Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Spatial. Hayabusa2, succès attendu d'une coopération scientifique nippo-européenne

On vient d'apprendre que le petit robot spatial franco-allemand Mascot (pour Mobile Asteroid Surface Scout) vient de se poser avec succès sur un astéroïde. Il y a été largué par la sonde japonaise Hayabusa2.

Ce succès est de bon augure pour la poursuite de coopérations scientifiques entre le Japon et certains pays de l'Union européenne, qui pourraient avoir l'un et les autres, compte tenu de leurs acquis respectifs, beaucoup d'occasions de mieux travailler ensemble. Ceci d'autant plus que la recherche scientifique américaine est de moins pourvue en ressources budgétaires, compte tenu de la préférence donnée aux dépenses militaires.

La mission japonaise Hayabusa2 qui coûtera environ 260 millions de dollars, a été lancée en décembre 2014. La sonde du même nom devrait rapporter sur Terre des échantillons de l'astéroïde pour analyse. Inutile de souligner l'exploit technologique que représentera cette mission, en cas de succès complet.

La mission est conduite par l'Agence spatiale japonaise JAXA. Elle a succédé à une première mission, Hayabusa, qui avait enregistré des défaillances techniques en 2005. L'objectif est l'astéroïde proche de la Terre nommé 162173 Ryugu. La sonde japonaise doit observer l'astéroïde au plus près pendant un an et demi et y déposer 3 robots récupérables dont Mascot. Compte tenu du court passage proche de la Terre de l'astéroïde visé, la mission aura une durée limitée, jusqu'à décembre 2020 seulement.

Concernant Mascot, on vient d'apprendre de Tokyo que son « atterrissage » sur Ryugu s'est bien passé. Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, l'a confirmé. « Mascot va bien. Ses instruments sont en état de fonctionnement. Il communique bien avec la sonde ».

A plus de 300 millions de kilomètres de la Terre, le robot, dépourvu de panneaux solaires, doit travailler rapidement car il ne peut compter que sur ses batteries pour fonctionner. Elle sont prévues pour durer au maximum 16 heures. Le robot est en fait ce que l'on nomme un micro-robot. Son poids est de de 10 kg et sa taille celle d'une boîte à chaussures.

Le 3 décembre 2014 la sonde Hayabusa2 avait été lancée pour un parcours de 3,2 milliards de kilomètres. Il lui a fallu trois ans et dix mois pour parvenir à destination. En juin 2018, elle s'est stabilisée à 20 kilomètres de Ryugu, un astéroïde très ancien qui date de la formation du système solaire. Pour larguer Mascot, Hayabusa2 s'était rapprochée jusqu'à 51 mètres seulement de l'astéroïde.

« Après une chute d'une dizaine de minutes, Mascot s'est posé sur le sol très accidenté de l'astéroïde. Il a rebondi à la surface pendant environ dix minutes et s'est rapidement stabilisé. ", selon Aurélie Moussi. Directrice du projet Mascot au Cnes. « Mais ses instruments regardaient vers le ciel, alors qu'il faut qu'ils soient tournés vers le sol pour fonctionner », a précisé Aurélie Moussi. « Ordre a été donné à Mascot de bouger, afin qu'il se remette sur la bonne face », ce qu'il a fait selon les informations transmises par le robot lui-même.

Mascot va transmettre pendant pendant sa courte vie des données à Hayabusa2 pour l'aider dans sa principale tâche prévue pour plus tard: jeter violemment sur Ryugu un projectile pour provoquer un choc en surface et collecter les poussières de ce corps céleste rocheux, qui contient du carbone et de l'eau.

Ces échantillons seront ensuite rapportés sur Terre fin 2020. Le but ultime que se donne la JAXA est de contribuer à enrichir les connaissances de notre environnement spatial pour mieux comprendre l'apparition de la vie sur Terre. Mascot pour sa part est doté d'un microscope infrarouge hyperspectral développé par l'Institut français d'astrophysique spatiale, qui doit permettre d'analyser la composition minéralogique du sol.

Image Hayabusa2 (vue d'artiste)

Pour en savoir plus

Voir Hayabusa2  https://en.wikipedia.org/wiki/Hayabusa2

 

 

 


 


 

03/10/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire