Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

"Jupiter" chantre de la refonte de l'Europe

A première vue, nous ne pouvons qu'être d'accord avec les propositions d'Emmanuel Macron à l'Acropole le 07/09/2017 visant à refonder l'Union européenne 1)
On lit dans Ouest-France le résumé suivant:

Refonder, analyser la crise de la zone euro pour la consolider, créer un budget de cette zone euro, contrôlé par une instance parlementaire européenne afin que le déficit de démocratie soit comblé. Lancer tous les projets économiques possibles pour décliner ce nouvel agenda européen. Notamment dans le domaine de la défense, qui sera dans les prochaines années un canal de relance entre partenaires.

Ceci dit, derrière le mirage des mots, existe une réalité, ou tout au moins une très forte probabilité, que les électeurs de Macron ne veulent pas voir. Celui-ci a été élu grâce aux interventions discrètes et au financement de ce qu'il faut bien nommer la finance internationale. Or cette finance est très largement sous le contrôle conjugué des intérêts financiers de Wall Street et de l'Etat profond américain. Pour eux, comme nous l'avons amplement montré dans des articles précédents, inspirés des meilleurs sources, l'Union européenne a été conçue dès l'origine, au plan économique, comme un instrument permettant de mettre en place un vaste marché unique et, au plan politique, comme un moyen de faire échec au pouvoir politique et militaire de la Russie.

Macron ne peut pas l'ignorer. Il ne peut pas se permettre non plus, même devenu président de la République française, d'oublier ces consignes. Il dépend en effet toujours, et la France avec lui, des bonnes volontés de Wall Street et de Washington. Ceci même sur le plan de la défense, où la France, avec de nouveaux moyens militaires, restera toujours membre de l'Otan, et donc soumise aux stratégies anti-russes qui, sous la direction du Pentagone, s'imposent à tous les Européens appartenant à cette Organisation.

Par conséquent l'Europe refondée dont il annonce vouloir être le champion, ne sera rien qu'une forme modernisée de l'Europe américaine. On ne voit pas d'ailleurs quelles oppositions politiques, ni en France ni en Europe, sauf peut-être en Hongrie, s'offusqueraient de ce projet.

  1. Voir pour plus de précisions le compte-rendu du discours d'Emmanuel Macron http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-emmanuel-macron-a-la-pnyx-athenes-le-jeudi-7-septembre-201/

08/09/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire