; celle affectant les actuels politiciens au pouvoir, dont Temer lui-m&ecirc;me, actuellement inculp&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans la suite de son &eacute;viction et des poursuites men&eacute;es &agrave; son &eacute;gard par des juges largement aux ordres, Lula, 71&nbsp;ans, a &eacute;t&eacute; condamn&eacute;, le 12 juillet, &agrave; neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d&rsquo;argent. Il reste n&eacute;anmoins libre, car il entend faire appel de sa condamnation. Un nouveau tribunal examinera donc cette affaire qui secoue le pays depuis plusieurs mois. Cependant, d'ores et d&eacute;j&agrave;, cette condamnation ruine les ambitions de Lula pour l&rsquo;&eacute;lection pr&eacute;sidentielle de 2018, &agrave; laquelle il avait annonc&eacute; vouloir se pr&eacute;senter. Elle compromet &eacute;galement les espoirs de la gauche br&eacute;silienne qui, &agrave; travers lui, esp&eacute;rait pouvoir se r&eacute;imposer face aux forces conservatrices br&eacute;siliennes et am&eacute;ricaines. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lula a &eacute;t&eacute; d&eacute;clar&eacute; coupable d&rsquo;avoir accept&eacute; 3,7&nbsp;millions de reais (un peu plus de 1&nbsp;million d&rsquo;euros), dont un appartement dans une station baln&eacute;aire pr&egrave;s de Sao Paulo, de la part de l&rsquo;entreprise d&rsquo;ing&eacute;nierie OAS, en remerciement de son intervention pour l&rsquo;attribution de contrats avec la compagnie p&eacute;troli&egrave;re nomm&eacute;e Petrobras.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#003366" face="Arial"><strong>Une condamnation plus que contestable</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette condamnation, dont les motifs restent contestables vu les obscurit&eacute;s de l'enqu&ecirc;te, soul&egrave;ve l'inqui&eacute;tude de tous ceux, au Br&eacute;sil comme ailleurs dans le monde, d&eacute;noncent la d&eacute;rive actuelle du Br&eacute;sil sous une forme de dictature souple soumise aux int&eacute;r&ecirc;ts non seulement de l'aristocratie br&eacute;silienne, mais des forces au service des int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques et g&eacute;ostrat&eacute;giques am&eacute;ricains. Ceux-ci sont en passe de prendre en mains toute l'Am&eacute;rique latine. Seul le V&eacute;n&eacute;zuela, et pour combien de temps encore, y &eacute;chappe. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La condamnation de Lula prend place dans l'op&eacute;ration &laquo;&nbsp;Lava Jato&nbsp;&raquo; (&laquo;&nbsp;lavage express&nbsp;&raquo;). Elle a mis en &eacute;vidence depuis son lancement en 2014 de tr&egrave;s nombreux faits de corruption en lien avec le p&eacute;trolier Petrobras. Des dizaines de chefs d&rsquo;entreprise, cadres, interm&eacute;diaires et politiciens ont &eacute;t&eacute; condamn&eacute;s et sont emprisonn&eacute;s. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Tribunal supr&ecirc;me f&eacute;d&eacute;ral, la plus haute juridiction du Br&eacute;sil, a annonc&eacute; le 11&nbsp;avril l&rsquo;ouverture d&rsquo;une gigantesque enqu&ecirc;te qui concernera plusieurs dizaines de ministres, d&eacute;put&eacute;s, s&eacute;nateurs, y compris 33 anciens pr&eacute;sidents&nbsp;: Dilma Roussef, Luiz Inacio Lula da Silva et Fernando Henrique Cardoso.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident que cette action, dans la plupart des cas fond&eacute;e, a cependant permis de poursuivre sans preuves av&eacute;r&eacute;es des repr&eacute;sentants de l'opposition. Lula pour sa part a toujours ni&eacute; les accusations dont il fait l&rsquo;objet, affirmant qu&rsquo;elles ne reposent sur aucune preuve concr&egrave;te. Peu apr&egrave;s le verdict, le Parti des travailleurs (PT), qu&rsquo;il a fond&eacute; dans les ann&eacute;es 1980, a appel&eacute; &agrave; des manifestations et d&eacute;nonc&eacute; une condamnation <em>&laquo;&nbsp;&eacute;minemment politique&nbsp;&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><em><span style="font-style: normal">Tout laisse penser cependant que le Br&eacute;sil n'&eacute;chappera pas aux int&eacute;r&ecirc;ts p&eacute;troliers et politiques en provenance des Etats-Unis. La Russie et la Chine d&eacute;nonceront verbalement cette d&eacute;rive, mais ne seront pas en mesure d'intervenir. Le BRICS deviendra inexorablement le RICS. </span></em></font> </p> Thu, 13 Jul 2017 23:00:00 GMT G20 à Hambourg. Etablissement d'un dialogue entre Donald Trump et Vladimir Poutine http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2618 2618 <br /><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Le point essentiel &agrave; tirer de cette r&eacute;union concerne les conclusions de l'&eacute;change informel s'&eacute;tant tenu entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 07. Compte tenu des propos agressifs tenus la veille en Pologne par Trump, on pouvait craindre qu'il ne marque une aggravation des relations entre les deux superpuissances. Il y avait en effet lou&eacute; la Pologne et sa politique nationaliste mais aussi antirusse. </span></strong> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Mais Trump, de plus en plus impr&eacute;visible, s'est montr&eacute; au contraire tr&egrave;s ouvert. On peut retenir les points principaux de cet entretien, tels que rapport&eacute;s par le ministre russe Lavrov, qui y avait assist&eacute; au m&ecirc;me titre que Rex Tillerson pour les Etats-Unis: </span></strong></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">La Syrie</span></strong><br /> </font> </p> <div id="ld-6334-2428" dir="LTR"> </div> <font size="2" face="Arial"> Les USA, la Russie et la Jordanie ont convenu d'un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie (Daraa, Quneitra et Sweida). La cr&eacute;ation d'une zone de d&eacute;sescalade a par ailleurs &eacute;t&eacute; d&eacute;cid&eacute;e. Le cessez-le-feu commencera le 9 juillet. Trump a ainsi convenu de facto qu'il cesserait de rechercher la chute de Bashar al Assad. Cette zone de d&eacute;sescalade compl&egrave;tera celles &eacute;tablies par le Memorandum d'Astana sign&eacute; en mai 2017, en l'absence de Washington. </font> <p><font size="2" face="Arial">L'Ukraine</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les deux pr&eacute;sidents ont convenu de l'&eacute;tablissement d'un canal de communication destin&eacute; &agrave; &eacute;voquer, et si possible &agrave; r&eacute;soudre, les questions int&eacute;ressant l'aggravation de la guerre au Donbass et la d&eacute;t&eacute;rioration de la situation en Ukraine. Le premier objectif en sera le respect par les parties des accords dits de Minsk. Mais Trump n'a pas propos&eacute; de solutions nouvelles sur ces points. De m&ecirc;me, si la situation en Crim&eacute;e a &eacute;t&eacute; &eacute;galement &eacute;voqu&eacute;e, aucun d&eacute;tail n'a filtr&eacute; &agrave; ce sujet. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Le Russiagate et la cybers&eacute;curit&eacute;.</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Donald Trump a accept&eacute; les assurances de Vladimir Poutine sur le fait que ce dernier n'&eacute;tait en rien intervenu dans son &eacute;lection. Il aurait admis que l'obsession de l'Am&eacute;rique &agrave; ce sujet &eacute;tait </span></strong> &ldquo;bizarre&rdquo;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Plus important, les deux dirigeants ont r&eacute;affirme leur volont&eacute; de coop&eacute;rer en mati&egrave;re de cybers&eacute;curit&eacute; dans la lutte contre le terrorisme, la p&eacute;dophilie et le crime organis&eacute;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">La Cor&eacute;e du Nord</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les deux ministres Sergey Lavrov et Rex Tillerson ont convenu de rester en &eacute;troite communication pour &eacute;viter que ne s'aggrave les tensions entre la Cor&eacute;e du Nord et les Etats-Unis. Washington fera appel dans ce but au Conseil de S&eacute;curit&eacute;. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'Ambassade russe<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Donald Trump a convenu d'un processus avec la Russie permettant &agrave; celle-ci de disposer &agrave; nouveau d'une ambassade &agrave; Washington, qui avait &eacute;t&eacute; ferm&eacute; par Obama &agrave; la suite de l'&nbsp;&laquo;&nbsp;affaire de Crim&eacute;e&nbsp;&raquo;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> <strong><span style="font-weight: normal">Ceci dit, ni </span></strong>Trump ni Poutine n'auraient convenu de se dire amis (friends) . Cependant ils ont convenu du fait que les deux pr&eacute;sidents &laquo;&nbsp;coop&eacute;reraient positivement&nbsp;&raquo; dans la recherche de compromis respectant les int&eacute;r&ecirc;ts des deux puissances. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">....<br /> <br /> Rien ne permet d'affirmer que Trump, rentr&eacute; &agrave; Washington, respecterait ses engagements. Cependant la r&eacute;union du G20, qui pouvait faire craindre un renforcement des tensions avec la Russie, a &eacute;t&eacute; salu&eacute;e en ce sens comme tr&egrave;s positive.</font></p> <p><strong><font size="2" face="Arial">Note au 08/07 soir</font></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Cet article du Politico exprime avec nettet&eacute; les r&eacute;sistances que suscitera la discussion de Trump avec Poutine aupr&egrave;s des repr&eacute;sentants du Deep State belliciste am&eacute;ricain. Trump pourra -t-il r&eacute;sister, ou sera-t-il oblig&eacute; de rentrer dans le rang ?</font><br /> <strong><a href="http://www.politico.com/magazine/story/2017/07/07/trump-handed-putin-a-stunning-victory-215353"><font face="Arial"><font size="2"><span style="font-weight: normal">http://www.politico.com/magazine/story/2017/07/07/trump-handed-putin-a-stunning-victory-215353</span></font></font></a></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong>Note au 10/07</strong><br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On lira l&agrave; le communiqu&eacute; final du G20<a href="https://www.g20.org/gipfeldokumente/G20-leaders-declaration.pdf"><br /> https://www.g20.org/gipfeldokumente/G20-leaders-declaration.pdf</a></font></p> <ol> <li><font size="2" face="Arial" /></li> </ol> <p><br /> <br /> </p> Fri, 07 Jul 2017 23:00:00 GMT La fin des voitures à essence et diesel d'ici 2040 http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2615 2615 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;</font><font size="2" face="Arial">&quot;C'est lourd pour les constructeurs automobiles&quot;, a convenu Nicolas Hulot, pr&eacute;cisant que des efforts seraient faits sur les transports ferroviaires et fluviaux. &quot;L'agenda climatique est aussi un agenda de sant&eacute; publique&quot;, a t-il indiqu&eacute;. En 2040 ce sera la fin de nos gisements de gaz et p&eacute;trole et ils ne seront pas renouvel&eacute;s.</font><font size="2" face="Arial"><br /> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial"> L'appel de Hulot est venu un jour apr&egrave;s que le su&eacute;dois Volvo ait annonc&eacute; qu'il n'allait plus fabriquer que des v&eacute;hicules &eacute;lectriques ou hybrides apr&egrave;s 2019. <br /> <br /> Le plan s'appliquera &agrave; l'ensemble du territoire mais risque de rencontrer des r&eacute;sistances de la part de l'industrie automobile et des utilisateurs. Il pr&eacute;voit des aides pour les familles pauvres. Il est d'ailleurs regrettable que les mesures ne soient obligatoires qu'en 2004. Le d&eacute;lai de 2030, d&eacute;j&agrave; lointain, aurait &eacute;t&eacute; bien pr&eacute;f&eacute;rable. <br /> <br /> Le Groupe PSA a fait savoir que ce plan convenait &agrave; son objectif de n'offrir que des v&eacute;hicules hybrides ou &eacute;lectriques &agrave; partir de 2023 pour 80% de son offre. Mais sa porte-parole Laure de Servigny a indiqu&eacute; que le Groupe continuerait &agrave; fabriquer des v&eacute;hicules &agrave; essence pour les march&eacute;s &eacute;trangers. A ce jour, nous n'avons pas entendu parler de r&eacute;action de Renault-Nissan. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">Nicolas Hulot a par ailleurs annonc&eacute; que la France cesserait de produire de l'&eacute;nergie &eacute;lectrique &agrave; partir du charbon en 2022. Actuellement cette production ne repr&eacute;sente que 5% du total. Il a par ailleurs propos&eacute; de renoncer &agrave; toute recherche en France de gisements p&eacute;troliers ou gaziers. Ceux-ci sont il est vrai insignifiants. <br /> <br /> Par ailleurs la part de l'&eacute;nergie nucl&eacute;aire, actuellement de 75 %, sera r&eacute;duite &agrave; 50% d'ici 2025. Il conviendra donc d'augmenter sensiblement la part des &eacute;nergies non fossiles ou vertes, qui restent en France peu encourag&eacute;es du fait du recours au nucl&eacute;aire.<br /> <br /> Nous devons ici saluer ce plan, qui n'a pu vraisemblablement &ecirc;tre d&eacute;cid&eacute; que du fait de la pr&eacute;sence de Nicolas Hulot au gouvernement. Celui-ci contredit ainsi &ndash; pour le moment &ndash; les critiques de ceux qui ne voyait en lui qu'un alibi pour ne rien changer. Mais les r&eacute;sistances des int&eacute;r&ecirc;ts touch&eacute;s sont d&eacute;j&agrave; nombreuses - et mal fond&eacute;es. Voir par exemple Challenges <a href="https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/plan-climat-pourquoi-nicolas-hulot-delire-sur-l-automobile_485509">https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/plan-climat-pourquoi-nicolas-hulot-delire-sur-l-automobile_485509 <br /> </a><br /> Il faut souhaiter voir ses autres projets environnementaux &ecirc;tre &eacute;galement pris en compte par le pouvoir. Mais le ministre risque de voir se dresser contre lui, pour des raisons diverses, la presque quasi-totalit&eacute; de la population.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;NB. Pour les d&eacute;tails du Plan Hulot, voir notamment Mediapart </font><br /> <font size="2" face="Arial"><a href="https://www.mediapart.fr/journal/france/060717/nicolas-hulot-veut-sortir-la-france-des-energies-fossiles?page_article=2">https://www.mediapart.fr/journal/france/060717/nicolas-hulot-veut-sortir-la-france-des-energies-fossiles?page_article=2</a></font></p> <p><br /> <br /> </p> Thu, 06 Jul 2017 23:00:00 GMT Capitulation de la Commission européenne devant le Japon http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2613 2613 <br /><font size="2" face="Arial">Le Japon et l'Union europ&eacute;enne ont r&eacute;ussi &agrave; s'accorder sur une lib&eacute;ralisation presque totale de leurs &eacute;changes, sur la r&eacute;duction ou l'abolition de leurs barri&egrave;res tarifaires ou non tarifaires, moyennant une transition. Les b&eacute;n&eacute;ficiaires de l'accord seront apparemment le secteur agroalimentaire europ&eacute;en et tout le secteur industriel japonais, notamment dans le domaine automobile. En d'autres termes, cela veut dire que l'Europe sacrifie ses perspectives d'investissements dans les industries et technologies de demain, au profit des int&eacute;r&ecirc;ts de ses agriculteurs. On ne peut pas dire qu'au regard des enjeux des prochaines d&eacute;cennies, qui seront principalement technologiques, le jeu soit &eacute;gal. </font> <p><font size="2" face="Arial">Certes, le Jefta pour entrer en application devra &ecirc;tre approuv&eacute; par les parlements des Etats-membres. Il y aura certainement des r&eacute;sistances, notamment en France, comme semblent l'annoncer des d&eacute;clarations de Nicolas Hulot. On peut cependant s'&eacute;tonner de n'entendre aucune protestation de la part de ceux qui s'&eacute;taient indign&eacute;s du TAFTA (trait&eacute; transatlantique, en faveur essentiellement des Etats-Unis) et qui continuent &agrave; s'opposer au CETA (avec le Canada). O&ugrave; sont les campagnes d'opinion provenant de milieux et int&eacute;r&ecirc;ts diff&eacute;rents, sur le mod&egrave;le du &laquo;&nbsp;Non au Tafta?&nbsp;&raquo;. &nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Quand on connait les m&eacute;thodes fort peu lib&eacute;rales du Japon, comme ses accointances avec plusieurs pays asiatiques &agrave; tr&egrave;s bas salaires, il y aurait de quoi s'inqui&eacute;ter. Nous reviendrons sur ce sujet ult&eacute;rieurement.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Voir <a href="http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2017/07/05/apres-le-ceta-et-le-tafta-vous-allez-adorer-le-jefta_5156077_3232.html?h=15">http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2017/07/05/apres-le-ceta-et-le-tafta-vous-allez-adorer-le-jefta_5156077_3232.html?h=15</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Wed, 05 Jul 2017 23:00:00 GMT Total, l'Iran, le gaz et le Qatar http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2609 2609 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--> <p><font size="2" face="Arial">Total, en la personne de son directeur ex&eacute;cutif Patrick Pouyanne, a d&eacute;clar&eacute; qu&rsquo;il acceptait le risque de voir le contrat susciter une r&eacute;action n&eacute;gative de la part des Etats-Unis. Il faisait allusion au fait que le Qatar et l&rsquo;Iran devraient prochainement s&rsquo;entendre pour une exploitation en commun du South Pars. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Peu auparavant, le ministre qatari des affaires &eacute;trang&egrave;res Sheih Mohammed bin Abdulrahman al-Thani avait r&eacute;affirm&eacute; que Doha n&rsquo;avait aucune intention de c&eacute;der au &laquo;&nbsp;ridicule&nbsp;&raquo; ultimatum impos&eacute; par la coalition arabo-saoudienne au Qatar, avec l&rsquo;accord de Washington, sous pr&eacute;texte de l&rsquo;aide apport&eacute;e par le Qatar au &laquo;&nbsp;terrorisme&nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En fait, comme nul ne devrait l&rsquo;ignorer, Doha et Riyad continuent &agrave; financer chacun de leur c&ocirc;t&eacute; <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>des groupes terroristes salafistes. Ce que craint l&rsquo;Arabie saoudite est qu&rsquo;avec un prix du gaz toujours en baisse, une collaboration qataro-iranienne pour l&rsquo;exploitation du South Pars fasse encore baisser les prix du p&eacute;trole vendu par l&rsquo;Arabie saoudite. Donald Trump, qui vient d&rsquo;annoncer vouloir accroitre dans le monde entier les exportations de gaz de schiste am&eacute;ricain, &eacute;prouve la m&ecirc;me crainte. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Qatar, &agrave; la suite du contrat avec Total pass&eacute; avec l&rsquo;Iran,<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>esp&egrave;re d&eacute;sormais que la France prendra plus clairement parti en sa faveur<span style="mso-spacerun:yes">&nbsp; </span>dans le conflit qui l&rsquo;opp</font>ose &agrave; Riyad et Washington. En ce cas, ce serait, dirions-nous, une tr&egrave;s bonne chose.</p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Sat, 01 Jul 2017 23:00:00 GMT Syrie. Trump perd-il la tête? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2606 2606 <br /><font size="2" face="Arial">Celle-ci serait analogue &agrave; celle qui lui avait &eacute;t&eacute; reproch&eacute;e le 4 Avril 2017 et avait provoqu&eacute; l'intervention militaire am&eacute;ricaine contre les forces syriennes. Si Bashar al Assad conduisait une nouvelle attaque chimique en Syrie, selon Sean Spicer, il en paierait le prix fort. </font> <p><font size="2" face="Arial">Moscou a r&eacute;pondu que ces all&eacute;gations nouvelles &eacute;taient sans aucune preuve et que les menaces de Trump contre Assad &eacute;taient inacceptables. Il n'a pas pr&eacute;cis&eacute; quelle serait sa r&eacute;action &agrave; une nouvelle attaque am&eacute;ricaine, mais tout laisse penser qu'elle serait militaire. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Rappelons que malgr&eacute; tous les efforts des services de renseignements am&eacute;ricains, il n'a jamais &eacute;t&eacute; prouv&eacute; la moindre implication de Assad dans l'attentat du 4 avril. Tout laisse au contraire penser que cet attentat a &eacute;t&eacute; perp&eacute;tr&eacute; par des &laquo;&nbsp;rebelles mod&eacute;r&eacute;s&nbsp;&raquo; soutenus par la Maison Blanche et abondamment pourvus en gaz sarin. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui, les nouvelles accusations de Trump inqui&egrave;tent jusqu'aux diplomates et militaires am&eacute;ricains. Veut-il vraiment provoquer une guerre avec la Russie, guerre locale ou guerre mondiale? Veut-il se laver aux yeux de l'opposition de tout soup&ccedil;on de complaisance &agrave; l'&eacute;gard de Poutine ? Certains, selon les informations publi&eacute;es par les m&eacute;dias, vont jusqu'&agrave; s'inqui&eacute;ter de l'&eacute;tat mental du Pr&eacute;sident, de plus en plus d&eacute;rang&eacute; par les difficult&eacute;s de la t&acirc;che. <br /> <br /> Nous ne pouvons pour notre part que partager cette inqui&eacute;tude. <br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ol> <li> <p><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/06/26/white-house-says-syrias-assad-preparing-another-chemical-attack-warns-of-heavy-penalty/?utm_term=.87c9ea469b3a">https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/06/26/white-house-says-syrias-assad-preparing-another-chemical-attack-warns-of-heavy-penalty/?utm_term=.87c9ea469b3a</a></font></p> </li> <li> <p><font size="2" face="Arial">Lire aussi sur cette affaire un article de Zeroedge<br /> </font><a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-06-27/after-getting-busted-bombing-syria-based-lie-trump-doubles-down-…-threatens-bomb-syr"><font size="2" face="Arial">http://www.zerohedge.com/news/2017-06-</font>27/after-getting-busted-bombing-syria-based-lie-trump-doubles-down-%E2%80%A6-threatens-bomb-syr</a></p> </li> </ol> Tue, 27 Jun 2017 23:00:00 GMT La politique anti -immigration musulmane de Trump en partie validée par la Cour Suprême http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2603 2603 <br /><font size="2" face="Arial">En attendant, les neuf juges ont annonc&eacute; qu'une partie du texte entrerait en vigueur. Le d&eacute;cret interdisant l'entr&eacute;e aux &Eacute;tats-Unis aux habitants de six pays majoritairement musulmans (Syrie, Libye, Iran, Soudan, Somalie et Y&eacute;men) s'applique d&eacute;sormais vis-&agrave;-vis de quiconque &quot;n'ayant pas &eacute;tabli de relation de bonne foi avec une personne ou une entit&eacute; aux &Eacute;tats-Unis&quot;. </font> <p><font size="2" face="Arial">Trump a bien entendu imm&eacute;diatement f&eacute;licit&eacute; les juges de cette &laquo;&nbsp;sage d&eacute;cision&nbsp;&raquo;. Les associations de &laquo;&nbsp;d&eacute;fense des Droits de l'Homme&nbsp;&raquo; am&eacute;ricaines s'en indignent. Mais beaucoup de repr&eacute;sentants des Etats favorables &agrave; la mesure de Trump font valoir que la d&eacute;cision de la Cour restera longtemps inapplicable de fait compte-tenu de la difficult&eacute; d'introduire des contr&ocirc;les efficaces aux fronti&egrave;res. Ceci d'autant plus que de nombreuses entreprises sont favorables &agrave; l'introduction de travailleurs musulmans pour concurrencer les salari&eacute;s locaux jug&eacute;s trop co&ucirc;teux. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Par ailleurs, pourquoi exclure les ressortissants d'autres pays comme l'Arabie Saoudite et le Qatar, pourtant stigmatis&eacute;s aujourd'hui par Trump au fait qu'ils contribuent efficacement &agrave; la propagation du terrorisme. Quant &agrave; la Syrie, il est difficile d'admettre que Bashar al Assad propage le terrorisme. Il en est de m&ecirc;me de l'Iran. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">En Europe, les services de la lutte anti-terroriste font valoir qu'une telle mesure, si elle &eacute;tait d&eacute;cid&eacute;e, donnerait une fausse impression de s&eacute;curit&eacute;, les terroristes radicalis&eacute;s provenant g&eacute;n&eacute;ralement de musulmans autochtones recrut&eacute;s &agrave; partir des r&eacute;seaux sociaux. De toute fa&ccedil;on, en Europe et plus particuli&egrave;rement en France, il serait impossible d'interdire l'immigration provenant du Maghreb. Si l'on voulait vraiment lutter contre le terrorisme islamique, il serait prioritaire de renforcer les services de police et de justice. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Mon, 26 Jun 2017 23:00:00 GMT Hulot, les pesticides et le nouveau gouvernement http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2605 2605 <br /><font size="2" face="Arial">On a appris le 27 que Nicolas Hulot, le nouveau ministre de l&rsquo;environnement, a imm&eacute;diatement r&eacute;agi en affirmant qu&rsquo;il s&rsquo;opposerait &agrave; cette mesure. Il avait sans doute consult&eacute; auparavant le Premier Ministre. Il s&rsquo;agissait pour Hulot d&rsquo;une premi&egrave;re mise &agrave; l&rsquo;&eacute;preuve. Il a bien r&eacute;agi. <br /> <br /> Mais in&eacute;vitablement il sera rapidement confront&eacute; &agrave; des dizaines voire des centaines de dossiers analogues mettant en pr&eacute;sence des int&eacute;r&ecirc;ts industriels ou commerciaux multiples et les scientifiques d&eacute;non&ccedil;ant les risques &agrave; court ou long terme de pratiques jug&eacute;es dangereuses pour la nature et pour l&rsquo;homme lui-m&ecirc;me.<br /> <br /> Hulot fera-t-il face &agrave; l&rsquo;avalanche, quitte &agrave; d&eacute;missionner avec plus ou moins de fracas s'il n'est pas entendu? Sera-t-il soutenu par le gouvernement et par l&rsquo;Elys&eacute;e ? Connaissant le poids des lobbies, dont la plupart sont pr&eacute;sents, non seulement &agrave; Paris mais &agrave; Bruxelles comme &agrave; Washington,on peut en douter. L'avenir dira ce qu&rsquo;il en sera.</font> Mon, 26 Jun 2017 23:00:00 GMT Le bon sens d'Emmanuel Macron en matière de politique internationale. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2602 2602 <br /><font size="2" face="Arial">Ceux-ci concernent d'abord une coop&eacute;ration avec la Russie, d&eacute;j&agrave; largement &eacute;voqu&eacute;e lors de la visite de Vladimir Poutine &agrave; Versailles. Mais un autre point &eacute;galement tr&egrave;s important est le fait qu'Emmanuel Macron, contrairement aux autres chefs d'Etat &laquo;&nbsp;occidentaux&nbsp;&raquo; ne fait pas du renversement de Bashar al Assad un pr&eacute;alable indispensable au r&egrave;glement de la question Syrienne. Il reconna&icirc;t que Bashar est l&agrave; et le restera, qu'il faut donc imp&eacute;rativement l'associer &agrave; toute solution &agrave; ce ce sujet. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On lira les pr&eacute;cisons qu'il vient de donner lors d'une conf&eacute;rence de presse internationale sur le th&egrave;me de &ldquo;la place de la France sur la sc&egrave;ne internationale&rdquo; dont le journal suisse Le Temps vient de publier un compte-rendu, dat&eacute; du <a href="https://www.letemps.ch/monde/2017/06/21/emmanuel-macron-leurope-nest-un-supermarche-leurope-un-destin-commun">21 juin 2017</a>.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Concernant la Syrie et la position que devrait avoir la France au regard de Bashar al Assad, les intentions, dira-t-on, d'Emmanuel Macron ne sont que du bon sens. Il faut rappeler cependant que le gouvernement de Fran&ccedil;ois Hollande s'y &eacute;tait toujours refus&eacute;, au risque d'affronter directement la Russie,. Mais il y a plus grave. Ce matin sur France Inter &agrave; 8h45, celui qui pr&eacute;tend refonder enti&egrave;rement la politique du parti socialiste apr&egrave;s la d&eacute;route du 18 juin, nous voulons parler de Beno&icirc;t Hamon, a r&eacute;p&eacute;t&eacute; comme si cela allait de soi que &laquo;&nbsp;Bashar devait partir&nbsp;&raquo;, et que le PS fera tout ce qu'il pourra en ce sens. Mais il pourra peu. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les autres composantes de l'opposition &agrave; Macron, sauf heureusement le Front National, ne tiennent pas d'autres discours.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Sun, 25 Jun 2017 23:00:00 GMT Bon voyage, Sylvie Goulard et les euro-atlantistes de votre sorte http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2598 2598 <br /><font face="Arial" size="2"><br /> Le nouveau pr&eacute;sident fran&ccedil;ais Emmanuel Macron n'a pas du son &eacute;lection aux appuis du CMI fran&ccedil;ais. Celui-ci &eacute;tait rest&eacute; tr&egrave;s r&eacute;serv&eacute;. Il l'a du &agrave; l'appui, beaucoup mieux pourvu en dollars, apport&eacute; &agrave; sa candidature par Wall Street, le Pentagone, Bruxelles et en France, la grande banque. <br /> <br /> Fort de cet appui, il s'&eacute;tait cru sans doute capable d'affronter directement le CMI fran&ccedil;ais en nommant ministre des Arm&eacute;es une Sylvie Goulard qui s'&eacute;tait pourtant depuis longtemps fait conna&icirc;tre par sa d&eacute;votion &agrave; l'Otan comme d'ailleurs par sa m&eacute;connaissance des questions de d&eacute;fense telles que per&ccedil;ues par les forces fran&ccedil;aises engag&eacute;es dans de nombreux th&eacute;&acirc;tres.<br /> <br /> Ce n'etait pas la femme qui a &eacute;t&eacute; rejet&eacute;e en Sylvie Goulard, puisque le CMI fran&ccedil;ais avait fait fort bon m&eacute;nage avec Michelle Alliot-Marie. Ce fut l'irresponsable qui aurait r&eacute;cemment d&eacute;clar&eacute; (on ne sait si le propos &eacute;tait vrai, mais il pourrait l'&ecirc;tre) qu'elle ne voyait pas l'int&eacute;r&ecirc;t pour nos arm&eacute;es de s'&eacute;quiper en mat&eacute;riel fran&ccedil;ais. Sans doute ne voyait-elle pas non plus l'int&eacute;r&ecirc;t de forces arm&eacute;es fran&ccedil;aises, l'Otan pouvant pourvoir &agrave; tous nos besoins de d&eacute;fense.<br /> <br /> L'avenir dira si Emmanuel Macron continuera &agrave; raisonner ainsi, au moment pr&eacute;cis o&ugrave; sa grande alli&eacute;e la Chanceli&egrave;re allemande semble prendre du recul. Mais s'il le fait, il verra &agrave; l'&eacute;preuve des dangers que devra n&eacute;cessairement affronter le pays, foudre rapidement son actuelle majorit&eacute; politique. Les abstentionnistes, sans mentionner la &laquo;&nbsp;Grande Muette&nbsp;&raquo;, jugeront sans doute bon alors de se faire entendre. <br /> </font><br /> <font face="Arial" size="2" /> Mon, 19 Jun 2017 23:00:00 GMT Combien d'immeubles dangereux en France&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2594 2594 <br /><font size="3"> <font face="Arial" size="2">Des familles enti&egrave;res n'ont pas donn&eacute; signe de vie depuis le drame. Beaucoup estiment que ce chiffre doit &ecirc;tre beaucoup plais &eacute;lev&eacute;, compte tenu du fait que le feu s&rsquo;est d&eacute;clar&eacute; peu de temps avant 1 heure du matin, au deuxi&egrave;me &eacute;tage de l&rsquo;immeuble de 24 &eacute;tages qui comptait environ 500 locataires, la plupart endormis &agrave; cette heure.</font></font> <p style="margin-bottom: 0cm"> <font face="Arial" size="2">Le feu s'est g&eacute;n&eacute;ralis&eacute; en 15 minutes, canalis&eacute; par des rev&ecirc;tements de fa&ccedil;ade en plastique inflammable, pos&eacute;s pour am&eacute;liorer la vue de l'immeuble aux regards des voisins de ce quartier chic de Londres</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Selon le WSWS<font color="#993300">,</font></font><font face="Arial" color="#993300" size="2"><em> les r&eacute;sidents ont d&eacute;clar&eacute; aux journalistes qu&rsquo;aucune alarme incendie n&rsquo;avait donn&eacute; l&rsquo;alerte du feu. Les pompiers qui ont appel&eacute; la radio </em></font><font face="Arial" color="#993300" size="2"><em><em>LBC</em></em><em> ont confirm&eacute; qu&rsquo;il n&rsquo;y avait pas d&rsquo;alarme incendie centrale pour le b&acirc;timent, pas de syst&egrave;me de gicleurs interne et une seule cage d&rsquo;escalier pour l&rsquo;ensemble de la tour. Les &eacute;chelles des pompiers n&rsquo;arrivaient qu&rsquo;au 12</em><sup><em>&#7497;</em></sup><em> &eacute;tage. D&rsquo;autres r&eacute;sidents ont expliqu&eacute; que les services d&rsquo;urgence leur avaient dit de &laquo; rester sur place &raquo; et de calfeutrer leurs portes d&rsquo;entr&eacute;e avec des serviettes humides plut&ocirc;t que de risquer de quitter l&rsquo;immeuble. Beaucoup de ceux qui ont re&ccedil;u ce conseil ont probablement perdu la vie. </em> </font></p> <font face="Arial" color="#993300" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" color="#993300" size="2"><em>La municipalit&eacute; de Kensington et de Chelsea est l&rsquo;une de celles o&ugrave; les in&eacute;galit&eacute;s sont les plus fortes de tout le pays, on y trouve le grand magasin embl&eacute;matique de Harrods, les oligarques milliardaires et certains des biens immobiliers les plus chers de la plan&egrave;te. Une propri&eacute;t&eacute; &agrave; Carlyle Square, Chelsea a &eacute;t&eacute; vendue r&eacute;cemment pour 16,5 millions de livres. Elle dispose d&rsquo;un &laquo; jardin prim&eacute; &raquo;, d&rsquo;un cin&eacute;ma &laquo; avec si&egrave;ges en gradin &raquo;, d&rsquo;un bar et d&rsquo;une salle de sport. Les agents immobiliers qui ont r&eacute;alis&eacute; la vente, Engels &amp; Volker, d&eacute;crivaient dans l&rsquo;annonce &laquo; l&rsquo;atmosph&egrave;re d&eacute;contract&eacute;e &raquo; de Chelsea. </em></font> </p> <font face="Arial" color="#993300" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Cette situation illustre bien celle du Royaume-Uni o&ugrave; coexistent les districts ais&eacute;s &eacute;lecteurs de Teresa May et de nombreuses villes et r&eacute;gions pauvres, qui viennent de red&eacute;couvrir la gauche du Parti Travailliste anim&eacute;e par Jeremy Corbyn. Mais en France o&ugrave; l'actuel Pr&eacute;sident se flatte de n'&ecirc;tre ni de droite ni de gauche, personne apparemment ne se demande si n'existent pas des quartiers urbains dot&eacute;s d'immeubles aussi dangereux que celui de North Kensington.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Il est g&eacute;n&eacute;ralement admis que les services publics, et notamment les corps de sapeurs-pompiers, sont mieux arm&eacute;s qu'en Grande Bretagne pour faire face &agrave; des catastrophes d'ampleur. Mais il suffira qu'un incendie du type de celui de Londres se d&eacute;clare pour d&eacute;couvrir que ce n'est pas souvent le cas. Les r&eacute;ductions d'effectifs et de moyens de fonctionnement ont &eacute;t&eacute; consid&eacute;rables, dans la bonne conscience des gouvernements successifs. On ne voit pas que le mouvement s'inversera, malgr&eacute; les promesses du pouvoir actuel.<br /> <br /> Il est vrai que les militants islamistes tr&egrave;s pr&eacute;sents dans les &laquo;&nbsp;quartiers sensibles&nbsp;&raquo; qui montent des embuscades contre la police et les pompiers, devraient &ecirc;tre les premiers &agrave; incriminer. Mais l&agrave; encore, qui veut vraiment les emp&ecirc;cher de nuire?</font></p> Thu, 15 Jun 2017 23:00:00 GMT Jusqu'où ira l'hystérie anti-russe qui se développe aux Etats-Unis? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2591 2591 <br /><font size="2" face="Arial">Les D&eacute;mocrates continuent &agrave; faire du pr&eacute;tendu &laquo;&nbsp;Russiagate&nbsp;&raquo; une machine de guerre pour d&eacute;stabiliser Donald Trump et conduire &agrave; son invalidation. Ils accusent, s'appuyant sur les d&eacute;clarations totalement improuv&eacute;es de l<em>'Intelligence Communauty,</em> Trump de continuer &agrave; jouer, volontairement ou non, le r&ocirc;le de marionnette au service d'un Poutine plus agressif que jamais. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Les R&eacute;publicains ne sont pas en reste. Sous la pression des grands int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques qui voient se profiler vers la fin de l'ann&eacute;e 2017 une crise &eacute;conomique majeure dont ils seront tenus pour responsables, ils pr&eacute;parent leur d&eacute;fense en affirmant que cette crise sera le produit de manoeuvres occultes de la Russie. Elle sera due notamment &agrave; la p&eacute;n&eacute;tration par des hackers russes de tous les si&egrave;ges des grandes entreprises am&eacute;ricaines. Ils ne peuvent &eacute;videmment pas fournir la moindre preuve de ces all&eacute;gations, malgr&eacute; la puissance de la NSA et du FBI. <br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Pour sa part, le puissant complexe militaro-industriel se saisit de cette pr&eacute;tendue menace mortelle pour exiger une fois de plus une augmentation des cr&eacute;dits dont il dispose. Quant &agrave; Trump, il est trop embarrass&eacute; par les fautes croissantes qui lui sont reproch&eacute;s pour ne pas saisir l'occasion qui lui est faite d'en rejeter la cause sur Vladimir Poutine.<br /> <br /> Nous devons pour notre part nous poser, voyant cela, une question qui ne semble pas int&eacute;resser les commentateurs politiques: que va faire Moscou pour se pr&eacute;parer &agrave; combattre cette offensive? Vladimir Poutine va-t-il garder son sang-froid proverbial en attribuent tout ceci aux d&eacute;lires de ses &laquo;&nbsp;partenaires am&eacute;ricains&nbsp;&raquo; confront&eacute;s aux difficult&eacute;s croissantes des Etats-Unis? Va-t-il au contraire se pr&eacute;parer &agrave; riposter, y compris militairement, et sur quels fronts?<br /> <br /> Posons nous aussi la sempiternelle question: pourquoi l'Europe, ou des pays comme l'Allemagne ou la France n'ayant aucun int&eacute;r&ecirc;t &agrave; laisser monter la tension, n'interviennent-ils donc pas pour ramener l'Am&eacute;rique &agrave; la raison? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><strong>1) R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">&nbsp;Voir The Russians are coming! The Russians are coming! du WSWS dat&eacute; du 12 juin<br /> </font> <font size="2" face="Arial"><a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/06/12/pers-j12.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/06/12/pers-j12.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a name="headline"></a>Voir aussi The New York Times Trump-Comey Feud Eclipses a Warning on Russia: &lsquo;They Will Be Back&rsquo;<br /> <a href="https://www.nytimes.com/2017/06/10/us/politics/trump-comey-russia-fbi.html">https://www.nytimes.com/2017/06/10/us/politics/trump-comey-russia-fbi.html</a><a href="https://www.nytimes.com/2017/06/10/us/politics/trump-comey-russia-fbi.html?à">? </a><a href="https://www.nytimes.com/2017/06/10/us/politics/trump-comey-russia-fbi.html?_r=0">r=0</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">ainsi que Politico <em><span style="font-style: normal">&ldquo;Forget Comey. The Real Story Is Russia&rsquo;s War on America&nbsp;&raquo; <br /> <a href="http://www.politico.com/magazine/story/2017/06/11/forget-comey-the-real-story-is-russias-war-on-america-215245">http://www.politico.com/magazine/story/2017/06/11/forget-comey-the-real-story-is-russias-war-on-america-215245</a></span></em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Mon, 12 Jun 2017 23:00:00 GMT