Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Des porte-avions volants

L'US Air Force envisage de relancer une vieille idée, tenant plus du mythe que de la réalité, celle de porte-avions volants. Il s'agit seulement pour le moment d'étudier la possibilité d'utiliser des avions gros-porteurs qui serviraient de plateforme pour une flotte de petits drones. Ceux-ci, dont l'utilité militaire n'est plus discutée, voient leurs possibilités d'interventions limitées par leur autonomie réduite.

Dans le projet, nommé Gremlins, un grand nombre de ces drones, conçus pour être réutilisables, pourraient être déployés à plusieurs milliers de km du territoire américain ou d'une base à l'étranger. Ils pourraient surveiller ou attaquer des cibles dans une zone s'étendant jusqu'à 300 km de leur avion porteur. L'enjeu technique en ce cas est la possibilité de récupérer ces drones afin de les réapprovisionner pour une nouvelle mission, sans présence humaine à bord du porte-avions.

Celui-ci pourrait être un C-130 ou le futur bombardier furtif à grande portée, le B-21. Il faudrait évidemment que le porte-avion reste hors de portée de l'adversaire, afin qu'il ne soit pas détruit. Ceci ne serait pas possible dans des affrontements avec un adversaire conventionnel. Par contre, dans des opérations menées contre des organisations terroristes, voire contre des noyaux insurrectionnels sur le territoire américain, le projet devrait avoir une grande utilité.

Image: vue d'artiste d'un projet précédent n'ayant jamais été entrepris

Référence

https://www.darpa.mil/program/gremlins

 

05/01/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire