Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Initiative pour une Refondation de l'Europe (Ire)

On trouvera ci-après un projet de Charte autour de laquelle les fondateurs du site Europe solidaire souhaitent orienter sa démarche future

Les traités européens et leur mise en œuvre actuelle donnent de moins en moins satisfaction aux citoyens de l'Union européenne. Au lieu de favoriser la solidarité entre les peuples qui la composent, l'Union européenne, telle qu'elle est aujourd'hui, favorise en effet une compétition généralisée au profit d'intérêts supranationaux.

C'est pourquoi nous estimons indispensable de formuler les principes d'une refondation du projet européen, dont les bases seraient la souveraineté et la la solidarité, et qui rassemblerait les citoyens autour de nouveaux objectifs beaucoup plus mobilisateurs que ceux purement gestionnaires avancés depuis plus de trente ans.

Nous souhaitons voir se créer une nouvelle solidarité européenne reposant sur les fondamentaux suivants :
·    solidarité interne au sein des pays européens, entre ceux qui détiennent les pouvoirs politiques, économiques et médiatiques et ceux qui en sont exclus ;
·    solidarité externe, entre pays européens, associant les pays dits riches et ceux qui le sont moins.

Nous ne désirons pas a priori voir la France sortir de l'Union européenne ou abandonner l'euro, mais porno izle n'en excluons pas pour autant la possibilité, s'il n'y avait pas d'autre issue pour refonder une Europe solidaire, puissante, indépendante et souveraine.

Afin de formaliser ces objectifs et les faire partager par le plus grand nombre, nous souhaitons lancer une réflexion participative, que nous baptisons Initiative pour une refondation de l'Europe, alias Ire.

Puissance, souveraineté et indépendance au service de la solidarité

Pour répondre à ces exigences apparemment incompatibles, le projet européen doit reposer sur trois principes: la puissance, l'indépendance et  la souveraineté. C'est autour de ces principes que s'organisent les grands ensembles géopolitiques du monde, a l'exception de  l'Union européenne, dont les institutions et les responsables politiques ne les ont d'ailleurs jamais affichés comme objectifs.

Trois principes doivent permettre de refonder l'Europe

1.    Une Europe puissance, en ce sens qu'au lieu de les déprécier comme elle le fait actuellement, elle valoriserait toutes ses ressources internes, humaines, civilisationnelles et socio-économiques, qui s'avèrent bien plus nombreuses que ne le prétendent les adversaires de l'Europe.
2.    Une Europe indépendante, en ce sens qu'elle refuserait d'être mise au service des politiques de puissance d'autres grands ensembles, à commencer par ceux des États-Unis.
3.    Une Europe souveraine, en ce sens qu'elle se donnerait les moyens d'affirmer ces objectifs de solidarité, de puissance et d'indépendance en termes économiques, culturels, politiques, diplomatiques, militaires et techno-scientifiques.

Des actions concrètes au service des peuples européens


Concrètement, une Europe ainsi redéfinie doit utiliser quatre leviers convergents: mobiliser l'épargne, lancer des investissements stratégiques, les financer via la banque centrale européenne, impliquer de façon coordonnée les États et collectivités publiques dans ces projets.

1.    Mieux mobiliser les ressources de l'épargne européenne, provenant tant des particuliers que des institutions publiques.
2.    Mettre en place un ou plusieurs fonds d'investissements stratégiques visant à financer de grands programmes d'équipement, d'investissements numériques ou de recherche-développement à partir des ressources de cette épargne. Ces programmes doivent avoir une portée de moyen à long terme, et ne pas viser nécessairement la rentabilité à très court terme.
3.    Mettre les capacités d'action de la Banque centrale européenne au service de ces objectifs, en ce qui concerne aussi bien la gestion de la monnaie unique que ses relations avec les banques centrales nationales et les gouvernements.
4.    Revaloriser le rôle des États et des collectivités publiques, comme incitateurs ou facilitateurs de telles politiques, notamment dans le cadre de coopérations renforcées bien plus ambitieuses que celles actuellement pratiquées.

Sortir de l'enfermement dans lequel s'est placée l'Union Européenne

Pour atteindre une portée véritablement mondiale, permettant de dépasser les frontières de l'Union européenne actuelle, et pour sortir de l'enfermement progressif au sein du monde anglo-saxon dominé par les États-Unis, il nous paraît indispensable d'associer des États extérieurs intéressés par les objectifs et grandes politiques esquissées ci-dessus. Cela pourrait se faire dans le cadre de nouvelles coopérations mutuellement négociées avec :

1.  les États européens non membres de l'Union européenne
2.  La Fédération de Russie
3.  Les États appartenant au groupe dit des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), pour former éventuellement un euroBRICS.
4.  Les membres de l'Union eurasiatique
5.  Des États sud-américains, africains et asiatiques partenaires traditionnels des États européens.

Méthodes et moyens d'action pour développer l'Initiative pour une refondation de l'Europe (Ire)


Dans un monde où pratiquement tous les individus et tous les organismes sont connectés aux réseaux numériques, l'Initiative n'aurait pas de portée si elle ne s'organisait pas en réseau. Nous-mêmes, auteurs de la présente Initiative pour une refondation du projet européen avons utilisé dès les années 1990 les ressources du web pour communiquer, plus particulièrement via le site europesolidaire.eu, lancé en 2008. Pour cela, nous procéderons aux actions suivantes.

1.    Constituer une association de la loi française de 1901, éventuellement d'intérêt public, selon les avantages et inconvénients que représente une telle formule d'association. Cette association viserait, en recrutant de nouveaux membres, à élargir ses domaines d'intérêt et appeler les contributions, en français ou en anglais, d'auteurs partagent globalement les objectifs définis par la présente initiative. Le tout se ferait sur la base du bénévolat, sans recherche de profit et sans accepter de publicités commerciales. Pratiquement, il s'agirait d'une cyber-association.

2.    Moderniser l'actuel site europesolidaire.eu et élargir sa rédaction à d'autres auteurs, dans la démarche associative suscitée, pour en faire un média participatif reconnu et influent dans le monde francophone. Lui associer une ou plusieurs lettres électroniques périodiques sur abonnement gratuit. Les auteurs pourront publier en français ou en anglais selon leurs préférences.

3.    Négocier des conventions d'échange à définir au cas par cas avec toutes associations européennes partageant explicitement les mêmes objectifs.

4.    Faire connaître en tant que de besoin aux Institutions européennes, aux gouvernements nationaux et aux médias les principales conclusions et propositions des membres de l'association.
 

Ont signé la présente initiative, mentionnés par ordre alphabétique:
-    Jean-Paul Baquiast, contrôleur d'État honoraire, coéditeur et co-rédacteur en chef des sites www.europesolidaireeu et www.automatesintelligents.com
-    Luc Brunet, consultant international
-    Jean-Claude Empereur, géopolitologue.
-    Christophe Jacquemin, concepteur de sites web, coéditeur et co-rédacteur en chef du site
www. automatesintelligents.com
-    François Vadrot, chef d'entreprise

Se sont associés dès le départ à cette Initiative, dont ils approuvent et soutiendront les projets:
X, Y, Z




17/06/2014
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 3
Abonnement
23/05/2015 09:24:20 | Par : Ronceray Olivier
Vivement intéressé par votre projet, je souhaiterais m'abonner. What is the way. Amicalement

Merci. Nous en discutons
28/05/2015 10:08:22 | Par : JPB
Malheureusement, comme toujours en ce genre d'initiative, les choses sont lentes. Le plus tôt possible, nous publierons un appel à praticipation

Mr
02/03/2016 14:57:45 | Par : GAJ
Je reçois depuis longtemps la lettre des automates intelligents. J'ai lu "Pour un principe réaliste fort" et "L'Europe et le vide puissance". Je suis convaincu de la nécessité d'une refondation de l'Europe. Je serais curieux d'aller plus loin et d'avoir une discussion de vive voix.
J'ai également une petite production Internet : http://andrejean.guerin.free.fr/Baj/
Dans l'attente de votre réponse. Bien cordialement.
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire