Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Internet mortifère

On célèbre, non sans raisons, l'établissement progressif d'un monde connecté reliant toutes les parties de la planète malgré leurs différences. Ceci est très abusif vu le caractère extrêmement cloisonné de ce développement, mais la question n'est pas là. L'harmonisation, espère-t-on, devrait se faire progressivement.

Peu de gens à l'inverse ne s'inquiètent de l'explosion exponentielle des applications qui par Internet détruisent rapidement le peu d'ordre que l'humanité récente avait mis pour réguler quelque peu son développement. Il s'agit des activités criminelles de toutes nature comme de celles encouragées par des groupes religieux extrémistes ou bien par des Etats dits faillis incapables d'imposer le moindre civisme. Tout au plus évoque-t-on à l'occasion mais souvent avec résignation la prolifération actuelle des sites et messages djihadistes qui permettent actuellement à l'islamisme terroriste de faire des recrues dans le monde entier. On évoque encore moins les possibilités offertes par Internet à des centaines de millions d'utilisateurs paranoïaques pour donner libre cours à leur démence.

Est-il possible d'envisager de contrer cela. Nous avons souvent dit ici que rien de tel n'était envisageable, vu le caractère mondial de l'Internet et de ses réseaux. De plus, des restrictions, à supposer qu'elles puissent être mises en œuvre, seraient refusées par tous de peur qu'elles ne paralysent le développement d'un mécanisme dont chacun peut par ailleurs constater les aspects positifs.

L'explosion des aspects négatifs ou mortifères de l'Internet devrait donc selon nous être considérée comme un phénomène aussi incontrôlable par les humains, quels que soient leurs efforts, que l'arrivée annoncée d'un astéroïde susceptible de détruire toute vie sur Terre. Ainsi va l'évolution dans le cosmos.

Il faudra que nous nous y adaptions en conséquence, si la chose était possible.

04/03/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire