Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Selon Libération, François Hollande a réclamé mercredi 15 Février un rapport circonstancié sur les menaces de cyberattaques pesant sur la présidentielle, alors que le Kremlin, déjà soupçonné d'avoir perturbé l'élection américaine, a dû démentir des accusations d'ingérence dans la campagne d'Emmanuel Macron. (...)
Marine Le Pen. La révélation? La participation de Marine Le Pen le 09 février à l'Emission Politique de France Inter a précisé selon nous son profil de candidate favorite aux élections présidentielles françaises. (...)

Les mouvements politiques ou les personnalités de "gauche" qui disent aujourd'hui pouvoir éventuellement soutenir Emmanuel Macron demain, mentent délibérément aux citoyens. (...)

Nous avions nous-mêmes relaté, avec prudence certes, le fait que la campagne d'Emmanuel Macron ait été financée par la CIA. Ceci dans l'espoir de voir accéder à l'Elysée un président pleinement acquis au pouvir américain (Voir De profundis macronibus http://www.europesolidaire.eu/article.php?artic. le_id=2455&r_id=&t=De%20profundis%20macronibus (...)

En attente d'une éventuelle association de la Loi de 1901 à créer, ce site est administré par une association de fait dont on trouvera ci-dessous les références (...)
Dernières réactions
"C'est ce qui apparaît de divers messages émanant de la Communauté du Renseignement américaine (IC). Voir par exemple Lien

Nous nous interrogions sur la capacité de Trump à gérer des dossiers complexes et à résister à tous ceux, y compris parmi ses ministres, qui veulent le voir rentrer dans le rang. En fait, selon les informations concernant la véritable guerre désormais menée contre lui par l'IC, il faut s'interroger sur la capacité de Trump à résister aux multiples campagnes menées contre lui par l'IC pour le compte de l'Etat Profond américain. On peut en douter car sur qui s'appuierait-il dans cette lutte, qui sera une lutte à mort ?"
par : jean-Paul Baquiast
Réaction à l'article : Conférence annuelle de Sécurité: Trump fait arrière toute

par : Michel C
Réaction à l'article : Les Hackers...De qui se moque-t-on ?
par : jp Baquiast
Réaction à l'article : Trump et la guerre contre l'Iran


Conférence annuelle de Sécurité: Trump fait arrière toute
18/02/2017
Cette conférence se tient à Munich du 17 au 19 Février. Même si le compte-rendu complet des débats n'est pas encore disponible à la date où cet article est écrit, les participants ont enregistré un recul radical de la diplomatie américaine concernant le désir précédemment annoncé de Donald Trump de se rapprocher de Moscou et de prendre ses distances vis-à-vis de l'Otan .
Trump apparemment dépassé par la question israélo-palestinienne
16/02/2017
La conférence de presse tenue à la Maison Blanche associant Donald Trump et Benjamin Netanyahu le 15 février a été universellement saluée par les médias israéliens et par ceux sous leur influence comme un grand succès pour la coopération Etats-Unis/Israël.
Bashar al Assad fustige François Hollande
16/02/2017
Fabien Namias, directeur de l'information d'Europe 1 et Michel Scott, éditorialiste chargé de l'actualité internationale à TF1, se sont rendus récemment à Damas pour interroger Bachar el-Assad sur la Syrie, le terrorisme et le rôle des pays occidentaux dans la politique syrienne. Autre sujet abordé, la place de la France et de François Hollande dans le conflit syrien.
L'Europe capitule devant les multinationales atlantiques
15/02/2017
Le Parlement européen a ratifié le CETA, l'accord de libre-échange Union Européenne-Canada. Ce traité entrera provisoirement en vigueur à partir du 1er mars, avant même sa ratification par les parlements des États membres, étape nécessaire pour sa validation complète. Ceci, soit dit en passant, montre bien l'allégeance des Etats membres à l'Union européenne
Le sommet informel des chefs d'Etat et de gouvernement européens qui s'est tenu à Malte le 3 février 2017 a été caractérisé par un vide cosmologique (...)

Dans un article précédent, nous évoquions l'un des plus importants conseillers de Donald Trump sous le titre L'étrange M. Bannon. Ici nous devons parler d'un autre des plus importants conseillers de Donald Trump, Stephen Milller, de façon moins équivoque. Il est, à nos yeux du moins, non seulement inquiétant, mais très inquiétant, pour ne pas dire effrayant. (...)

Tout ce que décide et dit Donald Trump fait l'objet d'innombrables commentaires dans le monde entier. Il s'agit là d'une des plus récentes façons dont l'Empire américain continu à imposer sa domination. Aussi bien le monde entier , ou presque, commente-t-il l'étrange personnalité de Steve Bannon, dont il a fait son conseiller principal. Il le rencontre tous les jours, bien plus souvent que les responsables officiels nommées par la Maison Blanche, civils ou militaires. (...)

Europe Solidaire