Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Avec l'intelligence artificielle, identifier les individus par leur démarche

L'Intelligence Artificielle (IA) est déjà largement utilisée pour identifier le visage d'un individu à partir d'images partielles ou confuses, comme celles que peuvent recueillir les caméras de surveillance utilisées dans la plupart des lieux publics et dans de nombreuses entreprises. Encore faut-il disposer de l'image d'un visage, ce qui n'est pas toujours facile et doit se faire de près.

On a non sans raisons fait valoir que ces images, qui ne sont pas en France utilisables comme preuves dans un procès, présentent des risques considérables pour les libertés individuelles. Ainsi les services de police les utilisent comme indices permettant d'orienter une enquête. Or de telles enquêtes peuvent conduire à mettre en cause des personnes étrangères à l'affaire. C'est le cas notamment lorsque l'on recherche le responsable d'un crime ou délit commis sur la voie publique. L'IA, aussi intelligente soit-elle, n'est pas exempte d'erreurs. Recourir systématiquement à elle dans les enquêtes de police augmentera nécessairement le risque de mise en cause non fondée.

Dans un système politique qui privilégie la défense de ses propres intérêts sur celle des droits individuels, on imagine facilement que le recours systématique à l'IA pour par exemple identifier les visages de manifestants jugés hostiles rendra toute manifestation impossible car trop dangereuse pour les individus y participant. Seule l'utilisation de cagoules pourra protéger l'anonymat des individus mais le port d'une cagoule généralement utilisée dans les crimes et délits ne sera pas facilement accepté par l'ensemble des citoyens – d'autant plus qu'il est compromettant à lui seul.

Identifier les individus par leur démarche.

Or on peut prévoir que services de police ou des entreprises se diront prochainement capables d'identifier avec suffisamment de sécurité les individus, non plus par leurs seuls visages, mais par leur démarche, telle que saisie notamment par des caméras de surveillance. Elles utiliseront à cette fin des logiciels d'IA spécifiques. Ce n'est pas encore le cas en Europe, mais cela semble être devenu très courant en Chine.

C'est ce qu'indique le site d'information scientifique SHTMplan.com, peu connu en France, dans un article référencé ci-dessous. Manifestement l'auteur de l'article ne porte pas le Parti Communiste Chinois en très haute estime, mais les références données sont incontestables.

Les autorités chinoises, selon lui, utilisent désormais l'identification par la démarche (gait recognition) grâce à un logiciel d'IA mis au point par une société spécialisée dans ces domaines nommée Watrix. Elle se qualifie d'ailleurs sur son site http://www.watrix.ai/en/about-watrix/ de leader de l'IA en Chine. Le logiciel fournit à partir d'images vidéos de la démarche d'une personne un modèle de cette démarche susceptible d'être utilisé ultérieurement par des recherches ou enquêtes. L'identification peut se faire jusqu'à une distance de 50m et ne nécessite pas de caméras spécialisée. Il serait difficile de le tromper en simulant de fausses démarches, par exemple en traînant les pieds.

Le système serait déjà utilisé dans les rues de Pékin et Shanghai. Selon l'article, on peut prévoir son extension prochaine à l'ensemble de la Chine urbaine. Même si le procédé, une fois connu des citoyens chinois, provoquera une certaine opposition, il se généralisera. On peut prévoir, avec l'auteur de l'article, qu'utiliser la reconnaissance biométrique pour maintenir la stabilité sociale et gérer la société, deviendra très général. Il n'est pas exclu que de tels logiciels trouvent un vaste marché dans les « démocraties » occidentales.

Référence

The Chinese Government Identifies Citizens By The WAY THEY WALK
http://www.shtfplan.com/headline-news/the-chinese-government-identifies-citizens-by-the-way-they-walk_11062018


 

 

09/11/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire