Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Pékin pourra-t-il édifier une nouvelle Muraille de Chine contre Trump ?

Selon un article publié par Asia Times, référencé ci-dessous, Xi Jinping cherche actuellement à créer une alliance des pays, européens et asiatiques, qui se voient imposer par Washington des mesures tarifaires destinées à protéger les entreprises américaines de la concurrence étrangère.

C'est en priorité la Chine qui est visée, mais aussi les exportations européennes, australiennes et japonaises destinées au marché américain.

Ces pays viennent de réagir en décidant de taxer en retour un certain nombre de produits exportés par les Etats-Unis. Mais il s'agit d'une démarche dispersée, qui aurait beaucoup plus d'impact si les mesures en retour étaient décidées d'un commun accord.

Le Wall Street Journal écrit cette semaine que Xi s'efforce actuellement de s'allier à toutes les victimes de la politique protectionniste de Trump. Il vient de leur indiquer que ces pays risquent en se protégeant des exportations chinoises, au cas où ils suivraient l'exemple américain, de s'aliéner l'accès au marché chinois, le plus vaste marché de consommation du monde.

Si les gouvernements européens et asiatiques (Asie du nord-est) n'ont pas jusqu'ici manifesté beaucoup d'hostilité aux importations à bas prix de produits chinois, c'est parce qu'ils investissent, discrètement mais avec une fréquence croissante, sur les marchés chinois. Ils y exportent également beaucoup de produits généralement à forte valeur ajoutée, ce qui améliore considérablement leur balance commerciale.

Il semble que Xi pourrait proposer à tous les pays concernés de constituer un groupe multilatéral de de concertation destiné à promouvoir entre eux le libre-échange. Ce groupe pourrait aller plus loin, car le libre échange à lui seul n'est pas une solution. Il devrait tenter de définir des secteurs communs où les pays concernés s'entendraient pour des politiques de développement audacieuses, par exemple dans les domaines avancés tels que la politique spatiale ou la protection des milieux naturels. C'est exactement ce que, dans le cadre du Brics, la Chine et la Russie se sont déjà entendus pour faire.

Le Brics avait jusqu'ici suscité une vive hostilité des Etats-Unis, qui y voit non sans raisons une remise en cause de leur rôle de puissance dominante au plan mondial. Aujourd'hui les politiques protectionnistes incohérentes de Trump pourraient avoir pour conséquences la mise en place d'un Brics élargi à l'Europe, au Japon et à l'Australie.

Xi Jinping semble aujourd'hui, en ce qui le concerne, décidé à jouer cette carte.

Référence

http://www.atimes.com/article/can-xi-jinping-build-a-great-firewall-against-tariffs/

 

 

04/06/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire