Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/ Europe Solidaire Europe Solidaire http://www.europesolidaire.eu/logo.gifEurope Solidairehttp://www.europesolidaire.eu/ Wed, 20 Sep 2017 02:53:46 GMT L'Etat profond américain. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2698 2698 <br /><font face="Arial" size="2">Il sera toujours possible de contester les r&eacute;v&eacute;lations de Kevin Shipp, au pr&eacute;texte qu'elles seraient &laquo;&nbsp;conspirationnistes&nbsp;&raquo;. Pour notre part, sans n&eacute;cessairement pr&eacute;tendre appr&eacute;cier leur exactitude de d&eacute;tail, nous les retiendrons avec d'autant plus d'int&eacute;r&ecirc;t qu'elles permettent d'expliquer beaucoup de d&eacute;cisions am&eacute;ricaines qui surprennent voire scandalisent jusqu'aux alli&eacute;s des Etats-Unis. </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour Kevin Shipp, l'Etat profond am&eacute;ricain et le &laquo; shadow government&nbsp;&raquo; constituent deux entit&eacute;s distinctes mais coordonn&eacute;es. Le &laquo; shadow government&nbsp;&raquo; contr&ocirc;le l'Etat profond, lequel lui m&ecirc;me manipule le gouvernement &eacute;lu officiel. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Parmi ces r&eacute;v&eacute;lations, nous retiendrons celles confirmant ce que nous avions depuis longtemps expos&eacute; sur nos sites. Ainsi la CIA et un organisme d'espionnage moins connu dit Geospatial Intelligence Agency contr&ocirc;le Google et ses plus importantes filiales, tel Keyhole Inc, <a href="https://www.crunchbase.com/organization/keyhole-inc#/entity">https://www.crunchbase.com/organization/keyhole-inc#/entity</a> Celle-ci est responsable notamment de Google earth <a href="https://www.google.fr/intl/fr/earth/">https://www.google.fr/intl/fr/earth/</a> gr&acirc;ce auquel aujourd'hui pratiquement toutes les villes du monde sont identifi&eacute;es rue par rue. Cette base de donn&eacute;es est indispensable pour mener des op&eacute;rations d'espionnage g&eacute;o-localis&eacute;es. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour sa part, l'Agence gouvernementale dite Joint Special Ops Command (JSOC) s'affirme comme &laquo;&nbsp;l'arm&eacute;e secr&egrave;te du Pr&eacute;sident&nbsp;&raquo;. Elle est capable de mener dans le monde entier des assassinats secrets et autres op&eacute;rations destin&eacute;es &agrave; d&eacute;stabiliser les gouvernements. Bien entendu, la plupart de ces op&eacute;rations sont men&eacute;es sans l'accord du Pr&eacute;sident, qui n'en est souvent m&ecirc;me pas inform&eacute;.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Shipp a &eacute;videmment confirm&eacute; ce que chacun d'un tant soit peu inform&eacute; savait, le fait que la CIA et la NSA (National Security Agency) constituent l'essentiel du shadow government. La CIA est le noeud, comme l'on sait aussi, de 16 autres agences d'espionnage. Elle contr&ocirc;le toutes les entreprises de d&eacute;fense ou de renseignement priv&eacute;es, ainsi que, plus directement, tous les grands m&eacute;dias, dit mainstream media (MSM.) </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">L'Etat profond est constitu&eacute; du CMI, complexe militaro-industriel et de hauts responsables au sein de Wall Street, la Banque f&eacute;d&eacute;rale de r&eacute;serve, le Fonds mon&eacute;taire international, la Banque mondiale, le Tr&eacute;sor et les principales banques. Toujours selon Shipp, ce que l'on savait moins, il existe aux Etats-Unis 10.000 sites secrets agissant sur les hommes politiques et l'opinion, 1.291 agences gouvernementales au plan f&eacute;d&eacute;ral et de celui des Etats, 1930 entreprises priv&eacute;es et 4.800000 citoyens dot&eacute;s d'habilitations (secrecy clearance) pour mener des actions d'espionnage ou d'influence, ou pour participer &agrave; des &laquo;&nbsp;coups&nbsp;&raquo; petits ou grands.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Le Congr&egrave;s est domin&eacute; par le CMI &agrave; travers le Congressional Armed Services Committee groupant 48 repr&eacute;sentants et s&eacute;nateurs de haut niveau dont l'&eacute;lection et les d&eacute;cisions font l'objet de tr&egrave;s importants financements clandestins provenant du CMI. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">L'article de <font color="#000000"><span style="font-weight: normal">Aaron Kesel </span></font>donne &eacute;galement des d&eacute;tails sur la carri&egrave;re et les habilitations de Kevin Shipp. Il est moins clair sur les motivations que l'ont pouss&eacute; &agrave; devenir lanceur d'alerte. Mais, quelles que soient ces motivations, les r&eacute;v&eacute;lations qu'il a fait confirment et pr&eacute;cisent comme nous l'avons indiqu&eacute; plus haut, ce dont toute personne un peu inform&eacute;e se doutait. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ajoutons que beaucoup des &laquo;&nbsp;amis&nbsp;&raquo; ind&eacute;fectibles des Etats Unis pr&eacute;tendront que ces faits, aussi scandaleurx qu'ils puissent para&icirc;tre aux na&iuml;fs, se retrouvent &agrave; l'identique au niveau de tous les Etats, la Russie, la Chine et la France notamment. Mais il ne semble pas que, m&ecirc;me en Russie, les diverses agences disposent d'autant de moyens qu'aux Etats-Unis. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">De plus, ni la Russie ni la Chine ne pr&eacute;tendent&nbsp; &ecirc;tre des d&eacute;mocraties. <br /> </font></p> <p> </p> <h2><font face="Arial" size="2" color="#75714d"><font color="#000000"><span style="font-weight: normal"><strong>Source</strong><br /> <br /> Voir Aaron Kesel, dans </span></font><em><font color="#000000"><span style="font-weight: normal">ActivistPost.com</span></font></em><font color="#000000"><span style="font-weight: normal">, du 15 septembre 2017, &laquo;&nbsp;</span></font><em><font color="#000000"><span style="font-weight: normal">High Ranking CIA Agent Blows Whistle On The Deep State And Shadow Government</span></font></em><font color="#000000"><span style="font-weight: normal"> &raquo;</span></font> </font> </h2> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="https://www.activistpost.com/2017/09/high-ranking-cia-whistleblower-deep-state-shadow-government.html">https://www.activistpost.com/2017/09/high-ranking-cia-whistleblower-deep-state-shadow-government.html</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><br /> <br /> </p> Mon, 18 Sep 2017 23:00:00 GMT Homo deus, une brève histoire de l'avenir par Yuval Noah Harari http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2697 2697 <br /><p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><strong><br /> <br /> </strong><font color="#333333">Albin Michel &eacute;t&eacute; 2017</font></font></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333">Commentaire par Jean-Paul Baquiast 18/09/2017<br /> <br /> </font></font><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333">Traduction fran&ccedil;aise de Homo Deus, A brief history of tomorrow</font></font></p> <p align="center">&nbsp;</p> <p align="center"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/harari.jpg" width="264" height="191" alt="" /></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#000099"><font color="#333333"><br /> </font></font></p> <p><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#333333">Rappel. Voir notre pr&eacute;sentation du premier livre de l'auteur, Sapiens, une br&egrave;ve histoire de l'humanit&eacute;<br /> </font><font face="Arial, Helvetica, sans-serif" size="2" color="#333333"><a href="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/161/harari.htm">http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2015/161/harari.htm<br /> </a> </font></p> <div align="justify"> <div align="justify"> <p><font size="2"><strong><font color="#000099">Bref commentaire</font></strong></font></p> <p><font size="2">Le premier livre de l'auteur, Sapiens, que nous avions pr&eacute;sent&eacute; en son temps (voir r&eacute;f&eacute;rence ci-dessus) rassemblait en pr&egrave;s de 500 pages une grande quantit&eacute; d'informations concernant l'origine et le pr&eacute;sent de l'esp&egrave;ce humaine. Yuval Noah Harari avait laiss&eacute; entendre qu'il proposerait ensuite son point de vue sur l'avenir de l'humanit&eacute;, &agrave; la lumi&egrave;re de l'explosion en cours des technologies num&eacute;riques. <br /> <br /> C'est d&eacute;sormais chose faite avec la sortie de Homo Deus, que l'auteur a &eacute;t&eacute; invit&eacute; &agrave; pr&eacute;senter &agrave; Paris. Il a rencontr&eacute; &agrave; l'Elys&eacute;e &agrave; Emmanuel Macron, qui s'est fait complaisamment photographier avec lui. <br /> <br /> Dans ce livre, qui a rencontr&eacute; un vif succ&egrave;s, il pr&eacute;dit que les avanc&eacute;es de l'intelligence artificielle et de la num&eacute;risation en masse des donn&eacute;es, allaient g&eacute;n&eacute;rer des in&eacute;galit&eacute;s sans pr&eacute;c&eacute;dent dans l&rsquo;histoire de l&rsquo;humanit&eacute;, &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur des soci&eacute;t&eacute;s, mais aussi entre les nations. </font></p> <p><font size="2">Le foss&eacute; entre ceux qui ma&icirc;trisent ces technologies et ceux qui n&rsquo;y auront pas acc&egrave;s sera non seulement plus grand qu&rsquo;actuellement entre les pays industriels et les autres, mais que surtout il ne pourra plus jamais &ecirc;tre combl&eacute;. </font></p> <p><font size="2">En particulier, il insiste sur le fait que la mati&egrave;re premi&egrave;re de l&rsquo;avenir seront les donn&eacute;es, et notamment nos donn&eacute;es personnelles, capt&eacute;es en masse aujourd'hui par les GAFA (Google-Amazon-Facebook-Apple) les grandes entreprises am&eacute;ricaines du recueil et de la commercialisation de l'information. Il voit ainsi la naissance d'une nouvelle religion, qu''il appelle un peu maladroitement le &quot;data&iuml;sme&quot;. <br /> <br /> Allant plus loin, Harari pr&eacute;dit que les d&eacute;veloppements de l&rsquo;intelligence artificielle IA et des biotechnologies risquent de produire une couche de &quot;surhommes augment&eacute;s&quot; qui vont dominer le monde, et transformer le reste de l&rsquo;humanit&eacute; en &quot;classe inutile&quot;. Une d&eacute;monstration &eacute;tay&eacute;e par de nombreux exemples tir&eacute;s des avanc&eacute;es technologiques et des changements de soci&eacute;t&eacute; qu&rsquo;elles impliquent.<br /> <br /> Les propos du livre, qui a connu un succ&egrave;s mondial, ont suffisamment attir&eacute; l&rsquo;attention pour que Emmanuel Macron re&ccedil;oive l'auteur &agrave; l&rsquo;Elys&eacute;e, o&ugrave; il s'est fait complaisamment photographier avec lui, quelques jours apr&egrave;s avoir confi&eacute; au math&eacute;maticien et d&eacute;put&eacute; LREM C&eacute;dric Villani une mission sur l'IA. <br /> <br /> Lorsque l'on ne connait pas bien encore le sujet, la lecture du livre est &agrave; conseiller, malgr&eacute; sa densit&eacute;. Pour nos lecteurs, familiers de ces question depuis la cr&eacute;ation de notre site en 2000, il n'apportera pas d'informations nouvelles. Ceci non seulement en ce qui concerne les technologies impliqu&eacute;es mais leurs cons&eacute;quences g&eacute;opolitiques, avec une domination pr&eacute;visible non seulement des Etats-Unis mais de la Chine., la Russie ayant du mal &agrave; suivre, sauf dans le domaine militaire. </font><font size="2">Pour l'avenir au del&agrave; des prochaines d&eacute;cennies, nous avons propos&eacute; une vision assez pessimiste. <br /> <br /> cependant, nous avions depuis longtemps pour notre part indiqu&eacute; que la question pourrait &ecirc;tre abord&eacute;e un peu diff&eacute;remment. Quand le robot &eacute;voluera en devenant intelligent, sinon conscient, ce ne sera pas face &agrave; un humain qui demeurerait inchang&eacute;. Celui-ci se transformera progressivement pour rester en phase avec les nouveaux interlocuteurs. Il en r&eacute;sultera une synth&egrave;se qu'il deviendrait urgent d'essayer de comprendre. <br /> <br /> Mais les futurs humains, dits souvent posthumains, qui en r&eacute;sulteront, ne constitueront qu'un pourcentage infime d'une population de Terriens qui atteindra prochainement les dix milliards. Il s'agira de quelques milliers de favoris&eacute;s, ayant dispos&eacute; des moyens &eacute;conomiques consid&eacute;rables leur permettant d'acc&eacute;der aux nouveaux outils technologiques. Les autres demeureront dans le statut qui a depuis toujours &eacute;t&eacute; celui de l'humain, un peu au dessus de celui de l'animal dit sup&eacute;rieur mais pas beaucoup plus. <br /> <br /> Ceci veut dire que, pour les futurs posthumains, les humains actuels seront de plus en plus consid&eacute;r&eacute;s comme des soushumains. <br /> <br /> ...Faut-il pr&eacute;ciser que pour l'auteur, l'Europe n'existe pas en mati&egrave;re d'IA.</font></p> </div> </div> Sun, 17 Sep 2017 23:00:00 GMT Le Brics prépare la mise en place d'un nouvel étalon-or. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2696 2696 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170917122243_or.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font face="Arial" size="2">Les r&eacute;serves connues se trouvent surtout en Afrique du Sud (14%), en Australie (12%) et au P&eacute;rou (8%) mais la Chine est le 1er producteur mondial depuis 2007 avec un total de 300 t/an. Ces chiffres n'ont pas beaucoup chang&eacute; depuis cette date. </font> <p><font face="Arial" size="2">A quoi servira l'or chinois? Jusqu'&agrave; pr&eacute;sent, les exc&eacute;dents commerciaux consid&eacute;rables de la Chine &eacute;taient &eacute;valu&eacute;s en dollar, et la Chine n'avait pas d'autres possibilit&eacute;s que les convertir en Bons du tr&eacute;sor am&eacute;ricains (Treasury securities). Ceci donnait au Tr&eacute;sor f&eacute;d&eacute;ral des ressources consid&eacute;rables permettant de financer divers investissements, mais aussi l'armement et la guerre. De plus, Washington pouvait quelque peu manipuler la valeur du dollar pour l'augmenter ou la diminuer en fonction de ses strat&eacute;gies mondiales. Wall Street pouvait cr&eacute;er en effet sans limites th&eacute;oriques de nouveaux dollars pour financer les politiques am&eacute;ricaines. Les concurrents des Etats-Unis n'avaient aucun moyen pour faire de m&ecirc;me. L'eurozone, on le sait, n'avait pas de pouvoir pour proc&eacute;der de cette fa&ccedil;on en utilisant l'euro.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il appara&icirc;t aujourd'hui que le recours &agrave; l'or pourra rendre P&eacute;kin et Moscou ind&eacute;pendant du dollar et de ses manipulations am&eacute;ricaines. Depuis quelques ann&eacute;es la Russie et la Chine avaient achet&eacute; de grands quantit&eacute;s d'or, dont elles sont par ailleurs des producteurs tr&egrave;s importants. Pourquoi faire, si cet or allait dormir dans les caves de leurs banques centrales? </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000080">L'or du Brics</font></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il appara&icirc;t maintenant, &agrave; la suite des derni&egrave;res r&eacute;unions du Brics et de l'Organisation de Coop&eacute;ration de Shanghai (OCS), que les membres veulent se donner une nouvelle unit&eacute; de change leur permettant d'&eacute;chapper &agrave; la domination du dollar. L'Inde et le Pakistan sont &eacute;galement int&eacute;ress&eacute;s, soit 3 milliards de personnes. Mais cette nouvelle unit&eacute; de change ne visera pas seulement &agrave; concurrencer le dollar. Elle visera surtout &agrave; financer les investissements consid&eacute;rables en infrastructures diverses de transport et de cr&eacute;ation d'industries associ&eacute;es au programme de Nouvelle Route de la Soie, que nous avons souvent pr&eacute;sent&eacute; sur ce site. Pour que ces investissements soient viables &agrave; long terme, il faut absolument qu'ils ne d&eacute;pendent pas du dollar mais d'une monnaie commune aux pays partenaires du programme. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Le Brics avait envisag&eacute; jusqu'&agrave; tr&egrave;s r&eacute;cemment la cr&eacute;ation, comme nous l'avons rapport&eacute;, d'une unit&eacute; de change commune qui serait un mix du rouble, du yuan et peut-&ecirc;tre d'autres monnaies nationales. Mais cette formule aurait pu inqui&eacute;ter les &eacute;pargnants et les investisseurs, du fait des manipulations dont elle pourrait &ecirc;tre l'objet de la part notamment de P&eacute;kin et de Moscou. Les responsables du Brics consid&egrave;rent aujourd'hui que cette monnaie serait beaucoup plus rassurante si elle &eacute;tait convertible en or. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pendant les deux derniers si&egrave;cles, l'&eacute;talon-or avait &eacute;t&eacute; consid&eacute;r&eacute; comme la monnaie de r&eacute;f&eacute;rence. Il s'agissait du <span style="font-weight: normal">Gold Exchange Standard,</span> organisation du syst&egrave;me international des changes qui limite la conversion en or des monnaies pour la compensation des soldes de balances de paiement. En 1933, pour lutter contre la r&eacute;cession,Washington avait suspendu la convertibilit&eacute; du dollar en or et cr&eacute;&eacute; de ce fait la Zone Dollar. Apr&egrave;s diff&eacute;rentes vicissitudes, celle-ci a &eacute;t&eacute; impos&eacute;e &agrave; tous les alli&eacute;s et partenaires des Etats-Unis. C'est pr&eacute;cis&eacute;ment pour sortir de celle-ci qu'un retour &agrave; l'&eacute;talon-or est envisag&eacute; par le Brics et l'OCS. Lors de la derni&egrave;re r&eacute;union du Brics en septembre, Vladimir Poutine a indiqu&eacute; qu'il soutenait totalement ce projet.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais ceci ne se fera pas par un simple retour &agrave; l'&eacute;talon-or. Ceci se fera par la mise en place d'un &laquo;&nbsp;p&eacute;tro-Yuan&nbsp;&raquo; avec lequel la Chine &eacute;valuera ses op&eacute;rations sur le march&eacute; p&eacute;trolier. Or celui-ci sera convertible en or. La Chine &eacute;tant le plus important importateur mondial de p&eacute;trole, une zone dite p&eacute;tro-yuan pourra ais&eacute;ment concurrencer le p&eacute;tro-dollar. La Chine &eacute;tant par ailleurs le premier producteur mondial d'or, elle pourra &eacute;chapper &agrave; d'&eacute;ventuelles man&oelig;uvres visant &agrave; agir sur la valeur de celui-ci en restreignant ou augmentant sa production.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Nous avons indiqu&eacute; dans un article pr&eacute;c&eacute;dent <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2695&amp;r_id=&amp;t=Recul%20pr%E9visible%20du%20dollar%20face%20au%20yuan%20(chinois">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2695&amp;r_id=&amp;t=Recul%20pr%E9visible%20du%20dollar%20face%20au%20yuan%20(chinois</a>) que le V&eacute;n&eacute;zuela venait d'adopter le petro-yuan pour toutes ses op&eacute;rations en gaz et p&eacute;trole. Il s'agit d'un premier pas important pour la mise en place d'un &eacute;talon que nous pourrions nommer pour simplifier p&eacute;tro-yuan-or. En lui donnant sans doute un nom plus aimable, les pays du Brics institutionnaliseraient de ce fait un nouvel &eacute;talon-or. Il est tr&egrave;s possible que les p&eacute;tro-monarchies du Golfe d&eacute;cident de le rejoindre. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p> </p> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Cons&eacute;quences pour l'eurozone</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">La structuration d'une vaste zone Eurasiatique, dot&eacute;e non seulement d'une monnaie commune mais de politiques d'investissements coordonn&eacute;es devrait rendre imp&eacute;rative pour les Etats europ&eacute;ens utilisateurs de l'euro la transformation de l'eurozone en v&eacute;ritable Etat f&eacute;d&eacute;ral, capable de faire &eacute;quilibre &agrave; la nouvelle Eurasie. C'est semble-t-il une perspective &eacute;voqu&eacute;e timidement par Emmanuel Macron et contredite explicitement par Jean-Claude Juncker dans son dernier discours sur l'&eacute;tat de l'Union. Ce devrait &ecirc;tre &eacute;galement une raison incitant les Etats europ&eacute;ens non utilisateurs de l'euro (Grande Bretagne except&eacute;e) &agrave; rejoindre l'eurozone. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il faudra &eacute;videmment aussi que cette Europe renforc&eacute;e soit capable de s'affranchir une fois et pour toutes du contr&ocirc;le am&eacute;ricain. Sinon l'eurozone deviendra plus encore qu'actuellement une annexe de la zone dollar. On peut craindre que vu le poids des int&eacute;r&ecirc;ts financiers et &eacute;conomique pesant sur l'Europe, ceci ne se fasse pas. </font></p> <p>Note au 19/09</p> <p>Sur le sujet du p&eacute;tro-yuan, voir un article du GEAB dat&eacute; du du 19/09&nbsp; <font face="Arial" size="2"><br /> </font></p> <h2><font face="Arial" size="2" color="#75714d"><a href="http://geab.eu/crise-systemique-occidentale-2017-2019-le-dieu-dollar-contre-la-grande-tentation-du-petroyuan/?utm_source=phplist314&amp;utm_medium=email&amp;utm_content=HTML&amp;utm_campaign=Anticipation+politique+-+la+revue+de+presse+LEAP+%28spécial+GEAB%29"><font color="#000000"><span style="font-weight: normal">http://geab.eu/crise-systemique-occidentale-2017-2019-le-dieu-dollar-contre-la-grande-tentation-du-petroyuan/?utm_source=phplist314&amp;utm_medium=email&amp;utm_content=HTML&amp;utm_campaign=Anticipation+politique+-+la+revue+de+presse+LEAP+%28sp%C3%A9cial+GEAB%29</span></font></a></font></h2> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><br /> <br /> </p> <p><br /> <br /> </p> <p><br /> <br /> </p> Sat, 16 Sep 2017 23:00:00 GMT Recul prévisible du dollar face au yuan (chinois) http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2695 2695 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170916172330_yuan.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><font face="Arial" size="2">C'est en effet dans cette monnaie que sont cot&eacute;es les ventes de p&eacute;trole et gaz v&eacute;n&eacute;zueliennes. Celles-ci avaient perdu beaucoup d'importance du fait de la baisse internationale du baril. Le brent &eacute;tait cot&eacute; cet &eacute;t&eacute; aux environs de 50 dollars le baril soit moins de la moiti&eacute; de ce qu'il valait dans ses heures glorieuses. Il para&icirc;t devoir remonter ces derni&egrave;res semaines, mais le mouvement s'il se fait sera lent. Une grande partie des ressources du pays repose sur les exportations de p&eacute;trole. Ceci veut dire que des manipulations am&eacute;ricaines intentionnelles du cours du dollar pouvaient fragiliser consid&eacute;rablement le gouvernement. Or elles &eacute;taient &agrave; craindre dans le cadre des sanctions d&eacute;cid&eacute;es par Washington contre le r&eacute;gime. </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour &eacute;viter ce risque, Maduro avait annonc&eacute; qu'il n'accepterait plus les paiements en dollars. L'euro avait &eacute;t&eacute; un moment envisag&eacute;, mais Caracas craignait que, vu la d&eacute;pendance politique de Bruxelles &agrave; l'&eacute;gard de Washington, les Europ&eacute;ens appliquent eux-aussi des sanctions via l'euro. Aussi le 13 septembre dernier, le vice-pr&eacute;sident v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien Tareck El Aissami avait annonc&eacute; que le pays exigerait des partenaires &eacute;conomiques du pays que les op&eacute;rateurs utilisent un panier de devises excluant le dollar. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Le 15 septembre, le ministre du p&eacute;trole v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien avait indiqu&eacute; qu'en fait les cours des produits p&eacute;troliers seraient calcul&eacute;s en yuan. Il a par ailleurs annonc&eacute; que celui-ci s'&eacute;tablissait &agrave; 306,26 yuan le baril (306,26 petro-yuan), en hausse de 1,8 % par rapport &agrave; ceux de la semaine pr&eacute;c&eacute;dente. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Il faut rappeler que, lors de la derni&egrave;re r&eacute;union du Brics, les membres avaient confirm&eacute; leur ambition de mettre en place une monnaie de change commune reposant principalement sur le yuan et le rouble. Ce projet avait paru encore un peu vague. On peut penser que, la Russie jouant un r&ocirc;le important dans la survie du r&eacute;gime v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien, les trois pays se mettront d'accord pour rechercher une unit&eacute; de change incluant le petro-yuan. Vu que les r&eacute;serves p&eacute;troli&egrave;res v&eacute;n&eacute;zueliennes seraient les plus importantes du monde, le petro-dollar et par cons&eacute;quent le dollar, verraient leur domination mondiale quelque peu &eacute;branl&eacute;e. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">NB. Nous reviendrons prochainement sur la campagne mondiale de d&eacute;dollarisation lanc&eacute;e par le Brics. Elle d&eacute;passe largement le cas du V&eacute;n&eacute;zuela.<br /> </font></p> Fri, 15 Sep 2017 23:00:00 GMT Le terrorisme par téléphone. http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2694 2694 <br /><font size="3"> <font face="Arial" size="2">Les 12 et 13 septembre, 8 &eacute;coles de Moscou ont re&ccedil;u des appels t&eacute;l&eacute;phoniques provenant de sources alors non identifi&eacute;es pr&eacute;venant que des bombes plac&eacute;es dans divers endroits de la ville allaient exploser. Les auteurs des appels se disaient militants de l'Etat islamique (EI).</font></font><font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Comme ce n'&eacute;tait pas la premi&egrave;re fois que des attentats avaient &eacute;t&eacute; commis &agrave; Moscou, ou ailleurs en Russie, et comme le 1er septembre deux individus se disant membres de l'EI avaient &eacute;t&eacute; arr&ecirc;t&eacute;s alors qu'ils pr&eacute;voyaient de se faire exploser, les autorit&eacute;s moscovites n'ont pris aucun risque. Elles ont fait &eacute;vacuer 130.000 personnes des 420 immeubles pouvant souffrir des explosions, ce qui a d&eacute;sorganis&eacute; pendant quelques heures la vie de la cit&eacute;. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Cependant les inspections ne permirent pas d'identifier le moindre explosif. Manifestement, il ne s'agissait que de menaces verbales. Des recherches sur les r&eacute;seaux num&eacute;riques ont &eacute;t&eacute; imm&eacute;diatement organis&eacute;es, mais elles ont &eacute;t&eacute; rendues difficiles par le fait que les messages provenaient de sources crypt&eacute;es. </font><font face="Arial" size="2"><br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Elles ont par contre permis d'indiquer que les sources &eacute;taient situ&eacute;es en dehors de Russie, dans des r&eacute;gions menac&eacute;es de terrorisme. Ils n'a donc pas &eacute;t&eacute; possible de proc&eacute;der &agrave; leur arrestation.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Ceci ne devrait pas manquer de faire r&eacute;fl&eacute;chir les gouvernements engag&eacute;s dans la guerre contre l'EI.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Le &laquo;&nbsp;terrorisme verbal&nbsp;&raquo; peut mettre en difficult&eacute;s des r&eacute;gions enti&egrave;res. Comme il est peu envisageable de ne pas le prendre au s&eacute;rieux, des attentats n'ayant rien de verbal pouvant se produire ici et l&agrave; pour justifier les menaces, on mesure la capacit&eacute; de l'EI ou organisations djihadistes analogues &agrave; rendre difficile la vie des pays en lutte contre le terrorisme. Des parades seront certainement trouv&eacute;es, mais pour le moment, &agrave; notre niveau du moins, on ne voit gu&egrave;re lesquelles. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><br /> </p> Thu, 14 Sep 2017 23:00:00 GMT Plus d'Europe. Oui mais comment et surtout pour quoi faire? http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2693 2693 <br /><font face="Arial" size="2">Les principales de ses propositions 2 ) semblent aller dans le sens de ce que pr&eacute;conisaient depuis longtemps les partisans d'un renforcement de l'Union. Il est clair en effet maintenant que, sauf &agrave; soutenir une sortie de l'UE et de l'euro, sur le mod&egrave;le britannique du Brexit dont il reste encore &agrave; prouver la faisabilit&eacute; pour d'autres pays que la Grande Bretagne, l'immobilisme actuel n'est plus soutenable. </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais comment s'acheminer, non encore vers une Europe Puissance de type f&eacute;d&eacute;ral, mais vers autre chose qu'une juxtaposition d'institutions soumises &agrave; tous les groupes de pression et incapables de d&eacute;finir des orientations susceptibles de mobiliser une majorit&eacute; des opinions publiques. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Emmanuel Macron avait fait un d&eacute;but de pas dans cette voie lors de son discours devant l'Acropole le 07/09/2017 3). Il s'agissait notamment de doter la zone euro d&rsquo;un budget et d&rsquo;un parlement s&eacute;par&eacute;s de ceux de l&rsquo;UE. En d'autres termes, ceci aurait mis en place, &agrave; c&ocirc;t&eacute; de l'UE actuelle, une petite Europe de type pr&eacute;-f&eacute;d&eacute;ral, ax&eacute;e sur les pays ayant adopt&eacute; l'euro et voulant utiliser cet instrument pour &eacute;laborer des politiques &eacute;conomiques et prendre &eacute;ventuellement des positions diplomatiques lui permettant de commencer &agrave; jouer un jeu &eacute;gal face tant aux Etats-Unis qu'au Brics (Russie, Chine). Juncker ne pouvait l'accepter. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">En effet, ce renforcement de la zone euro et la cr&eacute;ation pour celle-ci d'un Parlement &eacute;lu et pourquoi pas d'un gouvernement issu de ce Parlement, irait directement &agrave; l'abaissement de l'UE actuel et plus particuli&egrave;rement de la Commission europ&eacute;enne dont Juncker est pr&eacute;sident 4). La Commission en effet, bien que ses membres, les Commissaires, soient d&eacute;sign&eacute;s par les Etats-membres, s'est progressivement constitu&eacute;e en autorit&eacute; ind&eacute;pendante, se situant de plus en plus au dessus des Etats et fonctionnant d'une fa&ccedil;on totalement non-d&eacute;mocratique. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">De plus, &eacute;tant devenue pratiquement l'organe d&eacute;cisionnel de l'UE, la Commission est, plus encore que les autres institutions, soumise aux divers lobbies et notamment &agrave; l'influence permanente de Washington et de Wall Street. Ceci s'est vu r&eacute;cemment &agrave; l'occasion de la discussion des trait&eacute;s de libre-&eacute;change atlantiste, TTIP et CETA (avec le Canada). Une nouvelle fois, les d&eacute;clarations de Juncker devant le Parlement de Strasbourg en font la d&eacute;monstration<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Juncker n'a pas manqu&eacute; de s'opposer directement &agrave; Emmanuel Macron. En r&eacute;ponse au discours &agrave; l'Acropole, il a d&eacute;clar&eacute;:<strong><em><span style="font-weight: normal">&laquo;&thinsp;L&rsquo;efficacit&eacute; requiert que les instruments de gestion de la zone euro soient int&eacute;gr&eacute;s. Nous n&rsquo;avons pas besoin de structure parall&egrave;le. Nous n&rsquo;avons pas besoin d&rsquo;un budget &agrave; part de la zone euro. Il nous faut une ligne budg&eacute;taire forte de l&rsquo;Eurozone dans le cadre de notre budget de l&rsquo;Union&thinsp;</span></em></strong><strong><span style="font-weight: normal">&raquo;. Ce ne serait pas cependant l'Eurozone qui, on ne sait comment, d&eacute;finirait cette ligne budg&eacute;taire forte, mais de facto la Commission Europ&eacute;enne. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Juncker: faire d'une Commission renforc&eacute;e un v&eacute;ritable gouvernement europ&eacute;en</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Juncker est all&eacute; plus loin dans le sens du renforcement de la Commission en demandant de fusionner les pr&eacute;sidences du Conseil europ&eacute;en et de la Commission. Dans le m&ecirc;me sens, il demande que <span style="font-weight: normal">&laquo;</span><em><span style="font-weight: normal">&nbsp;</span></em><strong><em><span style="font-weight: normal"> pour des raisons d&rsquo;efficacit&eacute; le commissaire de l&rsquo;&Eacute;conomie et des finances soit aussi le vice-pr&eacute;sident de l&rsquo;Eurogroupe&thinsp;&raquo;.</span></em></strong><strong><span style="font-weight: normal"> Ce Commissaire &eacute;tant un des membres les plus importants de la Commission europ&eacute;enne, &agrave; travers de lui la Commission, et son pr&eacute;sident, ajouteraient l'euro &agrave; leurs pouvoirs. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Quant &agrave; la n&eacute;cessit&eacute; de mettre en place un minimum de protectionnisme d&eacute;fendant les entreprises des Etats-membres contre des concurrences d&eacute;loyales, il a promis </span></strong>que l&rsquo;UE (c'est &agrave; dire en fait la future Commission renforc&eacute;e), s&rsquo;emploiera &eacute;galement &agrave; &laquo;&nbsp;contr&ocirc;ler rigoureusement les investissements &eacute;trangers dans les actifs ou entreprises de l&rsquo;Union jug&eacute;es strat&eacute;giques&nbsp;&raquo;. Mais faut- rappeler qu'il n'y a pas &agrave; proprement parler d'entreprises europ&eacute;ennes, ce sont des entreprises nationales. Quant &agrave; leur caract&egrave;re strat&eacute;gique, il est principalement d&eacute;cid&eacute; par les Etats. Manifestement, ainsi, les entreprises du secteur de la d&eacute;fense sont encore jug&eacute;es strat&eacute;giques en France mais elles n'importent gu&egrave;re &agrave; l'Allemagne. Qui d&eacute;cidera, au sein d'une UE se r&eacute;sumant &agrave; une Commission europ&eacute;enne renforc&eacute;e, de leur importance strat&eacute;gique? </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Renforcer, mais pour quoi faire? </strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Sur ce point capital, Juncker, comme d'ailleurs Macron, n'offrent aucune perspectives susceptibles d'int&eacute;resser les Europ&eacute;ens &agrave; l'avenir de l'Europe. Nous avons plusieurs fois ici montr&eacute; que le Continent, et pas seulement l'UE, ont besoin de grands investissements et grands projets r&eacute;pondant &agrave; la concurrence internationale comme permettant de r&eacute;pondre aux contraintes consid&eacute;rables pr&eacute;visibles du changement climatique: nouvelles formes d'&eacute;nergie et de consommation, nouvelles infrastructures en mati&egrave;re de transport et d'habitat, nouvelles industries relevant du num&eacute;rique. On y ajoutera des politiques d'exploration oc&eacute;anique et spatiale audacieuses &ndash; sans mentionner la d&eacute;fense. Pour cela des politiques budg&eacute;taires coordonn&eacute;es s'imposent, privil&eacute;giant les d&eacute;penses d'avenir au d&eacute;triment des consommations imm&eacute;diates. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Pour ce faire &eacute;galement, l'Europe a besoin de se d&eacute;gager de la domination am&eacute;ricaine exclusive laquelle persiste &agrave; vouloir en faire une colonie ou un avant-poste dans une future guerre contre la Russie et dor&eacute;navant la Chine. Elle doit donc, sans tomber sous la d&eacute;pendance, se rapprocher du Brics, et principalement de la Russie et de la Chine. Ainsi, dans l'imm&eacute;diat, si le Brics s'accordait pour mettre en place une monnaie de change commune pour &eacute;chapper &agrave; la domination du dollar, il faudrait y articuler l'euro. </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">On voit, compte tenu de ces diverses r&eacute;flexions, que si une suite &eacute;tait donn&eacute;e aux propositions de Jean-Claude Juncker, l'UE et l'euro resteraient des satellites des Etats-Unis et du dollar. Les Europ&eacute;ens accompagneront n&eacute;cessairement les Am&eacute;ricains dans leur d&eacute;clin. L'Allemagne et m&ecirc;me la France, sans mentionner l'Espagne et l'Italie, s'y r&eacute;signeront-elles? <br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><strong>R&eacute;f&eacute;rences</strong><br /> <br /> 1) <a href="http://fr.euronews.com/2017/09/13/l-integrale-du-texte-du-discours-sur-letat-de-lunion-de-jean-claude-juncker">http://fr.euronews.com/2017/09/13/l-integrale-du-texte-du-discours-sur-letat-de-lunion-de-jean-claude-juncker</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">2) voir une bonne analyse de Ouest France,<br /> <a href="http://www.ouest-france.fr/europe/ue/europe-les-6-choses-retenir-du-discours-de-juncker-sur-l-etat-de-l-union-5243217">http://www.ouest-france.fr/europe/ue/europe-les-6-choses-retenir-du-discours-de-juncker-sur-l-etat-de-l-union-5243217</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">3) Voir <a href="http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/">http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/</a> <br /> <br /> 4) Commission europ&eacute;enne <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_europ%C3%A9enne">https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_europ%C3%A9enne</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font><br /> <p style="font-weight: normal"> </p> Wed, 13 Sep 2017 23:00:00 GMT La Turquie intéressée par le système européen Aster http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2692 2692 <br /><br /> <p><font size="2"><a href="http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/09/13/la-turquie-signe-avec-la-russie-pour-la-fourniture-de-missiles-antiaeriens-s-400_5185126_3218.html"><img src="http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/184/aster.jpg" width="240" height="210" align="left" alt="" />L'accord avec la Russie pour la fourniture de 2 syst&egrave;mes anti-missiles S 400</a> n'emp&ecirc;che pas la Turquie de commencer &agrave; travailler pour l'avenir avec l'Europe sur un futur syst&egrave;me de d&eacute;fense a&eacute;rienne. Un accord pr&eacute;liminaire a &eacute;t&eacute; sign&eacute; la semaine derni&egrave;re entre le consortium europ&eacute;en <a href="http://www.eurosam.com/">Eurosam </a>(50-50 entre MBDA et Thales) et les industriels turcs Aselsan et Roketsan. Les trois partenaires devraient d&eacute;velopper sur le long terme un nouveau syst&egrave;me de d&eacute;fense a&eacute;rienne sur la base du syst&egrave;me de missile <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Aster_%28missile%29">Aster</a> (syst&egrave;me SAMP/T).</font></p> <p> <font size="2">Ainsi, l</font><font size="2">es Turcs ach&egrave;teraient le S-400 pour couvrir leurs besoins &agrave; court terme et coop&eacute;reraient avec Eurosam pour couvrir leurs besoins de long terme.</font></p> <p><font size="2">La Turquie devra donc rapidement d&eacute;cider si elle entre dans le programme de modernisation du syst&egrave;me de d&eacute;fense <a href="http://www.opex360.com/2016/06/15/antimissile-litalie-rejoint-la-france-pour-le-developpement-du-missile-aster-30-block-1nt/">Aster 30 Block 1 NT</a> lanc&eacute; en coop&eacute;ration entre la France et l'Italie.</font></p> <hr /> Tue, 12 Sep 2017 23:00:00 GMT Israël face à l'Iran http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2691 2691 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170912174457_imagessyrieisrael.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p><font face="Arial" size="2">Ces deux coalitions combattent l'Etat islamique EI auquel elles ont inflig&eacute;s de nombreuses pertes, mais elle visent &eacute;galement &agrave; contr&ocirc;ler les r&eacute;serves p&eacute;trolif&egrave;res &agrave; l'est de Deir Ezzor, encore aux mains des combattants islamiques. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Depuis la coalition syrienne s'est efforc&eacute;e d'occuper la route strat&eacute;gique Deir Ezzor -Damas. Ceci signifie qu'elle n'est plus s&eacute;par&eacute;e de la SDF que par une bande large de 15km autour de l'Euphrate. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Les djihadistes tiennent toujours une partie de Deir Ezzor et de sa banlieue, ainsi que des poches de territoires pr&egrave;s de Homs et de Hama &agrave; l'ouest. De l&agrave; ils peuvent proc&eacute;der &agrave; de petites contre-offensives. Plus pr&eacute;occupant est le fait que la SDF n'a pas encore r&eacute;ussi &agrave; s'emparer enti&egrave;rement de Raqqa, dont l'EI avait fait sa capitale. Elle aurait tr&egrave;s certainement pu le faire en y concentrant toutes ses forces, plut&ocirc;t que se disperser vers Deir Ezzor. Pourquoi ne pas l'avoir fait.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>La responsabilit&eacute; des Etats-Unis</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">La r&eacute;ponse para&icirc;t &eacute;vidente. Les Etats-Unis ont apparemment renonc&eacute; &agrave; renverser Bashar al Assad ou &agrave; en &eacute;liminer les bases militaires russes, mais ils refusent toujours de laisser celui-ci dominer l'ensemble de la Syrie. Il faut se demander pourquoi ils continuent &agrave; mener une guerre qui pourrait para&icirc;tre sans espoir &agrave; terme. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">La raison en est qu'outre l'acc&egrave;s aux territoires p&eacute;trolif&egrave;res, les Am&eacute;ricains n'ont pas renonc&eacute; &agrave; une pr&eacute;sence sur la fronti&egrave;re Iraco-Syrienne le long de l'Euphrate et plus au sud dans les r&eacute;gions est et sud-est de la Syrie. Or sur ces territoires, la Syrie pourrait &eacute;tablir un pont terrestre permettant de relier Damas &agrave; T&eacute;h&eacute;ran via Bagdad en Syrie. Ce pont serait n&eacute;cessairement un pont chiite dont la perspective fait tr&egrave;s peur aux alli&eacute;es musulmans sunnites de l'Am&eacute;rique. Mais surtout ce sera un pont permettant d'augmenter consid&eacute;rablement l'influence de l'Iran au Moyen Orient. Celle-ci est en passe en effet de devenir une puissance r&eacute;gionale dominante. Comme jusqu'&agrave; ce jour, malgr&eacute; quelques tensions, elle est rest&eacute;e l'alli&eacute;e de la Russie, cette perspective signifierait un nouveau recul, peut-&ecirc;tre d&eacute;finitif, de l'influence am&eacute;ricaine. Washington fera donc beaucoup d'efforts pour combattre le renforcement de T&eacute;h&eacute;ran. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Un autre facteur, plus important encore, joue. Pour les Kurdes alli&eacute;s jusqu'&agrave; ce jour des Etats-Unis, et surtout pour Isra&euml;l, une influence accrue de l'Iran, &eacute;ventuellement capable de devenir une puissance nucl&eacute;aire, est d&eacute;j&agrave; consid&eacute;r&eacute;e comme une menace consid&eacute;rable. Isra&euml;l n'a pas beaucoup de moyens militaires, hors l'arme atomique, pour contrer une &eacute;ventuelle offensive iranienne de grande ampleur. L'&eacute;ventualit&eacute; en parait aujourd'hui tr&egrave;s improbable, mais Tel Aviv se fait fort afin de survivre de pr&eacute;voir &agrave; long terme. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Aussi aux Etats-Unis le &laquo;&nbsp;lobby juif&nbsp;&raquo; dit Aipac exerce de fortes pressions pour que les Etats-Unis ne permettent pas la mise en place de ce pont chiite sous contr&ocirc;le de l'Iran. Directement, Isra&euml;l multiplie les pressions sur Washington pour qu'il ne c&egrave;de rien au front syro-irako-iranien et qu'il le fasse savoir &agrave; Moscou. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Il est dommage qu'Isra&euml;l n'adopte pas de positions diplomatiques plus subtiles que celles consistant &agrave; s'abriter exclusivement sous le parapluie militaire am&eacute;ricain. Beaucoup de pays non-musulmans consid&egrave;rent que sa survie face &agrave; la mont&eacute;e inexorable, ne fut-ce qu'en termes d&eacute;mographiques, de 300 millions de musulmans tent&eacute;s par le djihad serait essentielle. C'est le cas des pays europ&eacute;ens, de l'Inde et aussi, dans une large mesure, de la Russie. Ces divers pays seraient pr&egrave;s &agrave; jouer de leur influence aupr&egrave;s de l'Iran pour qu'en aucun cas celle-ci n'essaye, comme un ayatollah l'avait dit il y a quelques ann&eacute;es, de &laquo;&nbsp;rayer Isra&euml;l&nbsp;&raquo; de la carte. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Mais des op&eacute;rations militaires telles que le raid isra&eacute;lien, men&eacute; il y a quelques jours, contre les usines militaires syriennes &agrave; Masyaf, au pr&eacute;texte que celles-ci continueraient &agrave; fabriquer des armes chimiques, ne paraissent pas une bonne fa&ccedil;on de dialoguer avec Damas, Bagdad et surtout Moscou.</font></p> <p><strong><font face="Arial" size="2">NB</font></strong></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Sur la question, non abord&eacute;e dans cet article, concernant les relations complexes entre Kurdes, Am&eacute;ricains, Syriens et Russes, on pourra lire un excellent article dat&eacute; du12/09, sign&eacute; par Adam Garrie dans The Duran </font><font face="Arial" size="2"><br /> <a href="http://theduran.com/syria-turkey-and-the-kurds-a-devils-triangle-that-only-russia-can-navigate/">http://theduran.com/syria-turkey-and-the-kurds-a-devils-triangle-that-only-russia-can-navigate/</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">1) Voir <a href="http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2680&amp;r_id=&amp;t=Lib%E9ration%20de%20Deir%20Ezzor.%20Perspectives%20pour%20l%27EI">http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2680&amp;r_id=&amp;t=Lib%E9ration%20de%20Deir%20Ezzor.%20Perspectives%20pour%20l%27EI</a></font></p> <p style="font-weight: normal"> </p> Mon, 11 Sep 2017 23:00:00 GMT Charles Gave. La peste blanche http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2689 2689 <br /><p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Charles Gave. La peste blanche <a href="https://www.breizh-info.com/2017/09/10/77234/peste-blanche-suicide-demographique-europeens">https://www.breizh-info.com/2017/09/10/77234/peste-blanche-suicide-demographique-europeens</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Appelons vieille Europe, ou Europe Caucasienne, celle qui existait jusqu'aux ann&eacute;es soixante avant les vagues r&eacute;centes d'immigration provenant du Moyen-Orient et de l'Afrique, et au sein de laquelle les immigr&eacute;s non-europ&eacute;ens appel&eacute;s par le capitalisme europ&eacute;en pour satisfaire ses besoins de main d'oeuvre ne d&eacute;passaient pas encore les 10 &agrave; 15% de la population autochtone. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Cette vieille Europe avait construit une civilisation remarquable et homog&egrave;ne, que nous pourrions nommer la civilisation vieille europ&eacute;enne ou plus simplement europ&eacute;enne. Elle n'avait pas que des qualit&eacute;s, puisque les deux derni&egrave;res guerres mondiales avaient r&eacute;sult&eacute; de conflits mortels entre ses composantes. Mais aujourd'hui, aux yeux des Europ&eacute;ens comme de beaucoup de non-Europ&eacute;ens, notamment aux Etats-Unis et dans les ex-Etats du Commonwealth britannique, elle pr&eacute;sente encore de telles qualit&eacute;s que peu voudraient la voir dispara&icirc;tre. Les Europ&eacute;ens qui &eacute;migrent ne constituent encore une infime minorit&eacute;. Le plus souvent, partis, ils r&ecirc;vent d'y revenir.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Or c'est sa disparition qui se produira in&eacute;luctablement &ndash; c'est-&agrave;-dire quoique l'on puisse faire &ndash; avant la fin du 21e si&egrave;cle. L'article de Charles Gave, intitul&eacute; &laquo;&nbsp;La peste blanche&nbsp;&raquo;, explique pourquoi la vieille Europe va disparaitre <br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"><br /> En l'esp&egrave;ce, son article, sous titr&eacute; &laquo;&nbsp;le suicide d&eacute;mographique europ&eacute;en&nbsp;&raquo;, explique comment la sous-natalit&eacute; des Europ&eacute;ens de souche, ou Caucasiens, ne leur permettra pas de r&eacute;sister dans les prochaines d&eacute;cennies &agrave; la surnatalit&eacute; des r&eacute;cents immigr&eacute;s ou des nouveaux immigr&eacute;s qui ne sont pas d'origine europ&eacute;enne et qui ne se reconnaissent pas dans la civilisation europ&eacute;enne. Les rapports entre les taux de f&eacute;condit&eacute; des premiers et des seconds est de 1.3 ou 1.4 enfant/ femme &agrave; 3.4 &agrave; 4 enfants/femme. </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Tout d&eacute;mographe s&eacute;rieux sait que rien n'est plus rigide que les taux de natalit&eacute; et les effectifs de population en r&eacute;sultant. Quoique veuillent faire les politiques, &agrave; supposer qu'ils veuillent faire quelque chose, ces effectifs ne changeront pas dans le cours des 2 ou 3 prochaines g&eacute;n&eacute;rations. Or un calcul simple montre que d'ici la fin du pr&eacute;sent si&egrave;cle, les Europ&eacute;ens de souche seront devenus largement minoritaires par rapport aux immigr&eacute;s. Ceux ci, qu'ils aient acquis ou non une nationalit&eacute; europ&eacute;enne, resteront fid&egrave;les &agrave; leurs communaut&eacute; d'origine.<br /> <br /> C'est l&agrave; que doit selon nous intervenir le facteur religieux. D'ici la fin du si&egrave;cle, la population europ&eacute;enne, ce terme comprenant la population fran&ccedil;aise, deviendra in&eacute;luctablement&nbsp;&laquo; d&rsquo;origine musulmane &raquo;. Quel mal y aurait-il &agrave; cela, si ces musulmans vivaient en paix relative avec les non-musulmans, comme c'est encore le cas dans beaucoup de pays, notamment en France. Malheureusement les quelques 2 milliards de musulmans dans le monde sont de plus en plus instrumentalis&eacute;s par des organisations combattantes, telles l'Etat Islamique (EI) au Moyen-Orient qui leur expliquent qu'ils ne pourront pas gagner le paradis d'Allah s'ils n'ont pas men&eacute;s une guerre &agrave; mort contre les non-musulmans ou les ath&eacute;es. Tous ne c&egrave;dent pas &agrave; ces instructions, mais beaucoup le font aujourd'hui et le feront de plus en plus dans les prochaines ann&eacute;es. Les djihadistes ou combattants de la foi en r&eacute;sultant seront en nombre suffisant pour d&eacute;truire les autres civilisations, y compris la civilisation europ&eacute;enne. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>D'autres facteurs</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Charles Gave n'explique pas ceci assez clairement. De plus, il ne tient pas compte de deux facteurs qui entraineront n&eacute;cessairement une submersion de l'Europe de tradition chr&eacute;tienne, juive ou ath&eacute;e par des populations provenant de pays musulmans de plus en plus d&eacute;cid&eacute;es &agrave; la convertir de force &agrave; l'Islam comme leurs anc&ecirc;tres l'avaient fait au 10e et 11e si&egrave;cle dans le sud de l'Europe, notamment en Espagne (<em>Al Andaluz).<br /> <br /> </em><span style="font-style: normal">Le premier de ces facteurs est l'accroissement inexorable de l'immigration, dont l'auteur dit ne pas ne pas vouloir tenir compte dans son article. Or celle-ci deviendra n&eacute;cessairement cataclysmique dans les 50 prochaines ann&eacute;es. Ainsi la population de l'Afrique subsaharienne (taux de natalit&eacute; aux alentours de 4 &agrave; 5 enfants par femme) passera inexorablement de 2 milliards &agrave; 4 milliards. Il s'agira en majorit&eacute; de musulmans, tels les Nig&eacute;rians, et pas n&eacute;cessairement des pacifiques. La secte Boko Haram y fera n&eacute;cessairement des &eacute;mules. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le second facteur tient au changement climatique. Or celui-ci, lui aussi inexorable, entrainera une d&eacute;sertification de l'Afrique, m&ecirc;me en zone &eacute;quatoriale. Les milliards d'Africains ne resteront pas chez eux. Ils iront inexorablement vers le seul continent &agrave; leur port&eacute;e, l'Europe. Celle-ci sera &eacute;galement mise &agrave; mal par le changement climatique, mais dans une moindre mesure. Ce seront donc au moins 500 millions d'Africains qui partiront &agrave; la conqu&ecirc;te de l'Europe non musulmane, attir&eacute;s par les avantages relatifs qu'elle aura gard&eacute;. Autrement dit, m&ecirc;me si les Europ&eacute;ennes blanches, chr&eacute;tiennes ou ath&eacute;es d&eacute;cidaient &ndash; chose &eacute;videmment impossible compte tenu des moeurs - d'avoir 5 enfants par femme, comme Charles Gave en &eacute;voque l'hypoth&egrave;se, ceci viendrait trop tard. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2" color="#000080"><strong>Le reste du monde </strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Le facteur religieux nous diff&eacute;rencie des Etats-Unis. Certes l&agrave; bas, comme l'ont bien senti les &eacute;lecteurs de Donald Trump, les &laquo;&nbsp;blancs&nbsp;&raquo; deviendront in&eacute;vitablement minoritaires face aux noirs&nbsp; et aux &quot;latinos&quot;. Mais aucun de tous ceux-ci ne sera musulman. Ils partageront les m&ecirc;mes croyances religieuses que les blancs.&nbsp; Des terrains d'entente pourront sans doute &ecirc;tre trouv&eacute;s, m&ecirc;me si le &laquo;&nbsp;racisme&nbsp;&raquo; se renforcera &ndash; racisme entendu comme combat entre les &laquo;&nbsp;White supremacists&nbsp;&raquo; s'effor&ccedil;ant de conserver leurs statuts et &laquo;&nbsp;Blacks&nbsp;&raquo; et &laquo;&nbsp;Latinos&nbsp;&raquo; s'effor&ccedil;ant d'y acc&eacute;der, n&eacute;cessairement aux d&eacute;pends des White. <br /> <br /> Le m&ecirc;me probl&egrave;me de suicide d&eacute;mographique attend la Russie. Celle-ci sera riche de la Sib&eacute;rie sud-polaire qui deviendra tr&egrave;s fertile. Elle attirera de plus en plus de Chinois eux m&ecirc;mes victimes de la d&eacute;sertification. Les Chinois, m&ecirc;me s'ils n'ont pas la f&eacute;condit&eacute; des Africains, submergeront vite les Russes. Poutine et Xi l'ont compris. Ils s'efforcent de maintenir un bon accord au sein du Brics, afin d'organiser dans la paix la migration chinoise en Russie asiatique. Mais ceci sera-t-il encore possible &agrave; plus long terme. La Russie blanche restera longtemps chr&eacute;tienne orthodoxe, la Chine <span style="font-weight: normal">tao&iuml;ste et bouddhiste. Ces religions ne semblent pas aussi conqu&eacute;rantes que l'islam. Qu'en sera-t-il plus tard? Les minorit&eacute;s musulmanes dans ces deux pays ne seront en tous cas pas autoris&eacute;es &agrave; y s'y propager en imposant un islam de combat, comme elles le feront en Europe. </span></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Un dernier facteur, non abord&eacute; dans l'article, doit &ecirc;tre mentionn&eacute;. Il s'agit de la disparition tr&egrave;s probable de la plupart des ressources terrestres, d'ici la fin du si&egrave;cle, du fait de l'explosion d&eacute;mographique de l'esp&egrave;ce humaine et du r&eacute;chauffement climatique. En bonne logique, si la plan&egrave;te &eacute;tait gouvern&eacute;e raisonnablement, les divers Etats imposeraient, non seulement de r&eacute;duire drastiquement les consommations, mais de limiter partout la natalit&eacute; au niveau d'un simple taux de remplacement. Or ils ne le feront pas, sous la pression d'une majorit&eacute; de populations qui le refuseront, le plus souvent sous la pression des religions dominantes. Ceux des Europ&eacute;ens raisonnables qui suivraient ces prescriptions scientifiques, disparaitraient encore plus vite. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font face="Arial" size="2"><strong><font color="#000080">Que faire en Europe? </font></strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2"><span style="font-weight: normal">Nous n'avons pas ici de r&eacute;ponse r&eacute;aliste &agrave; proposer. Certains Europ&eacute;ens blancs et non musulmans essaieront-ils sans trop attendre de d&eacute;fendre ce qui restera de leur civilisation les armes &agrave; la main, et encore avec les armes les plus efficaces possibles, de la fa&ccedil;on qu'envisageait sans doute Victor Orb&agrave;n en Hongrie? Il y a tout lieu de penser que les &laquo;&nbsp;droits-de-l'hommistes&nbsp;&raquo; continueront &agrave; s'y opposer. S'ils changent d'id&eacute;e devant le danger migratoire, ce sera trop tard. <br /> </span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><span style="font-weight: normal"><font face="Arial" size="2">Le Comit&eacute; de r&eacute;daction</font><br /> </span> </p> Sun, 10 Sep 2017 23:00:00 GMT Macron. Le dérapage de trop, par Jacques Sapir http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2690 2690 <br /><p><font face="Arial" size="2">Monsieur Emmanuel Macron, Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique, vient une nouvelle fois de d&eacute;raper en public et d&rsquo;insulter les Fran&ccedil;ais. Du moins, ceux qui ne pensent pas comme lui. Il a, dans les jardins de l&rsquo;EFA &agrave; Ath&egrave;nes, ce vendredi, r&eacute;affirm&eacute; la n&eacute;cessit&eacute; de la r&eacute;forme mais avec des mots d&rsquo;une violence inou&iuml;e : &laquo; <em>Je serai d&rsquo;une d&eacute;termination absolue, je ne c&eacute;derai rien, ni aux fain&eacute;ants, ni aux cyniques, ni aux extr&ecirc;mes</em> &raquo;<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn1" name="_ftnref1">[1]</a>. Que le Pr&eacute;sident dise qu&rsquo;il ne c&egrave;dera rien, c&rsquo;est son droit. C&rsquo;est une mani&egrave;re de gouverner, et l&rsquo;on sait d&eacute;sormais ce que valent ses promesses de &laquo;&nbsp;dialogue social&nbsp;&raquo;. N&eacute;anmoins, c&rsquo;est son droit. Aux opposants d&rsquo;en tirer toutes les cons&eacute;quences. Mais, qu&rsquo;il le fasse en d&eacute;crivant ceux qui ne sont pas de son avis de &laquo;&nbsp;<em>fain&eacute;ants, (&hellip;) cyniques, (&hellip;) extr&ecirc;mes</em>&raquo;, ne me semble pas avoir de pr&eacute;c&eacute;dant. La violence verbale dont il a ainsi fait preuve appelle, et justifie par avance, d&rsquo;autres violences. Au point que l&rsquo;on se demande s&rsquo;il a conscience de ce qu&rsquo;il a dit.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080">&nbsp;<strong>Quand Emmanuel Macron pers&eacute;v&egrave;re&hellip;</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ce n&rsquo;est pas, h&eacute;las, la premi&egrave;re fois qu&rsquo;Emmanuel Macron se rend ici coupable de tels d&eacute;rapages. Il avait commis un autre impair de la m&ecirc;me veine depuis les jardins de l&rsquo;ambassade de France &agrave; Bucarest<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn2" name="_ftnref2">[2]</a>, ajoutant &agrave; l&rsquo;insulte le fait de la prof&eacute;rer sur un sol &eacute;tranger. Pourtant, c&rsquo;&eacute;tait le m&ecirc;me Emmanuel Macron qui avait d&eacute;clar&eacute; qu&rsquo;il ne ferait aucun commentaire sur la politique fran&ccedil;aise depuis l&rsquo;&eacute;tranger. On l&rsquo;a d&eacute;j&agrave; dit, il est parfaitement faux d&rsquo;affirmer, que ce soit &agrave; Ath&egrave;nes ou &agrave; Bucarest, que les fran&ccedil;ais se refusent aux r&eacute;formes. Que ces derni&egrave;res soient globales ou qu&rsquo;elles concernent la sph&egrave;re du travail, les fran&ccedil;ais ont &eacute;t&eacute; soumis, et ont accept&eacute;, depuis ces vingt derni&egrave;res ann&eacute;es un nombre incalculable de r&eacute;formes. Ce que les fran&ccedil;ais refusent, c&rsquo;est une r&eacute;forme particuli&egrave;re, celle qui concerne le droit du travail. Or, cette r&eacute;forme est justement hautement discutable comme on l&rsquo;a montr&eacute; sur ce carnet<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn3" name="_ftnref3">[3]</a>. On peut la consid&eacute;rer comme n&eacute;anmoins n&eacute;cessaire&nbsp;; mais il importe, alors, de respecter ceux qui ne pensent pas comme vous.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Et ceci d&rsquo;autant plus quand on a &eacute;t&eacute; &eacute;lu sur un quiproquo, avec un faible nombre de voix. Emmanuel Macron est un pr&eacute;sident par d&eacute;faut. Tout le monde le sait &agrave; l&lsquo;&eacute;vidence, sauf lui-m&ecirc;me semble-t-il&hellip;</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Or, ne voil&agrave;-t-il pas qu&rsquo;Emmanuel Macron r&eacute;cidive. Il le fait au lendemain de son discours qui se voulait programmatique sur l&rsquo;Europe et qui ne fut qu&rsquo;&eacute;talage de platitudes. Il le fait dans des mots qui, cette fois, sont directement insultants et ce &agrave; un degr&eacute; des plus extr&ecirc;mes. Quand on consid&egrave;re l&rsquo;effondrement qu&rsquo;il subit dans les sondages depuis maintenant deux mois<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn4" name="_ftnref4">[4]</a>, c&rsquo;est folie. Mais, &laquo;&nbsp;Bien que ce ne soit folie, il y a l&agrave; de la m&eacute;thode&raquo;<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn5" name="_ftnref5">[5]</a>.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#000080">&nbsp;<strong>Quand l&rsquo;insulte devient m&eacute;thode</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Les insultes, car il n&rsquo;y a pas d&rsquo;autres termes pour d&eacute;signer les mots qu&rsquo;il a employ&eacute;s pour d&eacute;signer ses opposants ne sont pas nouvelles. Elles tendent &agrave; constituer une m&eacute;thode pour Emmanuel Macron. Il en avait d&eacute;j&agrave; us&eacute;, on l&rsquo;a dit, que ce soit implicitement ou explicitement, lors de son discours &agrave; Bucarest. Il en avait us&eacute;, aussi, lors de la rentr&eacute;e des classes, dans son voyage &agrave; Forbach. Emmanuel Macron y avait lanc&eacute;, agac&eacute;, &agrave; un journaliste qui lui posait une question : &laquo;<em>Les journalistes ont un probl&egrave;me. Ils s&rsquo;int&eacute;ressent trop &agrave; eux-m&ecirc;mes et pas assez au pays. (&hellip;) Vous ne me parlez que des probl&egrave;mes de communication et de probl&egrave;mes de journalistes, vous ne me parlez pas de la France</em>. <a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn6" name="_ftnref6">[6]</a>&raquo; Pourtant, le Pr&eacute;sident de la R&eacute;publique &eacute;tait en train de se faire filmer en train de d&eacute;jeuner &agrave; la cantine avec des &eacute;coliers. Il &eacute;tait l&agrave;, de mani&egrave;re &eacute;vidente, et nul ne lui en fait reproche, pour tourner des images et montrer son visage. En un mot : il &eacute;tait l&agrave; pour &laquo;&nbsp;communiquer&nbsp;&raquo;. Il n&rsquo;y a rien de plus normal &agrave; cela&nbsp;; mais il n&rsquo;y a rien de plus normal, non plus, &agrave; ce qu&rsquo;un journaliste lui pose alors une question sur sa communication. Ce qui appara&icirc;t bien comme anormal est la r&eacute;ponse du Pr&eacute;sident. Cl&eacute;ment Viktorovitch, sur le site &eacute;lectronique du Point<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn7" name="_ftnref7">[7]</a>, remarque alors que plut&ocirc;t de chercher &agrave; r&eacute;futer la position de ses contradicteurs, Emmanuel Macron s&rsquo;emploie &agrave; disquali6er la l&eacute;gitimit&eacute; de ceux qu&rsquo;il pr&eacute;sente comme des adversaires. Et c&rsquo;est bien de cela dont il a donn&eacute; un nouvel exemple, et il faut bien dire un exemple hideux, lors de sa d&eacute;claration de vendredi 8 septembre &agrave; Ath&egrave;nes.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">&nbsp;<font color="#000080"><strong>R&eacute;flexe d&rsquo;enfant g&acirc;t&eacute; ou r&eacute;flexe de classe&nbsp;?</strong></font></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Habitude pour le moins, et sans doute m&eacute;thode. Mais de quelle m&eacute;thode s&rsquo;agit-il&nbsp;? On pourrait lire ces d&eacute;bordements de la part du Pr&eacute;sident comme le t&eacute;moignage de son exasp&eacute;ration devant une r&eacute;alit&eacute; qui lui r&eacute;siste, qui lui &eacute;chappe. Pour tout dire, ces mots terribles ne seraient que l&rsquo;expression d&rsquo;un homme qui a &laquo;&nbsp;p&eacute;t&eacute; les plombs&nbsp;&raquo;. La jeunesse du Pr&eacute;sident va dans ce sens, de m&ecirc;me que la vie prot&eacute;g&eacute;e qu&rsquo;il a men&eacute;e jusqu&rsquo;&agrave; son &eacute;lection. &Ecirc;tre une &laquo;&nbsp;premier de la classe&nbsp;&raquo;, quelqu&rsquo;un que des puissants rep&egrave;rent et prot&egrave;gent, travailler avec un autre Pr&eacute;sident &ndash; Fran&ccedil;ois Hollande &ndash; puis devenir Ministre, enfin trahir son protecteur mais non sans s&rsquo;en &ecirc;tre trouv&eacute; de nouveaux et enfin arriver aux sommets du pouvoir, tout cela ne pr&eacute;pare pas sp&eacute;cialement &agrave; l&rsquo;adversit&eacute;. Chris Bickerton, dans son &eacute;ditorial du 7 septembre dans le New York Times, dresse un portrait au vitriol d&rsquo;Emmanuel Macron<a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftn8" name="_ftnref8">[8]</a>. Constatant son effondrement dans les sondages, il s&rsquo;interroge si ce Pr&eacute;sident ne souffre pas d&rsquo;une arrogance d&rsquo;enfant g&acirc;t&eacute;. Il y a, certes, de la condescendance tr&egrave;s am&eacute;ricaine dans cet &eacute;ditorial, mais aussi beaucoup de v&eacute;rit&eacute;.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pourtant il serait hasardeux d&rsquo;attribuer cette &laquo;&nbsp;m&eacute;thode&nbsp;&raquo; et ce comportement d&rsquo;Emmanuel Macron, m&eacute;thodes et comportement qui, n&rsquo;en doutons pas, le rendront bien vite odieux aux Fran&ccedil;ais, &agrave; une simple arrogance, &agrave; des traits personnels, m&ecirc;me s&rsquo;ils existent. Il y a derri&egrave;re le sentiment de sup&eacute;riorit&eacute; coupl&eacute; avec celui d&rsquo;avoir raison, d&rsquo;incarner le &laquo;&nbsp;camp du bien&nbsp;&raquo; que l&rsquo;on trouve largement r&eacute;pandu dans cette &eacute;lite n&eacute;o-lib&eacute;rale. Pace qu&rsquo;elle se croit d&eacute;tentrice d&rsquo;un savoir sup&eacute;rieur, parce qu&rsquo;elle est persuad&eacute; que ce savoir se combine avec une bienveillance dont elle serait la seule &agrave; disposer, elle ne peut qu&rsquo;&eacute;prouver du m&eacute;pris pour ses adversaires.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">En tout &eacute;tat de cause, cette m&eacute;thode est inacceptable pour un Pr&eacute;sident. Elle est de nature &agrave; d&eacute;truire compl&egrave;tement sa l&eacute;gitimit&eacute;. Et, en ce cas, la l&eacute;galit&eacute; de son &eacute;lection p&egrave;sera bien peu face &agrave; la l&eacute;gitime &ndash; elle &ndash; col&egrave;re des Fran&ccedil;ais.</font></p> <font face="Arial" size="2">Marie-Antoinette n&rsquo;a probablement jamais dit &laquo;&nbsp;s&rsquo;ils n&rsquo;ont pas de pain, qu&rsquo;ils mangent de la brioche&nbsp;&raquo;. Mais, cette phrase lui a coll&eacute; &agrave; la peau et l&rsquo;a condamn&eacute;e aux yeux de l&rsquo;opinion avant m&ecirc;me qu&rsquo;elle soit jug&eacute;e. Emmanuel Macron a, quant &agrave; lui, bien prononc&eacute; les phrases qui lui seront &agrave; jamais reproch&eacute;es. Qu&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;tonne pas, alors, de susciter la haine et la rage. Qu&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;tonne pas si, par malheur, sa t&ecirc;te devait finir au bout d&rsquo;une pique&hellip;<br /> <br /> Jacques Sapir</font> <p><font face="Arial" size="2">&nbsp;<strong>Notes</strong></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref1" name="_ftn1">[1]</a> <a href="http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/08/a-athenes-macron-assure-qu-il-ne-cedera-rien-sur-les-reformes_5182994_823448.html">http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/08/a-athenes-macron-assure-qu-il-ne-cedera-rien-sur-les-reformes_5182994_823448.html</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref2" name="_ftn2">[2]</a> Sapir J., &laquo;&nbsp;Les trois fautes d&rsquo;Emmanuel Macron&nbsp;&raquo;, note publi&eacute;e le 27 ao&ucirc;t 2017 sur le carnet <em>RussEurope</em>, <a href="https://russeurope.hypotheses.org/6241">https://russeurope.hypotheses.org/6241</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref3" name="_ftn3">[3]</a> Sapir J., &laquo;&nbsp;Les ordonnances d&eacute;sordonn&eacute;es&nbsp;&raquo;, note publi&eacute;e sur le carnet <em>RussEurope</em> le 1<sup>er</sup> septembre 2017, <a href="https://russeurope.hypotheses.org/6253">https://russeurope.hypotheses.org/6253</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref4" name="_ftn4">[4]</a> <a href="http://www.lejdd.fr/politique/exclusif-la-popularite-de-macron-seffondre-encore-14-points-3419795">http://www.lejdd.fr/politique/exclusif-la-popularite-de-macron-seffondre-encore-14-points-3419795</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref5" name="_ftn5">[5]</a> William Shakespeare, Hamlet (1601), Acte II, sc&egrave;ne 2, Polonius</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref6" name="_ftn6">[6]</a> Rapport&eacute; par Cl&eacute;ment Viktorovitch dans le <em>Le Point.fr</em>, 06/09/2017 &agrave; 15:50 <a href="http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php">http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref7" name="_ftn7">[7]</a> <a href="http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php">http://www.lepoint.fr/chroniques/viktorovitch-l-inquietant-discours-d-emmanuel-macron-06-09-2017-2154981_2.php</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><a href="http://russeurope.hypotheses.org/6264#_ftnref8" name="_ftn8">[8]</a> <a href="https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0">https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0</a></font></p> <p><font face="Arial" size="2"><a href="https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html?_r=0"><br /> </a></font></p> Sun, 10 Sep 2017 23:00:00 GMT Jean Jouzel http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2682 2682 <br /><font face="Arial" size="2"><strong>Jean Jouzel. Parcours scientifique</strong></font><font face="Arial" size="2"><br /> h<a href="http://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/">ttp://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/climatologie-jean-jouzel-907/</a></font><font face="Arial" size="2"><br /> <br /> On lit dans le JDD du 15 ao&ucirc;t 2017 </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>Le climatologue Jean Jouzel tire la sonnette d'alarme au JDD sur les risques du r&eacute;chauffement climatique. Selon lui, la plan&egrave;te subira des cons&eacute;quences dramatiques si les &eacute;missions de gaz ne sont pas stabilis&eacute;es d'ici &agrave; 2020.</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#993300"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#993300"><em>&quot;Pas besoin de faire de catastrophisme : la situation est catastrophique.&quot; L'avertissement fait froid dans le dos. Le climatologue et ancien vice-pr&eacute;sident du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'&eacute;volution du climat) Jean Jouzel, dresse un bilan bien sombre sur l'&eacute;volution du <a href="http://www.lejdd.fr/Societe/Avec-le-rechauffement-climatique-attention-aux-chutes-de-glaciers-841756" target="_self">r&eacute;chauffement climatique</a>. &quot;Pour esp&eacute;rer rester en de&ccedil;&agrave; de 2&deg;C de r&eacute;chauffement par rapport &agrave; l'&egrave;re pr&eacute;industrielle, il faudrait que le pic d'&eacute;missions de gaz &agrave; effet de serre survienne au plus tard en 2020&quot;, souligne le climatologue. Nous n'avons que trois ans devant nous.&quot;&nbsp;Face au r&eacute;chauffement climatique, il pr&eacute;voit notamment des &eacute;t&eacute;s de plus en plus chauds, jusqu'&agrave; 6 &agrave; 8&deg;C de plus dans les ann&eacute;es &agrave; venir. &quot;On n'est plus dans le futur : ce sont les enfants d'aujourd'hui, ceux des cours d'&eacute;cole, qui pourraient subir ces &eacute;t&eacute;s &agrave; 50&deg;C&quot;, s'inqui&egrave;te Jean Jouzel</em></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Quelques jours apr&egrave;s, deux ouragans majeurs, Harvey et Irma,&nbsp; d&eacute;vastaient la c&ocirc;te am&eacute;ricaine et les Cara&iuml;bes. En bon scientifique, Jean Jouzel se refuse &agrave; faire de liens directs entre un ph&eacute;nom&egrave;ne &agrave; long terme, le r&eacute;chauffement et des &eacute;pisodes tels que les cyclones et ouragans. Mais un certain rapprochement pourrait s'imposer. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Rappelons que Donald Trump, pr&eacute;sident des Etats-Unis, pays qui est le plus important acteur du r&eacute;chauffement, a sous la pression des industries charbonni&egrave;res et p&eacute;troli&egrave;res am&eacute;ricaines, d&eacute;cid&eacute; de ne pas respecter les recommandations de la COP21. Il a ordonn&eacute; &agrave; la FEMA (<em>Federal Emergency Management Agency</em> ) de se retirer du GIEC. Il lui a enlev&eacute; par ailleurs une partie de ses moyens d'&eacute;tude. Voir sur ce sujet <a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386">https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386</a><a href="https://www.nbcnews.com/storyline/hurricane-irma/between-hurricanes-harvey-irma-fema-nearly-out-cash-n799386"> </a><br /> Cela ne l'a pas emp&ecirc;ch&eacute; de s'apitoyer sur le sort des r&eacute;sidents de Houston, principale victime de l'ouragan Harvey. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Malheureusement, en France, de nombreux int&eacute;r&ecirc;ts r&eacute;cusent comme Donald Trump la pertinence des travaux de Jean Jouzel et du GIEC. </font></p> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT La Métropole doit protéger d'urgence la Martinique et la Guadeloupe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2683 2683 <br /><font face="Arial" size="2" color="#000000">&nbsp;</font><font face="Arial" size="2">Selon LCI <a href="http://www.lci.fr/societe/en-direct-ouragan-irma-la-venue-de-macron-irrite-certains-habitants-de-st-martin-et-st-barthelemy-2063533.html">http://www.lci.fr/societe/en-direct-ouragan-irma-la-venue-de-macron-irrite-certains-habitants-de-st-martin-et-st-barthelemy-2063533.html</a>: <em>Arriv&eacute; &agrave; St-Martin en milieu d'apr&egrave;s-midi, heure de Paris, le chef de l'Etat s'est rendu aupr&egrave;s de victimes de la catastrophe. Auparavant, il avait appel&eacute; &agrave; &quot;rester dignes&quot; et avait promis un plan de reconstruction rapide de l'&icirc;le.</em> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Les habitants ont reproch&eacute; &agrave; l'Etat, et par cons&eacute;quent &agrave; Macron, un manque d'anticipation concernant les risques de cyclone et les destructions pouvant en r&eacute;sulter. Il est exact que nul n'avait pr&eacute;vu l'arriv&eacute;e d'un cyclone de l'ampleur d'Irma. Cela peut s'excuser dans la mesure o&ugrave; c'est la premi&egrave;re fois qu'un &eacute;v&eacute;nement de cette nature se produisait. Il est bien connu que les gouvernements, dans n'importe quel pays, ne peuvent pr&eacute;voir le pire et surtout se garantir &agrave; l'avance des cons&eacute;quences qui en r&eacute;sulteraient si ce pire se produisait. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">En l'esp&egrave;ce, reconstruire est bien, mais il faut faire beaucoup plus. Dor&eacute;navant tous les scientifiques pr&eacute;voient que, en cons&eacute;quence du r&eacute;chauffement climatique, des cyclones de cat&eacute;gorie 5, la plus dangereuses, affecteront de plus en plus la zone des Cara&iuml;bes. In&eacute;vitablement, la Guadeloupe et la Martinique seront un jour frapp&eacute;es de plein fouet. Si rien n'est pr&eacute;vu pour prot&eacute;ger la populations des iles, ce pourrait &ecirc;tre des milliers de morts qui en r&eacute;sulteraient. La m&eacute;tropole sera donc inexcusable si elle ne fait rien, sans attendre, pour parer au pire.<br /> <br /> Que faire? Pour parer au plus press&eacute;, il faut construire un nombre suffisant d'abris en b&eacute;ton et acier capables de r&eacute;sister &agrave; des vents de 300 km/h et pouvant recevoir la totalit&eacute; de la population. Il faut aussi mettre en place des r&eacute;seaux d'eau et de communication capables de r&eacute;sister tant aux vents qu'aux inondations. Il faudrait sans doute aussi stocker d'une fa&ccedil;on prot&eacute;g&eacute;e un certain nombre de produits d'urgence, aliments et m&eacute;dicaments. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">M&ecirc;me en se limitant au minimum, un tel programme n&eacute;cessiterait d&egrave;s maintenant des cr&eacute;dits, difficiles &agrave; chiffrer, mais d'au moins 5 &agrave; 10 milliards d'euros. De telles sommes ne peuvent &ecirc;tre obtenues rapidement sans &eacute;conomies drastiques impos&eacute;es au budget public. Il est pr&eacute;visible que tous les int&eacute;r&ecirc;ts touch&eacute;s protesteront, mais l'Etat, le pr&eacute;sident de la R&eacute;publique en premier lieu, auront le devoir de les faire taire.</font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">C'est un discours de cette nature que l'on aurait attendu d'Emmanuel Macron, plut&ocirc;t que des appels &agrave; rester digne.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">Note au 14/02. Certains sp&eacute;cialiste de l'imprimante 3D en mati&egrave;re de construction se demandent s'il ne serait pas possible d'utiliser cette technique pour construire en urgence des logements anti-cyclone, bon march&eacute; et pr&eacute;sentant des courbures protectrices<br /> </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm"><font face="Arial" size="2">_________________________________________________________________________________________<br /> </font></p> <font face="Arial" size="2"><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000"><br /> <font color="#000000">Rappel de l'&eacute;ditorial pr&eacute;c&eacute;dent dat&eacute; du 08/09<br /> <br /> </font></font></font><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000"><font color="#000000">Une de nos correspondants aux Antilles fran&ccedil;aises nous &eacute;crit ce qui suit, en r&eacute;ponse &agrave; notre demande d'avis: </font><em><br /> <br /> En fait ce monstrueux ouragan est pass&eacute; au nord-nord-est de la Martinique. Il n&rsquo;a que tr&egrave;s mod&eacute;r&eacute;ment impact&eacute; la Guadeloupe. </em></font></font><font face="Arial" size="2" color="#800000"><br /> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#800000"><em>Il n&rsquo;y a pas que des milliardaires &agrave; Saint-Barth&eacute;l&eacute;my. Il y a aussi tous les Saint-Barths qui travaillent dans les h&ocirc;tels, les villas des milliardaires, la logistique, etc&hellip; et qui risquent de perdre leur travail si les riches s&rsquo;en vont.<br /> <br /> Quant &agrave; Saint-Martin, sa politique fonci&egrave;re et migratoire est une honte. Les 7.000 clandestins, qui n&rsquo;ont pas voulu quitter leurs bidonvilles construits en d&eacute;truisant la mangrove et la for&ecirc;t littorale, savent tr&egrave;s bien pourquoi.<br /> <br /> Ces deux &icirc;les sont des collectivit&eacute;s autonomes&hellip;</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#800000"> </font> <p><font face="Arial" size="2" color="#800000"><em>Je regarde le site du National Hurricane Center (NHC) de l&rsquo;universit&eacute; de Miami qui donne d&eacute;tails et pr&eacute;visions pour Jos&eacute; qui est pr&eacute;vu pour le nord de l&rsquo;atlantique et Katia qui s&rsquo;est form&eacute;e dans le golfe du Mexique <br /> <br /> La Guadeloupe et la Martinique n&rsquo;ont eu &agrave; subir que les pluies et la houle cyclonique. Si les pr&eacute;visions du NHC sont correctes elles ne seront pas impact&eacute;es par ces deux ouragans.</em></font></p> <font face="Arial" size="2" color="#800000"> </font> <p><font color="#000000"><font face="Arial" size="2" color="#800000">&nbsp;</font></font><font face="Arial" size="2" color="#000000"><span style="font-style: normal">Je lui r&eacute;ponds:</span></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ch&egrave;re A . , je partage tout &agrave; fait votre analyse concernant Irma. Les affairistes et les riches touristes &agrave; St Barth et St Martin n'ont rien fait pour prot&eacute;ger les iles. Je crains que rien ne soit fait demain. Et qu'en sera-t-il de la Guadeloupe et de la Martinique si un ouragan identique les frappait, comme cela se produira in&eacute;vitablement? Des milliers de morts en r&eacute;sulteront. Rien ne sera fait pourtant pour les prot&eacute;ger, vu les budgets n&eacute;cessaires.<br /> <br /> La m&ecirc;me analyse s'est appliqu&eacute;e &agrave; Houston o&ugrave; un capitalisme sauvage a d&eacute;vast&eacute; les zones c&ocirc;ti&egrave;res et multipli&eacute; les logements bon march&eacute; dans les quartiers inondables. <br /> <br /> Concernant les Antilles, Emmanuel Macron, au lieu de s'apitoyer, aurait du d&eacute;cider d'engager tout de suite les 2 ou 3 milliards n&eacute;cessaires aux travaux d'urgence. Et veiller &agrave; ce que ces sommes ne soient pas dilapid&eacute;es par des int&eacute;r&ecirc;ts politiques divers, tant en M&eacute;tropole que dans les D&eacute;partements d'Outre Mer. <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">N<br /> </font></p> </font> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT "Jupiter" chantre de la refonte de l'Europe http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2684 2684 <br /><font face="Arial" size="2">On lit dans Ouest-France le r&eacute;sum&eacute; suivant:</font><br /> <p><font face="Arial" size="2"><font color="#800000"><em>Refonder, analyser la crise de la zone euro pour la consolider, <a href="http://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-souhaite-qu-un-budget-de-la-zone-euro-soit-cree-5213419" target="_blank">cr&eacute;er un budget de cette zone euro</a>, contr&ocirc;l&eacute; par une instance parlementaire europ&eacute;enne afin que le d&eacute;ficit de d&eacute;mocratie soit combl&eacute;. Lancer tous les projets &eacute;conomiques possibles pour d&eacute;cliner ce nouvel agenda europ&eacute;en. Notamment dans le domaine de la d&eacute;fense, qui sera dans les prochaines ann&eacute;es un canal de relance entre partenaires.</em></font></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ceci dit, derri&egrave;re le mirage des mots, existe une r&eacute;alit&eacute;, ou tout au moins une tr&egrave;s forte probabilit&eacute;, que les &eacute;lecteurs de Macron ne veulent pas voir. Celui-ci a &eacute;t&eacute; &eacute;lu gr&acirc;ce aux interventions discr&egrave;tes et au financement de ce qu'il faut bien nommer la finance internationale. Or cette finance est tr&egrave;s largement sous le contr&ocirc;le conjugu&eacute; des int&eacute;r&ecirc;ts financiers de Wall Street et de l'Etat profond am&eacute;ricain. Pour eux, comme nous l'avons amplement montr&eacute; dans des articles pr&eacute;c&eacute;dents, inspir&eacute;s des meilleurs sources, l'Union europ&eacute;enne a &eacute;t&eacute; con&ccedil;ue d&egrave;s l'origine, au plan &eacute;conomique, comme un instrument permettant de mettre en place un vaste march&eacute; unique et, au plan politique, comme un <strong><span style="font-weight: normal">moyen de faire &eacute;chec au pouvoir politique et militaire de la Russie</span></strong><strong>. </strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Macron ne peut pas l'ignorer. Il ne peut pas se permettre non plus, m&ecirc;me devenu pr&eacute;sident de la R&eacute;publique fran&ccedil;aise, d'oublier ces consignes. Il d&eacute;pend en effet toujours, et la France avec lui, des bonnes volont&eacute;s de Wall Street et de Washington. Ceci m&ecirc;me sur le plan de la d&eacute;fense, o&ugrave; la France, avec de nouveaux moyens militaires, restera toujours membre de l'Otan, et donc soumise aux strat&eacute;gies anti-russes qui, sous la direction du Pentagone, s'imposent &agrave; tous les Europ&eacute;ens appartenant &agrave; cette Organisation. </span></strong></font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2"><strong><span style="font-weight: normal">Par cons&eacute;quent l'Europe refond&eacute;e dont il annonce vouloir &ecirc;tre le champion, ne sera rien qu'une forme modernis&eacute;e de l'Europe am&eacute;ricaine. On ne voit pas d'ailleurs quelles oppositions politiques, ni en France ni en Europe, sauf peut-&ecirc;tre en Hongrie, s'offusqueraient de ce projet. <br /> </span></strong></font></p> <ol> <li> <p><font face="Arial" size="2">Voir pour plus de pr&eacute;cisions le compte-rendu du discours d'Emmanuel Macron <a href="http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/">http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/</a></font></p> </li> </ol> <p><strong><span style="font-weight: normal"></span></strong> </p> Thu, 07 Sep 2017 23:00:00 GMT Libération de Deir Ezzor. Perspectives pour l'EI http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2680 2680 <img src="http://www.europesolidaire.eu/repimg/20170907173559_syriamap20170817_s.jpg" align="left" alt="photo" title="" border="0" /><br /><p align="center"><font color="#800000"><em><font face="Arial" size="2">En gris, les zones aux mains de l'EI avant la bataille pour </font><font face="Arial" size="2"><font face="Arial" size="2">Deir Ezzor </font></font></em></font></p> <p><font face="Arial" size="2">L'arm&eacute;e syrienne avait entrepris une marche de 700 km pour la reconqu&ecirc;te de Deir Ezzor il y a 6 mois, depuis Alep et Palmyre elles-m&ecirc;mes lib&eacute;r&eacute;es. Deir Ezzor n'est pas enti&egrave;rement reprise aux islamistes, qui demeurent retranch&eacute;s dans de nombreux quartiers, prenant la population en otage et apparemment d&eacute;cid&eacute;s &agrave; une lutte &agrave; mort. Mais l'essentiel semble fait puisque la garnison assi&eacute;g&eacute;e a pu &ecirc;tre jointe et ravitaill&eacute;e. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Deir Ezzor contr&ocirc;le une zone de champs p&eacute;trolif&egrave;res qui la rendait strat&eacute;gique pour l'EI et que convoitent d&eacute;sormais les Am&eacute;ricains. Ceux-ci visent &eacute;galement &agrave; s'installer dans la ville, &agrave; partir de la coalition am&eacute;ricano-kurdo-arabe qu'ils ont mis en place pour ne pas laisser &agrave; Assad la possibilit&eacute; de reprendre la totalit&eacute; du territoire syrien conquis par l'EI. On se souviendra qu'en septembre 2016 une attaque a&eacute;rienne am&eacute;ricaine massive sur une position syrienne proche de Deir Ezzor avait vis&eacute; &agrave; retarder l'avance syrienne et avait en cons&eacute;quence permis &agrave; l'EI de reprendre une partie du terrain perdu. L'objectif en &eacute;tait d'emp&ecirc;cher l'acc&egrave;s russo-syrien aux ressources p&eacute;troli&egrave;res. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Mais ce plan n'a pas r&eacute;ussi. Les forces syriennes ont &eacute;t&eacute; soutenues dans leur marche vers Deir Ezzor par des &laquo;&nbsp;forces sp&eacute;ciales&nbsp;&raquo; russes, des contingents iraniens ainsi que provenant du Hezbollah chiite et diverses milices. L'aviation russe est intervenue fr&eacute;quemment en avant de l'offensive syrienne. De m&ecirc;me, la marine russe a tir&eacute; des missiles de croisi&egrave;re contre les positions de l'EI. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Ceci dit, il faudra encore des semaines de combats de rue pour &eacute;liminer totalement l'EI des quartiers de la ville qu'il tient encore. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Pour la suite de la campagne, l'on ne sait encore si l'arm&eacute;e syrienne va traverser l'Euphrate &agrave; Deir Ezzor pour mettre la main sur les champs p&eacute;trolif&egrave;res &agrave; l'est de la ville. Au contraire, pour ne pas affronter directement les Am&eacute;ricains et leurs alli&eacute;s, restera-t-elle au sud de celle-ci, laissant le champ libre aux forces kurdo-am&eacute;ricaines. Tout d&eacute;pendra sans doute des futurs rapports entre Donald Trump et le Kremlin. </font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p><font face="Arial" size="2">Dans l'imm&eacute;diat, il est certain que des exodes importants de combattants islamiques en provenance de Deir Ezzor se produiront vers le reste du Moyen Orient, la Russie et l'Europe. La b&ecirc;te n'est pas morte.Il ne faudrait&nbsp; pas que les Am&eacute;ricains, pour </font><font face="Arial" size="2">r&eacute;affirmer leur pr&eacute;sence, la soutiennent discr&egrave;tement, comme il apparait qu'ils l'avaient toujours fait.&nbsp; <br /> </font></p> <p><font face="Arial" size="2">* Ajoutons que Isra&euml;l voit avec une grande inqui&eacute;tude ce succ&egrave;s de Bashar al Assad et de ses alli&eacute;s. On lira &agrave; ce sujet un article de Consortium News </font><br /> <font face="Arial" size="2"> </font></p> <p><font face="Arial" size="2"><a href="https://consortiumnews.com/2017/09/01/the-reasons-for-netanyahus-panic/">https://consortiumnews.com/2017/09/01/the-reasons-for-netanyahus-panic/</a></font></p> <font face="Arial" size="2"> </font> <p align="CENTER"><br /> <br /> <br /> </p> Wed, 06 Sep 2017 23:00:00 GMT Cyclones sur les Caraïbes http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2681 2681 <br /><font face="Arial" size="2"><a href="http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/irma-jose-katia-quels-vont-etre-les-trajectoires-des-ouragans-dans-les-jours-a-venir_2361743.html">http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/irma-jose-katia-quels-vont-etre-les-trajectoires-des-ouragans-dans-les-jours-a-venir_2361743.html</a> </font> <p><font face="Arial" size="2"><br /> <br /> </font> </p> <font face="Arial" size="2"> </font> Wed, 06 Sep 2017 23:00:00 GMT