Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Greta Thunberg créature des GAFAS

Nous lisons dans un excellent article de Patrice Hans Perrier, bien connu et apprécié sur ce site, que la récente tournée de Greta Thunberg au Québec aurait, si l'on en croit des chiffres officiels invérifiables, rassemblé 500 000 personnes marchant dans les rues de Montréal.

Or la jeune Greta s'était borné à répéter une nouvelle fois ses propos simplistes sur la crise de l'environnement. 

Par contre, cette tournée aurait été financée par une extraordinaire campagne de publicité provenant des multinationales ayant compris que la lutte contre le réchauffement climatique pourrait désormais leur apporter plus de ressources que l'exploitation et la défense des énergies fossiles, même si les nouvelles formes d'énergie, telles qu'elles sont produites et vendues par elles, sont aussi destructrices pour le monde que les précédentes.

Il paraît en effet de plus en plus évident que la jeune Greta Thunberg est une psychotique légère, à la limite de l'hystérie, de l'épilepsie et de la manie. Elle est incapable de penser par elle-même, mais elle est très capable de se mettre en scène, sans doute inconsciemment, pour devenir une idole mondiale. Par ailleurs, sans les « médias sociaux » Facebook et Google et autres GAFAS, elle serait restée ignorée.

Or les GAFAS ont vite compris qu'en adoptant la cause de la lutte contre le réchauffement climatique, elles recrutaient une nouvelle clientèle, payante évidemment, parmi les multiples nouveaux entrepreneurs désireux d'exploiter ce thème pour obtenir de nouveaux financements et recruter de nouveaux clients.

(à suivre)

Référence

https://patricehansperrier.wordpress.com/2020/01/27/a-chaque-inquisiteur-son-heretique/


 


 

27/01/2020

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire