Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La doctrine de la nouvelle Space Force américaine

Huit mois après la l'annonce de sa création par Donald Trump, la Space Force américaine vient de préciser sa doctrine dans le document nommé U.S. Space Force's Space Capstone Publication ou SCP. On peut le consulter à partir de la référence ci-dessous.

Certains en France s'étaient interrogés sur l'intérêt d'une telle Space Force ou Force Spatiale, alors que les Etats-unis se sont donné depuis quelques années une « spatial dominance ». Celle-ci est principalement due à la possession de satellites militaires. Ils sont consacrés à l'observation et au suivi des cibles éventuelles, mais certains disposent de missiles les ayant fait désigner par le terme de satellites tueurs ou satellites anti-satellites. 

Le SCP précise que la Force Spatiale sera désormais une branche du militaire distincte des autres, notamment l'Air Force. Il s'agira d'affirmer la présence militaire américaine dans le domaine spatial. Les enjeux y changent en permanence du fait notamment d'une volonté chinoise d'affirmer sa propre présence militaire dans l'espace. Le terme d'espace doit être compris au sens large . Il ne s'agit pas seulement de l'espace proche, dit subgravitationnel, mais de l'espace lointain, interplanétaire et planétaire.

Le SCP a été rédigé par une petite équipe d'officiers ayant déjà une expérience étendue en matière d'applications militaires dans le domaine spatial. Il explique en détail pourquoi le Space Power est désormais essentiel pour la sécurité et la prospérité des Etats-Unis dans un grand nombre de domaines. Il le sera encore plus à l'avenir. Il conviendra d'y consacrer un nombre croissant de ressources,militaires et civiles.

La militarisation de l'espace déjà entreprise par les Américains dès les origine des politiques spatiales, est donc confirmée. Il est clair que cette doctrine ne passera pas inaperçue à Pékin et à Moscou, non plus que dans le nombre croissant d'Etats qui veulent se donner une politique spatiale. 

C'est la cas aujourd'hui de l'Union européenne qui s'est récemment dotée d'une Politique Spatiale de l'UE. Celle-ci, selon sa charte, doit :
- contribuer à stimuler l'emploi, la croissance et les investissements en Europe ;
- repousser les limites de la science et de la recherche;
- permettre de mettre en œuvre d'autres politiques notamment de sécurité et de défense ou industrielle et numérique;
- renforcer le rôle de l'UE en tant qu'acteur mondial.

Elle précise que pour les Européens, l'espace devra rester un domaine de compétition essentiellemnt pacifique.

Ces objectifs sont louables. Mais quand on considère les moyens budgétaires insignifiants consacrés par l'UE et par certains Etats européens dont la France à une telle politique spatiale, il est clair que l'Espace est et restera longtemps un Espace américain.

Références

https://www.spaceforce.mil/Portals/1/Space%20Capstone%20Publication_10%20Aug%202020.pdf

https://www.spaceforce.mil/

 

14/08/2020

Europe Solidaire