Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Que font les ONG se disant humanitaires en Afrique ?

L'actualité oblige à poser de nouveau cette question. Six membres de l'ONG humanitaire ACTED viennent de se faire tuer au Niger par des « terroristes » selon les termes officiels

Rappelons que l'attentat s'est produit dans une zone touristique où l'on peut encore observer des girafes. Elle est considérée comme dangereuse par le Quai d'Orsay, qui recommande depuis plusieurs fois aux Européens de ne pas s'y rendre.

Les victimes avaient délibérément enfreint cette recommandation afin de procéder à une excursion touristique dans cette région. Elles n'avaient pas été tuées par des terroristes, mais par des membres d'une organisation paramilitaire africaine qui refuse de voir les Européens continuer à exploiter la région sans verser la moindre contribution aux administrations locales afin de les aider à lutter contre l'appauvrissement continue des populations.

Celles-ci en effet ne participent en rien à une prétendue croissance africaine. En bénéficie seule, outre les Européens, une « élite » locale autorisée à collaborer avec les entreprises européennes et bientôt américaines. Celles-ci exploitent toute le région subsaharienne et nigériane afin d'exploiter entre autres ressources la richesse de ses gisements en matières premières rares.

Par ailleurs nul ne devrait ignorer les prévision des démographes selon lesquelles l'Afrique verra d'ici la fin du siècle sa population actuelle doubler, avec des taux de reproduction de plus de 6 enfants par femme, alors que le reste du monde, notamment la Chine et bientôt l'Inde, sont en voie de limiter leur croissance démographique à quelques 2 enfants par femme. Les ONG humanitaires font au contraire tout ce qu'elles peuvent pour décourager les femmes africaines d'adopter des pratiques visant à contrôler leur taux de reproduction.

Nous ne voulons pas dire que les ONG humanitaires ne devraient pas secourir de jeunes enfants en mauvaise santé, mais elles devraient faire tout leur possible pour décourager en amont une reproduction proliférante.

Mais elles n'y ont pas intérêt car elles bénéficient de financements considérables provenant des communautés chrétiennes et musulmanes.  Celles-ci comptent sur les ONG humanitaires pour maintenir leur influence dans un monde qui partout ailleurs se désintéresse des religions et se tourne vers les industries numériques et la recherche scientifique matérialiste.

Si l'expansion démographie africaine se poursuivait dans les prochaines décennies, et si par ailleurs la désertification de l'Afrique était accélérée par le réchauffement climatique, il est à prévoir que rapidement l'immigration africaine en Europe, déjà difficile à assimiler, prendrait la forme d'une véritable invasion provenant de centaines de millions d'Africains bien organisés et bien armés. Ils ne se présenteraient pas en demandeurs d'asile mais en véritables colonisateurs. Juste retour des choses, dira-t-on

 

12/08/2020

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire