Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Mon, 20 Nov 2017 23:55:53 GMT Donald Trump bien accueilli au sommet de l'ASEAN http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2761 2761 <br /><p>De m&ecirc;me, ses rodomontades &agrave; l&#39;&eacute;gard de la Cor&eacute;e du Nord, menac&eacute;e par lui d&#39;un an&eacute;antissement nucl&eacute;aire qui aurait atteint plusieurs des participants influents de ce Sommet, notamment la Cor&eacute;e du Sud et le Japon, auraient pu si l&#39;on peut dire jet&eacute; un froid.</p> <p>Mais les dix pays de l&#39;ASEAN et les trois pays partenaires (Chine, Japon et R&eacute;publique de Cor&eacute;e) se sont born&eacute;s &agrave; des marques de bonne volont&eacute;, Ils ont tous affirm&eacute; qu&#39;ils consid&eacute;raient, selon les termes de Rodrigo Duterte, l&#39;ASEAN &laquo;&nbsp;comme une base solide pour la cr&eacute;ation de la communaut&eacute; &eacute;conomique de l&#39;Asie de l&#39;Est selon la proposition du Premier ministre chinois Li Keqiang&nbsp;&raquo;. Or la derni&egrave;re visite de Trump &agrave; P&eacute;kin, lors de sa &laquo;&nbsp;tourn&eacute;e asiatique&nbsp;&raquo; s&#39;est conclu par la signatures de contrats commerciaux importants entre les deux pays.</p> <p>Par ailleurs, &agrave; la veille du sommet, les diplomates des Etats-Unis, du Japon, de l&#39;Australie et de l&#39;Inde (The Quad, selon le jargon) s&#39;&eacute;taient rencontr&eacute;s &agrave; Manille pour discuter des enjeux de s&eacute;curit&eacute; et de stabilit&eacute; dans la r&eacute;gion. Ils avaient convenu que l&#39;accord et la coop&eacute;ration au sein du Quad &eacute;tait &eacute;tait essentiels pour assurer , selon les termes du Japon, un &laquo;&nbsp;ordre international libre et ouvert bas&eacute; sur le respect des r&egrave;gles du droit international dans la zone Asie Pacifique. L&#39;Inde n&#39;est pas membre de l&#39;ASEAN, mais l&#39;accord de libre-&eacute;change entre elle et l&#39;ASEAN sign&eacute; le 13 aout 2009 n&#39;et en rien contradictoire, au contraire, avec les r&eacute;solutions du sommet.</p> <p>Dans ces conditions, le bon accueil re&ccedil;u par Trump a Manille allait de soi. Seuls ont protest&eacute; quelques manifestants dans les rues de la capitale. Il traduit une r&eacute;alit&eacute; dont la Chine et la Russie, sans mentionner la lointaine Europe, doivent tenir compte. Avec son potentiel &eacute;conomique et surtout sa force militaire; sans mentionner ses atouts g&eacute;ographiques, rien ne se fera en Asie du Sud-Est sans l&#39;accord de l&#39;Am&eacute;rique</p> <p><strong>Notes</strong><br /> <br /> 1 Sur l&#39;ASEAN, voir</p> <p><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_nations_de_l%27Asie_du_Sud-Est">https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_nations_de_l%27Asie_du_Sud-Est</a></p> <p>2&nbsp; On notera que lors du dernier forum de l&#39;APEC &nbsp;<a href="https://www.apec.org/Press/News-Releases/2017/1111_declaration">https://www.apec.org/Press/News-Releases/2017/1111_declaration</a>&nbsp;, tenu le 12/11, la position de Donald Trump a &eacute;t&eacute; moins solide. Voir&nbsp;</p> <p><a href="http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2017/11/12/apec-signals-us-waning-influence-in-asia/">http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2017/11/12/apec-signals-us-waning-influence-in-asia/</a></p> <p>3) Sur la tourn&eacute;e asiatique de Trump, les jugements restent assez peu favorables &agrave; Washington. Lire</p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" style="width:1130px"> <tbody> <tr> <td style="vertical-align:top"> <p><em>Democratic Senator Edward Markey summed up the sentiment of many in his camp in saying that Trump failed to &quot;make meaningful progress&quot; on &quot;critical economic and security issues during his trip to East Asia.&quot;</em></p> <p><em>&quot;Rather than building on the messages in Japan and South Korea on the importance of trilateral unity in the face of the North Korean threat, President Trump tweeted about how hard he has tried to be North Korea&#39;s friend and called Kim Jong Un &#39;short and fat,&#39;&quot; he said.</em></p> <p><em>Aside the furor over Trump tweets, his visit also saw 11 Asia-Pacific allies announce they would press ahead with a free trade agreement known as the Trans-Pacific Partnership.</em></p> <p><em>That was seen as a diplomatic slap in the face and evidence that the world was looking beyond America&#39;s mercurial and nationalistic current leadership.</em></p> <p><em>&quot;The US is out of the game,&quot; said Nate Olson of the Stimson Center. &quot;While the US posture alternates between defensive and scorched-earth, other countries are actively fighting to reshape the trade landscape in their favor.&quot;</em></p> <p><em>&quot;The progress toward a successor to the Trans-Pacific Partnership is just the latest example.&quot;</em></p> </td> </tr> </tbody> </table> <p><br /> <br /> &nbsp;</p> Wed, 15 Nov 2017 23:00:00 GMT Bashar al-Assad définit l'arabisme du 21e siècle http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2760 2760 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171115190310_assad_speech_1.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p>Il a mis l&#39;accent sur l&#39;importance de cet Arabisme du 21e si&egrave;cle pour rassembler tous les peuples au sein du monde arabe qui se veulent fid&egrave;les aux anciennes traditions mais se veulent aussi ouverts &agrave; toutes les formes de progr&egrave;s.</p> <p>On peut consid&eacute;rer ce long discours comme la version panarabe de la pens&eacute;e du pr&eacute;sident chinois Xi Jinping qui propose un &laquo;&nbsp;socialisme dot&eacute; de caract&eacute;ristiques chinoise pour une nouvelle &egrave;re&nbsp;&raquo;. Il est caract&eacute;ristique qu&#39;il n&#39;a en rien d&eacute;finit ce panarabisme comme devant s&#39;opposer au socialisme chinois. Dans une certaine mesure, il en sera le pendant.</p> <p>Pour lui, l&#39;arabisme est un mouvement qui unit tous les peuples parlant la langue arabe et luttant contre l&#39;imp&eacute;rialisme am&eacute;ricain et l&#39;h&eacute;g&eacute;monie&nbsp;des entreprises financi&egrave;res soutenues par Washington. Ceci exlut donc d&#39;embl&eacute;e l&#39;Arabie saoudite et les p&eacute;tro-monarchies arabes.&nbsp;&nbsp;</p> <p>Il voit dans le sionisme, non pas la d&eacute;fense du peuple juif, mais le dernier aspect de l&#39;entreprise coloniale &agrave; l&#39;oeuvre depuis des d&eacute;cennies pour diviser le monde arabe.</p> <p>Il a pr&eacute;sent&eacute; son arm&eacute;e, l&#39;Arm&eacute;e Arabe Syrienne, comme le seul instrument s&#39;&eacute;tant montr&eacute; capable de d&eacute;fendre le monde arabe contre de multiples attaques ext&eacute;rieures provenant de l&#39;imp&eacute;rialisme am&eacute;ricain et des complices qu&#39;il s&#39;&eacute;tait donn&eacute; dans certains Etats du Moyen-Orient.</p> <p>Concernant l&#39;islam, il a affirm&eacute; qu&#39;il n&#39;y avait pas de conflit entre lui et l&#39;arabisme, comme il n&#39;y a pas &ndash; ou ne devrait pas y avoir - de conflits entre ce dernier et le monde chr&eacute;tien. L&#39;un et l&#39;autre doivent &ecirc;tre consid&eacute;r&eacute;s comme instituant une atmosph&egrave;re civilis&eacute;e entre des peuples exaltant leurs traditions individuelles et familiales tout en s&#39;effor&ccedil;ant de construire des Etats modernes au service notamment d&#39;une &eacute;l&eacute;vation du niveau de vie. On remarquera qu&#39;il ne s&#39;appesantit pas sur les diff&eacute;rences entre sunnites, chiites ou alaouites, qui sont une grande clef d&#39;explication pour les occidentaux.&nbsp;</p> <p>L&#39;arabisme doit en cons&eacute;quence rejeter l&#39;ethno-nationalisme de m&ecirc;me qu&#39;une vision sectaire de la religion. Celle-ci a toujours &eacute;t&eacute; utilis&eacute; par les ennemis du monde arabe comme une fa&ccedil;on de le diviser et de lui susciter des ennemis ext&eacute;rieurs. L&#39;aide depuis longtemps apport&eacute;e par ces derniers aux divers djihadismes n&#39;est que la forme moderne de cet effort de division.</p> <p><strong><strong>Quelques remarques</strong></strong></p> <p>- Bashar al-Hassad, tout en s&#39;en f&eacute;licitant, n&#39;a pas mis l&#39;accent sur l&#39;importance de l&#39;aide apport&eacute;e par la Russie &agrave; la R&eacute;publique Arabe de Syrie. Ceci peut s&#39;expliquer pour des raisons &eacute;videntes, qu&#39;il n&#39;est pas utile de d&eacute;velopper ici.</p> <p>- Parall&egrave;lement, il a pris soin de distinguer la R&eacute;publique islamique d&#39;Iran de la R&eacute;publique Arabe de Syrie. M&ecirc;me si ces deux pays partagent une vision religieuse commune, la seconde n&#39;est pas syst&eacute;matiquement au service du monde arabe.</p> <p>- Il consid&egrave;re enfin que si enfin Isra&euml;l ne renonce pas &agrave; ses pr&eacute;tentions sur la Palestine, qui pour lui fait partie du monde arabe, et s&#39;il continue &agrave; faire appel pour sa d&eacute;fense aux forces am&eacute;ricaines, il ne pourra pas y avoir de d&eacute;tente entre les deux pays.</p> <p>- Observons que si Bashar al-Assad d&eacute;finit le panarabisme comme unissant tous les peuples parlant la langue arabe, il r&eacute;unit de facto les arabisants du monde arabe tels que son panarabisme veut les regrouper sous sa direction, et d&#39;autres Etats principalement arabisant comme ceux d&#39;Afrique du Nord. Il n&#39;est pas certain que ceux-ci accepteraient d&#39;&ecirc;tre ainsi enr&ocirc;l&eacute;s sans avoir &eacute;t&eacute; consult&eacute;s.</p> <p>- On notera enfin que Bashar al-Assad n&#39;a pas mentionn&eacute; l&#39;ath&eacute;isme comme un facteur possible d&#39;union entre le monde arabe et le monde occidental, il n&#39;en a pas fait cependant un ennemi &agrave; combattre par le nouvel arabisme. Les ath&eacute;es du monde entier ne manqueront pas, disons-le non sans ironie, de s&#39;en r&eacute;jouir.</p> <p><strong>Note</strong></p> <p>On peut noter la synchronisation de ce discours avec la quasi officialisation en cours de l&#39;alliance entre Mohammed bin Salman et Isra&euml;l au d&eacute;triment de l&#39;autonomie palestinienne.<br /> &nbsp;</p> Tue, 14 Nov 2017 23:00:00 GMT Les Emirats Arabes Unis, nouvelle avancée de Moscou au Moyen-Orient? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2755 2755 <br /><p>Le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais a affirm&eacute; &agrave; l&#39;homme fort des Emirats, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, que lceux-ci &nbsp;&eacute;taient &laquo;&nbsp;le point n&eacute;vralgique o&ugrave; se rencontrent le monde occidental et le monde oriental&raquo; Au del&agrave; de ce qui appara&icirc;tra comme une politesse, il a discut&eacute; avec lui des &laquo;d&eacute;fis communs tels que la s&eacute;curit&eacute; internationale, la lutte contre la prolif&eacute;ration et la pr&eacute;vention du terrorisme&raquo;. Rappelons que la France dispose dans le pays d&#39;une &laquo;&nbsp;Sorbonne&nbsp;&raquo; , d&#39;une base navale et &nbsp;qu&#39;elle envisage de vendre aux Emirats diff&eacute;rents mat&eacute;tiels de guerre, dont deux corvette Gowind de surveillance. Voici autant de domaines qui &eacute;chapperont au lobby militaro-industriel&nbsp;am&eacute;ricain.</p> <p>Mais il y a pire, si l&#39;on peut dire. Les autorit&eacute;s des &Eacute;mirats arabes unis esp&egrave;rent obtenir une aide de la&nbsp; Russie pour d&eacute;velopper leur secteur de l&rsquo;armement, a fait savoir &agrave; Sputnik Abdullah al-Hashimi, repr&eacute;sentant du ministre de la D&eacute;fense, en marge du salon de l&#39;a&eacute;ronautique Dubai 2017.<a href="https://fr.sputniknews.com/international/201711121033853224-industrie-abou-dabi-moscou/">https://fr.sputniknews.com/international/201711121033853224-industrie-abou-dabi-moscou/</a></p> <p><em>&laquo;Le m&eacute;morandum sur la compr&eacute;hension mutuelle pr&eacute;c&eacute;demment sign&eacute; entre les &Eacute;mirats arabes unis et la Russie pr&eacute;voit leur collaboration, le d&eacute;veloppement de l&#39;industrie militaire &eacute;miratie et des capacit&eacute;s des &Eacute;mirats arabes unis dans le domaine militaire. Nous voyons comment la Russie pourrait nous aider &agrave; cet &eacute;gard.&raquo;</em></p> <p>Auparavant, on avait&nbsp;appris que la Russie et les Emirats avaient lanc&eacute; un projet commun de mise au point d&#39;un avion de chasse l&eacute;ger de cinqui&egrave;me g&eacute;n&eacute;ration bas&eacute; sur le MiG-29.. En outre, Moscou et Duba&iuml; poursuivent leurs n&eacute;gociations concernant la vente d&#39;un lot de chasseurs russes SU-35&nbsp;. Dans un autre domai.ne, le cosmodrome de BaIkonour pourrait leur &ecirc;tre ouvert</p> <p>Nous avions pr&eacute;c&eacute;demment indiqu&eacute; que l&#39;on avait fort mal pris &agrave; Washington &nbsp; l&#39;accord permettant &agrave; l&#39;Arabie Saoudite de se doter de missiles russes S.400. On y a vu, non sans raisons, le d&eacute;but d&#39;un rapprochement avec Moscou, illustr&eacute; par la visite du Roi Salman le 5 octobre.</p> <p>La France&nbsp;aux Emirats, passe encore. Mais Moscou !<br /> <br /> &nbsp;</p> Sat, 11 Nov 2017 23:00:00 GMT Barzani, dit le Seigneur des Montagnes, a démissionné http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2745 2745 <br /><p>Barzani &eacute;tait le fils du leader nationaliste kurde Mullah Mustafa Barzani et le chef du Parti D&eacute;mocratique Kurde (Kurdistan Democratic Party ou KDP) qu&rsquo;il dirigeait habilement depuis 1979. Les analystes jugent que son erreur fut d&rsquo;organiser le 25 septembre un r&eacute;f&eacute;rendum sur l&rsquo;ind&eacute;pendance, tenu malgr&eacute; l&rsquo;opposition de Bagdad. Il semble qu&rsquo;il l&rsquo;avait largement gagn&eacute;.</p> <p>Pour &eacute;viter que la R&eacute;gion Autonome ne s&rsquo;appuie sur ce r&eacute;sultat pour d&eacute;clarer son ind&eacute;pendance, les forces gouvernementales irakiennes avaient mis en place une op&eacute;ration d&rsquo;encerclement s&rsquo;opposant aux combattants kurdes r&eacute;put&eacute;s, les peshmergas, avec lesquels elles &eacute;taient th&eacute;oriquement alli&eacute;es dans la lutte contre l&rsquo;Etat Islamique. Elles avaient repris possession des territoires et puits de p&eacute;trole autour de la province de Kirkuk. Ceci avait consid&eacute;rablement affaibli les kurdes qui comptaient sur la vente de p&eacute;trole pour financer leurs activit&eacute;s autonomistes.</p> <p>Les adversaires de Barzani au sein du parlement kurde de la Province Autonome lui en avaient imput&eacute; la responsabilit&eacute; et exig&eacute; sa d&eacute;mission. Ils lui retir&egrave;rent les pouvoirs l&eacute;gislatif, ex&eacute;cutif et judiciaire dont il disposait encore. Le KDP, instrument de Barzani, s&rsquo;en est retrouv&eacute; isol&eacute;. Au contraire, l&rsquo;Union Patriotique du Kurdistan (Union of Kurdistan PUK), parti de l&rsquo;ancien pr&eacute;sident Irakien Jalal Talabani, s&rsquo;en est trouv&eacute; renforc&eacute;e</p> <p><strong>Manque d&rsquo;audace</strong></p> <p>Apr&egrave;s avoir gagn&eacute; le referendum, Barzani eut sans doute le tort de ne pas d&eacute;clarer imm&eacute;diatement l&rsquo;ind&eacute;pendance. Au contraire, par peur des troubles, voire d&rsquo;un possible d&eacute;but de guerre civile, il avait appel&eacute; &agrave; des n&eacute;gociations avec le gouvernement central. En fait de n&eacute;gociations, celui-ci avait imm&eacute;diatement d&eacute;cid&eacute; le 29 septembre d&rsquo;interrompre pour une dur&eacute;e ind&eacute;termin&eacute;e les liaisons a&eacute;riennes entre le Kurdistan et les pays voisins.</p> <p>Les Etats-Unis d&eacute;clar&egrave;rent qu&rsquo;ils ne reconnaissaient pas le r&eacute;f&eacute;rendum, jugeant sans doute Barzani trop affaibli pour s&rsquo;appuyer sur lui afin de r&eacute;tablir leur autorit&eacute; dans la r&eacute;gion. Dans le m&ecirc;me &nbsp;temps, les Iraniens et les Irakiens avaient organis&eacute; des man&oelig;uvres militaires conjointes &agrave; la fronti&egrave;re du Kurdistan.</p> <p>Le 11 octobre, un tribunal irakien avait d&eacute;cid&eacute; d&rsquo;incarc&eacute;rer les membres de la commission qui avaient organis&eacute; le r&eacute;f&eacute;rendum.<br /> <br /> Les peshmergas en r&eacute;ponse avaient bloqu&eacute; les routes entre le Kurdistan et la ville de Mossoul. Mais ils ne furent pas capables d&rsquo;arr&ecirc;ter les op&eacute;rations irakiennes contre Kirkuk, et la prise de celle-ci, mentionn&eacute;es ci-dessus.<br /> <br /> En cons&eacute;quence, le Parlement kurde devenu hostile &agrave; Barzani, consid&eacute;r&eacute; comme le responsable de tous ces &eacute;checs, l&rsquo;avaient priv&eacute; de ses pouvoirs. Il ne restait plus &agrave; celui-ci que d&eacute;missionner, avant d&rsquo;&ecirc;tre probablement arr&ecirc;t&eacute;.</p> <p>Bien que les situations soient tr&egrave;s diff&eacute;rentes, on ne pourra pas s&rsquo;emp&ecirc;cher de comparer le sort de Barzani et celui de Puigdemont en Catalogne. Tous deux commirent l&rsquo;erreur de ne pas d&eacute;clarer imm&eacute;diatement l&rsquo;ind&eacute;pendance, d&egrave;s connus les r&eacute;sultats des r&eacute;f&eacute;rendums, et ce quelles que puissent &ecirc;tre les risques politiques r&eacute;sultant d&rsquo;une telle d&eacute;cision.</p> Mon, 30 Oct 2017 23:00:00 GMT Catalogne. Guerre civile ou soumission des indépendantistes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2741 2741 <br /><p>&nbsp;Le S&eacute;nat espagnol a aussit&ocirc;t approuv&eacute; la mise sous tutelle de la r&eacute;gion. Il a d&eacute;cid&eacute; l&#39;application de l&#39;article 155 de la Constitution qui autorise Madrid &agrave; mettre la Catalogne sous tutelle et &agrave; destituer son ex&eacute;cutif.&nbsp;</p> <p>L&rsquo;Union europ&eacute;enne et divers Etats dont la France par la voix d&rsquo;Emmanuel Macron se sont f&eacute;licit&eacute;s de cette d&eacute;cision, affirmant que la Catalogne devait rester espagnole. Beaucoup craignent en effet que l&rsquo;ind&eacute;pendance catalane entraine des cons&eacute;quences en chaine dans toute l&rsquo;Union.</p> <p>Mais derri&egrave;re les gouvernement europ&eacute;ens, c&rsquo;est l&rsquo;Etat profond am&eacute;ricain qui a commenc&eacute; &agrave; s&rsquo;inqui&eacute;ter et a multipli&eacute; les interventions officielles et officieuses contre les ind&eacute;pendantistes catalans. &nbsp;Faut-il rappeler que l&rsquo;Union europ&eacute;enne a &eacute;t&eacute; essentiellement une cr&eacute;ation de Washington pour mettre en place un glacis destin&eacute; &agrave; s&rsquo;opposer &agrave; la Russie.</p> <p>Ceux qui n&rsquo;avaient pas voulu l&rsquo;admettre, comme r&eacute;cemment certains int&eacute;r&ecirc;ts grecs, ont vu ce qu&rsquo;il en r&eacute;sultait pour eux. Bien auparavant, le mouvement de mai 1968 en France avait &eacute;t&eacute; lanc&eacute;, avec l&rsquo;aide de Daniel Cohn Bendit, depuis toujours agent de la CIA, pour renverser de Gaulle. Celui-ci &nbsp;avait eu le &nbsp;tort de ne pas admettre l&rsquo;emprise am&eacute;ricaine qui en r&eacute;sultait pour la France</p> <p>Nous suivrons &eacute;videmment dans les prochains jours ce que produira le conflit actuel entre Barcelone et Madrid.</p> <p><strong>Voir</strong></p> <p><a href="http://www.eldiario.es/catalunya/resolucion-JxSi-Constituimos-Republica-independiente_0_701680023.html">http://www.eldiario.es/catalunya/resolucion-JxSi-Constituimos-Republica-independiente_0_701680023.html</a></p> Thu, 26 Oct 2017 23:00:00 GMT Catalogne. L'affrontement s'éloigne encore. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2733 2733 <br /><p>De leur c&ocirc;t&eacute;, les services de Carles Puigdemont le pr&eacute;sident de la G&eacute;n&eacute;ralit&eacute; de Catalogne, ont annonc&eacute; que celui-ci r&eacute;agirait &agrave; l&#39;annonce de Madrid dans un discours programm&eacute; pour le samedi 21/10 &agrave; 21h.&nbsp;S&#39;il annon&ccedil;ait qu&#39;il refusait sa destitution et qu&#39;il proclamait l&#39;ind&eacute;pendance, ce serait le conflit. Puigdemont a &eacute;t&eacute; pr&eacute;venu par Madrid. S&#39;il faisait cela, il serait jug&eacute; et pourrait encourir plusieurs ann&eacute;es de prison.</p> <p>Il est probable que les Catalans refusant l&#39;ind&eacute;pendance prendraient la rue &agrave; leur tour, avec des effectifs sans doute &eacute;gaux &agrave; ceux des manifestants ind&eacute;pendantistes. Les deux mouvements s&#39;affronteraient peut-&ecirc;tre violemment. Des armes parleraient, car les uns et les autres n&#39;en manquent pas. Serait-ce alors la guerre civile?</p> <p><strong>Mise &agrave; jour au 21/10, 22h</strong></p> <p>Carles Puigdemont a prononc&eacute; comme pr&eacute;vu une br&egrave;ve allocution, samedi 21/10&nbsp;&agrave; 21 heures. Le pr&eacute;sident de la Communaut&eacute; catalane a r&eacute;pondu &agrave; la d&eacute;cision annonc&eacute;e le matin m&ecirc;me par le gouvernement espagnol.</p> <p>Le gouvernement espagnol &quot;se place hors de l&#39;&Eacute;tat de droit&quot; a-t-il d&eacute;clar&eacute;, qualifiant la d&eacute;cision du conseil des ministres de&nbsp;&quot;pire attaque contre les institutions catalanes&quot; depuis la dictature franquiste<strong>.</strong>&nbsp;En fait, diront les ind&eacute;pendantistes les plus convaincus, il a encore recul&eacute; puisqu&#39;une nouvelle fois il n&#39;est pas all&eacute; jusqu&#39;&agrave; d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l&#39;ind&eacute;pendance.</p> <p>A suivre.&nbsp;</p> Fri, 20 Oct 2017 23:00:00 GMT Hillary Clinton financée par les Russes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2730 2730 <br /><p>Cependant, malgr&eacute; la mobilisation des moyens consid&eacute;rables dont dispose le FBI, la CIA, la NSA et d&#39;autres agences, et bien que l&#39;enqu&ecirc;te ait &eacute;t&eacute; poursuivie pendant des semaines, aucune preuve d&#39;une &eacute;ventuelle immixtion russe n&#39;a pu &ecirc;tre apport&eacute;e.<br /> <br /> Ces derniers jours, un scandale dont on commence &agrave; parler, dit Uranium One, met en cause Hillary Clinton et son comit&eacute; &eacute;lectoral, voire une fraction du parti D&eacute;mocrate. Il montre que ce sont en 2010 les Russes, ou plut&ocirc;t certains int&eacute;r&ecirc;ts priv&eacute;s russes, qui ont largement financ&eacute; Hillary Clinton, sa fondation et en amont Bill Clinton. Hillary &eacute;tait parfaitement au courant de ce financement, et elle l&#39;a accept&eacute; sans se poser de questions. Il n&#39;est pas certain qu&#39;Obama, alors pr&eacute;sident, ait &eacute;t&eacute; inform&eacute;. Il est donc tout &agrave; fait l&eacute;gitime de parler de corruption, les Russes en question &eacute;tant les corrupteurs et Hillary la corrompue.</p> <p>Il faut dire que ce n&#39;&eacute;tait pas Vladimir Poutine ni ses services qui ont achet&eacute; les faveurs d&#39;Hillary Clinton. C&#39;&eacute;tait des int&eacute;r&ecirc;ts priv&eacute;s de l&#39;industrie nucl&eacute;aire russe, notamment des agents d&#39;un organisme nomm&eacute; RosAtom qui agissaient en fraude du droit russe et du droit international. Ils voulaient s&#39;assurer le silence de l&#39;administration am&eacute;ricaine, alors soumise en ce domaine &agrave; l&#39;autorit&eacute; d&#39;Hillary Clinton, dans une t&eacute;n&eacute;breuse affaire mettant en cause une partie de l&#39;approvisionnement en uranium des Etats-Unis.</p> <p>Il s&#39;agissait en 2010 pour RosAtom d&#39;&ecirc;tre autoris&eacute; &agrave; acqu&eacute;rir 51% du capital d&#39;une entreprise dite Uranium One. Celle-ci &eacute;tait bas&eacute;e en Afrique du Sud mais avait fusionn&eacute; en 2007 avec l&#39;entreprise canadienne UrAsia Energy. Hillary Clinton avait jou&eacute; un r&ocirc;le essentiel dans la transaction car elle mettait en cause des&nbsp;activit&eacute;s li&eacute;es &agrave; la s&eacute;curit&eacute; nationale am&eacute;ricaine. Il fallait donc l&#39;approbation du <em>Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS)</em>, dans lequel si&eacute;geait Hillary Clinton, alors Secr&eacute;taire d&#39;Etat.</p> <p>Or aujourd&#39;hui, une enqu&ecirc;te men&eacute;e par le Comit&eacute; judiciaire du S&eacute;nat a montr&eacute; que la fondation Clinton avait accept&eacute; de 9 personnalit&eacute;s associ&eacute;es avec Uranium One plus de 100 millions de dollars de contributions, autrement dit en bon fran&ccedil;ais de pots de vin. Les Russes de RosAtom voulait s&#39;assurer de l&#39;accord du CFIUS pour une entr&eacute;e majoritaire au capital de Uranium One. Ce qui fut fait. Le Comit&eacute; judiciaire du S&eacute;nat a obtenu de nombreuses preuves du versement par Rosatom des contributions &agrave; la Fondation Clinton.<br /> <br /> On ne sait pas encore si Donald Trump, qui a suivi cette affaire avec int&eacute;r&ecirc;t, demandera l&#39;inculpation d&#39;Hillary Clinton.</p> <p><strong>Notes</strong></p> <ol> <li> <p>Voir du 17/10/2017&laquo;&nbsp;Senate Judiciary Committee launches probe into Russian nuclear bribery case&nbsp;&raquo; <a href="http://thehill.com/policy/national-security/355957-senate-judiciary-opens-probe-into-obama-era-russian-nuclear-bribery">http://thehill.com/policy/national-security/355957-senate-judiciary-opens-probe-into-obama-era-russian-nuclear-bribery</a></p> </li> <li> <p>Voir aussi sur ce m&ecirc;me sujet<br /> FBI Uncovered Russian Bribery Plot Before Obama Approved Uranium One Deal, Netting Clintons Millions<br /> <a href="http://www.zerohedge.com/news/2017-10-17/fbi-uncovered-russian-nuclear-bribery-plot-obama-approved-uranium-one-deal-netting-c?page=2">http://www.zerohedge.com/news/2017-10-17/fbi-uncovered-russian-nuclear-bribery-plot-obama-approved-uranium-one-deal-netting-c?page=2</a><br /> <br /> Ainsi que<br /> <a href="http://theduran.com/breaking-senate-judiciary-committee-launches-probe-into-russian-nuclear-bribery-case/">http://theduran.com/breaking-senate-judiciary-committee-launches-probe-into-russian-nuclear-bribery-case/</a></p> <p>et&nbsp;<br /> <a href="http://theduran.com/breaking-down-the-uranium-one-scandal-once-again-vladimir-putin-is-to-blame/">http://theduran.com/breaking-down-the-uranium-one-scandal-once-again-vladimir-putin-is-to-blame/</a></p> <p>&nbsp;</p> </li> </ol> Wed, 18 Oct 2017 23:00:00 GMT Porto Rico et les Antilles françaises http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2728 2728 <br /><!--[if gte mso 9]><xml><w:WordDocument><w:View>Normal</w:View><w:Zoom>0</w:Zoom><w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone><w:PunctuationKerning /><w:ValidateAgainstSchemas /><w:SaveIfXMLInvalid>false</w:SaveIfXMLInvalid><w:IgnoreMixedContent>false</w:IgnoreMixedContent><w:AlwaysShowPlaceholderText>false</w:AlwaysShowPlaceholderText><w:Compatibility><w:BreakWrappedTables /><w:SnapToGridInCell /><w:WrapTextWithPunct /><w:UseAsianBreakRules /><w:DontGrowAutofit /></w:Compatibility><w:BrowserLevel>MicrosoftInternetExplorer4</w:BrowserLevel></w:WordDocument></xml><![endif]--><font size="2" face="Arial">Ce sera &eacute;videmment le budget national, c&rsquo;est-&agrave;-dire l&rsquo;ensemble des contribuables fran&ccedil;ais, qui participera &agrave; la reconstruction. <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>Par ailleurs les secours d&rsquo;urgence ont &eacute;t&eacute; organis&eacute;s, afin que les sinistr&eacute;s ne vivent pas plusieurs semaines sous la tente. </font> <p><font size="2" face="Arial">Les habitants de l&rsquo;le des Antilles am&eacute;ricaine Porto-Rico, consid&eacute;r&eacute;e par la F&eacute;d&eacute;ration comme un Etat Libre Associ&eacute;, n&rsquo;ont pas la m&ecirc;me chance. Les Porto-Ricains qui se f&eacute;licitaient jusqu&rsquo;&agrave; pr&eacute;sent d&rsquo;&ecirc;tre des citoyens am&eacute;ricains, constatent qu&rsquo;ils ne le sont pas. Trois semaines apr&egrave;s que l&rsquo;ouragan Irma ait presque d&eacute;truit l&rsquo;ile, leur situation demeure d&eacute;sastreuse. Des milliers d&rsquo;entre eux restent entass&eacute;s dans des baraquements d&rsquo;urgence &agrave; San Juan. 10% seulement d&rsquo;entre eux ont l&rsquo;&eacute;lectricit&eacute;, selon la Puerto Rico Electric Power Authority.. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les services de sant&eacute; craignent par ailleurs le d&eacute;veloppement de nombreux <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>probl&egrave;mes sanitaires, tenant &agrave; la pollution des eaux et au transport de germes infectieux notamment du fait du vent et des eaux. Ainsi des cas de Leptospirose, maladie pouvant &ecirc;tre mortelle et diffus&eacute;e par l&rsquo;urine de rats infect&eacute;s, ont &eacute;t&eacute; signal&eacute;s. Le bilan officiel des morts est pour le moment de 50, mais la disparition de liaisons t&eacute;l&eacute;phoniques dans certaines r&eacute;gions &eacute;loign&eacute;es font craindre un chiffre bien plus &eacute;lev&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La f&eacute;d&eacute;ration a apport&eacute; une certaine aide, jug&eacute;e totalement insuffisante. Mais ceci n&rsquo;a pas emp&ecirc;ch&eacute; Donald Trump d&rsquo;affirmer dans la nuit du 12 au 14/10, que celle-ci ne &laquo;&nbsp;pourra pas &ecirc;tre &eacute;ternelle&nbsp;&raquo;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&laquo; Nous ne pouvons pas garder la Fema (l'agence de gestion des situations d'urgence), l'arm&eacute;e et les secours &eacute;ternellement &agrave; Porto Rico&nbsp;&raquo;. Il a par ailleurs accus&eacute; les administrations locales d&rsquo;incomp&eacute;tence, faute qu&rsquo;elles aient su pr&eacute;voir les r&eacute;actions &agrave; une catastrophe de cette ampleur. &nbsp;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">16 milliards de dollars avaient &eacute;t&eacute; pr&eacute;c&eacute;demment allou&eacute;s &agrave; l&rsquo;ile, mais il s&rsquo;agissait de sommes n&rsquo;allant pas aux habitants. Elles serviront &agrave; diminuer la dette de l&rsquo;ile, jug&eacute;e colossale. Autrement dit, elles profiteront essentiellement aux banques am&eacute;ricaines pr&eacute;teuses, qui commen&ccedil;aient &agrave; se demander si elles pourraient jamais &ecirc;tre rembours&eacute;es. La d&eacute;cision que vient de prendre la Chambre des Repr&eacute;sentants afin de venir en aide aux Etats touch&eacute;s par l&rsquo;ouragan Harvey n&rsquo;alloue que 1,5 milliard &agrave; Porto Rico. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Tromp avait d&eacute;j&agrave; soulev&eacute; l&rsquo;indignation en arrivant &agrave; l&rsquo;ile le 3 octobre. Il avait d&eacute;clar&eacute; que porto Rico d&eacute;stabilisait le budget am&eacute;ricain (dont, rappelons-le, le budget de d&eacute;fense est au miimum de 700.000 milliards de dollars).</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&nbsp;Les <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>autorit&eacute;s portoricaines ont r&eacute;agi. Le gouverneur Ricardo Rossello a notamment rappel&eacute; que les Porto-Ricains &eacute;taient des citoyens am&eacute;ricains. La maire de la capitale San Juan, Carmen Yulin Cruz, s'est montr&eacute;e plus virulente <span style="mso-spacerun:yes">&nbsp;</span>: &laquo; vos commentaires &agrave; propos de Porto Rico sont indignes d'un commandant en chef, ils semblent provenir davantage d'un haineux en chef&nbsp;&raquo;. </font></p> <!--[if gte mso 9]><xml><w:LatentStyles DefLockedState="false" LatentStyleCount="156"></w:LatentStyles></xml><![endif]--><!--[if !mso]><objectclassid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object><style>st1:*{behavior:url(#ieooui) }</style><![endif]--><!--[if gte mso 10]><style>/* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}</style><![endif]--> Fri, 13 Oct 2017 23:00:00 GMT Indépendance. Annonce ambiguë du président de la région autonome catalane http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2725 2725 <br /><p><font size="2" face="Arial">S'il n'a pas d&eacute;clar&eacute; formellement l'ind&eacute;pendance catalane, il a n&eacute;anmoins affirm&eacute; que la r&eacute;gion &laquo;sera un Etat ind&eacute;pendant, sous la forme d'une R&eacute;publique&raquo;. Il n'a cependant pas annonc&eacute; de calendrier pr&eacute;cis pour une d&eacute;claration officielle, laissant &agrave; Madrid plusieurs semaines pour ouvrir la discussion. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Imm&eacute;diatement apr&egrave;s, par la voix de son porte-parole, le gouvernement espagnol a jug&eacute; inadmissible une d&eacute;claration implicite d'ind&eacute;pendance. On peut en conclure qu'il rejette la proposition de discussion formul&eacute;e par Carles Puigdemont. Il renouvellerait ainsi son refus absolu de toute ind&eacute;pendance.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Aux yeux de beaucoup d'observateurs &eacute;trangers, ainsi qu'&agrave; &agrave; ceux de la plupart des Catalans, l'annonce ambigu&euml; de Carles Puigdemont sera consid&eacute;r&eacute;e comme une reculade cachant mal une capitulation devant les exigences de Madrid. On ne voit pas comment le processus de discussion pourrait s'instaurer dor&eacute;navant. Par ailleurs, on ne voit pas comment Puigdemont pourrait dans quelques jours d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l'ind&eacute;pendance. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le pr&eacute;sident, mis au pied du mur, s'est-il jug&eacute; personnellement inapte &agrave; mener les difficiles d&eacute;marches conduisant rapidement &agrave; l'ind&eacute;pendance? Se serait-il estim&eacute; mal second&eacute; pour ce faire par des partisans capables de discours incendiaires mais non de travail s&eacute;rieux? A-t-il craint pour sa vie, devant les menaces d'assassinat formul&eacute; par un gouvernement n'ayant plus rien &agrave; envier &agrave; celui de Francisco Franco. Quoiqu'il en soit, nous pensons pour notre part que cette occasion manqu&eacute;e ne se retrouvera pas. <br /> <br /> <span lang="es-ES">Bien, </span><em><span lang="es-ES"><span style="font-style: normal">ya veremos</span></span></em><span lang="es-ES"> qui&eacute;n est&aacute; equivocado.</span></font> </p> Mon, 09 Oct 2017 23:00:00 GMT Pour retrouver Jacques Sapir http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2722 2722 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-la-democratie-en-marche-dans-la-france-daujourdhui-par-jacques-sapir/">https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-la-democratie-en-marche-dans-la-france-daujourdhui-par-jacques-sapir/</a></font></p> <font size="2" face="Arial"><br /> Mais ils continueront de s'indigner &agrave; constater qu'en France, un pays se disant d&eacute;mocratique, la libert&eacute; d'expression ne soit plus tol&eacute;r&eacute;e chez certains universitaires, ceux que le Pouvoir juge insuffisamment serviles. Certes Jacques Sapir a le tort immense d'&ecirc;tre souvent (mais pas exclusivement), publi&eacute; par Sputnik. De m&ecirc;me, l'intitul&eacute; de son blog faisait esp&eacute;rer l'impensable, que l'Europe et la Russie retrouvent apr&egrave;s des d&eacute;cennies de guerre froide, des relations normales entre grandes puissances. <br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or pour les groupes de pression anti-russes qui dominent &agrave; Washington, comme h&eacute;las &agrave; Paris, le terme de Russie est plus que jamais pr&eacute;sent&eacute; comme repr&eacute;sentatif du pire des r&eacute;gimes staliniens. Mais est-ce &eacute;tonnant alors que Donald Trump se comporte aujourd'hui comme s'il pr&eacute;parait des offensives militaires d'ampleur aux fronti&egrave;res de ce pays. </font></p> Sun, 08 Oct 2017 23:00:00 GMT Carles Puigdemont menacé d'assassinat par le gouvernement espagnol http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2723 2723 <br /><em><font size="2" face="Arial" color="#993300">&laquo;&nbsp;Esp&eacute;rons que rien ne sera d&eacute;clar&eacute; demain, parce que la personne ayant fait cette d&eacute;claration pourrait finir comme celle ayant fait une d&eacute;claration identique, il y a 83 ans&nbsp;&raquo; </font></em> <p style="margin-bottom: 0.5cm"><font size="2" face="Arial">Tout ceci ram&egrave;ne l'Espagne aux pires jours de l'&egrave;re franquiste.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><strong><font size="2" face="Arial">Sources</font></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">The Spain Report @thespainreport </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">1. PP spokesman says Puigdemont might end up like Lluis Companys (in 1934) if he declares independence tomorrow&hellip;</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">2:34 PM - Oct 9, 2017 </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0.5cm"><font size="2" face="Arial"> Voir <a href="https://twitter.com/thespainreport/status/917367789920374784?ref_src=twsrc%5Etfw&amp;ref_url=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2F2017-10-09%2Fspanish-government-issues-veiled-death-threat-catalan-leader">https://twitter.com/thespainreport/status/917367789920374784?ref_src=twsrc%5Etfw&amp;ref_url=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2F2017-10-09%2Fspanish-government-issues-veiled-death-threat-catalan-leader</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0.5cm"><font size="2" face="Arial">La persone vis&eacute;e &eacute;tait Lluis Companys. Wikipedia nous informe que: </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><em>Llu&iacute;s Companys i Jover, n&eacute; &agrave; El Tarr&ograve;s (aujourd'hui Tornabous) le 21 juin 1882 et mort &agrave; Barcelone le 15 octobre 1940, &eacute;tait un avocat et homme politique catalan, qui fut pr&eacute;sident de la G&eacute;n&eacute;ralit&eacute; de Catalogne de 1934 &agrave; sa mort. Exil&eacute; en Bretagne apr&egrave;s la Guerre civile espagnole, il a &eacute;t&eacute; livr&eacute; au r&eacute;gime franquiste par la Gestapo et ex&eacute;cut&eacute; &agrave; Montju&iuml;c, au cri de &laquo; Per Catalunya! &raquo; (&laquo; Pour la Catalogne ! &raquo;). </em></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><br /> </p> Sun, 08 Oct 2017 23:00:00 GMT Rencontre Vladimir Poutine-Roi Salman à Moscou http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2719 2719 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20171006174548_putin_saudi_king_0.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Les alli&eacute;s de la Russie, notamment en Syrie et en Iran, se sont sans doute aussi inqui&eacute;t&eacute;s de ce rapprochement, mais nul n'en a rien su. Tout se passe comme si Vladimir Poutine, devenu le &quot;nouveau ma&icirc;tre du Moyen Orient&quot;, pouvait tout se permettre. Aujourd'hui, &agrave; la lumi&egrave;re des importants accords &eacute;conomique entre la Russie et l'Arabie saoudite, on peut en effet penser que celle derni&egrave;re veillera d&eacute;sormais &agrave; ne pas s'opposer aux strat&eacute;gies de Moscou dans la r&eacute;gion. Elle pourrait m&ecirc;me les favoriser. Le Royaume ne peut plus d&eacute;sormais compter sur un appui syst&eacute;matique de Washington. Donald Trump, qui s'est ouvert de nombreux fronts, notamment en Cor&eacute;e et en Asie du sud-est, face &agrave; la Chine, a sans doute d'autres priorit&eacute;s compte-tenu des difficult&eacute;s qu'il rencontre. </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Nous ne reviendrons pas ici en d&eacute;tail sur les accords russo-saoudiens. Ils visent en priorit&eacute; &agrave; coordonner les politiques d'extraction et vente de produits p&eacute;troliers. Mais ils ont d'autres objectifs strat&eacute;giques, , notamment la mise en place d'un Fonds commun d'investissement d'1 milliards de dollars de recherche dans les industries p&eacute;troli&egrave;res et du gaz naturel. Au del&agrave; de cette coop&eacute;ration, les accords pr&eacute;voient une coop&eacute;ration dans l'industrie nucl&eacute;aire, l'agriculture, les technologies de l'information notamment. L'Arabie devrait investir 10 milliards en Russie dans ces domaines. En retour elle b&eacute;n&eacute;ficiera d'une coop&eacute;ration scientifique de la Russie, visant &agrave; l'aider &agrave; combler ses retards.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">L&agrave; encore, on pourra s'inqui&eacute;ter de voir l'Arabie se donner gr&acirc;ce &agrave; la Russie une comp&eacute;tence dans les technologie nucl&eacute;aires. Du nucl&eacute;aire civil au nucl&eacute;aire militaire, il n'y a qu'un pas. Cependant on peut penser que les experts russes veilleront &agrave; ne pas donner trop de savoir faire &agrave; leurs futurs &eacute;l&egrave;ves saoudiens. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">La Russie vise en fait &agrave; b&eacute;n&eacute;ficier des r&eacute;serves en dollars dont dispose le Royaume. Celles-ci lui permettront de compenser l'effet des &laquo;&nbsp;sanctions&nbsp;&raquo; que Washington persiste &agrave; vouloir lui infliger. Ainsi dans l'imm&eacute;diat, elle pourra vendre &agrave; l'Arabie, selon les termes des accords, des missiles sol-air russe S-400. L'exportateur d'armes Rosoboronexport devrait aussi lui procurer des syst&egrave;mes Kornet-EM , TOS-1A, AGS-30 et Kalashnikov AK-103. Une partie de leur production pourrait &ecirc;tre localis&eacute;e en Arabie.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Que fera l'Arabie de tous ces mat&eacute;riels. Poursuivra-t-elle sa guerre au Yemen? A qui d'autres prendrait-elle le risque de s'attaquer? Manifestement, Vladimir Poutine consid&egrave;re que rien de nouveau n'en d&eacute;coulera, alors par exemple que les Etats-Unis sont et resteront les plus gros vendeurs d'armes &agrave; l'Arabie. Il se donnera seulement des moyens de pression sur Riyad, en tant que &laquo;&nbsp;nouveau ma&icirc;tre du Moyen -Orient&nbsp;&raquo;, pour que le Royaume lui fasse all&eacute;geance. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Les Isra&eacute;liens, les Turcs, les Egyptiens et les Jordaniens ont suivi le m&ecirc;me chemin, ou le feront prochainement. <br /> </font></p> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial"><strong>Note</strong> au 09/10</font></p> <p align="LEFT"><font size="2" face="Arial">Voir dans le m&ecirc;me sens:<br /> <a class="mashicon-facebook mash-large mash-center mashsb-noshadow" href="https://www.facebook.com/sharer.php?u=http%3A%2F%2Ftheduran.com%2Fthe-emergence-of-a-russian-iranian-turkish-triangle-is-the-new-reality-in-the-middle-east%2F" target="_blank" rel="nofollow"><span class="icon"></span><span class="text"></span></a><a class="mashicon-twitter mash-large mash-center mashsb-noshadow" href="https://twitter.com/intent/tweet?text=The%20emergence%20of%20a%20Russian-Iranian-Turkish%20triangle%20is%20the%20new%20reality%20in%20the%20Middle%20East&amp;url=http://theduran.com/?p=22949&amp;via=theduran_com" target="_blank" rel="nofollow"><span class="icon"></span><span class="text"></span></a></font></p> <aside class="g1-row g1-sharebar g1-sharebar-loaded g1-sharebar-off" style="top: 0px;"> <div class="g1-row-inner"> <div class="g1-column g1-sharebar-inner"><aside class="mashsb-container mashsb-main mashsb-stretched mashsb-stretched"> </aside></div> </div> <div class="g1-row-background"> </div> </aside><font size="2" face="Arial"> </font> <div class="g1-row g1-row-layout-page g1-preheader g1-preheader-smiley"> <div class="g1-row-inner"> <div class="g1-column g1-dropable"> </div> </div> <div class="g1-row-background"> </div> </div> <font size="2" face="Arial"> </font> <div class=""><font size="2" face="Arial"> </font> <div class="g1-header g1-header-mobile-01 g1-header-smiley g1-row g1-row-layout-page"><font size="2" face="Arial"> </font> <div class="g1-row-inner"><font size="2" face="Arial"> </font> <div class="g1-column g1-dropable"><font size="2" face="Arial"> <a class="g1-hamburger g1-hamburger-show" href="http://theduran.com/the-emergence-of-a-russian-iranian-turkish-triangle-is-the-new-reality-in-the-middle-east/"> <span class="g1-hamburger-icon"></span></a></font><span class="entry-categories "><span class="entry-categories-inner"><a href="http://theduran.com/category/news/" class="entry-category entry-category-item-60"><span itemprop="articleSection"><font size="2" face="Arial">http://theduran.com/the-emergence-of-a-russian-iranian-turkish-triangle-is-the-new-reality-in-the-middle-east/</font></span></a></span></span></div> </div> </div> </div> Thu, 05 Oct 2017 23:00:00 GMT Le roi d'Espagne appelle à la force http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2717 2717 <br /><font face="Arial" size="2">Dans un discours plus que ferme, le roi Felipe VI a d&eacute;nonc&eacute;, mardi 3&nbsp;octobre, la <em>&laquo;&nbsp;d&eacute;loyaut&eacute; inadmissible&nbsp;&raquo;</em> et la <em>&laquo;&nbsp;conduite irresponsable&nbsp;&raquo;</em> du gouvernement catalan qui, <em>&laquo;&nbsp;de mani&egrave;re d&eacute;lib&eacute;r&eacute;e&nbsp;&raquo;,</em> a <em>&laquo;&nbsp;syst&eacute;matiquement port&eacute; atteinte &agrave; la l&eacute;gislation&nbsp;&raquo;</em> en organisant, dimanche 1<sup>er</sup>&nbsp;octobre, un r&eacute;f&eacute;rendum visant &agrave; d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l&rsquo;ind&eacute;pendance. Il a ajout&eacute; que le gouvernement catalan s&rsquo;est mis en <em>&laquo;&nbsp;marge de la d&eacute;mocratie&nbsp;&raquo; </em>en essayant de <em>&laquo;&nbsp;rompre l&rsquo;unit&eacute; de l&rsquo;Espagne et la souverainet&eacute; nationale, </em>a affirm&eacute; le roi.<em> C&rsquo;est la responsabilit&eacute; des pouvoirs l&eacute;gitimes de l&rsquo;Etat de garantir l&rsquo;ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions&nbsp;&raquo; </em><em><span style="font-style: normal">1). </span></em><br /> <em><span style="font-style: normal"></span></em> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Ces propos pourraient peut-&ecirc;tre se concevoir de la part du Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique dans un Etat comme la France, qui a fait historiquement de l'unit&eacute; et de la centralit&eacute; de l'Etat la source de sa puissance, au cas o&ugrave; des ind&eacute;pendantistes bretons ou basques organisaient des r&eacute;f&eacute;rendums. Mais en Espagne, beaucoup plus d&eacute;centralis&eacute;e et r&eacute;gionaliste que la France, il a surpris et pas seulement en Catalogne. Ceci de la part d'un souverain s'&eacute;tant mis jusqu'&agrave; ce jour en retrait des d&eacute;bats politiques. Les ind&eacute;pendantistes catalans y verront une v&eacute;ritable d&eacute;claration de guerre. Ceci ne fera que renforcer leur d&eacute;termination.</span></em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Une telle intervention du pouvoir royal dans les affaires publiques est sans pr&eacute;c&eacute;dent depuis le coup d'Etat militaire avort&eacute; de f&eacute;vrier 1981, alors que l'Espagne cherchait sa voie vers un pouvoir parlementaire apr&egrave;s la chute de Franco. Le roi Felipe VI en ne faisant pas allusion &agrave; la r&eacute;pression f&eacute;roce de la police de Madrid &agrave; l'&eacute;gard des &eacute;lecteurs catalans, a rappel&eacute; pour beaucoup de citoyens les exc&egrave;s de la dictature franquiste. Comment entend-il &laquo;&nbsp;</span></em><em>garantir l&rsquo;ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions&nbsp;&raquo;</em><em><span style="font-style: normal"> &agrave; l'encontre du gouvernement catalan et de son chef </span></em><em>, </em><em><span style="font-style: normal">sinon par un v&eacute;ritable appel &agrave; l'arm&eacute;e? </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il encourage ainsi une v&eacute;ritable guerre civile, car il devrait savoir que de nouvelles interventions arm&eacute;es de la force publique transformeront en adversaires r&eacute;solus l'ensemble des Catalans, quels que soient leurs sentiments &agrave; l'&eacute;gard de l'ind&eacute;pendance. D'autres citoyens, dans d'autres &laquo;&nbsp;r&eacute;gions autonomes&nbsp;&raquo; de l'Espagne, tent&eacute;s aux-aussi par une &eacute;mancipation &agrave; l'&eacute;gard du pouvoir de Madrid, pourraient les rejoindre. On citera en premier lieu le Pays basque. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Il est inqui&eacute;tant de voir que la presse &laquo;&nbsp;officielle&nbsp;&raquo; espagnole, notamment </span></em><em>El Espa&ntilde;ol</em><em><span style="font-style: normal"> et </span></em><em>El Mundo,</em><em><span style="font-style: normal"> a imm&eacute;diatement r&eacute;agi au discours de Felipe VI en demandant que le Premier ministre Mariano Rajoy envoie des troupes en Catalogne pour suspendre le gouvernement r&eacute;gional et saisir l'administration et les finances, ceci en s'appuyant sur l'article 155 de la Constitution qui le permet en cas de remise en cause de l'unit&eacute; de l'Etat</span></em><em><em>. &laquo;&nbsp;Sinon, qu'il d&eacute;missionne&nbsp;&raquo;</em></em><em><span style="font-style: normal">&nbsp;2). </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">De m&ecirc;me, tous les principaux partis &agrave; Madrid, de gauche tel le PSOE ou conservateurs, ont applaudi au discours du Roi. Le parti Podemos a critiqu&eacute; l'appel &agrave; la force lanc&eacute; par le Roi, mais il n'a rien propos&eacute; qu'un nouvel appel &agrave; la n&eacute;gociation &agrave; laquelle plus personne ne croit. </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">A Bruxelles, les propos du Roi n'ont pas provoqu&eacute; de rejet. Mais l&agrave; aussi, l'appel rituel &agrave; la n&eacute;gociation n'entraine plus aucun soutien s&eacute;rieux. Une voix s'est faite entendre pour constater qu'avec la situation actuelle en Espagne, c'est &laquo;&nbsp;l'Union europ&eacute;enne enti&egrave;re qui va partir en lambeaux&nbsp;&raquo;. Faudra-t-il le regretter, quand on sait que l'Union europ&eacute;enne, sous sa forme actuelle, est rest&eacute;e un produit et un outil de l'Empire am&eacute;ricain? </span></em></font> </p> <font face="Arial" size="2"><br /> <br /> <strong>R&eacute;f&eacute;rences </strong></font> <ol> <li> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir El Espa&ntilde;ol </span></em><em><em>El Rey insta a Rajoy, las Cortes y los jueces a sofocar la rebeli&oacute;n en Catalu&ntilde;a</em><span style="font-style: normal"><br /> <a href="https://www.elespanol.com/espana/politica/20171003/251475953_0.html">https://www.elespanol.com/espana/politica/20171003/251475953_0.html</a></span></em></font></p> </li> <li> <p><font face="Arial" size="2"><em><span style="font-style: normal">Voir El Mundo </span></em><em><em>Escuchen al Rey: restauren la ley en Catalu&ntilde;a<br /> </em></em><em><span style="font-style: normal"> <a href="http://www.elmundo.es/opinion/2017/10/03/59d3fac8ca474176208b45b9.html">http://www.elmundo.es/opinion/2017/10/03/59d3fac8ca474176208b45b9.html</a></span></em></font></p> </li> </ol> Tue, 03 Oct 2017 23:00:00 GMT Référendum en Catalogne. Les réserves de l'extrême gauche espagnole. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2715 2715 <br /><font face="Arial" size="2">Il s'agit d'une nette d&eacute;faite pour le Parti Populaire de Mariano Rajoy, qui avait pourtant envoy&eacute; en Catalogne plus de 16.000 policiers. Les violences de ceux-ci &agrave; l'&eacute;gard des votants ont fait le tour des m&eacute;dia. Au moins 800 personnes ont &eacute;t&eacute; bless&eacute;es, comprenant un certain nombre de personnes &acirc;g&eacute;es. Ces &eacute;v&egrave;nements ont rappel&eacute; la r&eacute;pression sauvage du gouvernement de Franco &agrave; l'&eacute;gard des autonomistes et socialistes catalans. <br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Dans l'imm&eacute;diat, le chef du gouvernement catalan Carles Puigdemont s'est donn&eacute; quelques jours avant d'annoncer sa d&eacute;cision: soit d&eacute;clarer unilat&eacute;ralement l'Ind&eacute;pendance, soit entreprendre des n&eacute;gociations avec Madrid. Mais on ne voit pas o&ugrave; celles-ci pourraient mener, vu l'opposition radicale du gouvernement espagnol. Celui-ci est confort&eacute; dans son attitude par la Commission europ&eacute;enne et les chefs d'Etat de plusieurs pays, dont la France. <br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Les droites au pouvoir &agrave; Bruxelles et dans ces Etats ne veulent pas qu'en cas de s&eacute;cession, entrainant quasi automatiquement une sortie de l'Union, l'exemple catalan encourage des mouvement s&eacute;cessionnistes &agrave; demander l'ind&eacute;pendance de diverses provinces en conflit larv&eacute; avec les gouvernements centraux. Ce serait certainement le cas en Italie. En France, bien que peu probable, le m&ecirc;me ph&eacute;nom&egrave;ne a &eacute;t&eacute; &eacute;voqu&eacute; concernant la Corse.<br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Derri&egrave;re l'UE et les gouvernements europ&eacute;ens joue aussi de fa&ccedil;on relativement discr&egrave;te mais bien d&eacute;termin&eacute;e et bien pourvue en dollars les repr&eacute;sentants de Washington. Comme nous l'avons souvent expos&eacute;, celui-ci a toujours consid&eacute;r&eacute; une UE fa&ccedil;onn&eacute;e et dirig&eacute;e selon ses souhaits comme le meilleur rempart possible contre l'influence grandissante de la Russie. Ceci non seulement au plan civil mais au plan militaire, &agrave; travers l'Otan. L'Union actuelle se dispersant en un certain nombre de petits Etats ind&eacute;pendant ne serait pas aussi facilement contr&ocirc;lable. <br /> <br /> Il faut noter que la gauche de la gauche, en Espagne comme dans d'autres pays, consid&egrave;re non sans de bons arguments que l'ind&eacute;pendantisme catalan est beaucoup le r&eacute;sultat du refus des classes dirigeantes de la province pour, selon la formule employ&eacute;e sans vergogne, continuer &agrave; payer pour les provinces pauvres. Celles-ci ne disposent pas des m&ecirc;mes ressources que la Catalogne, mais elles sont aussi accus&eacute;es de laxisme voire de paresse par la bourgeoisie d'affaire.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Contre le s&eacute;paratisme en Espagne, on pourra lire ci-dessous un manifeste dat&eacute; 30 septembre 2017 &eacute;manant du Comit&eacute; International de la 4e Internationale se revendiquant du trotskisme. Son audience est faible en Europe, mais le point de vue exprim&eacute; est souvent repris par d'autres organisations repr&eacute;sentant la gauche de la gauche. 1); Ceci dit, l'union des classes ouvri&egrave;res europ&eacute;ennes, &eacute;voqu&eacute;e par ce manifeste, parait encore une utopie.<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"> </p> <h4 style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">1) For working class unity! No to separatism in Spain!<br /> Statement of the International Committee of the Fourth International <br /> 30 September 2017 <br /> <a href="http://www.wsws.org/en/articles/2017/09/30/cata-s30.html">http://www.wsws.org/en/articles/2017/09/30/cata-s30.html</a></font></h4> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal" /> Sun, 01 Oct 2017 23:00:00 GMT Bashar al Assad est-il en voie de reconquérir l'ensemble de la Syrie&#160;? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2710 2710 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170927150735_cartesyrie.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font face="Arial" size="2">Ce franchissement a &eacute;t&eacute; rendu possible du fait de la construction par le g&eacute;nie russe, sous des tirs continuels de l'Etat islamique EI, d'un pont de bateaux sur l'Euphrate. Celui-ci permet <em><span style="font-style: normal"> le passage de 8.000 v&eacute;hicules par jour, y compris des camions lourds et des chars</span></em><span style="font-style: normal">. </span> </font> <p><font face="Arial" size="2">En franchissant l&rsquo;Euphrate, l&rsquo;arm&eacute;e de Bashar al Assad se rapproche de la zone d&rsquo;op&eacute;ration des Forces d&eacute;mocratiques syriennes (FDS), constitu&eacute;es de Kurdes et de diverses factions islamiques,&nbsp; qui m&egrave;nent une op&eacute;ration s&eacute;par&eacute;e avec l&rsquo;appui de Washington. Celles-ci ont annonc&eacute; d&eacute;but octobre s'&ecirc;tre totalement empar&eacute; de la ville de Raqa, capitale proclam&eacute;e de l'Etat islamique. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Moscou a ainsi d&eacute;cid&eacute; &agrave; apporter un soutien aux Syriens beaucoup plus important et manifeste qu'auparavant. Dans le m&ecirc;me temps, diff&eacute;rents articles signalent l'h&eacute;sitation croissance de Washington &agrave; s'impliquer davantage sur ce terrain de peur d'aggraver les difficult&eacute;s et &eacute;checs rencontr&eacute;s sur d'autres fronts 1) </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ceci veut-il dire que les risques d'affrontements directs entre Am&eacute;ricains et Russes autour des terrains p&eacute;trolif&egrave;res au N.E de Deir Ezzor, que nous &eacute;voquions dans un pr&eacute;c&eacute;dent article 2) sont en train de se r&eacute;duire s&eacute;rieusement. Au del&agrave; de l'Euphrate, voire dans tout le Moyen-Orient, il s'agirait d'un recul am&eacute;ricain significatif. Mais il ne faut pas y croire trop t&ocirc;t. La b&ecirc;te bless&eacute;e, selon le proverbe, peut &ecirc;tre plus dangereuse que jamais. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong>Notes</strong><br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">1) Voir Cluborlov du 19/0 9 <a href="http://cluborlov.blogspot.fr/2017/09/military-defeat-as-financial-collapse.html">http://cluborlov.blogspot.fr/2017/09/military-defeat-as-financial-collapse.html</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">2) Voir Escalade am&eacute;r</font><font face="Arial" size="2">icaine en Syrie, 23/09 <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2704&amp;r_id=&amp;t=Escalade%20am%E9ricaine%20en%20Syrie">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2704&amp;r_id=&amp;t=Escalade%20am%E9ricaine%20en%20Syri</a>e</font></p> Tue, 26 Sep 2017 23:00:00 GMT