Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Afghanistan. Les Etats Unis prêts à capituler devant les Talibans

Voir notre article de mise à jour au 08/09 "Il était temps. Donald Trump suspend les négociations avec les Talibans".

Voir notre article de mise à jour au 08/09

Il est surprenant de voir aujourd'hui Donald Trump négocier avec les Talibans pour que ceux-ci veuillent bien suspendre leurs attaques contre le gouvernement de Kaboul alors que ceux-ci ne donnent aucune preuve de leur volonté de renoncer à s'emparer de toute l'Afghanistan.

Les précédents présidents américains avaient dépensé des sommes considérables et subi de nombreuses pertes militaires pour empêcher les Talibans de s'emparer de l'Afghanistan toute entière. Rester dans ce pays leur paraissait essentiel non seulement pour la sécurité américaine dans toute la région, mais aussi pour conserver la possibilité d'exploiter à leur profit les ressources considérables qui s'y trouvent.

La principale raison de cette capitulation se trouve devant la volonté de Trump de rapatrier le contingent américain de 15.000 hommes qui protège la capitale et de supprimer toutes les dépenses en ce pays compte tenu de ses difficultés budgétaires. Il va sans dire que la Russie et la Chine se réjouiront de ce nouveau recul de l'influence américaine dans une région se trouvant à leurs frontières et qui borde l'Iran. Mais de nombreux Afghans ayant combattu non sans pertes humaines ce retour des Talibans se sentiront trahis par Washington.

Les négociateurs américains semblent se satisfaire d'une promesse des Talibans selon laquelle ils s'opposeraient à tout retour d'Al- Qaeda en Afghanistan afin que celui-ci n'utilise pas ce pays comme plate-forme pour des terroristes visant non seulement tout le Moyen-Orient mais une partie de l'Europe. Cependant les promesses, selon la formule fameuse d'Henri Queuille, n'engagent que ceux qui les écoutent. Manifestement aucun des Afghans engagés dans une lutte à mort avec les Talibans n'y croient.

Aujourd'hui par exemple, Ahmad Massoud (voir image ci-dessus), fils du légendaire commandant Massoud assassiné par des terroristes à la solde semble-t-il des Américains veut reprendre à 30 ans le combat contre les Talibans, même sans l'appui américain.  Il vient de lancer le 5 septembre un mouvement politique destiné à rassembler les Afghans face aux Talibans. Ce mouvement se veut le successeur du Front uni  islamique et national pour le salut de l'Afghanistan, mieux connue sous le nom d'Alliance du Nord, dont Ahmad Shah Massoud, son père, était le chef. Mais il disposera de peu de moyens en propre.

Pour le moment cependant, les Talibans, contrairement aux affirmations américaines, multiplient les attaques contre les Afghans loyalistes. Ils viennent ainsi avec des douzaines de combattants d'attaquer la ville de Farah, capitale de la province du même nom. Ils ont ce faisant neutralisé le centre de recrutement de l'armée afghane qui s'y trouvait. Le porte-parole des Talibans, un certain Qari Yousuf Ahmadi, a prévenu qu'une opération massive se préparait dans cette province.

Une Afghanistan passant entièrement sous le contrôle des Talibans, ennemis jurés de la Russie, des Américains et même des Européens, ne pourrait qu'alarmer tant les Occidentaux que les Russes. Mais que pourraient-ils faire, faute de moyens militaires facilement mobilisables ?

Reste à savoir qui finance et arme les Talibans, en dehors de certains Afghans. Serait-ce la CIA?  

Pour en savoir plus

https://www.asiatimes.com/2019/09/article/taliban-assault-provincial-capital/

https://www.asiatimes.com/2019/09/article/afghanistan-ahmad-massoud-seizes-fathers-torch/?utm_source=The+Daily+Report&utm_campaign=081b55a690-EMAIL_CAMPAIGN_2019_09_06_09_27&utm_medium=email&utm_term=0_1f8bca137f-081b55a690-31599777

https://www.20minutes.fr/monde/afghanistan/2597803-20190905-afghanistan-presque-vingt-ans-apres-mort-commandant-massoud-fils-lance-politique

 

 

06/09/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire