Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Accord Trump Kim du 12/06 : Circulez, rien à voir ...

Il est étonnant de voir l'enthousiasme des divers gouvernement concernant la signature donnée par Donald Trump et Kim Jong Un, après trois heures de discussion, d'abord en tête à tête puis en compagnie d'une partie de leur délégation, à un document commun.

Cet accord à ce jour n'a pas été rendu public. L'on sait seulement que les deux chefs d'Etat se sont engagés  à une « complète dénucléarisation de la péninsule coréenne », à un arrêt des exercices militaires conjoints avec Séoul, à la restitution des corps des prisonniers de guerre, à des garanties de sécurité. Le document ne mentionne pas les sanctions imposées à la Corée du Nord en conséquence des investissements militaires de cette dernière, notamment dans le domaine nucléaire et balistique. Il ne précise pas le détail du processus de dénucléarisation, annoncé comme devant être long, non plus que les garanties de non agression de Pyongyang par les Etats-Unis, corollaire logique du Traité précédemment souhaitée notamment par Pékin et Moscou.

A nos yeux, il s'agit d'un accord poudre-aux-yeux que Trump et Kim ont signé pour satisfaire aux exigences d'ailleurs contradictoires de leurs opinions. Certes les deux dirigeants ne se sont pas séparés sur une déclaration de guerre, comme notamment le parti de la guerre américain l'exigeait. Il faut saluer leur courage respectif. Mais il y a gros à parier que dans les prochains mois, il ne se passera rien. Pour Washington, l'existence d'une Corée du Nord restant fondamentalement alliée de Pékin et de Moscou demeurera insupportable.

Quant aux militaires nord-coréens ils n'accepteront jamais le démantèlement de leurs arsenaux, sachant bien que sans eux, la Corée du Nord n'aurait que quelques semaines à survivre avant d'être anéantie par une coalition américano-européenne.

Ceci dit Donald Trump se met en danger au regard de l'Etat profond américain qui ne va certainement pas lui pardonner d'avoir signé une déclaration commune avec Kim Jung Un. Il le sait certainement et mériterait à ce titre d'être félicité.  Voir https://www.strategic-culture.org/news/2018/06/09/when-where-and-how-will-empire-strike-back.html

12/06/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire