Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
En marge de la rencontre Trump Poutine, il faut se demander pourquoi tout l'Etat profond américain a-t-il si mal réagi aux amorces de négociations, sinon d'accords stratégiques, au moins partiels, entre la Russie et les Etats-Unis évoquées conjointement par Donald Trump et Vladimir Poutine lors de leur rencontre du 16 juillet à Helsinki. (...)
Il faut malheureusement chercher aux Etats-Unis, et plus paradoxalement dans des milieux Démocrates n'ayant pas jusqu'ici fait montre d'ouverture aux opinions libérales, pour ne pas socialistes, une jeune femme politique représentant tout le contraire. Il s'agit d'Alexandria Ocasio-Cortez (...)

Vladimir Poutine vient d'annoncer qu'un nouveau missile hypersonique russe entrerait en service en 2019. Il permettra de faire jeu égal avec les Etats-Unis dans ce domaine hautement stratégique des ICBM de nouvelle génération. (...)

Cet article est le bref commentaire d'un texte que vient de faire paraître l'auteur et chroniqueur politique américain Chris Edges. Il est très écouté dans les milieux américains dits alternatifs 1) America Shows Many Signs of Impending, Catastrophic Collapse - a Pulitzer Prize Winner Explains (...)

Note pour les lecteurs de Europe-Solidaire: Même si les rédacteurs des deux sites vineyard annoncés par ce texte partagent avec notre comité de rédaction beaucoup d'idées communes, il va de soi que les articles des uns n'engagent pas la responsabilité de l'autre, et réciproquement. Par contre, dès que ces Saker voudront reprendre des articles publiés par Europe Solidaire, nous en seront très heureux. La perspective, notamment, d'élargir notre lectorat à des amis russes nous réjouirait beaucoup. (...)
Dernières réactions
"Des l'independance, il y a eu des pogroms anti-armenians en Azerbaijan. Il n'y a pas d'Azéris en Arménie ou au Haut-Karabakh, donc pas de risque de "pogroms anti-azeris". Par contre le Azerbaijan continue a s'armer pour attaquer l'Arménie soutenu par la Turquie. Pas étonnant qu'ils soient demandeur de la protection russe. Un autre allié régional avec lesquels ils entretiennent de bonnes relation est l'Iran. Par contre la Georgie les snobe pour leur bons rapports avec la Russie."
par : Beaugeard F.
Réaction à l'article : L'Arménie, avec Nikol Pashinyan, va-t-elle devenir une « colonie » américaine ?



Coupe du Monde en Russie : une victoire russe.
11/07/2018
La France a célébré partout avec ferveur la victoire de l'équipe de France sur celle de Belgique à l'occasion de la demi-finale du 10 juillet. Toute l'Angleterre, qui semblait jusqu'ici ne s'intéresser que médiocrement au foot-ball, se passionne aujourd'hui pour l'autre demi-finale, opposant la Croatie et la Grande Bretagne le 11 juillet. Bien évidemment la victoire en finale apportera à l'équipe gagnante une célébrité, on peut dire le mot, mondiale.
Erdogan élu président. Un moindre mal
24/06/2018
Recep Tayepp Erdogan n'a rien de sympathique à nos yeux. Beaucoup espéraient qu'il ne soit pas réélu Président. Mais c'était une réaction à courte vue, la sensibilité l'emportant sur la raison.
Accord Trump Kim du 12/06 : Circulez, rien à voir ...
12/06/2018
Il est étonnant de voir l'enthousiasme des divers gouvernement concernant la signature donnée par Donald Trump et Kim Jong Un, après trois heures de discussion, d'abord en tête à tête puis en compagnie d'une partie de leur délégation, à un document commun.
La Chine s'inquiète d'un éventuel accord Trump Kim sur la dénucléarisarion de la Corée du Nord (DPRK)
11/06/2018
Il est presque certain que Donald Trump refusera tout accord avec Kim Jung-un si celui-ci n'accepte pas , lors de leur rencontre qualifiée d'historique du 12 juin à Singapour, de donner satisfaction à toutes les exigences de Trump, même les plus humiliantes ou mettant en cause la survie même de la DPRK.
Donald Trump a surpris beaucoup d'observateurs en s'accordant lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine à Helsinki le 17/07, sur une constatation implicite de bon sens. Si les Etats-Unis et la Russie, deux puissances nucléaires dominantes, ne s'accordent pas pour éviter la guerre entre elles, ce sera la fin du monde. (...)

Le grand programme chinois dit « Nouvelle route de la soie » Belt and Road Initiative (BRI) dont nous avons souvent parlé, verra la Chine, selon les analystes, y investir 1.000 milliards de dollars dans les premières années. (...)

Le sommet de l'Otan du 11/12 juillet 2018 a vu une nouvelles fois les Etats européens capituler devant les Etats-Unis. Malgré quelques protestations et sans s'engager sur des chiffres précis, les Européens ont donné satisfaction aux exigences de Donald Trump. (...)

Europe Solidaire