Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Actuellement de plus en plus de mouvements politiques en Europe préconisent une sortie de leur pays de l'Union Européenne, UE, voire de l'Union Monétaire. La raison principale évoquée par eux tient au fait que l'UE impose des limites draconiennes au déficit du PIB des Etats membres, calculées Etat par Etat, au prétexte de lutter contre l'inflation. (...)
En ce jour du 11 novembre, nous reprenons ici avec son accord un article magnifique que vient d'écrire Régis de Castelnau, descendant du général de Castelnau, lequel s'était illustré pendant la Grande Guerre. Nous nous référons souvent par ailleurs à Vu du Droit. Nous le remercions. Merci à Philippe Grasset, qui avait republié cet article (...)

Nous ne sommes pas nécessairement d'accord avec ce que peuvent penser certains militaires français, surtout s'ils se complaisent à se faire les supplétifs de l'US Army dans l'Otan. Cependant cet article, que vient de publier le général (2s) Henri Roure, nous convient parfaitement dans les circonstances actuelles. Nous le reprenons donc ici. (...)

Note pour les lecteurs de Europe-Solidaire: Même si les rédacteurs des deux sites vineyard annoncés par ce texte partagent avec notre comité de rédaction beaucoup d'idées communes, il va de soi que les articles des uns n'engagent pas la responsabilité de l'autre, et réciproquement. Par contre, dès que ces Saker voudront reprendre des articles publiés par Europe Solidaire, nous en seront très heureux. La perspective, notamment, d'élargir notre lectorat à des amis russes nous réjouirait beaucoup. (...)
Dernières réactions
"voici une solution peut coûteuse pour assembler en orbite basse des stations habitables ou des vaisseaux ."
par : Nicolas Bion
Réaction à l'article : L'avion Rafale mettant en orbite de petits satellites ?

par : jean
Réaction à l'article : TOTAL au Yamal


L'engagement militaire français en Syrie
21/12/2018
La France reste militairement engagée en Syrie, vient d'annoncer le 20/12 la ministre française des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, après l'annonce surprise du retrait américain 1).
Le robot humanoïde japonais HRP-5P.
18/11/2018
Comment la France a perdu la bataille de la robotique intelligente
Bonnes résolutions à Istanbul le 27 octobre 2018. Mais après ?
28/10/2018
Le sommet qui vient de se tenir à Istanbul, le samedi 27 octobre, consacré à une recherche d'apaisement en Syrie, a réuni le président turc Recep Tayyip Erdogan, puissance invitante, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Angela Merkel.
La Pologne exige une base militaire américaine sur son territoire
19/09/2018
La Pologne est toujours à la recherche de preuves supplémentaires lui permettant de montrer au Pentagone qu'elle est prête à servir de plate-forme  avancée à l'armée américaine dans le cas d'une offensive contre la Russie.
Dans le 4e volet de l'émission de France Culture 1) l'animatrice a donné la parole à Etienne Balibar, présenté dans Wikipedia comme un philosophe (né en 1942) d'obédience marxiste. Son dernier ouvrage, publié en 2018, s'intitule Libre parole. Il a toujours milité pour ce que l'on appellerait aujourd'hui l'ouverture des frontières aux sans-papiers, et leur accueil sans restrictions dans les sociétés européennes. (...)

Nous reprenons ici avec quelques allègements un excellent article d'Albert Nollet relatif à la capitulation française devant les intérêts japonais dans l'affaire Carlos Ghosn. Nous avions précédemment indiqué que le refus français d'intervenir dans cette affaire, à commencer par celui d'Emmanuel Macron, était non seulement inquiétant, mais inadmissible. (...)

Il était temps de s'apercevoir que cette pratique existait, y compris et surtout de la part de nos amis américains. Rappelons que la ministre des Armées Florence Parly a dévoilé le 18 janvier un nouveau champ d'action de l'armée française en déclarant qu'elle pourrait mener des cyber-attaques et non plus seulement se défendre contre ces dernières. (...)

Europe Solidaire