Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Que vient faire l'Arabie saoudite en Irak?

L'invitation par le Prince Royal d'Arabie saoudite Mohammed bin Salman du prédicateur et leader irakien Muqtada-al-Sadr 1) n'est pas passé inaperçue des observateurs.

 L'Arabie veut reconstituer dans la nouvelle Irak l'influence qu'elle avait au temps où celle-ci était soumise au pouvoir de Washington. Elle espère ainsi dans un second temps pouvoir s'appuyer  sur l'Irak pour contrer l'importance grandissante de l'Iran dans la région, qui l'inquiète de plus en plus...et qui inquiète aussi de plus en plus ses alliés américains. Muqtada Al-Sadr est un leader sunnite en Irak.

Jusqu'ici en Irak l'Iran s'est appuyée sur une coalition shiite connue sous le nom de Islamic Supreme Council in Iraq , qu'elle avait créée des 1982 en Irak du temps de Saddam Hussein, sunnite, avec lequel elle se préparait à entrer en guerre. A la chute de celui-ci, elle s'était appuyé sur ce front pour conserver une influence dans la nouvelle Irak, dont chacun sait qu'elle cherche encore sa voie, entre shittes et sunnites, mais aussi entre les Etats-Unis et la Russie, bien établie désormais en Syrie. Les nationalistes irakiens s'inquiète donc de l'influence grandissante que prend désormais l'Iran en Iraq même.

Le précédent Premier ministre irakien Nouri al-Maliki se voulait proche de l'Iran. L'actuel Premier, Haidar Al-Abadi, s'est au contraire rapproché de l'Arabie saoudite avec laquelle il avait proposé de constituer un « conseil de coordination » visant à améliorer ses relations avec les autres Etats arabes. L'invitation à Ryad de Muqtada Al-Sadr vise ainsi à encourager la formation en Irak d'un front sunnite nationaliste s'inquiétant de l'influence grandissante de l'Iran shiite, à la suite notamment des succès de cette dernière dans le conflit syrien.

L'Iran n'a pas l'intention de reculer en Irak. Elle s'appuie pour cela sur la milice iranienne shiite connue sous le nom de Al-Hashd Al-Shaabi. Celle-ci, forte de près de 120.000 hommes, a joué un role décisif dans la bataille contre l'Etat islamique (ISIS) . Il est clair que l'Arabie, même avec l'aide de ses sympathisants irakiens Haidar Al-Abadi et Muqtada-al-Sadr, ne pourra rien faire contre l'Iran. Les Etats-Unis et ses alliés arabes devront en prendre leur parti.

 1) Voir

https://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2017/07/30/Muqtada-al-Sadr-in-Saudi-Arabia-for-the-first-time-in-11-years-.html

 

 

 

06/08/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire