Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Avenir de la guerre des tarifs entre Washington et Pékin

Celle-ci vient de commencer le 6 juillet, par l'augmentation des droits de douanes américains sur un certain nombre de produits chinois importés. Pékin devrait riposter. Si l'Union européenne est touchée, elle tient en réserve de son côté un certain nombre de taxes frappant l'importation de produits américains.

Tous les économistes prédisent qu'il en résultera une certaine baisse de la consommation, et en amont une baisse de la production de ces produits. Ceci se traduira par un ralentissement de la croissance mondiale.

Nous avons pour notre part expliqué que ce ralentissement, à supposer qu'il se produise, ne serait pas une catastrophe, compte tenu de l'excédent actuel des prévisions de consommation face aux ressources de la planète. Certes les pays dits défavorisés seront les premiers à en souffrir. Mais si cela entraînait entre autres une diminution de leur croissance démographique, chose d'ailleurs fort peu probable, le mal serait moindre.

Mais nul n'en est là à ce stade. La Chine, après un temps d'adaptation, ne manquera pas de réagir à la guerre des tarifs déclenchée par Trump. Elle semble d'ailleurs n'avoir pas attendu, car les marchés financiers ont constaté ces derniers jours des ventes massives de Bons du Trésor américains provenant des opérateurs chinois. La position du dollar comme monnaie de réserve mondiale en sera inévitablement affaiblie.

En dehors de cela la Chine s'est déjà donné de nombreuses armes stratégiques lui permettant de s'imposer comme première puissance mondiale, hors le domaine de la défense et de l'Espace. Nous les avons évoquées souvent ici. Il s'agit de tous les accords liés à la mise en place progressive de la Belt and Road Initiative ou BRI. L'Europe a déjà envisagé d'y investir.

A travers la BRI et au delà, la Chine développe un programme dit Made in China 2025 destiné à une domination dans tous les secteurs stratégiques, notamment ceux faisant appel aux nouvelles sciences et aux technologies en découlant https://www.merics.org/sites/default/files/2017-09/MPOC_No.2_MadeinChina2025.pdf . Elle entend maîtriser à cette occasion les domaines spatiaux et de défense pour y disputer la prédominance américaine actuelle. Rappelons à cette occasion, comme nous l'avons souvent écrit, que si l'Europe se met hors course de cette compétition, elle ne pourra conserver le titre de troisième puissance mondiale, partagé aujourd'hui avec la Russie. 1)

Le président chinois Xi Jinping a plusieurs fois fait entendre que la Chine ne renoncera à aucune de ses ambitions, quelles que soit notamment les menaces à son égard de la National Security Strategy élaborée par le Pentagone et la Maison Blanche. Rappelons que la politique chinoise n'est pas seulement inspirée par les autorités gouvernementale chinoise Elle est partagée par tous les intérêts économiques qui dans le cadre d'une nouvelle économie dite néo-libérale à la Chinoise, visent à concurrencer dans le monde entier, y compris en Amérique, les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud et Taiwan.

A cet égard, , le Groupe chinois dit Zhongguancun Development Group Co est exemplaire. Il dispose de plusieurs laboratoires et filiales aux Etats-Unis (voir https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/snapshot.asp?privcapId=137641478. ). Ceci en fait une entreprise que quelques soient les fanfaronnades de Donald Trump à l'égard de la Chine, celui-ci ne pourrait se permettre de mécontenter. En d'autres termes, il est presque certain que la guerre des tarifs que Washington vient de déclarer à la Chine tournera très vite court.

1) Selon Merics : les Made in China 2025 targets 10 techno-strategic fields: information technology, including 5G networks and cybersecurity; robotics; aerospace; ocean engineering; high-speed railways; new-energy vehicles; power equipment; agricultural machinery; new materials; and biomedicine. 

06/07/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire