Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Sat, 22 Jul 2017 08:01:11 GMT La migration des épidémies http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2633 2633 <br /><p><font size="2" face="Arial">Le journal r&eacute;gional allemand&nbsp; <a href="https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/">https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/</a> mentionne dans l'article r&eacute;f&eacute;renc&eacute; <a href="https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/tuberkulose-weitere-kinder-betroffen-id17106331.html">https://www.shz.de/lokales/eckernfoerder-zeitung/tuberkulose-weitere-kinder-betroffen-id17106331.html</a> le fait qu'afin d&rsquo;emp&ecirc;cher l&rsquo;expulsion d&rsquo;un migrant y&eacute;m&eacute;nite dont la demande d&rsquo;asile avait &eacute;t&eacute; rejet&eacute;e, la paroisse de B&uuml;nsdorf lui avait&nbsp; offert un refuge de janvier &agrave; mai 2017. Ce migrant &eacute;tait atteint d&rsquo;une tuberculose tr&egrave;s contagieuse et fut en contact avec des enfants et leurs parents ainsi qu&rsquo;avec les instituteurs de cette commune de 700 habitants. On a d&eacute;tect&eacute; &agrave; ce jour 50 cas de tuberculose parmi les enfants et d&rsquo;autres cas pourraient se manifester dans les prochains mois, et m&ecirc;me ann&eacute;es, apr&egrave;s la contamination. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ceci illustre le risque sanitaire provenant de l'accueil de migrants. Certains professionnels de sant&eacute; commencent &agrave; y &ecirc;tre confront&eacute;s, mais le silence est encore de rigueur en ce domaine. Il serait pourtant d'ordre public que la question soit pos&eacute;e officiellement par les autorit&eacute;s de sant&eacute; et leurs tutelles.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les migrations en provenance de pays du Moyen-Orient et d'Afrique affect&eacute;s par une diversit&eacute; de maladies contagieuses ne cesseront de prendre de l'importance dans les mois et ann&eacute;es &agrave; venir. In&eacute;vitablement la contamination des populations des pays d'accueil se r&eacute;pandra. Nul n'ignore que dans ces pays, notamment en Europe, les syst&egrave;mes de sant&eacute; sont d&eacute;j&agrave; satur&eacute;s, travaillant &agrave; la limite de la rupture. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Que se passera-t-il lorsque des &eacute;pid&eacute;mies ou pand&eacute;mies import&eacute;es seront de plus en plus fr&eacute;quentes. In&eacute;vitablement, les &eacute;tablissements de soins ne pourront faire face &agrave; de nouvelles exigences sans une d&eacute;gradation durable de leur fonctionnement et sans une r&eacute;bellion de leurs personnels, aussi &laquo;&nbsp;d&eacute;vou&eacute;s&nbsp;&raquo; soient-ils. Personne en effet n'envisage de renforcer leurs moyens. Au contraire, le gouvernement Macron vient d'annoncer des r&eacute;ductions sensibles de cr&eacute;dit pour les prochaines ann&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans l'imm&eacute;diat, il sera tentant de fermer les fronti&egrave;res dans la mesure du possible, sauf aux migrants ayant pass&eacute; avec succ&egrave;s un examen sanitaire. Mais les m&eacute;decins contr&ocirc;leurs, d&eacute;j&agrave; d&eacute;bord&eacute;s, ne pourront pas faire face. De plus, de telles mesures provoqueront un nombre accru de migrations clandestines. Par ailleurs, que deviendront les individus refoul&eacute;s comme porteurs de germes pathologiques? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">A terme, le probl&egrave;me, d&eacute;j&agrave; difficilement solutionnable, ne fera que s'accroitre avec l'augmentation in&eacute;vitable des migrations pr&eacute;vues dans les prochaines ann&eacute;es. Ainsi, dans la d&eacute;cennie, le nombre des entrants provenant d'Afrique et visant l'Europe pourrait &ecirc;tre de dizaines de millions, sinon plus.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les sociologues verront l&agrave; le fait qu'in&eacute;vitablement, avec notamment la d&eacute;gradation des conditions climatiques et une croissance incontr&ocirc;lable des naissances dans certains pays, l'Europe ne pourra pas conserver le statut privil&eacute;gi&eacute; qui est le sien. Les europ&eacute;ens, qu'ils le veuillent ou non, seront oblig&eacute;s de partager leurs ressources, jusqu'&agrave; &eacute;puisement de ces derni&egrave;res. Alors, pour prendre une image que certains il est vrai qualifieront d'apocalyptique, des villes comme Paris, Berlin ou Londres ressembleront de plus en plus &agrave; l'actuelle Nairobi, asphyxi&eacute;e par des milliers d'hectares de bidonvilles sans ressources. <br /> </font></p> <p><font size="2" face="Arial"><em>Merci &agrave; Riposte la&iuml;que qui a signal&eacute; l'article. </em><br /> </font></p> Thu, 20 Jul 2017 23:00:00 GMT Le FMI. N'en jetez plus, par pitié&#160;! http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2631 2631 <br /><font size="2" face="Arial">Le FMI avait depuis longtemps d&eacute;nonc&eacute; ce qu'il appelait une politique fran&ccedil;aise bloquant les possibilit&eacute;s de croissance. Soit un march&eacute; du travail manquant de souplesse, autrement dit prot&eacute;geant excessivement les droits des salari&eacute;s; des finances publiques grev&eacute;es par une dette trop lourde autrement dit favorisant trop d'investissements publics; une fiscalit&eacute; mal orient&eacute;e, autrement dit&nbsp; p&eacute;nalisant excessivement les revenus les plus &eacute;lev&eacute;s. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ce faisant, le FMI reprenait &agrave; l'&eacute;gard de la France les &laquo;&nbsp;recommandations&nbsp;&raquo; qu'il adresse depuis toujours aux pays en difficult&eacute;. Il leur reproche sans le dire clairement un reste de nationalisme les emp&ecirc;chant de s'ouvrir suffisamment aux grands int&eacute;r&ecirc;ts financiers, principalement am&eacute;ricains, qui dirigent l'institution. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Or le&nbsp;FMI estime aujourd'hui que Emmanuel Macron s'engage dans une bonne direction pour rem&eacute;dier &agrave; ces maux qui freinent la croissance fran&ccedil;aise.&nbsp;Le&nbsp;<em>&laquo;solide mandat politique dont dispose Emmanuel Macron</em>&raquo; rend&nbsp;possible <em>&laquo;un paquet de r&eacute;formes courageuses et compl&egrave;tes&raquo;. </em></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Une mention sp&eacute;ciale est accord&eacute;e &agrave;&nbsp;Emmanuel Macron par le FMI en mati&egrave;re de finances publiques. La r&eacute;duction drastique des d&eacute;penses annonc&eacute;e par le&nbsp;gouvernement, qui affiche pour&nbsp;objectif de ramener le d&eacute;ficit public &agrave; 0,5% du PIB, est qualifi&eacute;e d'&laquo;<em>appropri&eacute;e&raquo; </em>par le FMI. Ce dernier pr&eacute;cise&nbsp;qu'il est&nbsp;<em>&laquo;vital de mettre en &oelig;uvre de profondes r&eacute;formes de d&eacute;penses &agrave; tous les niveaux des administrations publiques, y compris les collectivit&eacute;s territoriales&raquo;.</em> Ces r&eacute;formes devraient comporter sans doute, bien que le FMI ne le pr&eacute;cise pas, une r&eacute;duction consid&eacute;rable du budget militaire. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Sur le sujet du march&eacute; du travail, le FMI salue la r&eacute;forme&nbsp;<em>&laquo;vaste et ambitieuse&raquo;</em> en faveur de la flexibilit&eacute; des entreprises, ainsi que la refonte de l'assurance-ch&ocirc;mage annonc&eacute;e par l&rsquo;ex&eacute;cutif. M&ecirc;me satisfaction concernant l'imposition du capital : les baisses de charges et d'imp&ocirc;ts sur les soci&eacute;t&eacute;s et la r&eacute;forme de l'ISF&nbsp;<em>&laquo;devraient stimuler l'investissement et la croissance de l'emploi&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Parlement, dot&eacute; d'une &eacute;crasante majorit&eacute; de repr&eacute;sentants du mouvement En Marche, se f&eacute;licitera sans doute de cette b&eacute;n&eacute;diction du FMI. Cependant tout ce qui reste &agrave; gauche hostile aux &laquo;&nbsp;r&eacute;formes&nbsp;&raquo; Macron, notamment au sein des syndicats, et qui tentera de s'y opposer, trouvera l&agrave; confirmation du fait que ce sont les grands int&eacute;r&ecirc;ts financiers susnomm&eacute;s qui ont financ&eacute; la campagne de Macron. Ceux-ci attendent d&eacute;sormais en retour du gouvernement fran&ccedil;ais les politiques de r&eacute;gression sociale dont le FMI se fait le soutien dans le reste du monde capitaliste</font>. </p> Wed, 19 Jul 2017 23:00:00 GMT Un futur lien entre les deux Corées? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2632 2632 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170720201657_indextranscoreanrw.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial">Pour cela l'arm&eacute;e am&eacute;ricaine pourrait mener des frappes sur des sites industriels et militaires nord-cor&eacute;ens dispers&eacute;s sur tout le territoire, sans exclure l'hypoth&egrave;se d'une destruction plus ou moins compl&egrave;te de Pyongyang et de ses alentours. </font> <p><font size="2" face="Arial">Nous avons ici rappel&eacute; qu'il s'agirait alors d'une premi&egrave;re frappe, la Cor&eacute;e du Nord n'ayant pas les moyens ni la volont&eacute; de mener elle-m&ecirc;me une premi&egrave;re frappe contre les Etats-Unis et ses alli&eacute;s, sachant qu'il s'agirait pour elle d'un suicide complet. L'arme nucl&eacute;aire et les ICBM qu'elle cherche &agrave; d&eacute;velopper viserait surtout &agrave; porter une frappe en retour, si l'Am&eacute;rique d&eacute;clenchait elle-m&ecirc;me et en premier une offensive contre elle. Dans un premier temps ces moyens lui permettrait d'entrer dans le cercle tr&egrave;s envi&eacute; des puissances nucl&eacute;aires. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">M&ecirc;me si la Cor&eacute;e du Sud continue &agrave; entretenir de bonnes relations avec Washington, elle ne peut pas ne pas s'inqui&eacute;ter des menace am&eacute;ricaine contre sa voisine du nord, une destruction compl&egrave;te de S&eacute;oul pouvant r&eacute;sulter du moindre affrontement. Aussi, sans n&eacute;cessairement l'exposer ouvertement, le gouvernement sud-cor&eacute;en, &agrave; l'impulsion du nouveau pr&eacute;sident Moon Jae-in, multiplie les contact avec ses homologues de Pyongyang. Dans le cadre de ces contact, un projet d&eacute;j&agrave; ancien pouvant relier durablement les deux Cor&eacute;es est remis actuellement sur la table. Il s'agit d'un futur chemin de fer dit transcor&eacute;en (Trans-Korean Railway) sur le mod&egrave;le du programme chinois dit Nouvelle route de la soie, renomm&eacute; Belt and Road Initiative (BRI). </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Ce chemin de fer connecterait entre elles les deux Cor&eacute;es, mais surtout d&eacute;boucherait sur le Transsib&eacute;rien, en attendant la future BRI. Ainsi, la riche &eacute;conomie industrielle sud-cor&eacute;enne pourrait, beaucoup plus facilement que par mer, &ecirc;tre en relation avec l'Eurasie, Russie et Europe. La Cor&eacute;e du Nord, de son c&ocirc;t&eacute;, n'y trouverait que des avantages. En participant &agrave; ce trans-cor&eacute;en, elle ouvrirait un peu son &eacute;conomie, pour son plus grand b&eacute;n&eacute;fice. Dans une certaine mesure, Kim Jong-un se normaliserait, sans abandonner son mode sp&eacute;cifique de d&eacute;veloppement ni son programme militaire. Mais surtout il n'aurait plus &agrave; craindre les menaces militaires am&eacute;ricaines. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">* Sur le projet de transcor&eacute;en, voir un expos&eacute; un peu ancien, qu'il faudrait actualiser<br /> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><a href="http://www.koreanlii.or.kr/w/index.php/Trans-Korean_Railway?ckattempt=1">http://www.koreanlii.or.kr/w/index.php/Trans-Korean_Railway?ckattempt=1</a></font></p> <p><br /> <br /> </p> Wed, 19 Jul 2017 23:00:00 GMT Donald Trump est-il responsable du déclin de l'Amérique? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2630 2630 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Ils &eacute;num&egrave;rent &agrave; l'envie les domaines o&ugrave;, depuis son arriv&eacute;e &agrave; la Maison Blanche, le Pr&eacute;sident a pris de mauvaises d&eacute;cisions ou, ce qui n'est pas mieux, il n'a rien d&eacute;cid&eacute; du tout, malgr&eacute; les promesses de son programme &eacute;lectoral. <br /> <br /> Nous sommes de ceux qui pensent que les Etats-Unis, loin de voir leur influence d&eacute;croitre, l'ont g&eacute;n&eacute;ralement renforc&eacute;e, notamment dans les domaines strat&eacute;giques et g&eacute;opolitiques. Ils doivent cela &agrave; une augmentation permanente de leurs moyens militaires et un engagement de ceux-ci sur un nombre croissant de th&eacute;&acirc;tres. <br /> <br /> Cependant, au del&agrave; de cette discussion, il est ind&eacute;niable que dans d'autres domaines, de ceux qui engagent l'avenir, le poids de l'Am&eacute;rique a recul&eacute;. On cite notamment la recherche scientifique et appliqu&eacute;e, le r&ocirc;le dans l'enseignement sup&eacute;rieur, la culture. Plus imm&eacute;diatement Trump a r&eacute;ussi &agrave; brouiller l'Am&eacute;rique avec tous ses alli&eacute;s traditionnels, en Asie et en Europe en particulier. M&ecirc;me dans le domaine militaire, le renforcement constant des moyens affect&eacute;s au Pentagone n'a pas emp&ecirc;ch&eacute; d'inqui&eacute;tantes d&eacute;faillances. <br /> <br /> On lira &agrave; ce sujet un texte significatif du libelliste Alfred McCoy,&nbsp;The Demolition of US Global Power, &ndash; Donald Trump&rsquo;s Road to Debacle in the Greater Middle East&nbsp;&raquo; cit&eacute; par TomDispatch <a href="http://www.tomdispatch.com/blog/176308/tomgram%3A_alfred_mccoy%2C_trumping_the_empire/%20">http://www.tomdispatch.com/blog/176308/tomgram%3A_alfred_mccoy%2C_trumping_the_empire/ </a><br /> Ceci admis, Donald Trump est-il en profondeur responsable de ces divers reculs? Il est vrai qu'il n'a rien fait pour leur porter efficacement rem&egrave;de, mais il serait bien peu scientifique d'attribuer &agrave; un homme seul, fut-il Pr&eacute;sident des Etats-Unis, des &eacute;v&egrave;nements qui r&eacute;v&egrave;lent des mouvements de fond d&eacute;passant largement les capacit&eacute;s de r&eacute;action du gouvernement f&eacute;d&eacute;ral.1)</font><font face="Arial"> </font> <p align="left"><font size="2" face="Arial">On citera notamment la mont&eacute;e de la Chine, en passe de devenir la premi&egrave;re puissance du monde. Rien qu'en consid&eacute;rant le nombre de scientifiques chinois travaillant dans des laboratoires am&eacute;ricains, le recul de l'Am&eacute;rique est devenu &eacute;vident. Dans toute une s&eacute;rie d'autres domaines, notamment celui des armements comme dans celui de l'influence politique dans le monde, la Russie a remplac&eacute; dor&eacute;navant les Etats-Unis, sauf peut-&ecirc;tre en Europe obnubil&eacute;e par la crainte pathologique de Poutine. <br /> <br /> Qu'il le veuille ou non, Trump serait incapable d'emp&ecirc;cher ces mouvements de fonds. Ils caract&eacute;risent, comme chacun le sait d&eacute;sormais, le remplacement d'un monde unipolaire soumis &agrave; l'Am&eacute;rique par un monde multipolaire. Si ses ennemis r&eacute;ussissaient &agrave; obtenir la destitution de Trump, celui qui le remplacerait ne ferait pas mieux, hors quelques mesures cosm&eacute;tiques. <br /> <br /> On pourrait m&ecirc;me admettre que les erreurs ou h&eacute;sitations de Donald Trump le rendraient plut&ocirc;t sympathique &agrave; tous ceux qui verraient d'un bon &oelig;il l'Empire am&eacute;ricain s'humaniser un peu en cessant de pr&eacute;tendre exercer une domination mondiale. <br /> <br /> <strong>Note </strong><br /> <br /> 1) Mc Coy compare le r&ocirc;le de d&eacute;molisseur de Trump &agrave; celui du Premier ministre britannique de l'&eacute;poque, Antony Eden. Il aurait en provoquant la crise de Suez pr&eacute;cipit&eacute; le d&eacute;clin du Royaume Uni et de son r&ocirc;le international. Mais il est bien &eacute;vident que Londres avait d&eacute;j&agrave; perdu face aux Etats-Unis, d&egrave;s la seconde guerre mondiale, toute influence politique notable.</font></p> Tue, 18 Jul 2017 23:00:00 GMT Erdogan le mal-aimé de l'Ouest http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2629 2629 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170718150320_erdogan.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Des centaines de milliers de manifestants ont pris part aux &eacute;v&egrave;nements. Les manifestations se sont d&eacute;roul&eacute;es dans des dizaines de villes turques, dont principalement Ankara et Istanbul.</span></font><font size="2" face="Arial"> Les m&eacute;dias occidentaux ont affirm&eacute; que c'&eacute;tait le r&eacute;gime qui les avaient organis&eacute;es de bout en bout, les manifestants n'&eacute;tant que des victimes de la propagande. <br /> <br /> Il suffisait pourtant de regarder les vid&eacute;os et &eacute;couter les manifestants interrog&eacute;s pour se rendre compte du fait qu'il s'agissait de mouvements spontan&eacute;s, correspondant &agrave; une vraie ferveur populaire. L'&eacute;tendue de la r&eacute;pression qui avait suivi l'&eacute;chec du coup d'Etat et le nombre de responsables limog&eacute;s ou arr&ecirc;t&eacute;s, dont un certain nombre de journalistes, ont pu faire penser qu'une majorit&eacute; de l'&eacute;lectorat s'&eacute;tait oppos&eacute;e &agrave; Erdogan, et que celui-ci ne se maintenait qu'en exer&ccedil;ant une v&eacute;ritable dictature douce. Il n'en &eacute;tait rien. </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="font-weight: normal"><font size="2" face="Arial">Les citoyens turcs s'&eacute;taient bien rendu compte que le putsch organis&eacute; contre Erdogan avait &eacute;t&eacute; largement organis&eacute; par le pr&ecirc;cheur Islamique Fetullah Gulen, exil&eacute; aux Etats-Unis, lui m&ecirc;me soutenu par les divers gouvernements, Etats-Unis, Arabie, Emirats, notamment, qu'exasp&eacute;raient la politique de plus en plus favorable &agrave; la Russie qu'avait adopt&eacute;e Erdogan. Faut-il rappeler que Fetullah Gulen, m&ecirc;me s'il n'est pas qualifi&eacute; de terroriste par ceux qui pr&eacute;tendent combattre le terrorisme au Moyen-Orient, est de la pire esp&egrave;ce qui soit ? </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p> <font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Il avait recrut&eacute; en puisant dans les ressources en dollars mis &agrave; sa disposition par la CIA et autres agences am&eacute;ricaines voulant provoquer un &laquo;<em>&nbsp;regime change</em>&nbsp;&raquo; en Turquie, un grand nombre de militaires, policiers et juges qui avaient infiltr&eacute; tout l'appareil d'Etat, &agrave; l'insu d'ailleurs de Erdogan. Il ne s'agissait pas d'esprits lib&eacute;raux proches de la philosophie politique europ&eacute;enne, mais de militants d'un islam de combat pour qui le &laquo;&nbsp;r&eacute;gime islamique mod&eacute;r&eacute;&nbsp;&raquo; mis en place par Erdogan &eacute;tait consid&eacute;r&eacute; comme une capitulation devant un vrai Islam. Le coup d'Etat n'aurait pas &eacute;t&eacute; une plaisanterie. Il visait d'embl&eacute;e &agrave; &eacute;liminer physiquement Erdogan et les responsables des soutiens qu'il avait trouv&eacute; aupr&egrave;s de l'opinion. On peut d'ailleurs penser que de nombreux d&eacute;tails concernant les interventions am&eacute;ricaines en faveur du putsch restent encore non r&eacute;v&eacute;l&eacute;s. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>L'aide de la Russie</strong></font></p> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Nous avons &eacute;voqu&eacute;es dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents les modalit&eacute;s selon lesquelles Erdogan s'&eacute;tait rapproch&eacute; de la Russie, de l'Iran et de la Syrie, notamment dans leur lutte contre l'Etat islamique. Vu la puissance r&eacute;gionale de la Turquie, l'appui d'Erdogan leur a permis de remporter des succ&egrave;s d&eacute;cisifs sur le terrain. Washington y a perdu une grande partie de son influence traditionnelle et ne la r&eacute;cup&eacute;rera pas. La coalition arabe conduite par les Etats-Unis, de son c&ocirc;t&eacute;, peine visiblement &agrave; s'imposer. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">L'aide de la Russie s'est concr&egrave;tement tr&egrave;s vite manifest&eacute;e durant la semaine du 14 juillet par la vente &agrave; Ankara du puissant S-400 Triumf ABM system qui est en cours d'installation, avec l'assistance technique et le transfert de technologie qui l'accompagneront. Cependant, l'Am&eacute;rique n'a pas renonc&eacute; &agrave; exercer une influence sur la Turquie. Cette m&ecirc;me semaine, une importante d&eacute;l&eacute;gation de diplomates et chefs militaires, dont le g&eacute;n&eacute;ral David L. Goldfein, chef de l'Etat Major de l'Air Force, s'est rendue &agrave; Ankara pour tenter de faire &eacute;chouer cette vente et obtenir en contrepartie l'achat de 100 chasseurs F35A (dont d'ailleurs comme nous le savons l'ensemble de la chaine de production &eacute;prouve encore des difficult&eacute;s). Mais le gouvernement turc n'a en rien modifi&eacute; son orientation favorable &agrave; l'axe irano-russe. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Ceci expliquera pourquoi dans les prochains mois l'entreprise de d&eacute;monisation d'Erdogan continuera dans les Etats europ&eacute;ens, au sein de l'Otan, ainsi qu'en Isra&euml;l. Certes le pr&eacute;sident turc n'a rien de sympathique aux yeux de l'opinion occidentale. Par ailleurs, l'orientation de moins en moins &laquo;&nbsp;mod&eacute;r&eacute;e&nbsp;&raquo; de son islam fera peur. Nul de cens&eacute; ne d&eacute;fendra encore l'adh&eacute;sion de la Turquie &agrave; l'Union europ&eacute;enne. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">Mais le r&eacute;alisme devrait obliger &agrave; admettre que, sans Erdogan, ce serait un islam v&eacute;ritablement hostile &agrave; l'Europe sur le mode de celui de Fetullah Gulen ou de l'Etat Islamique qui s'imposerait au plus pr&egrave;s des fronti&egrave;res m&eacute;diterran&eacute;ennes de cette m&ecirc;me Europe. </span></font> </p> Mon, 17 Jul 2017 23:00:00 GMT Chef des armées? Oui mais pour quoi faire? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2628 2628 <br /><font size="2" face="Arial">Ceci au moment o&ugrave;, cette m&ecirc;me ann&eacute;e, les charges de la d&eacute;fense n'ont cess&eacute; de croitre, compte tenu des diff&eacute;rents th&eacute;&acirc;tres o&ugrave; les forces arm&eacute;es sont engag&eacute;es, celui de la lutte contre le terrorisme n'&eacute;tant pas le moindre. De l'avis de tous ceux qui connaissent un peu la question, la moiti&eacute; sinon plus des v&eacute;hicules est non op&eacute;rationnelle. Le d&eacute;fil&eacute; du 14 juillet ne doit pas faire illusion. Un coup de peinture dissimule fort bien des m&eacute;caniques &agrave; bout de souffle. Quant aux hommes, tout au moins dans l'arm&eacute;e de terre, ils sont eux-aussi &agrave; bout de souffle. Maintenir le niveau de s&eacute;curit&eacute; actuel sera tr&egrave;s difficile. Faire face durablement &agrave; une aggravation des attaques serait impossible. </font> <p><font size="2" face="Arial">On a reproch&eacute; son propos &agrave; Pierre de Villiers. Mais il avait eu lieu &agrave; huis clos, devant la Commission de la D&eacute;fense de l'Assembl&eacute;e nationale. Il y a eu une fuite. Celle-ci fut en fait la bienvenue, car toute la presse a rapport&eacute; les propos du Chef d'Etat-Major et si l'on en croit les observations des lecteurs, le public a dans l'ensemble r&eacute;agi tr&egrave;s favorablement. Par ailleurs, nul ne peut penser que la promesse d'Emmanuel Macron consistant dans les prochains exercices &agrave; augmenter le budget de la D&eacute;fense de 2 milliards pourra &ecirc;tre tenue. Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Macron ne sortira pas grandi de cet &eacute;v&egrave;nement, quelles que soient les d&eacute;cisions prises lors de la convocation du g&eacute;n&eacute;ral &agrave; l'Elys&eacute;e. Loin d'aborder la question en comit&eacute; ferm&eacute;, il a voulu faire une d&eacute;monstration publique d&rsquo;autorit&eacute;. Or pour s'opposer en public aux militaires, la qualit&eacute; de Chef des arm&eacute;es conf&eacute;r&eacute;e constitutionnellement au Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique ne suffit pas. Macron n'a pas le pass&eacute; ni les r&eacute;f&eacute;rences de Charles de Gaulle quand il a fait rentrer dans le rang les militaires repr&eacute;sentants de l'OAS.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Les faits qu'il n'a jamais servi et qu'il n'a pas vraiment &eacute;tudi&eacute; les probl&egrave;mes de strat&eacute;gie que doit affronter la France et son arm&eacute;e sont connus de tous. Quelle que soit la d&eacute;cision qu'il prendra finalement, son prestige de Chef de l'Etat n'en sortira pas grandi. Dans les conflits ou difficult&eacute;s &agrave; venir, chacun d'entre nous en supportera les cons&eacute;quences pendant toute la dur&eacute;e du quinquennat.<br /> <br /> Faut-il ajouter que dans cette affaire, la ministre des Arm&eacute;es, Florence Parly, que nul n'a jamais entendue sur rien, sera plus inaudible que jamais. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><br /> <br /> </p> Sun, 16 Jul 2017 23:00:00 GMT L'offensive américaine contre l'OBOR http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2627 2627 <br /><p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/182/new-silk-road1.jpg" width="500" height="300" alt="" /></p> <div align="justify"> <div align="justify"> <p><font size="2"><br /> Beaucoup de ces pays consid&egrave;rent avec inqui&eacute;tude le dynamisme et le manque de r&egrave;gles des exportations chinoises. Mais ils pr&eacute;f&egrave;rent &ecirc;tre dans le projet plut&ocirc;t qu'en dehors, car ils pourront b&eacute;n&eacute;ficier des partenariats en r&eacute;sultant.</font></p> <p><font size="2">Cependant, deux adversaires du projet, jusqu'ici relativement silencieux, viennent de s'engager ouvertement contre lui. C'est d'abord l'Inde qui supporte mal les avantages qu'en retirera son grand rival le Pakistan. Sous la pression de Nahrendra Modi, lui-m&ecirc;me fortement soutenu par Washington, elle multiplie depuis quelques temps les occasions de conflit qu'elle a avec la Chine. Il en r&eacute;sulte que la route de la soie risque d'en &ecirc;tre consid&eacute;rablement g&ecirc;n&eacute;e. On peut m&ecirc;me parler de sabotage . Voir <a href="http://theduran.com/india-silk-road-sabotage/">http://theduran.com/india-silk-road-sabotage/</a></font></p> <p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/182/silkroad2.jpg" width="500" height="300" alt="" /></p> <p align="center"><font size="2" color="#FF0000">Les n&deg; identifient les points d'intervention am&eacute;ricains (Voir TheDuran cit&eacute;)</font></p> <p><font size="2">Mais ce sont les Etats-Unis qui se montrent aujourd'hui les adversaires les plus d&eacute;termin&eacute;s de la Route de la Soie. Ils provoquent du d&eacute;sordre dans un grand nombre de pays pr&eacute;vus pour &ecirc;tre partenaires du projet. Pour cela, ils n'h&eacute;sitent plus d&eacute;sormais &agrave; faire appel &agrave; des interventions militaires qu'ils confient en particulier &agrave; des forces sp&eacute;ciales. Voir <a href="http://theduran.com/us-troops-in-europe-and-the-middle-east-are-there-to-provoke-china-more-than-russia-or-iran/">http://theduran.com/us-troops-in-europe-and-the-middle-east-are-there-to-provoke-china-more-than-russia-or-iran/</a></font></p> <p><font size="2">Il est clair que si les troubles qu'ils ont provoqu&eacute; dans ces pays se poursuivaient et s'aggravaient, les Etats-Unis intervenant militairement d'une fa&ccedil;on beaucoup plus agressive, les projets chinois de Route de la Soie risqueraient d'&ecirc;tre ind&eacute;finiment retard&eacute;s. Pour Washington, y compris pour Donald Trump, ce sera une premi&egrave;re fa&ccedil;on de concr&eacute;tiser sous une forme encore peu visible les menaces de guerre contre la Chine. Celle-ci ne se limitera plus &agrave; des affrontements en Mer de Chine</font></p> <p><font size="2">Il sera int&eacute;ressant de voir si la Chine laissera sans r&eacute;agir se d&eacute;velopper ces interventions militaires am&eacute;ricaines. Mais s'il elle r&eacute;agit, de quelle fa&ccedil;on le ferait-elle? Il sera int&eacute;ressant aussi de voir les r&eacute;actions des Etats europ&eacute;ens qui avaient investi dans le projet de Route de la Soie afin d'en tirer des retomb&eacute;es positives. Capituleront-ils une nouvelle fois devant le &laquo; grand alli&eacute; &raquo; am&eacute;ricain?<br /> </font></p> <p>&nbsp;</p> </div> </div> Sat, 15 Jul 2017 23:00:00 GMT La Bavière et la Prusse http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2625 2625 <br />Qui se souvient encore en France qu'en 1916 (nous citons) :<font color="#993300"><em><br /> <br /> En 1916, sur le front fran&ccedil;ais, dans un cantonnement de repos, les Bavarois &eacute;taient tellement exasp&eacute;r&eacute;s contre les chefs de l&rsquo;Allemagne qu&rsquo;ils ouvrirent le feu sur une compagnie prussienne. </em></font> <p><font color="#993300"><em>Le Quartier G&eacute;n&eacute;ral, tr&egrave;s inquiet&nbsp; de l&rsquo;incident et connaissant l&rsquo;&eacute;tat d&rsquo;esprit des Bavarois, avisa Guillaume II qui ordonna qu&rsquo;un soldat sur dix f&ucirc;t pass&eacute; par les armes. Mais Ruprecht de Bavi&egrave;re </em><font color="#000000">(image) ,</font><em> apprenant la d&eacute;cision du Kaiser, t&eacute;l&eacute;phona &agrave; Ludendorff, &ndash; depuis quelques jours quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral&nbsp; de l&rsquo;arm&eacute;e allemande, &ndash; pour lui notifier qu&rsquo;il donnerait dans la nuit, lui Ruprecht de Bavi&egrave;re, l&rsquo;ordre &agrave; ses troupes de quitter leur emplacement de combat, que le quartier-ma&icirc;tre g&eacute;n&eacute;ral veuille donc prendre toutes mesures pour assurer la rel&egrave;ve, s&rsquo;il ne voulait pas que le lendemain les adversaires de l&rsquo;Empire n&rsquo;aient plus de troupes devant eux dans le secteur d&rsquo;Arras. Guillaume II fut pr&eacute;venu. Il eut, par t&eacute;l&eacute;phone, un entretien violent avec Ruprecht qui ne c&eacute;da point. Guillaume dut annuler son ordre.</em></font></p> Cit&eacute; par Dedefensa<a href="http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne"><br /> http://www.dedefensa.org/article/une-histoire-de-lallemagne</a> Fri, 14 Jul 2017 23:00:00 GMT La Terre sera inhabitable par l'homme dans 50 ans http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2626 2626 <br /><p>&nbsp;</p> <div align="center"><font size="2" face="Arial, Helvetica, sans-serif"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/182/rechauffementsquelette.jpg" alt="" width="500" height="500" /><br /> <font face="Arial">Source de l'image. Article cit&eacute;</font></font></div> <p><font size="2" face="Arial">Malheureusement leur diffusion reste bloqu&eacute;e par la r&eacute;sistances des innombrables int&eacute;r&ecirc;ts, dans tous les pays, qui refusent les sacrifices consid&eacute;rables qu'imposerait d&egrave;s aujourd'hui une politique d'arr&ecirc;t radical de toutes les activit&eacute;s qui pour le moment continuent inexorablement &agrave; acc&eacute;l&eacute;rer le r&eacute;chauffement. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le cas r&eacute;cent d'un Donald Trump s'appuyant sur le lobby des industries vivant du charbon et du p&eacute;trole pour refuser la prise en compte des objectifs pourtant bien insuffisants d&eacute;cid&eacute;es par la COP21 &agrave; Paris est spectaculaire. Mais &agrave; tous les niveaux le m&ecirc;me refus se manifeste derri&egrave;re des propos apparemment favorables. Il vient d'ailleurs tout autant des populations en g&eacute;n&eacute;ral que des producteurs. Quel consommateur acceptera, m&ecirc;me dans les pays prosp&egrave;res, de se priver d'un surplus de consommation dont il n'a pas v&eacute;ritablement besoin. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Nous ne pouvons pas ici r&eacute;sumer les arguments des pr&eacute;visionnistes osant aborder le sujet. Renvoyons le lecteur &agrave; un long article, remarquablement document&eacute;, du 9 juillet 2017, en anglais, malheureusement non encore traduit, intitul&eacute; The Uninhabitable Earth. Famine, economic collapse, a sun that cooks us: What climate change could wreak &mdash; sooner than you think. L'auteur en est David Wallace-Wells &eacute;crivain et &eacute;diteur au New-York Magazine.<a href="http://nymag.com/daily/intelligencer/2017/07/climate-change-earth-too-hot-for-humans.html"> http://nymag.com/daily/intelligencer/2017/07/climate-change-earth-too-hot-for-humans.html</a></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est r&eacute;sum&eacute; et comment&eacute; le 14 juillet 2017 par Robert Hunziker dans Counterpunch<br /> <a href="https://www.counterpunch.org/2017/07/14/uninhabitable-earth/">https://www.counterpunch.org/2017/07/14/uninhabitable-earth/</a> </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Retenons seulement les principales raisons, &eacute;num&eacute;r&eacute;es par David Wallace-Wells, qui provoqueront cette quasi in&eacute;vitable grande extinction; la mort par les vagues de chaleur, la disparition des sources de nourriture, les maladies nouvelles provenant du r&eacute;chauffement, l'air irrespirable, la guerre permanente, l'effondrement durable des &eacute;conomies, l'empoisonnement des oc&eacute;ans, l'aveuglement, tant sur les causes que sur l'irr&eacute;alisme des solutions actuellement envisag&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Quant aux solutions de g&eacute;o-ing&eacute;nierie suppos&eacute;es faire face au r&eacute;chauffement, dont les r&eacute;sultats d'ailleurs sont encore discutables, David Wallace-Wells d&eacute;nonce leur co&ucirc;t qui les rend inabordables en pratique. Sur un autre plan, il est inenvisageable que certains humains tr&egrave;s riches puissent &eacute;chapper &agrave; la destruction en se r&eacute;fugiant sur d'autres plan&egrave;tes. Faut-il rappeler que les seules &agrave; port&eacute;e sont dans le syst&egrave;me solaire et encore moins habitables qu'une Terre devenue inhabitable. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">L'auteur cependant &eacute;voque la conclusion que beaucoup de scientifiques bien inform&eacute;s des d&eacute;sastre &agrave; venir font quelquefois valoir. En cinquante ans, le g&eacute;nie humain trouvera des solutions aujourd'hui inimaginables. Il faut faire confiance aux jeunes g&eacute;n&eacute;rations.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il ne nous reste en effet que cet espoir bien faible pour ne pas d&eacute;sesp&eacute;rer. <br /> </font></p> <p><br /> </p> <p><font size="2"><strong>Note au 16/07</strong><br /> <br /> Civilisations extra-terrestres.<br /> <br /> Dans la suite des &eacute;tudes &eacute;voqu&eacute;es ci-dessus, certains cosmologistes pensent pouvoir expliquer pourquoi nous n'avons, et n'aurons sans doute jamais, d'indices de la pr&eacute;sence d'extra-terrestres. Si en effet il fallait admettre qu'en r&egrave;gle g&eacute;n&eacute;rale, &agrave; l'exemple de ce qui se passera sur la Terre, quelques dizaines de mill&eacute;naires sont n&eacute;cessaires &agrave; l'apparition d'une esp&egrave;ce intelligente dans une exo-plan&egrave;te, et que cette esp&egrave;ce intelligente se d&eacute;truira inexorablement d&egrave;s qu'elle aurait abord&eacute; l'&egrave;re technologique, sans avoir la possibilit&eacute; de laisser de messages, il n'y a rien d'anormal &agrave; ce que nous n'en ayons aucun indice. </font></p> <p><font size="2">M&ecirc;me si la galaxie comportait des milliards de plan&egrave;tes susceptibles d'h&eacute;berger des extra-terrestres d'intelligence sup&eacute;rieure &agrave; la n&ocirc;tre-ci, vue la distance qui nous en s&eacute;parerait, et les milliers d'ann&eacute;es n&eacute;cessaires &agrave; la moindre communication, les messages extr&eacute;memet faibles &eacute;ventuellement envoy&eacute;s par eux se seraient perdus dans le cosmos sans jamais pouvoir nous parvenir. Il en sera de m&ecirc;me de nos propres messages envoy&eacute;s &agrave; leur intention. </font></p> Fri, 14 Jul 2017 23:00:00 GMT Scandaleuse condamnation de Luiz Inácio Lula da Silva, dit Lula. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2624 2624 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nous avions plusieurs fois signal&eacute; &agrave; l'&eacute;poque l'importance du r&ocirc;le qu'avait pris le Br&eacute;sil au sein du Brics. Ceci avait &eacute;t&eacute; du d'abord &agrave; l'influence de son pr&eacute;c&eacute;dent Pr&eacute;sident Luiz In&aacute;cio Lula da Silva puis apr&egrave;s 2011 &agrave; celle de Dilma Rousseff, qui lui avait succ&eacute;d&eacute;. Ces deux chefs d'Etat s'appuyaient sur le poids &eacute;lectoral des masses d&eacute;favoris&eacute;es, plus ou moins repr&eacute;sent&eacute;es par le Parti des Travailleurs, dont ils &eacute;taient membres. <br /> <br /> Ceci avait suscit&eacute; une forte opposition de la part des classes br&eacute;siliennes riches, non seulement parce qu'elles perdaient une partie de leur pouvoirs politiques et &eacute;conomiques, mais parce que le BRICS repr&eacute;sentait &agrave; leurs yeux l'influence de la Russie et de la Chine. Comme nous l'avons &agrave; chaque fois rappel&eacute; leur opposition &eacute;tait soutenu financi&egrave;rement et, &agrave; travers notamment la CIA, politiquement, par Wall Street et la Maison Blanche. Les int&eacute;r&ecirc;ts am&eacute;ricains ne pouvaient notamment pas accepter que les richesses p&eacute;troli&egrave;res exploit&eacute;es par Petrobras, comme les consid&eacute;rables r&eacute;serves dont dispose le Br&eacute;sil, &eacute;chappent &agrave; leur influence.<br /> <br /> Nous avions &eacute;galement relat&eacute; comment, en cons&eacute;quence, Lula puis Dilma Roussef avaient &eacute;t&eacute; &eacute;vinc&eacute;s du pouvoir et remplac&eacute;s par de p&acirc;les mais dociles hommes politiques, l'un d'entre eux, Michel Temer, s'&eacute;tant retrouv&eacute; propuls&eacute; &agrave; la pr&eacute;sidence. Les campagnes contre Lula et Roussef avaient &eacute;t&eacute; men&eacute;es sous pr&eacute;texte de corruption. Des actions judiciaires ont &eacute;t&eacute; ouvertes contre eux. Mais, si corruption il y avait, elle est insignifiante par rapport &agrave; celle affectant les actuels politiciens au pouvoir, dont Temer lui-m&ecirc;me, actuellement inculp&eacute;.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Dans la suite de son &eacute;viction et des poursuites men&eacute;es &agrave; son &eacute;gard par des juges largement aux ordres, Lula, 71&nbsp;ans, a &eacute;t&eacute; condamn&eacute;, le 12 juillet, &agrave; neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d&rsquo;argent. Il reste n&eacute;anmoins libre, car il entend faire appel de sa condamnation. Un nouveau tribunal examinera donc cette affaire qui secoue le pays depuis plusieurs mois. Cependant, d'ores et d&eacute;j&agrave;, cette condamnation ruine les ambitions de Lula pour l&rsquo;&eacute;lection pr&eacute;sidentielle de 2018, &agrave; laquelle il avait annonc&eacute; vouloir se pr&eacute;senter. Elle compromet &eacute;galement les espoirs de la gauche br&eacute;silienne qui, &agrave; travers lui, esp&eacute;rait pouvoir se r&eacute;imposer face aux forces conservatrices br&eacute;siliennes et am&eacute;ricaines. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Lula a &eacute;t&eacute; d&eacute;clar&eacute; coupable d&rsquo;avoir accept&eacute; 3,7&nbsp;millions de reais (un peu plus de 1&nbsp;million d&rsquo;euros), dont un appartement dans une station baln&eacute;aire pr&egrave;s de Sao Paulo, de la part de l&rsquo;entreprise d&rsquo;ing&eacute;nierie OAS, en remerciement de son intervention pour l&rsquo;attribution de contrats avec la compagnie p&eacute;troli&egrave;re nomm&eacute;e Petrobras.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#003366" face="Arial"><strong>Une condamnation plus que contestable</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Cette condamnation, dont les motifs restent contestables vu les obscurit&eacute;s de l'enqu&ecirc;te, soul&egrave;ve l'inqui&eacute;tude de tous ceux, au Br&eacute;sil comme ailleurs dans le monde, d&eacute;noncent la d&eacute;rive actuelle du Br&eacute;sil sous une forme de dictature souple soumise aux int&eacute;r&ecirc;ts non seulement de l'aristocratie br&eacute;silienne, mais des forces au service des int&eacute;r&ecirc;ts &eacute;conomiques et g&eacute;ostrat&eacute;giques am&eacute;ricains. Ceux-ci sont en passe de prendre en mains toute l'Am&eacute;rique latine. Seul le V&eacute;n&eacute;zuela, et pour combien de temps encore, y &eacute;chappe. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La condamnation de Lula prend place dans l'op&eacute;ration &laquo;&nbsp;Lava Jato&nbsp;&raquo; (&laquo;&nbsp;lavage express&nbsp;&raquo;). Elle a mis en &eacute;vidence depuis son lancement en 2014 de tr&egrave;s nombreux faits de corruption en lien avec le p&eacute;trolier Petrobras. Des dizaines de chefs d&rsquo;entreprise, cadres, interm&eacute;diaires et politiciens ont &eacute;t&eacute; condamn&eacute;s et sont emprisonn&eacute;s. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Le Tribunal supr&ecirc;me f&eacute;d&eacute;ral, la plus haute juridiction du Br&eacute;sil, a annonc&eacute; le 11&nbsp;avril l&rsquo;ouverture d&rsquo;une gigantesque enqu&ecirc;te qui concernera plusieurs dizaines de ministres, d&eacute;put&eacute;s, s&eacute;nateurs, y compris 33 anciens pr&eacute;sidents&nbsp;: Dilma Roussef, Luiz Inacio Lula da Silva et Fernando Henrique Cardoso.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Il est &eacute;vident que cette action, dans la plupart des cas fond&eacute;e, a cependant permis de poursuivre sans preuves av&eacute;r&eacute;es des repr&eacute;sentants de l'opposition. Lula pour sa part a toujours ni&eacute; les accusations dont il fait l&rsquo;objet, affirmant qu&rsquo;elles ne reposent sur aucune preuve concr&egrave;te. Peu apr&egrave;s le verdict, le Parti des travailleurs (PT), qu&rsquo;il a fond&eacute; dans les ann&eacute;es 1980, a appel&eacute; &agrave; des manifestations et d&eacute;nonc&eacute; une condamnation <em>&laquo;&nbsp;&eacute;minemment politique&nbsp;&raquo;.</em></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><em><span style="font-style: normal">Tout laisse penser cependant que le Br&eacute;sil n'&eacute;chappera pas aux int&eacute;r&ecirc;ts p&eacute;troliers et politiques en provenance des Etats-Unis. La Russie et la Chine d&eacute;nonceront verbalement cette d&eacute;rive, mais ne seront pas en mesure d'intervenir. Le BRICS deviendra inexorablement le RICS. </span></em></font> </p> Thu, 13 Jul 2017 23:00:00 GMT Compromettre Donald Trump Jr pour atteindre son père http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2623 2623 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Le seul tort qu'il avait eu fut de rencontrer une demi-heure, sur une question n'ayant rien &agrave; voir avec son p&egrave;re, une sulfureuse agente double ou triple, l'avocate russe Natalia Veselnitskaya. Les ennemis de Trump, c'est-&agrave;-dire pratiquement tout Washington, la pr&eacute;sentent &agrave; qui mieux mieux comme une ambassadrice du Kremlin. Il s'agit en fait d'une aventuri&egrave;re, sans doute r&eacute;mun&eacute;r&eacute;e entre autres par la CIA, qui a rencontr&eacute; bien d'autres personnalit&eacute;s am&eacute;ricaines, notamment le s&eacute;nateur McCain.</font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Par son interm&eacute;diaire, Donald Trump aurait obtenu des informations susceptibles de nuire &agrave; Hillary Clinton. D'o&ugrave; cette interminable affaire, d&eacute;nomm&eacute;e Russiagate, visant &agrave; d&eacute;montrer que Donald Trump a &eacute;t&eacute; &eacute;lu avec une aide appuy&eacute;e de Vladimir Poutine. Nous ne reviendrons pas ici sur l'historique de ce pi&egrave;ge mont&eacute; contre Donald Trump via son fils. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Si l'on veut entrer dans les d&eacute;tails de cette affaire, il faut prendre le temps de ne pas se r&eacute;f&eacute;rer uniquement aux pr&eacute;sentations orient&eacute;es provenant de l'ensemble des m&eacute;dias occidentaux au service des ennemis de Trump. Les m&eacute;dias fran&ccedil;ais sont en bonne place dans cette affaire. Des historiques plus pr&eacute;cis et plus objectifs ne manquent pas, mais il faut les &eacute;tudier. Citons par exemple un article d'Alexander Mercouris dans TheDuran <a href="http://theduran.com/donald-trump-junior-russian-lawyer-non-story-sting/">http://theduran.com/donald-trump-junior-russian-lawyer-non-story-sting/</a><br /> <br /> Nous ne le ferons pas ici. Ce qui est important est de montrer la coalition de toutes les forces politiques et m&eacute;diatiques &laquo;&nbsp;occidentales&nbsp;&raquo; visant &agrave; d&eacute;consid&eacute;rer Donald Trump. La France avec sa presse officielle se situe en bonne place dans ce qu'il faut absolument qualifier de complot. L'Etat profond am&eacute;ricain a lanc&eacute; d&egrave;s le d&eacute;but cette offensive, mais il a &eacute;t&eacute; rejoint par tout ce que la Russie de Poutine compte comme ennemis d&eacute;termin&eacute;s. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Le Russiagate montre clairement que l'Empire am&eacute;ricain continue &agrave; redouter les r&eacute;sistances que lui opposent la Russie, la Chine et divers autres pays non align&eacute;s. Concernant la Russie, l'objectif a toujours &eacute;t&eacute;, comme nous l'avons plusieurs fois soulign&eacute;, de la neutraliser d'une fa&ccedil;on ou d'une autre. Elle repr&eacute;sente en effet la seule force militaire capable de faire jeu &eacute;gal avec la puissance militaire am&eacute;ricaine, y compris dans le domaine des missiles balistiques nucl&eacute;aires. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Donald Trump avait lors de sa campagne indiqu&eacute; qu'il compterait se rapprocher de Moscou. Une fois au pouvoir, sans h&eacute;siter &agrave; contrer Moscou sur de nombreux plans, il a conserv&eacute; cependant une porte relativement ouverte entre la Maison Blanche et le Kremlin. C'est un p&eacute;ch&eacute; mortel aux yeux de l'Etat profond am&eacute;ricain. Pour cette raison, il doit lui aussi &ecirc;tre d&eacute;truit. </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">On se f&eacute;licitera donc de constater que Trump et Emmanuel Macron se retrouvent &agrave; l'occasion du 14 juillet &agrave; Paris. C'est dans une certaine mesure la France toute enti&egrave;re, retrouvant une vieille tradition gaullienne, qui refuse l'assujettissement au Deep State en honorant un pr&eacute;sident am&eacute;ricain qui le premier, malgr&eacute; de multiples d&eacute;cisions que l'on peut critiquer, a pris le risque de ne pas &eacute;pouser enti&egrave;rement la cause de cet Etat profond et de maintenir des liens avec la Russie. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Regrettons seulement que Donald Trump Jr n'ait pas &eacute;t&eacute; invit&eacute; au c&ocirc;t&eacute; de son p&egrave;re sur les Champs-Elys&eacute;es. Mais cela aurait &eacute;t&eacute; sans doute trop demander. </font></p> Wed, 12 Jul 2017 23:00:00 GMT L'improbable «&#160;défédéralisation&#160;» des Etats-Unis http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2622 2622 <br /><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui cependant, elle semble de plus en plus r&eacute;pandue, attirant l'attention de nombreux observateurs, tant aux Etats-Unis qu'&agrave; l'&eacute;tranger. La principale raison en tiendrait au refus croissant que suscite la politique de Donald Trump. Celle-ci est jug&eacute; de plus en plus dangereuse pour les int&eacute;r&ecirc;ts d'un certain nombre d'Etats. Ne pouvant esp&eacute;rer que la Maison Blanche, sous l'impulsion de ce Pr&eacute;sident, prenne en consid&eacute;ration leurs int&eacute;r&ecirc;ts, ils menacent de faire s&eacute;cession. Dans le cas le plus extr&ecirc;me, ils adopteraient le statut d'Etat ind&eacute;pendant, tel que l'est le Mexique. Mais le plus souvent ils s'efforceraient d'obtenir, sous la pression notamment de leurs repr&eacute;sentants au Congr&egrave;s, de telles espaces de libert&eacute; qu'il serait difficile de continuer &agrave; les consid&eacute;rer comme appartenant encore &agrave; la F&eacute;d&eacute;ration.<br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Si la s&eacute;cession est juridiquement interdite par la Constitution f&eacute;d&eacute;rale, rien n'emp&ecirc;chera en effet que les Etats le souhaitant prennent de plus en plus d'ind&eacute;pendance par rapport au centre. On parlera de d&eacute;volution. Les initiative en ce sens se multiplient actuellement, en prenant de jour en jour plus d'importance.<br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Aujourd'hui, les refus des &Eacute;tats par rapport aux exigences du centre r&eacute;pondent &agrave; des logiques tr&egrave;s diverses. Chaque fois, elles s'insurgent contre des d&eacute;cisions prises par l'Administration Trump. Les domaines sont connus. Il s'agit de la volont&eacute; de sortir de l&rsquo;Accord de Paris sur l&rsquo;environnement, de la politique limitant les migrations provenant des pays musulmans, d'une quasi-rupture avec Cuba contredisant les accords sign&eacute;s sous Barak Obama, du refus du libre-&eacute;change et de la g&eacute;n&eacute;ralisation de mesures protectionnistes. Il s'agira aussi de la sortie d'accords de libre-&eacute;change pr&eacute;c&eacute;demment d&eacute;cid&eacute;s ou envisag&eacute;s, notamment le trait&eacute; transpacifique. De m&ecirc;me, les quasi-d&eacute;clarations de guerre que Trump formule r&eacute;guli&egrave;rement &agrave; l'&eacute;gard de la Chine et de l'Iran sont de plus en plus mal accept&eacute;es.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">La raison en est &eacute;vidente. Ces mesures et politiques d&eacute;cid&eacute;es ou envisag&eacute;es par Washington contredisent directement les int&eacute;r&ecirc;ts des Etats les plus riches, ceux de la c&ocirc;te Ouest, notamment la Californie, l'Oregon, l'Etat de Washington. <strong><span style="font-weight: normal">D'ores et d&eacute;j&agrave;, il a &eacute;t&eacute; constat&eacute; que certains de ces Etats ont&nbsp; pris une large autonomie par rapport au centre, ainsi la Californie qui s'est dot&eacute;e d'une quasi-ambassade &agrave; P&eacute;kin. Plus r&eacute;cemment, 44 &Eacute;tats ont refus&eacute; en commun de communiquer des informations concernant les votants, comme cela avait a &eacute;t&eacute; demand&eacute; aux &Eacute;tats par l&rsquo;administration Trump.</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><strong><span style="font-weight: normal">Dans les prochains mois le manque de constance de l&rsquo;administration Trump, son d&eacute;sordre, son absence de coordination, autant que la personnalit&eacute; de Trump et sa fa&ccedil;on de gouverner ne feront qu'encourager le mouvement de d&eacute;volution.</span></strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">On peut penser que m&ecirc;me dans l'hypoth&egrave;se d'ailleurs &agrave; ce jour improbable d'une destitution de Trump, l'arriv&eacute;e d'un nouveau Pr&eacute;sident beaucoup plus f&eacute;d&eacute;raliste ne changerait pas grand chose &agrave; ce mouvement. Les Etats d&eacute;volutionnistes trouveront tellement d'avantages dans une prise d'ind&eacute;pendance &agrave; l'&eacute;gard de Washington qu'ils n'y renonceraient pas. <em> </em></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>L'Empire am&eacute;ricain ne se laissera pas affaiblir</strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Nombreux sont ceux qui dans le monde esp&egrave;rent voir s'&eacute;tendre le mouvement de d&eacute;volution en esp&egrave;rent un affaiblissement des attributs par lesquels l'Empire am&eacute;ricain continue &agrave; s'imposer partout. On citera notamment parmi ces attributs des moyens militaires exceptionnels, une diplomatie tr&egrave;s intrusive, un contr&ocirc;le de la soci&eacute;t&eacute; mondiale de l'information via notamment les services de la CIA et de la NSA, la mise en place d'une politique de militarisation de l'espace. <br /> <br /> Cependant, derri&egrave;re ces politiques r&eacute;sum&eacute;es par le terme d'Etat profond am&eacute;ricain, se trouvent de tels int&eacute;r&ecirc;ts militaro-diplomatico-industriels qu'il serait illusoire d'imaginer que ceux-ci puissent accepter une s&eacute;cession des Etats les plus riches. Celle-ci serait pour eux une sorte de suicide. Ils feront valoir d'ailleurs pour maintenir leur pouvoir les menaces, r&eacute;elles ou imaginaires, que repr&eacute;sente selon eux le renforcement actuel de la Russie et de la Chine.</font></p> <font size="2" face="Arial"> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Tout laisse donc penser qu'au cas o&ugrave; le pouvoir f&eacute;d&eacute;ral actuel, sous Donald Trump ou m&ecirc;me sous un successeur, laisserait se poursuivre les tendances actuelles &agrave; la s&eacute;cession dans certains Etats, ces int&eacute;r&ecirc;ts provoqueraient la mise en place d'une v&eacute;ritable dictature militaire ou quasi-militaire &agrave; Washington qui, entre autres, ferait rentrer dans le rang tous ceux qui dans ces Etats sont tent&eacute;s par une prise d'ind&eacute;pendance. </font></p> </font> Tue, 11 Jul 2017 23:00:00 GMT L'échec de la stratégie d'Emmanuel Macron par Jacques Sapir 11/07/2017 http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2621 2621 <br /><font size="2" color="#FF0000" face="Arial">Contrairement &agrave; la formule habituelle, nous pourrions dire que &laquo;&nbsp;Les opinions exprim&eacute;es dans ce contenu engagent non seulement la responsabilit&eacute; de l&rsquo;auteur mais la n&ocirc;tre car nous les partageons &nbsp;&raquo;.<a href="https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201707101032173605-france-macron-strategie-echec/" target="_blank"><br /> https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201707101032173605-france-macron-strategie-echec/</a> </font> <div id="primary-left" dir="LTR"><font size="2" color="#FF0000" face="Arial"> </font> <p><font size="2" color="#FF0000" face="Arial">Nous pourrions ajouter, &agrave; l'intention de ceux qui connaissent encore mal l'&eacute;conomiste Jacques Sapir, que ce texte comme plus g&eacute;n&eacute;ralement son blog Russeurope <a href="http://russeurope.hypotheses.org/">http://russeurope.hypotheses.org/</a> engagent seulement la responsabilit&eacute; de l&rsquo;auteur. Que l'on y voit pas &laquo;&nbsp;la main de Moscou&nbsp;&raquo;. </font></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial"><strong>Avec la fin du G-20 qui s&rsquo;est tenu &agrave; Hambourg, et apr&egrave;s les deux discours d&rsquo;Emmanuel Macron et d&rsquo;Edouard Philippe, le premier au Congr&egrave;s le lundi 3 juillet et le second devant l&rsquo;Assembl&eacute;e Nationale le mardi 4 juillet, l&rsquo;ampleur de l&rsquo;&eacute;chec &agrave; venir de la Pr&eacute;sidence Macron se dessine.</strong></font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Ce Pr&eacute;sident, &eacute;lu sur un malentendu et appuy&eacute; sur une majorit&eacute;, qui est elle-m&ecirc;me probablement la plus mal &eacute;lue de la R&eacute;publique, va plonger la France dans une crise profonde.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial"><strong>L&rsquo;illusion de la diplomatie</strong></font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Il faut reprendre ici la chronologie. A Hambourg, Emmanuel Macron, et la France avec lui, a &eacute;t&eacute; inaudible. La premi&egrave;re rencontre personnelle entre Donald Trump et Vladimir Poutine a, naturellement, concentr&eacute; l&rsquo;attention. Mais, la France n&rsquo;a pu faire entendre sa voix. Cela confirme un constat que l&rsquo;on pouvait d&eacute;j&agrave; tirer apr&egrave;s l&rsquo;&eacute;chec personnel pour Emmanuel Macron qu&rsquo;avait repr&eacute;sent&eacute; le sommet europ&eacute;en des 22 et 23 juin. Il y avait &eacute;t&eacute; incapable de faire prendre en compte des revendications, que l&rsquo;on peut trouver restreintes et qui constituaient le socle minimal des demandes fran&ccedil;aises, &agrave; ses coll&egrave;gues de l&rsquo;Union europ&eacute;enne.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">On comprend aujourd&rsquo;hui que la strat&eacute;gie d&rsquo;Emmanuel Macron se d&eacute;ploie en deux temps. Dans le temps diplomatique, il entend jouer les interm&eacute;diaires entre Donald Trump et Angela Merkel, afin de b&acirc;tir un rapport de force vis-&agrave;-vis de l&rsquo;Allemagne. C&rsquo;est bine l&agrave; le sens de l&rsquo;invitation qu&rsquo;il a adress&eacute;e au Pr&eacute;sident des Etats-Unis, invitation que ce dernier a accept&eacute;e, &agrave; venir assister avec lui au d&eacute;fil&eacute; du 14 juillet. Mais, il est clair que cela n&rsquo;aura que peu d&rsquo;effets. Donald Trump, dont on&nbsp;dit souvent que le comportement est erratique, poursuit en r&eacute;alit&eacute; une politique claire de d&eacute;fense des int&eacute;r&ecirc;ts de son pays et il sort renforc&eacute; du G-20 dont le communiqu&eacute; final acte de l&rsquo;impossibilit&eacute; &agrave; bloquer la politique des Etats-Unis. Cette politique est aujourd&rsquo;hui contradictoire avec celle de l&rsquo;Allemagne. Angela Merkel, qui affronte avec s&eacute;r&eacute;nit&eacute; des &eacute;lections au mois de septembre prochain, n&rsquo;a d&rsquo;ailleurs nullement l&rsquo;intention, ni la volont&eacute;, de faire la moindre concession que ce soit &agrave; Donald Trump ou, indirectement, &agrave; Emmanuel Macron. En effet, aujourd&rsquo;hui le cadre de l&rsquo;UE de la zone Euro fonctionne &agrave; plein pour les int&eacute;r&ecirc;ts des entreprises allemandes. Elle n&rsquo;acceptera donc des changements que contrainte et forc&eacute;e.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial"><strong>Emmanuel Macron a-t-il lu Jack London?</strong></font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Inquiet d&egrave;s le conseil europ&eacute;en de fin juin de la tournure prise par le volet diplomatique de sa strat&eacute;gie, Emmanuel Macron a d&eacute;cid&eacute; de mettre en &oelig;uvre un volet interne. C&rsquo;est le sens du discours d&rsquo;Edouard Philippe, mardi 4 juillet, devant l&rsquo;Assembl&eacute;e Nationale. Prenant pr&eacute;texte de la &laquo; d&eacute;couverte &raquo; par la Cour des Comptes d&rsquo;un trou de 9 milliards dans les estimations budg&eacute;taires, il a d&eacute;cr&eacute;t&eacute; un tournant aust&eacute;ritaire, un de plus, pour l&rsquo;&eacute;conomie fran&ccedil;aise. Mais on&nbsp;peut certes s&rsquo;&eacute;tonner de la &laquo; d&eacute;couverte &raquo;, quand on&nbsp;se rappelle qu&rsquo;Emmanuel Macron fut le Ministre de l&rsquo;&eacute;conomie jusqu&rsquo;&agrave; l&rsquo;&eacute;t&eacute; 2016. Il s&rsquo;agit bien &eacute;videmment d&rsquo;un pr&eacute;texte.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">En annon&ccedil;ant des coupes importantes dans les d&eacute;penses publiques (80 milliards sur 5 ans), le gel du point d&rsquo;indice des fonctionnaires qui ont pourtant perdu largement en pouvoir d&rsquo;achat depuis dix ans, et diverses autres mesures dont bien entendu la fameuse r&eacute;forme du Code du Travail dont les cons&eacute;quences en mati&egrave;re de pouvoir d&rsquo;achat serons consid&eacute;rables, Edouard Philippe entame un nouveau tournant aust&eacute;ritaire. Mais, il n&rsquo;en dit pas la v&eacute;ritable raison.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Emmanuel Macron est persuad&eacute; que c&rsquo;est en appliquant cette politique, et en remettant la France dans une orthodoxie comptable (avec le respect strict de la r&egrave;gle des 3% du d&eacute;ficit), qu&rsquo;il va construire sa cr&eacute;dibilit&eacute; face &agrave; l&rsquo;Allemagne et &agrave; Mme Angela Merkel.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Cela revient &agrave; croire que c&rsquo;est en s&rsquo;imposant une purge am&egrave;re que l&rsquo;on peut &ecirc;tre pris au s&eacute;rieux. Cette logique fut magnifiquement d&eacute;crite il y a 100 ans par Jack London dans un de ses nouvelles, La Force des Forts (1). Sauf que la politique internationale n&rsquo;ob&eacute;it nullement &agrave; ces r&egrave;gles enfantines. Elle implique des logiques d&rsquo;alliances, avec des pays connaissant les m&ecirc;mes probl&egrave;mes que nous, et surtout elle implique que l&rsquo;on nous croit capable de &laquo; casser la vaisselle &raquo;.</font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial"><strong>Les cons&eacute;quences d&rsquo;une strat&eacute;gie perdante</strong></font></em></p> <p align="JUSTIFY"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">Cette purge aust&eacute;ritaire va plonger la France dans un nouvel &eacute;pisode de r&eacute;cession. Nous vivons aujourd&rsquo;hui sur un &laquo; plateau &raquo;, li&eacute; &agrave; l&rsquo;am&eacute;lioration du pouvoir d&rsquo;achat qui s&rsquo;est manifest&eacute;e depuis l&rsquo;hiver 2016. Mais, la contraction relative des revenus nominaux associ&eacute;e &agrave; une (tr&egrave;s petite) pouss&eacute;e d&rsquo;inflation, va provoquer une d&eacute;t&eacute;rioration du pouvoir d&rsquo;achat &agrave; partir de la fin de l&rsquo;ann&eacute;e 2017. Si, en 2018, viennent se combiner &agrave; cette d&eacute;t&eacute;rioration les effets des mesures d&rsquo;aust&eacute;rit&eacute; d&eacute;cid&eacute;es par Edouard Philippe et les effets des mesures structurelles, dont celles concernant le Code du Travail, alors la consommation et le revenu disponible des m&eacute;nages se verront amput&eacute;s. Cela conduira &agrave; une nouvelle p&eacute;riode de baisse de l&rsquo;activit&eacute;, tout comme la politique de Fran&ccedil;ois Fillon, ou le choc fiscal de Fran&ccedil;ois Hollande avaient eux-aussi conduit &agrave; des baisses d&rsquo;activit&eacute;s, autrement dit &agrave; des hausses, plus ou moins importantes du ch&ocirc;mage.</font></em></p> <p><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">On comprend que les fran&ccedil;ais, dans leur grande majorit&eacute;, soient plus que circonspects quand aux mesures promises et annonc&eacute;es par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Il faut toujours le rappeler, le Pr&eacute;sident Macron a &eacute;t&eacute; &eacute;lu sur un malentendu, par d&eacute;faut, et sa majorit&eacute; a r&eacute;uni la plus faible proportion des inscrits par rapport &agrave; son nombre effectif de d&eacute;put&eacute;s.</font></em></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><em><font size="2" color="#993300" face="Arial">L&rsquo;accumulation de poudre dans la Sainte-Barbe du navire France n&rsquo;implique pas, &eacute;videmment, que tout va sauter. Mais, danser dans cette Sainte-Barbe avec une torche &agrave; la main, ce qui est m&eacute;taphoriquement ce que font tant Emmanuel Macron qu&rsquo;Edouard Philippe, et La R&eacute;publique en Marche, dont l&rsquo;attitude &agrave; l&rsquo;Assembl&eacute;e nationale par son refus du pluralisme mais aussi de par l&rsquo;inexp&eacute;rience de nombreux de ses d&eacute;put&eacute;s, pose un v&eacute;ritable probl&egrave;me &agrave; la d&eacute;mocratie, est une attitude profond&eacute;ment malsaine et irresponsable.<br /> <br /> 1) London J.: Les Temps Maudits, publi&eacute; en fran&ccedil;ais par 10-18 / UGE, Paris; la nouvelle La Force des Forts ouvre ce recueil.</font></em></p> </div> Mon, 10 Jul 2017 23:00:00 GMT Le G20. Utile ou parasite? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2620 2620 <br /><font size="2" face="Arial">&nbsp;Non seulement les membres du G20, auto-d&eacute;sign&eacute;s, n'auraient aucune l&eacute;gitimit&eacute; pour d&eacute;cider au nom des peuples, mais de plus, ils se conduiraient sans aucune rationalit&eacute;, incapables de s'entendre sur des positions coh&eacute;rentes, par exemple dans le domaine de la lutte contre le r&eacute;chauffement climatique.<br /> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Sur cette r&eacute;union du G20, on lira un article beaucoup plus mesur&eacute;, mais &eacute;galement relativement critique de Jacques Sapir 3). Pour lui cependant, la conclusion importante &agrave; tirer de ce G20 concerne la r&eacute;int&eacute;gration de la Russie dans le groupe, dont elle en avait exclue sous les pressions belliqueuses de Washington. Nous avons nous-m&ecirc;mes soulign&eacute; et d&eacute;taill&eacute; ce point essentiel 5)</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il est ind&eacute;niable que, vu la diversit&eacute; et les relatives oppositions d'int&eacute;r&ecirc;ts entre les membres du G20, il aurait &eacute;t&eacute; inutile d'en attendre des recommandations claires concernant l'avenir du monde. Nous avions nous-m&ecirc;mes &eacute;tabli une liste des probl&egrave;mes majeurs qui se posent au plan mondial, dans un article publi&eacute; le 6 juillet soit avant le G20, sans trop nous faire d'illusions sur la capacit&eacute; de celui-ci &agrave; aborder l'ensemble de ces probl&egrave;mes et moins encore &agrave; sugg&eacute;rer des solutions 4). </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Que proposez-vous?</strong></font></p> <font size="2" color="#000080" face="Arial"> </font><font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Mais la question de fond n'est pas l&agrave;. Elle concerne le fait que les critiques virulents du G20, dont celles de Peter Koenig, relay&eacute;es d'ailleurs par celles des manifestants de Hambourg, ne cherchent pas &agrave; proposer non seulement des objectifs mais des structures capables au niveau mondial d'aborder ces probl&egrave;mes de fa&ccedil;on coh&eacute;rente, ceci afin de commencer &agrave; mettre en oeuvre les politiques qui s'imposeraient. Il ne suffit pas en effet de dire ce qu'il faudrait faire, mais de sugg&eacute;rer les organisations permettant de le faire. Ceci &agrave; tous les niveaux: ONU, Etats-membres du G20, Etats ou int&eacute;r&ecirc;ts non repr&eacute;sent&eacute;s au G20 ou &agrave; l'ONU. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Il ne faudrait pas dire qu'il s'agirait d'une t&acirc;che impossible, exigeant des comp&eacute;tences encyclop&eacute;diques et une culture immense en termes de politiques publiques. Certes, on ne devrait pas essayer de <span style="font-weight: normal">s'attaquer simultan&eacute;ment &agrave; tous les maux qui menacent l'humanit&eacute;. Mais dans les domaines principaux, la t&acirc;che est faisable. Prenons l'hyper-croissance d&eacute;mographique, un danger particuli&egrave;rement urgent &agrave; tenter non de supprimer, mais tout au moins de limiter. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal">A en croire Peter Koenig, confront&eacute;s &agrave; ce probl&egrave;me majeur, les &laquo;&nbsp;psychopathes&nbsp;&raquo; qui gouvernent le monde d&eacute;velopp&eacute; r&eacute;agiraient sans aucune rationalit&eacute;, privil&eacute;giant &agrave; qui mieux mieux leurs int&eacute;r&ecirc;ts respectifs. C'est &eacute;videmment faux. Certes les politiques propos&eacute;es en mati&egrave;re de contr&ocirc;le des naissances ne sont pas toutes coh&eacute;rentes, et peinent &agrave; &eacute;chapper aux r&eacute;sistances, provenant notamment des religions. Cependant, y compris au plan international, des mesures concr&egrave;tes et des institutions capables de les faire appliquer se mettent progressivement en oeuvre. Interviendront-elles &agrave; temps? C'est une autre question.<br /> <br /> On pourrait esp&eacute;rer que progressivement, il en soit de m&ecirc;me dans tous les grands domaines. Les brillantes intelligences telles que celle de Peter Koenig devraient s'attacher &agrave; faire sur ces sujets des suggestions constructives, susceptibles d'&ecirc;tre reprises au niveau mondial, y compris au sein des futurs G20. De m&ecirc;me, il ne faut pas penser que ce discours ne pourrait pas &ecirc;tre tenu aux manifestants altermondialistes qui s&eacute;vissent dor&eacute;navant en marge de toutes les grandes r&eacute;unions internationales: &laquo;&nbsp;c'est tr&egrave;s bien de casser, mais au del&agrave;, que proposez vous?&nbsp;&raquo;. </span></font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font size="2" face="Arial"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> </font> </p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ol> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Peter Koenig. Is&nbsp; the West governed by psychopaths <a href="https://thesaker.is/g20-is-the-west-governed-by-psychopaths/">https://thesaker.is/g20-is-the-west-governed-by-psychopaths/</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><a href="http://en.wikimannia.org/Peter_Koenig">http://en.wikimannia.org/Peter_KoenigP</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Ce que r&eacute;v&egrave;le le G20 de Hambourg&nbsp;&raquo;. <a href="http://russeurope.hypotheses.org/6134">http://russeurope.hypotheses.org/6134</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial">Enjeux du G20 &agrave; Hambourg <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2614&amp;r_id=&amp;t=Enjeux%20du%20G20%20%E0%20Hambourg">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2614&amp;r_id=&amp;t=Enjeux%20du%20G20%20%E0%20Hambourg</a></font></p> </li> <li> <p style="margin-bottom: 0cm"><font size="2" face="Arial"><span style="font-weight: normal"> </span><span style="font-weight: normal">G20 &agrave; Hambourg. Etablissement d'un dialogue entre Donald Trump et Vladimir Poutine <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2618&amp;r_id=&amp;t=G20%20%E0%20Hambourg.%20Etablissement%20d%27un%20dialogue%20entre%20Donald%20Trump%20et%20Vladimir%20Poutine">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2618&amp;r_id=&amp;t=G20%20%E0%20Hambourg.%20Etablissement%20d%27un%20dialogue%20entre%20Donald%20Trump%20et%20Vladimir%20Poutine</a></span></font></p> </li> </ol> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial"><br /> </font><br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Sun, 09 Jul 2017 23:00:00 GMT Portée des émeutes anti-capitalistes de Hambourg http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2619 2619 <br /><p><font size="2" face="Arial">On rappellera que Hambourg est un bastion de la contestation violente. C'est dans cette ville qu'a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute; le &laquo;&nbsp;Black Block&nbsp;&raquo; apr&egrave;s 1970. La manifestation &quot;Bienvenue en enfer&quot; est notamment l'&eacute;manation du Rote Flora (la Flore Rouge), une &quot;alliance autonome et anti-capitaliste&quot; issue du quartier de Schanze et d&eacute;j&agrave; actif en 2007, &agrave; l'occasion du&nbsp;sommet du G8&nbsp;organis&eacute; dans la petite ville&nbsp;d'Heiligendamm pr&egrave;s de Hambourg. Une autre organisation, la Roter Aufbau Hamburg (Structure rouge de Hambourg) y a particip&eacute;, dans le cadre d'une &quot;manifestation r&eacute;volutionnaire anti-G20&quot; vendredi.</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">&Agrave; ces militants locaux se sont ajout&eacute;s un millier d'activistes &eacute;trangers, pour la plupart venus de Scandinavie, de Suisse et d'Italie, selon les autorit&eacute;s. En 2015 d&eacute;j&agrave;, des centaines d'autonomes venus d'Italie avaient particip&eacute; aux manifestations organis&eacute;es par le mouvement Blockupy devant la banque centrale europ&eacute;enne &agrave; Francfort . Des activistes su&eacute;dois, finlandais ou danois ont &eacute;galement &eacute;t&eacute; identifi&eacute;s dans les cort&egrave;ges. On cite ainsi l'Alliance r&eacute;volutionnaire nordique autonome (Arna), qui rassemble plusieurs groupuscules d'extr&ecirc;me gauche. S'y sont m&ecirc;me ajout&eacute; des nationalistes turcs, proches des mouvements kurdes hostiles au pr&eacute;sident Erdogan. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p><font size="2" face="Arial">Europe1 a rappel&eacute; que la tradition des manifestations altermondialistes souvent accompagn&eacute;es de violences est d&eacute;j&agrave; ancienne :</font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>En 1999, 40.000 personnes d&eacute;filent dans les rues de Seattle, provoquant l'&eacute;chec de la conf&eacute;rence minist&eacute;rielle de l'OMC. Pr&egrave;s de 400 personnes sont interpell&eacute;es et l'&eacute;tat d'urgence est d&eacute;cr&eacute;t&eacute;.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>En avril 2001, &agrave; G&ecirc;nes, en Italie, ils sont pr&egrave;s de 300.000 &agrave; battre le pav&eacute; en marge du G8. Au terme de trois jours d'&eacute;meute et de r&eacute;pression, le bilan est d'un mort, 600 bless&eacute;s du c&ocirc;t&eacute; des manifestants et pr&egrave;s de 200 voitures br&ucirc;l&eacute;es. <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Amnesty_International" target="_self">Amnesty International</a>&nbsp;condamne alors &quot;la plus grave atteinte aux droits d&eacute;mocratiques dans un pays occidental depuis la fin de la&nbsp;Seconde Guerre mondiale&quot;.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" color="#993300" face="Arial"> </font> <ul> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>Quelques ann&eacute;es plus tard, en 2007 &agrave; Heiligendamm, en Allemagne, un millier de personnes, dont 430 policiers, sont bless&eacute;es dans des heurts entre activistes des &quot;Black Blocks&quot; et forces de l'ordre, &agrave; la fin d'une marche pacifique anti-G8.</em></font></p> </li> <li> <p><font size="2" color="#993300" face="Arial"><em>&Agrave; Londres, en 2009, en marge d'un d&eacute;fil&eacute; contre le G20, des manifestants s'en prennent &agrave; une banque du centre-ville. Un passant, frapp&eacute; et jet&eacute; au sol par un policier, succombe &agrave; une h&eacute;morragie interne. Trois jours plus tard, lors du sommet de l'Otan &agrave; Strasbourg, 2.000 membres des &quot;Black Blocks&quot;, cagoul&eacute;s et arm&eacute;s de barres de fer, incendient plusieurs b&acirc;timents. Une centaine de policiers sont bless&eacute;s et 330 personnes interpell&eacute;es. En d&eacute;cembre, le sommet sur le climat &agrave; Copenhague donne &eacute;galement lieu &agrave; des manifestations et des d&eacute;bordements. Au total, environ 1.800 personnes seront interpell&eacute;es.</em></font></p> </li> </ul> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" color="#000080" face="Arial"><strong>Quelles cons&eacute;quences politiques? </strong></font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Peut-on penser cependant que ces organisations et leurs manifestations pourraient avoir une port&eacute;e efficace dans la contestation de plus en plus r&eacute;pandue tant aux Etats-Unis qu'en Europe de l'emprise croissante des grands int&eacute;r&ecirc;ts transnationaux &agrave; forte domination am&eacute;ricaine sur les &eacute;conomies et les organisations sociales mondiales? </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Jusqu'&agrave; ce jour, on peut en douter. En Am&eacute;rique, le mouvement Occupy Wall Street ayant d&eacute;nonc&eacute; les abus du capitalisme financier s'est &eacute;teint de lui-m&ecirc;me. En Europe, les manifestations organis&eacute;es par le mouvement des Indign&eacute;s en Espagne ou les Nuits debout en France n'ont eu que de faibles r&eacute;percussions dans l'organisation politique. Il est vrai qu'ils se voulaient pacifiques, ce qui n'a pas permis aux opinions publiques de leur pr&ecirc;ter une grande attention. Il faut dire &eacute;galement que les m&eacute;dias &laquo;&nbsp;officiels&nbsp;&raquo; ont tout fait pour minimiser leur influence. Tout laisse donc penser que dans quelques jours les manifestations et violences de Hambourg seront oubli&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Ceci n'a rien d'&eacute;tonnant. La prise en mains des soci&eacute;t&eacute;s dites occidentales par les quelques pour cent provenant des &laquo;&nbsp;hyper-riches&nbsp;&raquo; ne s'arr&ecirc;tera pas pour autant. Ces dominants disposent de tous les pouvoirs pour dans un premier temps minimiser l'&eacute;cho des manifestations et, dans un second temps, utiliser les forces dites de l'ordre pour obliger les contestataires &agrave; rentrer dans le rang. A l'extr&ecirc;me, ils utiliseront les contestataires comme alibi visant &agrave; d&eacute;montrer qu'ils tol&egrave;rent les oppositions alors qu'ils font tout pour &eacute;touffer le m&eacute;contentement beaucoup plus g&eacute;n&eacute;ral des populations domin&eacute;es. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial"> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Plus en profondeur, il faut se poser la question de savoir ce que veulent exactement les altermondialistes en terme de construction politique, &agrave; supposer tout au moins qu'une certaine unit&eacute; de vue puisse &ecirc;tre d&eacute;gag&eacute;e. On doute que, compte tenu des multiples &eacute;volutions technologiques et soci&eacute;tales, beaucoup d'entre eux puissent encore se reconnaitre dans les anciens objectifs des ann&eacute;es 1980-1990 tels que &laquo;&nbsp;penser globalement, agir localement&nbsp;&raquo;. <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">L'on dira qu'avec l'explosion des r&eacute;seaux num&eacute;riques, cet objectif devient aujourd'hui possible. Mais le local risque de se limiter &agrave; la prolif&eacute;ration des &laquo;&nbsp;r&eacute;seaux sociaux&nbsp;&raquo; ou celle de tr&egrave;s petites associations de production. Quant il s'agira de produire &agrave; grande &eacute;chelle, distribuer et investir, la mobilisation de ressources humaines et de moyens autour de ces objectifs n&eacute;cessitera des comp&eacute;tences et des organisations rigoureuses. Le global s'imposera de plus en plus. Nous ne pouvons pas aborder ce sujet dans le cadre de cet article. Disons seulement que les altermondialistes et contestataires les plus convaincus ne pourront pas &agrave; l'avenir &eacute;viter le sujet.<br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Est-ce &agrave; dire cependant que ceux ayant les moyens d'organiser des manifestations anti-capitalistes et anti-mondialistes devraient renoncer &agrave; le faire? Certainement pas. L'histoire montre, y compris au plan anthropologique, que des &eacute;v&egrave;nements apparemment marginaux peuvent avoir des cons&eacute;quences consid&eacute;rables. Ceci notamment s'ils r&eacute;v&egrave;lent des d&eacute;s&eacute;quilibres profonds jusqu'ici mal observ&eacute;s, ou s'ils suscitent le passage &agrave; l'acte de facteurs de changement jusqu'ici inconscients. </font></p> <font size="2" face="Arial"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal"><font size="2" face="Arial">Selon l'expression, l'on pourrait dire &laquo;&nbsp;manifestons, manifestons, il en restera bien quelque chose !&nbsp;&raquo;. </font></p> Sat, 08 Jul 2017 23:00:00 GMT