Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod, Métaphysique quantique - les nouveaux mystères de l'espace et du temps, La Découverte/Poche

Nous reprenons ici, parce que nous ne saurions mieux dire, le commentaire avisé de Lephénix sur le site Agoravox. Les références de l'auteur se trouvent dans l'article. JPB

https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-promesses-infinies-du-monde-208408

Les propriétés de la mécanique quantique annoncent des applications techniques « révolutionnaires » dont la création d'ordinateurs au potentiel vertigineux...

« L'intuition quantique » expliquera-t-elle le monde ? La « subtilité de l'indétermination quantique » nous en donnera-t-elle la maîtrise ?

Depuis l'invention du télégraphe de Chiappe (1791), l'espèce émergente de l'homo quanticusdu XXIe siècle est mitraillée de myriades d'informations lui parvenant à la vitesse de la lumière par le canal de micromachines, « héritiers en ligne directe de cette part de la physique que l'on a appelée « mécanique quantique »...

Jusqu'alors domaine réservé des chercheurs et théoriciens, la « physique quantique », qui règne sur le monde des atomes et particules pour explorer les constituants ultimes de l'univers, investit un monde technologique et industriel ultraconcurrentiel.

De quoi s'agit-il ? Le mot « quantum » désigne la plus petite unité qui puisse être assimilée à une particule. Au début du XXe siècle, Einstein et Max Planck avaient démontré la nature quantique de la lumière, à la fois onde et particule. Ainsi, un photon est un quantum de lumière car il ne peut être divisé en de plus infimes particules. A quel « endroit » les photons se transforment-ils en ondes lumineuses ? Les conclusions de la physique quantique seraient de nature à susciter nombre d'interrogations quant aux rapports du corps et de l'esprit : à quel point précis la pensée se transforme-t-elle en particules et dicte-t-elle sa réalité au corps ? L'étude de guérisons dites « miraculeuses » permettrait à la médecine de faire un... saut de conscience quantique dans la connaissance du « corps pensant » de l'homme... Notre organisme n'est-il pas tout à la fois immuable et en perpétuelle transformation ?

La seconde « révolution quantique »

En 1984, le journaliste Sven Ortoli et l'ingénieur Jean-Pierre Pharabod chantaient le corps quantique avec Le Cantique des quantiques qui reçut un fort bon accueil (85 000 exemplaires vendus et une demi douzaine de traductions). Depuis, la « seconde révolution quantique » promet une puissance de calcul prodigieusement démultipliée par l'ordinateur quantique... d'ici quelques décennies tout de même...

La théorie des quanta des années 60 a ouvert a voie à des applications techniques « révolutionnaires » - ainsi en matière de cryptographie grâce aux étranges propriétés des particules : à la plus grande surprise des équipes de recherche du monde entier, la Chine propulsée « laboratoire du monde » a réalisé la première vidéo-conférence par cryptage quantique entre deux continents... L' « intelligence artificielle » pourrait bien être la grande gagnante du calcul quantique – et l'humain sommé de s'y adapter...

Pour les deux auteurs, « nous chevauchons deux mondes totalement différents » : « Dans le premier, les horloges font tic tac et messages ou messagers parcourent les chemins à une vitesse inférieure ou égale à celle de la lumière. Dans le second, l'espace et le temps semblent ignorés, comme dans le monde d'Alice et de la Reine-Rouge. Univers différents mais mutuellement indispensables (...) Sans doute est-il difficile de concevoir le lien qui pourrait exister entre les particules et nous. Sûrement sommes-nous très loin de comprendre le passage entre les deux mondes. »

L'avenir sera-t-il quantique, ainsi que cela est de plus en plus claironné avec une désarmante assurance dans nos medias ? Indéniablement, une application assurant des télécommunications inviolables confère un "avantage stratégique majeur" – et devrait susciter d'utiles débats pour penser l'éthique des données.

Plus fondamentalement peut-être, la connaissance de la « mécanique quantique » de l'organisme pourrait bien permettre un accès à cette réalité qui nous constitue, jusqu'à la maîtrise de cette impulsion d'intelligence vitale qui structure l'univers et répare les corps : suffirait-il de trouver la « bonne fréquence » ? La vague et l'océan ne participent-ils pas de la même réalité ? C'est lorsque la vague retombe qu'elle renoue avec sa source... La connaissance d'une « réalité quantique » permettrait-elle d'élargir la conscience vers une vie plus riche, plus féconde, plus intense ? Nous permettrait-elle de remodeler notre « réalité » hors des limites convenues jusqu'alors puisque l'infini serait à la portée de notre intelligence, artificielle ou "non inhumaine" ?

Pour l'heure, la phynance quantique permet certes de s'affranchir de la gravité.... Mais l'humain demeure voué à s'accommoder de son enracinement, de sa nature ainsi que des lois de la dite gravité avant d'espérer pouvoir s'en affranchir vers un futur à l'avenir aussi incertain que son « salut »...

Lephénix

14/10/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire